Nous deux à l’infini

Titre: Nous deux à l’infini

Auteur: Fleur Hana

Editeur: Harper Collins / Harlequin – Collection &H

Date de parution et disponibilité: 7 mars 2018 / Numérique et broché

Elle est incapable d’aimer un autre homme que lui.
Il est incapable d’aimer tout court.

Lola aime Dante.

C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.

Dante n’aime que lui.

C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.

* Merci aux Éditions Harlequin – Collection &H ainsi qu’à Netgalley pour ce service de presse.

Rire, pleurer, rire, pleurer de chagrin, exploser de rire, pleurer encore, pleurer de rire. Oui j’ai beaucoup pleuré lors de ma lecture.

Ce livre est un trop plein d’émotions, de sensations, de saveurs, de couleurs, de tout. Un débordement d’intensité qui a fait exploser mon coeur en une myriades de petits éclats. J’ai lu ce livre il y a 15 jours et à l’heure où j’écris celà je cherche toujours les morceaux de mon coeur qui sont restés éparpillés au travers des pages de ce livre. Cette histoire m’a bouleversée et me hante encore. 15 jours que je n’ai presque pas lu, incapable de me plonger réellement dans un nouveau récit. C’est déstabilisant et affolant, l’effet que les mots de Fleur Hana ont eu sur moi. Je ne parle presque jamais de moi, de ma vie et surtout dans mes chroniques, je reffoule beaucoup d’émotions mais là, mes larmes ont coulé toutes seules, incapable de les retenir, un flot de larmes dignes des chutes du niagara. Cette histoire, m’a replongée à une période très ancienne et douloureuse de ma vie, une période que je pensais avoir oubliée, dont je pensais être guérie mais tout est remonté comme un raz de marée qui dévaste tout sur son passage. Adieux les certitudes, bonjour les souvenirs. Écrire cet avis me coûte beaucoup car même si ma vie à changé aujourd’hui, cette sensation de ne pas exister pour l’être aimé a forgé une partie de la personne que je suis aujourd’hui. Ce manque d’assurance qu’il faut combler par un peu de folie, par des mensonges, par une personnalité qui n’est pas la nôtre, par une carapace… tout ça sont des choses que je fais encore aujourd’hui.

Mon avis n’est peut-être pas objectif car je me suis tellement retrouvée en Lola que ça me trouble, que ce livre me touche plus que n’importe qu’elle autre histoire et qu’au final il m’apporte une sorte d’apaisement. Ce livre c’est plus qu’un coup de coeur pour moi. Comme dirait une amie à moi, c’est un « coup d’âme ».

Bon, j’arrête de vous parler de moi et je vous parle un peu du livre quand même.

Lola aime Dante depuis son adolescence. Il est entré dans sa vie et elle a su. Elle l’a aimé au premier regard sans réellement le connaître mais elle savait que c’était lui. Mais Dante, plus âgé, n’était pas libre, pas accessible. Il était le petit ami de sa soeur donc intouchable. Et à ses yeux, elle n’était que la petite soeur envahissante mais adorable de sa dulcinée. Lola s’est résignée à n’être que la petite soeur, et la vie a suivi son cours.

Plusieurs années plus tard, Lola est éperdument amoureuse de Dante, toujours et décide de retrouver ce dernier et de forcer le destin, tenter le tout pour le tout, s’imposer dans sa vie. Elle débarque chez Dante avec sa valise. Elle n’a pas vu ce dernier depuis des années mais elle doit savoir si ses sentiments ne sont pas des chimères.

Face à Dante, c’est une autre Lola qui fait surface. Une Lola femme-enfant, une Lola rebelle et fragile mais prête à tout pour être aux côtés de celui qu’elle aime même à s’oublier elle même, à cohabiter avec lui et n’être qu’une amie, à subir les plans culs de monsieur à longueur de nuit.

Fleur Hana nous ouvre les portes d’une cohabitation détonante et d’une romance captivante, palpitante, rafraîchissante pleine de rebondissements, d’humour, d’intensité et de charme. Elle nous happe dans les effluves de son récit avec tendresse, sincérité et sensibilité. Sa plume est un véritable petit bonheur: riche, pure, simple mais touchante et audacieuse. Elle ne nous laisse aucun autre choix que de plonger coeur, corps et âme au travers de son histoire sans attaches, sans retenue. C’est additif dès les premières lignes. La lecture est fluide et l’auteur nous emporte aisément dans sa trame bien aboutie, à travers ses dialogues piquants, ses passages à mourir de rire, ses moment où règne une aura émotionnelle à couper le souffle. Jamais je n’ai vécu pareille intensité durant la lecture d’un livre. C’est un capharnaüm émotionnel qui a débordé des pages et qui a fait palpiter et s’ebranler mon coeur, qui a compresser mes poumons m’empêchant de reprendre mon souffle.

Fleur Hana nous offre un récit dense et riche, une histoire troublante et touchante à laquelle elle apporte, par moment, des touches de légèreté, des notes sexy, un brin de volupté. Avec son style épuré et émouvant, propre à la reine de la romance française qu’elle est, Fleur Hana a encore réussi à me séduire, à me charmer, que dis-je à me combler. Elle a fait de moi une femme fontaine qui n’a cessé de pleurer, une femme aux abdos d’acier à force de rire, une femme émue, boulversée mais heureuse et remplie d’espoir. Alors merci et bravo.

Je me sens directement concernée par le ressenti émotionnel que dégage cette histoire car j’ai vécu cet amour à sens unique mais l’histoire, les personnages, le style… rien de tout ça ne peut laisser quiconque indifférent. Cette histoire saura toucher les coeurs à coup sûr car elle est juste magnifique. Je pourrais lire ce livre encore et encore car il fait vraiment du bien.

GRANDE PREMIÈRE: Une amie et lectrice à qui j’ai conseillé ce livre à décider de vous faire part de son avis

*L’avis de Sophia:

《 Je viens de finir le livre….
C’est vraiment un énorme coup de coeur.

