🌷 Interview 🌷 Un moment avec… Sara Flores

Bonjour les #Dreamers, aujourd’hui je suis accompagnée de SARA FLORES, une jeune auteure qui vous parle de son premier roman aux doux airs de feel-good《NE JAMAIS DIRE JAMAIS》sorti en autoédition il y a quelques semaines.

🌷Bonjour Sara Flores bienvenue chez Lire ses Rêves.

✒ Bonjour Audrey, merci beaucoup de m’accorder cette interview. 🙂


🌷Ton premier roman Ne jamais dire jamais est sorti il y a quelques semaines, peux-tu nous parler de cette histoire ?
✒ Ne jamais dire jamais suit les aventures de Carla, Claire et Adèle, 3 femmes, 3 amies qui vont vivre quelques bouleversements dans leurs vies. Carla a des principes, pas de flirt au boulot et pourtant la vie va lui réserver quelques surprises. Claire va bientôt se marier et a une vie amoureuse épanouie. Son quotidien va être pertubé par l’arrivée d’un messager mystérieux dans sa boîte aux lettres. Et Adèle va retourner chez au Portugal pour aider son père à vendre sa société. elle va devoir affronter son passé et ses douleurs.

🌷Dans quel genre classes-tu ton roman ?
✒ C’est un chick-lit pour adultes un peu feelgood…

🌷Tu as choisis l’auto-édition pour te publier. Peux-tu nous parler de ton parcours et de ton expérience dans l’auto-édition ?
✒ Je n’ai absolument aucune expérience en autoédition ! Ne jamais dire jamais est mon tout premier roman. C’est ma première expérience dans le domaine de l’écriture. C’est un vrai challenge pour moi.

🌷Quelles ont été tes sources d’inspirations pour ce roman ?
✒ Les voyages, les copines, les romans que je lisais ( les chick-lit des années 2000, Sophie Kinsella, Helen Fielding ), ce qui se passe autour de moi.

🌷Parmi tes personnages, de qui te sens-tu la plus proche ? Pourquoi ?
✒ Un peu des trois, mais surtout d’Adèle, psychologiquement. Elle parait dure et pourtant elle cache une grande fragilité. je suis moi-même assez abrupte mais si on gratte un peu la surface on y découvre un gros chamallow !

🌷Quand et pourquoi as-tu commencé à écrire ? Qu’est ce qui t’a donné envie de te lancer dans l’écriture ?
✒ On est en 2017, ma cousine et moi sommes sur sa véranda. C’est parti d’un : si j’écris un truc comme ça, pour déconner, tu le lirais ou pas ? Elle m’a répondu oui. J’ai pondu deux-trois petits chapitres en premier jet et elle les a lus. Elle m’a demandé de continuer l’histoire. Ce que j’ai fais. Ensuite une amie m’a poussé à le finir en m’envoyant plusieurs messages chaque semaine.

🌷Ecrire dans un autre genre te tente ? Si oui lequel.
✒ Oui j’aimerai écrire un cosy mystery et un drame.

🌷As-tu d’autres projets en cours et/ou à venir ?
✒ Oui, je dois absolument finir le 2ème tome de Ne jamais dire jamais qui sera entièrement masculin. Ma romance de Noel qui va sortir mi novembre. Et une romance sexy pour le printemps prochain (si je ne change pas d’avis d’ici là).

🌷Un dernier mot ?
✒ Merci pour cette interview et désolée pour mon retard ! Merci beaucoup Audrey 🙂

NE JAMAIS DIRE JAMAIS – Roman disponible en numérique et en papier

Ne jamais dire jamais – Lien d’achat (Amazon)

Un moment avec… Jessica Ross ~~~ auteure de « The Link »

Bonjour les #Dreamers, aujourd’hui je suis accompagnée de JESSICA ROSS, auteure de la romance new adult 《THE LINK》 qui sortira le 1er septembre 2020. Jessica est venue me rendre visite dans les coulisses de #LsR il y a quelques jours pour répondre à mes questions.

Je vous invite à découvrir cette courte mais non moins intéressante interview…

📓 Bonjour Jessica, bienvenue chez Lire ses Reves.


✒ Merci Audrey ❤

📓 Ta romance《 THE LINK 》sort dans quelques jours, peux-tu nous parler de cette histoire ?


✒ C’est une histoire ou l’on pense aller droit dans le cliché au départ… mais il s’avère que pas mal d’évènements auxquels on ne s’attend pas vont se produire… (d’ailleurs… je mets au défi mes lectrices de dénouer l’intrigue avant d’arriver sur LA scène qui vous fera peut-être comprendre… )

📓 Comment te sens-tu à l’approche de la sortie ?


✒ Super excitée et très impatiente!

📓 Tu as choisis l’auto-edition pour publier THE LINK. Peux-tu nous parler de ton parcours et de ton expérience dans l’auto-edition ?


✒ Sincèrement, je n’ai aucune expérience dans l’auto-edition. C’est mon amie RB Devaux qui m’a convaincue de sauter le pas et qui m’aide beaucoup. The Link a été publié par une maison d’éditions il y deux ans de cela sous un autre nom. J’ai pu récupérer mes droits et j’ai retravaillé le texte, changé le résumé le titre et la couverture pour que mon bébé ait un tout nouveau départ.

📓 Quelles ont été tes sources d’inspirations pour ce roman ?


✒ Je n’avais qu’un fil conducteur pour cette histoire avec cinq ou six points clés, je n’ai jamais eu de plan et je me suis lancée en total free lance lol. Je ne savais jamais ce que j’allais écrire avant de me retrouver devant mon clavier… l’inspiration me venait toute seule une fois devant mon ordinateur.

📓 Quand et pourquoi as-tu commencé à écrire ? Qu’est ce qui t’a donné envie de te lancer dans l’écriture ?


✒ Alors pour le coup je ne suis pas très originale en ce qui concerne ma passion pour la lecture… elle m’est venue il y a seulement quelques années lorsqu’en faisant mes courses je suis passée devant un petit présentoir de livres où des exemplaires de cinquante nuances de Grey y étaient exposés. Je ne lisais jamais avant cela. Je me suis laissée tentée et à partir de là… je les ai enchainés et je ne me suis plus arrêtée. C’est quand j’étais prise dans un bon bouquin et que je riais ou pleurais que j’ai commencé à me dire que ça devait être génial de donner des émotions eux gens en écrivant des histoires… ça a muri jusqu’à que cela devienne une obsession. Alors j’ai fini par me lancer.

📓 Pourquoi la romance ?


✒Parce que je pense avoir trouvé mon univers… je ne lis pas d’autres genres, du moins jusqu’ici je ne m’en lasse pas.

📓 Ecrire dans un autre genre te tente ? Si oui lequel.


✒Non je ne suis pour le moment pas tentée d’écrire un autre genre, mais qui sait… peut-être un jour…

📓 As-tu d’autres projets en cours et/ou à venir ?


✒ Oui, j’ai commencé un nouveau manuscrit, je n’en suis qu’au début mais je pense que je vais m’éclater à l’écrire 

📓 Un dernier mot ?


✒Toujours croire en soi, poursuivre ses rêves et écouter son cœur… c’est grâce à ça que The Link est né. Et aussi Merci ! À vous blogueuses et lectrices. Je vous Love.

📓 Merci de nous avoir accordé cette intervention. Je souhaite une belle sortie à The Link.


✒ Merci ❤


Pour précommander THE LINK ⤵️

Click here (précommande numérique)

SexyDreamAgency, des bookboyfriends de rêve ♡ David (Je veux juste être heureux)

Bonjour les #Dreamers, aujourd’hui la Sexy Dream Agency ouvre ses portes et vous présente son premier membre. Mais kesako ?

C’est une « interview » de personnage abordée à la façon site de rencontre afin d’en apprendre plus sur le bookboyfriend que vous allez prochainement découvrir. Le premier à s’inscrire dans notre fichier client est DAVID de « Je veux juste être heureux » une romance de Marilou Sunny qui sortira mercredi 19 août.

J’espère que ce petit moment en sa compagnie vous donnera envie de vous jeter sur son histoire.

Résumé:

David a quarante-deux ans, il est divorcé depuis quelques années et son célibat lui pèse.
Bien sûr, il peut compter sur sa fille Mélissa et toute sa famille pour lui donner le sourire. Tout comme son métier de coiffeur qu’il adore et « sa chérie » qui n’est autre que sa Harley.
Lorsque son ex-femme quitte la Côte d’Azur pour l’Auvergne, il décide de la suivre afin de conserver la garde alternée, le bien-être de sa fille est sa priorité. Ce nouveau départ lui permettra-t-il de mettre fin à sa solitude ? Arrivera-t-il à saisir sa chance si elle se présente ?


Bonjour David, bienvenue dans notre première agence #LsR #SexyDreamAgency. Installe-toi.


✒ Bonjour Audrey, je te remercie pour ton accueil, j’attends beaucoup de notre rendez-vous, je dois bien l’avouer.

Très bien, merci pour ta confiance. Nous allons commencer par t’inscrire dans notre base de données à laquelle nos #Dreameuses auront accès pour pouvoir te découvrir plus en détail. Veux tu bien répondre à ce petit questionnaire stp ?


✒ Avec grand plaisir !

◇ Identité :

Qui es tu en quelques lignes ?

✒ Je suis un quarantenaire assez cool, je pense. Je suis assez positif et j’aime énormément parler.

◇ Quel genre de femme recherches-tu ? A quoi ressemble la femme faite pour toi ?

✒ Je recherche une femme qui n’a pas d’à priori sur les gens et qui aime autant la vie que moi. Elle devra être souriante et j’avoue avoir un faible pour les yeux clairs.

◇ Quel est ton métier ?

✒ Je suis coiffeur.

◇ As-tu des enfants ? Envisages-tu d’en avoir ?

✒ J’ai une fille de 10 ans, c’est le rayon de soleil de ma vie.

Des animaux de compagnie ?

✒ Nous avons adopté un cavalier King Charles, peu de temps après la naissance de notre fille. Depuis mon divorce, elle suit Mélissa dans la garde partagée, donc oui, j’ai un chien une semaine sur deux.

◇ Pratiques-tu un sport ? Une activité artistique ?

✒ Je m’entretiens, mais je ne fais pas de sport à proprement parlé. Je suis un artiste par mon métier, le cheveu est une vraie matière à modeler donc en dehors de mon travail, non pas vraiment.

As-tu une passion ?

✒ Ma Harley, j’adore parcourir des kilomètres pour découvrir de nouveaux paysages.

◇ Qu’aimes-tu faire pour occuper ton temps libre ?

✒ Beaucoup de ballades en Harley, il y a pleins d’activités que j’aimerais faire mais seul ce n’est pas pareil…

◇ De qui te sens-tu le plus proche dans la vie ?

✒ Mes quatre sœurs et ma mère ont une très grande place dans ma vie.

◇ Quels sont tes projets dans un futur proche ? Et plus lointain ?

✒ Dans un futur proche : trouver la femme avec qui partager des moments de complicité, de tendresse et enfin me sentir pleinement heureux. Et plus lointain : la garder auprès de moi le plus longtemps possible.


Quel(le) est…

  • Ton plat préféré : la pizza
  • Ton dessert préféré : la tarte aux pommes
  • Ta chanson préférée : Don’t cry des Guns and roses
  • Ton film préféré : Mission impossible
  • Ta position sexuelle préférée : 69 j’aime donner et recevoir en même temps
  • Ton fantasme : tout dépend de la femme qui m’accompagne, je dirai que selon ce qu’elle m’inspire, le fantasme peut être différent.
  • Ta plus belle qualité : générosité
  • Ton pire défaut : désorganisé
  • Ton rêve : une grande maison pleine de rires
  • Le pays où tu aimerais aller : la Suède
  • La soirée idéale pour toi : un dîner aux chandelles plongé dans les yeux de ma belle et plus si affinités.
  • Les vacances parfaites à partager avec ta moitié : simplicité et partage en seront les règles.

Il nous reste à poster une photo de toi
📷

Merci David, te voilà inscrit sur notre blog. Je vais maintenant laisser à nos abonnées le soin de découvrir ton profil en attendant de pouvoir découvrir ton histoire le 19 août prochain.

* Merci à Marilou Sunny pour sa participation ♥️

Alors dites-moi, vous avez aimé cette nouvelle sorte d’interview ? On en refait ?

Ca vous a donné envie de faire la connaissance de David ?

#Audrey 💋

Un moment avec Robyne Max Chavalan ~ BookTour 《Miss Egality》

Bonjour les #Dreamers, à l’occasion de la sortie de MISS EGALITY, j’ai eu le plaisir de poser quelques questions à son auteur, Robyne Max Chavalan. Je vous invite à découvrir cette interview sans plus tarder.

Bonjour Robyne, bienvenue chez Lire ses Rêves. Comment vas-tu ?


✒ Merci ça va bien et toi Audrey ? Tu t’es remise de la dernière interview de mes héros et de la visite de leur furet ?

Ha ha ha !!! Parfaitement. Merci de ta sollicitude. Figures-toi que cette chère Cassiopée et moi sommes devenues amie et qu’elle me confie Octave quand Marcus et elle partent en week-end en amoureux. Bien entendu quand Octave est dans les parages je planque mes strings 😉


Ta romance《MISS EGALITY》sort demain, peux-tu nous parler de cette histoire ?

✒ Cette histoire me tenait à cœur pour différentes raisons. D’abord parce qu’elle m’a été inspirée un soir d’élection Miss France. La question sur le féminisme posée à la candidate m’a fait l’effet d’un séisme, parce que j’ai trouvé que la réponse manquait de passion et d’enthousiasme. Ensuite parce qu’on parle beaucoup de féminisme de nos jours, mais, à la vérité, peu de femmes s’interrogent sur ce que signifie vraiment ce mot. C’est quoi être féministe aujourd’hui ? Et moi, en tant que mère qu’ai-je envie d’enseigner à mes filles à ce sujet ? Pour moi la question est plutôt c’est quoi être une femme aujourd’hui ? Voilà, Miss Egality c’est ça. C’est l’histoire d’une jeune femme qui à travers ses études et son parcours de miss s’interroge sur cette question.

MISS EGALITY sortira le 29 mai 2020 en autoédition et sera disponible en papier et numérique.


Pourquoi avoir écrit sur l’univers des miss, sur le féminisme / l’égalitarisme… ?

✒ Parce qu’une fois encore c’est LE sujet qui chahute la société. Je trouvais intéressant de l’exploiter au travers des miss qui sont souvent stigmatisées parce qu’elles participent à un concours de beauté. Féministe et miss sont souvent antagonistes. Mais moi, je ne vois pas les choses comme ça. Et puis, je voulais pousser plus loin la réflexion. Au travers des hommes et de leur ressenti notamment face à tout ça.


Il y a une féministe en toi ?

✒ Je ne sais pas ce que signifie être féministe. Est-ce que je suis pour l’égalité homme/femme dans tous les domaines ? Oui assurément. Et plutôt deux fois qu’une même. Mais encore une fois pour moi, cela doit aller dans les deux sens. Moi, je crois plutôt que je suis égalitariste. Je n’aime pas l’injustice. Ni le « deux poids deux mesures ». Nous ne devrions jamais réclamer des droits en tant que femme que nous ne sommes pas prêtes à accepter pour les hommes s’ils en expriment l’envie et le besoin.

Quelles ont été tes sources d’inspirations pour les personnages d’Isobel et Caelen ?

✒ Au risque de décevoir du monde, l’histoire en elle-même. Je ne me suis pas inspirée de personnes célèbres en particulier, si ce n’est peut-être Iris Mitteanere pour le physique d’Isobel.

Quel est ton personnage secondaire préféré et pourquoi ?

