Parier mais pas jouer – Tome 1

Titre: Parier mais pas jouer -Tome 1

Auteur: Chrys Galia

Editeur: BMR

Date de sortie:

– Numérique: 2 juin 2017

– Broché: 28 juin 2017

Tout réussit à Stephen Atkins. Excellent au travail comme dans sa vie privée, il ne connaît pas l’échec. Jusqu’au soir où Liv, serveuse dans son bar préféré, résiste à ses avances. Cette fille serait-elle hermétique à ses charmes ? Pourtant aucune femme ne dit non à Stephen Atkins… Mis au défi par ses amis, il a trente jours pour la séduire. Facile ! Ou pas… car la jeune femme a un caractère bien trempé. Sans le savoir, Stephen va se trouver pris à son propre piège…

* Je remercie Matéia et BMR pour l’envoi de ce service de presse.

Stephen Atkins a tout pour lui. Il est seduisant, sportif, charmeur et celibataire. Il est patron de sa propre société qu’il a créé et qu’il gère d’une poigne de fer. Il est l’un des meilleurs dans son domaine. Autrement dit Stephen est riche, très riche. Rien ne lui resiste aussi bien dans les affaires que sur un plan plus personnel. Les femmes succombent à son charme très facilement mais attention Stephen ne promet rien à ses prétendantes si ce n’est une nuit de plaisir.

Comme chaque vendredi soir, après une semaine harassante, Stephen se rend dans son Bar KG pour boire un verre avec ses amis, Brad, Tom et Riley, et se mettre en quête d’une proie.

Son KG a une nouvelle serveuse pour le moins surprenante: une jolie blonde avec un côté sauvage insaisissable. Elle plait de suite à Stephen qui entreprend de la séduire mais cette dernière est complètement hermétique à son charme légendaire. Elle va même jusqu’à carrement le rembaré. C’est une grande première pour ce grand séducteur. Ses amis s’amusant de la situation, lui lance alors un défi. Il aura 30 jours pour mettre la belle dans son lit.

Il va user de maintes tactiques pour séduire la jolie et sauvage Liv. Mais cette dernier n’est pas dupe et a autre chose à faire que de batifoler avec un coureur de jupons que la réputation précède.

Liv accumule 2 boulots C’est une femme mystérieuse qui cache un lourd fardeau.

Mais, elle va finir par accorder un rencard à Stephen. Stephen gagnera-t-il son pari ? Et si sous ce pari se trouvait l’amour ?

C’est Stephen le narrateur de cette histoire. J’aime beaucoup les histoires narrées d’un point de vue masculin, ça permet tellement de choses. Dans ce recit, j’ai ressenti de la retenue dans la prose de l’auteur et c’est un peu dommage. Cependant ça permet de vivre l’évolution de Stephen qui change mais qui garde son caractère. C’est cohérent. Car le mec qui tombe amoureux et qui se transforme en gentil petit toutou à sa mémère non merci. J’ai eu peur que Stephen emprunte ce chemin mais l’auteur a su lui laisser son petit caractère qui m’a séduite. Comment ne pas succomber, Stephen s’apparente, aux premiers abords, au mec sexy qu’on rêve de mettre dans notre lit puis qu’on aimerait adopter.

Liv est un personnage qui m’a beaucoup ému. Elle est courageuse, forte malgré l’enfer qu’elle a vécu. Son parcours, son histoire sont poignants. On les découvre au cours de la lecture et on tremble d’effroi en lisant le récit du calvaire qu’elle a vécu et le combat qu’elle mène. Je me suis attaché à son personnage, j’ai versé des larmes, j’ai été bouleversée par sa tragique histoire.

J’ai apprécié cette histoire mais mon avis reste mitigé. J’ai adoré les personnages mais le scénario est précipité. J’aurai aimé que la trame aille moins vite, que certains passages soient plus aboutis car je suis parfois restée perplexe fasse au déroulement des actions. De mon point de vue, il aurait été bien de s’attarder et d’étayer un peu plus la trame. Le dénouement est survolé et ça le rend peu cohérent.

Dans sa volonté de bien faire, l’auteur nous propose néanmoins une romance tendre et tumultueuse. Son écriture se révèle être subtile, fluide et rafraîchissante. Je découvre la plume de Chrys Galia est Elle s’avère être une jolie surprise. Elle a pris le risque d’écrire exclusivement du point de vue de son personnage masculin et c’est un pari réussi.