Je me suis tellement retrouvée dans ce livre. Autant sur les prénoms des personnages, les personnages en eux-même, que sur la situation. J’ai vraiment eu l’impression que l’auteure est entrée dans ma tête, dans mon corps et a ressortit toutes les émotions, toutes mes pensées. J’ai pleuré avec Lola, j’ai rigolé avec elle, j’ai souffert avec elle, j’ai voulu insulter Dante, et câliner Lola pour lui dire que tout irait bien. C’est moi ! C’est mon coeur brisé. C’est bouleversant à quel point des paragraphes, des phrases, des situations, c’est ce que je pense, ce que j’aurais fait, dit. Je savais que je serais retournée en lisant ce livre… mais à ce point là…. c’est… je risque de passer ma soirée à boire du vin et manger du chocolat!

Et malgré ça, j’ai rigolé sans arrêt, ça me bouleverse mais le texte est tellement bien écrit, bien tourné, avec des dialogues tellement fluides que c’est rafraichissant!! Je ne voulais pas que le livre se termine. Je ne savais pas si je voulais que Lola ai une déclaration d’amour de la part de Dante ou qu’au contraire qu’elle passe à autre chose et qu’elle tombe amoureuse d’un mec qui lui sait ce qu’il veut. Et je ne savais pas, parce que ce personnage m’a tellement touchée que je me suis projetée à travers elle, et que je ne sais même pas pour moi si je voudrais une déclaration de l’homme aimé ou au contraire tomber amoureuse d’un autre.

Ce livre, c’est une véritable thérapie, qui ne met pas seulement en avant une histoire d’amour mais vraiment le fait que l’on doit toujours garder confiance en soi, qu’il faut penser à soi dans ces moments douloureux et ça nous apprend l’acceptation, que chaque chose arrive pour une bonne raison. Et surtout que la vie doit continuer.

Ça parlera sans doute plus à celles qui ont vécues ce genre de chagrin, de déception, de coeur brisé… mais il est tellement touchant et drôle que ça ne laissera personne totalement indifférent. 》

☆ Nous deux à l’infini ☆ Les portraits chinois de Dante et Lola by Fleur Hana

Dante et Lola sont les deux protagonistes de la nouvelle romance de Fleur Hana, « Nous deux à l’infini ». On entend parler d’eux depuis plusieurs semaines pourtant on ne les connaît pas vraiment et quoi de mieux qu’un portrait chinois pour les découvrir un peu plus…

Dante et Lola ont accepté de jouer au portrait chinois de Lire ses Rêves … et pour corsé le jeu Lola a fait le portrait de Dante et Dante celui de Lola.

Dante, d’après toi si Lola était un… Elle serait ?

1. Un animal : un chihuahua, petite et choupi mais hargneuse ! Elle peut mordre, aussi.

2. Une couleur : noir, elle adore que je me fringue en noir.

3. Une chanson : Le générique des Mini Pouces. Elle va me tuer.

4. Un film : Braveheart, elle le regarde une fois par mois, je ne peux plus encadrer Mel Gibson.

5. Un livre : Comment bien élever son chihuahua. Elle va vraiment me tuer.

6. Une sucrerie / pâtisserie : du chocolat chaud fait maison, le mien.

7. Un sentiment / émotion : la sensibilité. Elle fait style qu’elle peut tout encaisser, mais sous ses airs de dure, c’est une guimauve. Comme les petits oursons guimauve entourés de chocolat, vous voyez?

8. Un mot : « Dante… » prononcé avec beaucoup de lassitude. Ou beaucoup de soupirs, c’est selon.

9. Une odeur : la vanille. J’adore me doucher après elle, j’ai l’impression qu’elle est dans la pièce avec moi. Mais je lui dis que ça me gonfle cette odeur de gonzesse, j’ai une réputation à tenir. Vous n’allez pas publier ça, hein ?

10. Une citation de Nous deux à l’infini : « Dante, j’ai fait une boulette ». Elle m’a eu comme ça.

Lola, d’après toi si Dante était un … Il serait ?

1. Un animal : un scorpion, il te laisse tranquille tant que tu ne le contraries pas.

2. Une couleur : noir, il ne porte que ça.

3. Une chanson : Walk on the wild side de Lou Reed, je pense que ça se passe d’explications.

4. Un film : Dante s’endort devant la télé donc peu importe le film.

5. Un livre : Je dirais bien le Kama Sutra mais il va me le faire payer…

6. Une sucrerie / pâtisserie : il ne l’avouera jamais, mais ses bonbons préférés sont les oursons guimauve.

7. Un sentiment / une émotion : la passion, bien sûr.

8. Un mot : « putain ! »

9. Une odeur : le cuir

10. Une citation de Nous deux à l’infini :  » Je ne fais pas semblant, pas avec elle…  »

Lecteurs, vous avez découvert les réponses de Dante et Lola. J’espère que ça vous à plu autant qu’à moi. Ils m’ont bien fait rire ces deux là.

Lola, Dante, merci à v… Lola ? Dante ? Mais vous être où ? …. …. Oh !! J’entends parler depuis le salon, je vais voir…

#ScèneExclusive #Backstage #RienQuePourVous

[[ Je repose la tablette sur la table et fixe Dante en silence.
— Quoi ?
— Les Mini Pouces ?
— J’adorais ce dessin animé, c’est un compliment. On en parle de ta trahison sur les oursons guimauve ?
— Je ne dis rien de vexant, moi.
— J’ai une réputation à tenir. Tu t’imagines l’effet anti-sexy ?
— Ta réputation n’existe que dans ta tête, Dante. Un chihuahua ?
— C’est mignon, comme petite bête.
— Et hargneux ?
— Tu es en train de prouver que j’avais raison avec cette réaction.
Je prends une profonde respiration et ferme les yeux quelques secondes. Car ça ferait désordre de le tuer, je crois.
— Là par exemple tu t’imagines en train de me tuer, je paris.
— Tu sais ce qu’on va faire maintenant ?
— Pas vraiment, non.
— Mais si tu le sais.
— Mel ?
— La version longue.
— Chienne de vie… ]]

Elle est incapable d’aimer un autre homme que lui.

Il est incapable d’aimer tout court.

Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.
Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.

