CONCOURS ☆ calendrier de l’avent ☆ Jour 7

Shadow, Ash, Cash … ca vous dit quelque chose ?

Ce sont 3 des membres des HELL’S WINGS, la saga phénomène de Lily Hana.

Les 3 bikers sont des habitués de nos coulisses et ils ont tirés à la courte paille pour savoir lequel des membres sexys du club vous sera offert sur un plateau d’argent, aujourd’hui…

Roulement de tambour !! Le gagnant (ou perdant ça dépend d’ou on se place mdr) est donc Cash … allez Cash fait un effort, sort le matos pour les #Dreameuses !!!

Une volontaire pour adopter Cash ?

Un exemplaire papier de 《Falling for Cash》dédicacé et offert par Lily Hana vous attend …

🎄 Pour participer 🎄

☆ Être abonnés au blog

☆ Liker la page de notre adorable et généreuse Mère Noël du jour, Lily Hana: ici

☆ Laisser un commentaire sous l’article pour adopter Cash.

☆ Partager le concours via Facebook en identifiant si possible Lire ses Rêves pour les vérifications d’usage: ici

Le concours se déroule du 7 au 12 décembre 2018

Bonne chance à tous

#REEDIT #RESULTATS

#Audrey 💋

☆ POPUL(i)AR ☆ (romance M/M)

Titre: Popul(i)ar – ELITES #1

Auteur: F.V Estyer (autoédition)

Sortie: 9 décembre 2018


Jude et Zane viennent de deux mondes différents. Le premier, issu de la jeunesse dorée de Manhattan, a déjà un avenir tout tracé. Le second, étudiant désargenté, rêve de profiter de ce que cette élite a à lui offrir. À l’abri des regards, ils entament une relation. Brutale, passionnelle, malsaine. Mais à ce jeu de dupes, il ne peut y avoir qu’un seul vainqueur. À moins qu’ils n’en sortent tous les deux perdants.

* Je remercie l’auteur F.V. Estyer pour sa confiance et l’envoi de ce service de presse *

Quand Jude, élève modèle, issu d’une famille bourgeoise de Manhattan tombe sur Zane, il ne s’attend pas à voir sa vie complètement chamboulée. Et pourtant, en commençant une relation intime avec le séduisant et mystérieux Zane, il s’engouffre monde dont il me maîtrise pas les règles et qui va le bouffer corps et âme. C’est un univers de luxure qui s’offre a lui. Il se laisser happer par le plaisir mais le retour à la réalité fait mal. Jude tombe de haut et son monde se brise, comme son âme et son coeur.

Alors que Zane pensait mener la danse comme à son habitude, il se retrouve pris au piège de son propre jeu. Jude devait être un mec comme les autres… mais il ne l’est pas. Jude est différent mais il doit mener son plan à exécution, à tout prix. Son avenir en dépend. Sa tête et son coeur se livre bataille. Lequel l’emportera ?

J’adore lire du M/M. J’apprécie l’intensité qui se dégage de ce genre littéraire et quand c’est bien écrit c’est troublant et orgasmique. Et seigneur, que cette romance M/M de F.V. Estyer est bien écrite. C’est fluide, poétique et harmonieux. J’ai adoré m’y plonger et j’ai passé un moment des plus exquis avec Jude et Zane, un duo que tout oppose mais complémentaire sur beaucoup de points, un duo uni par une alchimie électrique et torride. Jude est un jeune homme seduisant, propre, adorable. Il a tout du gendre idéal mais on cerne chez lui un certain mal être qui le rend touchant. Zane est plus dans le style bad boy. Il est bon élève mais vit avec les démons de son passé. Il n’a pas eu une enfance facile. Il est séduisant et le sait, il en joue beaucoup. Il use de son charme et offre son corps afin d’obtenir des faveur de l’élite. La jeunesse doré de Manhattan n’a aucun secret pour lui. Il se sert de ses riches proies pour parvenir à ses fins sans remords, ni regrets. Mais derrière les apparences se cache un jeune homme mystérieux au profondes blessures. Je suis tombée amoureuse de ce personnage malgré tout… Il m’a énormément touchée.

Leur histoire m’a profondément émue, que dis-je, elle m’a terrassée de toutes parts. Je ne m’attendais pas à vivre un tel raz-de-marée émotionnel. Outre l’histoire M/M, c’est un choc des cultures. L’un entre dans l’univers de l’autre. Ce n’est pas facile, mais ensemble, ils créent leur propre univers et leur propre loi, celle de l’amour. Jude et Zane m’ont donné sacrément chaud y a pas à dire mais ils ont aussi su toucher mon coeur et le faire battre plus vite et plus difficilement. Ils m’ont serré le coeur. Je souffrais de les voir se déchirer. Je me sentais impuissante face à leur détresse. Je n’avais qu’une envie: plonger au coeur du livre et les serrer dans mes bras, leurs dire que tout irait bien. Et ils ont fini par me pouver que tout irait bien pour eux.

J’ai lu ce livre extrêmement vite tant il m’a transporté, transcendé, hypnotisé. En une soirée, il était englouti. A peine fini que les personnages principaux mais aussi secondaires me manquaient déjà. Un seul regret: c’était trop court et j’avoue que j’aurai bien aimé en apprendre plus sur le passé de Zane, ce passé qui tourmente tant son présent et influence son futur. Sinon ma lecture fût très agréable. L’auteur nous happe dans son histoire avec un style rythmé et sensuel, avec une écriture suave et entêtante. Au fil des pages, on devient accro à Zane et Jude. On attend leurs petits rendez-vous secrets comme eux avec impatience. Chaque chapitre a son lot de rebondissements. C’est addictif !! On s’engouffre avec délectation au coeur d’une romance charnelle intense, où les corps à corps sont torrides, où les émotions explosent et où on aimerait prolonger chaque moment. C’est tendre et à la fois passionné, sensuel et à la fois émouvant. J’ai aimé l’intensité qui émane au fil du roman, l’alchimie haletante et charnelle entre ce duo de personnages charismatiques ainsi que la trame regorgeant de rebondissements et de secrets enfouis qui ne demande qu’à éclater au grand jour. Bref tout quoi !! C’est du « Gossip men » et j’ai adoré !!!

HELL’s WINGS ~ Tome 3 《 Falling for Cash》

☆ Titre: Falling for Cash ~ HELL’S WINGS T.3

☆ Auteur: Lily Hana (autoédition)

Sortie: 1 er décembre 2018

Disponible en numérique et broché

Séquestrée par son frère depuis des années, Erika pense enfin toucher la liberté du bout des doigts quand il lui propose un marché : rejoindre les Hell’s Wings, et les trahir. Décidée à s’enfuir dès que possible, elle accepte.
Mais les choses ne se passent pas du tout comme prévu, quand à peine arrivée, Cash l’invite dans un univers où le sexe et les fantasmes mènent le jeu.

