Soprano Freestyle – tome 2 🎵 Passe-moi le mic 🎵

🎵Titre: Passe-moi le mic ~ Tome 2: Soprano Freestyle

🎵Editeur: Michel Lafon (jeunesse) – Sortie: 25 avril 2019 (172 pages)

Ça y est, Saïd, Rachid et Illiassa montent leur premier groupe de rap ! Ensemble, ils passent des heures à peaufiner leur look et travailler leurs textes en s’inspirant de leurs idoles. 
Mais entre le Caïd, qui est toujours prêt à les rabaisser, et les incessantes moqueries de la cité, il est difficile de continuer à croire en leur plus grand rêve. 
Envers et contre tout, Saïd y croit pour trois. Avec ou sans le soutien de leur entourage, il ne lâchera pas, car pour lui une chose est sûre : une grande carrière les attend.

* Nous remercions Camille et les Éditions Michel Lafon pour ce service de presse

Ethan est loin d’être un grand lecteur, je dirais même qu’il déteste lire. Mais j’ai voulu qu’il profite des vacances pour lire un peu, surtout quand le temps n’y était pas et qu’on restait enfermé à la maison. Lassée de l’entendre se plaindre de la pluie, de l’ennui… je lui ai donné les 2 livres à lire avant la fin des vacances. Il a fallu le pousser pour lire le 1er tome qu’il a finalement lu en une semaine. Puis il a directement enchaîné avec le second qu’il a englouti en à peine 5 jours. C’est un exploit pour mon pré-ado qui est plus jeux vidéos que lecture, mais il était plutôt fier de lui et a aimé se plonger dans l’univers de son rappeur préféré.


🎵🎶🎵 L’avis d’Ethan 🎵🎶🎵

Le rêve de Saïd se réalise enfin. Avec Iliassa et Rachid, ils montent un groupe qu’ils appellent KDB ( Mc Kaely, Dyce, Double Boom).
Alors que Iliassa travaille leur look de beaux gosses, Saïd doit écrire des textes mais c’est très difficile pour lui, l’inspiration lui manque. Comme d’habitude le caïd vient se mettre sur son chemin pour l’intimider. Le caïd lui demande de racketter Florian, un nouveau 4éme mais quand Saïd refuse, il lui tend un piège qui aura de graves conséquences. Said s’en veut pour tout ca mais ile se n’est pas de taille à affronter le caïd et sa bande.

J’ai profité des vacances pour enfin lire ces livres reçus il y a plusieurs semaines. Apres avoir lu le premier tome, j’ai enchainé avec le second car je voulais savoir ce qui allait se passer après la battle. J’ai lu 2 ou 3 chapitres par jour et comme il y en a 15, j’ai lu le livre en 5 jours, ce qui est un record pour moi. C’est ma prof de Français qui va être contente quand elle va savoir ça. Il faut dire que c’était mieux que l’Odysée d’Ulysse. Ca se lit facilement et je ne me suis ennuyé. Je n’aime pas trop lire mais là j’ai bien aimé.

J’ai beaucoup aimé ce livre dans lequel il y a plein de rebondissements et d’action. C’est top de poursuivre les aventures de Saïd au fil des pages même si j’ai préféré le premier livre. Je suis quand même impatient de découvrir le tome 3 mais pour ça maman m’a dit qu’il fallait patienter jusqu’en octobre alors je l’ai demandé pour mon anniversaire.

Si vous aimé Soprano, vous allez aimé découvrir sa vie quand il était plus jeune, quand il était Saïd.

Ne t’attache pas

Titre: Ne t’attache pas

Auteur: Morgane Bicail

Editeur: Michel Lafon

Date de sortie: 9 novembre 2017

UN AMOUR QUI BRULE LES ETAPES

Alexie, seize ans, mène une vie rangée. Ce n’est pas le cas de son voisin, le séduisant et ténébreux Jérémy, qui ne vit que pour le risque et ne tarde pas à l’entraîner dans les défis les plus insensés.

