Mon LIVRE-PARIS by Audrey – Rétrospective (2019)

Bonjour les #Dreamers, c’est #Audrey, le week-end dernier se déroulait la 39ème éditions du salon du livre de Paris (Livre-Paris). C’est un des événements les plus attendus de l’année dans le monde de l’édition, aussi bien par les auteurs que par les lecteurs, blogueurs, les éditeurs… le salon du livre c’est le rendez-vous des amoureux des livres, c’est un week-end de folie !! Auteurs, lecteurs, blogueurs, amis,… se retrouvent le temps d’un week-end qui passe toujours bien trop vite mais qui est aussi très éprouvant. On ne dort pas beaucoup donc le filtre pour les selfies est une obligation. On marche beaucoup, on court même parfois donc on oublie les talons de 10cm et on préfère les baskets mais même là on ne sent plus ses pieds et on se retrouve avec les mollets en béton d’un footballeur. Alors, on se dit que c’est le week-end parfait pour perdre 1 ou 2 kilos mais que nenni ! Si on y regarde de plus près, on mange beaucoup: les restos avec les copines, les soirées des ME partenaires, les petits dej chez les éditeurs, les apéros, les bonbons et petits gâteaux sur les stands des auteurs… bref, tu as compris que tu dois éviter ta balance quelques jours après le salon. Mais surtout, surtout ce salon c’est un feu d’artifice d’émotions. Tu rencontres tes auteurs préférés à rester gaga devant eux (n’est ce pas #Charlie), tu retrouves tes copines et ça c’est vraiment extra, tu souris sans cesse à te bloquer les zygomatiques et avoir l’air d’une psychopathe, tu ris aux éclats à te faire pipi dessus et parfois tu pleures mais de joie je te rassure. Voilà, le salon du Livre c’est à peu près ça et cette année, cerise sur le gâteau, il semblerait que plusieurs personnes m’y ont vu alors je vais devoir remettre les choses au clair (une nouvelle fois): ce n’était pas moi !! J’aurais hérité d’un double maléfique donc je ne suis en rien responsable de ses agissements, des dires, ses coups de folies…

Bref, revenons au Salon du Livre. Alors …

– Hey !! Stop !!

– Pardon !! Mais…

– Chutt ! Je me présente, je suis le fameux double 😈 Bonjour, bonjour !! C’est moi qui prend le relais tu permets

– Mais non, je ne perm…

– T’y étais pas au salon donc tu ne sais même pas de quoi tu parles.

– Mais si !

– bla bla bla bla bla…

– ok ok. Vas-y, le blog est à toi.

– ah bah voilà !

Donc le salon du livre c’est d’enfer !! Et je sais de quoi je parle, MOI j’y étais avec mon super chac (sac-chat) ! Et je vais vous raconter ça…

Je suis arrivée à Paris, Vendredi vers 12h15 et sur le salon vers 13h et la première chose que j’ai faite c’est manger. Oui avant même de mettre un pied dans l’antre du diable livresque ( soit le salon. Vous comprendrez pourquoi c’est l’antre du diable plus tard) j’ai rejoint #Charlie et une très bonne amie (maman louve) pour aller manger. L’autre Audrey avait raison pour la bouffe. Bref, il est 14h30 quand je passe les portes du salon et à partir de là tout n’est que frénésie, sourire, cris, brouha, bref beaucoup de monde, de bruit, une chaleur étouffante, une euphorie ambiante et une ambiance de dingue. Dans l’enceinte du salon, on ne voit pas le temps passer et on a le temps de rien. J’ai filé de stands en stands, à travers les allées bondées de monde, vers l’infini et au delà. L’après-midi du vendredi est passée à une vitesse folle. J’ai fait des câlins, des bisous, des échanges de goodies… toujours accompagné de mes comparses de resto « au menu du jour quasi imposé mais non nous on veut des hot-dogs ». Aux détours des couloirs, on passe chez Les Plumes du Web ou mon « chac » a eu du succès et m’a chatte (mon sac chatte – oui car quand y a du rose c’est une fille) s’est faite caresser, Black Ink, Elixyria, Erato, Butterfly, See, Cyplog, Hugo,… et je passe voir notre partenaire adorée, auteure talentueuse et femme au grand coeur, j’ai nommé Blandine P. Martin avec qui je passe toujours un excellent moment. Elle est accessible, adorable et drôle, en plus elle a des Schokobons et elle m’a offert des M&M’s Wild Crows que je n’ose même pas manger. Vers 16h j’ai retrouvé mon cookie sans qui je n’aurais pas été présente sur le salon cette année (encore un immense Merci). Mon cookie c’est Shirley LB (auteure de Soul on Fire chez Black ink Éditions et de Pour t’avoir et T’aimer après tout aux Editions Harlequin). À partir de là, en plus de ma casquette de lectrice-blogueuse, j’ai revêtu celle d’assistante personnelle-cooky-sitter. Que du bonheur !! Je m’assure que Shirley est bien à l’heure à sa dédicace avec l’aide de petit oreo (renommée Horloge parlante à ce moment là) puis qu’elle ne meure ni de faim, ni de soif (il peut s’en passer des choses en 2h avec Shirley). Je vais m’acheter le nouveau bébé de Manon Donaldson S.W.A.T et rencontre enfin la québécoise, maman des Steel Brothers qui a perdu sa virginité de plein de choses (premier vol en avion, premier salon, premier séjour en France et première rencontre avec moi et ça c’est la classe lol). Après ça, je continue de virevolter où le vent livresque me porte: une brève rencontre avec Sophie Jomain, moi assise par terre cherchant je ne sais quoi dans un de mes nombreux sacs, elle resplendissante comme toujours. La vie est injuste lol. Quelques achats sont faits et Ana K. Anderson, Lou Marceau me tombent dessus pour mon plus grand plaisir bien sûr. Ensuite, retrouvailles avec mon amie Miss Hl’s sur le stand Elixyria. Que d’émotions de la revoir et de découvrir en vrai, en papier, son second roman So Me pour lequel j’ai été bêta-lectrice. Quel plaisir de revoir Nath, elle aussi bêta, une femme fantastique que j’apprécie énormément et qui est devenue une amie. Une aprem extra mais le salon s’apprête à fermer ses portes. Oh mais tient, il n’est pas l’heure de manger ? … Ah bah si, rebelote resto en excellente compagnie: Charlie, Nathalie, Miss Hl’s, Nath, Sarah et Shirley dans une ambiance chaleureuse et sympathique avec pour inaugurer dignement ce week-end de dingue, un mojito et une pensée pour notre #Sophia, restée à la maison #LsR pour s’occuper des #SexyEscorts. (Vivement notre mojito ensemble mon chaton).

Allez, Bonne nuit. Je ne vous dirais pas qu’on a parlé beaucoup, ri beaucoup aussi et refait le monde… dans notre appart-hôtel jusqu’à passé 3h du matin. Non non… ce contenu est privé et le restera, ça vaut mieux.