Cash est l’un des premiers membres du club. Perdu entre secrets et loyauté, son attirance envers la petite Snake ne fera rien pour arranger les choses. Pourtant, cette attirance est si forte qu’il ne résistera pas bien longtemps…

Quand une Snake tombe pour un Hell’s…

Quel sera leur plus gros défi à relever ?

* Je remercie Lily Hana pour sa confiance, sa gentillesse et cet envoi de SP.

A découvrir:

ERIKA & CASH ☆ Portraits Chinois

Oh là là !! Mais c’est quoi cette bombe !!! Ce livre m’a explosé à la tronche et m’a fait exploser de l’intérieur en un milliers de particules déconnectant mes synapses et me retournant le coeur. Pfiou !! L’auteur joue avec nos nerfs, notre tension, notre libido… elle souffle le chaud et le froid, elle nous surprend, nous excite, nous bouleverse. De vraies montagnes russes !! Intense, grisante, ténébreuse, torride, addictive, touchante, sexy, rythmée, une romance comme je les aime. Et j’ai adoré cette 3ème virée chez les Hell’s Wings. Ils font parti du top 3 de mes bikers préférés.

Ca se passe dans la continuité des tomes précédents… les Hell’s ont subi des pertes aussi bien humaines que matérielles. Malgré la peine, nos bikers ont décidé de partir en guerre, de protéger leur famille jusqu’au bout, envers et contre tout.

Quand Erika débarque, ils se méfient. A tord ou a raison? Erika est une Snake, la princesse déchue des Snakes, les ennemis jurés des Hell’s. La jeune femme a échoué à la porte des Hell’s dans un sale état. Erika a une mission: infiltrer les Hell’s afin de les espionner et les détruire de l’intérieur. La jeune femme n’aspire qu’à retrouver sa liberté après des années passées captive de son propre frère. Elle voit dans sa mission, sa porte de sortie mais tout ne se passe pas comme prévu.

Cash est obligé de jouer à la nounou, il doit garder la jeune femme à vue h24 pour éviter tout débordement. Si au début, il se méfie comme de la peste de cette femme, petit à petit, il découvre une jeune femme fragile et forte à la fois, une jeune femme réservée mais avec du caractère. De plus, une jeune femme très belle, tres attirante qui ne le laisse pas indifférent. Mais Erika est une Snake, lui un Hell’s et on ne baise pas avec l’ennemi. On en tombe encore moi amoureux. On ne tombe pas amoureux tout court quand notre vie n’est faite que de danger.

Mettre le nez dans cette saga c’est accepté d’être complètement fichu et de tomber littéralement accro. Après les tomes 1 et 2, c’est le tome 3 qui a causé ma perte. Je suis raide dingue des Hell’s. J’ai plongé (alors que je ne sais pas nager) et j’ai adoré me noyer dans l’univers exaltant et addictif proposé par Lily Hana. Vous serez, comme je l’ai été, déroutés, passionnés, manipulés, agacés, sidérés, troublés par cette histoire aux multiples rebondissements, fausses pistes, coups de théâtre, révélations fracassantes… Ca explose de partout, dans tout les sens et on se retrouve acculé, happé, hypnotisé. Les pages se tournent d’elles-mêmes et les mots c’est à peine si on les voit. On lit, on dévore sans s’en rendre compte dans un état de transe. Les mots flottent devant nos yeux et on ne fait que ressentir de plein fouet chaque émotion, chaque sensation. C’est une des forces de l’auteur: nous submerger d’émotions tout en fluidité et en sensibilité. Elle mène son histoire de mains de maître en brouillant les pistes, en malmenant ses personnages, en sortant les lecteurs de leurs zones de confort. L’écriture fluide nous aidant à nous laisser porter aisément, on se retrouve littéralement transporté dans une trame profonde et rythmée.

Et quel bonheur de retrouver Cash dans une histoire rien qu’à lui. J’aime le personnage de Cash depuis le début et j’ai adoré le découvrir plus intimement. Quand au personnage d’Erika, on s’y attache très facilement de par sa situation au début et très vite pour son tempérament. Leur duo dégage une alchimie haletante et nous offre des scènes érotiques sensuelles et torrides à souhait. Il fait chaud c’est les Hell’s et c’est divin !! On surfe sur les vagues voluptueuses et déchaînées des enfers et sérieusement j’en redemande !! Encore et encore !! Mon coeur a explosé pour ce couple absolument touchant qui va affronter les pires difficultés mais dont l’amour finira vainqueur.

Mais les Hell’s ca ne se résume pas qu’a des scènes de sexe débridées et suaves, non, les Hell’s c’est une famille, un univers bouleversant qui sera vous toucher, des personnages charismatiques qui ne vous laisseront pas indifférents. Ce troisième opus regorge de rebondissements inattendus et d’émotions. C’est un pur bonheur à parcourir, un effleurement d’intensité qui file le frisson.

Si il y a bien une chose que je souhaiterai, c’est que ca ne s’arrête jamais. Je veux encore et encore plus de Cash, plus de Ash, plus de Shadow, …plus de Hell’s. Des virées Hellsiennes à l’infini !! Je pense que c’est une saga dont je ne me lasserai jamais surtout si l’auteur continue à se renouveler comme elle sait si bien le faire et à nous proposer des épisodes aussi haletants et sensationnels que les précédents.

PORTRAITS CHINOIS ♡ Erika et Cash ♡ « Falling for Cash » ( Tome 3: Hell’s Wings)

Le premier decembre sortira « Falling for Cash » le 3ème volet de la saga 《Hell’s Wings》écrite par Lily Hana. A cette occasion, nous avons reçu dans nos coulisses, Erika et Cash, les protagonistes de ce 3ème opus tant attendu. Ce duo explosif a fait des étincelles, je vous laisse découvrir leurs portraits chinois inversés by #LsR.

Salut Erika, installe-toi. Bienvenue sur le blog Lire ses Rêves. Lily Hana, m’a confié que tu serais partante pour notre atypique jeu du portrait chinois inversé. Donc, nous allons parler de Cash, un des bikers des Hell’s wings.

Alors Erika d’après toi si Cash était un… il serait ?

1. Un animal:
✒ Un koala ! Tout mignon, mais si vous vous approchez de trop près, il vous arrache la tête.

2. Une couleur:
✒ Je crois que tout les Hell’s sont dans le noir… Sauf quand ils tombent leurs fringues, là, ils sont carrément rouge !

3. Une chanson: ✒ Candy man ! Mais il est très bon pour la ligne !

4 Un film:
✒ Frère des ours ! Oui, c’est un dessin animé et il va me tuer en voyant ça ! Mais c’est totalement lui ! Il ferait tout pour sa famille.

