Meilleurs amis ou pas ~ Tome 4 de Coralie D

Titre: Meilleurs amis ou pas ~ Tome 4

Auteur: Coralie D

Editeur: Autoédition

Date de sortie et disponibilité: 12 février en numérique et broché

Nate et Kate sont meilleurs amis depuis leur adolescence. Cela fait maintenant cinq ans qu’ils sont colocataires. Si Kate attend de rencontrer un homme bien pour entamer une relation durable. Nate, lui, refuse d’être amoureux, traumatisé par le départ de sa mère qu’il a vécu comme un abandon. Et si les sentiments n’étaient pas là où l’on pensait les trouver ? Si certains événements venaient tout remettre en question ? Leur amitié si précieuse résistera-t-elle ? Évoluera-t-elle en Amour ? Ou bien, se brisera-t-elle dans la douleur ?

Donnez-moi un N

Donnez-moi un A

Donnez-moi un T

Donnez-moi un E

Donnez-moi un NATE !!

NATE NATE NATE !!!

Oh ouii !! Je veux un Nate !! Il est l’archétype parfait du #bookboyfriend. Le mec beau et sexy à tomber la culotte qu’on aime plus que de raison mais qu’on adore détester. On a envie de le câliner, de le baffer, de l’embrasser, de le secouer, de l’embrasser et de l’embrasser encore voire de… grrr !!! Foutu Sexy boyfriend de papier qui nous met dans tout nos états !!!

Je suis raide dingue de Nate !!! Bon ce n’était pas un secret mais ça fait du bien de le dire encore et encore, de le crier très fort et surtout de le retrouver dans un 4ème tome haletant, passionnant et touchant que Coralie D nous offre avec sincérité et beaucoup d’émotions.

Coralie D nous ouvre les portes de son âme à travers cette romance. On ressent qu’elle écrit avec ses tripes, qu’elle nous offre son cœur. Son écriture nous emporte, nous envoute dès les premières lignes. C’est à la fois bon de retrouver des personnages qu’on a vu évoluer, auxquels on s’est attaché mais aussi de retrouver la plume d’une auteure talentueuse qu’on affectionne et de voir qu’elle n’a pas perdue de sa superbe. C’est dingue de voir qu’elle a réussi à m’embarquer dans son récit avec aisance et agilité. Après 3 excellents tomes qui furent sans exception des coups de coeur, après la fin frustrante qui nous suspendait en plein vide du 3ème tome j’attendais (comme beaucoup) cette suite avec impatience. Et je me suis littéralement délectée de ce moment aux côtés de Kate, Nate, leurs familles et leurs amis. Quel bonheur de les retrouver… mais quelle torture aussi car dès le début, l’auteur nous projette en enfer avec un Nate vulnérable et désarmé.

Chaque chapitre lu est un morceau de mon coeur qui se détache et me laisse un peu plus esseulée, écartelée au fil des pages pour me rendre compte qu’au bout de ma lecture mon coeur n’est plus. Petit à petit, phrase après phrase, mon coeur s’est complètement disloqué. Il a été foudroyé par la foudre. Il ne reste que des lambeaux de cet organe qui aura battu la chamade, qui aura eu des ratés et un bon nombre de soubresauts durant ma lecture. Mon coeur s’est envolé aux côtés de Nate et Kate, quant à mon âme elle est dévastée, anéantie face à tant d’émotions. Mes yeux me brûlent d’avoir trop pleurer, mes mains tremblent, mon cerveau a complètement buggé. Je suis transie d’émotions intenses et contrairement. Ce roman a causé ma perte !! Les émotions m’ont longuement submergée et plongées dans un gouffre palpitant, insondable et indescriptible. J’ai pris une bonne grosse gifle émotionnelle.

Dans ce 4ème opus, Nate morfle !! L’auteur n’épargne pas son personnage. Elle lui insuffle force et fragilité. Un cocktail désarmant et boulversant du point de vue du lecteur. Ce personnage que vous avons appris à connaître, à aimer se retrouve déchiré et acculé par un tas d’ évènements dont il n’est pas maître et qui surviennent dans sa vie. Une accumulation de rebondissements, de révélations qui vont le pousser dans ses retranchements. Alors qu’il croyait que le pire était derriere lui, ce n’est pas une bombe qui lui explose au visage mais plusieurs. Et Nate va se montrer absolument bluffant et énormément touchant. On découvre un nouveau Nate; un homme touchant, attendrissant qui petit à petit nous révèle ses sentiments. Je regrette de ne pas pouvoir vous en dire plus? OMG ! j’ai tellement de chose à dire. Je voudrais vider mon sac et mon cœur mais ce livre et les émotions qu’il fait naître sont à vivre de votre propre chef. J’ai traversé un ouragan redoutable et dévastateur et je vous invite grandement à vivre la même expérience.

Nous avons la chance de découvrir les points de vue des 2 protagonistes principaux de part une narration à double voix mais pas répétitive. Ainsi, les personnages nous confient leurs doutes, leurs pensées, leurs espoirs avec parcimonie et sans barrière. Alors oui, il y a un contexte émotionnel très présent et oppressant pour nos petits cœurs mais l’auteur pense aussi à notre plaisir et nous offre des petits passages érotiques subtils et suaves, des moments charnels qui apportent un peu de sensualité à la trame. Connaissant les caractères de Nate et Kate, il fallait aussi un brin de légèreté et de spontanéité, l’auteur parvient à inclure ses petites touches dans son scenario. Elle y apporte par conséquent un petit vent de fraicheur qui fait un bien fou. De la fraicheur quand il le faut, de la sensualité par petites touches, de l’émotion à profusion… Coralie D répond à toutes nos attentes et ce sans qu’on ai conscience d’en ressentir le besoin. C’est une magicienne de la romance.

Cette histoire est triste, profonde et douloureuse mais elle est aussi magnifique. Coralie D nous offre un moment somptueux à vivre. Sa plume épurée, douce nous permet une immersion en toute sensibilité et sincérité. J’en viens à me demander si je trouverai des mots assez forts pour vous décrire l’indescriptible. Et je ne crois pas être assez douée pour ça contrairement à Coralie qui elle parvient à trouver les mots justes alliés à une grande profondeur d’âme et une folle intensité émotionnelle.

Ce roman est un mélange majestueux de perfection à l’état pur, une décharge émotionnelle, une vague à l’âme, un coup de foudre !

PERFECTION ~ The Pink Panthers (Tome 2)

Titre: Perfection ~ The Pink Panthers

Auteur: Audrey Dumont

Editeur: Editions Addictives

Disponibilité & date de sortie: Numérique uniquement / 4 février 2018

Monroe est serveuse au Pink Panthers, un bar branché de Sacramento, où les barmaids font la loi.
En dehors des heures de travail, avec son petit garçon, Lemmy, elle cherche à mener une vie simple, loin de ceux qui lui ont brisé le cœur.
Quand elle est convoquée par Terence, l’instituteur de son fils, toutes les certitudes de Monroe volent en éclats. Il est intelligent, protecteur, sexy… mais la jeune femme ne laissera plus jamais un homme entrer dans son existence. Elle cache des secrets qui lui font encore mal et elle veut à tout prix préserver sa vie de famille.
Terence pourra-t-il lui faire oublier ses démons et lui redonner envie d’aimer ?

* Merci à Carole des Editions Addictives et à Audrey Dumont pour leur confiance et ce sublime service de presse.