Je vous passe bien sûr le reveil avec la tête dans le pâté après 3h de sommeil, la douche, le ravalement de façade qui n’a d’ailleurs servi à rien… et je passe directement au salon en même temps vous êtes là pour ça et pas pour apprendre que mon gel douche est à la lavande et que j’ai bu un jus d’orange. On est d’accord, ça vous vous en fouttez comme de votre premier string.

Bref, le samedi au salon c’est la folie !! À 10h pétantes j’y étais au taquet prête à affronter le monde, la chaleur, les dragons ah non je m’égare là… ça a duré une heure, après mes jambes avaient du mal à me traîner. Je suis allée à la dédicace de Fleur Hana de laquelle je suis ressortie pleine de confettis et avec le smile. En plus j’ai vu ma bibiche Emeline. Une fois, mon graal en poche (Avec toi, m’envoler en double exemplaire svp) j’ai virevolté dans les allée de cet essaim géant. J’ai fait ma Shirley et je me suis perdue mais chutt, faut pas lui dire. Au bout de 30 minutes, j’ai vaincu le labyrinthe et j’ai retrouvé mon chemin vers Shirley et Sarah qui m’attendaient. Ces quelques minutes d’errance m’ont tout de même permises de croiser Charlene Kobel et Léane Morton avec qui j’apprécie toujours de passer un moment. Et c’est après ça que j’ai enfin retrouvé mon cookie et …et… Lindsey T que j’avais loupé l’année dernière. La patronne de l’organisation était une des rencontres à ne pas louper cette année et quelle rencontre ! Une nana extra ! Ensuite, j’ai revu ma petite magounette (grande par la taille et le coeur) alias Magali Inguimbert qui vous réserve des suprises à venir. Ça va déchirer !! 10, 20, … 100,… pas après (comment j’arrive encore à avancer ?) Bref, c’est l’heure de manger (encore) et de rejoindre Oly TL. Cette fois-ci le resto est italien, au menu lasagnes et tiramisu. Un fort agréable moment, tranquillement posé à papoter de tout et de rien. Un bonheur ! 14h sonnent et c’est le retour au salon, je ne sais plus qui j’ai vu après ça, beaucoup trop de monde (Delinda Dane, Chrys Galia, Callie J. Deroy, Soleano Rodrigues, Debbie Robin, Virginie Paire, Twiny, Jessica, Morgane Moncomble, Oren Miller/Lucie Castel qui allait au WC (désolée), Audrey Dumont, Iris Julliard, Siobhan Gabrielly, Sophie S. Pierucci, Gwen delmas, Audrey Grill …) désolée pour ceux que j’oublie, j’ai perdue mes pieds et ma tête quelques part dans ce dédale de moquette bleue immonde qu’est le salon. Mais j’ai quand même réussi à louper Laurie Delphis et Marie HJ. Je suis triste mais je me dis que ce n’est que partie remise. J’ai revu avec plaisir quelques copines blogueuses: Maria (Les lectures de Maria), Carine et Soumya (Les étoiles des bibliothèques), Marilyn ( Frénésie Livresque), Lixia (Au coeur d’une passion), Mélody (by méli mélo). Cette aprem est passée beaucoup mais alors beaucoup trop vite. Il est l’heure de dire au revoir à Nathalie (ma maman louve) et à ma chérie Charlie (le temps de 3 semaines). Après avoir récupéré ma précommande chez Juno Publishing, je dis aussi au revoir au salon pour aujourd’hui car il est temps de rentrer à l’hôtel afin de se préparer pour la soirée Black ink.

20h30: les portes du « Paris Clandestin » s’ouvrent nous laissant découvrir un endroit atypique. Nous nous engouffrons dans des caves souterraines chaleureusement réaménagées en bar. Une ambiance feutrée et mystérieuse. Notre but, après une longue journée, trouver un endroit où poser nos fesses et boire un verre entre nanas. Un canapé, des poufs, des mojitos, des petites verrines, quelques bricoles à grignoter, les copines et voilà que la soirée commence. Et on se refait un concerto de bla bla et de rires à en pleurer… les copines défilent (Ludivine Delaune, Lily Pink, ma Meli d’amour, Vivi, Tina, Agnès, Shelby…) et la soirée est agréable. Nos héros chouchous black ink se voient décerner des awards lors d’une cérémonie informelle, des cadeaux sont gagnés, des mignardises sont dégustées, des verres sont vidés (et posés sur notre table, le serveur a dû penser qu’à nous 5 on avait vidé le stock d’alcool mais c’était pas nous promis). En somme, une soirée super sympa avec les copines: Anonymous-Shirley, Miss Hl’s, Nath (qui a protégé notre butin) et Sarah (propriétaire d’un nouveau mug) ! Mais la fatigue aidant, à 2h30 du mat, nous décidons de rentrer et d’aller nous coucher. Kapten est mon ami et nous reconduit à bon port. Je me souviens avoir poser ma tête sur l’oreiller et… le trou noir jusqu’à 8h.

C’est pour moi (et pour beaucoup) le dernier jour au salon et peut-être le plus éprouvant. J’ai dormi à peine 5h (et 3 la nuit précédente) autant vous dire que je ne suis pas fraîche mais j’ai la pêche et je compte bien profiter de ce dernier jour. On est tous fatigués mais on tient encore debout par je ne sais quel miracle. Et le dimanche au salon c’est comme à la maison ou presque, c’est cool. On a refait nos valises avec du mal car l’antre du diable nous a eu (tous sans exception). Au départ, on avait une liste d’achats et puis la liste à disparue et on a fait flamber la carte bancaire, le chéquier tout. On sait que dès mardi, on aura un appel du banquier mais pour l’heure on s’en tape royalement. 11h: Je dis au revoir à mon cookie avec quelques larmes retenues et je file prendre un petit déjeuner (oui à 11h). Je vous avez dit qu’au salon on bouffe en permanence et puis après le choc émotionnel de quitter mon cookie j’avais besoin de ma dose de réconfort, à savoir du chocolat (mais non pas un mojito à 11h). Je me pointe vers midi au salon et là l’ambiance est vraiment différente. Ca sent déjà la fin. Je retrouve sur le stand des Éditions Addictives, Carole, Marie Meyer, Lil Evans, Ana K. Anderson et je fais quelques derniers achats, comme si j’en avais pas déjà assez ( cf. antre du mal). Un dernier câlin à ma chérie Belge, Miss hl’s et à Nath (Belge aussi), et me voilà en route, direction la gare du Nord où je retrouve Monsieur Julien Lazarro (les garçons de chambre ça vous parle ? Et bein, c’est lui) pour boire un café avant de rentrer chez moi. Voilà, c’est le moment de reprendre de train… 50 minutes plus tard, j’arrive à Arras dans les Hauts-de-France. Sur le quai m’attendent mes enfants alors je range ma casquette de lectrice-blogueuse avec une pointe de tristesse mais avec des étoiles plein les yeux et je remets celle de maman avec plaisir. De ce week-end je garderais une tonnes de souvenirs mémorables et indélébiles, vos sourires, nos éclats de rire, la générosité et la bienveillance de certains. J’y penserais souvent et j’imagine déjà mon sourire se dessiner et mes yeux briller d’émotions à l’évocation de ce week-end. C’est de l’amour en barre, un flot d’émotions brutes sur quelques jours !!! Ca fatigue mais ca revigore aussi, allez comprendre, c’est la magie de Livre-Paris. J’ai bien sûr les regrets de ne pas avoir vu untel ou untel mais ce ne sont que des actes manqués, un jour…