Tout en haut de ma liste

Titre: Tout en haut de ma liste

Auteur: Emily Blaine

Éditeur: Harlequin HQN

Date de sortie: 29 novembre 2017

Découvrez la nouvelle romance d’Emily Blaine et (re)tombez amoureux de Noël !

Six destinées, trois rencontres, des kilos de neige et des montagnes d’amour : découvrez le nouveau roman choral d’Emily Blaine !

Jefferson est paumé. Depuis qu’il a arrêté ses études, il ne sait pas ce qu’il veut faire de sa vie. Au point d’accepter de participer à cette étude sociologique bizarre que lui propose sa sœur. Mais, quand il rencontre Alana, le deuxième cobaye, il comprend qu’il ne sera plus jamais perdu.

Olivia est coincée. Pour attirer l’attention de celui qu’elle aime depuis le lycée, elle s’est enterrée sous les mensonges. Désormais, elle doit présenter à ses parents son petit ami imaginaire, Callum. Callum existe… sauf que Callum est juste un ami. Un ami sympa au point de jouer le rôle d’un fiancé ?

Mason étouffe. Malgré sa célébrité, il se sent plus seul que jamais et ne sait plus qui il est vraiment. Alors, quand il découvre une petite annonce qui propose de retaper un vieux chalet en échange du gîte et du couvert, il fonce. Son hôtesse Stella aura bien le temps de se rendre compte qu’il a légèrement surestimé ses compétences en bricolage…

* Je remercie Harlequin HQN et Netgalley pour ce service de presse de saison.

Le gros défaut des romans d’Emily Blaine c’est qu’ils sont trop mais alors beaucoup trop courts. Ils pourraient bien faire 900 pages que ça serait encore trop court. Je me sens tellement bien (#happy #Zenitude #JoiedansMonCorps) en lisant ses romances que j’aimerais qu’elles se poursuivent indéfiniment. Une histoire sans fin made in Emily Blaine c’est la promesse assurée du bonheur. Et c’est l’état d’esprit dans lequel me plonge Emily avec ses textes. Emily est soit une divinité, soit une magicienne, soit un gourou, soit une spy, soit une enchanteresse… ou tout à la fois, allez savoir.

Ce roman numérique, bien que très plaisant est assez court. J’en ai apprécié chaque page mais j’aurai bien pris du rab, vraiment beaucoup de rab. La plume d’Emily m’a transportée dans son récit, à quelques jours de la fête de Noël où les préparatifs vont bon train. Elle a parfaitement su retranscrire la frénésie des fêtes, l’esprit de Noël et encore et toujours l’Amour avec le grand A de Ah ! Emily Divinité de la romance française.

Dans « Tout en haut de ma liste » nous faisons la connaissance de 6 personnages: 3 hommes et 3 femmes qui donneront 3 histoires de Noël romanesques à souhait comme on les aime.

Tour à tour, Olivia, Alana, Stella, Callum, Jefferson et Mason nous narre leurs histoires sous formes de petits épisodes. Ces 6 personnes se connaissent déjà ou pas encore, sont amis ou pas,… mais elles vont se découvrir, vivre des moments intenses, des moments drôles ou d’autres touchants, parfois torrides, parfois polaires et quelques uns explosifs.

A travers leurs récits, nous nous enfonçons dans leurs intimité, nous découvrons leurs ressentis avec beaucoup d’émotion et de finesse, nous discernons leurs différentes personnalités entre jovialité et sensibilité.

Si j’ai apprécié ma lecture ? Pas le moins du monde… cette petite romance ne s’apprécie pas, n’est pas agréable. Elle se respire, elle se colore, elle se vit. Elle est envoûtante, entêtante comme un chant de Noël, elle est succulente comme une sucrerie de Noël, elle est parfaite comme le meilleur des cadeaux de Noël (celui de mes enfants pour moi – même si c’est un collier de pâtes.)

Emily Blaine nous offre une romance de Noël subtile et somptueuse, garnie de bonté, d’amour, de bienfaisance et de magie de Noël, une romance qui étincelle comme les lumières dans mon sapin et qui sent le sapin mais pas comme mon sapin (oui, il est artificiel donc niveau odeur on repassera).

Je suis amoureuse de tout ses personnages, autant que je suis amoureuse de sa plume. Sa fluidité, sa subtilité, son grain d’humour, sa touche de passion, son zest de sensibilité et sa cuillère de sensualité nous procurent un moment de bonheur inouï. Merci pour ce petit moment de bonheur ❤

BAD / Tome 4 – Amour Immortel

Titre: Bad – Amour Immortel (tome 4)

Auteur: Jay Crownover

Éditeur: Harlequin

Date de sortie: 13 septembre 2017 (broché et numérique)

Elle est sa raison de vivre. Il est sa raison de fuir.

Tuer ou être tué. C’est la loi qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd’hui, il n’aspire plus qu’à une chose : l’anonymat. Et The Point semble l’endroit idéal pour ça : dans cet enfer d’asphalte et d’acier, personne ne pose trop de questions. Mais le jour où il aperçoit Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus : une raison de vivre. Elle est trop jeune, trop innocente, trop vivante pour cet endroit et il se promet de la sauver. Même s’il doit pour cela replonger dans le mode de vie qu’il a fui.

Car, pour faire Keelyn sienne et lui offrir la vie qu’elle mérite, il sait qu’il n’y a qu’une solution : se hisser jusqu’au sommet de la hiérarchie secrète de The Point.

* Merci à Harlequin et Netgalley pour ce service de presse.

Nassir Gates n’est pas un gentil garçon. Oh !! Non!! Mais que j’aime les mauvais garçons et que j’ai adoré Nassir. J’ai adoré Bax qui reste mon chouchou, mais Nassir arrive juste après devant Race et Titus. La douce Dovie avait ma préférence mais maintenant Keelyn me fait douter.

J’étais impatiente de retourner à The Point pour découvrir l’histoire du diable en personne et je n’ai pas été déçue.

The Point est l’endroit qu’on voudrait fuir à tout prix mais j’aime cet univers sombre, malsain et détestable. Jay Crownover nous entraîne dans les tréfonds de la noirceur, dans l’intimité de son univers étonnant, elle nous happé dans une lecture grisante et spectaculaire.