5. Un livre:
✒Le guide Michelin. C’est dingue ce que ce mec peut bouffer, et sans prendre un gramme !

6. Une sucrerie / pâtisserie:
✒ Un ourson en guimauve, ceux qui sont recouvert de chocolat, fondant à l’intérieur.

7. Un sentiment / une émotion:
✒ Pour moi il est la force, la témérité, et la sécurité. Je pense qu’il l’est pour tous, d’ailleurs.

8. Un mot:
✒ Casse c****. Oui, ca fait deux.

9. Une odeur:
✒ le cuir mélangé à la menthe

10. Une citation de « Falling for cash » :
✒ « Tu es ma perfection »

Merci beaucoup pour ce sympathique moment Erika.

——♡———————-♡——-

📔 Salut Cash, bienvenue chez Lire ses Rêves. Erika vient de jouer le jeu du portrait chinois inversé de #LsR. Es-tu prêt à en faire de même ?

✒ *ricane* J’ose même pas imaginer les conneries qu’elle a pu sortir.

📔 Donc Cash, d’après toi si Erika était un… Elle serait ?

1. Un animal:
✒ Un chaton, bien sûr ! Tout mignon, comme sa saleté de chat que je lui ai offert, mais qui n’hésite pas à sauter au paquet de quelqu’un dès qu’on l’énerve !

2. Une couleur:
✒Elle est douce, mais c’est surtout une battante. Je dirais un violet clair.

3. Une chanson:
✒ *rire* You shook me all night long de AC/DC

4. Un film:
✒Quand elle est avec les autres nana de la maison, Jurassic Parc. Seule, je dirais… un truc badass comme Buffy contre les vampires !

4. Un livre:
✒ Dernièrement ? Elle a son nez plongé dans des biographies des Hell’s Angels !

5. Une sucrerie / pâtisserie:
✒*petit sourire coquin* Une tarte à la crème.

7. Un sentiment / une émotion:
✒ La force. Je n’ai jamais vu quelqu’un avec une force et une volonté comme la sienne. Elle me soutient énormément.

8. Un mot:
✒Peste. Elle en est vraiment une des fois !

9. Une odeur:
✒ La pêche, comme son savon.

10. Une citation de « Falling for Cash »:
✒ « A chaque fois qu’une femme est tombée amoureuse d’un membre du club, elle a souffert. Soit à cause de l’homme, soit à cause du club. »

Merci pour ta participation Cash, c’est toujours un plaisir d’accueillir les Hell’s dans notre clubhouse. Allons rejoindre Erika pour boire un verre.
……

…..

….

Cash: Je serais curieux de savoir quel animal tu as choisis pour me représenter ?

Erika: (* fait mine de réfléchir*) Un truc énorme, et puissant, comme un tigre ou un guépard…

Cash l’observe quelques secondes en silences avant de soupirer.
Cash: Tu as carrément donné un animal mignon. Un chien ? Un hamster ?

Erika ricane en croisant les jambes.
Erika: Un koala. Un mignon petit koala. Mais ok, si tu veux jouer à ça, vas-y dis moi quel film te fait penser à moi ?

Cash: Je connaissais pas vraiment de film avec une nana badass dedans alors j’ai dis Buffy. Et toi, tu as dis quoi ?

Erika cligne des yeux plusieurs secondes sans rien dire avant de soupirer et d’avouer
-Frère des ours.

Cash l’observe sans rien dire pendant plusieurs secondes, avant que son regard se fasse carrément prometteur !
– Toi, en rentrant, ton cul est à moi.

Cash la soulève, la jette sur son épaule et lui met une claque sur les fesses en sortant de la pièce, Erika faisant un signe de la main à Audrey pour la saluer.

Erika: A une prochaine peut-être ! C’était super …. (* claque sur ses fesses à nouveau et couinement de Erika*) marrant comme jeu !

Audrey: (*amusée par ces 2 là*) Merci. A bientôt ! 💋

WILD CROWS ~ Tome 5 《Rédemption》

Titre: 《Rédemption》 Wild Crows Tome 5

Auteur: Blandine P. Martin

Date de sortie et disponibilité: 22 novembre 2018 – Broché et numérique (Autoédition)


L’amour, la haine.
La vie, la mort.
Une fraction de seconde et toute votre existence peut basculer de l’un à l’autre.
Plus de place pour les certitudes. Une vie à cent à l’heure peut être grisante, mais faut-il encore que la faucheuse ne vienne pas la sabrer.
Alors que le club pensait enfin pouvoir profiter d’un répit bien mérité, les conflits passés resurgissent, piétinant tout espoir d’accalmie.
Partagée entre son amour pour sa nouvelle famille, et la peur de les voir tomber un à un, Joe n’a d’autre choix que de s’affirmer. S’adapter pour survivre, ou mourir par excès d’orgueil, la décision revient au capitaine du navire. Poussé à bout par le destin, Jerry devra faire preuve de sang-froid pour tenir la barre, alors que plusieurs orages éclatent au-dessus des Wild Crows.
De son côté, Ash devra affronter les fantômes d’un passé qu’il avait pourtant décidé d’oublier. Dévoué aux siens, il serait prêt à tout sacrifier pour protéger sa famille, au risque d’y perdre son âme.

* Je remercie Blandine P. Martin pour ce service de presse mais aussi pour sa confiance et sa gentillesse.

Et voilà, toutes les bonnes choses ont une fin. Je viens de tourner la dernière page de la saga WILD CROWS de Blandine P. Martin et je suis partagée entre l’allégresse d’avoir passé de divins moments en compagnie de cette bande de bikers et entre la tristesse de devoir leur dire au revoir. Ils me manquent déjà ! Comme, Blandine l’a annoncé il y a quelques jours, un spin off est prévu pour l’année prochaine donc il faudra que je patiente et vous aussi. De mon côté, les spéculations vont bon train sur le personnage qui sera mis à l’honneur dans ce spin off. Deux noms me viennent en tête et j’adorerai avoir les 2 (Blandine si tu lis ceci 😉).

Bon, revenons à ce final… complètement fou !!

Nous savions que ce dernier tome allait commencer sur les chapeaux de roue et être intense en émotions vu comment se clôturerait le volet précédent. Et moi, j’ai foncé tête la première (pour changer) et ce que je sentais se profiler à l’horizon arriva. La mort a frappé la famille des Wild Crows. J’ai eu un pincement au coeur et puis alors que je pensais que ca irait, Blandine m’a achevée et à broyé mon coeur. Un flot de larmes a inondé mon visage, mon plaid et ma liseuse, au bout de 15 pages seulement. Fichue auteure sadique lol ! Une tristesse affolante et une douleur poignante m’ont saisies, s’infiltrant dans mes veines et mon coeur. Blandine a cette fâcheuse tendance à nous submerger d’émotions et à nous les faire ressentir avec force à travers chaque de ses mots. C’est à la fois sublime et effrayant. Elle parvient toujours à trouver le mot juste, elle use de chaque mot comme d’un marteau qui viendrait fendre la carapace de notre coeur. Et encore une fois, ses mots résonnent, s’infiltrent et se répandent créant une bien jolie mélodie aux accords forts, profonds et harmonieux.