Mon album photos:

(Ma chatte-chac)

#Audrey, le double 💋

[ * PS: Je m’excuse par avance auprès des personnes que j’ai oublié de citer. Ce qui se passe au SdL et dans ses alentours reste au SdL… 😘 ]

Le salon Livre-Paris vous donne rdv l’année prochaine. Est ce que j’y serai ? L’avenir nous le dira…

SO ME de Miss Hl’s

◇ Titre: SO ME (tome 1/2)

◇ Auteur: Miss Hl’s

◇ Editeur: Elixyria Éditions

◇ Date de sortie: 8 février 2019 (numérique) – broché disponible en exclu au sdl en mars

Venez faire la connaissance de la touchante Laura, photographe, et du beau Thomas, danseur. Une romance rythmée de passion et riche en émotions et rebondissements.

Dans la vie, il faut parfois savoir repartir de zéro. Moi, Laura, ai décidé qu’il était grand temps de le faire en remettant mon ancien patron à sa place, ou plutôt ses bijoux de famille un peu trop échaudés.
Photographe-reporter par passion, ma rencontre avec Thomas, danseur professionnel, va me faire découvrir un nouvel univers, celui du showbiz. Alors que je me demande si j’ai réellement ma place dans ce monde complètement fou, la véritable folie va s’inviter dans notre relation, implacable et dangereuse.

L’amour, aussi fort soit-il, peut-il résister aux erreurs du passé ?

Dans ce roman, on voyage entre la Belgique et la France, entre Bruxelles et Paris aux côtés de Laura, photographe et de son entourage. La jeune femme se retrouve sans emploi après avoir claqué la porte et broyé les bijoux de famille de son précédent employeur, un peu trop entreprenant. Avec sa meilleure amie Sophia, elle décide de fêter ça dans leur repère, un club branché de la capitale belge. C’est dans ce club que les 2 comparses de toujours tombent sur un groupe de breakdance dont les membres sont sexy à souhait. Thomas et sa bande sont danceurs professionnels, ils se produisent aux côtés des plus grandes stars du moment. Laura tombe sous le charme de Thomas et Thomas sous celui de la jeune photographe belge. Nos deux protagonistes vont entamer une relation endiablée au coeur du Showbiz, entre concerts, entretiens professionnels, mystères, révélations et rebondissements. La vie de Laura se retrouve bouleversée quand cette dernière se voit littéralement happée dans la tornade Thomas. Les sentiments sont forts, peut-être trop, trop vite. Les émotions sont fortes, trop intenses et soudaines, imprévisibles. La jeune femme se retrouve projetée dans un univers dont elle ne maîtrise pas les codes, un monde de strass et de paillettes mais qui regorge aussi de jalousie, de faux-semblant, de manipulations et de danger. En pleine relation intense et tumultueuse qui la fera défaillir, au coeur d’un ascenseur émotionnel fou, la jolie photographe va devoir affronter le pire.

Une histoire qui commence en douceur et gagne en intensité au fil des pages. Une intrigue romantique et addictive que l’on dévore avec plaisir et sans modération. J’ai été emballé par la proposition scénique, par le style nuancé et fluide de l’auteur ainsi que par la rigueur de ses descriptions et la justesse des émotions. Elle réussi a toujours trouver les bons mots pour nous faire réagir aux actions de ses personnages. Tout au long du récit, on vit l’histoire de Laura et Thomas à une cadence infernale, alternant entre sympathie, rires, bouffées de chaleur, angoisse, fierté, pleurs… un cocktail émotionnel d’une intensité sans pareille. On ne s’ennuie pas, notre coeur est mis à mal, notre pouls s’emballe au même rythme que les pages se tournent. Et quand l’explosion détone c’est un maelstrom incroyable d’émotions qui nous assaille et on se laisse envahir par ce trop plein de sensations à la fois fulgurantes et ouatées. Tout au long du recit, l’auteur a disséminé des petits indices, soufflant le chaud et le froid, jouant avec nos nerfs mais on ne se doute de rien, on ne voit pas la bombe arriver alors quand elle explose, on se retrouve littéralement soufflé. C’est intensément et délicieusement bon. L’auteur nous surprend jusqu’au bout en nous invitant dans une trame profonde, émouvante et renversante. Elle nous pousse dans nos retranchements avec finesse et pudeur. Sans nous brusquer, elle nous laisse évoluer à notre rythme au coeur de son récit et ainsi nous imprégner de ses mots et des émotions qui fusent à chaque recoin de chapitres. Elle nous happe doucement mais sûrement dans son univers de façon épurée et désinvolte. Elle nous laisse le temps de tomber sous le charme de ses personnages, elle prend le temps de nous séduire avec sa plume chaleureuse et avenante et ça fonctionne très bien, on tombe littéralement sous pouvoir de séduction.

Le duo formé par Laura et Thomas est harmonieux et bien assorti. On se délecte de cette aventure à leurs côtés. On aime les découvrir car se sont des personnages authentiques, plus vrais que nature. Leur relation évolue au fil des pages de façon réaliste ce qui est vraiment très appréciable. On est bien loin des clichés, de l’exagération… c’est une romance actuelle avec des personnages fort sympathiques et un scénario original. L’auteur construit son intrigue dans une chronologie pragmatique et nette ce qui nous permet de nous situer au fur et à mesure dans sa trame, de nous y retrouver dans les événements.

Avec SO ME, on passe forcément un bon moment. C’est une lecture fluide, agréable et captivante. Le temps file et les pages défilent facilement. L’histoire est prenante et touchante, pleine d’amour, débordante de passion et regorgeante de rebondissements inattendus. L’auteure nous dépeint des personnages comme vous et moi, des personnages attachants, sincères et expressifs. Cette lecture fût un moment de douce ivresse d’une amplitude impressionnante; une lecture aux multiples nuances et richesses; une lecture romanesque captivante, étonnante, charnelle et tumultueuse, à l’image de la relation entre les protagonistes. D’ailleurs, j’ai eu un coup de coeur pour ce couple touchant ainsi que pour la très belle romance qu’ils nous font vivre, joliment narrée par Miss Hl’s.

[ Pour en apprendre plus sur Laura et Thomas, découvrez leur portrait chinois: ici ]

SO ME est une romance harmonieuse rythmée au tempo de l’amour, cadencée de passion et riche en émotions et rebondissements inattendus et surprenants. J’ai adoré cette lecture à la fois prenante et touchante. Un cocktail livresque explosif et rafraîchissant.

Cette romance signé Miss Hl’s est magnifique et a conquis mon coeur. J’en redemande et je dis vivement la suite !!!

Une bien jolie pépite à découvrir et dévorer sans modération. Prenez donc votre ticket SO ME et embarquez dans une tournée chatoyante et mouvementée !!! Que le spectacle commence !!