✒ Marie. Je vais t’avouer un petit secret. Dans tous les romans que j’ai écrits depuis Paris by Night, il y a une Marie sous une forme ou un autre. Marie, à la base, c’est ma bêta. C’est devenu au fil du temps ma confidente, ma Sista. Celle qui est toujours là, le couteau dans une main pour achever les « pou…iasses » et la pelle dans l’autre pour les enterrer. Elle est mon poteau, et sait me hurler dessus quand il faut pour que je me bouge les fesses sur un roman. On devrait tous avoir une Marie dans sa vie. Du coup, mes héros, en ont tous une sous une forme ou un autre : homme, femme, patron, sœur, fille… Nous avons évoqué récemment l’idée qu’elle soit piranha… Elle a menacé de m’éviscérer si j’osais lui faire ça 😉 Je cite : « On se recentre Chavalan, t’as vu la gueule de la bête ?!!!! »

Une petite mise en situation s’impose. Tu te présentes au grand concours Miss France et tu dois te présenter. Les #Dreamers de Lire ses Rêves t’écoutent. Qui est Miss Robyne ? A quoi aspire-t-elle ?…


✒ Je vais la faire mièvre, mais Miss Robyne aspire à la tolérance et la paix dans le monde. Comme nous tous non ?


Précommandes:

Sur Amazon

Sur Kobo

Sur Google play

Sur Apple store


👑 Un gif pour représenter ton roman ?

https://images.app.goo.gl/hskSVTH2iTcbsRsS6

👑 Une anecdote sur l’écriture de Miss Egality ?

Marie m’a pourrie parce qu’il n’y avait pas de scène finale de sexe de retrouvailles. Lol. Et lorsque je l’ai écrite, j’ai repris une salve parce que Caelen n’avait pas enlevé ses chaussettes… Je cite : « Non, non et non Chavalan, les chaussettes ça craint ! Tu m’as cassé toute l’ambiance ! TU. VIRES. LES. CHAUSSETTES ! » Et là, je mets la version polie… Elle est plus virulente que ça à vrai dire 😉



👑👑 Deux musiques qui ont inspiré ton roman ?


Pour Caelen : « Je ne serais jamais » de Patrick Fiori. Cette chanson est magnifique et représente tout ce qu’un homme devrait dire à une femme.


Pour Isobel : « Regarde-Nous » de Emma Daumas. C’est même LA chanson de tout le roman.


👑👑 Deux citations de Miss Egality:


Caelen :


Isobel :


👑👑👑 Trois mots pour décrire ton roman:


Tolérance. Générosité. Amour.


👑👑👑 Trois choses que tu as envie de nous dire (tes souhaits pour cette sortie, tes projets à venir…)


1• N’ayez pas honte d’être différent.
2• Laissez-moi des commentaires par pitié sur les plateformes ! Je veux en être noyée !
3• Merci de me lire, de me suivre et de prendre du temps pour moi et mes romans.


Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à cette itw.

Ah !! Robyne te voilà enfin !! Où étais-tu ?? On te cherche depuis 1h. On a un gros problème !!! La couronne de Miss Egality a disparu !!! Tu ne l’aurais pas emportée par megarde en quittant le siège du comite tout à l’heure ? Regardes dans tes sacs, on ne sait jamais…

Interview Story ☆ Blandine P. Martin et « Les passeurs de Lumière »

Bonjour les #Dreamers, aujourd’hui je vous propose de découvrir une nouveauté sur le blog « L’interview Story« . Mais de quoi s’agit-il donc ? En fait, je vous propose de découvrir à travers une interview 1, 2, 3 Story des petites anecdotes sur un écrivain et son parcours d’écriture.

Et pour cette première édition c’est Blandine P. Martin qui s’y colle en nous parlant de sa saga 《Les passeurs de lumière》dont le dernier tome sortira le 14 février.

Visuel – @Blandine P.MARTIN (tous droits réservés)

📔 Bonjour Blandine, merci de nous accorder cette interview pour #LsR.

🖋 Merci à vous !

📔 Alors c’est bientôt la sortie du tome final des Passeurs de Lumière. Comment te sens-tu ?


🖋 J’ai hâte, comme pour chaque sortie ! C’est beaucoup de travail en amont, alors je suis impatiente de délivrer ce dernier tome à mes lecteurs et de voir leurs réactions !


📔 Nous allons passer à l’interview ~ 3,2,1 story – Les Passeurs de Lumière

🖋OK, let’s go !

📓 Révèle-nous 3 émotions qui t’ont traversé pendant la réécriture de la trilogie
🖋L’amour, la tendresse, l’espoir

📓 Cite 3 objets présents dans la saga et qui ont de l’importance
🖋 Le miroir de Mina – Le Livre des Passeurs – Le pendentif d’Elisa

📓 Toute saga a des secrets. Révèle-nous 3 secrets autour de la saga « Les passeurs de lumière »
🖋 1. Jared Leto m’a inspiré le personnage de Jared, lors de l’écriture en 2014.
2. Je rêverai d’être à la place d’Elisa. (Pas vous ?)
3. L’histoire devait prendre une autre tournure, et puis, une amie auteure de la première heure a émis une hypothèse concernant l’un des personnages. Elle faisait erreur. Mais l’idée a pris de plus en plus de place dans ma tête, jusqu’au moment où je me suis dit : mais bien sûr ! C’est évident ! Bref, une personne a changé sans le savoir le fil de l’histoire. Merci, Marion ! 😉


📓 Donne-nous 2 chansons qui t’ont accompagnées pendant l’écriture des Passeurs de Lumière
🖋 Chaque tome à sa playlist gigantesque en coulisse, et je vous en délivre une synthétisée au début de chaque roman : une musique par chapitre.
Mais si je devais n’en choisir que deux, alors :
– Brandi Carlile feat Sam Smith – « Party of one »

– Merwan Rim et Victoria Petrosillo – « Entre ciel et terre »

🎼 A écouter:

Brandi Carlile – Party Of One (Official Video)

Entre ciel et terre (CM Le Roi Soleil)

📓 On veut savoir : 2 choses que tu as mangé pendant l’écriture des Passeurs de lumière
🖋 Des noix et chocolats

📓 Cite-nous 2 extraits des passeurs de lumière qui te touchent
🖋 Je n’en mettrai aucun du 3 car ils spoileraient 😉
Alors en voici 2 des 2 premiers tomes.

TOME 1
« De toute manière, c’est déjà trop tard. Les engrenages ont entamé leur danse irréversible, et je ne suis qu’un grain de sable luttant en vain pour les arrêter. Je me sens faible, à ses côtés. Alors je le prie silencieusement de se montrer plus fort que moi. C’est un échec cuisant.
Ses doigts caressent les miens et je comprends que nous sommes fichus.
Tout mon être bout de frustration face à sa douceur, et à la sensualité retenue de chacun de ses gestes.
Je fais un pas vers lui. L’unique pas qu’il manquait pour que nous nous retrouvions l’un contre l’autre.
Nos souffles s’accordent pour entamer une mélodie langoureusement rythmée. Son abdomen s’appuie désormais contre ma poitrine et le simple fait de pouvoir prendre conscience de son corps contre le mien éveille mes sens comme s’ils renaissaient à son contact.
Au travers du bleu de ses iris, je devine tout le dilemme qui se pose à lui. Nous sommes sur la même longueur d’onde. Nous prenons part au même combat.
Le Protecteur et sa Protégée luttent pour ne pas devenir de simples humains attirés l’un par l’autre.
Stop.
Je baisse les armes la première.
Je veux savoir… »

Visuel – @Blandine P.MARTIN (tous droits réservés)

TOME 2
« Je m’allonge à même le sol et entame, non sans mal, mes premières pompes. Après seulement trois, mes bras se tétanisent et me lâchent. Je m’écroule lamentablement dans la boue, visage contre sol.
L’état de fatigue est tel que je me surprends à apprécier la fraîcheur de la terre humide contre mes joues. J’entends Marc éclater de rire au-dessus de moi, mais je n’ai même plus la force de répliquer.
Après de longues secondes, au cours desquelles je pense à balancer une réplique pourrie du genre « continuez sans moi, je vais vous ralentir, les gars », mais n’en trouve pas la force, deux mains démesurées cerclent ma taille et me relèvent. Titubante, je manque de me vautrer de nouveau, à bout de forces, mais il me maintient.
— OK, je crois que maintenant, t’es prête pour ton test, Elisa.
Je relève un regard incendiaire vers mon bourreau.
— Tu donnes plus dans du « Parker », lieutenant ?
Interdit, il se retient de pouffer.
— Au cas où tu l’ignores, je n’ai pas l’intention de devenir coach sportif, gros malin !
— Non, mais tu as pu dépasser tes limites et donner au-delà de ce que tu pensais possible, et ça, miss, ça vaut plus que tout le reste. Crois-moi.
Ses yeux bleu gris me toisent avec une sincérité déroutante. On reste là comme deux idiots à se contempler en silence, comme si toute sa force intérieure pouvait animer la mienne, me donner un peu de ce courage dont j’avais tant besoin. C’est troublant, jamais encore je ne l’avais vu si transparent face à moi. Une main sur son débardeur de G.I. Joe, je découvre que sous ses airs de gros durs se cache réellement quelqu’un de profondément humain. Quelqu’un qui n’a pas peur d’offrir un peu de lui aux personnes qui lui sont chères. Et si j’en crois ces secondes, je viens d’entrer dans cette danse très privée.»

Visuel – @Blandine P.MARTIN (tous droits réservés)

📓 Quel est ton personnage préféré de ta trilogie (oui 1 seul !)
🖋 Je n’arrive vraiment pas à trancher. J’ai pourtant essayé… promis. Je les aime tous. Chacun a quelque chose de spécial, sa manière de nous attacher à lui.
Peut-être Marc, ou Charlie ?

📓 Tu n’as le droit qu’à 1 seul mot pour décrire la trilogie des Passeurs de Lumière
🖋 Vie

📓 Si tu devais faire 1 vœux pour les passeurs de lumière, tu ferais lequel ? 🖋 Je leur souhaiterais à tous de rencontrer un maximum de lecteurs, et de créer un véritable lien avec eux. J’aime quand un roman est plus qu’un enchainement de pages, mais une véritable expérience qui marque. C’est tout ce que je souhaite à mes Passeurs de Lumière ! ♥


📔 Blandine, je te remercie pour ce moment de confidences, une Story ~ Passeurs de lumière.


🖋 Merci à toi pour ce super moment !


Rendez-vous le 14 février pour le grand final des passeurs de lumière.


Où retrouver Blandine P.Martin et suivre son actualité ? ⤵️

Blandine P.Martin – Page Facebook

Blandine P.Martin – Instagram

Blandine P.Martin – Son blog

Blandine P.Martin – Amazon

🖋📚 Être blogueuse 📚🖋

Bonjour les #Dreamers, je vais commencer avec une mise en garde avant de vous inviter à lire cet article: il est égocentrique, il parle de moi et encore de moi bon et du blog aussi.

Je ne vous en voudrais si vous préférez passer outre et ne le lisez pas. Sachez juste que j’ai un immense stock de poupées vaudous à proximité et que je n’hésiterai pas à m’en servir le cas échéant. Voilà maintenant que c’est dit, on va parler. Enfin, je vais parler (écrire plus précisément) et vous allez lire… ou pas. Dans tout les cas, j’espère que vous n’hésiterez à me laisser un commentaire pour me faire par de votre ressenti, me poser des questions ou autre hein, comme me déclarer votre flamme, me laisser une tonne de petits mots gentils pour me vénérer ou encore me parler lecture et pourquoi pas de vous ! Je tenterai de vous répondre à tous et à toutes les questions si il y en a.

Pour vous parler de ma vie de blogueuse, je me suis auto-interviewée. En fait, il s’agit de questions qui m’ont déjà été posées à plusieurs reprises, essentiellement quand je parle du fait que je chronique mes lectures sur un blog. Comment ça t’es venu ? Tu lis quoi ?… alors je vous dis tout.

📔 Alors qu’est ce qu’une blogueuse, chroniqueuse littéraire ?

C’est la nana (ou le mec oui il y en a) qui vous soule à toujours donner son avis sur le dernier bouquin sorti ou à paraître. Celle qu’on jalouse car elle reçoit en avant première le dernier bouquin à la mode qu’il faut à tout pris lire. Elle tient un blog, souvent une page Facebook et parfois un compte instagram et/ou twitter. Oui, une blogueuse se doit d’être présente sur un maximal de réseaux sociaux.

Pour Lire ses Rêves il y a le blog (ci-présent), une page Facebook (ici) et un compte instagram (ici).

De mon côté, je suivais déjà 3/4 blogueuses uniquement sur Facebook avant de lancer le blog et je les suis toujours. Mais avec l’émergence d’autres RS comme instagram, je suis arrivée à en suivre une bonne quinzaine.


📔 Pourquoi et quand as-tu voulu devenir blogueuse ?

Comme obélisque dans la potion magique, je suis tombée dedans et depuis c’est une addiction, j’en veux toujours plus. J’étais simplement une grande lectrice qui aimait faire part de son avis sur son compte Facebook. J’ai noué des amitiés avec des auteurs qui m’ont dit « créer une page pour ça » et je l’ai fait. Et puis on m’a dit « demande des partenariats » je ne savais même pas comment celà fonctionnait mais j’ai tenté. Une chose en entraînant une autre, il y a eu une page, un puis deux, trois partenaires, on suivi un blog et beaucoup beaucoup de lectures, de chroniques… de confiance aussi et au final une superbe aventure qui à commencer il y a presque 4 ans (mars 2016).

Ça va vous paraître bizarre mais j’ai beaucoup de mal à me consider « blogueuse ». Je me vois juste comme une grande lectrice, #bookaddict de romances qui gère une page, un blog… et adore ça. Je partage ma passion avec d’autres #bookaddicts comme vous, j’échange avec des lecteurs mais aussi des auteurs, j’anime une page, je fais de super rencontres sur les salons…


📔 Comment ça s’est fait ? Création et Histoire du blog, page…

Tout à commencer en mars 2016. Je suis allée au salon du livre de Paris, mon tout premier salon, premières rencontres premières dédicaces. J’y ai rencontré plusieurs auteurs avec qui j’avais déjà échangé sur Facebook. Sont arrivés les « crée ton blog, lance-toi, fonce… » et quand je suis rentrée chez moi après ce week-end mémorable, l’idée m’a trotté en tête une bonne semaine et j’ai fini par le faire: une page a vu le jour. À l’époque je l’avais baptisée « Passion Lecture ». Quelques semaines après est né le blog sur lequel je publiais avec deux autres filles. Puis au bout d’un an chacune a pris des chemins différents. Entre temps, j’ai fait la connaissance de Charlie. Un coup de coeur amical avec une jeune femme adorable qui venait de créer son blog. On est très vite devenue inséparable et c’est tout naturellement qu’on a décidé de faire fusionner nos univers. C’était il y a 3 ans, nos 2 pages n’en devenaient plus qu’une et un tout nouveau blog a émergé dans la blogosphère, celui que vous connaissez aujourd’hui.

Il nous fallait un nouveau nom… après une longue conversation et beaucoup de moments de rire et d’idées loufoques, LIRE SES RÊVES s’est imposé.

Par la suite, avec l’émergence d’instagram, j’ai créé un compte sur ce réseau social.


📔 Tu lis quoi ?

Alors je lis de la romance en tout genre: new adult, young adult, érotique, dark, comédie romantique, romantic-suspense, Feel-good… je vous avoue avoir une préférence pour l’érotique. Je ne lis pas de thriller, témoignage. J’ai tenté la dystopie mais non ca ne veut pas. Je n’en n’avais plus lu depuis mon adolescence mais dernièrement j’ai essayé la romance fantastique, un essai pleinement réussi avec Harper Jones de Blandine P.Martin donc peut-être que je réitérerai l’aventure un jour.