On ne pleure pas tout au long du livre je vous rassure. Petit à petit, les larmes se tarissent et on retourne au quotidien des Wild Crows fait de danger, de passion, de coups d’éclats, de coups durs, de rebondissements… le rythme est haletant et soutenu, on ne s’ennuie pas chez les bikers de Monty valley. Blandine sait nous tenir en haleine, nous surprendre en se renouvelant, brouiller les pistes et nous sortir des sentiers battus. On grogne, on soupire, on rit… on vit littéralement Wild Crows. Chaque chapitre est un bonheur à découvrir. Les pages defilent à la vitesse folle d’une harley sur les routes de Monty Valley. C’est une lecture grisante qu’on dévore avec empressement et délectation. Puis la fin tant redoutée arrive, bientôt trop rapidement mais c’est une lecture qui restera gravée dans les coeurs et les mémoires. Dans cet ultime opus, l’auteur nous propose un final intense et surprenant en gardant la tonalité singulière qu’elle a donné à chacun de ses tomes mais elle y ajoute un je-ne-sais-quoi de différent. Elle nous impose ses bikers, ses choix, sa plume et la seule chose à faire est de se laisser transporter dans cet univers littéraire époustouflant.

Ce dernier tome est à l’image de la saga: il est profond et tumultueux, touchant et intense, exaltant et fédérateur. Après cette saga, qui ne rêve pas de porter le blason des Wild Crows ?

C’est toute la saga qui est un coup de coeur. Pour son univers sombre, profond et addictif, pour ses personnages charismatiques et touchants, pour son écriture chantante et entêtante, pour ses émotions contradictoires, exquises et bouleversantes. On sort de cette saga complètement déboussolé, épuisé mais ravi et avec le sentiment exaltant d’être vivant, exalté par le jet continu d’adrénaline littéraire que Blandine n’a cessé d’injecter dans nos veines. On laisse son coeur et son âme chez les Bikers de Monty Valley.

Méfie-toi de nous (Tome 1)

Il est prêt à tout lui donner. Elle n’a plus rien à offrir.

Wade n’a peur de rien. Il a toujours avancé seul, sans l’aide de personne. Et il doit rester discret s’il veut continuer à travailler pour l’un des plus gros dealers de la ville. Alors, pas question de se laisser approcher par qui que ce soit.

Mackenzie a peur de tout. Peur des autres, d’aller au lycée, de ses crises d’angoisse. En lui prenant sa meilleure amie, la vie lui a aussi volé son insouciance. Alors, pour se protéger, elle évite désormais tout contact.
Lorsqu’ils se rencontrent, chacun entrevoit sa propre solitude dans le regard de l’autre. Dès lors, les promesses comme les barrières tombent. Car c’est plus fort qu’eux : ils ont besoin l’un de l’autre.

* Merci à Netgalley et Harlequin Hqn pour le service de presse.

Mackenzie a perdu sa meilleure amie, depuis elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Elle a peur de tout, la culpabilité la ronge et elle souffre d’ochlophobie ainsi que de crises d’angoisse. Au lycée, elle longe les murs, elle ne parle à personne… un jour son regard croise celui hypnotique et atypique de Wade, un nouvel élève.

Wade est un bad boy (j’aime les bads boys). Il n’a peur de rien et ne s’embarasse pas de bonnes manières. La perte d’un être cher l’a rendu terne et mort à l’intérieur. De mauvaises decisions l’ont amené à devoir travailler pour un des plus grands dealer de la ville et ainsi mettre sa vie en peril chaque jour. Quand il croise Mackenzie, il a envie de la protéger. Il reconnaît sa souffrance dans son regard.

Les adolescents s’approisent, se comprennent mutuellement jusqu’à nouer des liens plus forts et inexplicables. Avec Wade, Mackenzie n’a plus peur. Elle ose affronter ses démons et se sent de mieux en mieux. Elle retrouve goût à la vie.

Pour Kenzie, Wade est prêt tout. Même mettre sa vie en danger pour devenir l’homme qu’elle mérite. Elle est devenue son oxygène, elle lui a redonner vie.

Et …

… c’est une sublime romance de Juliette Bonte à lire et relire sans modération.

J’ai commencé ma lecture à tâtons, puis sans savoir comment, je suis arrivée à la dernière page dans un brouillard d’émotions. J’ai englouti chaque page avec aisance et délectation, ne voyant vraiment pas le temps passé.

Dès le début, je me suis attachée aux personnages de Mackenzie et Wade. Ils sont à la fois divergents et en totale osmose. Le chaud et le froid, le feu et la glace et d’un autre côté ils sont ce que la guimauve est au chocolat chaud, la pomme de terre à la raclette… malgré leurs différences, ils s’attirent comme des aimants et se complètent, l’un apaisant les souffrances de l’autre. J’ai aussi adoré le meilleur ami de Wade. Il est complètement barré et apporte une touche indéniable de fraicheur et d’insouciance dans une trame qui est assez profonde et lourde en émotions dans le fond. Car oui, l’essence même de se livre est ténébreuse et pénétrante. Mais à chaque page tournée, c’est un rayon de soleil qui apparaît.

Juliette Bonté a réussi à complètement me transporter dans son histoire mais surtout à me séduire. Je me suis laissée bercer par sa plume, par ses mots, par le panel d’émotions qu’elle m’a permis de ressentir. J’en ai eu des frissons à certains moments comme j’ai eu des crises de rire et j’ai fini par verser quelques larmes. Le style de l’auteur est rythmé et très agréable à lire. C’est une écriture fluide et addictive qui nous cueille pour ne plus nous lâcher jusqu’à la fin. Une fin qui rime avec frustration… il nous faudra attendre janvier 2019 pour connaître la suite et fin des aventures de Wade et Kenzie. Ce cliffhanger est juste une torture mais ca sera une abomination de passer à côté de cette merveilleuse romance young adult qui est riche en émotions, en intensité et en sensibilité.

Cette lecture aura eu raison de mon coeur. Je suis littéralement tombée amoureuse de … de tout ! Des personnages, de leurs caractères, de leur histoire, de l’écriture de l’auteur. C’est une perfection à l’état pur et un joli coup de coeur pour moi.

Méfie-toi de nous  » Portraits chinois Mackenzie et Wade »

《MÉFIE-TOI DE NOUS》(Tome 1) de Juliette Bonte est sorti en numérique, il y a quelques jours à peine chez Harlequin, dans la collection Hqn. Personnellement, je suis tombée amoureuse de cette sublime romance et de ses personnages, Mackenzie et Wade. J’ai tellement adoré ce duo atypique et étincelant, que j’ai eu envie de vous les faire découvrir autrement. C’est pourquoi, Juliette Bonté et ses personnages ont joué le jeu des portraits chinois inversés.