Portraits Chinois « Laura et Thomas » ♡ SO ME ♡

Elle est photographe.

Il est danseur professionnel.

Elle s’appelle Laura.

Il s’appelle Thomas.

Ils vont se rencontrer et vivre une histoire passionnelle et passionnante qui va déchaîner les foules et la foudre. D’ailleurs je vous invite à découvrir SO ME, la romance signée Miss Hl’s qui relate leur magnifique et surprenante histoire.

Aujourd’hui, ils sont chez Lire ses Rêves et ils jouent le jeu de nos portraits chinois inversés rien que pour vous, #Dreamers.

* Merci à Miss Hl’s pour sa participation.

◇ Salut Laura, installe toi, bienvenue sur le blog Lire ses Rêves. Comment ça va ?

✒ Bonjour. Ça va, à part que je suis un peu stressée. Qu’est-ce qu’il m’en arrive des trucs en ce moment ! Voilà que je me mets à répondre à des … interviews ( ?) maintenant.

◇ Un portrait chinois en fait, c’est un peu comme une interview en effet mais ne t’inquiète pas rien de douloureux lol. On est entre amie ici 😉 Nous allons parler de Thomas, de ses abdos, de son déhanché…

✒ Argh Thomas (soupir)… Oui ! Si seulement vous saviez…

📔Alors Laura d’après toi si Thomas était un… il serait ?

1. Un animal:
✒ Oh là… On commence fort !
Attends, je réfléchis… Oh, pardon ! On peut se tutoyer au moins ?
Je dirais un tigre car il est grand, magnifique, à la fois féroce et doux. L’un de ses seuls prédateurs est probablement l’homme ou, en l’occurrence pour Thomas, on parlera plutôt de femme.

2. Une couleur:
✒ le noir et le blanc. Il adore porter ces couleurs et elles lui vont tellement bien.

3. Une chanson:
✒ De ce que je l’ai vu se déhancher la première fois que je l’ai rencontré, je dirais « Animals » de Martin Garrix. Et je vous assure que ça en valait le détour !

4. Un film:
✒ Incontestablement « Step Up » ! Une simple note et il se met à bouger et, avec sa bande, c’est encore mieux. Si vous avez la chance de pouvoir le regarder un jour, installez-vous et profitez du spectacle, il en vaut le détour.

5. Un livre:
✒ Oh la ! Je ne suis plus trop à la page pour l’instant, au niveau lecture. J’ai bien trop de boulot pour me plonger dans un bon livre hélas.

6. Une sucrerie / pâtisserie:
✒ Un moelleux au chocolat, robuste à l’extérieur mais tellement onctueux à l’intérieur !

7. Un sentiment / une émotion:
✒ Un seul ? Non mais là, vous êtes dures ! Je réfléchis…
La volonté de perfection. Pour Thomas, tout doit toujours être parfait. Mais, ce n’est pas maladif. C’est uniquement pour faire plaisir aux personnes qu’il aime.

8. Un des 5 sens :
✒ Je dirais le toucher. Non seulement, Thomas est très tactile mais, en plus, pour la danse, c’est primordial.

9. Une odeur:
✒ Son parfum musqué ! Je pourrais en faire ma drogue.

10. Une citation de « So Me »:
✒ »Il me sert plus fort dans ses bras et je m’y sens déjà en sécurité. »

◇ Merci beaucoup pour ce sympathique moment.

✒ J’espère qu’à la lecture, il ne sera pas déçu de mes réponses. Mais détailler Thomas dans ce genre de questions n’est pas évident.

◇ Salut Thomas, bienvenue chez Lire ses Rêves. Comment vas-tu ?

✒ Super ! Miss Hl’s ne m’a dit que du bien de vous, les filles ! Et vous, comment allez-vous ? J’ai cru comprendre que vous recherchiez régulièrement des SexyEscort. On pourrait demander à Laura de vous faire quelques photos de la bande, si ça vous tente, bien sûr ?

◇ Miss Hl’s est un amour, bien que pas très objective. Nous pouvons être de vraies diablesses. Je prends note de ta proposition, ça plaira beaucoup aux #Dreameuses de la page je pense. Je vais negocier ça avec Laura mais attention nos #SexyEscorts doivent donner de leur personne. Il va falloir assurer !!

Sinon, Laura, vient de jouer le jeu du portrait chinois inversé de #LsR. Es-tu prêt à en faire de même ?

✒ Laura ? Vraiment ? (sourire en coin) Je suis curieux de connaître ses réponses…

Tu ne vas pas être déçu 😉

📔 Donc Thomas, d’après toi si Laura était un… Elle serait ?

1. Un animal:
✒ Une gazelle, sans aucun doute. Vous comprendrez rapidement pourquoi lorsque vous découvrirez notre histoire.

2. Une couleur:
✒ Une couleur ? Vraiment ? Je ne peux pas plutôt vous donner une matière ? Parce que là… je vous dis directement le cuir ! Et qu’est-ce qu’elle est sexy là-dedans… Hum !

3. Une chanson:
✒ Notre première danse peut-être : Hello d’Adèle. C’est là que nous nous sommes rapproché, que mes mains se sont posées sur son corps parfait, que nous avons échangé notre premier baiser… Et quel baiser !

4. Un film:
✒ Pour son caractère et son envie de justice, je dirais Erin Brockovich. Je pense qu’elle aurait pu incarner le rôle de Julia Roberts sans devoir surjouer.

5. Un livre:
✒ Un livre ? Honnêtement, je ne l’ai jamais vue avec ce truc dans les mains. Elle est bien trop scotchée à son appareil photo pour se poser. Même lors de ses temps libres, elle s’en va sous un arbre et mitraille les gens qui passent.

6. Une sucrerie / pâtisserie:
✒ Une langue de chat. Un plaisir de glisse sur ta langue mais qui peut aussi être très acidulé. Et, lorsqu’elle est en compagnie de sa meilleure amie, je ne vous raconte même pas ce que cela peut donner.

7. Un sentiment / une émotion:
✒ le manque de confiance en elle. Pourtant, cette nana a un énorme potentiel. Elle ne s’en rend même pas compte. La preuve, elle a été remarquée par des grandes stars du showbiz. Et pourtant, elle continue à ne pas y croire réellement. D’ailleurs, si vous pouviez m’aider, ça m’arrangerait car je commence à manquer d’arguments.

8. Un des 5 sens:
✒ La vue ! Sans cela, elle ne serait pas où elle en est maintenant. Elle a un don extraordinaire qu’elle doit continuer d’exploiter au maximum.

9. Une odeur:
✒ Son parfum… Je vais vous avouer un truc qu’elle ne sait pas. Même lors de disputes, rien de que de sentir son parfum, il m’est impossible de rester fâché… Et si, en plus, elle me fait son regard de chien battu, c’est mort. Je suis perdu !

10. Une citation de « so me »:
✒ »Le soir où je l’ai vu au Havana, c’était irréel, on aurait dit un ange! »

◇ Merci pour ta participation. Allons rejoindre la jolie belge qui nous attend pour boire un verre.

✒ Ça marche !
….

