Sans Coeur 

Titre: Sans Coeur

Auteur: Angel Arekin

Éditeur: BMR

Genre: Dark romance

Date de sortie: 7 avril 2017 (numérique uniquement)

Parce qu’aucun homme ne semble s’intéresser à elle, Abigael se sent quelconque et tente en vain d’attirer le regard des garçons, quitte à passer pour une fille facile. L’arrivée dans son BTS de Ciaràn Mordret et son étrange proposition vont changer la donne. « Ça t’intéressera », lui assure-t-il. À raison… Abigael pénètre alors dans l’inquiétant manoir des Mordret. Cependant le manoir n’est pas la seule chose bizarre dans cette famille. À mesure que ses sentiments grandissent pour le beau et ténébreux jeune homme, Abigael comprend que le comportement atypique de Ciaràn cache un lourd secret, qui bouleversera sa vie. Si elle choisit de rester… Mais n’est-il pas déjà trop tard pour s’enfuir ?

* Mise en garde: SANS COEUR est une fiction dark qui n’entre pas dans les codes de la romance classique : romance y rime avec violence, séduction avec soumission, et certaines scènes peuvent surprendre les lectrices non averties.

* Je remercie notre partenaire BMR et hachette pour ce service presse reçu via Netgalley.

Vous connaissez sans doute le syndrome de la page blanche pour les auteurs, il existe aussi pour les blogueuses et en l’occurrence pour moi.

C’est simple j’ai lu cette romance atypique il y a déjà une semaine mais impossible de décrire mon ressenti, aucun mot n’est à mes yeux assez puissant pour parler de « Sans Coeur ». Angel Arekin m’a conseillé de laisser parler mon coeur alors on va essayer. Oui C’est une aventurière; même pas peur !!
Donc voilà…

Il a une semaine j’ai littéralement dévoré cette oeuvre d’Angel Arekin. Je l’ai englouti en quelques heures au point de me retrouver dans le rôle de la mère indigne quand mon fils est venu me dire qu’il avait faim. Je lui répond, innocemment sans quitter des yeux ma liseuse, qu’il n’est pas l’heure et lui me rétorque  » maman il est 20h « . Quoi ??? 20h ?? Omg !!! Je n’ai pas fait à manger pour mes enfants !!! Ils se couchent habituellement à 20h15. Panique à bord !!! Mais mon livre !!! Non les enfants !!! Heureusement C’est les vacances. Ouf !!

Je plaide coupable « mère indigne par envoûtement littéraire ». Pour vous rassurer mes enfants ont quand même été nourris. Un super plateau repas dont ils raffolent devant un dessin animé pour me faire pardonner (et pour reprendre ma lecture tranquillement).

Donc j’ai lu, j’ai dévoré ce roman signé A. Arekin. Je me suis laissée transporter, happer par son histoire insolite et boulversante. Je me suis laisser envoûter par sa plume chatoyante et additive.

Après la mère indigne, je me fais l’effet d’une toxico accro à la plume magique et à l’univers magnétique de cette auteur de grand talent.
Les mots coulent comme de l’or liquide. Le vocabulaire est éloquent, riche. Et j’ai apprécié les références littéraires et artistiques. Enfin l’ancienne étudiante en lettres et histoire de l’art a raffolé de toutes ses comparaisons, renvois artistiques, détails… La finesse et la volupté de l’écriture donne un effet de fluidité déconcertante. D’un autre côté la plume est suave et délicate puis obscure. Les scènes érotiques sont divines, les scènes psychologiques sont traitées de manière spectaculaire. Une écriture multi-facette que l’on découvre au fil des pages et devant laquelle on ne peut que s’émerveiller. C’est une véritable prouesse littéraire ! Bravo !! J’ai lu de bons textes, des textes excellents même mais celui-ci est indéfinissable.