J’espère qu’après avoir lu ces portraits, vous aurez envie de découvrir leur magnifique histoire.

📔 Salut Mackenzie, bienvenue sur le blog Lire ses Rêves. Comment vas-tu ?

✒ Bonjour Audrey ! Merci de m’accueillir ici. Je vais bien, très bien, même. Je ne peux pas en dire autant de Wade (il doit être en train de ruminer, parler n’est pas vraiment un de ses points forts).

📔 Juliette Bonté, m’a dit que tu serais partante pour notre atypique jeu du portrait chinois inversé. Si tu es d’accord nous allons parler de Wade, qui te fais tant d’effet dans 《 Mefie-toi de nous》

✒ Je suis prête !

📔Alors Mackenzie d’après toi si Wade était un… il serait ?

1.Un animal:
✒ Le loup, je pense. Pour l’indépendance de l’esprit et le côté protecteur.

2. Une couleur:
✒Le blanc. Ce n’est pas une couleur à proprement parler, mais il dirait que j’ai raconté n’importe quoi si je ne choisis pas le blanc… alors, oui : le blanc.

3. Une chanson:
✒ The Message, de Nas. C’est un morceau qui fait partie de sa playlist et qu’il écoute souvent.

4. Un film:
✒ Je le verrais bien comme un vieux film en noir et blanc, sans paroles, mais j’ignore lequel…

5. Un livre:
✒ Je suis en train de me rendre compte que je ne l’ai jamais vu lire. C’est une hérésie !

6. Une sucrerie / pâtisserie:
✒Une crème brûlée. Pour les deux textures, les deux goûts, les différences entre ce qu’on voit en premier lieu, et ce qui se cache sous la couche caramélisée.

7. Un sentiment / une émotion:
✒La sérénité. Il est tellement posé que c’en est parfois déstabilisant !

8. Un mot:
✒Silence.

9. Une odeur:
✒J’en ai une bien spécifique en tête, et elle me ferait le reconnaître même dans le noir, mais je risque de révéler un détail un peu trop important de notre histoire si j’en parle. Du coup, je vais opter pour une odeur moins « wadesque », et dire la cigarette. Il fume trop !

10. Une citation de  » Mefie-toi de Nous « :
✒ « Généralement, quand tu dénotes de la normalité, tu finis fiché avec les indésirables. On te colle une étiquette sur la tête et tu te la traînes comme un boulet à ton pied. Avec Wade, c’est différent. Probablement parce qu’il est séduisant, et que la beauté est un critère de sélection essentiel chez l’être humain. » (son ego appréciera.)

Merci beaucoup pour ce sympathique moment. Je vais aller retrouver Wade qui doit s’en griller une en terrasse.

———————–📘———————

📔 Salut Wade, ca va ? Bienvenue chez Lire ses Rêves.

✒ Bonjour. Ça va, oui. Merci.

📔 Mackenzie vient de jouer le jeu du portrait chinois inversé de #LsR, c’est à ton tour. Tu es prêt ?

✒ Allons-y.

📔 Donc Wade, d’après toi si Mackenzie était un… Elle serait ?

1. Un animal:
✒Un chien. Elle m’en voudrait de ne pas choisir cet animal.

2. Une couleur:
✒ Quelque chose de neutre. Gris ou beige.

3. Une chanson:
✒Wannabe, des Spice Girls. Il paraît qu’elle assume (je t’assure que ce n’est pas le cas).

4. Un film:
✒ Elle est plutôt séries.

4. Un livre:
✒Franchement, j’en ai pas la moindre idée. Je ne lis pas, je n’ai pas de culture de ce côté-là, donc pas moyen de la faire correspondre à un titre précis.

5. Une sucrerie / pâtisserie:
✒Tout ce que sa mère ne cuisine pas. Pardon Madame Rowe.

7. Un sentiment / une émotion:
✒La peur.

8. Un mot:
✒Sensibilité.

9. Une odeur:
✒Le shampoing « aisselle rance ». Une longue histoire.

10. Une citation de « M-TDN »:
✒ « Je la trouve spéciale. Cette façon qu’elle a d’avoir peur. Cette curiosité qui illumine ses yeux quand elle m’observe. Cette opposition de forces entre sa timidité et sa répartie… Elle n’est pas comme les autres. »

Merci pour ta participation Wade, allons rejoindre Mackenzie.
….

Merci d’avoir pris le temps de découvrir Mackenzie et Wade. Si ça vous a plu, foncez lire leur histoire !!

📘 RÉSUMÉ:

Il est prêt à tout lui donner. Elle n’a plus rien à offrir.

Wade n’a peur de rien. Il a toujours avancé seul, sans l’aide de personne. Et il doit rester discret s’il veut continuer à travailler pour l’un des plus gros dealers de la ville. Alors, pas question de se laisser approcher par qui que ce soit.
Mackenzie a peur de tout. Peur des autres, d’aller au lycée, de ses crises d’angoisse. En lui prenant sa meilleure amie, la vie lui a aussi volé son insouciance. Alors, pour se protéger, elle évite désormais tout contact.
Lorsqu’ils se rencontrent, chacun entrevoit sa propre solitude dans le regard de l’autre. Dès lors, les promesses comme les barrières tombent. Car c’est plus fort qu’eux : ils ont besoin l’un de l’autre.

Nos différences {Saison 1} de Laurie Pyren

Titre: Nos différences – Saison 1 « Contre toute attente »

Auteur: Laurie Pyren

Editeur: Nisha et ceatera – Les Editions de l’Opportun

Date de sortie et disponibilité: 15 novembre 2018 – numérique

Sarah Miland et Henry Walsh sont différents :

Lui, sexy et milliardaire a l’habitude que les femmes soient attirées et dans ses bras, mais il ne s’engage pas. Son passé l’empêche parfois d’avancer.

Elle, femme indépendante et déterminée rejette les hommes riche et sexy qui lui rappelle une histoire douloureuse encore très présente.

*Sarah*
Dire tout ce que je pense ? C’est un coup à se faire virer. Et c’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé.
Trouver Henry Walsh, mon nouveau boss, hyper sexy et baver comme un escargot rien qu’en le regardant ? Mauvaise idée.
Coucher avec le sus-nommé Henry Walsh ? Il ne faut pas.
Tomber amoureuse de lui ? Moi vivante, jamais !
Les beaux types sexy, j’ai donné et merci bien, mais je n’en veux plus.
C’est quand même dingue le nombre de mauvaises idées que je peux avoir sans pour autant m’abstenir de les mettre en oeuvre !

*Henry*
« Never fuck with the payroll’. Ma devise.
Même si j’attire les femmes comme des mouches, je n’ai jamais failli à ce principe.
Et voilà que Sarah Miland débarque dans ma vie avec ses chaussettes débiles et son franc parler.
Coucher avec son assistante? Mauvaise idée. Très mauvaise, même. Et pourtant, je ne peux pas m’empêcher d’y penser tout le temps…

* Je remercie Nisha et Caetera pour l’envoi de ce service de presse.