Le blog est spécialisé romance mais Charlie lit du fantastique et de la dystopie également alors si vous aimez ces genre, elle se fera, j’en suis sûre, un plaisir d’échanger avec vous sur la page.


📔 Combien de livres lis-tu par mois ?

Ca varie beaucoup. En moyenne 2 à 3 par semaine donc environ une dizaine par mois. Parfois plus, parfois moins. En janvier par exemple, j’en ai lu 17. Mais en décembre dernier seulement 2 car j’ai eu une grosse panne lecture. Si je n’ai pas envie de lire je ne lis pas, je regarde une série, je fais une activité avec mes enfants…


📔 Comment construis-tu tes chroniques ?

Franchement au feeling. Je fais beaucoup de choses au feeling dans mon quotidien et la rédaction de mes chroniques n’y échappe pas. En général, j’essaie de refaire un résumé un peu plus complet que le synopsis de la 4ème de couverture sans pour autant spoiler. J’ai horreur du spoil alors je tente de l’éviter au maximum même si ce n’est pas toujours facile. Si je me rend compte que j’en dévoile trop sur l’intrigue, je supprime et préfère ne rien mettre. J’aime mettre l’accent sur mon ressenti émotionel car chaque lecture pour moi c’est un concentré d’émotions. Il y a les histoires qui me font rire, celles qui me font pleurer, celles qui me bouleversent… et ce que je ressens au cours d’une lecture est pour moi essentiel. Ensuite je parle du style d’écriture, du scénario… mais je n’ai pas d’ordre précis. Au feeling.


📔 Comment choisis-tu tes SP, tes lectures ?

Je prends mes Sp en fonction de ce qui me plaît. J’essaye d’en prendre chez tout mes partenaires au moins un par mois mais parfois il faut faire des choix et je si vois que j’en ai déjà trop en attente je préfère ne pas en prendre et l’acheter par la suite. C’est comme ça que ma pal perso a explosé lol. Ensuite je n’ai pas d’ordre de lecture. Je tente de faire mes chroniques en fonction de la date de sortie mais malheureusement ce n’est pas toujours possible. Je lis par envie en général. Une envie de bikers hop des bikers, envie d’une dark hop une dark, d’un MM hop… il y a de tout dans ma pal. J’ai appris à mes depends que me forcer ne sert à rien bien au contraire. J’essaye de faire 2/3 SP, une lecture perso en fonction de comment je gère mon temps de lecture et le nombre de SP en attente. Les SP sont toujours prioritaires donc si j’ai du retard, je saute la lecture perso.


📔 As-tu une journée type, un planning ?

Houlà ! Que non ! Je pense que je n’arriverais même pas à tenir un planning. Tout réside dans le feeling avec moi. Même avec les gens c’est au feeling. J’essaye de lire et ou d’écrire un peu le matin et/ou l’après-midi après avoir déposé les enfants à l’école. Et je lis essentiellement le soir quand la maisonnée est au calme.


📔 Que fais-tu pour te démarquer des autres blogs ? Et qu’envisages-tu de faire pour sortir du lot ?

Franchement… rien de particulier. Enfin je pense. Je fais comme je le sens, au feeling encore et toujours. On lit, on chronique, on fait des montages ,on organise des concours, on poste des interviews, des articles… un peu comme tout les blogs en fait. Oh et on a un sexy excort lol. On organise également des jeux occasionnellement.

Après on aime gâter nos partenaires, nos abonnés et les auteurs que nous rencontrons sur les salons et pour ce faire on crée des goodies, on achète des petits cadeaux. Chaque année on aime innover: MP, stylos rouge à lèvres ou attrape-rêves, badges, magnets, porte-clés… cette année, avec charlie, on vous prépare de nouvelles surprises pour le salon du livre et le festival du roman féminin. Charlie planche sur ces nouveaux goodies depuis plusieurs jours et ca claque !!

Rester la même ! Lire, chroniquer, partager, animer la page avec des jeux, des sexy escorts… On m’a dit de faire des vidéos, des lives mais je ne me sens pas à l’aise face caméra. Il m’est arrivé de faire quelques videos sur des salons mais ca reste occasionnel. J’envisage de faire plus d’articles sur le blog car je m’aperçois que j’aime beaucoup écrire sur des sujets divers qui me parlent.


📔 La rencontre qui t’a le plus touchée ?

Humm… il a tellement de personnes que j’ai été heureuse de rencontrer. C’était pour moi inespérée de pouvoir aller sur des salons et rencontrer les auteurs que je lisais. Il y a eu Magali Inguimbert, Anna Todd, Fleur Hana, Monica James… mais ma toute première fois fût avec Jay Cronower et Lexy Rayn. Je n’oublierai jamais cette rencontre, les échanges avec ces 2 auteurs (dont une conversation mémorable sur ma poitrine 😂). En fait, chaque rencontre a quelquesm chose d’unique et d’exceptionnelle. En 4 ans, des auteurs sont devenus de véritables amis comme Miss Hl’s, Coralie D, Shirley LB alors quand on se voit c’est une avalanche de rires, de câlins, de papotages… et il y a les rencontres avec lectrices du blog ainsi qu’avec d’autres blogueuses. La blogosphère est un monde vaste mais où tout le monde partage la même passion et se côtoie dans la bonheur. Il y a des exceptions quand même, n’allez pas croire que c’est un monde de bisounours. Mais moi, je préfère passer outre et vivre mon aventure pleinement en profitant de chaque instant.


📔 As-tu un vrai travail à côté ? Es-tu rémunérée pour chroniquer des livres ?

Alors actuellement, je suis maman au foyer (et en recherche d’emploi) ce qui me permet de lire à ma guise. Mais n’allez pas croire que je squatte mon canapé toute la journée pour lire. J’en suis incapable, il faut que je bouge. Et entre le ménage, les enfants, les projets divers, les autres passions, les amis, la famille,… mes journées sont bien remplies.

Et non je ne suis pas rémunérée pour lire mais j’aimerais bien lol. Pas de chèque à la fin du mois plur autant de livres lus. En fait, en tant que blogueuses je reçois ce que nous appelons dans le jargon littéraire des services de presse. Autrement dit des livres (papier ou numérique) gratuitement de la part de nos partenaires (maisons d’éditions et auteurs). Il nous arrive de recevoir également quelques petits cadeaux de la part des partenaires (MP, entrée sur des salons, invitation à des événements littéraires, goodies…).


📔 As- tu des regrets depuis la création de ton blog ? Des envies particulières ?

Oh non ! Aucun regret ! Quoique en y réfléchissant bien je regrette que les jours ne soient pas plus longs. 24h ce n’est pas assez pour faire tout ce que j’ai à faire et accomplir tout ce que je rêve d’accomplir.

Des envies… de lecture ! Vider ma PaL personnelle qui compte pas loin de 200 livres, tenir mes plannings SP chaque mois. Il y a aussi les partenaires qu’on rêve toutes d’avoir mais je me contente et me concentre sur nos partenaires actuels qui déchirent. Sérieusement, ils sont tous formidables ! Je les remercier pour leur confiance et les rêves qu’ils me vendent.


📔 Ce que tu espères pour le blog ? Où tu te vois dans un an ?

Alors là… je me vois toujours avec des tonnes de livres ça c’est sûr car la lecture a pris bien trop de place dans ma vie. Je dirais même que c’est ma thérapie. Et j’espère que d’autres partenaires nous feront confiance en nous confiant leurs romans, que nous accueillerons de nouveaux lecteurs… Mais est-ce que je chroniquerai encore dans un an, dans deux… je l’espère mais parfois je suis fatiguée et découragée. Pour être tout à fait honnête je me suis déjà demandée si je serai capable d’arrêter et la réponse est toujours la même: je ne sais pas. Fût un moment je me mettais trop de pression et ça me rendait malade. Je n’étais vraiment pas bien. A trop vouloir bien faire, à vouloir être présente pour tout le monde je me suis perdue en route. Alors, j’ai pris la décision de dire stop pour moi, pour mon bien et pour que la lecture reste une passion et non une obligation.


C’est à peu près tout… enfin je crois…

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me les poser 😉

Merci de m’avoir lue jusqu’au bout.

#Audrey 💋

INTERVIEW ~ Un moment avec… Livia Gail

Bonjour les #Dreamers, l’automne est bien installé et j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, je vous invite à faire connaissance avec Livia Gail, une auteure indépendante à l’univers hétéroclite et à la plume multi-genres résidant dans le Nord de la France.

Elle se livre avec authenticité pour les lecteurs de Lire ses Rêves.

📙Bonjour Livia Gail et bienvenue chez les #Dreameuses de Lire ses Rêves. Merci de nous accorder cette interview pour Lire ses Rêves.

On va commencer par une petite question facile. Comment allez-vous ?

✒ Pour tout vous avouer, je vais très bien. Les salons approchent et je suis heureuse de commencer une nouvelle année pleine d’aventures !

📙 Qui est Livia, la jeune femme au quotidien ?

✒ Livia est une jeune femme débordée ! J’adore faire plein de choses en même temps, travailler sur plusieurs projets, mais parfois le temps me rattrape et me ramène à la réalité. Une journée ne contient que 24H et pas une heure de plus !

Plus sérieusement, je suis assez pantouflarde, je n’aime pas l’extravagance et je suis assez réaliste (ce qui ne m’empêche pas de rêver de temps en temps). D’après mon mari, je suis une râleuse, mais nous partageons la même passion pour la nourriture ! Je suis une bonne vivante, j’aime me faire plaisir sans excès, on n’a qu’une vie et il faut en profiter.

Livia est également une Brigitte Bardot dans l’âme, j’adore les animaux et je ne supporte pas qu’on leur fassent du mal !

Je prends le temps d’écouter les gens, je suis Ambassadrice pour la lutte contre le Harcèlement scolaire. Grâce à ça, j’ai eu la chance de pouvoir participer à de magnifiques projets tels que : faire de la télé, de la radio, un film documentaire… Je participe également à des conférences. Et la prochaine étape est de créer mon association de lutte contre le Harcèlement scolaire.
Tout cela, j’ai eu la chance de le réaliser car j’ai écrit mon témoignage « Souffrances Cachées » publié sous mon vrai nom aux éditions Stellamaris.

📙 Pouvez-vous citer 3 traits de votre caractère ?

✒ Impulsive, ambitieuse, empathique

📙 Les lecteurs de #LSR vous découvrent en tant qu’auteure. Pouvez-vous nous parler de votre plume et de vos romans ? Et donner aux lecteurs envie de se jeter dessus.

✒ Ma plume est multi univers, mais je suis avant tout une auteure engagée. Chacun de mes livres parlent d’un sujet dit « tabou ».
Souffrances Cachées : Le harcèlement scolaire
Blue Moon : La différence et l’acceptation de soi
In Love : Le cancer du sein
Plus qu’hier, moins que demain : Les violences et l’inceste.
Ce sont tous des sujets compliqués à insérer dans un livre et j’aime faire ça. J’aime parler de ce qui dérange et surtout où on ne l’attend pas. J’aime choquer et provoquer le lecteur que ce soit un sentiment de bonheur ou de tristesse.

📙 Trois mots pour résumer votre univers d’écriture ?

✒ Aventure, romance et social

📙 Votre dernier roman, vous l’avez écrit avec votre grand-mère. Pourquoi ? Comment s’est déroulée cette expérience ? Que pense cette dernière de vos talents d’auteurs ?

✒ Ma grand-mère c’est ma maman. C’est elle qui m’a élevée et elle est toujours là pour moi, c’est une perle. Pour commencer, Plus qu’hier moins que demain est son histoire. Il n’y a rien de faux dedans, tout est vrai. Ma grand-mère voulait écrire pour se libérer et c’est ce qu’elle a fait, dans un premier temps, dans un cahier de brouillon. Tout était très flou, elle se rappelait sa vie par épisode. C’était un long travail que ce soit dans l’écriture, mais surtout pour elle. Elle a dû se souvenir de la violence et de la perversité de son père et ça a été très dur émotionnellement pour elle. Elle est forte ma grand-mère.
Elle est très fière d’avoir une petite-fille auteure, d’ailleurs, elle m’accompagne dans tous les salons du livre auquel je participe.

📙 Pourquoi avoir choisi l’autoédition pour éditer vos romans ?

✒ Pour le moment, je n’ai que deux romans édités en maison d’éditions (Souffrances cachées – éditions Stellamaris et Blue Moon – éditions du Vénasque).


Pour mes deux autres romans (In love et Plus qu’hier, moins que demain), j’ai choisi l’autoédition car je suis maîtresse de A à Z. J’aime tout gérer de la couverture à la mise en page, je sais à quoi m’attendre et surtout il n’y pas d’attente au niveau de la publication.

📙 Le parcours a t-il été long et difficile entre l’écriture de vos livres et sa parution ?

✒ Le livre qui a été le plus long à écrire et le plus long à édité et sans doute « Blue Moon ». C’est une saga, donc il y aura deux autres tomes.
Ce livre est un fantastique-mythologique, il a donc fallu que je m’intéresse à la Grèce antique et sa langue ! Car pour écrire certains passages, j’ai appris le Grec Ancien (assez rudimentaire, mais j’ai dû apprendre à l’écrire et à le traduire).
Entre les recherches, l’apprentissage, les corrections, les relectures, les envois à plusieurs maisons d’éditions, l’attente d’une réponse favorable (entre 3 et 6 mois, voire 1 an pour certaine ME !), signature du contrat d’édition, choix de la couverture, relecture, correction et pour finir la parution… Tout cela m’a pris presque 3 ans.
Mais l’essentiel c’est qu’il est ENFIN sorti et que la suite arrive très bientôt…

Pour les autres, je n’ai pas mis plus d’un an. J’essaie de sortir deux livres par an, un vers Mars/Avril et l’autre en fin d’année. Pour le moment, j’arrive à tenir la cadence !

📙 Quelles sont vos sources d’inspirations en général ?

L’inspiration se trouve partout autour de moi, mais j’avoue être plus inspirée quand je voyage. C’est toujours une bouffée d’air frais de voir autre chose que le mur face à son bureau. Il m’est arrivée plusieurs fois d’avoir le syndrome de la page blanche, une réelle source de stress, mais au final l’inspiration ne me quitte jamais. J’ai pour rêve de visiter tous les lieux qui se trouvent dans mes livres !


📙 Depuis quand écrivez-vous ? Qu’est ce qui vous a donné envie d’écrire ?

✒ J’écris depuis le collège, mais le moment où je m’y suis mise sérieusement était en 2015. Quand j’ai écrit mon témoignage sur le Harcèlement scolaire, ce n’était plus seulement une thérapie, j’en faisais une véritable passion. Comme un besoin vital d’écrire ! Depuis, je ne m’arrête plus et je continuerais jusqu’à ma mort.

📙 Avez-vous un rituel d’écriture ? Un espace dédié à l’écriture ?…

✒ J’ai effectivement un bureau où je peux écrire en paix.
Pour le rituel, évidement ! J’ai énormément d’idées, pour vous donner un aperçu, j’ai actuellement 22 livres « en cours d’écriture », mais la plupart sont justes des résumés qui ne demande qu’à être développé.
À chaque fois que j’ai une idée, je l’écris et reviens dessus quelques mois, voire quelques années plus tard. Je laisse mijoter et je vois si mon idée est toujours bonne.
Je commence toujours un livre en écrivant un court résumé, pour me donner une perspective et l’intrigue principal du livre. Puis, je fais des fiches personnages (nom, prénom, âge, physique, caractère…) et je laisse libre court à mon imagination.

📙 Romance, fantastique, témoignage. Vous avez plusieurs cordes à votre arc. Dans quel style êtes-vous le plus à l’aise ? Aimeriez-vous expérimenter un autre genre littéraire ? Si oui, Lequel ?