….

….

Miss Hl’s : Alors, ça y est les amoureux, vous revenez enfin ! J’ai cru un instant que les dreameuses vous avaient enlevés ! Je commençais à m’ennuyer.
Laura : Y a peu de chance pour moi…
Thomas : Arrête un peu, Laura ! Si elles découvrent ton talent, elle vont te réquisitionner pour les photos de SexyEscort…
Miss Hl’s : Ah là, je ne te donne pas tort, Thomas. Mais fais gaffe que tu ne deviennes le modèle…
Thomas : Je ne dirais pas non (petit sourire en coin) ! Surtout que les filles ont l’air sympa.
Miss Hl’s : Attention Thomas, tu cherches les ennuis, là.
Thomas : Oui, je sais. Mais bon, on peut remercier aussi les dreameuses de nous avoir accorder ce moment tout de même, non ?
Laura : Une petite séance pourrait faire l’affaire. Mais, pas trop dénudé quand même, hein !
Miss Hl’s : Bon, sinon, c’était chouette ces interviews ?
Laura : Oui ! Par contre, je ne m’attendais pas à ce genre de questions. Ce n’est pas facile, surtout qu’il va découvrir mes réponses après. J’espère qu’elles lui plairont.
Thomas : Pourquoi ne me plairaient-elles pas, voyons !
Miss Hl’s : Bon, c’est pas tout ça mais je dois y aller, moi. J’ai un tome 2 à écrire et je ne suis pas certaine que les lectrices apprécieraient le retard. Je vous abandonne aux dreameuses. Bisous tout le monde.

📖 Résumé 📖
Dans la vie, il faut parfois savoir repartir de zéro. Moi, Laura, ai décidé qu’il était grand temps de le faire en remettant mon ancien patron à sa place, ou plutôt ses bijoux de famille un peu trop échaudés.
Photographe-reporter par passion, ma rencontre avec Thomas, danseur professionnel, va me faire découvrir un nouvel univers, celui du showbiz. Alors que je me demande si j’ai réellement ma place dans ce monde complètement fou, la véritable folie va s’inviter dans notre relation, implacable et dangereuse.

L’amour, aussi fort soit-il, peut-il résister aux erreurs du passé ?

Un moment avec… Miss Hl’s

INTERVIEW : Un moment avec … Miss Hl’s

Miss Hl’s, ce nom ne vous dit peut-être rien mais c’est le pseudo d’une nouvelle étoile dans l’univers de la littérature romanesque. Cette jeune femme secrète et généreuse est l’auteure de la romance contemporaine « STARLIGHT ☆ On a tous une étoile » publiée chez les Editions Elixyria.

Miss Hl’s a accepté de répondre à mes questions pour Lire ses Rêves. Elle se confie en toute simplicité. Profitez de l’instant pour découvrir l’auteure mais aussi la femme qui se cache derrière ce pseudo énigmatique.

✴Bonjour Miss Hl’s merci d’accepter de répondre à mes questions pour Lire ses Rêves.
☆C’est toujours avec un grand plaisir !

Peux-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

☆Je suis une belge de souche qui vit à la frontière entre deux peuples qui s’affrontent pour des problèmes linguistiques et politiques. J’ai 37 ans et vit comme tout le monde.

Quel genre de femme es-tu ?

☆Je suis juste une femme qui sait ce qu’elle veut, qui aime les personnes d’un amour profond mais qui reste quand même sur ses gardes.

Cites 3 traits principaux de ton caractère ?

☆Honnête – Absolument pas hypocrite, je déteste cela – J’ai le cœur sur la main

Qu’aimes-tu le plus chez toi ?

☆La persévérance

Qu’aimes-tu le moins chez toi ?

☆Mon caractère de taureau (je vois rouge très vite) rire

Quelle est ta plus grande peur ?

☆De perdre les personnes que j’aime.

Tu as écrit STARLIGHT, on a tous une étoile, une romance contemporaine publiée aux Éditions Elixyria en janvier dernier. Peux-tu nous parler de ton roman ?

☆Cette histoire peut malheureusement arriver à n’importe qui. Ce sujet est très triste mais, malgré tout, elle nous démontre aussi que l’on doit continuer à vivre et que l’on peut encore être heureux.

Comment décrirais-tu ton livre ?

☆ « Une ode à la vie », comme me l’a commenté une lectrice après l’avoir lu

D’où t’est venue l’inspiration pour ce récit ?

☆Une histoire un peu similaire dans mon entourage. Un flash m’est venu et je n’ai pu que devoir la poser sur papier.

T’es-tu inspirée personnages réels, de faits réels… ?

☆Il y en a oui. De ma famille, de mes amis. Et parfois, on y retrouve même certains traits de caractère de mes collègues (rire). Mais, ils n’en sont certainement pas des personnages principaux. Ceux-là, ils ont leur identité propre.

Si tu devais donner envie aux lecteurs de découvrir ton roman en 3 mots, ça serait lesquels ?

☆Deuil, Amour, Reconstruction

Donc on peut dire que tu es auteur ou écrivain mais c’est quoi être auteur pour toi ?

☆La vie est déjà assez noire comme ça. J’ai envie de donner aux lectrices un moment pour s’évader de leur quotidien. Si j’y parviens à travers mes écrits, c’est réussi. Moi, j’essaye de faire rêver.

Depuis quand écris-tu ?

☆Depuis décembre 2015, le 28 exactement.

L’écriture est ton activité principale ou as-tu un travail à côté ?

☆J’ai un travail à côté, qui paye les factures.

Quelle place tient I’écriture dans ton quotidien?

☆Ca dépend. Cela me demande énormément d’organisation. Des jours, il m’est impossible de poser un mot. Et puis, certains week-ends, je peux me permettre d’écrire deux ou trois chapitres. Mais, comme beaucoup d’auteurs, j’y ai déjà passé des nuits blanches ou presque.

Qu’est ce qui t’as donné envie d’écrire ?

☆ Pour être honnête, ce n’était pas prévu au programme. Jusqu’à ce que je suggère des idées à des auteures watpadiennes à l’époque – devenues de vraies auteures éditées maintenant – et qu’elles me poussent à proposer mon histoire sur cette même plateforme.

Quelles sont tes passions autres que l’écriture?

☆ Le volley-ball mais que j’ai dû mettre de côté, ma famille, mes amis.

Quel est ton genre de lecture de prédilection ?

☆ Auparavant, je t’aurais répondu les biographies car je ne lisais que ça. Mais maintenant, je suis beaucoup plus romance. Et de temps à autres, je fais un break en retournant à mes premiers amours.

Des projets à venir dont tu peux nous parler ? On est curieux 😉

☆ Oui ! Pour celles qui ne le savent peut-être pas encore… « Le jour où… » va être réédité aux Editions Elixyria. Il faudra encore un peu de patience, puisque ce n’est pas prévu pour cette année. Mais vous pourrez enfin avoir la suite de l’histoire entre Laura et Thomas … Ou pas (rire)

✴✴AU CHOIX✴✴

Mer ou montagne ?

Ca dépend mon humeur. J’aime bien faire carpette et me reposer au soleil mais j’aime également la montagne.