Honor, alias Keelyn, l’a fait. Elle a fuit The Point, sa noirceur et surtout Nassir. Après avoir pris une balle et frôlé la mort, Key s’est réfugiée à Denver où elle tente de se construire une vie plus tranquille. Fini le strip-tease, fini les talons, les mini-jupes, les dessous sexy, … maintenant Key travaille dans un snack et tente de passer inaperçue. Cette nouvelle vie semble lui convenir, jusqu’au jour où le diable en personne lui rend visite et remet en question toutes ses nouvelles résolutions. La Key de Denver est juste une façade, la vraie Key est de The Point, forgée dans la volupté, le pouvoir et le sexe. Nassir lui propose une association qu’elle ne peut refuser mais elle entend bien assoir ses conditions.

Depuis qu’il a vu cette jolie et fragile sirène ondulant son corps autour de la barre sur la scène de cette boîte de strip glauque, Nassir a su que cette femme causerait sa perte, qu’elle serait sa raison de vivre et qu’il serait prêt à tout pour elle. Il voulait la posséder de toutes les manières possibles et inimaginables mais Honor l’a toujours tenu à distance, se refusant d’appartenir au diable et se perdre elle-même. Maintenant, les choses ont changé et il veut Key à ses côtés pour régner sur The point. Il est prêt à tout même à ne pas la toucher si c’est ce qu’elle désir. Une tâche qui s’avère très difficile face à l’attraction sexuelle qui étincelle entre eux.

Nassir est diablement méchant, diablement troublant, diablement efficace, diablement diabolique, diablement ensorcelant et diablement sexy. Et je suis diablement accro !!!

J’ai aussi adoré Key, son courage, son caractère, ses craintes, sa loyauté, son humanité. C’est une femme époustouflante.

Jay Crownover a écrit un véritable chef d’oeuvre. Elle a donné une âme à son histoire et m’aura fait prendre un pied d’enfer. La lecture est fluide et additive. Cette nouvelle immersion dans The Point fût une aventure grisante. A travers ce récit, j’ai redécouvert la plume de Jay Crownover qui est une auteure que j’apprécie énormément. Son écriture expressive, noble, poignante, appuyée m’a de nouveau conquise. Jay dit avoir adoré écrire cette histoire qui l’avait hantée nuits et jours. Moi je lui réponds que j’ai adoré lire son histoire qui m’a bouleversée et qui me hantera longtemps. L’écriture est électrisante et nous propulse aux côtés des personnages. On a l’impression d’intégrer la trame, on se sent investi. C’est là toute la force et la subtilité de la plume de Jay Crownover, elle parvient par je ne sais quel tour de magie à charmer ses lecteurs, les hypnotisant face à son histoire enivrante , face à ses personnages hauts en couleur, face à sa plume voluptueuse. J’ai eu cette désagréable impression d’être prise au piège des phares d’une voiture comme un lapin sur l’autoroute. Terriblement effrayée, impuissante et en même temps éblouie par un rayonnement de chaleur. Et autant vous dire qu’en terme de chaleur, Jay Crownover sait réchauffer ses lecteurs. Oh !! Seigneur !! L’érotisme qui se dégage de Key et Nassir, de leurs étreintes est irradiant.

Ma lecture fût parsemée de diverses et délicieuses sensations: un courant froid courant sur ma peau, mon sang bouillonnant comme la lave d’un volcan, mon pouls s’accélèrant et ralentissant tel un ascenseur fou, mon coeur s’emballant et explosant de volupté tel un orgasme foudroyant. Oui, ce livre est à la fois un orgasme littéraire et à la fois l’apocalypse des sens. Tout simplement divin.

Bad – Amour Immortel est une atypique, divine et touchante histoire d’amour. Une romance très différente, dans un monde qui laisse peu de place à l’amour mais l’auteur a rendu sa romance sincère et émouvante. Une histoire qui transmet un message ultime d’amour. Car l’amour triomphe toujours de tout. Nassir a trouvé sa raison de vivre, sa rédemption en la personne de Key. Il est presque devenu un « petit garçon », presque car key le préfère en diable. Et moi aussi 😉

*Un petit extrait:

« Pour t’avoir » de Shirley L.B.

Titre: Pour t’avoir

Auteur: Shirley L.B.

Editeur: Harlequin HQN

Date de sortie: 23 août 2017 (numérique)

Lien Amazon

L’amour sera-t-il plus fort ?

Je l’ai tout de suite remarquée. Arrogante, hautaine, fringuée avec des vêtements de luxe, Gaëlle n’avait clairement rien à faire ici, dans une zone de guerre. Pourtant, elle était là, défiant du regard quiconque osait poser les yeux sur elle, se tenant bien droite parmi les autres bénévoles qui affluaient. Quand j’ai percuté qu’elle faisait partie du groupe humanitaire dont on m’avait confié la responsabilité, j’ai compris que j’étais dans la merde. Je suis un soldat, j’ai dédié ma vie à mon pays, mais cette fille… Cette fille m’attire et m’obsède au point de me détourner de ma mission. Au point de me faire oublier que l’amour n’a pas sa place ici.

* Je remercie Shirley et les Editions Harlequin (HQN) pour ce service de presse et leur confiance.

J’ai d’abord commencé par détester Gaëlle mais les apparences sont bien souvent trompeuses et au fil des pages, j’ai découvert la vraie Gaelle. Et cette jeune femme est une magnifique personne à la fois forte et fragile.

Par contre, je suis quasiment tombé amoureuse d’Austin Miller très vite. Je crois que c’est sa façon de déballer les muffins qui m’a séduite. Lol.

Austin si tu m’entends, je suis un gâteau. Un bon et gros gâteau très appétissant qui dégouline de chocolat (milka of course) et fait avec amour.

Austin est militaire. Américain de souche, il défend son pays avec bravoure. Il est basé au Mali quand débarque sur son camp Gaëlle.

Gaëlle est une véritable peste. Petite princesse parisienne née avec une cuillère en argent dans la bouche, Gaëlle est une jeune femme arrogante et caprieuse, prenant les autres de haut.