Parlons un peu des personnages quand même. Abigael sous ses airs de petits anges est une force de la nature. C’est une jeune femme intelligente, avec qui la vie n’a pas été tendre et pourtant elle est d’une grande gentillesse. Elle fait énormément attention aux regards que les autres posent sur elles, les apparences ont une place prépondérante dans son quotidien. Elle recherche la compagnie d’autrui comme-ci la solitude l’effrayait. Mais attention, elle a un sacré tempérament et de la répartie. Qui si forte si pique et même pas peur des Mordret.
Quand Ciaràn Mordret lui propose un pacte, elle saute sur l’occasion. Il sera ce qu’elle attend de lui en public et elle sera à lui en privé. Abi va entrer dans l’entre du diable. Le manoir Mordret lui ouvre ses portes et elle fera la connaissance de la famille la plus déjantée qui soit. La famille Adams à côté c’est de la gnognotte, un doux euphémisme.
Ciaràn Mordret… Ciaràn, Ciaràn, Ciaràn. Ce mec est plutôt beau gosse mais il a un gros défaut. Arrogance ? Possessivité? Associal ? Impulsivité ? Connard-attitude?

Un peu de tout ça mais pire encore. Je vous laisse découvrir lequel …

Ciaràn Mordret est un être complexe et démoniaque même carrément machiavélique. Mais … Je l’adore !!! Il m’a envoûtée malgré toute sa complexité. Sa complexité, son machiavélisme est envoûtant. Oui, je dois être maso. Mère indigne, accro et masochiste, quel palmarès !!! Je suis addict au chocolat aussi. Cas irrécupérable !!
Attention j’ai eu envie de le baffer le vilain garçon et de le mordre aussi…. Non plus sérieusement, Angel Arekin a créé un personnage encore jamais vu. Du coup la lecture se fait psychologique, captivante et rafraîchissante. Ciaràn est un peu comme un cobaye que l’on veut tester, le nouveau joujou des accros à la romance tordue comme moi.

J’ai plongé coeur, corps et âme dans ce récit à la cadence infernale. Le titre est « Sans Coeur » mais moi il m’aura fallu 100 coeurs pour absorber ce trop-plein d’émotions phénomènales qui m’ont poignardées de toute part. Cette romance est une débauche émotionnelle.

Je suis subjuguée par la plume, par l’imaginaire, par l’univers de madame Angel Arekin qui me prouve encore une fois qu’elle a un talent indéniable et incommensurable.

Angel Arekin est une artiste qui a mis en scène une oeuvre obscure, atypique, profonde et intense. Vivement  » Sans Âme  » 😍

Petite référence à un conte traditionnel. Oui vous vous souvenez, pour lire tranquillement j’ai mis mes enfants devant un dessin animé, et inconsciemment ou pas d’ailleurs, j’ai lancé le petit chaperon rouge avec le grand méchant loup. Qui a peur du grand méchant loup ??

Traquée / Tome 2 (L’organisation)

Titre: L’organisation – Tome 2: Traquée

Auteur: Lindsey T

Éditeur: BMR

Date de sortie: 19 Mai 2017 (numérique)

Elle fera tout pour le séduire, quitte à se brûler les ailes… car dans le monde de l’espionnage, les apparences sont toujours trompeuses.

Mia, agent de l’Organisation, est chargée de surveiller Boris Voronov, un influent chef mafieux. Mais à deux doigts d’être réussie, l’opération tourne mal, et c’est au tour de Mia de devenir la cible de Voronov. Elle est sauvée in extremis par ses collègues, Ryan et Jake, mais pas hors de danger : Mia est désormais traquée par Voronov. Pour sa sécurité, elle doit tempérer son caractère volcanique et se faire oublier dans une maison isolée en bord de mer. Mission impossible quand elle découvre que c’est Jake qui l’accompagne dans sa retraite. Jake qu’elle désire depuis si longtemps sans oser le lui dire. Jake, aussi froid et insensible qu’elle est chaleureuse et explosive, et qui cache de lourds secrets…




* Je remercie BMR et Netgalley pour ce service presse. 