✒ Je suis plus à l’aise avec la romance, parce que l’écriture est plus fluide et que je peux vraiment me lâcher, mais j’adore écrire du fantastique.
Ma particularité est que je ne lis pas de fantastique, je n’aime pas plagier les autres auteur (e) s, d’un point de vue étique, ça ne se fait pas.
Vous vous doutez bien qu’avec 22 livres en préparations, il y a plusieurs genres littéraires ?
J’adore expérimenter plusieurs genres ! D’ailleurs, petite exclue, le prochain sera un feel-good.
Ma pal est remplie de tous les genres possibles en passant du Polar au roman Historique !

📙 Qui est votre auteur préféré ?

✒ Oh ce n’est pas juste d’en choisir qu’un ! Je n’en ai pas un, mais trois préférées : Anna Todd, Brittainy c.cherry et Stefany Thorne.
Si je devais en rajouter quelques-uns, je dirais : Guillaume Musso, Valérie Mas, EL James, Sophie Auger… Il y en a tellement mais ceux-là sont ceux qui m’ont le plus marqué.

📙 Quel est votre livre préféré ?

✒ Sans aucun doute « The silent waters » de Brittainy c.cherry. C’est mon coup de cœur, le message est si fort, si poignant. Je pourrais le lire une centaine de fois, je ne m’en lasserais jamais.

📙 Que lisez-vous en ce moment ?

✒ « Quand le vent caresse mes cheveux » de Sophie Auger.

📙 Avez-vous d’autres projets en cours ou à venir ?

✒ Oui tellement !
J’ai de l’avenir pour mes livres et surtout pour « In Love ». J’ai écrit le scénario pour un film et compte le proposer à une productrice.
« Blue Moon Tome 2 » est en cours de correction et le Tome 3 en cours d’écriture.
Un nouveau livre est également en cours d’écriture, il parlera de l’acceptation de soi et surtout du regard des autres qui est si important pour les jeunes. Un feel-good qui prône la différence et le bien-être.

📙 Avez-vous d’autres passions en dehors de l’écriture (Musique, peinture, cinéma…) ?

✒ J’aime beaucoup la danse, que je pratique dans une association de sport. C’est aussi libérateur que l’écriture, on s’exprime avec son corps.

Voilà, nous en avons fini. Merci pour ce moment et à bientôt.

Pour suivre Livia Gail sur Facebook: https://www.facebook.com/Nee2leauromanjeunesse/



Kristen a vingt-deux ans, elle est la créatrice d’un site de rencontre nommé « In Love ». Désintéressée de tout rapport, elle vit seule à Biarritz. La solitude et la souffrance dû à la maladie de celle-ci vont alerter Charlotte sa meilleure amie. Ce que Kristen n’a pas prévu est Connor, Directeur-adjoint de Crossland Croisière qu’elle a rencontré via un partenariat pour son site. Un homme qui rêve d’avenir. Mais entre sa santé et son futur elle devra alors faire un choix. Kristen pourra-t-elle affronter ses peurs face à l’amour ? L’amour triomphera-t-il sur la maladie ? Pour avoir réponse à ces questions, connectez-vous sur In Love.


En l’année 1951, née une fille du nom de Viviane. Alors qu’elle pousse ses premiers cris, elle ne se doute pas que ses prochaines années de vie deviendront un calvaire. Entre la violence à la maison et la rencontre d’un beau jeune homme nommé Jean-marie, elle va découvrir qu’une vie sans malheurs est possible. Elle fuit son père, cherche une porte de sortie, un moyen de s’enfuir ! Va-t-elle connaître l’Amour avec un grand « A » ? Sa vie sera rythmée d’imprévus et de trahisons, mais comblée par l’amour de son mari et de ses enfants. Venez découvrir le destin de Viviane dans « Plus qu’hier, moins que demain ».



Et si, les histoires et les mythes étaient réels ? Que deviendrait le monde si les monstres vivaient ? L’humanité peut-il être remis en question à cause d’une jeune fille ? Peut-elle le sauver ?
Mila a 17 ans, elle est télé-kinésiste. De nature tête en l’air et timide, elle ne se doute pas que le monde dans lequel elle vit est peuplé de créatures mythologiques. Mais une fois éloignée de chez elle, son passé éclatera au grand jour. 
Le monde de l’imaginaire est à ses trousses, il la traque, la chasse. Comment échapper au Dieu de la Mer ? Fait-elle partie de ce monde fantastique ?
Entre amour impossible et course poursuite, venez à la rencontre des Sirènes, Centaures et Dieux Grecs.


INTERVIEW ~ Un moment avec Marilou Sunny et sa Lovely Family

Hello les #Dreamers, j’espère que vous allez bien. Depuis quelques jours, nous avons une nouvelle partenaire, une auteure indépendante qui sortira son premier roman le 11 octobre prochain. Aujourd’hui, je vous la présente dans une interview tout en bienveillance … Marilou Sunny, accompagnée de sa LOVELY FAMILY. Cette jeune auteure vous parle d’elle et de sa romance « LOVELY DOLL ». Pour l’avoir lue, cette romance est un petit bijou que je vous invite à découvrir dès le 11 octobre [mon avis arrive bientôt].

Précommande (Amazon) – offre exceptionnelle: 0,99€ le numérique (plus de 400 pages) ➡️➡️➡️

A ce prix là, il n’y a pas à hésiter !! Foncez !!!

C’est fait ? Vous l’avez précommandé ? Parfait !! Maintenant place l’interview…

📘 Bonjour Marilou Sunny,
Merci de nous accorder cette interview pour Lire ses Rêves.

On va commencer par une petite question facile… Comment allez-vous ?

🖋 Bonjour à tous, et merci à Lire ses rêves pour cette interview. Alors, je vais très bien, surtout depuis que les précommandes pour « Lovely doll » sont ouvertes ! À vrai dire je ne tiens plus en place, une vraie pile électrique !

📘 C’est super !! Mais peux-tu dire à nos lecteurs qui est Marilou Sunny ?

🖋 Marilou Sunny est ma face cachée, l’autre côté du gémeau qui sommeille en moi. Peu de personnes connaissent cette part-là de ma personnalité. Car dans la vie de tous les jours, je suis une trentenaire très discrète qui partage son temps entre sa vie de famille, son job auprès des moins de trois ans et sa passion pour la lecture et désormais l’écriture.

📘 Pouvez-vous citer 3 traits de votre caractère ?

🖋 Je dirai généreuse (peut-être même un peu trop, la bonne poire c’est souvent moi !) , patiente, car autant dans mon job que pour écrire un livre il ne faut pas précipiter les choses. Et organisée, les agendas, post-it et autres to do list font partis de mon quotidien, pour ne rien oublier !

📘 Les lecteurs vont bientôt pouvoir découvrir votre premier roman « Lovely Doll》qui sortira le 11 octobre. Pouvez-vous nous en parler ? Et donner aux lecteurs envie de se jeter dessus.

🖋 « Lovely doll  » est une histoire où la famille est mise en avant, la nécessité d’avoir des personnes sur qui s’appuyait pour sortir la tête de l’eau, qu’ils soient présents ou absents d’ailleurs… Le deuil après une maladie ou la reconstruction après un terrible drame, laisse des séquelles mais ne gâche pas notre vie pour autant. Il y a bien sûr une romance, ce n’est pas une amourette de lycéens, c’est un véritable coup de foudre entre les personnages principaux, avec son lot de complications et d’émotions fortes. Ce qui me tenait à cœur, c’était de créer des personnages vrais et authentiques, desquels n’importe qui pourrait s’identifier. Les personnages secondaires ont également une grande place dans le récit, c’est un choix assumé. Car les actions des uns se répercutent sur les autres, et il m’a semblé important que le lecteur puisse avoir toutes les données pour se sentir complètement adopté par la Lovely family. Ensuite, j’avais besoin de parler des dangers qui entourent les jeunes adultes, car c’est un âge difficile où la moindre décision peut changer le cours de leur vie. Des thèmes sombres et d’actualités sont évoqués, car on se doit d’être attentif à leurs sentiments, mais également passer le message, que rien n’est jamais perdu, la lumière peut-être au bout du chemin si on s’en donne les moyens ! Bref, si je continue je vais écrire un roman sur mon roman !

📘 « Lovely Doll » en 3 mots ?

🖋 Je choisirais : émotions, amour et reconstruction.

📘 Il y a-t-il, dans Lovely Doll, des personnages qui existent vraiment, dont vous vous êtes inspiré ?

🖋 Non, c’est vraiment une fiction. Les personnages sortent de mon imaginaire uniquement.

📘 Pourquoi avoir choisi l’autoédition pour éditer votre roman ?

🖋 Tout d’abord, car c’est des auteures auto-édités qui m’ont données envie d’écrire. Ensuite, j’avoue prendre plaisir à gérer le tout. Et pour être assez honnête, en partant sur une trilogie je voulais être libre de publier sans pression et pas en fonction des chiffres de ventes.

📘 Le parcours a t-il été long et difficile entre l’écriture de votre livre et sa parution ?

🖋 Il m’a fallu deux ans, car je suis parti de zéro. Donc j’ai recommencé, re corriger, re modifier, re re re re ! Difficile pas forcément, car c’est devenu une vraie passion, pour laquelle je ne compte pas mes heures. Et j’ai eu la chance d’être très bien conseillée, d’obtenir des conseils avisés et de bonnes adresses, pour faire de « Lovely doll » la version finale que vous découvrirez bientôt.

🌸 Je vous invite à suivre Marilou Sunny sur Facebook ➡️ https://www.facebook.com/Marilou-Sunny-106792807328214/


📘 Quelles sont vos sources d’inspirations en général ?

C’est souvent quand je suis au volant que l’inspiration vient, ce qui n’est pas du tout pratique, puisque j’ai besoin d’écrire pour que l’idée se mette totalement en place. Les sources peuvent être les faits divers, une chanson, un film, une série, un sentiment ressenti à un moment donné.

📘 Depuis quand écrivez-vous? Qu’est ce qui vous a donné envie d’écrire ?

🖋 J’ai commencé à écrire pour Lovely doll, donc il y a deux ans, j’étais en admiration devant ces auteures qui me permettaient de m’évader de mon quotidien et me faire vivre mille et une émotions. Et je me suis dit pourquoi pas moi ?

📘 Avez-vous un rituel d’écriture ? Un espace dédié à l’écriture ?…

🖋 En général, j’ai besoin de calme et de silence surtout pour les scènes à fortes émotions. J’arrive cependant à me mettre dans ma bulle si le besoin d’écrire est trop intense, oui je vous assure des fois c’est comme une pulsion, il faut que j’écrive, j’en ai besoin ! Du coup non pas d’espace d’écriture, le canapé, la table du salon, le lit des enfants, la voiture en attendant la fin de l’entraînement de foot de l’aîné, etc…

📘 Vous avez écrit une romance mais est-ce que vous seriez prête à expérimenter un autre genre littéraire ? Si oui, lequel ?

🖋 Pour l’instant, non. Je ne me sentirais pas légitime dans un autre registre.

📘 Qui est votre auteur préféré ?


🖋 Je dirai Danielle Steel, car elle a était la première que j’ai lue ado, lorsque j’ai acheté ma kindle c’est grâce à ses livres qu’on m’a conseillé d’autres auteures de romance en auto-édition ou en maisons d’édition. Mais sinon j’ai mes valeurs sûres, Lilly Sweet, Maddie d, Clémence Lucas, Lena k Summers, Blandine p Martin, M.D Bortoli, Anna Triss … Et tant d’autres !

📘 Quel est votre livre préféré ?

🖋 Un seul je ne peux pas choisir ! La trilogie des projets de M.D Bortoli, la duologie d’Anna Triss le prince charmant existe… et Amour, flingues et Macaronis, ceux-là c’est mes remèdes anti-déprime. Et ensuite, la duologie de Lilly Sweet « Je ne renoncerai pas… » le côté suspens et sombre me plaît particulièrement dans ceux-là.

📘 Que lisez-vous en ce moment ?

🖋 Je suis rentrée dans la phase écriture du tome 2 de la Lovely family donc je ne lis pas sinon je n’avance pas. Mais en septembre, j’ai eu un coup de cœur énorme pour « Too Young » de M.D Bortoli, « The chance » de Lilly Sweet, et « Austin, breathe with me » de Kaly Swann.

📘 Avez-vous d’autres projets en cours ou à venir ?

🖋 Le tome 2 qui aura pour titre « Lovely duality », celui-ci portera sur Théo et ses amours est déjà en cours d’écriture. Et bien sûr le tome 3 suivra.

📘 Avez vous d’autres passions en dehors de l’écriture (Musique, peinture, cinéma…)

🖋 La lecture évidemment, les séries Netflix assurément et mes enfants, oui ils sont véritablement ma passion.


Voilà, nous en avons fini. Merci pour ce moment et à bientôt. Je te souhaite une très bonne sortie et beaucoup de réussite.

#Audrey 💋

✒ INTERVIEW✒ Un moment avec… Michèle Beck

Après maintes péripéties dûes à une boîte mail récalcitrante, j’ai enfin pu poser quelques questions à Michèle Beck qui y a répondu avec plaisir et sincérité.

Vous ne connaissez pas encore cette auteure française multi-registre ? J’espère que son interview pour Lire ses Rêves saura vous convaincre de découvrir l’un ou plusieurs de ses romans. Entre romance, contemporain et fantastique, Michèle Beck vous propose des lectures prenantes et divertissantes dans le but de faire voyager ses lecteurs. Bons moments garantis !! Alors vous tentez l’aventure quand ?

Page Facebook de l’auteur: https://www.facebook.com/MicheleBeckauteur/

📘Bonjour Michèle Beck.
Merci de nous accorder cette interview.


◇ On va commencer par des petites questions faciles.
Comment allez-vous ?

✒ Bonjour Audrey et merci pour l’invitation. Je vais bien, merci !

C’est les vacances pour vous ?

✒ Eh non, pas de vacances cette année, mais quand on travaille à la maison, je crois que c’est difficile d’en prendre. En général, j’essaie d’organiser mon temps de travail différemment pour profiter des vacances avec mes filles, mais cet été était particulier, avec la sortie de mon dernier roman, et j’ai beaucoup plus travaillé que d’habitude.

📘Vous êtes l’auteure de « Full contact » une romance publiée chez Eden et « La fille au sac de plumes » sorti il y a quelques jours, mais qui est Michèle Beck au quotidien ?

✒ J’ai 40 ans et je vis en Savoie avec mon homme Cédric, un prof de tennis, nos deux filles Camille et Mélany, et notre petite chienne Elysa.

📘 Pouvez-vous citer 3 traits de votre caractère ?

✒ Il faudrait poser cette question à mon entourage ^^ Je suis sûre que la réponse serait différente de la mienne ! Allez, je dirais : Réservée (ce qui n’est pas facile tous les jours quand on est autrice et qu’on doit savoir se vendre, se mettre en avant). Aimante. Perfectionniste (ce qui peut être autant une qualité qu’un défaut).


📘Pouvez-vous nous parler de votre romance « full contact » ? Et donner aux lecteurs envie de se jeter dessus.

✒ Il suffit de regarder la couverture pour avoir envie de se jeter dessus, non ? ^^ Vous avez vu ces abdos ? Plus sérieusement, Full contact n’est pas une romance comme les autres, c’est avant tout l’histoire d’une petite ville américaine, Owl City, et de ses habitants, dont Tony, qui revient après quelques années de prison, et Kara, qui débarque un peu par hasard. Ils ont beaucoup de points communs, la même vision de la vie, mais ils ont surtout un vécu similaire qui va les rapprocher dès leur première rencontre. Ce sont deux personnages qui plaisent beaucoup aux lectrices, Tony est un amour de gars, ce qui ne l’empêche pas d’être sexy, et Kara est bienveillante et attachante. Et ces deux-là sont prêts à tout pour ceux qu’ils aiment. Les habitants d’Owl City, les personnages secondaires, ont aussi trouvé leur place dans le cœur des lectrices, et ça me fait tellement plaisir ! Je voulais essayer de créer une ambiance de petite ville comme à Stars Hollow, vous savez, dans Gilmore girls.

