« La Légende des quatres – Tome 1 : Le Clan des Loups » par Cassandra O’Donnell

Merci à Cassandra et Flammarion Jeunesse pour leur confiance et l’envoi du service presse.

  • Titre : La Légende des quatres – Tome 1 : Le Clan des Loups
  • Auteur : Cassandra O’Donnell
  • 352 pages
  • Editeur : Flammarion Jeunesse
  • Date de sortie : 14 Mars 2018
  • Où le trouver? Broché / Ebook

 

Lire la suite

La première fois que j’ai été deux

417AB2tAzeL._AC_SY400_

Titre: La première fois que j’ai été deux

Auteur: Bertrand Jullien-Nogaréde

Date de sortie: 6 juin 2018

Editeur: Flammarion Jeunesse

Disponibilité: numérique et broché

«Le scooter de Tom nous emporta loin du monde. Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule. Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu’à cet instant. Juste une fille comme les autres. Il avait suffi qu’un anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam. J’étais vraiment folle amoureuse.»

[[ Ancien résumé: Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l’amour n’est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l’année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe… Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie. « La première fois que j’ai été deux » est un grand roman d’amour où les sentiments sont intimement liés au cours d’une Histoire qui vit l’Europe s’embraser avant de se reconstruire. Entre la Pologne de ses grands parents, l’Allemagne d’un jeune soldat tombé en 1944 et l’Angleterre de Tom, Karen va découvrir qu’un premier amour peut influencer une vie entière « La première fois que j’ai été deux » est un roman profond et intimiste qui peint le passage de l’adolescence à l’âge adulte. On assiste au dévoilement du destin de deux familles emportées par l’Histoire. Archibald Ploom nous propose un récit voyageur et une fresque historique que la naissance d’un amour vient ponctuer comme un message d’espoir. ]]

Karen est éleve en terminale L, vivant en banlieue parisienne. C’est une adolescente plutôt brillante, ouverte d’esprit et mature pour son âge. Je dirai même trop pour son jeune âge. Elle fait de la musique et aime la danse. Là où les jeunes de son âge sont insouscients, profitent de la vie et prennent des décisions parfois irréfléchies, karen, elle analyse tout. Elle a un esprit vif et critique sur le monde qui l’entoure. A 17 ans,elle est assez pessimiste. Elle se renferme facilement sur elle-même.

Il faut dire qu’elle a une mère avec qui il n’est pas facile de vivre. Sa mère est une femme catholique et dépressive, shootée aux médocs.

Elle a bien une amie, Mélanie. Sa meilleure et seule amie. Mélanie est une adolescente perdue qui essaye d’entraîner Karen dans un peu plus de folie. Mais Karen reste dans sa petite bulle bien à elle dans laquelle elle s’enferme et se sent a l’abri.
Jusqu’à l’arrivée de Tom, un jeune britannique. Il arrive en cours d’année dans son lycée et dans sa classe. Son arrivée va boulverser le petit univers sage et monotone de Karen.

Il faut savoir que l’histoire se déroule au début des années 2000. Même si au début Karen va le prendre en grippe, avec Tom, elle va vivre ses 1ers émois amoureux. Elle va changer, se redécouvrir elle-même, découvrir l’amour au rythme du mouvement rock britannique de l’époque.

Un événement, un seul, peut boulverser toute une vie. Karen va en faire l’expérience.

J’ai beaucoup apprécié la personnalité du personnage de Tom, pleine d’assurance mais avec une pointe de fragilité. J’ai eu un peu de mal à cerner Karen. Elle a 17 ans et on la sent déjà blasée. Son esprit vif et critique amène une touche de psychologie mais son côté pessimiste prépondérant est épuisant à la longue. Cependant, j’ai apprécié de la voir évoluer et découvrir une autre Karen au fil des pages. Cette évolution est bien amenée et crédible apportant un nouveau rythme au roman. Dans le fond, c’est une histoire d’amour et la relation naissante entre Karen et Tom est très belle. Ensemble, ils refont le monde et leur histoire est touchante.

Ce livre est une romance contemporaine pleine d’esprit qui emporte les lecteurs et qui les poussent à évoluer au gré de la trame dans un récit qui survole divers milieux: musical, politique, religieux, l’historique … L’auteur nous embarque dans un road trip émotionnel en plein coeur de Londres. Il nous fait vivre en tout intimité et avec douceur les premiers émois amoureux de 2 adolescents, leurs premières déceptions, il nous invite à decouvrir leur raisonnement, leur vision sur le monde qui les entoure de façon décalée et épurée.

Ce livre est équivalent à un voyage dans le temps pour moi, nostalgique de mon adolescence, l’âge tendre des premières fois. Ce livre est une invitation à s’évader, c’est une histoire rafraîchissante et saisissante écrite de façon intimiste et profonde. Je découvre la plume de l’auteur qui est riche, acérée, capiteuse et très agréable à lire.

L’histoire en elle-même a beaucoup de charme. La trame est cohérente et bien travaillée. On s’y plonge assez aisément car l’histoire est touchante. C’est une bouffée de fraîcheur dont il faut savourer chaque ligne ! Une bouffée de bonheur, un petit arrière goût de nostalgie et une bonne dose d’évasion à déguster au soleil cet été.