Mia est infiltrée dans le cercle fermé de la mafia Russe. Son objectif Voronov, le chef de la mafia Russe. L’opération d’infiltration tourne mal et Mia se retrouve prise au piège. Jack et Ryan, ses collègues, la sauvent de ce guêpier in extremis. A son réveil, Mia est blessée physiquement et psychologiquement. Les membres de L’organisation sont sur leurs gardes, Mia est désormais la cible de Voronov. Cependant, ils lui cachent la vérité. Mia étant d’un tempérament de feu et sentant qu’on lui cache quelque chose, va pousser ses collègues dans leurs retranchements, mettant toute l’équipe en danger. 

Suite à un incident dans lequel un membre de l’équipe est blessé, le chef l’isole dans une maison en bord de mer avec son collègue Jack pour la protéger. Jack surnommé Iceman (homme de glace) par Mia. Il grand, blond, musclé et sexy mais aussi taciturne et glacial. Tout l’opposé de Mia qui est plutôt chaleureuse, ouverte, volcanique. Entre eux ça a toujours était tendu mais Mia rêve secrètement de faire fondre l’iceberg Jack. 

Enfermés et isolés loin de tout, la tension entre Mia et Jack est palpable. La chaleur de Mia fait écho à la froideur de Jack. Jack est froid, distant alors que Mia réfréne son désir pour lui. Entre désir et provocation il n’y a qu’un pas.

Ils sont vite rattraper par le danger. Voronov et ses sbires sont sur leurs traces. 
Lors de leur cavale pour fuir la mafia, Mia et Jack vont avoir l’occasion de se découvrir, de se rapprocher, de partager leurs passés. Ils vont devoir se faire confiance mais leurs vieux démons ne sont jamais loin. 

C’est une lecture vertigineuse. Wouahou !!! J’ai vécu cette lecture comme un ascenseur émotionnel, comme un coup de poing au coeur. L’histoire est grandiose !!! La cohérence des faits, des événements… Le côté émotionnel, l’aspect dark … Tout est divinement bien écrit et mené par l’auteur.

 Dès le début, je me suis retrouvée plongée au coeur d’un tourbillon sans fin. Mia encaisse, mon dieu ce que cette femme est forte. J’ai voulu arrêter sa souffrance tellement elle était poignante. J’ai voulu vivre son désir pour Jack tellement il est intense. Cette femme fait preuve d’abnégation. Elle a un caractère et un tempérament volcaniques mais ce qu’elle va vivre va la rendre fragile. Pourtant elle va faire preuve d’un courage sans faille en se jetant dans la gueule du loup pour sauver sa famille de coeur malgré la trahison des siens, quitte à prendre son âme et à y laisser son humanité. 

Lindsey T. a écrit une histoire explosive, originale et audacieuse. 
Cette lecture n’est pas de tout repos. Mon coeur a fait des envolées, des embardées… et je crois même qu’il a arrêté de battre à plusieurs reprises. 
Le danger, la menace pèse sur nos héros du début à la fin. Mais mon coeur aura aussi battu la chamade.

Quand le feu rencontre la glace ça fait des étincelles. Laissez-moi vous dire que Iceman n’est pas un glaçon. Bien au contraire, Jack m’aura donné chaud, très chaud et c’est moi qui ai eu besoin de glaçons pour me rafraichir.                 Wouah !!! Les quelques scènes érotiques sont fabuleuses et n’ont faites frémir par leur amplitude suave. 

Oh !!! Jack !!! 

L’écriture de Lindsey T. est tout simplement sublime, divinement bien dosée entre intensité, sensibilité et sensualité. C’est épurée et fluide. C’est une magnifique romance erotico-suspense rythmée par des rebondissements et émotionnellement chargée. Ça se lit aisément. Une lecture complète, passionnante et addictive. Un scenario qui jongle entre danger et désir, qui plonge le lecteur dans une divine torpeur, qui envoûte et qui rend accro. Encore une fois, L’organisation m’a prise dans ses filets.

J’ai carrément dévoré ce livre. Je l’ai ouvert, j’ai lu la première page, puis la seconde et sans m’en rendre compte j’étais déjà la fin. Au fil des pages, j’ai surfé sur une vague déferlante de volupté, de danger et de sensualité. C’est additif et prenant. Une pépite, une réussite, une bombe, un coup de coeur !!! Bravo à Lindsey pour ce bijou. 