* Ça donne envie tout ça. Un roman que je lirai bientôt et je valide totalement pour les abdos 😉 (#Audrey)

📘Trois mots pour résumer « Full contact » ?

✒ Je vais reprendre des mots lus dans des avis de lectures qui lui correspondent bien : addictif, douceur et émotion.
Certains avis m’ont émue aux larmes, je ne m’attendais pas à de tels retours ! ça m’a beaucoup aidé, ça m’a donné un peu plus confiance en moi pour la suite, et peut-être que sans tous ces mots de lecteurs, je n’aurais pas osé tenter l’aventure de l’autoédition avec « La fille au sac de plumes ».

📘 Justement parlons maintenant de « La fille au sac de plumes ». Que pouvez-vous nous en dire ?

✒ Il y a un truc que j’adore regarder à la télé, ce sont ces reportages sur des personnes qui ont tout quitté pour voyager, ou changer de vie, ou entreprendre quelque chose de grand, de différent. Je trouve ça fascinant et tellement courageux. Je me suis toujours dit qu’un jour j’aimerais raconter une histoire comme ça, mais je n’avais pas vraiment d’idée. Elle est finalement venue pendant que je courais avec mon homme. « Et si une femme quittait tout, sa vie, son travail, sa famille, pour traverser la France à pied ? » J’avais mon point de départ, ne manquait plus qu’à trouver le reste. « La fille au sac de plumes » était là, sous les traits de Vic, cette jeune femme qui a grandi au bord du lac d’Annecy, dans une famille bourgeoise très stricte. Un drame survient, et toute sa vie est remise en question. Pendant les 800 km qui la séparent de son objectif, Vic se souvient d’un été de son adolescence, et nous le revivons avec elle. Au fil de ses rencontres, elle fait le point sur sa vie et son passé, et se redécouvre.

📘Pourquoi avoir choisi l’autoédition pour ce roman ?

✒ J’ai publié le premier tome d’une trilogie fantastique, Mémoire d’ange, en 2017, dans une maison d’édition aujourd’hui en train de fermer. Le tome 2 qui était prêt pour la publication n’a jamais été publié. J’ai commencé à me renseigner, tout en écrivant « La fille au sac de plumes » sur mes autres options pour que ma trilogie soit enfin disponible pour les lecteurs qui attendent impatiemment la suite. L’autoédition s’est imposée naturellement. Et au fil de mes recherches, je me suis rendu compte que c’était quelque chose qui me correspondait pas mal. Garder le contrôle sur ses écrits, et surtout une certaine liberté, liberté de choisir le titre, la couverture, etc. Puis je suis tombée sur le concours des plumes francophones d’Amazon, et ça a fait tilt. « La fille au sac de plumes » était presque prêt, je me suis dit, pourquoi pas ? Bien que ce soit trop tôt pour faire le bilan de cette expérience, le roman étant sorti depuis quelques jours à peine, je suis contente, même si j’ai vraiment énormément travaillé, bien plus que pour un autre roman, et que ça n’a pas été facile tous les jours.

📘 Quelles sont vos sources d’inspirations en général ?

✒ Tout et n’importe quoi. Cela peut être une simple phrase dans une série, une chanson, une conversation entendue dans la rue, une situation ou un fait divers dans les journaux. La vie, en fait, dans tout ce qu’elle peut avoir de fabuleux et de tragique, et les gens, ces héros du quotidien.

📘 Depuis quand écrivez-vous? Qu’est ce qui vous a donné envie d’écrire ?

✒ Quand j’étais petite, je voulais être écrivain, mais ce n’était pas quelque chose de concret pour moi, ou de réalisable. D’ailleurs quand on me posait la question, je répondais coiffeuse, maîtresse, motard, dessinatrice de dessin-animé, styliste, psy… mais pas écrivain. Ce n’était pas un secret pour autant. Ma mère me disait souvent « Alors, tu écris quand ? » et je répondais « quand je serai à la retraite ». J’avais au moins conscience du travail que c’était, mais je repoussais toujours. On se dit qu’on aura le temps, après. Et on remet à plus tard. Sauf que des fois, il n’y a plus d’après, et la vie, elle s’arrête comme ça. Je l’ai compris quand mon beau-père nous a quittés, il y a 10 ans. Ce fut un choc. Mes filles étaient petites, je travaillais dans le scrapbooking où je m’épanouissais depuis quelques années, mais il me manquait quelque chose. Et c’était l’écriture. Quand j’ai commencé, j’ai eu l’impression de respirer pour la première fois, d’être moi-même. Ça a tout changé dans ma vie et dans ma perception du monde.

📘 Avez-vous un rituel d’écriture ? Un espace dédié à l’écriture ?

J’ai un bureau dans un coin de ma chambre où je suis bien pour écrire, toujours la porte fermée, mais je rêve d’une pièce rien que pour moi ! Côté rituel, donc toujours la porte fermée, la musique (la même playlist dans le même ordre, les premières notes de la première chanson ont un effet presque hypnotique sur moi, ça met mon cerveau en mode écriture) et de quoi boire (eau, thé ou cappuccino) et manger au cas où, comme des fruits secs, mais c’est très rare que je mange. Ensuite dans ma manière de travailler, j’aime avoir un plan ultra complet avant de commencer l’écriture, j’ai besoin de savoir quoi écrire quand je m’installe devant mon ordinateur.

📘 Vous écrivez de la romance mais quel autre genre littéraire aimeriez-vous expérimenter ?

✒ Je ne m’interdis rien, d’ailleurs je n’écris pas que de la romance, Full contact est le seul pour le moment. Ce que j’aime avant tout c’est raconter des histoires. Depuis que je m’intéresse à l’autoédition, je me sens encore plus libre ! En espérant que les lecteurs me suivront 🙂

📘 Qui est votre auteur préféré ?

✒ Je n’en ai pas vraiment. Mais il y a des auteurs dont je lis les romans sans me poser de question (même s’il me reste encore pas mal de leurs livres à découvrir encore !), comme Stephen King, Virginie Grimaldi, Marie Aude Murail, pour ne citer qu’eux.

📘Quel est votre livre préféré ?

✒ Comme beaucoup, je suis fan de Harry Potter, mais le livre qui pour moi restera numéro un dans mon cœur est Le seigneur des anneaux. Par contre, impossible de le relire, j’ai trop peur de gâcher mes souvenirs de ma première lecture, alors que j’ai lu deux ou trois fois les HP (et je compte même les relire bientôt). J’avais lu les trois tomes à la suite, avec toutes les annexes, j’avais été subjuguée et aussi complètement dévastée de quitter cet univers à la fin.

📘Que lisez-vous en ce moment ?

✒ Le journal de ma disparition de Camilla Grebe. J’avais beaucoup aimé la première enquête. Sinon, j’ai aussi commencé la série Agatha Raisin que j’aime beaucoup, je lis un tome de temps en temps.

📘 Avez-vous d’autres projets en cours ou à venir ?

✒ Je travaille sur la suite de Full contact, c’est tellement agréable de retourner à Owl City, de retrouver ses habitants. J’avais très envie de raconter l’histoire de Jay, qui a lui aussi beaucoup plu et intrigué les lectrices ! En parallèle, je rassemble mes idées ainsi que des notes et des recherches pour un autre roman contemporain, que j’espère pouvoir sortir au printemps 2020.

  • Si tu étais un livre, tu serais ?
    ✒Un en plusieurs tomes pour que ça ne s’arrête jamais.
  • Si tu étais un film, tu serais ?
    ✒Un film sous-titré pour que tout le monde puisse m’entendre.
  • Si tu étais un personnage de dessins animés tu serais ?
    ✒Lady Oscar. Petite, j’étais fascinée par son histoire, surtout que je ne me comportais pas comme une petite fille, c’est du moins ce qu’on me faisait comprendre quant à longueur de journée on me disait que j’étais un garçon manqué. Moi je voulais simplement courir et grimper aux arbres…
  • Si tu étais une gourmandise (pâtisserie, gâteau,…) tu serais ?
    ✒Si Vic, de « La fille au sac de plumes », a une passion pour les croissants, ce n’est pas pour rien !
  • Si tu étais une chanson tu serais ?
    ✒On top of the world, d’Imagine Dragons. Cette chanson me rend heureuse.
  • Si tu étais un animal tu serais ?
    ✒Aucun, personne ne prend soin d’eux. Même les animaux de compagnie, chaque jour on entend des choses horribles que des gens encore plus horribles ont fait à ces pauvres bêtes. On massacre les animaux pour leur fourrure, leur chair, pour le plaisir de la chasse (super, quel plaisir c’est de tuer !), on détruit leur habitat pour de l’huile, et j’en passe. Je me sens impuissante face à tout ça, et surtout, je ne comprends pas.
  • Si tu étais un des 7 péchés capitaux tu serais ?
    ✒Ah ben là, tout de suite après avoir répondu à la question précédente, la colère ^^
  • Si tu étais une destination de vacances, tu serais ?
    ✒Un endroit en pleine nature, la campagne ou la montagne.

📘 Voilà, nous en avons fini. Merci pour ce moment et à bientôt.

✒ Merci Audrey, ce fut un plaisir ! J’espère avoir donné envie aux lecteurs de découvrir mon travail 🙂
à bientôt,
Michèle Beck

Un moment avec Anna Wayne ~ Interview

J-10 avant la sortie de《Sentiments clandestins》la nouvelle romance d’Anna Wayne chez Eden.

J’attends ce roman avec beaucoup d’impatience !! J’ai découvert Anna Wayne, il y a 3 ans avec sa série « Rock me / Play me / Teach me » que j’avais adoré. Depuis 2016, elle fait partie des quelques auteurs dont je ne manque aucune sortie car je suis fan de sa plule. Elle a également écrit les histoires d’Aïdan, Scott et Chase: Blind Love, True Love et Secret Love, trois romances qui ont été de véritables coups de coeur. Fin 2018, elle nous faisait découvrir Sentiments d’urgence, un vrai regal livresque. Depuis, j’attends patiemment le prochain roman d’Anna. Et le voilà !! Dans 10 jours. Anna Wayne sortira son 8ème roman intitulé SENTIMENTS CLANDESTINS. Mais 10 jours c’est long donc pour vous faire patienter vous aussi, Anna Wayne a bien voulu passer un moment en ma compagnie et répondre à quelques questions. Un moment fort sympathique que je vous laisse découvrir…

📘 Bonjour Anna,
Merci de nous accorder cette interview pour Lire ses Rêves. Comment vas-tu ?

🖋 Très bien ! Le soleil est là ce qui donne le moral. Un peu de stress aussi, avec la sortie de « Sentiments clandestins » qui approche, je redoute un peu les avis des lectrices, comme à chaque fois.

📘 Tu es auteure, mais qui est Anna Wayne au quotidien ?

🖋 Je vis dans le sud est de la France. J’ai trois enfants qui m’occupent bien. C’est déjà pas mal, non ?

📘 Quelle/quel est:


Ta plus grande qualité ?
🖋 Entière. Quand j’aime, j’aime. Quand je n’aime pas, je n’aime vraiment pas.


Ton plus gros défaut ?
🖋 Réservée. Jamais pratique pour un auteur de ne pas savoir se mettre en avant. Ce n’est pas un gros défaut mais bon, je n’avouerai jamais que je suis parfois de mauvaise fois !

📘 Quelles sont tes sources d’inspirations en général ?

🖋 J’adore la musique et parfois ça me donne des idées. D’autres fois, ça peut être des évènements que mes amis me racontent qui m’inspirent.

📘 Depuis quand écris-tu ? Qu’est ce qui t’a donné envie d’écrire ?

🖋 Mon premier roman est sorti en 2016 et c’est le premier que j’ai écrit suite à un défi lancé.

📘 As-tu un rituel d’écriture ? Un espace de travail ?… ou écris-tu n’importe où, n’importe quand ?

🖋 J’écris n’importe où du moment que je peux être un peu au calme. J’aime écouter de la musique avec une playlist différente pour chaque roman. C’est plus facile pour moi la nuit, car les enfants dorment !

📘 Tu écris de la romance mais quel autre genre littéraire aimerais-tu expérimenter ?

🖋 J’aimerais tenter le feel-good et le fantastique/sf. Ce sont des genres littéraires que je lis et dont je raffole. Peut-être un jour, qui sait.

📘 Écrire une histoire à 4 mains te tente ? Si oui, tu sais avec qui ?

🖋 Ça me tenterait bien mais je ne sais pas si j’en serais capable. Et surtout il faut trouver sa moitié littéraire pour que cela soit efficace.

📘 Qui est ton auteur préféré ?

🖋 Il y en a tant ! Pour les françaises, Ena Fitzbel, Émilie Collins, Lily Hana, Sophie Jomain, Florence Cochet, Cassandra O’Donnell… pour ne citer qu’elles. Pour les étrangers, Nalini Singh en top 1 ! Suzanne Wright, Jay Crownover… Impossible de faire un choix, désolée.

📘Quel est ton livre préféré ?

🖋 Oh non ! Ne me demande pas ça ! C’est impossible ! Il y en a tant que je lis et relis, sans compter tous ceux que je n’ai pas encore lus !

📘 Que lis-tu en ce moment ?

🖋 « Monsieur » de EL James.

📕 Si tu étais un de tes propres personnages, lequel serais-tu ?

🖋 J’aimerais avoir le caractère d’Alexandra dans « Sentiments Clandestins ». Mais je serais plutôt un mélange de mes personnages féminins, avec leurs qualités et leurs défauts.

📘 Peux-tu nous parler de ton dernier roman « SENTIMENTS CLANDESTINS  » qui sortira fin juin chez Eden ? Donner aux lecteurs envie de se jeter dessus.

🖋 C’est l’histoire d’Alexandra, une jeune femme intelligente et qui ne mâche pas ses mots. Elle aime les relations d’un soir et ne s’en cache pas. Un soir, alors qu’elle est en déplacement, elle va faire la rencontre de Grayson qui, lui, est froid et distant. Et chose étonnante, il va refuser ses avances, ce qui surprend la jeune femme.
Le destin va s’en mêler et alors qu’ils ne devaient jamais se revoir, ils vont se retrouver à travailler ensemble.
Je ne sais pas si cela va vous donner envie de vous jeter dessus mais j’espère que vous passerez un bon moment avec ces personnages.

📘 As-tu d’autres projets en cours ou à venir ?

🖋 Je termine actuellement l’histoire d’Emily dans laquelle les lectrices découvriront Tod, le mollusque.

🎏 Ton portrait chinois 🎏

  • 📘Si tu étais un livre, tu serais ?
  • ➡️un feel-good.

  • 📘Si tu étais un film, tu serais ?
  • ➡️Hunger games. Mais c’est parce que je suis capable de le regarder en boucle. Une des seules adaptations de romans pour laquelle je n’ai pas été déçue.

  • 📘Si tu étais un personnage de dessins animés tu serais ?
  • ➡️Dori dans le Monde de Némo (ma mémoire est égale à la sienne)

  • 📘Si tu étais une tenue vestimentaire tu serais ?
  • ➡️Jean, t-shirt et surtout pull car je suis très, très très frileuse.

  • 📘Si tu étais une gourmandise (pâtisserie, gâteau,…) tu serais ?
  • ➡️le chocolat ! (noir, lait, blanc, tous !!!)