Sarah adore son boulot dans lequel elle excelle, mais elle travaille pour un véritable crétin. Quand elle s’aperçoit que ce dernier a modifié les chiffres pour signer un gros contrat, elle s’offusque et se fait virer.

Cependant, elle retrouve vite du travail et elle ne perd pas au change niveau patron. Elle est engagée par Henry Walsh, un séduisant miliardaire qui gère un empire. Elle devra le suivre dans son périple européen. Pour elle qui adore voyager c’est une aubaine. De plus me salaire est des plus attractifs. La seule ombre au tableau c’est son patron lui-même. Trop beau, trop séduisant, trop attirant, trop sexy bref trop trop trop dangereux !! Sarah a deja donné avec ce genre d’hommes et on ne l’y reprendra plus.

Règle 1: Faire le boulot et profiter des avantages du job.

Règle 2: Ne pas tomber sous le charme de son patron et encore moins coucher avec lui (aussi séduisant soit-il).

Règle 3: Ne surtout pas tomber amoureuse de lui, oh que non !!

Mais, parce que oui, il y a un mais… les règles sont faites pour être enfreintes…

Quel delice !!! J’ai littéralement dévoré cette première saison, comme je devore les petits fours à l’apéro ou la boite de chocolat qu’on m’offre à Noël. Et, en plus, j’ai pris beaucoup de plaisir à tourner chaque page.

L’auteur nous ouvre les portes d’un récit à la fois drôle et touchant, passionel et tendre. C’est une lecture qui vous fera fondre à coup sûr. Cette première saison est absolument délectable et délicieusement enivrante. Un regal !

L’écriture est tellement entraînante et harmonieuse, qu’on se laisse très facilement happer dans cette romance rafraîchissante et chaleureuse. Laurie Pyren a réussi en à peine 100 pages (format numérique sur ma liseuse) à me faire rire, à me faire rougir, à me faire tomber amoureuse de ses personnages. Je suis raide dingue d’Henry et j’adore Sarah !! Elle et moi, partageons la même collection de chaussettes. Ses personnages sont charismatiques et touchants. Ils sont tellement différents l’un de l’autre. Sarah n’a aucun filtre, elle dit ce qu’elle pense sans s’embarrasser des retombées. Elle est intelligente, joviale, avenante et très loin de la bimbo ou de la cruche qu’on voit souvent dans les romances. Henry lui correspond assez au traditionnel héros de romance avec cependant quelque chose en plus. Il est ténébreux, arrogant, charmeur et mystérieux. Entre ces 2 là, ça va faire des étincelles. Ils nous entraînent dans les tréfonds de leur (non-)relation. Oui c’est la règle 2 et la 3 aussi. Pas de relation avec son patron !! Un jeu de charme s’instaure tout en douceur sans tomber dans le cliché. C’est agréable et rafraîchissant à lire. J’ai lu ces quelques pages avec beaucoup de facilité et de plaisir. C’était fluide, drôle, très sympathique agrémenté de quelques touches de sensualité, juste ce qu’il faut. Une lecture aux teintes et aux effluves printanières à l’image de la sublime couverture. Ce livre c’est un petit rayon de soleil comme les premiers rayons du soleil au printemps, ceux qu’on attend avec impatience et qui dès qu’ils caressent notre peau, nous donnent instantanément le sourire et nous réchauffent de l’intérieur. Cette lecture m’a fait cet effet.

L’auteur a construit sa trame de façon à nous surprendre et à jouer avec nos nerfs et notre libido lol. C’est savamment brodé et je piétine pour avoir la seconde saison très rapidement. J’en veux plus, beaucoup plus.

Camille, miss cata (malgré moi)

◇ Titre: Camille, miss cata (malgré moi)

◇ Auteur: Charlene Kobel

◇ Editeur: autoédition

◇ Date de sortie: 7 novembre 2018

C’est à croire que je fais exprès, mais je vous jure que non !

Est-ce de ma faute si les planètes étaient mal alignées le soir de ma naissance ?

Alors imaginez une seconde la panique lorsque Lucie, ma cousine, m’a demandé d’être sa demoiselle d’honneur ! Ce n’était franchement pas l’idée du siècle… Et dire que je vais être obligée de voir Gautier, le frère pas très recommandable du futur marié…

Une catastrophe de plus en perspective ?

* Je remercie Charlene Kobel pour sa confiance et l’envoi de ce service de presse.

Et voilà, livre lu en 1 soirée et j’en veux encore. C’est un roman court qui fait un peu plus de 110 pages sur ma liseuse, qui se lit facilement et rapidement, et avec lequel j’ai passé un très bon moment. J’ai instantanément été transportée dans le récit proposé par Charlene Kobel.

Elle nous emmène dans le quotidien de Camille, alias Miss Cata (malgré elle), une jeune fille de 16 ans. Tout commence au mariage de la cousine de Camille quand elle croise son regard… Flashback ! Non, en fait toute l’histoire commence quelques mois avant… le soir où Camille et sa famille fêtent les fiançailles de sa cousine. C’est là qu’elle rencontre Gauthier qui est charmeur, arrogant, séducteur, collectionneur de conquêtes et accessoirement le frère du marié. Gauthier a 18 ans et n’est ni recommandable, ni fréquentable. Et pourtant, Camille se laisse tenter à lui parler bien malgré elle, puis à le fréquenter toujours malgré elle et puis à l’embrasser … oups !! Une charmante idylle naît entre les 2 protagonistes jusqu’au jour où … c’est la fin ! Bah oui, je ne vais tout de même pas tout vous raconter. Allez le lire !!!

Alors moi, j’ai beaucoup aimé suivre Camille et vivre ses gamelles, ses déboires, … elle est naturelle. Elle a 16 ans et se comporte comme une gamine de 16 ans. Que ça fait du bien !! Elle préfère les baskets au talons de 15 cm, elle préfère les jeans plutôt que les jupes de 15 cm… bien sûr, comme tout ado qui se respecte, elle est accro aux sms, elle aime les fêtes, … et elle va vivre sa première vraie relation amoureuse avec Gauthier qui a 2 ans de plus qu’elle, qui est étudiant à l’université, qui a toutes les filles à ses pieds, qui est un tombeur, qui a déjà eu des relations sexuelles et qui compte un certain nombre de conquêtes au compteur. Hummm… pas fréquentable !! Mais le coeur a ses raisons que la raison ignore, même à 16 ans.

Gauthier … ah ! Si j’avais 15 ans de mois lol. Finalement il n’est pas si … et si … bref, allez le découvrir par vous même. Je me répète mais ce livre est une petite pépite avec laquelle c’est sourire et évasion garantis.