Mais quel avenir y a-t-il pour une relation placée sous le signe de l’adrénaline et vouée à la clandestinité ?

* Je remercie les Editions Michel Lafon pour leur confiance et ce premier service de presse qui inaugure notre récent partenariat.

Alexie a 16 ans, c’est une élève studieuse qui mène une vie d’adolescente des plus banales. Un soir, elle se retrouve dans l’obligation de passer la soirée chez son voisin poussée par leurs parents respectifs à se tenir compagnie en l’absence de ces derniers. Le voisin en question se nomme Jeremy et a 2 ans de plus qu’elle. Ils ont beau être voisins depuis plusieurs années, Alexie et Jeremy ne sont pas amis, ils ne se croisent d’ailleurs presque jamais. Alexie est mal à l’aise en compagnie de son ténébreux voisin qui ne se gêne pas pour la taquiner. Mais, la jeune femme a de la répartie et ne se laisse pas faire ce qui plait à Jeremy.

Le jeune homme est accro à l’adrénaline. Il aime relever les défis les plus improbables et dangereux possible juste pour sentir l’effet grisant de l’adrénaline pulsant dans ses veines. On ne refuse pas un défi et Jeremy est prêt à tout pour sa dose d’adrénaline, pour s’évader quelques instants du monde réel, pour se sentir vivant. Il entraine, malgré elle, Alexie dans son délire.

Alexie aime la compagnie de son voisin et les 2 jeunes gens se fréquentent de plus en plus, chacun découvrant le caractère et les secrets de l’autre. Malgré l’attraction qui la pousse vers Jeremy, Alexie reste lucide face au danger que celui-ci encourt pour une montée d’adrénaline. L’attraction entre Jeremy et Alexia s’accroit de jour en jour et des sentiments naissants font que leur relation évolue mais l’attrait de Jeremy pour le danger effraie la jeune fille. De plus le jeune homme cache un secret qui pourrait bien faire s’effondrer leur relation naissante et fragile.

J’ai dévoré ce livre et j’ai beaucoup aimé l’histoire et les personnages. Ca se lit avec une facilité déconcertante et extrêmement vite, trop vite! Les pages défilent, on se retrouve facilement embarqué dans la trame qui est accessible, intéressante et littéralement palpitante. J’étais tellement prise dans l’histoire que je n’ai pas vu la fin arriver. L’auteur a réalisé un travail surprenant et abouti autour des sensations grisantes et étourdissantes mais aussi sur le déroulement déconcertant et intensif des faits ainsi qu’au niveau du ressenti profond et déroutant; des émotions qui nous submerge au fil des pages et rendent la lecture addictive. On s’attache directement et instinctivement au personnage d’Alexie car elle est spontanée, rafraichissante, très sympathique et attachante. Et puis, vient le temps de découvrir Jeremy, un personnage qui nous attire pour son coté ténébreux et mystérieux. Derrière son addiction à l’adrénaline, derrière son goût pour les défis et le danger on ressent sa fragilité.

J’ai découvert la plume de Morgane Bicail avec son précédent roman « PhonePlay » et ce second livre est de la même trempe, une petite pépite. L’écriture de l’auteure est fraiche et très agréable à lire. L’auteur nous transporte au cœur de son récit avec finesse et sensibilité. La trame avec un fond dramatique est bien construite autour de protagonistes intéressants et touchants, le récit est parcouru de rebondissements et de révélations surprenantes et l’auteur nous inonde d’un flot assez conséquent d’émotions contradictoires. Je ne m’attendais sincèrement pas à certains faits, l’auteur m’a surprise, m’a aussi fait rire et m’a émue. J’ai passé un très agréable moment avec ce livre. Merci à Morgane Bicail et aux Editions Michel Lafon pour cet exquis aparté de quelques heures au cours desquelles je me suis évadée.