  • 📘Si tu étais une chanson tu serais ?
  • ➡️elle changerait trop souvent pour être unique. Tout dépend de mon humeur. En cet instant précis ça serait : Ashes de Claire Guerreso

  • 📘Si tu étais un animal tu serais ?
  • ➡️un poisson rouge (rapport à la mémoire encore. Oui c’est à la limite de la pathologie. Je dois tout noter pour ne pas omettre quelque chose)

  • 📘Si tu étais un des 7 péchés capitaux tu serais ?
  • ➡️la gourmandise malheureusement. Impossible de résister à du chocolat.

  • 📘Si tu étais une destination de vacances, tu serais ?
  • ➡️j’adore ma région. J’ai l’impression d’être perpétuellement en vacances. Ayant vécu à Paris pendant tant d’années, la Côte d’Azur est tout simplement paradisiaque pour moi (je rappelle que je suis très très très frileuse)

📘 Voilà, nous en avons fini. Merci pour ce moment et à bientôt. J’ai hâte de découvrir ton prochain roman « Sentiments Clandestins »

🖋 Merci à toi, Audrey !

📚 Rdv dans quelques jours pour en apprendre plus sur Alexandra et Grayson 😉

📚📚📚 BIBLIOGRAPHIE 📚📚📚

LOVE EDITION ~ Portraits chinois de Cassiopée et Marcus

A l’approche de la sortie du premier volet de  » LOVE EDITION  » d’Esméléïa Brandt chez Ma Next Romance, les protagonistes de cette romance détonante nous ont rendu visite et ont accepté de jouer le jeu du portrait chinois inversé afin de vous donner un avant goût de ce qui vous attend à la lecture du roman. Je crois que je n’ai jamais autant ri, autant adoré réaliser les portraits chinois qu’avec Cassiopée, Marcus et Octave. Je vous laisse avec eux, belle découverte.

Toc toc…

– Entre Cassiopée! Bienvenue dans les coulisses du blog c’est un peu notre batcave. Comment ça va ?

Franchement Audrey ? Oh Mon Dieu ! Cœur, licorne, paillettes et papillons… Je respire hein ? Je te jure mais je suis grave nerveuse. Ça va passer… Je vais respirer calmement. Si j’hyperventile, t’affole pas. Tu peux me gifler. Tu n’aurais pas un sac en papier ? Pour souffler dedans ? Non parce que…

Respire Cassiopée, prends un macaron. Je ne mords pas, moi. Tu es prêt pour notre portrait chinois inversé ? On va parler de ton directeur de collection.

Hum. Oui pardon. Tu as raison je m’égare. Parler de mon directeur de collection ? … Heu… C’est vraiment obligé ? Non parce que sinon, on peut parler de la déforestation et du…

Cassiopée !! Oui de Marcus, c’est le but de cet entrevue, apprendre à vous connaître tu sais…

Alors d’après toi si Marcus était un… il serait ?

Excuse-moi Audrey. Je te promets, je vais rester sage. Et Octave aussi. Heu d’ailleurs, c’est à toi le string léopard ? Vilain Octave. On ne vole pas les sous-vêtements des copines. Souviens-toi, les bloggeuses sont nos amies. Audrey, je suis impressionnée. Un string léopard vraiment ?

Octave rend-moi ça… bon d’accord, garde-le.

Je disais donc : Cassiopée d’après toi si Marcus était un… il serait ?

1. Un animal:
✒ Le corbeau. Solitaire, vif et rusé et dans la mythologie celte porteur de bonnes ou mauvaises nouvelles… Les corbeaux sont réputés par ailleurs pour être particulièrement retors. Tu vois ou je veux en venir ? Non parce qu’il ne faut pas se leurrer. Je veux dire… un directeur de collection, c’est la même chose.

2. Une couleur:
✒Noir. La somme de toutes les couleurs. Bon maintenant, c’est vrai que… Octave mais arrête avec les strings d’Audrey, bon sang !

3. Une chanson:
✒ Bon aloooorrrsssss là et parce que c’est quand même mon Editor à moi, je dirais Madness de Muse. Et non, je ne m’imagine pas du tout des choses. Mais pas du tout.

4. Un film:
✒ Terminator of course ! Tout est dans la démarche et l’alignement des monosyllabes…

5. Un livre:
✒ Damné d’Hervé Gagnon. Sombre, prenant, addictif. Un antihéros fort mais surtout résilient.

6. Une sucrerie ou une pâtisserie:
✒ Un bâton de réglisse. On aime ou on déteste. Pas de demi-mesure. D’ailleurs à ce propos Audrey, est-ce que tu savais que Réglisse est un mot qui s’utilise aussi bien au masculin qu’au féminin ? C’est un cauchemar pour les écrivains. Non parce qu’en fait, tout dépend de quelle partie de la plante tu veux parler : la racine ou…
Comment ça je m’égare encore ? D’accord, d’accord… C’était juste histoire de dire que… Okayyyy. Je me tais.

7. Un cocktail :
✒ Un cocktail ? Genre un truc mélangé avec d’autre trucs ? Hahaha… Qui Editor ? Mais oui c’est ça. Y en a qui sont morts pour juste avoir osé proposer ça. Avec Editor c’est Whisky sec ou rien. Eventuellement une goutte d’eau suivant la provenance et encore… quand je dis une goutte, je veux dire… Hum Bref.

8. Un des 7 péchés capitaux :
✒ La luxure. Je crois l’avoir déjà expliqué. Sur sa fiche Pokémon il est au taquet à ce niveau. Tu ne peux pas avoir plus haut. D’ailleurs, j’ai chaud là tout de suite rien qu’à en parler. Tu veux savoir si tu veux que j’allume la clim ? Audrey ! Mince et le réchauffement planétaire ! Non, tant pis… Puis ne t’inquiète pas j’ai l’habitude avec lui. Lui, c’est pas la calotte polaire qui fait fondre c’est la culotte polaire ! Audrey ? Comment ça tu as avalé ton macaron de travers ? Oh mon dieu. Cœur, licorne, paillette, et papillon ! Audrey ? Quoi ? J’comprends pas ? Que je te tape dans le dos ? Mais enfin, je vais te faire mal !

Trois minutes plus tard.

9. Une odeur:
✒ Tu m’en veux toujours ? Je t’enverrai des pots de confiture de Tatie Craquotte. Tu verras, ils ont bios. Tu vas adorer. Comment ça, je n’ai pas répondu à la question ? Ah oui, l’odeur heu … Santal.

10. Une citation de « Love Edition » :
✒ « Ce n’est pas rationnel. Ni raisonnable. Ce n’est pas normal, ni prudent. Ni sage, ni… Mais putain, c’est là. Et c’est… déroutant. Violent. »

Merci pour ta participation, j’ai passé un super moment bien que j’ai failli mourir mais je dois te laisser et retrouver Marcus qui m’attend à côté.

Bonjour cher Marcus, bienvenue chez Lire ses Rêves, je suis ravie de vous rencontrer. Comment allez-vous ?

Bonjour Mademoiselle Audrey, Je vais bien, je vous remercie. Est-ce un string léopard là sur votre table basse ?

– Euh.. Vous n’avez rien vu. C’est Octave qui… bref c’est Octave. Revenons à nos moutons, à vous en fait.

Cassiopée vient de jouer le jeu du portrait chinois inversé de #LsR. Etes-vous prêt à en faire de même ?

Puisqu’il le faut…(Soupir)

– C’est parti ! D’après vous, si Cassiopée était un… elle serait ?

1. Un animal:
✒ Une licorne. Improbable et incontrôlable. Une vraie plaie.

2. Une couleur:
✒ Mademoiselle Tempelaere, j’ai un rendez-vous dans vingt minutes, le listing est encore long ? Non parce que Cassiopée est tout ce qui sort de l’ordinaire. Si je dois faire la liste de tout ce qu’elle est ou pas, on va y rester jusqu’à ce que mort s’ensuive. Croyez-moi, vous ne voulez pas mourir avec moi. Je ne suis pas drôle. Et je vous interdis de lever les yeux au ciel ! Comment ça, vous n’en pouvez plus et cette interview est usante ? Abrégeons alors, une couleur disiez-vous ? Un ar-en-ciel. Elle en a trop et tout le temps. Impossible de choisir.

3. Une chanson:
✒Barbie Girl de Aqua. Ne me regardez pas comme ça, oui je connais cette chanson. A mon grand désarroi d’ailleurs.

4. Un film:
✒ C’est déjà un film comique ou agaçant à elle toute seule. Deux heures avec Cassiopée et vous avez passé toute la gamme complète des émotions disponibles lors d’un Festival de Cannes…

5. Un livre:
✒Love Edition, évidemment. Et je vous interdis de sourire Mademoiselle Tempelaere, je vais finir par me vexer.

6. Une personnage de dessin animé:
✒Pénélope, l’amoureuse de Pépé le Putois. Insaisissable, rebelle et sournoise.

7. Un des 7 péchés capitaux :
✒ La gourmandise. Bien que végétarienne, Cassiopée croque la vie à pleine dent. Pourquoi Octave vous regarde comme si vous étiez la huitième merveille du monde, Mademoiselle Tempelaere ? Comme s’il s’était roulé dans un tiroir rempli de dentelle ?

8. Un cocktail :
✒ Un virgin Arc-en-ciel au jus bio. Pas d’Alcool pour Cassiopée sinon c’est la catastrophe assurée. Voyez où ça m’a mené… Au fait, vous n’avez pas répondu à ma question pour Octave ? Oui, j’ai bien compris que le principe de l’interview s’appliquait à moi mais… Et voilà qu’elle rougit maintenant ! (soupir) Pitié, achevez-moi.

9. Une odeur:
✒ Chèvrefeuille. Sucrée, piquante et prenante.

10. Une citation de « Love Edition »:
✒ « J’écris un roman où j’essaie de décrire la relation entre une auteure et sa maison d’édition. J’écris une histoire d’amour métaphorique et allégorique où les mirages des romances qu’on a l’habitude de lire se confondent avec la réalité de la vie d’un auteur et de sa maison d’édition. Où chaque personne proche ou loin du monde de la littérature pourra se reconnaître. J’écris et je décris la Love Edition. »

Merci pour ce délicieux moment Marcus. Ce fût un plaisir.

◇ LOVE EDITION – Tome 1: 4 juin

◇ LOVE EDITION – Tome 2: 4 juillet

Résumé:

Cassiopée a une passion : l’écriture. Conductrice de travaux et auteure reconnue de romances érotiques, elle enchaîne les succès. Lorsque son éditrice est victime d’un accident et ne peut assurer la sortie de son prochain roman, c’est le drame. Marcus, son directeur de collection, doit prendre la relève dans l’urgence.
Entre un furet démoniaque mais inséparable de Cassiopée, incompatibilité d’humeur et visions opposées de l’édition, ils devront pourtant trouver un terrain d’entente.

INTERVIEW ~ Un moment avec Charlène Libel

Bonjour les #Dreamers. En ce samedi de mai un peu gris et frais, on accueille dans nos locaux un petit rayon de soleil en la personne de Charlène Libel. Elle a accepté de répondre à mes questions et se livre en toute sincérité pour nos lecteurs.

📘Bonjour Charlène,
Merci de nous accorder cette interview pour Lire ses Rêves. Comment vas-tu ?

🖋 Bonjour ! je vais très bien merci

📘Tu es l’auteur de plusieurs romans, mais qui est Charlène Libel au quotidien ?

🖋 Charlène Libel au quotidien… Une enseignante passionnée par son métier ! Je passe mon temps avec des enfants et j’adore ça, et quand ce n’est pas le cas… J’écris ! Ce qui ne me laisse pas beaucoup de temps pour dormir je dois l’avouer ! Hahaha

📘 Peux-tu citer 3 traits de ton caractère ?

🖋Alors, je dirais que je suis… empathique, enthousiaste et toujours partante pour faire plein de choses !

📘Selon toi, quelle est ta plus grande qualité ? …

🖋J’ai énormément d’empathie et je fais souvent passer les autres avant moi.

– Ton plus gros défaut ?

🖋 Je suis assez autoritaire haha.

📘Peux-tu nous parler de ton dernier roman « Pulse of love » sorti en avril dernier ? Donner aux lecteurs envie de se jeter dessus.

🖋 Pulse of love est un véritable coup de cœur pour moi, ça a été très éprouvant de l’écrire et pourtant je n’ai vraiment pas mis longtemps (une quinzaine de jours pour 380 pages), je suis passée par énormément d’émotions. Je suis littéralement tombée amoureuse du personnage principal et j’ai beaucoup de tendresse pour Line en qui je me reconnais parfois  Mes premières lectrices (amies, sœur) ont été très touchées par cette histoire, j’imagine donc que j’ai su leur transmettre tout l’amour que j’avais à raconter dans cette histoire !

📘 Tu as aussi écrit une trilogie « Again », publiée chez Eden, tu peux également nous en parler ?

🖋 Effectivement, j’ai été publiée par City édition il y a à peu près deux ans. Again est mon tout premier bébé, il raconte l’histoire d’une jeune enseignante qui croise le regard d’un bel inconnu dans le métro. Elle ne s’arrêtera pas de le croiser et en tombera désespérément amoureuse. Seulement Alex est un jeune homme torturé pour qui il est compliqué de refaire confiance à une femme… Une histoire tumultueuse entre deux personnages que tout oppose et qui sont pourtant faits l’un pour l’autre ! La suite sort d’ailleurs le vendredi 17 mai, elle met en scène d’autres personnages issus d’Again tout en gardant un œil sur ceux de la saison 1 !

[ cf. Résumés de la trilogie à découvrir en fin d’article ]

AGAIN –saison 2 (sortie: 17 mai 2019)

📘 Pourquoi avoir choisi l’autoedition pour ton nouveau roman ?

🖋 Plusieurs choses m’ont conduite à l’auto édition. Tout d’abord l’arrêt de la collection My-eden par ma maison d’édition initiale. Ce qui a compromis la sortie de la suite d’Again qui était pourtant initialement prévue. Finalement j’ai été assez frustrée par les délais de publications et toutes les choses sur lesquelles je n’avais pas la main avec Again (la couverture, le titre…), j’ai donc décidé de tenter ma chance grâce à KDP (Amazon publisher) qui est plutôt simple d’utilisation (bien que j’aie encore énormément de choses à apprendre dans le domaine !).

📘 Quelles sont tes sources d’inspirations ?

🖋 Je m’inspire surtout de mes rencontres, des personnalités que je cotoie au quotidien qui me donnent des pistes pour de nouveaux personnages régulièrement. Concernant les histoires, je suppose que mon imagination fait le reste !

📘 Depuis quand écris-tu ? Qu’est ce qui t’a donné envie d’écrire ?

🖋 J’ai commencé à écrire à 14-15ans, à l’époque je tenais un blog anonyme où je publiais une sorte de fanfiction (très suivie pour l’époque) avec une dizaine de pages supplémentaire tous les deux jours ! Je me suis toujours sentie très à l’aise à l’écrit, j’ai toujours plein d’idées et plein de choses à raconter !

📘 Tu écris de la romance mais quel autre genre littéraire aimerais-tu expérimenter ?

🖋 J’adorerai essayer le thriller, j’ai d’ailleurs commencé une romance qui mêle ce genre littéraire à un certain degré mais je dois avouer que c’est un genre très compliqué…

📘Écrire une histoire à 4 mains te tente ? Si oui, tu sais avec qui ?

🖋 C’est un défi que j’aimerai tenter même si j’imagine que ce doit être très compliqué sous bien des aspects ! Mais cela me plairait de découvrir des éléments nouveaux à cette histoire à laquelle je pourrais participer  Je ne sais pas avec qui 

📘 Qui est ton auteur préféré ?