✴Salé ou sucré ?

Salé

Thé ou café ?

Café

Ange ou démon ?

Ca dépend avec qui (rire)

Romance ou thriller ?

Romance

Jour ou nuit ?

Jour

Le chocolat: blanc, noir ou au lait?

Noir

Broché ou liseuse ?

Maintenant, je lis plus en numérique. Mais mes coups de cœur terminent toujours dans ma bibliothèque.

Baskets ou talons hauts ?

Baskets

Blanc ou noir ?

Noir

✴✴ A PROPOS DE TOI ✴✴

Tu es plutôt drôle ou ennuyeuse ?

☆Drôle

Plutôt aventurière ou peureuse ?

☆Aventurière, mais il ne faut pas me confronter au vide

Plutôt sage ou passionnée ?

☆Passionnée

Plutôt organisée ou bordélique ?

☆Organisé

Plutôt timide ou extravertie ?

☆D’abord timide et quand je connais, je ne réponds plus de rien (rire)

✴✴ CHEZ TOI ✴✴

Ton livre de chevet actuel ?

☆Rocking Hearts mais pour lequel je ne trouve pas le temps de lire la suite

Ton dernier livre coup de cœur ?

☆Jojo Moyes avec « Avant toi ». Il y a probablement d’autres pépites dans ma PAL mais je n’ai pas encore eu le temps de les lire malheureusement

Ta série tv préférée ?

☆Je ne suis pas trop tv

Ton film préféré ?

☆Chemins croisés

Ton endroit préféré pour écrire ?

☆Mon bureau ou ma terrasse avec le chant des oiseaux autour

Il y a quoi dans ton sac à main?

☆Mes lunettes de soleil, un miroir, un labello, des mouchoirs, des stylos, et tout un tas de crasses à jeter à la poubelle (rire)

Les 3 choses indispensables dans ton dressing ?

☆Jeans, t-shirt, veste

Ce que tu emmènerais sur une île déserte ?

☆Ma PAL dans ma tablette, histoire de récupérer mon retard

✴✴PORTRAIT CHINOIS ✴✴
Si tu étais … tu serais …

Un livre : Fight for Love

Un personnage historique : Diana pour les causes qu’elle a mise en avant. Par contre, je n’aurais pas souhaité vivre sa vie de femme.

Un film : Top Gun

Un animal : Un chien

Une pâtisserie : Un moelleux au chocolat

Une saison : l’été

Une citation/ expression : Carpediem !

Une chanson : « Si je m’en sors » de Julie Zenatti

Un mot : confiance

Une couleur : bleu

✴Une dernière question:

Aurons-nous la chance de te voir au salon du livre de Paris dans quelques jours ?

☆Oui ! Du vendredi au dimanche, avec à chaque fois, plusieurs séances de dédicaces
Le vendredi : de 16 à 20h
Le Samedi : de 10 à 14h et de 16 à 20h
Le dimanche : de 10 à 11h et de 12 à 14h

Retrouvez STARLIGHT 🌟 On a tous une étoile en numérique sur toutes les plateformes de ventes numériques et en broché dès le 16 mars

#ReviewChronique / Audrey – Lire ses Rêves

✴Merci d’avoir pris du temps pour répondre à mes questions et d’avoir jouer le jeu du portrait chinois.

☆Merci à vous deux ! Vous êtes des femmes fantastiques, ne changez pas surtout ! Je vous aime ainsi !

❤❤

ITW ~ Un moment avec Ilana Lemmansky

Le 14 février dernier, pour la Saint Valentin, est sorti « GAME LOVER, un milliardaire à tout prix » chez les Editions Elixyria. Cette romance est écrite par une toute jeune auteure, Ilana Lemmansky qui m’a fait l’honneur de répondre à toutes mes questions.

Je vous laisse découvrir la jeune femme attach(i)ante et l’auteure sentimentale qui ce cache derrière le pseudonyme d’Ilana Lemmansky à travers ce moment tout en douceur.

Bonjour Ilana, merci d’accepter de répondre à mes questions pour Lire ses Rêves.

Peux-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

– Derrière le pseudonyme de Ilana Lemmansky, se cache une maman de 2 princesses, épanouie dans sa vie de couple.

Quelle genre de femme es-tu ?
– Je suis une femme attach(i)ante lol, trop sensible (j’essaie de me soigner mdr), sociable, toujours joyeuse et aimante. Je croque la vie à pleine dent.

Cites 3 traits principaux de ton caractère ?
-Gentille (un peu trop même lol)
– Têtu (je dois ça à mon père lol)
– Farceuse (bonne vivante quoi hihi)

Qu’aimes-tu le plus chez toi ?
– Pas facile de répondre à ce genre de question sans passé pour une prétentieuse mdr. Mais pour jouer le jeu, je dirais mes yeux.

Qu’aimes-tu le moins chez toi ?
– Oula ! Beaucoup trop de choses mdr. Etant jeune j’ai été rabaissé par mon physique (pas parce que j’étais moche mais plutôt bien enrobé) et même si aujourd’hui j’ai bien changé, quand je me regarde dans le miroir, j’ai encore l’impression de me voir comme avant.

Quelle est ta plus grande peur ?
– Qu’il arrive quelque chose à mes filles

Quelle est ta plus grande réussite ?
– Je vais radoter lol mais je dirais encore, mes filles.

Tu as écrit Game Lover, une romance contemporaine publiée aux Éditions Elixyria. Donc on peut dire que tu es auteur ou écrivain mais c’est quoi être auteur pour toi ?
– Ca va te sembler bizarre mais pour le moment je me sens ni écrivain, ni auteur. Je suis juste une personne qui a écrit une jolie romance comme je les aimes. Ce roman est une vraie thérapie hihi.

Depuis quand écris-tu ?
– A l’âge de 20 ans, j’ai posé sur papier me 2 plus gros chagrins d’amour en disant à ma mère  » un jour j’en ferai un roman ».
J’ai mis tout ça de côté et j’ai avancé dans ma vie. Suite à de gros problèmes de santé, il y a 2 ans, j’ai repris ma plume pour laisser une trace de moi à mes filles et voilà qu’est né Game lover-un milliardaire à tout prix ».

L’écriture est ton activité principale ou as-tu un travail à côté ? Quelle place tient I’écriture dans ton quotidien?
– L’écriture tient une place importante dans mon quotidien mais elle n’est pas mon activité principale. Je suis agent polyvalent dans les écoles.

Qu’est ce qui t’as donné envie d’écrire ?
– Comme je l’ai dis dans une des questions ci-dessus, mes soucis de santé…La peur de laisser mes filles.

Quelles sont tes passions autres que l’écriture?
– La lecture sans hésitation, le cinéma et tout ces films à l’eau de rose hihi.

Quel est ton genre de lecture de prédilection ?
– La romance sentimentale, je ne sais pas si je pourrais écrire autre genre.

Parlons de ton roman « Game Lover « Est- ce ton premier roman ?
– Oui, Game lover est mon premier roman et en ce moment une autre histoire est venu s’insinuer dans ma tête.