Un long week-end de février, un plaid, un thé et une boite de chocolat et me voilà prête pour une nouvelle visite chez les Pink Panther. Ayant eu un coup de cœur pour le tome précèdent, j’étais très enthousiaste et impatiente de retourner dans ce bar mythique de Sacramento dirigé par des femmes indépendantes aux caractères bien trempés et aux passés tumultueux et difficiles. Derrière le comptoir du Pink Panthers, elles laissent leurs démons au vestiaire. Ce bar c’est leur rédemption, leur seconde chance. C’est la seconde chance de Monroe. Quand Monroe est arrivée à Sacramento, elle n’avait personne sur qui compter, aucune attache. Cependant, elle n’arrivait pas seule mais avec un bébé à naitre. Les Pink lui ont ouvert les bras… C’était il y a 8 ans. Depuis, elle et son fils ont une famille sur laquelle ils peuvent compter. La seule préoccupation de Monroe est d’élever son fils au mieux, de faire en sorte qu’il soit épanouit et ne manque de rien. Pour son jeune âge Monroe est une super maman mais elle a tendance à oublier son coté femme et fait très attention aux apparences, aux « qu’en dira-t-on ». Elle cache sa profession et surtout vis à vis de l’école de son fils. Pour elle qui a eu une enfance stricte, Elle ne travaille pas dans un milieu respectable. Elle dissocie sa vie de maman et son activité, sa vie de Pink Panther.

Un jour, alors qu’elle est en service, elle se retrouve prise au dépourvu en tombant sur l’instituteur de Lemmy, son fils. Cet homme avec cet air supérieur qu’elle ne supporte pas ! Cette nuit là, les 2 mondes qu’elle s’appliquait à dissocier s’entrechoque. Elle voit Terence, l’instit de son fils sous un nouveau jour, ce qui ne la laisse pas indifférente.

Monroe est une jeune femme meurtrie et fragile. Des éléments de son passé ont détruit une partie de la jeune femme qu’elle est aujourd’hui. Si elle veut vivre pour elle et non survivre, elle va devoir affronter les démons de son passé. La jeune maman va voir son univers chamboulé pour le meilleur et pour le pire.

Je suis immédiatement entrée dans l’univers des Pink Panthers et je m’apprêtais à dévorer ce livre quand j’ai rencontré un gros souci. J’étais en pleine frénésie livresque quand de l’eau est apparut aux coin de mes yeux. Il est très difficile de lire avec les yeux humides… on voit trouble. Et j’ai vu beaucoup trouble !! Il n’y a pas un chapitre qui ne m’a pas saisie de quelconque manière que ce soit. Après si ça n’aurait été qu’une question d’humidité j’aurai fait avec, mais quand arrive les chutes du Niagara, des larmes incontrôlables qui coulent toutes seules la lecture est plus compliqué. Tout ça c’est de la faute d’Audrey Dumont et de son histoire très émouvante. J’ai donc dévoré ce roman, ma boite de chocolat et vidé une boite de mouchoirs.

J’ai adoré retourner au Pink, retrouver Harper, Dottie, Arizona, Blue, Hattie, Max et découvrir l’histoire de la douce et fragile Monroe. C’est un roman qui ne m’a pas déçue, bien au contraire. Assister à l’envol de cette jeune femme adorable, maman d’un petit garçon exceptionnel fût un expérience boulversante et enrichissante. Audrey Dumont nous offre une histoire grandiose et émotionnellement intense. Elle nous invite avec finesse et sensibilité dans le petit monde de Monroe et Lemmy, un monde rempli d’amour. Les Pink Panthers sont une famille à laquelle nous avons l’impression d’appartenir de notre point de vue de lecteur. Audrey Dumont crée de toute pièce cette proximité entre ses personnages et ses lecteurs. Elle donne une âme à ses personnages ce qui nous les rend tout de suite plus attachants.

La plume d’Audrey Dumont est un panel de générosité et de sincerité. Elle nous offre un tumulte d’émotions sans compter. Elle parvient à nous faire sourire, rire et pleurer. Elle nous touche au coeur, à l’âme. Ses mots sont justes, sa trame est riche et rafraichissante tout en étant profonde et intense. Son style frais et satiné nous happe dès les premières lignes. Elle nous transporte dans un tourbillon d’émotions, dans un feu follet surprenant et ardent. Audrey Dumont nous transmet tellement d’amour à travers son histoire que ça en est désarmant. Son écriture est envoutante, hypnotisante, additive. Ses personnages sont à la fois charismatiques et à la fois simples et touchants. Son scenario est entrainant entre rebondissements et émotions. Elle apporte également à son récit une touche sensuelle et voluptueuse à travers des scènes érotiques absolument divines.

J’ai de nouveau eu un coup de cœur pour une des barmaids du Pink Panthers. L’Histoire de Monroe est à la fois douce et tout en sensibilité et à la fois tumultueuse et exaltante. C’est un cocktail parfait qui mélange passion, amitié, amour et que l’on pourrait nommer Ôde à la vie.

Dance kiss et war ~ Tome 1

TITRE: Dance kiss & war (Tome 1)

AUTEUR: Mylène Kwan

EDITEUR: Nisha Editions en partenariat avec K! World

DATE DE SORTIE: 15 février 2018 (numérique)

《Rivalité, strass, paillettes… Plongez dans l’univers de Tae et Bae.》

Ils se détestent. Ils vont devoir vivre ensemble… et plus encore !
Séoul. Deux idols se battent pour décrocher les récompenses et le cœur des fans. C’est la guerre à chaque concert ! Sur scène comme en backstage, tous les coups sont permis. Qui les fans choisiront-ils ?
Tae, chanteur rebelle ? Ou Bae, leader torturé ?

Mais quand les médias décident de s’en mêler, ils font une révélation fracassante : Bae annonce qu’il rejoint le groupe de son rival !
Pourquoi ? Que cache-t-il ? Tae découvrira-t-il le secret de son nouveau coéquipier ?

* Je remercie Marie de Nisha Editions et k! World pour ce service de presse.

J’ai eu l’opportunité de découvrir Dance, Kiss & War de Mylène Kwan, une fanfiction de la plateforme K!World publiée chez Nisha Editions.

J’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire au début. La faute à la narration à la 3ème personne qui m’a légèrement déstabilisée au départ. Je ne suis pas une grande adepte de la narration à la 3ème personne; cela reste mon avis personnel. Mais très vite, j’en ai fait abstraction prise dans le sillon accrocheur de la trame.

Le charisme des personnages aide beaucoup à se sentir absorbé dans leur monde. On intègre le quotidien de 2 boys band coréen.

2 groupes de garçons qui se font une guerre à la notoriété, qui se disputent la célébrité, l’amour des fans… Bae est le leader du groupe OX7 et Tae est un des chanteurs de B&W.

Les 2 jeunes garçons ne peuvent pas se voir. Tout les coups sont permis pour discréditer l’autre: rumeurs… Ils sont différents mais complémentaires sur pas mal de points.

Le manager des B&W décide d’intégrer un nouveau membre au groupe. Mais pas n’importe quel membre ! La pièce rapportée au groupe n’est autre que Bae, le leader du groupe concurrent. Que se cache-t-il derrière cette soudaine union ?

J’ai apprécié ma lecture malgré un début un peu lent. Et je me suis un peu perdue avec les prénoms des 2 protagonistes qui se ressemblent beaucoup, Tae et Bae. Mais, on s’y fait très vite.

C’est une lecture assez courte qui se lit facilement une fois qu’on est pris dans l’engrenage. Cette première saison est assez prometteuse et laisse planer le mystère. L’intrigue se noue tout doucement autour des personnages et rend la lecture divertissante et prenante. On veut absolument connaitre le pourquoi du comment. Ça devient viscéral mais non … à suivre !! Monde cruel !!

Mylène Kwan nous ouvre les portes d’un univers rafraîchissant avec des personnages singuliers et charismatiques. J’attends tout de même de les découvrir un peu plus car il m’a manqué le petit plus émotionnel. L’emotion est présente mais trop survolée à mon goût. On sent que les personnages nous cachent des choses et j’ai envie de savoir quoi. J’attends donc la suite et j’espère y trouver ce petit quelque chose qui me manque.