🖋 Dans l’absolu je suis totalement fan de Justine Lévy et de sa plume très brute de décoffrage. Cette femme me fascine ! Dans l’univers de la new romance, j’adore Brittainy C. Cherry et Blanche Monah (qui m’a littéralement scotchée avec « la cage dorée »)

📘Quel est ton livre préféré ?

🖋 « Rien de grave » de Justine Lévy, que je lis et relis sans arrêt ! Ce livre retransmet à la fois une force énorme et une fragilité abyssale, le tout avec une plume très brute.

📘Que lis-tu en ce moment ?

🖋Pour le travail et pour le plaisir : « Psychanalyse des contes de fées » de Bruno Bettelheim et Crossing the line de Simone Elkeles (que j’adore !).

📘 As-tu d’autres projets d’écriture en cours ou à venir ?

🖋 J’ai pleeeeein de brouillons d’histoires commencées (une ébauche d’une vingtaine de pages à chaque fois) et j’attends d’avoir envie de m’y remettre ! J’aimerai finir la saison 3 d’Again (je suis sur la fin) et poursuivre un projet qui me tient à cœur depuis quelques temps (l’histoire d’une jeune mère célibataire qui retrouve un amour de jeunesse…) !

📗Si tu étais un livre, tu serais ?

🖋Rien de grave de Justine Lévy (si vous n’êtes pas encore convaincus je ne sais pas quoi faire hahaha)

📗Si tu étais un film, tu serais ?

🖋Snowpiercer qui m’a énormément choquée, Bohemian Rhapsody qui m’a fait pleurer toutes les larmes de mon corps, Harry Potter car ils me transportent tous !

📗Si tu étais un personnage de dessins animés tu serais ?

🖋Sailor Moon !

📗Si tu étais une fleur tu serais ?

🖋La rose éternelle de la belle et la bête !

📗Si tu étais un vêtement tu serais ?

🖋Une paire de bottes en cuir façon motard!

📗Si tu étais une chanson tu serais ?

🖋Sunset lover de Petit Biscuit ou In the End de Linkin Park.

📗Si tu étais un animal tu serais ?

🖋Un loup !

📗Si tu étais un endroit n’importe où dans le monde tu serais ?

🖋Au bord de la mer, au coucher du soleil !

AGAIN – Tome 1 « Irrésistible »:

AGAIN – Tome 2 « Envoûtant« :

AGAIN – Tome 3 « Enivrant« :

Charlène Libel sur Amazon ➡️

Lien: Retrouvez ses romans

Un moment avec… Erin Graham et Marie HJ: deux auteures pour le prix d’une ♡

Bonjour les #Dreamers, hier j’ai eu le grand plaisir d’accueillir Erin Graham et Marie HJ dans les coulisses de Lire ses Rêves. Ce n’est pas deux auteures que j’ai eu le plaisir d’interviewer mais une seule. En effet, vous ne le savez peut-être pas mais Erin et Marie sont la même personne. Marie écrit des romances MxM, Erin nous offre des romances MxF. Parfois Erin se perd en Marie et parfois Marie prend le dessus sur Erin et vice-versa. Mais qu’elle soit Erin ou Marie, on adore la lire et découvrir ses romances palpitantes et désarmantes.

Je vous convie à ce moment « schizophrénique » avec Erin ou Marie, Marie ou Erin, ou peut-être les deux, bref je ne sais plus…

📘 Bonjour Erin/Marie,
Merci de nous accorder cette interview pour Lire ses Rêves. Comment vas-tu ?
✒ Ça va très très bien… 😉

📘 Tu es l’auteure de plusieurs romances, mais qui est Erin/Marie au quotidien ?
✒ Très bonne question… Juste une nana qui écrit des trucs sur son canapé… Et une maman, une épouse et une amie… Toujours la tête dans les nuages

📘 Pourquoi écrire sous 2 pseudos différents ?
✒ C’est à la base une demande des Éditions Addictives. Avant de travailler avec eux, j’écrivais déjà sous le pseudo Marie HJ. Ils m’ont proposé de changer de pseudo pour eux, ça ne m’a pas dérangé. Puis aujourd’hui, j’y trouve un second avantage, celui de différencier les 2 types de romances sur lesquelles je travaille : Erin pour les romans MxF et Marie pour les MxM.

📘 Peux tu citer 3 traits de ton caractère ?

✒ Rêveuse, Bordelique (mais organisée), Zen

📘 Quelle est, selon toi, ta plus grande qualité ?

✒ Euh… Je crois que je ne suis pas prise de tête. Enfin, je crois.

📘 Quel est, selon toi, ton plus gros défaut ?

✒ Parano ? Oui, je crois que c’est parano.

📘 Ton dernier roman « The Boss » sous le pseudo Erin Graham est sorti le 7 mai aux Éditions addictives. Peux-tu nous en parler ? Donner aux lecteurs envie de se jeter dessus.

✒ Alors… The boss… L’histoire d’un amour qui débute à l’adolescence et qui s’arrête brutalement à cause du destin. L’histoire d’un homme pétri par les remords. D’une femme qui se reconstruit. D’un couple qui n’a pas eu la chance de vivre l’histoire qui les attendait. Mais c’est aussi l’histoire d’une amitié brisée, d’une famille qui se sert les coudes. L’histoire de personnes qui s’aiment et veulent se retrouver, malgré la vie, le destin et les petits caractères de chacun. J’ai beaucoup aimé plonger dans l’univers de Milie et Marek, parce qu’ils méritaient de trouver le bonheur, après toutes ces épreuves…

[ A: C’est parce que je l’ai déjà lu sinon je serai déjà en pleine lecture ]

📘 Ton prochain roman « Turn me wild » sort fin mai en autoédition sous le pseudo Marie HJ. Tu carbures !! Tu nous parles de celui là aussi ?

✒ Alors, Turn me Wild… C’est une romance, bien entendu, mais je l’ai voulue un peu différente. Comme j’écris pas mal en ce moment, je voulais changer un peu de schéma. Et j’avais revu ce film… Le Dernier Samaritain, avec Bruce Willis. Film culte pour moi. J’ai donc tenté de faire mon propre Bruce Willis. Un garde du corps un peu borderline, qui tire avant de parler… Et en face de lui, un autre cliché que j’adore… Une star du rock déjantée. Les deux n’ont pas vraiment de limites à leurs défauts, et arrivent à en faire des qualités, selon moi. Le pitch est aussi une nouveauté pour moi, j’ai tenté le polar/romance. Des menaces de mort, des tentatives de nuire, et une équipe qui se forme entre nos 2 héros pour tenter de trouver le vilain méchant… Ils cherchent un coupable, mais il n’est pas impossible qu’ils se trouvent eux-même au final… Bref, j’ai adoré monter cette « enquête », j’espère qu’elle plaira.

[ A: j’ai hâte de découvrir ça !! ]

📘 Parmi tes différents romans , lequel as-tu préféré écrire ? Pourquoi ?

✒ Play with Fire, peut-être. Parce que c’était mon premier MxM, et que c’était une chose que j’avais envie de faire depuis des mois. Teach me Love, également. J’ai beaucoup aimé travailler sur le domaine de l’écriture. Et la scène où Yel tente d’expliquer à Andréa ce que leurs personnages doivent ressentir lorsqu’ils se touchent pour la première fois était une scene qui trottait dans ma tête depuis des mois également… c’est elle qui a engendré tout le livre.

📘 Parmi tes personnages, auquel va ta préférence ? Pourquoi ?

✒ Yanaël, parce qu’il a cette douceur en lui. Ces failles qui le rendent touchant. J’aime les anti-héros. Idem pour Quentin Fovat (The Way you Love)… Ma palme revient cependant à un des plus anciens de mes héros : Alexandro Llives, que l’on croise dans la série Jail (pratiquement dans tous les tomes). C’est un ancien mafieux, seul et perdu, qui au fil des tomes trouve une famille, une femme et se découvre bon (mais pas trop), la manière dont cet homme, brisé, grandit au contact des autres fait de lui mon héros Number 1 incontesté… Parce qu’en plus, il se balade dans tout les tomes de la série pratiquement… Je me suis fait plaisir avec lui.

📘 Parmi les personnages, lequel te ressemble le plus ? Pourquoi ?

✒ Je crois qu’ils me ressemblent tous, quelque part. Jared porte cette peur et cette envie que j’ai, parfois, souvent, de me fondre dans un coin pour qu’on ne me voit plus. Gabriel a hérité de mon côté marginal qui aimerait parfois dire « merde » aux obligations, convenances etc. Andréa a un humour à 2 balles, le même que le mien. Zachary aussi porte une de mes failles. Tout comme Jo et sa double personnalité… Bref, je suis partout ! Un véritable fléau ! mdr

📘 Quelles sont tes sources d’inspirations ?

✒ La rue, les amis. Une chanson, un fait divers… Mes enfants, une histoire racontée lors d’une conversation… tout et n’importe quoi.

📘 Depuis quand écris-tu ? Qu’est ce qui t’a donné envie d’écrire ?

✒ Depuis fin 2016. J’avais besoin de parler et je saoulais tout le monde, alors j’ai ouvert mon PC… Et Broken est sorti.

📘 Tu écris de la romance (M/F, M/M), quel autre genre littéraire aimerais-tu expérimenter ?

✒ Je ne sais pas. J’ai pour le moment encore pas mal de choses à découvrir dans ce genre, alors je n’ai pas vraiment pensé au reste.

📘 Écrire une histoire à 4 mains te tente ? Si oui, tu sais avec qui ?

✒ J’ai tenté. Mais j’écris vite et je suis du genre impatiente, alors c’est compliqué. De plus, je fabrique mes histoires dans ma tête, et j’ai du mal à changer de cap… Je crois que je suis une indépendante +++, malheureusement.

📘Que lis-tu en ce moment ?

✒ Je n’arrive pas à me sortir du MxM. Pour le moment, je relis mes mansucrits pour un projet cet été… Sinon, je sors de 2 séries, exceptionnelles: Hot mustang de NM Mass et Au milieu de nulle part de Roan Parrish… Du pur bonheur.

📘 As-tu d’autres projets en cours ou à venir ?

✒ Plein de projets. Pour Erin, un roman doit sortir en Aout, en plus de la sortie broché de Teach me love le 16 mai. Je serai également aux Romantiques, les 24 et 25 Mai. Et je travaille sur un prochain scénario (2 en fait) pour la fin de l’année, mais c’est encore à l’état d’ébauche.

Pour Marie, toujours du MxM, en cours d’écriture, pour le mois de juillet. J’en suis à 50%, donc je ne développe pas encore, mon souci majeur étant le temps, j’ai calculé un peu juste pour cette fois. Mais j’aime beaucoup ce projet, donc je mets tout en œuvre pour le terminer dans les temps. Vous devirez en savoir plus très prochainement.

Si tu étais un livre, tu serais ? ✒Calder et Eden, Mia Sheridan

◇ Si tu étais un film, tu serais ? ✒La rage au Ventre.

◇ Si tu étais un personnage de dessins animés tu serais ? ✒ Bourriquet

◇ Si tu étais une pâtisserie tu serais ? ✒ Paris Brest

◇ Si tu étais une héroïne tu serais ? ✒ Erin Brokovitch

◇ Si tu étais une chanson tu serais ? ✒ Eye of the storm, Heat.

◇ Si tu étais un animal tu serais ? ✒ Un oiseau

◇ Si tu étais un endroit n’importe ou dans le monde tu serais ? ✒ Une île déserte au milieu de nulle part.

Voilà, nous en avons fini. Merci pour ce moment et à bientôt.

#Audrey 💋

PORTRAITS CHINOIS « Hell’s Wings ♡ Grim et Arianna »

Bonjour les #Dreamers ,aujourd’hui j’ai eu rendez-vous avec Grim, le prochain membre des Hell’s Wings à nous raconter son histoire et avec Arianna que vous allez bientôt pouvoir découvrir dans 《DREAMING OF GRIM》,le 5ème opus de la saga HELL’S WINGS de Lily Hana.

Grim et Arianna ont accepté de se prêter au jeu du portrait chinois inversé de Lire ses Rêves. Je vous invite à lire cette interview-portrait chinois qui vous fera patienter jusqu’à la sortie de leurs aventures le 2 mai prochain.

* Toc, toc.
Audrey: C’est moi !! Y a quelqu’un ?

Audrey: Ah ! Salut Shadow, comment ca va ?

Shadow: (Recouvert de paillettes avec une baguette magique à la main) Je prie pour que mon prochain gosse soit une fille.

Audrey: (sourire) J’ai rendez-vous avec Grim, tu sais où il est ?

Shadow: Devant son PC à envoyer des mails cochon à sa femme.

Audrey: Ok, plus rien ne m’étonne avec vous. A plus tard.

Toc toc…

Grim: Entre !

Audrey: Salut Grim, comment ça va ?

Grim: Ça va super

Audrey: Tu es prêt pour notre portrait chinois inversé ?

Grim: On aurait pu faire ça en ligne tu sais !

Audrey: Je sais mais comme ça j’ai le plaisir de vous voir en chair et en os et je ne vais pas m’en priver 😉

📖 Alors Grim d’après toi si Arianna était un… elle serait ?

1. Un animal:
✒ un de ces chats qui ressemblent à des tigres. Elle paraît mignonne mais elle n’hésitera pas à t’arracher la tête si tu la cherches.

2. Une couleur:
✒ Rouge, bien sanguin.

3. Une chanson:
✒ La nôtre bien sûr ! Wicked Gammes de Ursine Vulpine

4. Un film:
✒ Hunger Games. Elle gagnerait à coup sûr

5. Un livre:
✒ Comme le film

6. Une sucrerie ou une pâtisserie:
✒ un Trianon. La mousse au chocolat fondante et douce qui cache un biscuit croustillant

7. Un sentiment / une émotion:
✒ Le courage. La persévérance

8. Un élément naturel:
✒ Le feu

9. Une odeur:
✒ la fraise. Sucrée

10. Une citation de « Dreaming of grim » :
✒ « Tu es à moi, Arianna, et je prends soin de ce qui m’appartient.
Quel que soit l’idée que tu as en tête, oublie-là. Je ne te laisserai pas me quitter, quel qu’en soit le prix. Je ne suis peut-être pas aussi effrayant que mes frères, peut-être moins agressif, mais je n’en reste pas moins un Hell’s.»

Merci pour ta participation Grim, j’ai passé un super moment mais je dois te laisser et retrouver Arianna.

Salut Arianna, bienvenue chez Lire ses Rêves, je suis ravie de rencontrer celle qui a conquit le cœur de ce très cher Grim. Grim vient de jouer le jeu du portrait chinois inversé de #LsR. Alors maintenant c’est à ton tour.

📖 Donc Arianna, d’après toi si Grim était un… il serait ?

1. Un animal:
✒ Un lion. Tu sais, celui qui ronfle au soleil pendant que la lionne va chasser. Ce mec est incapable de se faire un sandwich sauf avec un clavier et un ecran.

2. Une couleur:
✒ Jaune comme le soleil.

3. Une chanson:
✒ La nôtre ! Ursine Vulpine Wicked Games

4. Un film (ou série):
✒ La série The Big Bang theory

5. Un livre:
✒ Comme tout geek qui se respecte : le seigneur des anneaux

6. Une sucrerie / pâtisserie:
✒ Un pain au chocolat. Le truc que tu peux manger sans faim.

7. Un sentiment / une émotion:
✒ La passion. Il est passionné par tout.

8. Un élément naturel:
✒ L’eau. Il est super doué en caresses !

9. Une odeur:
✒ Tu sais cette odeur que prend le monde après une bonne pluie ? Celle là

10. Une citation de « Dreaming of Grim »:
✒ «Ah, c’est ça que je sentais vibrer contre moi tout à l’heure ! Moi qui pensais que tu étais content de me voir… »

Merci pour ce moment Arianna, ce fût un plaisir de faire ta connaissance. Je te laisse retrouver Grim le temps de publier vos portraits chinois sur le blog et je vous rejoins pour la fiesta.

