Les sorties de la semaine 📚 Du 2 au 8 mars 2020

Hello les #Dreamers !! Voici une petite liste des sorties de la semaine qui nous font de l’oeil !!

Lesquelles vous tentent ??

A DESSEIN PRÉMÉDITÉ – Montgomery ink tome 2 (sortie: le 2 mars)

Il a gardé ses distances pendant des années, mais la sœur cadette de son meilleur ami semble avoir décidé de passer à la vitesse supérieure. Decker Kendrick sait qu’il ne devrait pas éprouver de sentiments pour la petite sœur de son meilleur ami, mais ses pensées n’en font qu’à leur tête. Il a beau essayer de rester à l’écart de Miranda, dès lors qu’elle jette son dévolu sur lui, impossible de reculer. Miranda est peut-être la plus jeune du clan Montgomery, mais elle sait ce qu’elle veut. À savoir : Decker. D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle a toujours été amoureuse de lui et elle est prête à tout pour arriver à ses fins. En cédant l’un à l’autre, ils ne sont pas encore au bout de leurs peines. Le père de Decker sort de prison et une ombre issue du passé de Miranda voit cette nouvelle relation d’un mauvais œil. Alors qu’ils tentent d’aller de l’avant et de surmonter leur souffrance, ils ne vont pas tarder à se rendre compte que c’est en eux que se trouvent les plus farouches obstacles


DRAGON LOVE – Tome 3 « Bleu acier » de Lil Evans (sortie: 4 mars):

Avalon vit en reclus dans les contrées reculées de la Russie depuis des siècles. Loin de tout, loin du monde, il se protège de la cruauté et des humains qui l’ont un jour blessé. Lorsque l’on fait appel à lui pour une mission importante, cependant, il n’a pas le droit de refuser. Engagé dans une course pour sauver les semi-immortels, il rencontrera sur son chemin Ereann, une jeune femme qui va lui hanter le cœur. Toute en opposés, elle est force et fragilité, courage et danger. Amie… et ennemie.


MON INSUPPORTABLE BOSS de Charlie Lazlo (sortie broché / 5 mars):

Sören est puissant, riche, il n’a peur de rien ni de personne… mais il est un boss exécrable.
Ses actionnaires lui imposent donc une Chief Happiness Officer : une cheffe du bonheur, pour remotiver les troupes et faire en sorte que les employés reprennent confiance en leur boîte et en leur directeur.
Rose connaît Sören de réputation… et un peu plus, puisqu’ils ont partagé une nuit torride cinq ans plus tôt. Elle hésite à refuser le poste, mais elle en a terriblement besoin.
Quand elle arrive dans l’entreprise, elle est déterminée à s’imposer… mais le clash est immédiat. 
Ils se désirent, s’affrontent, se détestent et sont incapables de se résister.
Peu importent les conséquence !


INDOCILE & SAUVAGE de Ella Lores (sortie numérique / 7 mars):

Jack est solitaire, impulsif et déterminé à ne laisser personne entrer dans sa vie.
Rachel est ambitieuse, sophistiquée et vit à mille à l’heure.
Ils n’ont rien en commun, mais sont obligés de travailler ensemble sur un dossier épineux.
Pourtant, un désir irrépressible grandit entre eux, les consume, les dévore peu à peu.
Ennemis le jour, amants la nuit… Sortiront-ils unis ou détruits de ce double jeu ?


HIDDEN SECRET – Tome 2 de Sarah G.Lhossi (Sortie: 6 mars):

Quatre années après son départ précipité de High Beach, Malia est enfin libre. Maintenant qu’elle n’est plus obligée de fuir ni de se cacher, la jeune femme n’a qu’une idée en tête : retourner dans la seule ville où elle a connu l’amour afin de s’y reconstruire. Cependant, Jase, son premier amour a bien changé. Face à elle se dessine un homme sombre et froid qu’elle ne reconnaît pas. Pourra-t-elle ressusciter cet amour bâti sur des mensonges ?