Ce premier tome de Dance kiss & war est une plongée plaisante dans un monde de strass et de paillettes ou la rivalité entre 2 groupes de jeunes hommes règne. L’auteur nous y accueille avec subtilité et finesse. Le récit se révèle être très agréable à parcourir. Au fil des pages, un voile mystérieux plane sur la trame rendant la lecture plus enthousiasmante.

THE HUNTER (Saison 2) de Laurie Pyren

TITRE: The Hunter ~ Tome 2

AUTEUR: Laurie Pyren

EDITEUR: Nisha Editions

DATE DE SORTIE: 15 fevrier 2018 (numérique)

« Aaron Blake.

Oui, oui, oui, il est beau, avocat, très riche. Sur papier, c’est l’homme parfait. Mais croyez-moi, Aaron Blake est le plus gros sac d’embrouilles qu’il m’ait été donné de croiser !

Dans une vie antérieure, j’ai dû être très très méchante. Genre parrain de la mafia, tueur à gages ou même suppôt de Satan. Sinon, pourquoi le karma s’acharnerait-il sur moi dans cette vie-ci?

J’allais tranquillement sur mes 30 ans, avec un boulot et des amis sympas. Une vie bien normale pour une fille normale. Jusqu’à ce que je le rencontre, lui.

Je lui ai pourtant dit : «désolée, mais ça va pas être possible.» Mais monsieur doit aimer le défi parce qu’au contraire, il a décidé de se mettre en chasse et de faire de moi sa proie.

Je m’appelle Jen Moran, et ce golden boy va me rendre chèvre ! »

* Merci à Marie et Nisha Editions pour ce service de presse.

Jen et Aaron forment enfin un couple mais un couple hors du commun, un couple spécial qui a du mal à communiquer, à se parler, à s’ouvrir, à s’avouer leurs sentiments, à partager leurs peines, leurs doutes… ce qui conduit parfois à de nombreux quiproquos.

Dans ce tome final, l’auteur n’épargne rien à ces 2 handicapés des sentiments. Entre des secrets de famille révélés au grand jour, des ex qui reviennent faisant réapparaître de vieux démons, … nos 2 protagonistes vont vivre des moments difficiles et leur couple encore fragile risque d’en pâtir. Sauront-ils surmonter ses épreuves ?

Très contente de retrouver la pétillante Jen et le sexy Aaron, j’ai plongé dans cette lecture avec empressement et beaucoup de plaisir.

J’avais adoré le premier tome et j’ai tout autant adoré celui-ci. Ce qui fait de THE HUNTER mon second coup de coeur de cette année 2018.

L’auteure a réussi à me surprendre, à me prendre au dépourvu, à donner du rythme à son scénario. Elle m’a emportée dans le vent chaud et déferlant de son récit. J’ai dévoré ces mots avec délectation et frénésie, impossible de quitter Jen et Aaron. C’est comme si je les abandonnais et ça c’était impossible, j’étais bien trop attachée à eux. J’ai emmagasiné les diverses émotions que l’auteure suscite, j’ai frôlé la crise cardiaque à plusieurs reprises, j’ai pleuré aussi. Ce roman regorge d’actions, de rebondissements qui m’ont tenue en haleine et d’émotions qui elles m’ont mise en émoi.

Cette suite est rythmée de nombreuses péripéties, de multiples ébranlements qui m’ont fait faire des « oh !! » – « oh ! My god ! » – « Nooonn » – « Mais pourquoi ?? » – « Grrr » – « sniff »… et je vous passe les insultes. Lol.

A travers les épreuves que vont devoir affronter ses personnages, c’est une armada d’émotions que nous provoque l’auteure: passion, tendresse, tristesse, dévotion, amour, … elle n’épargne pas ses personnages mais en parallèle c’est également ses lecteurs qu’elle n’épargne pas. Il aura été très facile de se prendre d’affection pour eux dès le premier tome. La spontanéité de Jen, le charisme d’Aaron, ont fait que l’on s’identifie facilement, que l’on s’attache malgré tout. Au cours de leur parcours parsemé d’embûches, j’ai évolué au gré de leurs émotions, de leurs ressentis. C’est assez déconcertant car le premier opus était un peu plus dans la comédie romantique. Ici, les personnages se dévoilent sous d’autres facettes et l’auteur nous ouvre les portes d’une romance plus intense, plus profonde avec des événements tragiques, des révélations boulversantes. Cette évolution est à la fois surprenante et à la fois passionnante.

Elle nous permet d’entrer dans une phase de construction d’un couple qui au départ était quasiment voué à l’échec. Jen incapable d’aimer et de s’aimer, brisée par les blessures encore à vif laissées par son ex. Aaron l’insaisissable, maître de son univers dans lequel il ne laisse entrer personnes. Ces 2 spécimens vont nous démontrer que par amour on peut tout affronter et tout surmonter. Ils nous offrent l’Amour avec un grand A. Celui qui rend la vie plus belle, qui guéri les plus profondes des blessures, qui nous aide à se battre dans les moments difficiles, à affronter l’adversité. Celui qui fait battre les coeur à l’unisson.

L’auteure nous invite à vivre un moment des plus agréables aux côtés de ses personnages. Elle nous offre un feu d’artifices de sensations, toute une panoplie d’émotions et un petit bonheur à déguster. Elle nous embarque dans un voyage turbulent sans fioritures, avec ivresse et exaltation. La plume de l’auteur est chantante, voluptueuse, envoûtante comme une chanson; c’est un hymne aux quatres saisons: c’est d’une fraîcheur printanière, d’une chaleur torride d’un été caniculaire, d’une tristesse automnale et profonde et intense, pleine de secrets comme l’hiver. Il va sans dire que je vais suivre Laurie Pyren de prés maintenant.

Je suis littéralement tombée sous le charme des personnages charismatiques et touchants, du contexte sympathique proposé par Laurie Pyren et surtout par son écriture nonchalante et additive, son style rafraîchissant et envoûtant.

L’ivresse des émotions m’a saisie, le sensibilité de la trame m’a touchée, la détresse des personnages m’a submergée, l’auteure m’a transportée dans son histoire, la plume de l’auteur m’a charmée, The Hunter m’a envoûtée et j’ai adoré !

Hidden Desire

Titre: HIDDEN DESIRE (Saison 1/2)

Auteur: Angel Arekin

Editeur: Nisha Editions

Date de sortie: 2 février 2018 (numérique)

* Exclusivité: Broché disponible à Livre-Paris / Mars 2018

* Replongez dans l’univers et l’atmosphère sexy de Love Business et partez à la rencontre de Declan.

Dans ma famille, le sens du jeu est inné : nous maîtrisons l’art de tisser des toiles pour y attirer nos proies à la perfection. Procéder à un chantage odieux pour obtenir ce que l’on désire est habituel pour nous – c’est même une tradition, perpétuée de père en fils.

Je veux ; j’obtiens.

Merryn, la délicieuse secrétaire de ma cousine, ne déroge pas à cette règle. Elle dissimulait de petits secrets qu’elle a eu le malheur de me dévoiler. Pour se protéger, elle a cru pouvoir me repousser.

Trop tard, Merryn. Je compte bien te dévorer.

* Je remercie Nisha Editions pour la confiance qu’ils nous accordent depuis 2 ans. Et merci à Marie pour l’envoi de ce service de presse.

Je pense que comme moi, beaucoup attendaient l’histoire de Declan Mordret. Elle est enfin là !! Et j’ai dévoré Declan (ça fait cannibale dit comme ça).

Cette première saison est à l’image de Declan insaisissable et indescriptible. Declan veut, Declan obtient et il m’a eu corps et âme !

L’intrigue se passe au même moment que l’intrigue de « Sans coeur » (publié dans chez BMR). Il me faut pas spécialement avoir lu « Sans Coeur » pour se laisser porter par le scénario de « HIDDEN DESIRE » mais c’est un plus. Nous arrivons donc à la fin de « Love Business », pour restituer: Declan avait fait du chantage à Béni Mordret pour que cette dernière lui arrange un rendez-vous avec sa secrétaire. Afin de garder son secret, Béni avait convaincue Merryn d’accepter. C’est lors de ce rendez-vous arrangé que débute « Hidden Desire ».