Elle est contrainte par son père de s’engager dans une mission humanitaire au sein de l’ONU.

Gaëlle qui fait sa forte tête, va vivre des expériences traumatisantes et tragiques. Elle va lâcher prise dans les bras d’Austin qui semble la comprendre.

Il va l’aider à surmonter les épreuves, il va la réparer et la protéger. Elle sera sa lumière mais aussi sa faiblesse. Dans un contexte de guerre, est-il possible de trouver l’amour ?

Avec cette lecture j’ai pris une claque magistrale. Wouahou quoi !!!

« POUR T’AVOIR » est un uppercut émotionnel. L’auteur nous plonge dans un univers émotionnel intense, elle nous ensevelit dans un amas de vérité et nous emporte dans une réalité contemporaine. Sa trame oscille entre fiction et réalité. Une réalité encore très fraîche qui nous a bouleversée et qui nous angoisse encore. Cet effet oscillant entre réalité et fiction, nous pousse littéralement à vivre cette lecture, à s’identifier et rend le recit captivant et boulversant.

L’auteur nous fait vivre une merveilleuse romance dans un climat de guerre où règne la violence, le terrorisme, l’angoisse, la mortalité,… pour ceux que le côté guerre et le jargon militaire effrayent, je dirais que bien au contraire l’auteur nous fait entrer dans cet univers de plein pied avec une facilité déconcertante.

Avec son écriture dense et saisissante, l’auteur m’a sincèrement bluffée. Avec cette romance elle balance un coup de pied dans la fourmilière et pousse le lecteur à réagir, à se retrouver dans ce monde d’aujourd’hui qui par en vrille. Cette histoire nous sort des sentiers battus. Elle est plus que surprenante, plus que touchante et bien plus que déstabilisante. Elle est insaisissable. Elle est inclassable.

Shirley L.B. nous propose un scénario digne de Spielberg. Ça transcende d’émotion, ça bouge avec maintes rebondissements. Elle nous emmène toujours plus loin et on ne voit rien venir. J’ai été comme en apnée du début à la fin. Une trame bien gardée et finement menée jusqu’au grand final. C’est une réussite !!

Shirley L.B a une écriture percutante qui marque les esprits, une écriture boulversante de sincérité. Sa plume est fluide, originale et captivante. On ressent que l’auteur écrit avec son coeur, avec ses tripes. A travers l’histoire de ses personnages, elle nous touche, elle nous confronte, elle nous boulverse et elle nous laisse sans voix, les yeux remplis de larmes et le coeur comprimé près à exploser.

POUR T’AVOIR, cette romance inclassable, cette fiction qui fait écho à la réalité d’aujourd’hui, ce coup de poing au coeur est un véritable coup de coeur.

C’est une lecture qui m’a sortie des sentiers battus et prise aux tripes.

#Audrey 💋

PROMETS-MOI ENCORE

TITRE: Promets-moi encore

AUTEUR: Caro M. Leene

ÉDITEUR: Harlequin HQN

DATE DE SORTIE: 10 mai 2017 (numérique) 

Certaines promesses sont inoubliables…

« Je serre ma petite liste pour me persuader qu’elle est bien réelle et que je n’ai pas rêvé cet été. Au fond de moi, je sais, j’ai compris qu’il ne viendra pas, mais je ne suis pas encore prête à l’accepter. Il avait promis. Je ne dois pas pleurer, je ne veux pas pleurer. Je reste interdite jusqu’à ce que la nuit tombe et me fasse admettre l’évidence : il m’a oubliée. »


Cassandre et Maxime sont tombés fous amoureux l’été de leurs 18 ans, se faisant la promesse de se retrouver tous les premiers samedis de juin dans une ville étrangère durant les sept prochaines années. Une promesse brisée dès l’année suivante par un profond malentendu. Cinq ans plus tard, chacun a tenté de refaire sa vie, persuadé que l’autre l’avait abandonné. Mais, lorsque le destin les réunit à nouveau, tous deux comprennent que, si leur situation a changé, leur amour, lui, est toujours aussi fort. 





* Je remercie Net galley et Harlequin HQN pour ce service de presse. Je tiens à m’excuser pour le délai de traitement. 




Ça fait 2 mois que cette romance est sortie en version numérique chez harlequin, collection HQN et j’ai failli passer à côté d’une jolie pépite. 

Maxime et Cassandre se sont aimés, éperdument, le temps d’un été. Cassandre habite Paris et Maxime Lyon. Plusieurs centaines de kilomètres les séparent mais pensant leur amour infaillible, ils vont se faire une promesse. Une liste: 7 dates, 7 lieux où ils doivent se retrouver tous les ans pendant 7 ans sans questions ni jugements. 

Seulement la vie se montre parfois injuste. Un rendez-vous manqué et une promesse brisée. Quand l’un ne vient pas au premier Rdv, l’autre se sent trahi. Cet amour n’était peut-être que finalement un amour de vacances adolescent… 

Plusieurs années plus tard:

Cassandre poursuit sa vie, à Londres, où elle travaille pour une styliste en vogue. C’est une jeune femme indépendante, intelligente, active et attachante. 

De son côté, Max a abandonné son rêve. Il a obtenu un poste dans une grosse boite de finance et quitte sa ville natale. Maxime est un garçon posé, aimant, droit et touchant. 

Un rendez-vous manqué qui aura pu mener à une histoire hors du commun…et pourtant…




Quelle bêtise de ne pas avoir lu ce livre avant. Ce fût une très belle découverte et une agréable surprise.

J’ai découvert l’écriture de Caro M.Leene à travers ce récit et elle m’a enveloppée dans son univers rempli de tendresse et de volupté. Sa plume est un bonheur à lire: douce, touchante et additive. Une histoire que j’ai dévoré et que j’ai réellement beaucoup appréciée. J’ai aimé la trame innovante et touchante, les personnages attachants, le découpage des chapitres tour à tour narrés par Cassandre et Maxime, les chapitres flashbacks toujours bien placés… 
Cette lecture ne se fait pas sans émotions. Et elles sont nombreuses. L’auteur nous laisse flotter sur un océan émotionnel vivifiant et boulversant. Les émotions se bousculent: désir, trahison, amour, rejet, culpabilité… on vit cette lecture sur un rythme sentimental effréné, au fil des pages, en raccord avec l’histoire des personnages. 
Nous avons les 2 versions des choses avec la double narration, ainsi on les comprend tous les 2. Plusieurs fois, j’ai voulu entrer dans le livre pour consoler Cassandre, pour lui dire que tout ira bien…. chacun à leurs manières, ils n’ont touchée. 