ELIZA KNOX – Tome 1 de Fleur Hana (sortie: 6 mars)


DREAMS ON EARTH d’Amélie C. Astier (sortie: 8 mars)


MYRINA HOLMES – Tome 1 de Anna Triss (sortie: 6 mars / numérique):

Je suis Myrina Holmes, la meilleure Traqueuse d’Infernum, chargée de neutraliser les créatures surnaturelles qui bafouent nos lois. Dans mon monde, les démons sont légion ! Quatorze pour être précise : sept vouées aux vertus cardinales et sept dominées par les péchés capitaux. Hybride marginale, je n’appartiens à aucun des deux camps, ce qui m’arrange. J’adore mon boulot et ma vie sur Terre quand je ne suis pas en mission. Sauf bien sûr lorsque de mystérieux cadavres tombent littéralement du ciel pour me torturer les méninges et que ma demi-sœur de succube se met à fréquenter l’Hybresang le plus exécrable qui soit, Kelen Wills. Pécheur surpuissant, commandant en chef d’une armée d’élite, il n’incarne pas UN péché capital, non : il les cumule tous les sept ! Avec une prédilection pour la luxure, la colère, l’orgueil et la gourmandise, mais gardez ce détail pour vous… Bref, l’odieux personnage s’est mis en tête de me séduire, sans doute parce que je suis la seule femme à résister à ses charmes douteux. Cet Hybresang peut toujours aller au diable, car j’ai d’autres démons de minuit à fouetter.


EVERYDAY HEROES #2 Combust de K.Bromberg (sortie: 6 mars)

La compositrice de chansons, Dylan McCoy s’est brûlée les ailes. À cause de son petit ami qu’elle a trouvé au lit … avec une autre. 
Son agent l’oblige à continuer à collaborer avec lui jusqu’à ce qu’ils aient fi nalisé les chansons de son nouvel album et à tenir leur rupture sous silence. De retour à Sunnyville, elle rencontre son nouveau coloc, Grady, et ne dirait pas non à une aventure-pansement pour se remettre de sa déception amoureuse. Elle résiste pourtant et refuse de se laisser enfl ammer par Grady Malone, un pompier sexy, charismatique et sans complexe. Un homme qui porte à la fois ses propres cicatrices – sur son dos, celles de la culpabilité du survivant, dans son âme,– et la peur dans son coeur. 
Mais alors qu’un visiteur imprévu met à l’épreuve leur statut de colocataires, leur indéniable attirance va t-elle s’évaporer ? Ou prendront-ils le risque de jouer avec le feu ?


RECHERCHE COLOC… de Emma Green (sortie numérique / 3 mars)


Mon bilan lecture de février

Hello les #Dreamers, nous sommes le 1er mars et je vous fais mon bilan lecture du mois.

Je suis plutôt fière de moi car j’ai lu les 9 romans qui composaient ma PaL provisoire de février (cf. Ci-dessous)

Et j’en ai ajouté 2 autres. J’ai donc, au total, lu 11 livres ce mois-ci. C’est moins qu’en janvier mais je suis plus que satisfaite en sachant que j’ai quelques soucis personnels et de santé qui m’empêchent de lire comme je le voudrais.

Voici donc mon bilan qui se compose de très bonnes lectures, de plusieurs coups de coeur mais aussi d’une déception.


📚MES LECTURES SP📚

📘 COLOCS & SEX FRIENDS de Jeanne Pears (Addictives Editions) ⤵️

La chronique ~ Colocs & sex friends


📘 TOI ENCORE POUR TOUJOURS de Mary Ves ( SP M.E.C Editions)

La chronique – Toi encore et pour toujours


📘 COME BACK d’Anna Wayne (SP partenariat auteur / Eden-Collection)

La chronique – Come Back


📘 ENTRE LES VAGUES de Julie Thomières (SP Alter Real)

La chronique – Entre les vagues


📘 JUST SEX & TATTOOS de Mina Zadig (SP Addictives Editions)

(Chronique à venir)


📘 RECHERCHE COLOC, EMMERDEURS RÂLEURS LOVERS… S’ABSTENIR ! d’Emma Green (SP Addictives Editions)

(Chronique à venir)


📘 LOVELY DUALITY de Marilou Sunny (SP autoédition)

La chronique – Lovely Duality

📚MES LECTURES – SECTION RATTRAPAGE📚

📘 INSUPPORTABLE COLOC de Jeanne Pears (Addictives Editions)

(chronique à venir)


📚 MES LECTURES PERSOS 📚

📘 A WAVE IN MY HEART d’Audrey Dumont (Black Ink) ⤵️

La chronique ~ A wave in my heart

📘 SUR LES CENDRES NOUS DANSERONS de Fleur Hana (Collection &H – Harlequin)