Nous revenons chez Bella, et nous passons le plus clair de notre temps dans le bureau de Declan Mordret, sous sa coupe et ce n’est pas pour me déplaire alors comme moi vous allez adorer fantasmer sur Declan.

Declan veut jouer et il a décidé de jouer avec Merryn, la secrétaire de sa cousine Béni. Declan essaye de faire taire ses démons, ses désirs, ses sentiments dans un jeu sensuel et dangereux. Il use et abuse du corps de Merryn à sa guise. Il lui soutire orgasme sur orgasme pour le plus grand plaisir de cette dernière. Il faut dire que Declan est sexy et qu’elle aurait tord de ne pas en profiter.

La rebelle Merryn a décidé de jouer selon les règles de son grand méchant loup de patron en son âme et conscience mais elle pourrait bien y perdre son âme, voire bien plus.

Tour à tour, Declan et Merryn nous donnent leurs versions des faits, nous livrent leurs sentiments, leurs états d’âmes… La double narration est bien partagée entre les personnages apportant au récit de la profondeur et de l’intensité. Entrer dans la tête de Declan est un truc vraiment orgasmique. J’en avais rêvé, Angel Arekin l’a fait. C’est là tout son pouvoir de super héroïne-écrivaine. Elle nous fait entrer dans la tête de ses personnages quitte à nous retourner le cerveau, le coeur et l’âme. Et encore une fois, son super pouvoir fonctionne à la perfection. Et nous pauvres et innocents lecteurs, nous sommes, sans nous en rendre compte, assaillis par les émotions, envoûtés par son écriture, hypnotisés par les sensations, transportés dans son univers. Elle est forte; très forte !!

La plume d’Angel Arekin c’est comme un bon vin, elle se bonifie, elle est pleine de différentes et succulentes saveurs et c’est divin. Une écriture de caractère, une écriture sensuelle, langoureuse, voluptueuse, une écriture envoûtante, ensorcelante, hypnotisante. Madame Arekin jongle avec les mots et les émotions, souffle le chaud et le froid, fait s’emballer, s’arrêter et redémarrer les coeurs, brûler les culottes, … Elle est à la fois magicienne (ou sorcière), tueur en série, chirurgien cardiaque et pyromane.

Cette première saison m’a conquise plus que de raison. Au secours !!! Je suis accro !! Hidden Desire c’est brut, intense, insaisissable, étonnant, sensuel et dangereusement aphrodisiaque. Prenez garde, l’option dépendance et incluse et les frais de cure de désintoxication ne sont pas pris en charge par Nisha Editions, ni Angel Arekin. Vous entrez en terrain dangereux mzis croyez-moi vous n’allez y prendre que du plaisir.

INTERVIEW by Audrey ~ Un moment avec… Estelle Every

Estelle Every, femme dynamique et généreuse, maman comblée et auteur d’Endless Night a répondu à mes nombreuses questions rien que pour vous.

Estelle a commencé sur la plateforme Fyctia… son histoire érotique et Additive a été publiée sous le label La Condamine (filiale Hugo Romans).

« Endless Night » est disponible en numérique depuis le 18 janvier dernier.

Elle vous parle d’elle, de son roman, de ses projets… en toute honnêteté.

Bonjour Estelle, merci d’accepter de répondre à mes questions pour Lire ses Rêves.

🔹 Pour commencer, une facile. Comment vas-tu ?

– Bonjour Audrey, et bien suite à la lecture de la chronique sur Lire ses Rêves, ça ne peut qu’aller bien ! 🙂

🔹Peux-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

– Je vis dans le sud de la France avec mon mari et mes deux filles. J’ai 31 ans (plus pour longtemps mais je profite de mes trois derniers mois !) et je travaille dans le domaine de la parfumerie.

🔹 Quelle genre de femme es-tu ?

-Compliquée lol ! Non, je suis fidèle, en amour comme en amitié, mais étant née le jour de la St Fidèle c’était écrit dirait-on. La famille est très importante pour moi même si parfois je maintiens une distance pour m’occuper de la mienne.
J’adore voyager, ce que je n’ai plus eu l’occasion de faire depuis quelques années à mon grand regret.
Grande curieuse, j’ai soif d’apprendre de nouvelles choses. Du coup je m’éparpille un peu parfois, mais je travaille dessus !

🔹 Cites 3 traits principaux de ton caractère ?

-Tout dépend du point de vue… Je peux être curieuse, spontanée et … impatiente selon mon mari. Tandis que ma mère te dirait : décidée, ambitieuse et sincère.

🔹 Qu’aimes-tu le plus chez toi ?

-Peut-être le fait d’être ouverte d’esprit.

🔹Qu’aimes-tu le moins chez toi ?

– Je suis exigeante avec moi-même et avec les autres. Quand je donne ma parole, je la tiens et j’attends la même chose de la part des autres.

🔹 Quelle est ta plus grande peur ?

-L ’échec…

🔹 Quelle est ta plus grande réussite ?

– Si l’on considère les nombreuses heures d’accouchement, les longs mois d’allaitement et l’éducation, je répondrais : mes filles !!

🔹Tu es auteur mais c’est quoi être auteur pour toi ?

– Je dois t’avouer que je ne sais pas si je suis une auteure. Enfin, c’est compliqué mais je ne me suis jamais considérée comme une « créative », et bien écrire le français m’a toujours paru normal puisque c’est ma langue maternelle. Donc j’ai toujours pensé qu’écrire était donné à tout le monde et que l’auteur était celui qui écrivait et était édité. Un être mystérieux et intouchable, très éloigné de moi et de ma réalité.
Mais bon, étant donné que j’aime les êtres imaginaires mythiques (les licornes sont mes amies :)), j’accèpte d’être rangée dans la catégorie auteure.
Au final, être auteur c’est avoir des histoires plein la tête, des personnages qui te hantent et viennent te raconter leur vie jusqu’à ce que tu cèdes et que tu la transcrives en papier. Etre auteur c’est aussi être un peu solitaire (beaucoup moins grâce à Fyctia mais j’y reviendrais), avoir les mains qui démangent d’écrire, des notes un peu partout sur papier ou dans le téléphone. C’est aussi voir un panneau publicitaire dans la rue et se dire « ah oui, ça ferait une bonne histoire ». C’est avoir un cerveau en ébullition permanente, des scénarios plein les tiroirs.
Etre auteur c’est avant tout et surtout un amour des mots. Ce que j’ai toujours eu, en lectrice d’abord et en écrivaine ensuite.

🔹 Depuis quand écris-tu ?

– Si l’on prend en compte l’école, depuis petite. Si on parle d’écrire des romans, depuis 2012, ma petite révolution personnelle coïncidait avec la fin du calendrier maya 😉

🔹Pourquoi avoir tenter l’aventure Fyctia ? Qu’est ce que cela t’a apporté ?

– Je suis arrivée sur Fyctia en touriste/lectrice, j’ai vu de la lumière et je suis entrée ! Le truc c’est que j’y ai trouvé tellement d’auteurs et de talents et de magie, que je ne l’ai plus quitté.
J’ai d’abord lu des séries (Fire Crush de Robyne Max Chavalan, Make me bad de Elle Séveno), puis je me suis dit « allez je teste un concours » mais j’ai tout de suite vu que les autres auteurs avaient un énorme talent et je ne savais pas ce que moi je pouvais apporter. Donc j’ai arrêté. Avant de me remettre sur un concours Univers Alternatif avec une version retravaillée de mon premier roman.
Quand le concours érotique Nuit Blanche a été annoncé, je me suis dit que ça semblait vraiment très fun et que j’avais beaucoup d’idées. Je me suis lancée.
L’aventure Fyctia m’a permis de rencontrer énormément d’auteures exceptionnelles, toutes plus douées les unes que les autres. J’ai intégré une vraie communauté que je ne veux plus quitter ! Cela m’a faite grandir dans mon écriture, un concours demande beaucoup de temps mais cela permet de rencontrer ses lectrices. De savoir ce qui plaît ou ne plaît pas dans l’intrigue et donc de faire évoluer un roman.

