ADOPTED LOVE ~ Tome 2 ~

Titre: Adopted Love 2

Auteur: Gaïa Alexia

Editeur: La Condamine/Fyctia + Hugo new romance poche

Date de sortie: Broché – 2 novembre 2017 / Ebook – 12 octobre 2017

Alors que son passé le rattrape, le sauvera-t-elle ?

Alors qu’il doit faire face à ce qu’il redoutait le plus, Teagan découvre qu’il n’avait pas encore imaginé le pire. Son passé le frappe de plein fouet, faisant voler en éclats son présent et menaçant son avenir. Sera-t-il assez fort pour l’affronter ?

Au plus mal, Elena sera-t-elle capable de lui venir en aide ?

* Je remercie Stéphanie pour l’envoi de ce SP.

J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver la lionne et son lapin.

Il faut dire que la fin du tome précédent m’avait frustrée et angoissée. Teagan se faisait embarquer par les flics menottes au poignets, laissant Elena blessée en proie à ses démons.

Que va-t-il arriver à Teagan ? Elena reussira-t-elle à se remettre de cette agression et à affronter ses peurs ?

C’est immédiatement que j’ai replongé dans le bain émotionnel provoqué par l’auteur. D’emblée, elle attaque fort avec des mots poignants, des sensations à fleur de peau. Il ne m’a pas fallu longtemps pour verser quelques larmes, impuissante face à la douleur et la terreur de nos 2 protagonistes auxquels je me suis grave attachée.

Teagan est complètement boulversant. Il est à la fois fort et sensible. Il reste le Teagan qui n’a pas froid aux yeux, bagarreur… mais il nous fait par de ses peurs avec beaucoup de sensibilité et de sincérité. Ce Teagan m’a retourné le coeur, me l’a comprimé à maintes reprises et l’a fait pleurer.

Je pensais que tout allait se dérouler très vite. La situation étant limpide pour le lecteur mais non. Elena bloque et s’enferme dans une sorte de mutisme. J’ai eu envie de la baffer je vous jure lol. Elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Bien loin de la lionne rebelle qui n’avait pas sa langue dans sa poche du tome 1. En même temps, son comportement bien qu’exaspérant reste cohérent avec ce qu’elle a vécu. Il lui faut du temps et l’auteur prend un malin plaisir à prendre son temps, à nous tourmenter, à nous boulverser… (et encore une auteure sadique !!)

Alexia Gaïa nous offre une histoire réaliste et poignante. A travers ses mots, se dégage une grande sensibilité qui nous happe dans son univers étonnant et boulversant. Entre humanité, colère, amour,… elle n’hésite pas à taper fort et y va sans retenue afin de plonger ses lecteurs dans une atmosphère dramatique.

Sa trame reste cohérente malgré le contexte difficile et sombre. C’est une lecture palpitant et boulversante. L’écriture d’Alexia est un pur bonheur à lire: fluide, réceptive, touchante, éloquente.

Adopted Love est une bien belle pépite de la New Romance. Une lecture qui m’a impressionnée, captivée et désarmée.

Adopted Love – Tome 1-

Titre: Adopted Love – Tome 1-

Auteur: Gaïa Alexia

Editeur: La condamine / Fyctia (Hugo new romance – livre de poche)

Dates de sortie:

– 14 septembre 2017: numérique

– 12 octobre 2017: poche

Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ?

Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil.

Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison.

Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses.

Après avoir entendu de bons échos sur ce roman quand il est sorti en numérique, j’ai voulu me faire ma propre idée alors je l’ai acheté au festival New Romance qui s’est déroulé à Cannes fin septembre dernier. J’ai attendu sagement de pouvoir avancer sur mes SP pour le lire mais je n’ai pas tenue longtemps, faible #addicte que je suis.

Donc voilà, j’ai fait la connaissance de Teagan, d’Elena ainsi que de la famille de cette dernière. L’univers dans lequel les personnages évoluent m’a tout se suite plu. C’est donc très facilement que j’ai plongé corps et âme dans cette lecture. Et ce livre m’a épuisée aussi bien physiquement qu’ émotionnellement. Je n’ai pas pu fermé l’oeil de la nuit tant la lecture est addictive. Ce livre m’a tenue éveillé jusqu’à 5h du matin. Le réveil à 7h30 fût un tantinet difficile. Et ce livre a également hanté mes rêves. Il m’a boulversé. Dire que j’attends la suite avec impatience est un doux euphémisme.

Teagan n’a pas vraiment eu de chance dans la vie. Il est orphelin. Depuis sa plus tendre enfance, il vogue d’orphelinats en familles d’accueil. Lorsqu’il se fait prendre une fois de plus pour un délit, le juge lui impose une année de conditionnelle. C’est sa dernière chance avant la case prison. L’assistance sociale qui le suit depuis toujours, lui trouve une famille d’accueil adorable dans laquelle il devra faire ses preuves. Teagan devra s’intégrer, aller au lycée, faire preuve de bonne foi et surtout arrêter les conneries.