Je n’ai que 2 choses à dire:  » Wouah !!! C’est un véritable coup de coeur. J’ai adoré !!!  » et  » vivement le tome 3  » ❤❤❤❤❤

I hate U love me #1

  • Titre: I hate U love me (tome 1)
  • Auteur: Tessa Wolf 
  • Éditeur: BMR / Hachette Roman
  • Date de sortie: 21 avril 2017 (sortie numérique)


      A 18 ans, ma vie est toute tracée. Raisonnable, réfléchie et ambitieuse, je me prépare à intégrer une des plus prestigieuses universités de Paris. Raisonnable… Je l’étais avant de le rencontrer. Fares. Ce garçon intimidant, intrigant, différent des autres qui va tout remettre en question. Bouleverser mon monde parfait, juste avant de disparaître. Laissant derrière lui une histoire d’amour explosée en plein envol.
      Cette rupture m’a changée à jamais.
      Trois ans plus tard, le destin met à nouveau Fares sur mon chemin. Lui a refait sa vie, pas moi et son indifférence va achever de me détruire. Quand plus rien n’atteint celui qu’on aime et que la haine prend le dessus, la vengeance n’est-elle pas la plus douce des thérapies ?




       * Je remercie BMR et Hachette pour ce service presse reçu via Netgalley. 



      Elena est une étudiante studieuse qui s’investie dans ses études. Elle est issue d’une famille soudée. Elle a des amies fidèles avec qui elle passe son temps libre. Elle a également un petit ami aimant. La vie de l’étudiante parfaite qui va passer son bac dans quelques mois et prévoit d’intégrer une université prestigieuse sur Paris, s’installer en colocation … tout est planifié. 

      Jusqu’au jour où, par mégarde, elle entre dans la mauvaise salle de classe. Ce jour là sa vie va changer, elle va rencontrer Fares. Il n’est pas son genre, trop bad boy avec un soupçon d’arrogance. De plus, il enchaîne les conquêtes, vraiment pas don truc. Et puis elle a déjà un petit ami. Cependant Fares l’intrigue. Il est mystérieux et le destin s’acharne à le mettre sur le chemin d’Elena. Va-t-elle succomber au bad boy du lycée ? 

      3 ans plus tard… Elena étudie à Paris et vit en colocation avec ses amies. Son plan était parfait jusqu’au jour où il l’a quittée et où elle n’a plus été la même. Ce jour là, il lui a arraché une partie du coeur. Et depuis Elena vit en apnée se concentrant sur ses études, travaillant également dans un club privé, haut de game et réputé pour financer ses études. Un soir, alors qu’elle remplace une collègue malade, elle va se retrouver plonger 3 années en arrière. Il est là !! Plus vieux, plus homme, toujours aussi beau et tellement sexy. Lui, l’amour de sa vie… 

      Je suis amoureuse !!! Je suis tombée sous le charme brut de Fares. Ce personnage aux multiples facettes m’a littéralement envoûtée et bouleversée. Il est mystérieux et vulnérable à la fois. Il cache un grand secret qui va complètement relancer l’intrigue de l’histoire. Il peut se montrer doux et tendre, puis brutal quand il est en situation de préservation. Mais dans tout les cas, il m’a rendu folle !! 

      Elena est un personnage très simple et pourtant très attachant. Elle paraît fragile mais cache une force de caractère insoupçonnée qui l’a rend attendrissante. Elle va vivre des moments difficiles mais elle va toujours se montrer digne et persévérante. Heureusement elle est très entourée par sa famille, ses amis… 

      L’auteur nous entraîne dans un récit très bien élaboré avec des personnages principaux auxquels on peut aisément s’identifier et qui pour autant ne sont pas communs. Ils ont des particularités qui les rendent uniques et différents des autres romance. Ce point est rafraîchissant. 

      La trame est menée avec brio et les nombreux retournements de situation sème un brouillard et accroche le lecteur d’une manière imperturbable. Personnellement, il m’était impossible de lâcher ma liseuse. J’ai eu le syndrome « encore un chapitre  » que je me suis répété en boucle jusqu’à trouver les mots  » à suivre… » et là je ne vous raconte pas la frustration. 