Comment décrirais-tu ton livre ?
– Je dirais qu’il ne s’agit pas d’une énième romance entre un milliardaire et une femme succombant au premier regard… Il faut creuser un peu et voir que ce roman est porteur de message sur tout ce qui sa passe dans la vie actuelle. Toutes les émotions sont présentes, tristesses, peine, amour, humour… On peut s’identifier facilement aux personnages.

D’où t’est venue l’inspiration pour ce récit ?
– Amatrice de romance depuis mon enfance et grande rêveuse, mon histoire m’est venu naturellement (et on va dire que mes désastreuses relations amoureuses m’ont beaucoup aidé lol).

T’es-tu inspirée personnages réels, de faits réels… ?
– Mon inspiration me vient naturellement un peu de mon vécu et celui de certains de mes amies.

Si tu devais donner envie aux lecteurs de découvrir ton roman en 3 mots, ça serait lesquels ?
– Emotions, rêve et évasion.

Des projets à venir dont tu peux nous parler ? On est curieux 😉
– Oui et tout ce que je peux vous dire c’est que ce roman va traiter un sujet douloureux.

✴AU CHOIX :
( tu peux argumenter si tu le souhaites )

Mer ou montagne ? Mer

Salé ou sucré ? Malheureusement pour mon corps, sucré mdrr.

Thé ou café ? Thé

Ange ou démon ? Ange

Romance ou thriller ? Romance

Jour ou nuit ? Nuit

Chocolat blanc ou noir ou au lait? Chocolat blanc

Broché ou liseuse ? Broché mais depuis peu j’ai dû investir dans une liseuse pour le plus grand bonheur de ma carte bancaire et mon banquier lol.

Baskets ou talons hauts ? Baskets

Blanc ou noir ? Noir

✴A PROPOS DE TOI:

– Tu es plutôt drôle ou ennuyeuse ? Drôle avec moi on ne s’ennuie pas

– Plutôt aventurière ou peureuse ? Aventurière (la preuve je m’aventure dans le monde littérraire lol)

– Plutôt sage ou passionnée ? Passionnée

– Plutôt organisée ou bordélique ? Organisée

– Plutôt timide ou extravertie ? Les gens ne me croient pas quand je dis timide hihi. Je ne peux pas dire extravertie non plus. Disons que je suis entre les 2.

✴CHEZ TOI:

Ton livre de chevet actuel ? The lion de Jess dogStar

Ton dernier livre coup de coeur ? Mille baisers pour un garçon

Ta série tv préférée ? J’en ai 2 au même niveau, Lucifer et outlander.

Ton film préféré ? N’oublie jamais

Ton endroit préféré pour écrire ? Je n’en ai pas

Il y a quoi dans ton sac à main? Comme toutes les femmes, le bordel (rire).

Ce que tu emmènerais sur une île déserte ?
– Mes filles, mon mari et ma liseuse (clin d’œil)

✴PORTRAIT CHINOIS D’ILANA:

Si tu étais … tu serais … ( tu peux argumenter si tu le souhaites )

Un livre : Je serais, Game lover tout simplement parce que ce livre est mon reflet

Un personnage de dessins animés : Là comme ça je ne vois pas

Un film : L’amour xxl

Un animal : Un oiseau pour voler et explorer

Une pâtisserie : Une tarte au citron parce que c’est ma pâtisserie préférée

Une saison : L’été

Une chanson : Pas facile. Je vais dire ma chanson préféré du moment, perfect de Ed sheeran.

Une pierre précieuse : l’émeraude parce que c’est une pierre fragile

Une couleur : le bleu parce que c’est une couleur étroitement liée aux rêves, à la sagesse et à la sérénité.

Une dernière question, aurons-nous la chance de te voir au salon du livre de Paris en mars prochain ?

– Oui, je serais présente sur le stand élixyria U47 le vendredi de 16h à 20h, le samedi de 12h à 20h et le dimanche de 10h à 14h.

Merci d’avoir pris du temps pour répondre à mes questions et d’avoir jouer le jeu du portrait chinois.

#Audrey 💋

⭐ STARLIGHT ⭐ On a tous une étoile ⭐

Titre: STARLIGHT ⭐ On a tous une étoile

Auteur: Miss Hl’s

Editeur: Éditions Elixyria

Date de sortie: 26 janvier 2018 (numérique) / Sortie broché au SdL

Raphaël et Marie ont tout pour être heureux : un amour infini l’un pour l’autre, des emplois qu’ils exercent avec passion, une belle maison aux abords de Nice, et l’arrivée prochaine de leur premier enfant.

Mais il arrive parfois que pour une vie donnée, les anges en rappellent une autre…

Un drame va dévaster le bonheur de cette famille, à jamais… terrible épreuve, tel un message voué à nous faire prendre conscience que chaque jour doit être vécu pleinement.

Que réserve le destin à toute âme blessée ?

Une romance tout en douceur, tout en espoir !

* Je remercie L.S. Ange et les Éditions Elixyria pour l’envoi de ce service de presse. Et je remercie de tout coeur Miss Hl’s pour l’aventure inoubliable à laquelle elle m’a offert la chance de participer.

Raphaël, brillant avocat est en couple avec Marie. Ils vivent le grand amour et s’apprêtent à accueillir dans ce monde le fruit de cet amour, leur premier enfant. Le bonheur est à leur portée mais un drame va les frapper et boulverser leur vie de couple jusqu’à lors si paisible et heureuse. C’est tout leurs plans d’avenir qui se retrouvent chambouler.

Quand le destin redistribue les cartes, il faut entrer dans un nouveau jeu et voir au delà de la fatalité. Ce n’est pas toujours facile d’aller de l’avant surtout quand un petit être vous rappelle tout ce que vous avez perdu. Raphaël va-t-il réussir à remonter la pente après ce tragique épisode ? Aura-t-il la force de se battre pour sa famille ?

Entre déchirements et reconstruction, les personnages de cette romance vont vous émouvoir comme jamais.

Pensez à vous munir d’une boîte de mouchoirs avant de débuter votre lecture. L’auteur ne nous épargne rien et ce dès le début.

Les personnages sont très attendrissants. Il est très facile de s’attacher à Raphaël et à chaque membre de son entourage. Ils respirent la sincérité, la gentillesse. On ne peut pas faire autrement que souffrir pour eux, souffrir avec eux, être heureux pour eux, heureux avec eux, trembler, rire … avec eux. On les voit tomber, se relever, se déchirer, évoluer, s’apprivoiser, s’aimer au fil des pages. Les personnages ne sont pas des héros, ils sont tout simplement des personnes touchantes avec un coeur et une âme. Séparément, ils respirent la bonté, la gentillesse et la fragilité. Ensemble, ils se révèlent être tout bonnement une entité indissociable et indescriptible. La symbiose qui les définit est transcendante, la symbolique de fond est boulversante, les émotions sont à fleur de peau.