Cette histoire est un doux et affriolant mélange entre romance young adult et feel-good. C’est une jolie histoire à la fois douce et enivrante, rafraîchissante et chaleureuse, drôle et touchante.

À chaque nouveau roman, la plume de Charlene Kobel me charme, m’éblouie et m’émeut. Je suis séduite par son récit tout en sensibilité et regorgeant d’humour. Elle m’a transporté dans son histoire avec son écriture fluide, énergique et conviviale. J’ai presque lu tout les romans de Charlene Kobel et sa plume s’étoffe et se bonifie. C’est un régal de la lire et un plaisir de la suivre et de découvrir ses nouveaux ouvrages. Elle me surprend à chaque fois, me fait rire, me fait voyager, me touche avec ses histoires pleine de sensibilité.

Derrière chaque page dévorée se cache un petit moment de bonheur qui fait beaucoup de bien au coeur.

VICIOUS LOVE (Vicious Deal) d’Ena Fitzbel

Titre: Vicious Love

Auteur: Ena Fitzbel

Editeur: Eden Collection

Date de sortie et disponibilité: 22 août en broché

Ce livre est également disponible en format numérique (autoédition) sous le titre VICIOUS DEAL avec la couverture ci-dessous

Violemment agressée, Roxanne est laissée pour morte dans un parking souterrain. C’est là que Darren la découvre, blessée, inconsciente, mais toujours vivante. Ironie du sort, le jeune homme connaît Roxanne et il la déteste… En effet, quelques mois plus tôt, cette escort-girl de luxe l’a humilié en le faisant passer pour le pire étalon de Londres. Il n’a donc plus qu’une idée en tête : la ramener chez lui pour profiter de sa vulnérabilité et se venger.

Mais à son réveil, Roxanne est devenue amnésique et s’est transformée en une innocente créature… Peu à peu, la haine laisse place à d’autres sentiments. Mais leur relation n’est-elle pas condamnée si la jeune femme retrouve la mémoire ? Ou pire, si son agresseur vient terminer ce qu’il a commencé ?

* Merci à Eden Collection pour cette charmante lecture avec laquelle j’ai passé un très bon moment *

Alors qu’il sort d’une soirée de la haute société, Darren retrouve son employé essayant de réanimer une jeune femme laissée pour morte. Elle est en bien piètre état après avoir était sauvagement agressée, et les 2 hommes tentent de la sauver quand Darren la reconnaît. ELLE. Roxanne ! L’escort-girl qui l’a récemment humilié. Au lieu de faire appel à des secours médicaux, décide de la ramener chez lui… mais pourquoi ? Par altruisme ? Ou pour se venger de l’affront qu’il a subit ?

Quoi qu’il en soit, sa vision des choses va progressivement changer quand la jolie Roxanne va se réveiller. A son réveil, Roxanne est apeurée et souffre d’amnésie. Qui lui veut du mal ? Elle n’en a pas la moindre idée. Au fil des jours, elle se remet lentement de ses blessures et se révèle être une jeune femme charmante, touchante, fragile, bien loin de l’escort-girl manipulatrice qu’a côtoyé Darren quelques mois auparavant. Au contact de la « nouvelle » Roxanne, sa haine envers elle va s’atténuer, jusqu’à se muer en d’autres sentiments. Les deux jeunes gens se découvrent, s’apprivoisent, se trouvent. Mais leur relation est-elle possible ? Et si, Roxanne retrouvait la mémoire …?

Une fois de plus, j’ai passé un moment des plus exquis en lisant ce roman d’Ena Fitzbel. J’ai apprécié de retrouver sa plume étoffée, voluptueuse et captivante dans un récit qui regorge d’émotions. Ena Fitzbel nous immerge dans une romance épicée et sombre, dans une histoire où la haine donne la réplique à l’amour, dans une trame profonde et exaltante qui grouille de tension et de rebondissements. Elle nous inonde d’émotions parfois tellement contradictoires que je ne savais plus exactement ce que je ressentais. Une expérience déstabilisante mais surprenante.

Ce n’est pas vraiment une romance pas « Dark » comme j’ai pu le lire mais qui plonge le lecteur dans un univers sombre et lubrique. L’auteur tient le lecteur en haleine et en alerte allant jusqu’à le pousser dans ses retranchements. L’univers de « Vicious Love » est particulier mais passionnant et haletant. L’auteur nous en ouvre les portes et on se retrouve immédiatement happé dans sa trame, entouré d’une aura charnelle et électrique. Elle mène son intrigue de mains de maître avec précision, finesse et fluidité. Une main de fer dans un gant de velours. J’ai tout apprécié, sincèrement. Une écriture riche, incisive et diablement sexy. Des personnages charismatiques qui s’opposent et se complètent à la fois, une intrigue intense, une romance dramatique et poétique, sans oublier de l’érotisme, de la profondeur, de l’émotion. Bref, tout ce que j’aime ! Et je me suis régalée. Merci Ena pour ce délicieux entremet aux saveurs corsées et singulières.

Saga FOREVER – Tome 3 / partie 1: 《venge-nous》

Titre: Venge-nous – Forever (tome 3 / partie 1)

Auteur: Stefany Thorne

Date de sortie: 10 octobre 2018

« Rendre justice à notre famille est ma dernière chance de trouver enfin le bonheur. »
Il est si difficile de vivre dans le secret, dans le mensonge. Difficile de survivre à la douleur. Pour me venger, je devrai bafouer tous les codes d’honneur, toutes les valeurs que mes parents m’ont inculquées. Car, pour rendre justice, je devrai profaner leur mémoire. J’espère seulement que, de là où ils se trouvent, ils trouveront l’amour et la force de me pardonner.
Quant aux gens qui m’aiment, ils devront faire avec l’homme que je suis devenu ou partir pour me laisser terminer ce pour quoi je me bats depuis cinq ans : la vérité. Pourtant, je m’étais promis d’abandonner par amour, mais la donne a changé : je veux la tête de Victor Evans au bout d’une pique !
Chacune des personnes qui a souhaité ma perte et ma mort va le payer. Ces scélérats ont tenté de ruiner et de décimer ma famille ! Qu’ils se préparent au pire : ma vengeance sera longue et cruelle. Je n’aurai aucune once de pitié ou de compassion.
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Je suis fin prêt à les affronter !
Aïden Kyle

* Je remercie Stefany Thorne pour sa confiance et l’envoi de ce service de presse.

Le voilà ! Je l’ai attendu… vous l’avez attendu… nous l’avons attendu avec impatiente et comme on dit « plus c’est long, plus c’est bon ! » et ce fût le cas. C’était bon !! Même plus, bien au delà de mes espérances.

La 1ère partie de ce 3ème volet est un concentré d’émotions à l’état brut.

Mon amie Marina, qui l’a lu quelques jours avant moi m’a dit: » J’ai du sortir mon paquet de mouchoirs dès le début ».