      Tessa Wolf nous immerge dans une histoire réellement agréable à lire en intégrant le lecteur dans le cocon d’Elena, avec des personnages secondaires nombreux, des événements réalistes, des rebondissements … 

      Elle nous fait voyager à Paris, au Japon, à Dubaï… à travers les moeurs et les coutumes, au coeur d’une relation tumultueuse et volcanique. 

      L’écriture est fluide et prenante. La plume vacille entre sensualité et volupté pour les scènes sexy, entre sensibilité et poésie pour les passages romantiques, entre hardiesse et brutalité dans les moments forts et sombres, … une plume gracieuse et naturelle dans sa globalité. Une jolie plume qui a réussi à me faire ressentir une multitude d’émotions.
      Cette romance est atypique et touchante dans sa trame, divertissante à travers ses personnages et sombre dans son fond. J’ai adoré lire cette romance dans laquelle je me suis plongée aisément et sans retenue dès les première chapitres. 
      J’ai dévoré ce petit bijou signé Tessa Wolf. C’est une romance troublante, palpitante et diablement sexy qui vous fera ressentir un bon nombres d’émotions contradictoires, qui engendrera une révolte émotionnelle intense mais une romance à lire. 

      #Audrey 



      L’organisation – Tome 1: Piégée

      Titre: L’organisation ( Tome 1: Piégée )

      Auteur: Lindsey T.

      Éditeur: BMR

      Date de sortie: 24 mars 2017 (numérique uniquement)

      Elle est blessée, seule. Il est fort et promet de la protéger. Mais qui est-il vraiment ?

      Laissée pour morte lors d’un braquage dans la banque où elle travaille, Lori s’en sort miraculeusement. A l’hôpital, elle découvre à son chevet Ryan, chargé de sa protection. Elle accepte de le suivre dans un chalet isolé où elle doit se cacher avec lui et son collègue Marco. Sur place, malgré l’arrogance de Ryan, elle succombe à son charme, mais découvre qu’il faisait partie des braqueurs. Terrifiée, elle parvient à s’enfuir. Deux mois plus tard, elle vit cachée en ville lorsqu’elle est victime d’une nouvelle attaque. Elle n’a la vie sauve que grâce à l’intervention de Ryan. Bouleversée, Lori doit s’en remettre à cet homme à l’identité trouble. Ryan lui avoue alors qu’il fait partie d’une agence secrète, l’Organisation, œuvrant dans l’ombre pour le gouvernement.


       

      Je remercie les éditions BMR/ Hachette roman et netgalley pour leur confiance. J’ai été ravie de découvrir ce roman en SP. Merci également à Lindsey T pour sa confiance et l’immersion intense dans son univers.



      Tout commence avec Lori, jeune femme indépendante et solitaire. Elle n’a plus de famille et pas réellement d’amis. Sa vie se résume à son boulot dans lequel elle excelle. Elle travaille à la banque Morgan et est chargée d’informatiser les systèmes de la banque où elle officie. En plein boulot, elle se retrouve prise au piège d’un braquage et se fait tirer dessus. 

      Elle se réveille plusieurs jours plus tard, paniquée et affaiblie, à l’hôpital sous le regard ardent et hypnotique d’un inconnu. Elle vacille entre conscience et inconscience, entre douleur et moment de lucidité. L’inconnu aux yeux verts est présent a chaque réveil. Mais elle ne se souvient de rien. Que fait-elle à l’hôpital ? Qui est ce mystérieux inconnu ? 

      L’inconnu se nomme Ryan Williams. Il es U.S Marshall chargé de la sécurité de Lori. Ryan est robuste et musclé, un regard émeraude et hypnotique, un caractère bien trempé. Il émane de lui de l’arrogance et de la puissance. A son contact, Lori ressent comme un sentiment de sécurité. Il pose sur elle un regard compatissant et protecteur.