Ça se lit vite et ça reste une lecture agréable. Un récit contemporain qui met en scène une romance à la fois pleine de tendresse et un brin tumultueuse. J’ai aimé plonger dans cette lecture, découvrir les personnages, apprivoiser la plume d’une auteur que j’affectionne…. et surtout je me suis laissé envahir par cette constance émotionnelle que dégage cette histoire.

L’histoire de fond est boulversante, le duo de personnage est attachant, les personnages secondaires très sympathiques, la romance est plaisante et malgré ce manque d’approfondissement qui m’a un peu ennuyée, j’ai envie de lire le second tome. Et j’espère que l’auteur va pousser et approfondir un peu plus son scénario et lui apporter ce développement que je recherchais dans cet opus.

Chasing Red – Tome 1

Titre: Chasing Red – tome 1

Auteur: Isabelle Ronin

Éditeur: BMR éditions

Dates de sortie: 10 mars 2017 (numérique) – 28 juin 2017 (broché)

Caleb est la star de l’université. Il est beau, riche et insouciant. Aucune fille ne lui résiste. Aucune, sauf Veronica Strafford, alias Red, qui occupe toutes ses pensées depuis qu’il l’a vue danser, tellement irrésistible dans sa robe rouge. Quand il découvre que Red s’est fait expulser de chez elle et n’a plus nulle part où dormir, Caleb lui propose de loger dans son immense appartement. Mais la jeune femme est difficile à apprivoiser. Elle n’attend jamais rien de personne. Ou plutôt si : elle s’attend toujours à ce qu’on l’abandonne.

* Je remercie Myriam et les Éditions BMR pour l’envoi de ce service de presse.

Caleb est beau, arrogant et riche. Il est sportif, capitaine de l’équipe de l’université. Toutes les filles sont à ses pieds et lui en profite largement. Un séducteur dans l’âme et un vrai tombeur.

Mais ça c’était jusqu’au soir où ses yeux se pose sur la jolie brune en robe rouge qui ondule sur la piste de danse du club où il a ses habitudes.

Cette fille qu’il surnomme Red, l’envoute mais très vite elle le repousse. C’est une première pour lui.

Plus tard dans la soirée, il va sortir la jeune femme d’une galère. En voulant la raccompagner chez elle, il apprend qu’elle s’est faite expulsée et n’a aucun endroit où aller. Contre toutes attentes, il lui propose déménager chez lui. Il a un immense appartement et une chambre d’ami libre, en contrepartie elle fera la cuisine. D’abord réticente Veronica, alias Red, accepte sa proposition en imposant ses règles et ses limites.

Bienvenue dans une colocation détonante !!!

J’avoue avoir très vite succombé au charme de Caleb. Un nouveau bookfriend sur ma liste. Il est comme je les aime: sexy et arrogant mais gentil et touchant.

Quant à Veronica, on l’aime dès le début car elle est directe, elle n’a pas froid aux yeux. Et pourtant elle cache une grande sensibilité, qu’elle dévoile au cours de l’histoire. Elle n’a pas eu une enfance très heureuse.

Nos héros vont se chercher, d’apprivoiser, se tester, se toucher et s’aimer. Petit à petit Veronica se laisse séduire par Caleb. Leur idylle naissante est cependant fragile. Veronica ayant du mal à montrer ses sentiments de peur d’être de nouveau déçue, se renferme. Alors quand elle doute, elle fuit. La fuite étant son seul moyen de défense.

Les personnages apportent beaucoup à cette histoire. Je me suis attachée à eux. Ce n’est pas le coup de coeur mais les personnages sont très sympathiques et devoilent leurs fêlures petit à petit donnant envie de tourner les pages juste pour poursuivre l’aventure avec eux. La fin me laisse un petit goût amère. Elle arrive trop abruptement, trop rapidement et m’a laissée sur ma faim.

Cependant, j’ai apprécié l’écriture d’Isabelle Ronin malgré quelques maladresses et fragilités. Son écriture est légère, simpliste mais alléchante. Même si parfois ça manquait un peu de fluidité et de profondeur, elle reste prenante de part cet attrait pour les personnages. Elle alterne les genres en passant de passages sensuels à des moments intimistes d’une jolie sensibilité puis à des scènes rafraîchissantes et drôles. Ça se lit vite et c’est plaisant, divertissant.