🔹Comment as-tu gérer la publication des chapitres… ?

– Je me suis attachée à garder un rythme tout au long du concours. En fait, voici la métaphore qui représente le mieux un concours Fyctia : avant le concours j’étais une joggeuse du dimanche, pendant le concours j’étais une athlète qui préparait un semi-marathon. Le rythme est donc très intense. Mais on est porté par la communauté et ses retours. Je me souviens avoir lu des commentaires le matin en allant à ma voiture et d’avoir été sur un petit nuage la journée entière. Et oui, c’est l’effet que peuvent avoir les lectrices sur les auteures !!

🔹Quel genre de littérature écris-tu ?

-J ’ai découvert l’érotique avec le concours Nuit Blanche et ce fut une révélation. Pour autant, je ne vais pas abandonner la New Romance.

🔹Comment as-tu réagi en apprenant qu’ Endless Night allait être publié ?

– J’étais hyper heureuse mais en gardant les pieds sur terre : il restait tout le travail éditorial à réaliser et surtout les lectrices à séduire.

🔹L’écriture est ton activité principale ou as-tu un travail à côté ?

– L’écriture n’est pas (encore ?) mon activité principale. Je travaille dans le domaine de la parfumerie. Un univers glamour et agréable.

🔹Quelle place tient I’écriture dans ton quotidien?

– J’ai constament des idées de personnages, d’histoires, de dialogues… Et j’écris presque tous les jours. Presque car parfois j’ai besoin de m’éloigner pour mieux revenir.

🔹Qu’est ce qui t’as donné envie d’écrire ?

– Ah ! Je suis une pipelette lol ! A tel point que mes professeurs de primaire me surnommaient « la gazette ». Ecrire est un moyen d’expression puissant et plus posé. Je peux être parfois maladroite dans mes paroles alors qu’en écrivant je fais mieux passer mes idées.

🔹Quelles sont tes passions autres que l’écriture?

– Les voyages !! Si je pouvais passer mon temps à droite et à gauche, je le ferais. Enfin, c’est un peu le cas avec mon job qui nécessite des déplacements quotidiens.

🔹Quel est ton genre de lecture de prédilection ?

– Je peux lire de tout pourvu que le livre me parle. J’ai quand même une prédilection pour la romance.

🔹A quoi occupes-tu tes journées quand tu n’écris pas ?

– Heu, tu veux dire en dehors du boulot, des enfants, du mari et de la maison ?? lol
Je me suis découvert un goût pour le coloriage dernièrement. Et non ce n’est pas réservé aux enfants ! J’aime les travaux manuels, la déco, le shopping, la lecture.

🔹Parlons de Endless Night qui est ton premier roman dont la 1ere partie (numérique) est sortie chez La Condamine en janvier dernier…

– Endless Night c’est … l’histoire d’Auxane, jeune journaliste franco-russe que l’on suit lors de son enquête en Russie. Une affaire qui la conduit au sein d’un club très spécial, le Secret, dirigé par Grigori Alekseï, un patron séduisant et mystérieux.
Endless Night est un livre atypique, à cheval entre l’érotique et la New Romance avec une pointe de thriller.

🔹D’où t’est venue l’inspiration pour ce récit ?

– Le thème « Nuit Blanche » m’a tout de suite fait penser aux nuits blanches de St Pétersbourg. De juin à juillet, le soleil de ne couche pas et les pétersbourgeois en profitent pour sortir faire la fête. Les ponts de la ville se relèvent. C’est un symbole touristique de la ville.

🔹T’es-tu inspirée personnages réels, de faits réels… ?

– Concernant le physique de mes personnages oui. Auxane l’héroïne avant dans ma tête une forte ressemblance avec Iris Mittenaere, notre ex miss France et miss Univers.
J’ai aussi vu des reportages sur Arte à propos des jeunes femmes russes et de leur envie de trouver un mari en Europe de l’Ouest. Ce qui donnait lieu à des cours assez spéciaux (je ne détaille pas pour ne pas spoiler), mais du coup oui, des faits réels si on peut dire.
L’intrigue concernant l’Arctique concerne aussi des faits réels : la souveraineté des terres arctiques est vraiment disputée. D’énormes réserves naturelles de pétrole et de métaux précieux s’y trouvent. On imagine bien les convoitises que cela engendre… En revanche, toute l’affaire que j’ai décrite est fictive (enfin j’espère lol).

🔹 Si tu devais donner envie aux lecteurs de découvrir ton roman en 3 mots, ça serait lesquels ?

-Addictif
-Atypique
-Exaltant

***UN EXTRAIT*** (juste pour vous tenter un peu…)

***A LIRE*** (toujours pour vous tenter):

Chronique ENDLESS NIGHT

🔹Des projets à venir dont tu peux nous parler ? On est curieux 😉

– La suite d’Endless Night évidemment. Je ne peux pas laisser mes personnages dans cette situation 😉
– Une romance que j’ai commencée sur Fyctia, Happily Ever After, que je veux poursuivre.

✴AU CHOIX:
( tu peux argumenter si tu le souhaites )

🔹Mer ou montagne ?

-MER sans hésiter ! Et là je me revois sur le sable blanc des Caraïbes au Mexique…

🔹Salé ou sucré ?

-Sucré, y a même pas besoin d’argumenter là !!

🔹Thé ou café ?

-Ni l’un, ni l’autre.

🔹Ange ou démon ?

-L’un et l’autre en alternance.

🔹Romance ou thriller ?

-Romance !!

🔹Jour ou nuit ?

-Nuit

🔹Chocolat blanc ou noir ou au lait?

-Chocolat au lait

🔹Broché ou liseuse ?

-Liseuse

🔹Baskets ou talons hauts ?

-Baskets

🔹Blanc ou noir ?

-Noir

✴PARLONS DE TOI:

🔹Tu es plutôt drôle ou ennuyeuse ?

-A toi de deviner avec mes réponses précédentes !!

🔹Plutôt aventurière ou peureuse ?

– Aventurière

🔹 Plutôt sage ou passionnée ?

– Passionnée

🔹Plutôt organisée ou bordélique ?

– Bordélique

🔹 Plutôt timide ou extravertie ?

– 100% extravertie selon un test tout récent. Je n’ai jamais considéré que ma vie avait quelque chose de si extraordinaire que j’aie besoin de la cacher 😉

✴ CHEZ TOI :

🔹Ton livre de chevet actuel :

– Plusieurs en fait : Heroes de Battista Tarantini, Prude à Frange de C. S. Quill et Darker de E. L. James.

🔹Ton dernier livre coup de coeur :

– Enorme coup de cœur pour Blue Sunrise de Chlore Smys.

🔹Ta série tv préférée :

– Immense adepte de séries TV, la question est cruelle. J’hésite entre Buffy et Breaking Bad

🔹Ton film préféré :

– Je dois avouer que je déteste les questions « quel est ton truc préféré » mais ça serait Dirty Dancing, parce que danse, BO, et Patrick Swayze quoi !

🔹 Ton endroit préféré pour écrire :

– Mon canapé !

🔹Il y a quoi dans ton sac à main :

– Des clés, des mouchoirs, mes papiers, ma trousse « urgences féminines », mon téléphone (IMPOSSIBLE de sortir sans).

🔹Les 3 choses indispensables dans ton dressing :

– Une petite robe noire sexy, des escarpins et une paire de baskets (ouais je sais lol).

🔹Ce que tu emmènerais sur une île déserte :

– Je n’irais pas sur une île déserte à moins de faire Koh Lanta !!!