      Une fois cette dernière rétablie, il l’emmène dans un lieu isolé pour le programme de protection des témoins. Lori se fie directement à lui. Elle lui accorde sa confiance dans sourciller. Un lien de confiance se lie très vite entre eux. Après tout Lori n’a personne sur qui compter. Elle s’en remet corps et âme a celui qui est censé être chargé de sa sécurité. Et si Ryan n’était pas celui qu’il prétendait être ? 


      Dès le debut, j’ai été surprise par l’emploi de la 3ème personne du singulier pour la narration je ne m’y attendait pas. En général, je ne suis pas fan. Je préfère de loin, la narration à la première personne qui permet, selon moi, de s’identifier et de rentrer dans l’histoire plus facilement. Mais c’est là qu’est la surprise ou plutôt le talent de l’auteur. Grâce à sa plume additive j’ai directement été happée au coeur de l’intrigue malgré la narration à la 3ème personne. Et ce qui en général me pose problème est devenu un point fort. 

      Ensuite c’est la proposition différente de trame qui m’a enthousiasmée. C’est différent, troublant et rafraîchissant. Une touche de dark soft, un brin de romance, une pointe d’érotisme, un univers criminel, un lot de rebondissements… le tout travaillé sous la plume troublante, fluide et vivante de Lindsey T donne naissance à une oeuvre poignante qu’on a du mal à lâcher. 

      On plonge la tête la première au coeur de ce tourbillon, on succombe aux attraits de Ryan,on doute avec Lori, on réfléchit, on entre dans les rouages de son cerveau pour comprendre avec elle, on fulmine de frustration, on vit au coeur de L’organisation.  
      On ressent les tourments, l’angoisse, la peur, la frustration, la confiance… en même temps que les personnages. On découvre réellement Ryan au fil des pages en même temps que Lori et comme elle on lui en veut mais on veut aussi se blottir dans ses bras. C’est frustrant ! On voudrait le détester mais inconsciemment quelques chose nous en empêche. Un lien indescriptible fort et poignant m’a inconditionnellement relié aux personnages. C’était bouleversant !!! Ce ressenti à la lecture est bouleversant, limite incommodant mais tellement intense. Émotionnellement c’est une expérience a vivre. 

      La lecture est facile et agréable. Le texte est fluide et vif. L’action est toujours intense et ne s’amoindrit pas. L’auteur vous tient sur le fil du rasoir. J’ai vécu certaines scènes en apnée. Les rebondissements, les secrets,… tout un lot d’évènements qui a fait grimper ma tension artérielle.

      Quant à ma température corporelle, elle a aussi grimper en flèche. Cette romance comporte quelques scènes érotiques. Ni trop, ni pas assez. L’auteur a trouvé le juste milieu pour inclure de l’érotisme a son oeuvre. Ces scènes sont très sensuelles et suaves sans vulgarité avec juste la dose de bestialité qu’il faut. 


      Tout ça pour dire que cette romance erotico-dark est une très jolie surprise et un grand coup de coeur. Elle vous plongera dans un monde criminel plein de rebondissements, elle vous fera frissonner de peur et de désir. L’organisation m’a recrutée !!! 

      Infos

      *L’organisation est une saga en 3 tomes. 

      *Le tome 2  » Traquée  » sera disponible dès le 19 mai

      Résumé:  Elle fera tout pour le séduire, quitte à se brûler les ailes… car dans le monde de l’espionnage, les apparences sont toujours trompeuses.


      Mia, agent de l’Organisation, est chargée de surveiller Boris Voronov, un influent chef mafieux. Mais à deux doigts d’être réussie, l’opération tourne mal, et c’est au tour de Mia de devenir la cible de Voronov. Elle est sauvée in extremis par ses collègues, Ryan et Jake, mais pas hors de danger : Mia est désormais traquée par Voronov. Pour sa sécurité, elle doit tempérer son caractère volcanique et se faire oublier dans une maison isolée en bord de mer. Mission impossible quand elle découvre que c’est Jake qui l’accompagne dans sa retraite. Jake qu’elle désire depuis si longtemps sans oser le lui dire. Jake, aussi froid et insensible qu’elle est chaleureuse et explosive, et qui cache de lourds secrets…