Chasing red est une lecture agréable dans l’air du temps, d’une grande simplicité et sans prise de tête. Je l’ai d’ailleurs lue en quelques heures car même si ce n’est pas parfait, ça reste une romance très sympathique, divertissante et agréable à lire.

Sex game or Passion ? – saison 1

Titre: Sex game or Passion – saison1

Auteur: Totaime

Éditeur: BMR

Date de sortie: 14 juin 2017 (broché)

Ben et Zoé se connaissent à peine et pourtant ils se détestent au point de ne pas pouvoir rester trop longtemps l’un près de l’autre au risque de s’étriper. Toutefois, par amitié pour Lola, leur meilleure amie commune, ils sont prêts à quelques concessions… Jusqu’au jour où ils sont contraints de vivre sous le même toit. La déclaration de guerre semble inévitable… À moins que chacun décide d’y voir un jeu? Un jeu d’adultes qui pourrait s’avérer dangereux et remettre en cause leur relation.

* Je remercie Myriam pour l’envoi de ce service de presse mais aussi pour sa gentillesse.

Sex game or Passion est un spin-off de Sex friends or lovers de Totaime.

Dans sex game or Passion, nous retrouvons bien entendu Lola et Jayden mais ils passent au second plan, l’histoire étant accès sur Zoé et Ben. Ça reste quand même sympa d’avoir des nouvelles de nos tourtereaux qui avancent dans leur relation.

Pour resituer: Ben c’est chouchou, le meilleur ami de Lola et aussi son colocataire. Ben est également l’associé et le meilleur ami de Jayden.

Zoé est également la meilleure amie de Lola.

Zoé a décidé de quitter Paris pour tenter le rêve américain et se rapprocher de Lola. Le temps de trouver un boulot et son propre logement, elle s’installe chez Lola et Ben. Ce qui n’est pas au goût de Ben. Et encore moins au goût de Zoé mais elle n’a pas le choix. Zoé peine à trouver du travail, elle se sent seule et ignorée par Lola qui file le parfait amour avec son Jayden.

Entre Zoé et Ben c’est la guerre froide !! Ces 2 là, ne peuvent pas se voir. Ils se détestent et se cherchent à tout bout de champ. Mais qui aime, châtit bien, non ?

Ils vont être obligés de cohabiter ensemble sans Lola pour faire l’arbitre et les rappeler à l’ordre.

Entre manigances, incertitudes et coups bas, une attirance sexuelle s’installe entre les 2 ennemis. Ben défie Zoé et enclenche un jeu dangereux qui les mettra sur une corde brûlante et tendue à l’extrême (comme le monstre dans le caleçon de Ben. Rhoo !!! )

Qui des 2 craquera le premier ? Les paris sont ouverts !!! Mais à trop vouloir jouer nos anges sexy de L.A, Ben et Zoé, pourraient bien se brûler les ailes en cours de route. Bienvenue dans « Les anges jouent à sex game or Passion » by Totaime. Que les hostilités commencent !!!

Alors déjà comment je vais faire pour survivre jusqu’à fin octobre pour connaître la suite avec cette fin de malade !!!! C’est pas possible !!! Je crie au scandale !!!

Donc voilà vous savez déjà que la fin est frustrante et que si je veux la fin c’est que j’ai aimé. Oui j’ai même adoré !!!

J’ai ri, j’ai pesté, j’ai levé les yeux au ciel, j’ai fantasmé, j’ai eu chaud, j’ai été touchée par les personnages…. cette lecture m’aura fait vivre un excellent moment.

J’ai découvert Ben et Zoé sous un jour nouveau, se dévoilant petit à petit. Ils n’ont amusé et ils m’auront ému. Une histoire qui peut sembler déjà vue, je le conçois. Un homme et une femme que tout oppose, qui se détestent …. mais Totaime avec sa légèreté, sa sensualité rend cette histoire charmante, envoûtante et complètement additive.

Ce livre c’est pire qu’un rodéo. Il faut le dompter le couple Ben-Zoé mais dès que la machine est lancée, bien huilée, on ne l’arrête plus et la cadence monte crescendo jusqu’à attendre un rythme infernal. Ça déglingue de ouf !!!

Ça commence doucement, trop… et puis sans crier gare, la machine s’emballe nous emportant dans son tourbillon.