✴ Portrait chinois:
Si tu étais … tu serais … ( tu peux argumenter si tu le souhaites )

🔹Un livre :

un mélange entre le Da Vinci Code et Autant en Emporte le Vent avec un soupçon des Fleurs du Mal.

🔹Un personnage de dessins animés :

Tintin, il enquête, il voyage…

🔹 Un film :

Billy Eliot car j’adore la danse et en ai fait pendant des années et puis surtout pour la capacité du personnage à s’en sortir en partant d’un contexte défavorable.

🔹 Un animal :

le tigre – c’est mon signe chinois lol

🔹Une pâtisserie :

une tarte au citron meringuée, simple de prime abord mais délicieuse et piquante à la dégustation

🔹Une saison :

l’été parce que soleil et chaleur et barbecue et apéro et piscine et…

🔹Une personnalité :

aucune idée…

🔹 Une chanson :

Million Eyes de Loïc Nottet. Moi aussi j’étais la cible des moqueries et des coups bas au collège donc je me sens touchée par les paroles de la chanson.

🔹 Une pierre précieuse :

je sèche totalement.

🔹 Une couleur :

je suis à fond dans les nuances de rose en ce moment.

* Une dernière question:
Aurons-nous la chance de te voir au salon du livre de Paris en mars prochain ?

– Vous pourrez m’y croiser en tant que lectrice 🙂

( Audrey: j’espère bien te croiser et avoir une petite dédi dans mon super cahier )

—> Merci d’avoir pris de ton temps pour répondre à mes questions et d’avoir jouer le jeu du portrait chinois. J’espère avoir un jour Endless Night en papier dans ma bibliothèque 😉

#Audrey 💋

Concours Special ♡ SAINT VALENTIN ♡

Pour la Saint Valentin, Lire ses Rêves vous offre une LoveBox comprenant:

❤ Love Ticket: Broché dédicacé par son auteur, Mikky Sophie

❤ Un bracelet fantaisie (love, infinity)

❤ Un carnet dédicacé par plusieurs auteurs françaises et étrangères lors du festival New Romance à Cannes (le dernier exemplaire)

❤ Un bijou pour smartphones

❤ Des MPs (dont certains dédicacés), MP bijoux et des badges

❤ Un badge et un des derniers MP du blog

❤ Bonbons, chocolats, bijoux, cartes….

Pour participer et tenter de remporter cette LoveBox, il faut:

❤ Être un/une Dreamer/Dreameuse ( à savoir aimer notre page Facebook)

❤ Commenter cet article

❤ Partager la publication Facebook associée

* Vous pouvez également inviter vos ami(e)s via Facebook si vous le souhaitez

* Bonus pour les personnes abonnées au blog (leur participation comptera double)

(* Il se peut que des lots soient ajoutés si les participations sont importantes.)

🍀 Bonne chance 🍀

❤ HAPPY VALENTINE’S DAY ❤

❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤

CONCOURS CLOS !!!

FÉLICITATIONS À NADIA FAVRE

INTERVIEW By Audrey ~ Un moment avec … Ania Lie

J’ai eu le plaisir de poser quelques questions à Ania Lie, la gagnante du prix Kobo / Diamant Noir Nisha 2017 ! Son roman « Burning Love » est publié par Nisha Editions. La première saison est déjà disponible en numérique sur toutes les plateformes de téléchargements. La seconde saison sera disponible prochainement. Quant au broché, il est d’ores et déjà en precommande et sera entre vos mains dès le 15 mars prochain.

Si elle était stressée à l’idée de répondre à mes questions, elle a réussi à se révéler avec parcimonie et sincérité, et celà rien que pour les lecteurs de Lire ses Rêves.

Bonjour Ania Lie, merci d’accepter de répondre à mes questions.

  • 🔹Avant de commencer les choses serieuses, une facile. Comment vas-tu ? Sache que je ne mors pas lol.

Pour le moment, ca va… mais est ce que j’ai des raisons de m’inquieter!?

—>(Audrey: Humm…qui sait ?!)

  • 🔹Tu es la nouvelle recrue des plumes Nisha. Tu as gagné le concours ouvert par Nisha et Kobo, lors de la nuit de la romance, en mars 2017. Alors tout d’abord félicitations !!

Oui, j’ai encore du mal à réaliser.

  • 🔹Pourrais-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

Mon nom d’autrice ( oui, apparemment on doit nous appeler ainsi ) est Ania Lie. Je viens de publier la première saison de Burning Love chez Nisha Edition. J’apprends de jour en jour et j’adore ça!

  • 🔹Quelle genre de femme es-tu ?

J’ai la trentaine, une vie de famille avec un homme qui partage ma vie depuis presque quinze ans. Ensemble nous avons une petite tribu qui nous rend dingue. Donc ma vie de femme tourne beaucoup autour d’eux, même si je prends de temps en temps du temps pour moi avec mes differentes passions.

  • 🔹Cites 3 traits principaux de ton caractère ?

impatiente, polyamoureuse et déterminée

  • 🔹Qu’aimes-tu le plus chez toi ?

Ma poitrine

  • 🔹Qu’aimes-tu le moins chez toi ?

tout le reste mdr

  • 🔹Quelle est ta plus grande peur ?

Les araignées

  • 🔹Quelle est ta plus grande réussite ?

Toucher du doigts chacun de mes rêves.

  • 🔹Tu es auteur mais c’est quoi être auteur pour toi ?

Avoir la capacité de faire rêver et de toucher les gens… Peut importe le sujet, je souhaiterai faire naître différentes sensations ( bonnes ou mauvaises… on ne peut pas plaire à tout le monde)

  • 🔹Depuis quand écris-tu ?

Des histoires à proprement parler, je dirais depuis que Nisha Edition a organiser un concours. Mais j’ai écrit de nombreux textes ( chansons, poèmes, etc…)

  • 🔹Quel genre de littérature écris-tu ?

Burning Love est dans quel catégorie déjà? mdr

  • 🔹L’écriture est ton activité principale ou as-tu un travail à côté ?

Mes journée et mes soirées sont consacré à ma vie de famille. L’écriture me garde souvent eveillée tard.

  • 🔹Quelle place tient I’écriture dans ton quotidien?

L’écriture est présente autant qu’elle peut, la nuit en général.

  • 🔹Qu’est ce qui t’as donné envie d’écrire ?

L’envie franchement elle a toujours été présente, mais je n’osais pas. Surement, La peur de l’echec.

  • 🔹Quelles sont tes passions autres que l’écriture?

J’ai longtemps pratiqué la photographie ainsi que le développement photo en chambre noire ( mais à l’heure du numérique c’est moins facile à pratiquer) et sinon fût un temps, j’ai rêvé de brûler les planches mais j’ai vite abandonner l’idée. :p

  • 🔹Quel est ton genre de lecture de prédilection ?

J’adore lire du Bit-lit ou les histoires avec du surnaturelles dedans.

  • 🔹Parlons enfin de Burning Love, ton premier roman chez Nisha dont la saison 1 (numérique) est sortie récemment. Burning Love C’est…. (À toi)

Un tout, j’ai écrit l’histoire de cette femme forte que ( je pense) beaucoup d’entre nous ( femmes) rêveraient d’être ou de devenir, mais pour arriver à ce résultat, elle a dû affronter beaucoup de défis et de difficultés. Donc sans sacrifice ou difficulté serait elle devenu ainsi ?

  • 🔹Dis moi, ça fait quoi de voir son roman publié ?

Je ne suis pas sur de savoir ce que cela signifie. Pour le moment, il existe une certaine distance car je n’ai pas eu l’occasion encore de rencontrer de lecteurs.

Apres, j’ai déjà certains retours cela m’émeut toujours autant. Je ne dois pas être habituée 🙂 et je ne sais jamais quoi répondre, alors ne m’en veuillez pas d’être maladroite.

  • 🔹D’où t’est venue l’inspiration pour ce récit ?