C’est tellement prenant qu’on vit littéralement leur histoire comme si on entrait dans leur quotidien, comme si on passait les portes d’un autre monde. Et d’une certaine façon c’est un peu le cas. L’univers touchant dans lequel nous immerge Miss Hl’s nous met dans un état second où seul les émotions comptent. Il n’y a plus de mots, on n’a plus l’impression de lire un récit, on vit avec intensité chaque passage, on ressent chaque émotion. J’ai pris un shoot émotionnel en plein coeur; un puissant et grisant shoot d’émotions qui s’est infiltré partout.

L’auteur nous entraine dans un récit vivant et criant de réalité. Ce qui arrive à ses personnages pourrait vous arriver à vous et moi. C’est à la fois déstabilisant et rafraîchissant de lire une romance où tout n’est pas surjoué et enjolivé. La vie n’est pas rose, elle est difficile et pleine de moments de doutes, de difficultés, d’épreuves à surmonter. La vie c’est un combat du quotidien et c’est dans ce quotidien, aux côtés de ses personnages, que nous embarque Miss Hl’s. Et elle le fait avec une grande aisance relationnelle et énormément de tendresse. C’est un véritable plaisir de lire son histoire voluptueuse et émouvante. Elle arrive à la fois à nous plonger dans un ouragan émotionnel et a nous bercer légèrement nous donnant l’impression de flotter sur un petit nuage duveteux et moelleux. Tout en finesse, avec un flot d’humilité et humanité, Miss Hl’s déclenche une immense et étourdissante avalanche de sentiments. C’est une lecture intense, profonde et touchante.

Tel un parfum volatile, les mots de Miss Hl’s flottent avec légèreté apportant fraîcheur et mettant nos sens en émoi, provoquant une rébellion de nos émotions. Je vous affirme avec certitude et sincérité que cette lecture vous fera passer par diverses émotions mais qu’aucune de laissera votre coeur de lecteurs(trices), homme/femme, maman/papa indemne.

C’est une romance captivante, douce et délicate remplie de nombreuses et belle émotions. Cette délicieuse romance est narrée avec énormément de sensibilité, de délicatesse et d’ élégance. L’écriture de l’auteur est fluide, profonde, gracieuse et séduisante en harmonie avec les sentiments qui se dégagent de chaque mot et que veut nous transmettre l’auteur. L’auteur use d’une grande sensibilité et de beaucoup de finesse pour nous offrir un pur chef d’oeuvre. Une petite merveille romanesque qui déborde d’émotions. Étant une romance, il y a également des passages érotiques. Certes, certains trouveront qu’ils arrivent tard mais là trame le demande, il ne peut en être autrement. Comme une évidence entre les personnages, les scènes érotiques sont traitées avec subtilité et sensualité. A l’image des personnages, elles sont tendres et effrontées.

Mais, elle ne s’arrête pas là. Non, elle va plus loin en nous sortant des sentiers battus, en nous forçant à vivre cette reconstruction, en nous inondant d’espoir. C’est simplement beau !

Miss Hl’s nous offre un pur moment d’évasion, un moment de douceur à l’état pur. STARLIGHT, on a tous une étoile est un message d’amour, une histoire d’amitié, un combat face à l’adversité, un exemple de reconstruction, un regard sur l’avenir. C’est une magnifique leçon de vie, une étoile d’espoir qui file dans le firmament.

Nos partenaires #2 (2018)

Une nouvelle année débute et de nouveaux partenaires nous font confiance.

Ça valait bien un article de présentation.

Depuis bientôt 2 ans, le nombre de nos partenariats avec des maisons d’éditions ou des auteurs en autoédition ne cesse de s’accroître pour notre plus grand plaisir.

Nous avons la chance d’avoir des partenaires qui déchirent !! Des partenaires qui nous renouvellent leur confiance pour une année supplémentaire et des partenaires qui nous l’accordent pour la première fois.

Lire la suite

ROCKING HEARTS

Titre: Rocking Hearts

Auteur: JM Péry

Editeur: Éditions Elixyria

Il y a ceux qui se connaissent et ceux qui ne se connaissent pas. Il y a ceux qui sont amoureux et puis ceux qui ne doivent pas l’être. Mais quand l’amour entreprend de semer le trouble dans la vie si parfaite de chacun, nul doute que les destins de Laure, Wendy, Damien et Jonathan risquent d’être chamboulés et de s’emmêler

… Deux femmes, deux hommes : quelles possibilités ?

* Je remercie les éditions Elixyria pour l’envoi de ce service de presse.

Laure, Wendy, Damien et Jonathan. 4 personnes normales dont les destins sont liés. Collègues, frère/soeur, amis, amants. Le destin va s’amuser à les mettre sur le chemin de l’un l’autre. Ils vont d’apprivoiser, se détester, se soutenir, s’aimer, se séduire, s’enflammer, s’oublier, se quitter, se découvrir…

Les auteurs nous proposent une multi-narration. Plus précisément une narration que se partage les 4 protagonistes principaux.

– Laure, gynécologue-obstétricienne, fraîchement divorcée qui souhaite reprendre sa vie en main après l’échec cuisant de son mariage. C’est une jeune femme sage et simple.

– Jonathan est coach sportif. Charmant et séduisant, papa célibataire, C’est aussi un dragueur invétéré. Il profite des plaisirs de la vie.

– Wendy, chirurgien plastique qui vient de prendre son poste dans un nouvel hôpital avec des nouveaux collègues. Une férue de travail, une bonne vivante mais aussi une flippée de l’amour.

– Damien qui après ses études, vient de quitter Toulouse pour la capitale où il a trouvé un boulot. Très séduisant et sociable, il excelle dans sa profession qu’il exerce avec passion. Damien est le jeunot de la bande mais à 26 ans il est très mature.

Le quotidien de ses 4 personnes ne va cesser de se croiser. Ensemble ou séparément, ils vont vivre des moments intenses qui risquent de changer leurs vies à jamais.

Rocking Hearts est un chassé-croisé de vies et d’émotions joliment mis en scène par JM Pery. Un roman à 4 mains sensuel et touchant.

J’ai apprécié cette narration à 4 voix offrant ainsi un point de vue global sur les sentiments des acteurs. Cela m’a permis de découvrir les personnages sous toutes leurs facettes et de réellement les apprécier pour ceux qu’ils sont. Je me suis très vite attachée à eux car ils sont monsieur et madame tout le monde. Ils sont comme vous et moi, simples, sincères. J’ai eu l’impression de passer un moment avec des amis ce qui a rendu ma lecture plutôt agréable malgré quelques petites lourdeurs. Ils m’ont touché, Il m’ont fait rire, ils m’ont attendris.

Le scénario bien mené et assez sympa à parcourir. L’alliance des 2 plumes des auteurs fonctionne bien. Des petits trucs m’ont quelque peu chagriné (répétitions, lourdeurs, …) mais l’écriture était fluide et avenante. Le scénario est parsemé de passages érotiques très agréables que les auteurs nous offrent avec sensualité et subtilité.

Mon avis concernant cette lecture est cependant mitigé. Je crois que j’en attendais plus. J’espérai quelque chose de plus profond, plus abouti, plus érotique. Je suis restée sur ma faim. Après lecture du résumé, je ne m’attendais pas à ça et la fin me frustre énormément.