Au cours de mon dévorage littéraire (si ça existe), la divine écriture de Totaime aura était un envoûtant délice. Oscillant entre humour, émotion et désir, la plume de Totaime nous embarque dans un tumultueux jeu érotique. On en prend plein les yeux et nos culottes ne résistent pas. L’écriture est mélodieuse, sensuelle et audacieuse. L’auteur nous fait flirter sur une vague de désir constant.

I hate U love me – Tome 2

Titre: I hate U love me

Auteur: Tessa Wolf

Éditeur: BMR

Date de sortie: 9 juin 2017 (numérique)

« Bien sûr, je l’ai oublié. Fares… » Serait-ce une litanie que je récite sans cesse pour me convaincre que c’est possible ? Suis-je faible au point de prier de toutes mes forces pour effacer de ma mémoire notre histoire, son visage et ses mots ?

Tout doit s’évaporer dans les méandres et les failles de mes souvenirs. Il en va de l’équilibre du bonheur insufflé par mon mari.
Oui, je voulais à tout prix l’oublier mais il a resurgi dans ma vie. Empoignant mon cœur, torturant ma raison, alors même qu’il me rappelle qu’un homme comme lui ne s’oublie jamais.

* Je remercie BMR et Netgalley pour ce service de presse.

Elena est maintenant marié, a une jolie maison, un boulot qu’elle adore et dans lequel elle s’épanouit. Sa vie semble être parfaite. Elle s’applique à rendre sa vie normal et parfaite en estompant chaque jour un peu plus le souvenir de Fares.

Quand un jour, le destin va remette Fares sur son chemin. Elle a beau le fuir comme la peste, son besoin de comprendre et son désir ardent pour cet homme brut et sexy, poussent Elena à le revoir. Il a besoin de savoir si elle est heureuse.

Elena mettra-t-elle en péril son mariage pour un amour qu’elle sait impossible ? Fares laissera-t-il la femme qu’il aime dans les bras d’un autre?

J’ ai instantanément replongé dans les aventures d’Elena. Mon état de frustration depuis la fin du tome était à son apogée. Alors, j’ai commencé la lecture de ce second tome en m’attendant à tout. Mais tout n’était pas suffisant. Tessa Wolf avait prévu bien d’autres choses à la fois surprenantes, troublantes et galvanisantes. Oh !!! Elle n’épargne pas ses personnages et encore moins ses lecteurs qu’elle fait passer par tout un tas d’émotions intenses et contradictoires. Soyez prévenus !

Ainsi, le personnage d’Elena n’est pas épargnée. La jeune femme qui avait déjà bien souffert dans le tome précédent, va carrément morfler dans cette suite. J’ai eu tellement mal au coeur pour elle. Sa détresse m’a complément bouleversée.

Fares, non plus n’est pas épargné. Mon coeur s’est à maintes fois serré pour ses 2 personnages. Les mots de Tessa Wolf ont été comme un coup de poignard en plein coeur tellement ils n’ont retourné.

J’ai aimé, j’ai adoré même, mais je ne peux pas trop vous en dévoiler. Cette romance est à lire absolument !!!

Tessa Wolf n’a rien à envier aux plus grands auteurs. Son style lui est propre et vraiment additif et sensationnel, il n’y a pas d’autres mots. Sa plume est divine, chaloupée, fluide, envoûtante, précise, émouvante telle une chorégraphie. Les mots, les émotions déferlent tel un ballet à l’opéra. C’est intense, c’est magique. Ca nous envoûte, ça nous subjugue, ça nous submerge de sensations. Bravo !!!

Durant ma lecture, je serai passée au travers d’un tunnel sans fin où tout est plus intense, plus sensuel, plus bestial, plus beau.

I hate u love me c’est l’histoire d’une passion dévorante et d’un amour d’une beauté infinie mais destructeur. Cette romance mélange amour, désir, drame dans un scénario envoûtant dirigé par une auteure talentueuse. Une plume merveilleuse pour une romance des plus atypiques, indescriptibles et transcendantes qu’il m’ai été donné de lire.

Un superbe second tome et c’est un indéniablement second coup de coeur pour la fille fleur bleu que je suis et qui a fini sa lecture en larmes.