Teagan intégre la famille Hills qui se compose d’un père plutôt cool à l’écoute, ouvert et protecteur, d’une mère serviable et fragile, d’un petit bout très intelligent et observateur et enfin d’une fille aînée qui a un fort caractère et un tempérament explosif. Un Teagan au féminin. Dès le début les étincelles fusent entre ces 2 là. Ils ne peuvent pas se voir ni se supporter alors tout les coups sont permis pour pourrir la vie de l’autre.

Et j’avoue que leurs chamailleries sont très divertissantes.

J’ai adoré les personnages de Teagan et Elena, 2 fortes têtes brûlées mais qui au fond cachent de profondes fêlures. Ils sont tout les 2 ébrèchés par ce qu’ils ont subi dans le passé plus ou moins lointain. J’ai beaucoup aimé la famille Hills et surtout le père bien plus présent dans la trame. Et j’ai adoré le personnage de Solis et la relation qu’elle entretien avec Teagan.

En fait, j’ai tout adoré. Des dialogues piquants au dialogues touchants, des rebondissements aux nombreuses révélations dont la trame est parsemée,… à aucun moment je ne me suis ennuyée. J’ai frénétiquement dévoré ce roman, les pages défilant à vitesse grand V. C’est un pur plaisir à lire, une gourmandise sucrée et acidulée, craquante et croquante, douce et épicée, tendre et intense. Un méga coup de coeur intergalactique de l’univers tout entier.

Ce livre m’a littéralement transportée, charmée, envoûtée, ensorcelée. Je suis accro à « Adopted Love ». A travers les pages de ce récit, j’ai ri, tremblé, pleuré. Des passages m’ont faits mourir de rire, d’autres m’ont mis en colères, certains m’ont rendus guimauves. J’ai traversé une armada d’émotions en même temps que je tournais les pages.

Quand à Alexia Gaïa que je découvre, elle m’a bluffée. J’ai succombé à sa plume. Elle est à la fois une domptueuse de lionne et une magicienne des mots tirant un lapin de son chapeau. Son écriture se révèle être un concentré de subtilité, de sensibilité et de volupté. Tout les éléments qui composent cette histoire, des personnages à l’écriture en passant par le contexte et le ressenti émotionnel, forment une divine gourmandise tout bonnement envoûtante, entêtante. Ce subtil et scandaleux mélange a donné naissance à une merveille littéraire.

My escort love (tome 2)

Titre: My escort Love (Tome 2)

Auteur: Laura S. Wild

Éditeur: La condamine / Hugo New Romance

Date de sortie: 6 juillet 2017 (broché et numérique)


Constance et Noah sont partis vivre à New York : la jeune femme a réussi à intégrer l’école d’art de ses rêves, et l’ancien escort boy a enfin laissé son passé derrière lui… 

Définitivement? Pas si sûr. Car lorsque la famille de Noah apprend les circonstances de sa rencontre avec Constance et qu’un autre homme entre dans la vie de la jeune femme, tout vole en éclats. 

Ce devait être un nouveau départ, une nouvelle vie, mais rien ne se passera comme prévu. Constance et Noah vont devoir faire face à un passé tenace et à un futur qui s’annonce plus que jamais incertain. 



Et si le rêve américain se transformait en cauchemar..?




* Je remercie Stéphanie, attachée de presse chez La condamine pour sa confiance et l’envoi de ce service de presse.



Dans ce second tome nous retrouvons notre petit couple, Constance et Noah, à New York. 

Dans la grande ville nommée big apple, Constance s’épanouie. Elle fait ce qu’elle aime, elle a tourné un trait sur ses souffrances passées et se donne le droit d’être heureuse avec Noah. 

Mais Noah a plus de mal à s’acclimater à l’atmosphère new-yorkais. New-York devait être leur nouveau départ… mais si, en fait, c’était la fin de leur histoire, le point de non-retour ? 


Quel plaisir d’enfin les retrouver. Je ne vous cache pas ma joie quand j’ai reçu ce livre. Je l’attendais depuis tellement longtemps et je l’ai aussitôt dévoré. Le tome précédent avait été une révélation, un coup de coeur fulgurant alors qu’en serait-il de cette suite ? 
Pression pour l’auteur !! Mais également pour moi. J’avais peur de passer à côté, d’aller trop vite, de ne pas apprécié prise par mon impatience à lire cette histoire, d’en attendre trop. 
Et en fait, j’ai aimé un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ❤

L’auteure m’a transportée à travers son récit, m’a littéralement emportée dans son histoire, à tel point que je me suis perdue dans un tourbillon émotionnel brut et exaltant. Un pur kiffe ! Un shoot littéraire ! 
Cette lecture aura vu mes rires, mes larmes, mes poils se hérisser, mon coeur s’emballer, … 

A travers ce livre, j’ai voyagé, j’ai rêvé, j’ai adoré et j’ai détesté. Oui j’ai détesté devoir quitter Constance et Noah car au fil des pages, au fil de leur histoire je me suis attachée à eux. Mais j’ai aussi détesté les voir en proie au doute, les voir s’éloigner, les voir souffrir. Et Constance a toujours eu une place spéciale dans mon coeur. J’arrive à m’identifier facilement à elle car une partie de sa souffrance je la connais bien pour l’avoir vécue. 
 

