RIDERS ☆ Tome 7 « Chevauchée Lascive »

◇ Titre: RIDERS Tome 7 « Chevauchée Lascive« 

◇ Auteur: Lorelei James

◇ Editeur: Editions Milady (coll. Romantica)

◇ Dates de sortie:

– Numérique: 21 novembre 2018

– Broché: 20 mars 2019

Dominant malgré lui…

Ancien militaire, Cameron McKay est shérif adjoint et essaie d’oublier ses blessures de guerre. Il doute qu’une femme veuille d’un homme aussi diminué que lui. Jusqu’à ce qu’il rencontre la douce et timide Domini Katzinski à la recherche d’un mâle alpha qui saura la mater jusqu’au bout de la nuit… Cam a le profil parfait : un étalon à la vulnérabilité troublante, toujours une paire de menottes dans sa poche. Rapidement, Cam laisse s’exprimer son caractère dominateur. Mais il en veut davantage et se lance dans un assaut sensuel alors qu’un drame survient risquant de faire voler en éclats leur avenir commun…

* Je remercie Stéphanie et les Éditions Milady pour ce service de presse.

 

Je suis fan de la saga Riders depuis le tout premier tome alors dès qu’un nouveau tome sort je me jette littéralement dessus et en général je ne suis pas déçue. Le 20 mars dernier est sorti en broché le tome 7 racontant l’histoire de Cameron McKay dit Cam, un des frères du clan McKay, héros de guerre. J’attendais ce tome avec impatience et je l’ai dévoré en quelques heures, commencé dans la soirée il a été terminé au milieu de la nuit. Il faut savoir que Lorelei James, l’auteure de cette saga écrit à la 3ème personne et de façon assez particulière. En général, j’ai beaucoup de mal avec la narration à la 3ème personne, ça passe ou ça casse, mais Lorelei James est une des rares auteures avec qui ça passe crème. Je suis toujours moi-même surprise de voir avec quelle intensité et quelle facilité elle me transporte dans ses histoires. La lecture de ce 7ème tome ne fait pas exception. Je me suis laissée happé dans l’univers proposé par Lorelei James et autant vous dire que j’ai été conquise. Lorelei James sait y faire, elle détient cette faculté de nous rendre complètement folles de ses personnages masculins, de nous donner extrêmement chaud, de nous toucher au plus profond de notre être. Chaque tome est pourvu d’un héros diablement sexy et bestial, de scènes érotiques endiablées et torrides et d’une trame bien écrite qui mène à une morale touchante. Une fois de plus on retrouve cette association dans ce tome et on se prend plaisir à tourner chaque page, à aller de rebondissements en rebondissements. On se délecte des nombreux passages érotiques sans se lasser, on vit chaque moment de tendresse aux cotés des personnages, on se laisse submerger par le flot d’émotions brutes qui déferlent. On lit, on vit une histoire sacrément belle et émouvante entre deux être blessés qui vont s’apprivoiser et se reconstruire ensemble et mutuellement grâce à l’amour.

J’aime les Cow-boys autant que les bikers, ils dégagent quelque chose de bestial, grrr ! Mais en commençant cette lecture je savais quelle serait différentes des autres. En effet, les héros des précédents tomes (Colby, Colt, Cash, Cord, Trevor, Kade) étaient de vrais cow-boys dans l’âme adeptes du rodéo, vivants dans un ranch… ce qui n’est pas la cas de Cameron. Il n’a jamais été fait pour cette vie. Il s’est engagé dans l’armé pour fuir sa destinée. Mais une de ses missions sur le terrain a mal tourné. D’abord porté disparu, il a été retrouvé après plusieurs jours dans un sale état. Il a perdu sa jambe et un doigt, il a été en partie défiguré et son corps porte plusieurs stigmates dû à l’accident. Ca c’est pour vous situé le personnage car l’histoire commence plusieurs années après son rapatriement sue le sol américain, dans le Wyoming, près des siens. Maintenant, Cam est policier, plus précisément chérif adjoint. Cam adore son métier même si c’est parfois difficile pour lui avec sa prothèse. Avant Cam était un dominant (du sang de cow-boy coule dans ses veines quand même), il aimait le sexe, ce n’est pas que maintenant il n’aime plus ca mais disons que c’est plus compliqué, toujours cette histoire de prothèse. Il pense que personne ne voudra d’un homme mutilé, unijambiste alors il se préserve et refuse de se laisser approcher.  Il refuse que quiconque ait pitié de lui, ni ne l’aide pas même sa famille alors il s’isole et n’a pas eu de relations depuis son accident. Il s’est éloigné de sa famille qui pourtant vit à 15km de chez lui, il repousse tout le monde s’approchant trop près de lui, y compris la jolie Domini, gérante du petit dinner du coin. Domini Katzinski est une expatriée qui n’a plus de famille, ni de repères. En plus d’être une cuisinière hors paire, Domini est une jeune femme adorable, bienveillante et très réservée qui panse elle aussi des blessures qui la meurtrissent. Le mystérieux et troublant Cameron McKay ne la laisse pas indifférente mais c’est comme-ci elle n’existait pas pour lui. Hors elle se trompe, Cam prend ses distances car Domini l’attire beaucoup trop mais … (bla bla prothèse). Sauf qu’un soir, après une soirée alcoolisée, tout dérape et c’est le début d’une chevauchée lascive entre Cam et Domini, entre une âme blessée et une âme perdue. Domini a besoin d’un mal alpha qui la domine dans un lit (et pas que, le canapé, un pan de mur, une banquette de voiture… ça passe aussi) et Cam peut lui donner ça, il aime que domini soit soumise et docile. Ils se sont bien trouvés mais chacun est d’accord pour dire que ce n’est que du sexe, certes torride mais ça s’arrête là. De corps à corps torrides à des moments de grande tendresse il n’y a qu’un pas, Domi et Cam vont l’apprendre à leur dépends quand leurs vies vont se retrouver bouleversées.

Cet opus c’est un concentré explosif et mesuré entre scènes torrides et abondance d’émotions porté par la plume brillante et chaleureuse de Lorelei James. La trame regorge d’action et d’émotion nous offrant une romance des plus savoureuses.

Pour conclure, je dirais que j’ai beaucoup apprécié ma lecture mais que ce n’est pas mon tome préféré. Cependant je reste complètement fan de cette saga et j’attend le prochain tome avec impatience. Il sera sur Keely, l’unique fille du clan McKay, la petite sœur chérie et pénible, la tornade McKay et la sortie est prévue pour le 19 juin de cette année chez Milady ( Tome 8 – Chevauchée torride).

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s