Merci ❤

#Audrey 💋

Vous avez reçu un message

Titre: Vous avez reçu un message

Auteur: Jena Rose

Éditeur: BMR

Dates de sortie:

– numérique: 28 octobre 2016

– broché: 5 juillet 2017

resume

Kate en est persuadée, sa vie avec Paul est parfaite. Bientôt, il la demandera en mariage, et ils pourront vivre leur amour pleinement. Rien n’est plus important que cette évidence : elle a besoin de lui, il a besoin d’elle. Mais lorsque sa rédactrice en chef lui impose la rédaction d’une nouvelle chronique, nécessitant de s’inscrire sur un site de rencontres en ligne, Kate perd peu à peu ses repères. Flirter, séduire… c’est tellement loin de tout ce qu’elle connaît, une référence à un passé qu’elle a eu tant de mal à effacer. Derrière son écran d’ordinateur, le professionnalisme fait pourtant place à la curiosité, le doute éventuel s’immisce. Mais la même question persiste : pourquoi se laisser prendre au jeu alors qu’elle dispose de tout ce dont elle rêve ? À moins que…

mon-avis-by-audrey

* Je remercie Myriam chez les Éditions BMR pour l’envoi de ce service de presse. Bonne continuation 😉

Kate a, à priori, tout pour être heureuse: un bel appartement, un super job, des amis et un homme séduisant,Paul, prêt à l’épouser, avec qui elle file le parfait amour. Mais les apparences sont parfois trompeuses… Quand sa patronne lui confie la rédaction d’ une nouvelle chronique, Kate se retrouve perdue. Les critiques culinaires elle gère mais rédiger un article sur le sexe et les rencontres sur les réseaux genre adopte un mec.com, c’est nouveau et plutôt osé pour cette jeune femme sage avec ses chemisiers et son collier de perles.

En s’ inscrivant sur un site, elle fait la connaissance virtuelle d’un photographe avec qui elle entame un correspondance, puis celle d’un homme mystérieux qui se fait appeller » inconnu » et qui lui propose de jouer, ce qui réveille en elle l’ancienne Kate, depuis longtemps refoulée. Mais qui est ce fameux inconnu ? Est-il réellement un inconnu ? Que Cherche-t-il ? Kate va-t-elle se brûler les ailes ?

Wouahou !!! J’ai pris un pied d’ enfer en lisant ce roman. C’est juste de la bombe !!! C’est carrément démentiel !!! C’est simple je l’ai dévoré d’une traite et j’ai carrément kiffé !!!
J’ai ressenti le désir de Kate, j’ai adoré découvrir et jouer avec notre inconnu, je suis morte de rire avec Lucy… Une touche de mystère plane tout au long de la lecture.

Une effluve d’ émotions incroyables m’a envahie tout au long de ma lecture.

J’ai adoré les échanges mails, textos qui me rappelle une fameuse trilogie. Mais je suis fan de ce genre de procédés. Ça apporte un peu de fraîcheur et de légèreté. Et je trouve que ça rend le récit plus vivant. Il faut le souligner, certains échanges mails sont d’ une puissance érotique à incendier les culottes.

Dans l’ensemble, les scènes érotiques sont carrément hot!!! Notre inconnu joue avec Kate mais il joue aussi avec nous. Il m’a mise dans un de ces états wouahou!!! Je suis entree en transe littéraire !!! L’auteur s’amuse à nous rendre folle… folle de désir, folle de cet inconnu. Jusqu’à l’orgasme littéraire !!!
Un mélange de désir, d’ envie, de colère, et de frustration, de mystère. Un véritable jeu du yoyo. Un déluge d’ émotions contradictoires, une avalanche de questions. Mais put…. que c’est bon !!!

J’ai adoré de A à Z : le récit, les personnages , les mails, les flash-backs et surtout la plume transcendante et envoûtante de l’auteure. C’est divinement bien écrit avec finesse, sensualité, sensibilité et frivolité.

L’auteure a fait de son roman une toile de maître: du rouge vif pour la passion, du jaune pétant pour l’ humour, du bleu roi pour l’ indécision, du noir pour l’ angoisse, du vert pour l’ espoir, du gris pour le mystère … Un oeuvre d’art où se mêlent les couleurs et les émotions afin de vous transporter vers un univers chaleureux, voluptueux et sensuel.

Coup de coeur

❤❤❤❤❤❤

Chronique by #Audrey


💋