Malgré les moments difficiles que vont devoir affronter nos héros, les épreuves qui peuvent sembler insurmontables, ils vont se montrer être d’une force surprenante, d’une abnégation sans faille, d’un amour incommensurable.

Malgré les torrents de larmes que j’ai versés, cette histoire m’a rendue heureuse et vivante. J’en ressors avec le coeur débordant d’amour et le smile. Alors oui je suis triste de leur dire au revoir mais cette fin est idéale pour eux. 
C’est un second coup de coeur pour moi. Je ne suis pas passée à côté et j’ai adoré car l’auteur à su rendre un dernier hommage à son couple de personnages. Elle a donné aux lecteurs une fin parfaite en harmonie avec ses personnages. L’histoire est une osmose émotionnelle parfaite.

J’ai redécouvert le couple Constante/Noah avec un nouveau regard. Et j’en fût la première surprise. 

 Le côté érotique s’associe divinement bien avec le côté romance contemporaine n’étant pas trop oppressant et bien dosé. Les scènes sont sensuelles, juste ce qu’il faut. Le scénario est envoûtant donnant envie de lire encore et encore. 
Laura S. Wild a écrit un petit bijou avec finesse, tendresse et délectation. Sa plume se devore, étant fluide et additive. Elle signe un dernier opus coloré, frais, exaltant, passionnant et touchant. Elle a tout bon. Bravo !!!
 

  

Make me bad – Tome 2

  • Titre: Make me bad – Tome 2
  • Auteur: Elle Seveno
  • Editeur: La condamine / Fyctia
  • Date de sortie: 2 Février 2017
  • Ebook 



La vengeance sera-t-elle plus forte que leur amour ?

Après avoir découvert que Matt la trompait avec sa sœur, la douce et gentille Laure a décidé de se venger. Avec l’aide du ténébreux Alex, elle a réussi à faire payer sa trahison à son ex. Elle compte maintenant s’en prendre à sa sœur Léa et l’anéantir. Il est donc temps que son complice prenne Léa dans ses filets. Mais le plan de Laure compte-t-il plus que son amour naissant pour Alex ? 


De son côté, Alex se trouve face à un dilemme : doit-il tenir sa parole pour permettre à Laure d’accomplir son plan ou y renoncer pour lui prouver qu’il l’aime ? 

* Je remercie Stéphanie pour ce service presse.


J’étais impatiente de retrouver Alex et Laure dans ce tome 2. Je les avais laisser au coeur d’un tournant important de leur relation. Laure se repliant sur elle même et prenant la fuite face à ses sentiments. Alex prenant conscience qu’un lien plus fort qu’une simple vengeance les unit et sentant Laure s’échapper mais incapable d’exprimer ses sentiments. 

L’attente fût longue mais le plaisir de les retrouver intense, comme ce second tome. Il est intense du début à la fin. L’auteur joue avec nos nerfs autour de cette histoire de vengeance, nous envoûte avec des scènes érotiques à couper le souffle, nous inonde de sensations fortes, nous  propulse dans son univers à la fois sensuel et voluptueux, et à la fois décadent et poignant. Un pur régal !!! 

On découvre d’autres facettes d’Alex et hummm !!! J’étais déjà sous son charme insolent, et maintenant je suis littéralement amoureuse. Ce mec a un côté sombre qu’il revendique et qui est terriblement attirant. Mais est-ce qu’un mec comme Alex peut tomber amoureux ? 

Laure s’émancipe. Sa vengeance touche à son but. Mais elle est rattrapée par ses sentiments naissants et sa peur de souffrir. Elle ne veut plus être cette pauvre fille. Sa vie prend un tournant à 200 à l’heure pour notre plus grand plaisir. 

Exit Matt, l’ex infidèle. C’est au tour de la garce de soeur de Laure de subir le courroux de la femme trompée et abusée. Et ce que Laure et Alex lui prépare est une vengeance des plus machiavéliques. Destruction massive engagée !!! Laure ira-t-elle jusqu’au bout de sa vengeance ?

Ce tome est une surprise et une pépite. Il regorge de rebondissements en tout genre. J’ai était prise au dépourvu à chaque retournement de situation. Et il y en a !!!  L’auteur brouille les pistes, sort des sentiers battus, innove, nous enivre de part sa plume voluptueuse, fluide, palpitante et captivante. Il est difficile de lâcher ce livre. 

Make me bad ( Tomes 1 et 2 ) est un délice de volupté, une avalanche de sensations, une merveille de sensualité, … Cette histoire mélange divinement bestialité, désir de vengeance, frustration, noirceur avec passion, amour et rédemption et renaissance. 

C’est une lecture est des plus envoûtantes et frustrantes qu’il m’ai éte donnée de lire. Et j’ai adoré chaque moment. Bravo Elle Seveno !!!