A maintes reprises, j’ai cru à la rencontre fatidique et non. L’auteur a un côté sadique, elle a joué avec mes nerfs, ma patience et mon coeur. Je dois avoir un côté maso car j’ai adoré ça. Elle nous promène à travers sa trame avec aisance, nous laissant y croire, espérer et nous surprenant encore et toujours. 

Promets-moi est une romance contemporaine touchante et additive, joliment écrite. C’est une histoire tout en tendresse qui nous fait voyager, qui nous envoûte et qui nous touche en plein coeur. 

 

Clash: Passion Brûlante 

Titre: Clash – Passion Brûlante

Auteur: Jay Crownover 

Editeur: Harlequin

Date de sortie: 3 Mai 2017  (disponible en broché et numérique)




Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garde de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.


Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tant pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière que la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux…

Seul le feu peut faire fondre la glace











* Je remercie les éditions Harlequin de n’avoir permis de lire ce roman via Netgalley. Et un merci particulier à Nathalie pour m’avoir offert ce livre en cadeau et avec dédicace 😍




Zeb est un ex-taulard, aujourd’hui reparti sur de bonnes bases. Il est entouré d’amis sincères et bienveillants et d’une famille aimante en les personnes de sa soeur, sa nièce et sa mère. Zeb a sa propre entreprise qui marche plutôt bien. Il retape des maisons. Un métier dont il est très fier et dans lequel il excelle. Mais quand une jeune femme débarque sur son chantier en cours et lui balance une bombe, son univers éclate. Il a un fils. Zeb est un mec qui assume et cet enfant a besoin d’un père.

Pour avoir la garde de son fils, il fait appelle à Sayer, la soeur de Rowdy (Marked men) qui est avocate spécialisée en droit de l’enfance. 

Sayer est une jeune femme brillante, sophistiquée et en apparence froide. Une reine des glaces. Elle a quitté son ancienne vie quand elle a appris, suite au décès de son père, qu’elle avait un frère. Mais cette jeune femme aussi belle que distante est blessée. Elle a beaucoup souffert par le passé, depuis elle se protége. Elle vit pour son métier: aider les enfants en souffrance. 
Zeb et Sayer sont attirés l’un par l’autre. Intensément. Indéniablement. Zeb veut faire fondre la carapace de glace de Sayer mais cette dernière est bien trop blessée pour le laisser entrer dans son coeur. Elle se protége de tout sentiments. 

Si vous avez aimé la série Marked Men de la même auteure, vous allez adorer Clash, Passion Brûlante. 
Cette histoire est une merveille. Un nouveau coup de coeur pour ma part. C’est une romance qui vous frappe en plein coeur, qui vous happe dans un immense tourbillon émotionnel, qui chamboule une partie de votre âme. 
L’histoire est réellement touchante, tout en sincérité et en sensibilité. Les personnages sont plus vrais que nature. Ils se battent contre leurs démons, affrontent leur passé, assument leurs actes,… émotions
Le personnage de Zeb est attendrissant. Il a beau être un « géant » baraqué, sexy, tatoué et barbu (sans compter ex-taulard) il est doux, attentionné. Et il a un sex-appeal à se damner également. Ce mec est la perfection !!! Je veux un « géant » Zeb. 

Sayer, ce petit bout de femme est exceptionnelle. Elle se cache derrière une apparence de perfection, derrière un masque de froideur, aseptisée à toutes emotions mais en fait elle a un coeur énorme. 
Au lit, dans les escaliers, contre un mur… Zeb s’emploie à faire fondre la reine des glaces, alias Sayer. J’avoue qu’il se montre entreprenant, inventif et qu’il est très doué. Ensemble C’est le feu qui rencontre la glace et ça fait des étincelles !!! Que c’est bon !!! 

J’ai adoré retrouver la plume passionnée et exaltante de Jay Crownover. Cette auteure a une écriture hautement irrésistible et additive. C’est une magicienne des mots. La magie de Jay Crownover opère encore et fait des merveilles. 

Butterfly Dreams

Titre: Butterfly Dreams 

Auteur: A. Meredith Walters 

Éditeur: Harlequin France

Date de sortie: 10 Mai 2017 ( numérique et broché ) 

Corin a vingt-cinq ans, une boutique qui marche bien et… une peur panique de mourir jeune. Chaque semaine lui apporte son nouveau lot de symptômes plus inquiétants les uns que les autres, jusqu’au jour où, persuadée d’avoir un problème cardiaque, elle intègre un groupe de soutien. C’est là qu’elle rencontre Beckett. 
Beckett dont le cœur s’est arrêté un beau matin. Trois minutes. Trois minuscules minutes qui ont changé sa vie à jamais. Finis le saut à l’élastique, les matchs de foot endiablés et les voyages au bout du monde. Désormais, il est malade. 
Mais, quand le destin projette ces deux âmes blessées l’une contre l’autre, c’est peut-être leur chance de réapprendre à vivre… et à aimer  ? 
Une bouleversante histoire d’amour et d’espoir. 




* Je remercie Netgalley et Harlequin France pour ce service de presse.

J’ai tout suite été attirée par la couverture de ce livre qui est sorti il y a 1 semaine. Je trouve cette couverture à la fois magnifique et mystérieuse. Le résumé m’a ensuite intriguée et je me suis lancée corps et âme dans cette lecture, le week-end dernier. 

Corin est une jeune femme de 25 ans qui suite à un événement traumatisant est devenue hypocondriaque. Elle a peur de mourir jeune et s’imagine être atteinte de diverses maladies. Étant persuadée d’avoir un problème cardiaque, elle rejoint un groupe de soutien pour les personnes souffrant de ce mal. 