C’est une bonne question… (Tu m’as posé une colle, donc je vais te raconter comment a commencé l’histoire) une amie autrice m’a raconté une anédocte: “ sa cousine dès qu’elle quitte ses amis reste au téléphone tant qu’elle n’est pas sur d’être en sécurité”. Donc j’ai commencé avec ça et les personnages se sont eux même imposés.

  • 🔹T’es-tu inspirée de personnages réels, de faits réels… ?

Je crois que j’ai repondu plus haut à la question. Mais les personnages sont imaginaires.

  • 🔹Si tu devais donner envie aux lecteurs de découvrir ton roman en 3 mots, ça serait lesquels ?

compliquée à répondre… J’ai du mal à avoir un regard extérieur et objectif…

Tu l’as lu toi ? Tu dirais quoi !?

( sinon pour le décrire, j’éspère que ces mots( juste deux) conviendront : haletant et dingue !

—>(Audrey: je dirais ténébreux, mystérieux et envoûtant)

  • 🔹Des projets à venir dont tu peux nous parler ? On est curieux 😉

Oui pas mal de projets. Mais est ce que je peux en parler !? Pas sûr.

Après si cela plait à Nisha Edition, peut être que je pourrai en dire plus, plus tard.

Résumé:

Amour de jeunesse, sensualité, danger… Plongez au coeur de l’univers de Burning Love !

Et si le hasard n’existait pas ?
Ça y est, le grand jour arrive à grands pas ! Ophélie, grande brune dynamique, va enfin ouvrir son bar, le Kiss of the Night, qui, elle l’espère, deviendra bientôt le nouveau lieu incontournable pour les fêtards de la ville.
Mais à quelques jours de l’inauguration, Ophélie se fait agresser. Dès son réveil à l’hôpital, elle est obsédée par les yeux verts de celui qui l’a attaquée, qui lui rappellent étrangement ceux de son premier amour. Pourtant, il est impossible qu’il s’agisse de la même personne, Ophélie le sait bien.
Un malheur n’arrivant jamais seul, elle se rend rapidement compte que le symbole inscrit sur le couteau de son agresseur est celui du gang qui règne sur la ville. Malgré la menace qui plane sur elle, Ophélie, bien connue pour sa répartie sans égal, ne se laissera pas faire.
Elle qui a appris à ne jamais faire confiance n’était sans doute pas prête à voir son passé resurgir. Alors, fera-t-elle les bons choix ? Entre passion et danger, plongez sans plus attendre dans Burning Love.

Au choix:

( tu peux argumenter si tu le souhaites )

  • 🔹Mer ou montagne ?
    – Mer j’adore nager

  • 🔹Salé ou sucré ?
    – Salé mais tout dépend du moment

  • 🔹Thé ou café ?
    – Thé ( menthe verveine mon preferée)

  • 🔹Ange ou démon ?
    – Demon

  • 🔹Romance ou thriller ?
    – Thriller-Romance.. Ca doit bien exister non?

  • 🔹Jour ou nuit ?
    – Nuit

  • 🔹Chocolat blanc ou noir ou au lait?
    – Au lait

  • 🔹Broché ou liseuse ?
    – Broché ( je commence par la lisseuse et finit par le broché comme je tombe amoureuse d’un livre)

  • 🔹Baskets ou talons hauts ?
    – Talons hauts, j’adore.. Je les collectionne juste pour les voir car dans ma vie quotidienne c’est plutôt baskets!

  • 🔹Blanc ou noir ?
    – Noir.

Chez toi:

  • 🔹Ton livre de chevet actuel ?
    – Le Club tome 3 ( mais je viens de finir The crime 😍)

  • 🔹Ton dernier livre coup de coeur ?
    – Le monde de Nashira

  • 🔹Ta série tv préférée ?
    – Dominion

  • 🔹Ton film préféré ?
    – Fight Club

  • 🔹Ton endroit préféré pour écrire ?
    – Mon canapé

  • 🔹Il y a quoi dans ton sac à main? – Tout sauf des choses essentielles mdr

  • 🔹Les 3 choses indispensables dans ton dressing ?
    – le shorty, le soutif assorti et les talons.

  • 🔹Ce que tu emmènerais sur une île déserte ?
    – Une valise remplie de bouffe et de livre.. et surtout ne pas oublier l’anti moustique !

TOI:

  • 🔹Tu es plutôt drôle ou ennuyeuse ?
    – Je me considère ennuyeuse mais mes enfants m’ont dit dit drôle… alors peut être un peu des deux.

  • 🔹Plutôt aventurière ou peureuse ?
    -Peureuse même pas en rêve je pars à l’aventure sans escorte militaire et médicale

  • 🔹Plutôt sage ou passionnée ?
    – Je suis une sage passionnée 🙂

  • 🔹Plutôt organisée ou bordélique ? – Bordelique, que personne vient chez moi !!!

  • 🔹Plutôt timide ou extravertie ?
    – Timide extravertie !?

🔹On se donne rendez-vous à Paris, le 17 mars prochain (Oui je veux une dédicace). Comment tu vois ça ? Comment tu te prépares ? Tu appréhendes ? Tu es pressé?

Je ne le vois pas du tout, mais effectivement je serais présente lors de la nuit de la romance pour dédicacer livres, soutif, abdos ( je préfère ceux des hommes) et autres culottes… de ceux qu’ils le souhaitent…

Portrait chinois:

Si tu étais … tu serais … ( tu peux argumenter si tu le souhaites )

  • 🔹Un livre
    je serai des souris et des hommes ( c’est le premier livre qui m’a touchée autant que lectrice.)

  • 🔹Un personnage de dessins animés
    je serai princesse Sarah… (car j’essaye de voir la vie toujours du bon coté.)

  • 🔹Un film
    je serai pas diffusé en salle ( non en fait, j’en ai aucune idée)

  • 🔹Un animal
    je serai le paresseux lol

  • 🔹Une pâtisserie
    un gâteau moelleux au chocolat ou un oranais

  • 🔹Une saison
    je serai l’automne…( Je peux paraître sympa mais si on me cherche je peux tout aussi être glaciale)

    🔹 une chanson
    je serai Pour que tu m’aimes encore de Céline Dion

  • 🔹Une pierre précieuse
    Je serai l’onyx

  • 🔹Une couleur
    je serai bordeaux

🔹Une petite dernière: tu te sens comment maintenant ?

Je n’ai jamais autant réfléchis sur moi même mdr et je me sens encore moins sur de moi ! Alors j’espère que cette mise à nu vous aura permis de me découvrir 🙂

*Merci d’avoir pris du temps pour répondre à mes questions et d’avoir jouer le jeu du portrait chinois. A bientôt.

#Audrey 💋

Viens, on s’aime

*Titre: Viens, on s’aime

*Auteur: Morgane Moncomble

*Éditeur: Hugo Roman / New Romance

*Date de sortie: 14 septembre 2017

*Disponibilités: numérique et broché

L’amour fleurit parfois là où on ne l’attend pas.

Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle.

Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester.

Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une.

Pas vrai ?

J’ai littéralement adoré le duo que forme Violette et Loan. Leur rencontre est assez caucasse et de cette rencontre est née une belle amitié. Ils habitent le même immeuble et sont très complices mais juste amis.

Loan, bel homme sportif, est fou de sa petite amie Lucie, mais quand cette dernière le plaque sans raison, il est abattu.

De son côté, la douce et spontanée violette vient de rencontrer un charmant garçon qui lui plaît beaucoup. Étant vierge, elle ne veut pas que sa première fois soit un gâchis. Elle demande alors à celui qu’elle considère comme son meilleur ami, d’être son premier.

Si au départ, Loan refuse catégoriquement, il finit par envisager la chose en voyant son amie différemment. Elle ne le demande pas en mariage, aucun engagement, juste une fois…

Mais ce n’est pas tout. Ça ne se résume pas à une histoire de « perte de virginité » sur un fond de romance. L’histoire est dans le fond beaucoup plus profonde. Les personnages ont du caractère, de vrais démons à surmonter.