Le 5ème tome de la saga HELL’S WINGS, intitulé Dreaming of Grim》sortira le 2 mai prochain. Voici le résumé:

En Italie, la baby Mafia impose ses règles. C’est au milieu du chaos que les Hell’s se retrouvent pour sauver deux membres de leur famille.

Arianna Fiori avait dix-sept ans quand elle a été enlevée. Son père, à la tête d’une des plus grandes familles d’Italie, a tout fait pour la retrouver sans résultat. C’est au détour d’un jeu vidéo que notre Geek, Grim, retrouve la trace de la belle italienne, gardée prisonnière par la famille rivale, les De Luca.
Le désir au premier regard, un feu qui prend naissance au creux de leur corps, fini par gagner leurs cœurs, et une longue bataille s’engage pour ramener Arianna auprès de lui.
Entre espoir et réalité, ils devront se battre pour leur rêves.

📖 Précommande (numérique et broché): Lien Amazon

Mon LIVRE-PARIS by Audrey – Rétrospective (2019)

Bonjour les #Dreamers, c’est #Audrey, le week-end dernier se déroulait la 39ème éditions du salon du livre de Paris (Livre-Paris). C’est un des événements les plus attendus de l’année dans le monde de l’édition, aussi bien par les auteurs que par les lecteurs, blogueurs, les éditeurs… le salon du livre c’est le rendez-vous des amoureux des livres, c’est un week-end de folie !! Auteurs, lecteurs, blogueurs, amis,… se retrouvent le temps d’un week-end qui passe toujours bien trop vite mais qui est aussi très éprouvant. On ne dort pas beaucoup donc le filtre pour les selfies est une obligation. On marche beaucoup, on court même parfois donc on oublie les talons de 10cm et on préfère les baskets mais même là on ne sent plus ses pieds et on se retrouve avec les mollets en béton d’un footballeur. Alors, on se dit que c’est le week-end parfait pour perdre 1 ou 2 kilos mais que nenni ! Si on y regarde de plus près, on mange beaucoup: les restos avec les copines, les soirées des ME partenaires, les petits dej chez les éditeurs, les apéros, les bonbons et petits gâteaux sur les stands des auteurs… bref, tu as compris que tu dois éviter ta balance quelques jours après le salon. Mais surtout, surtout ce salon c’est un feu d’artifice d’émotions. Tu rencontres tes auteurs préférés à rester gaga devant eux (n’est ce pas #Charlie), tu retrouves tes copines et ça c’est vraiment extra, tu souris sans cesse à te bloquer les zygomatiques et avoir l’air d’une psychopathe, tu ris aux éclats à te faire pipi dessus et parfois tu pleures mais de joie je te rassure. Voilà, le salon du Livre c’est à peu près ça et cette année, cerise sur le gâteau, il semblerait que plusieurs personnes m’y ont vu alors je vais devoir remettre les choses au clair (une nouvelle fois): ce n’était pas moi !! J’aurais hérité d’un double maléfique donc je ne suis en rien responsable de ses agissements, des dires, ses coups de folies…

Bref, revenons au Salon du Livre. Alors …

– Hey !! Stop !!

– Pardon !! Mais…

– Chutt ! Je me présente, je suis le fameux double 😈 Bonjour, bonjour !! C’est moi qui prend le relais tu permets

– Mais non, je ne perm…

– T’y étais pas au salon donc tu ne sais même pas de quoi tu parles.

– Mais si !

– bla bla bla bla bla…

– ok ok. Vas-y, le blog est à toi.

– ah bah voilà !

Donc le salon du livre c’est d’enfer !! Et je sais de quoi je parle, MOI j’y étais avec mon super chac (sac-chat) ! Et je vais vous raconter ça…

Je suis arrivée à Paris, Vendredi vers 12h15 et sur le salon vers 13h et la première chose que j’ai faite c’est manger. Oui avant même de mettre un pied dans l’antre du diable livresque ( soit le salon. Vous comprendrez pourquoi c’est l’antre du diable plus tard) j’ai rejoint #Charlie et une très bonne amie (maman louve) pour aller manger. L’autre Audrey avait raison pour la bouffe. Bref, il est 14h30 quand je passe les portes du salon et à partir de là tout n’est que frénésie, sourire, cris, brouha, bref beaucoup de monde, de bruit, une chaleur étouffante, une euphorie ambiante et une ambiance de dingue. Dans l’enceinte du salon, on ne voit pas le temps passer et on a le temps de rien. J’ai filé de stands en stands, à travers les allées bondées de monde, vers l’infini et au delà. L’après-midi du vendredi est passée à une vitesse folle. J’ai fait des câlins, des bisous, des échanges de goodies… toujours accompagné de mes comparses de resto « au menu du jour quasi imposé mais non nous on veut des hot-dogs ». Aux détours des couloirs, on passe chez Les Plumes du Web ou mon « chac » a eu du succès et m’a chatte (mon sac chatte – oui car quand y a du rose c’est une fille) s’est faite caresser, Black Ink, Elixyria, Erato, Butterfly, See, Cyplog, Hugo,… et je passe voir notre partenaire adorée, auteure talentueuse et femme au grand coeur, j’ai nommé Blandine P. Martin avec qui je passe toujours un excellent moment. Elle est accessible, adorable et drôle, en plus elle a des Schokobons et elle m’a offert des M&M’s Wild Crows que je n’ose même pas manger. Vers 16h j’ai retrouvé mon cookie sans qui je n’aurais pas été présente sur le salon cette année (encore un immense Merci). Mon cookie c’est Shirley LB (auteure de Soul on Fire chez Black ink Éditions et de Pour t’avoir et T’aimer après tout aux Editions Harlequin). À partir de là, en plus de ma casquette de lectrice-blogueuse, j’ai revêtu celle d’assistante personnelle-cooky-sitter. Que du bonheur !! Je m’assure que Shirley est bien à l’heure à sa dédicace avec l’aide de petit oreo (renommée Horloge parlante à ce moment là) puis qu’elle ne meure ni de faim, ni de soif (il peut s’en passer des choses en 2h avec Shirley). Je vais m’acheter le nouveau bébé de Manon Donaldson S.W.A.T et rencontre enfin la québécoise, maman des Steel Brothers qui a perdu sa virginité de plein de choses (premier vol en avion, premier salon, premier séjour en France et première rencontre avec moi et ça c’est la classe lol). Après ça, je continue de virevolter où le vent livresque me porte: une brève rencontre avec Sophie Jomain, moi assise par terre cherchant je ne sais quoi dans un de mes nombreux sacs, elle resplendissante comme toujours. La vie est injuste lol. Quelques achats sont faits et Ana K. Anderson, Lou Marceau me tombent dessus pour mon plus grand plaisir bien sûr. Ensuite, retrouvailles avec mon amie Miss Hl’s sur le stand Elixyria. Que d’émotions de la revoir et de découvrir en vrai, en papier, son second roman So Me pour lequel j’ai été bêta-lectrice. Quel plaisir de revoir Nath, elle aussi bêta, une femme fantastique que j’apprécie énormément et qui est devenue une amie. Une aprem extra mais le salon s’apprête à fermer ses portes. Oh mais tient, il n’est pas l’heure de manger ? … Ah bah si, rebelote resto en excellente compagnie: Charlie, Nathalie, Miss Hl’s, Nath, Sarah et Shirley dans une ambiance chaleureuse et sympathique avec pour inaugurer dignement ce week-end de dingue, un mojito et une pensée pour notre #Sophia, restée à la maison #LsR pour s’occuper des #SexyEscorts. (Vivement notre mojito ensemble mon chaton).

Allez, Bonne nuit. Je ne vous dirais pas qu’on a parlé beaucoup, ri beaucoup aussi et refait le monde… dans notre appart-hôtel jusqu’à passé 3h du matin. Non non… ce contenu est privé et le restera, ça vaut mieux.

Je vous passe bien sûr le reveil avec la tête dans le pâté après 3h de sommeil, la douche, le ravalement de façade qui n’a d’ailleurs servi à rien… et je passe directement au salon en même temps vous êtes là pour ça et pas pour apprendre que mon gel douche est à la lavande et que j’ai bu un jus d’orange. On est d’accord, ça vous vous en fouttez comme de votre premier string.

Bref, le samedi au salon c’est la folie !! À 10h pétantes j’y étais au taquet prête à affronter le monde, la chaleur, les dragons ah non je m’égare là… ça a duré une heure, après mes jambes avaient du mal à me traîner. Je suis allée à la dédicace de Fleur Hana de laquelle je suis ressortie pleine de confettis et avec le smile. En plus j’ai vu ma bibiche Emeline. Une fois, mon graal en poche (Avec toi, m’envoler en double exemplaire svp) j’ai virevolté dans les allée de cet essaim géant. J’ai fait ma Shirley et je me suis perdue mais chutt, faut pas lui dire. Au bout de 30 minutes, j’ai vaincu le labyrinthe et j’ai retrouvé mon chemin vers Shirley et Sarah qui m’attendaient. Ces quelques minutes d’errance m’ont tout de même permises de croiser Charlene Kobel et Léane Morton avec qui j’apprécie toujours de passer un moment. Et c’est après ça que j’ai enfin retrouvé mon cookie et …et… Lindsey T que j’avais loupé l’année dernière. La patronne de l’organisation était une des rencontres à ne pas louper cette année et quelle rencontre ! Une nana extra ! Ensuite, j’ai revu ma petite magounette (grande par la taille et le coeur) alias Magali Inguimbert qui vous réserve des suprises à venir. Ça va déchirer !! 10, 20, … 100,… pas après (comment j’arrive encore à avancer ?) Bref, c’est l’heure de manger (encore) et de rejoindre Oly TL. Cette fois-ci le resto est italien, au menu lasagnes et tiramisu. Un fort agréable moment, tranquillement posé à papoter de tout et de rien. Un bonheur ! 14h sonnent et c’est le retour au salon, je ne sais plus qui j’ai vu après ça, beaucoup trop de monde (Delinda Dane, Chrys Galia, Callie J. Deroy, Soleano Rodrigues, Debbie Robin, Virginie Paire, Twiny, Jessica, Morgane Moncomble, Oren Miller/Lucie Castel qui allait au WC (désolée), Audrey Dumont, Iris Julliard, Siobhan Gabrielly, Sophie S. Pierucci, Gwen delmas, Audrey Grill …) désolée pour ceux que j’oublie, j’ai perdue mes pieds et ma tête quelques part dans ce dédale de moquette bleue immonde qu’est le salon. Mais j’ai quand même réussi à louper Laurie Delphis et Marie HJ. Je suis triste mais je me dis que ce n’est que partie remise. J’ai revu avec plaisir quelques copines blogueuses: Maria (Les lectures de Maria), Carine et Soumya (Les étoiles des bibliothèques), Marilyn ( Frénésie Livresque), Lixia (Au coeur d’une passion), Mélody (by méli mélo). Cette aprem est passée beaucoup mais alors beaucoup trop vite. Il est l’heure de dire au revoir à Nathalie (ma maman louve) et à ma chérie Charlie (le temps de 3 semaines). Après avoir récupéré ma précommande chez Juno Publishing, je dis aussi au revoir au salon pour aujourd’hui car il est temps de rentrer à l’hôtel afin de se préparer pour la soirée Black ink.

20h30: les portes du « Paris Clandestin » s’ouvrent nous laissant découvrir un endroit atypique. Nous nous engouffrons dans des caves souterraines chaleureusement réaménagées en bar. Une ambiance feutrée et mystérieuse. Notre but, après une longue journée, trouver un endroit où poser nos fesses et boire un verre entre nanas. Un canapé, des poufs, des mojitos, des petites verrines, quelques bricoles à grignoter, les copines et voilà que la soirée commence. Et on se refait un concerto de bla bla et de rires à en pleurer… les copines défilent (Ludivine Delaune, Lily Pink, ma Meli d’amour, Vivi, Tina, Agnès, Shelby…) et la soirée est agréable. Nos héros chouchous black ink se voient décerner des awards lors d’une cérémonie informelle, des cadeaux sont gagnés, des mignardises sont dégustées, des verres sont vidés (et posés sur notre table, le serveur a dû penser qu’à nous 5 on avait vidé le stock d’alcool mais c’était pas nous promis). En somme, une soirée super sympa avec les copines: Anonymous-Shirley, Miss Hl’s, Nath (qui a protégé notre butin) et Sarah (propriétaire d’un nouveau mug) ! Mais la fatigue aidant, à 2h30 du mat, nous décidons de rentrer et d’aller nous coucher. Kapten est mon ami et nous reconduit à bon port. Je me souviens avoir poser ma tête sur l’oreiller et… le trou noir jusqu’à 8h.

C’est pour moi (et pour beaucoup) le dernier jour au salon et peut-être le plus éprouvant. J’ai dormi à peine 5h (et 3 la nuit précédente) autant vous dire que je ne suis pas fraîche mais j’ai la pêche et je compte bien profiter de ce dernier jour. On est tous fatigués mais on tient encore debout par je ne sais quel miracle. Et le dimanche au salon c’est comme à la maison ou presque, c’est cool. On a refait nos valises avec du mal car l’antre du diable nous a eu (tous sans exception). Au départ, on avait une liste d’achats et puis la liste à disparue et on a fait flamber la carte bancaire, le chéquier tout. On sait que dès mardi, on aura un appel du banquier mais pour l’heure on s’en tape royalement. 11h: Je dis au revoir à mon cookie avec quelques larmes retenues et je file prendre un petit déjeuner (oui à 11h). Je vous avez dit qu’au salon on bouffe en permanence et puis après le choc émotionnel de quitter mon cookie j’avais besoin de ma dose de réconfort, à savoir du chocolat (mais non pas un mojito à 11h). Je me pointe vers midi au salon et là l’ambiance est vraiment différente. Ca sent déjà la fin. Je retrouve sur le stand des Éditions Addictives, Carole, Marie Meyer, Lil Evans, Ana K. Anderson et je fais quelques derniers achats, comme si j’en avais pas déjà assez ( cf. antre du mal). Un dernier câlin à ma chérie Belge, Miss hl’s et à Nath (Belge aussi), et me voilà en route, direction la gare du Nord où je retrouve Monsieur Julien Lazarro (les garçons de chambre ça vous parle ? Et bein, c’est lui) pour boire un café avant de rentrer chez moi. Voilà, c’est le moment de reprendre de train… 50 minutes plus tard, j’arrive à Arras dans les Hauts-de-France. Sur le quai m’attendent mes enfants alors je range ma casquette de lectrice-blogueuse avec une pointe de tristesse mais avec des étoiles plein les yeux et je remets celle de maman avec plaisir. De ce week-end je garderais une tonnes de souvenirs mémorables et indélébiles, vos sourires, nos éclats de rire, la générosité et la bienveillance de certains. J’y penserais souvent et j’imagine déjà mon sourire se dessiner et mes yeux briller d’émotions à l’évocation de ce week-end. C’est de l’amour en barre, un flot d’émotions brutes sur quelques jours !!! Ca fatigue mais ca revigore aussi, allez comprendre, c’est la magie de Livre-Paris. J’ai bien sûr les regrets de ne pas avoir vu untel ou untel mais ce ne sont que des actes manqués, un jour…

Mon album photos:

(Ma chatte-chac)

#Audrey, le double 💋

[ * PS: Je m’excuse par avance auprès des personnes que j’ai oublié de citer. Ce qui se passe au SdL et dans ses alentours reste au SdL… 😘 ]

Le salon Livre-Paris vous donne rdv l’année prochaine. Est ce que j’y serai ? L’avenir nous le dira…