Je lui ai répondu: « Ah bon ! C’est les hormones de la grossesse qui te mettent à fleur de peau. »

Elle a rétorqué: « Non ! C’est l’auteur, son écriture, son histoire, Aïden, bref tout quoi ! »

Alors, je l’ai lu. Sans paquet de mouchoirs. Quelle erreur !! J’ai dû courir en chercher au bout de quelques pages. Fichue Stefany Thorne lol !

Après avoir découvert qui été son vrai père à la fin du deuxième tome, Mélinda n’est pas au bout de ses surprises ! Et nous non plus !
En effet, malgré les nombreux indices qui nous sont révélés depuis le premier tome, Stefany Thorne nous surprend encore et toujours pour notre plus grand plaisir ! Cette première partie est constituée de révélations, de doutes, de rebondissements, de suspense, de tristesse et surtout de colère d’où le titre de ce troisième volet VENGE-NOUS ! Toute est une histoire de vengeance maintenant ! Aïden veut la tête de Victor Evans et rien ni personne ne se mettra entre lui et son désir de vengeance. Il mettra tout en oeuvre pour mettre V. Evans hors d’état de nuire et lui faire payer le mal qu’il a fait. Jusqu’où est-il prêt à aller ?

Stefany Thorne nous entraîne dans un tourbillon d’émotions. C’est le coeur serré que j’ai avancé dans cette histoire. Et à chaque page dévorée, mon coeur se serrait un peu plus… et encore un peu plus… et encore… jusqu’à finir par éclater en mille morceaux.

On ne sait jamais à quoi s’attendre avec Stefany. Elle se renouvele à chaque fois et c’est toujours un bonheur de la lire. Sa plume nous percute de plein fouet. Tel un tsunami qui dévaste tout sur son passage, Stefany dévaste les coeurs avec ses histoires. Le mien, celui de Marina, le vôtre, tous y passent. Personne ne peut rester insensible à la profondeur, à l’intensite des émotions qu’elle parvient à susciter avec ses mots. Elle réussit à nous surprendre, à nous émouvoir, à profondément nous bouleverser avec une histoire vraiment magnifique. Son écriture est un bonheur à lire: étoffée, magnétique, touchante. Elle nous emporte dans une vague ravageuse de volupté et de sensibilité. On ne ressort pas indemne d’une telle déferlante.

Entre soupirs et larmes, j’ai fini par arriver au bout de cette excellente première partie avec mon paquet de mouchoirs (merci Marina) et des chocolats (besoin de réconfort) et avec Marina, on s’est dit qu’il valait mieux prévoir un gros stock pour LE FINAL: mouchoirs et chocolats bien sûr. Aie pitié de nous Stefany !!

Kurt’s secret

  • Titre: Kurt’s Secret
  • Auteur: Cynthia Havendean
  • Editeur: ÉdiLigne
  • Date de sortie: 1er juin

Evan Kurt est la star d’un célèbre groupe rock. Son look punk ne laisse personne indifférent. Il détonne vraiment à côté de moi, la sportive qui préfère lire plutôt qu’aller en boîte de nuit. Bien qu’il soit mon opposé, Kurt aimait me sortir de ma zone de confort. Ce mec, c’est la perfection. Il sait comment séduire, tellement que j’en suis tombée amoureuse. Je lui faisais confiance. Nous passions même nos nuits ensemble. Puis, tout s’est arrêté… sans raison. Du jour au lendemain, il ne veut plus de moi. Même que, sur le campus, plus personne ne m’adresse la parole. On m’agresse, on m’humilie en public, on a été jusqu’à me droguer à mon insu… voilà une infime partie de mon enfer. Quelqu’un me veut du mal et je commence à penser que cela vient de lui. Je ne le reconnais plus. Le pire, c’est que nous vivons dans la même maison. Suis-je en sécurité ?

* Je remercie C. Havendean pour ce roman.

C’est le genre de roman auquel on s’attache comme à une bouée de sauvetage. On s’attache tellement aux personnages de Cynthia Havendean, qu’on ne voudrait jamais les quitter. On redoute de voir arriver le mot fin et pourtant les pages défilent à une vitesse effrayante, trop vite, bien trop vite. Le récit est prenant et on se retrouve happé dans la trame comme hypnotisé et spectateur impuissant de l’enfer d’Avril.

Autrefois, Avril était une brillante et ambitieuse étudiante pleine de vie et entourée d’amis. Maintenant sa vie est un enfer. Elle est humiliée, harcelée, ignorée, montrée du droit. Ses amis lui ont tourné le dos du jour au lendemain. Seul son meilleur ami, Marvin, lui reste fidèle et la protège des attaques incessantes des autres élèves du bahut. Avant, elle avait Kurt dans sa vie. Ils s’aimaient. Mais il semblerait que Kurt soit le principal instigateur de cet acharnement injustifié que subit Avril au quotidien. Le pire c’est qu’elle doit cohabiter avec son bourreau. Que s’est-il passer pour que Kurt la deteste au point de monter tous le monde contre elle ?

C’est une romance très prenante et parfois déstabilisante. L’auteur nous pousse dans nos retranchements et nous sort de la zone de confort de la romance traditionnelle. C’est un genre particulier de romance qui évolue entre young adult et drame psychologique. La pauvre Avril vit vraiment un enfer. On s’identifie et on s’attache facilement à cette jeune fille. C’est une battante, malgré tout elle continue de se rendre au lycée chaque jour. On devrait detester Kurt. Il est ignoble avec Avril. Mais quelque chose chez lui fait qu’il est difficilement détestable. On lui mettrait des baffes certes mais l’envie de lui sauter au coup prend le dessus. Ouais, j’ai les bad boys dans la peau. Ils me fascinent et Kurt ne déroge pas à la règle. Dès le début, j’ai ressenti irrépressible envie de percer à jour son secret, autant que j’ai eu envie de lui balancer un cou de pied dans les … pour lui remettre les idées en place, autant je souffrais de ne pas pouvoir proteger Avril.

L’écriture est addictive. Je ne vois pas d’autre mot. C’est fluide et tellement captivant que ça se lit tout seul. Au fil des pages, on passe par diverses et contradictoires émotions allant de la colère à la souffrance en passant par l’amour. On se retrouve ébranlé et totalement déboussolé par la proposition de Cynthia Havendean.

Un petit bemol pour moi, après tout ce qu’elle a dû endurer à cause de Kurt, … bref, vous verrez et vous vous ferez votre propre opinion car je ne veux pas spoiler l’histoire. J’ai était saisie par les émotions et transportée par l’auteur dans une histoire singulière.

Dans l’ensemble, j’ai apprécié ma lecture. J’ai passé un très bon moment avec la plume de Cynthia Havendean. Elle a réussi à me séduire avec sa proposition, à me transporter dans son histoire, à me faire tressaillir. J’ai été suspendu à chacun de ses mots comme si j’étais suspendu dans le vide.