C’est là qu’elle rencontre Beckett. 

Beckett, sportif accompli, grand voyageur et amateur de sensations fortes souffre d’un grave problème cardiaque suite à une crise cardiaque foudroyante. Depuis, il doit reffrener ses pulsions, faire plus attention… fini le sport, les sensations fortes qui pourraient lui coûter la vie. Depuis ce jour où 3 minutes ont bouleversés sa vie, il n’est plus que l’ombre de lui même. 

Cette histoire est une pure merveille, un mélange d’originalité et de tendresse, un concentré d’émotions à l’état brut. 

J’ai adoré Beckett qui, il faut se l’avouer, fait littéralement rêver. C’est l’homme parfait: tendre, aimant, simple, drôle, doux, fiable. Sa rencontre inopinée avec la troublante Corin va changer la donne et lui redonner espoir. Avec elle il s’autorise à reprendre goût à la vie.
J’ai aimé découvrir la vraie Corin et sa boulversante histoire. Au delà de sa névrose qui prend beaucoup de place dans sa vie, Corin est une jeune femme adorable, touchante et pétillante. Elle est d’une grande sensibilité. Une sensibilité qui m’a beaucouo émue. La fragile Corin, la jeune femme abîmée par la tragédie s’ouvre progressivement à l’amour, à la vie. J’ai aussi beaucoup ris à ces côtés. Corin n’a pas de filtres. Un peu comme moi, elle ose dire ce que les autres pensent tout bas, tout ce qui lui passe par la tête rendant quelques situations cocasses. 
Se pourrait-il que le destin les ai fait se rencontrer pour atténuer leurs maux ? 

Voilà, j’ai beaucoup entendu parlé de ce roman avec cette magnifique couverture alors j’ai tenté une lecture et cette lecture à fini par me boulverser, me prendre au tripes.

L’auteur a écrit une romance atypique et surprenante à la fois dramatique et rafraîchissante, à la fois romantique et captivante. La trame est bien construite et développée avec un humour mordant, beaucoup de sensibilité. J’ai pensé me perdre avec le côté psychologique qui domine le scénario mais au final pas le moins du monde car l’écriture est fluide, précise et tout bonnement envoûtante. La narration à 2 voix, ma préférée, apporte du vivant, de l’émotion. 
L’écriture de A. Meredith Walters m’a captivée dès les premières lignes anéantissant une à une les barrières autour de mon coeur. Ce fût une lecture intense d’un point de vue émotionnel.  Mon coeur s’est serré pour ces personnages plus vrais que nature dans leur complexité et leurs travers mais des personnages très touchants. L’auteur a su transmettre une effluve de sensations à travers ses mots. Elle délivre, à travers son histoire, des émotions boulversantes et un message d’espoir. 
L’auteur m’a aspirée dans son univers et m’a carrément faite vibrée. 
Bravo pour l’originalité de cette romance, pour les fortes émotions qu’elle dégage, pour ce moment de lecture boulversant et magique, pour ce message d’espoir ❤

#Audrey 

Never Forgive



Titre: Never Forgive ( suite Never Forget )

Auteur: Monica Murphy

Éditeur: Editions Harlequin 

Date de sortie: 8 mars 2017 (numérique et broché)








Mensonges. Trahison. Secrets. Amour. L’entrée fracassante d’une grande voix de la romance contemporaine dans l’univers sombre et bouleversant de la dark romance. 


On dit que la vérité blesse. En ce qui concerne Katherine, elle l’a plutôt anéantie, ruinée, lacérée, déchiquetée. Alors qu’elle tombait amoureuse d’Ethan, il lui mentait. Alors qu’elle s’ouvrait à lui, il la trahissait. Elle devrait le haïr, mais elle ne peut pas. Ce qui existe entre eux est trop fort pour être détruit. Elle ignore ce que c’est, mais une chose est sûre  : elle ne sait plus vivre sans Ethan. D’une certaine manière, étrange, dangereuse, inquiétante, elle a besoin de lui. 
  
Une bouleversante conclusion pour l’histoire d’amour la plus interdite qui soit.




* Merci aux Editions Harlequin et à Netgallet pour ce service presse. 




A la fin de Never Forget, Katie apprenait qui était réellement Ethan, rompant tout contact avec lui et ne laissant pas à Ethan le temps de s’expliquer. 

Lui est désemparé. Il a retrouvé la seule personne qui lui ai apporté de l’affection et il la perd à cause de ses mensonges. Il s’en veut terriblement.

Mais contre toute attente, un sms de Katie lui redonne de l’espoir.


Katie a beau se sentir trahie, elle ne cesse de penser à Ethan/Will et décide de le laisser s’expliquer. Se brouillant avec ses proches, elle prend contact avec Ethan pour un café et des explications. 
Ethan va-t-il réussir à expliquer ses mensonges ? Katie va-t-elle avoir la force de pardonner a Ethan ses mensonges ? Va-t-elle réussir à lui refaire confiance un jour ? Comment sera perçue leur relation aux yeux de tous ? N’est-elle pas inappropriée ?

J’avais eu un peu de mal avec le tome précédent. Je n’étais entrée dans l’histoire que vers la fin. Voilà pourquoi je me suis aventurée dans ce second tome. Il fallait que je sache où cette relation entre Katie et Ethan allait mener. Et ce 2ème tome je l’ai littéralement dévoré. Contrairement au 1er, il m’a happée dès les premières pages. Je suis entrée dans un immense tourbillon émotionnel et j’en ressors toute tremblante et bouleversée. 
J’ai vécu cette histoire au côtés des personnages, ressentant leur frustration, leurs réticences, leur attirance, leurs peurs, leurs reconstructions, leurs craintes, leur amour. 
A découvrir Katie et Ethan, leurs personnalités attachantes, leurs passés difficiles, leur blessures, leurs parcours contre l’adversité… Je me suis retrouvée à espérer un happy end pour eux. Ils méritent tant leur part de bonheur. 