Qu’est ce que j’ai aimé dans ce roman ? …. hummm… Je réfléchis….

On va la faire différemment: Qu’est ce que je n’ai pas aimé dans ce roman ? Je dirai rien. Il est parfait !!

Donc que dire d’un livre parfait, ci ce n’est que c’est un coup de coeur.

J’ai aimé les personnages charismatiques et attachants, la plume délicate et délicieusement envoûtante de Morgane Moncomble, le scénario du début à la fin, les multiples rebondissements, les émotions qui se dégagent de cette lecture. Tout !!!

J’ai dévoré ce livre et j’y ai pris énormément de plaisir. Je suis passée du rire aux larmes. Je me suis lancée dans un tango endiablée, une course folle et un moment passionné et passionnant. Je me suis laissée prendre dans un tourbillon profond, voluptueux et intense. L’auteure nous offre un moment de pur bonheur tout en sensibilité.

VOSA est une romance contemporaine délicieusement enivrante, à la fois douce et épicée. Un véritable coup de foudre littéraire !!

Shape of you d’Alexandra Lanoix

Titre: Shape of you

Auteur: Alexandra Lanoix

Editeur: Autoédition

Date de parution: 1 février 2018

Claire est mariée à Chase, un avocat doué qui a un bel avenir devant lui. Mais sa vie est monotone et son époux ne fait rien pour arranger les choses. Il est possessif, manipulateur et macho. Il lui interdit de travailler ou même de jouer du piano. Pourtant, Claire est une virtuose née. Elle a un don pour la musique, mais avant leur union, Chase l’a fait choisir entre lui ou sa passion. Elle l’a choisi, lui, à cause du secret qu’ils partagent. Andy, le meilleur ami de Claire, essaye de tout faire pour la sortir de ce mariage qui la rend malheureuse. Il va la mettre sur le chemin de Julian, un pianiste brillant qui était avant un tragique accident de voiture, une célébrité dans son domaine. Lors de leur première rencontre, l’osmose va opérer autant physiquement que musicalement. Leur passion commune va les réunir et l’amour va les enflammer.

* Je remercie Alexandra Lanoix pour sa confiance et l’envoi de son roman numérique en service de presse.

Encore une fois j’ai pris beaucoup de plaisir à entrer dans l’univers proposé par Alexandra Lanoix.

Nous faisons la connaissance de Claire, à laquelle nous nous s’attachons très vite tant son histoire est touchante.

Claire est une femme au foyer. Juste « femme au foyer » car elle ne s’occupe que de son mari, Chase, un avocat ambitieux et imbu de lui même. Claire s’ennuie dans sa jolie prison dorée, autrement dit un joli appartement au coeur de Manhattan. Elle cuisine de bons petits plats, elle repasse les chemises de monsieur son mari, elle récure du sol au plafond… une véritable cendrillon moderne. Son cher et tendre refuse qu’elle travaille. Elle a d’ailleurs sacrifié sa passion pour le piano au début de leur relation. Elle était très douée, une virtuose quand ses doigts couraient sur les touches noires et blanches, quand la musique l’habitait elle se sentait vivre… mais elle a tout lâché suite à un ultimatum de son époux.

Son mari exerce une grande emprise sur elle. Il est autoritaire, arrogant. Il la rabaisse sans cesse. Leur vie est monotone, leur couple est brisé, leur amour inexistant… Claire n’est plus qu’une ombre, un meuble. Elle vit un calvaire. Même au niveau sexuel, il ne se passe rien. Ils « baisent » comme un rituel et elle n’en retire aucun plaisir.

Le seul petit rayon de soleil dans sa vie monotone est son meilleur ami Andy qu’elle connaît depuis la Fac. Andy est gay, un garçon plein d’entrain, généreux, une boule de nerfs qui prend soin d’elle comme il le peut. Il est inquiet pour elle et déteste Chase. Il aimerait bien que sa douce Claire, sa meilleure amie, s’émanciper de l’emprise de son mari un tantinet despotique. Un jour, il lui propose de reprendre le piano, à commencer par quelques leçons avec Julian.

Julian, ancien pianiste, qui tient désormais une modeste boutique de musique, accepte de lui donner quelques leçons de piano. Entre eux, l’attirance est immédiate comme si ils se connaissaient, comme si ils étaient destinés l’un à l’autre… mais Claire est mariée. L’osmose, la symbiose, qui les définit est plus forte et Claire s’éveille. La douce fleur éclot sous la musique, sous les doigts de Julian. Claire devra faire un choix. Sans doute le choix de sa vie …

J’ai dévoré ce livre en une après-midi. Je ne saurai vous expliquer l’espèce de frénésie livresque qui m’a habitée. J’étais littéralement absorbée par l’histoire, submergée sous les émotions et ensorcelée par l’écriture envoûtante d’Alexandra Lanoix. C’était intense, presque hypnotique… impossible d’arrêter ma lecture.

J’ai adoré du début à la fin. L’auteur m’a happée dans son scénario et elle n’a cessé de me surprendre. C’est bien écrit, une trame bien menée et regorgeant de multiples rebondissements, une difficile mais très belle histoire parsemée de quantité d’émotions, un récit avec des passages érotiques rempli de tendresse et presque poétiques, des personnages charismatiques, blessés, touchants, attachants qui tente de se reconstruire une vie, un avenir. C’est une romance comme je les aime.

A la fois profonde et douce, à la fois sensuelle et touchante, la plume de l’auteur m’a conquise, m’a transportée. Ma lecture fût fluide comme un courant d’eau, légère et fraîche comme une brise d’été, douce et chaude comme les 1ers rayons de soleil du printemps, riche en émotions, rebondissements, révélations,… un tableau divin !

Le narrateur principal est Claire qui nous livre son histoire avec parcimonie, sincérité et sensibilité. Néanmoins, elle partage la narration avec Julian. Ses pensées sont peu nombreuses et nous sont livrées avec sensibilité et profondeur à l’image du personnage. A la fin, d’autres personnages prennent la parole mais ça je vous laisse le découvrir par vous-même.

J’ai découvert Claire sous différentes facettes, ses fêlures… D’abord effacée elle s’affirme et se découvre elle-même. Au fil des pages, elle prend de l’ampleur, de la force, du caractère. Tout comme on découvre les facettes sombres de Chase et d’un autre personnages, comme on découvre les démons et les blessures de Julian. Le scénario est vraiment complet et bien travaillé. L’auteur n’a rien oublié. Elle ne nous laisse aucun répit. J’ai toujours été à l’affût et je ne me suis pas ennuyée une seconde.

L’auteur m’a poussée à jongler avec les émotions contradictoires. Autant j’ai détesté le « couple » Claire/Chase, autant j’ai aimé celui qu’elle forme avec Julian, autant d’autres faits m’ont carrément retournés, bluffés. Mais, je ne vais pas en dire plus sur ses relations avec Julian et Chase sinon je risque de spoiler cette merveille. Il vous faudra le découvrir par vous-même et croyez-moi c’est un livre à lire ! C’est le second roman d’Alexandra Lanoix que je lis et tout comme le précédent (protection très rapprochée) elle ne m’a pas déçue. Elle m’a ensorcelée, elle m’a bluffée.

Elle nous offre une romance profonde et intense qui regorge de rebondissements, une romance érotique, une romance à suspense, une romance libératrice d’un message de reconstruction, d’espoir. Elle m’a offert un divin moment de lecture et j’espère que vous vous laisserez tenter par cette merveille.

Cette romance a résonné dans mon coeur, comme résonne une douce mélodie à mes oreilles. Les mots faisant écho aux émotions flottaient tel des notes sous les doigts experts d’un musicien. Alexandra Lanoix a fait de la musique avec des mots, elle nous offre une bien belle mélodie. C’est intense, magnifique et envoûtant.