L’auteur rend son récit poignant et complet en intégrant plusieurs points de vue, ceux de Katie et Ethan. Mais qu’elle surprise de voir des chapitres narrés par Aaron Monroe depuis sa cellule de prison. Ces chapitres m’ont carrément foutus les chocottes. Ce mec est malsain et complètement tordu. 

Cette dark romance contemporaine est une merveille, une romance qui mêle mensonges et trahison avec amour interdit et renaissance de l’âme. 

L’auteur mélange la romance avec une espèce de témoignage qui rend son histoire crédible et bouleversante. L’écriture est constante et à la fois variée. L’auteur joue sur les styles d’écriture et avec les émotions. Une écriture plus soutenue pour les scènes dark qui met le lecteur sous tension. Une écriture intime et touchante dans les moments érotiques et les moments à cœurs ouverts. La tournure des événements m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. 

Une dark intense qui m’a profondément boulversée. Cette lecture est tres intense émotionnellement. Mon corps a tremblé à maintes reprises, mon coeur s’est affolé battant à tout rompre, la peur au ventre j’ai versé des torrents de larmes, mais au fond, j’ai entrevu une lueur d’espoir pour ses 2 âmes blessées de la vie. 

C’est une romance sombre, haletante et bouleversante écrite tout en intensité et pourtant de façon fluide tout en insérant des touches de sensualité légères et des tonnes d’émotions diverses et variées comme l’angoisse, la tendresse et l’espoir. 

Oui cette romance aussi sombre soit-elle est une magnifique leçon d’espoir car même si je sors de cette lecture le coeur en lambeaux, les yeux rougis et l’âme terrassée, je crois que l’amour triomphera toujours. 



Never Forget

Titre: Never Forget

Auteur: Monica Murphy

Editeur: Harlequin 

Genre: Dark romance

Date de sortie: 8 mars 2017






Entre la victime et le fils du bourreau: l’histoire d’amour la plus interdite qui soit. 


Quand Ethan s’est lancé à la recherche de Katie, la fille qu’il a sauvée des griffes de son kidnappeur, huit ans plus tôt, il voulait simplement s’assurer qu’elle allait bien, qu’elle avait repris le contrôle de sa vie, qu’elle était heureuse, peut-être. Enfin, ça, c’est l’excuse qu’il s’est donnée, car, à la seconde où il a posé les yeux sur elle, il a su qu’il voulait plus. Beaucoup plus. Alors, il a fait tout ce qu’il s’était toujours interdit : il est entré dans sa vie, sous son nouveau nom, sa nouvelle identité. Et, chaque jour qui passe, il s’enfonce un peu plus dans le mensonge.


Mais comment faire autrement, alors qu’il est le fils du monstre qui a changé sa vie à jamais ?




* Je remercie Net Galley et Harlequin pour ce service presse.

Katherine est très jeune quand elle est enlevée, séquestrée par un pervers qui la battera et abusera d’elle sexuellement. Elle va vivre un enfer jusqu’à l’apparition d’un ange, un jeune garçon chétif qui va sortir de son calvaire.  

Des années après, Katie suit une thérapie et tente de vivre normalement. Cependant, elle a très peu d’amis, pas de petit ami, elle se sent seule. Elle décide de donner une interview exclusive pour une émission télévisée très prisée aux usa. 

Non loin de là, Ethan regarde l’émission. Il ressent le besoin irrépressible de savoir que Katie va bien, qu’elle est heureuse. Sa tête lui dit de laisser tomber, mais son coeur martele de s’en assurer. Il va retrouver Katie avec qui il a un lien et bien qu’il devrait rester loin d’elle pour son bien, il va se laisser aller à l’approcher une fois… Et bientôt il ne pourra plus se passer d’elle, de son odeur, de sa peau… mais qui est Ethan? Que cherche-t-il ? 

 

Cette histoire agit comme un engrenage. Pour être honnête j’ai eu un peu de mal à me plonger dans l’histoire dès le début. Mais une fois la trame lancée, il est difficile d’arrêter. C’est un peu comme une grenade qu’on dégoupille. Une si petite chose ne peut être bien dangereuse et pourtant quand elle explose, elle engendre beaucoup de dégâts. Cette histoire commence lentement et les émotions montent crescendo, jusqu’à explosion. C’est une lecture sombre, poignante et intense.

J’ai par moment trouvé le rythme un peu lent pour une dark romance. L’essentiel du dark se trouve dans les flash backs des protagonistes. Heureusement que le côté émotionel est très présent pour combler le manque d’action et de rebondissements. 

A côté de ça, je pense que c’est une émouvante histoire d’amour et une très belle leçon de vie et de courage. Katie est une survivante. 

On s’attache assez facilement au personnage de Katie. On éprouve de la pitié pour la petite fille qu’elle était, on éprouve de de la sympathie pour la jeune femme qu’elle est devenue. 
J’ai beaucoup apprécié la narration double selon les points de vue de Katie, puis de Ethan. Ensemble, ils construisent une histoire émouvante même si c’est assez prévisible. 

Cette lecture est pour moi mitigée. Je tenterai bien le second tome pour voir si un retournement de situation va s’opérer et relancer la trame. Et juste pour savoir si Katie va enfin avoir droit à sa part de bonheur. 

* Note: 

Never Forgive est la suite de Never Forget. Cette suite est également sortie le 8 mars.

Résumé: 

Mensonges. Trahison. Secrets. Amour. L’entrée fracassante d’une grande voix de la romance contemporaine dans l’univers sombre et bouleversant de la dark romance.


On dit que la vérité blesse. En ce qui concerne Katherine, elle l’a plutôt anéantie, ruinée, lacérée, déchiquetée. Alors qu’elle tombait amoureuse d’Ethan, il lui mentait. Alors qu’elle s’ouvrait à lui, il la trahissait. Elle devrait le haïr, mais elle ne peut pas. Ce qui existe entre eux est trop fort pour être détruit. Elle ignore ce que c’est, mais une chose est sûre : elle ne sait plus vivre sans Ethan. D’une certaine manière, étrange, dangereuse, inquiétante, elle a besoin de lui.
 
Une bouleversante conclusion pour l’histoire d’amour la plus interdite qui soit.

#Audrey 💋