(Chronique à venir)


J’ai aussi lu un recueil de nouvelles, plus précisément de 20 lettres de Saint Valentin:《ROMANCE LETTERS》de Fleur Hana & Amélie C. Astier (autoédition)

📚 LETTERS FOR MY VALENTINE de Fleur Hana ➡️ Article ~ LettersForMyValentine

📚 LES LETTRES DE LA SAINT VALENTIN 2020 d’Amélie C.Astier


Un total de 28 livres lus en 2020, soit en 2 mois. Rdv le mois prochain…

Les sorties de la semaine: du 24 fevrier au 1er mars 2020

Hello les #Dreamers, regardez-moi toutes les merveilles qui sortent cette semaine. Autant vous dire qu’on termine le mois de février en beauté !

Combien et quels livres vont rejoindre votre PaL ?

TEMPTING OFFER d’Erine Kova (Sortie numérique: 24 février / addictives Éditions)

Le désir se fout des convenances.

Calum McKay a toujours vu le mariage comme une étape lointaine de sa vie. Il a d’autres priorités, comme reprendre l’entreprise familiale de thés suite au décès brutal de son père.
Pourtant, sa rencontre avec Salma va bouleverser sa vie. Elle est jeune, envoûtante, possède un sacré caractère… et éveille en lui des désirs aussi puissants qu’indécents.
Venu en Inde pour obtenir des plants de thé exceptionnels, Calum se retrouve face à un ultimatum : il ne les aura que s’il épouse Salma.
Elle y gagnerait sa liberté loin de traditions étouffantes ; il aurait de quoi sauver son héritage familial.
Sont-ils prêts à se dire oui pour le meilleur et pour le pire ?


Attractif Enchantement de Thalie Perrot (M.E.C Editions / 24 février)


Cordélia de Montrésor est une jeune femme fleur bleue dont on dit le physique ingrat qui désespère de trouver un mari. Pour autant elle n’est pas prête à se marier avec le premier venu ! Sous ses airs timide et revêche se dissimule une femme espiègle et courageuse au passé parsemé d’ombres. Le Capitaine Rory Erainn dont la réputation n’est plus à faire se voit charger d’une mission qui revêt une grande importance à ses yeux : veiller sur les demoiselles Montrésor. Toutefois la tâche du séducteur d’Irlande s’avérera plus ardue qu’il n’y paraît. Derrière la vie paisible de Cordélia se cachent complots et traîtrises. Entre folklore, enchantements et manigances, les deux jeunes gens trouveront l’un dans l’autre passion et force. Mais arriveront-ils à vivre leur histoire jusqu’au bout ?


HOME COMING de Delinda Dane et Ludivine Delaune (Sortie numérique: 26 février / BMR)

Au premier regard, Jaxon Blake et Dylan Sparks se sont détestés. Pourtant, quand cette dernière doit trouver en urgence une famille d’accueil pour une fillette maltraitée, elle semble n’avoir d’autre choix que de se tourner vers Jaxon, dont le foyer Homecoming est devenu un havre de paix pour de nombreux gamins abandonnés.
Mais peut-elle vraiment se fier à cet homme au passé trouble et inquiétant  ? Dylan le sait, elle n’a pas droit à l’erreur. Car quand la vie d’un enfant est en jeu, elle ne peut se permettre le moindre faux pas…


◇ JUSTE DEVANT TOI de Maddie D. (Sortie: 26 février / intégrale numerique – Collection Infinity)

Suivez les aventures de Margaux, Adam, Livvy et Caleb entre amour et confiance, rupture et trahison.

Margaux Bailey a vingt ans. Après des débuts difficiles, elle a trouvé une famille aimante, un petit ami populaire, et a achevé ses études avec brio. De retour à Bar Harbor, la voilà déjà avec des envies d’ailleurs. 
Aprés une dispute avec son petit ami et l’aide d’Adam, le grand ténébreux taciturne avec lequel elle a grandi, l’occasion de partir se présente plus rapidement que prévu.

Cinq ans plus tard, Margaux à refait sa vie à Manhattan. Engagée dans la troupe d’une comédie musicale de Broadway, son rêve est devenu réalité. Du moins en apparence… 
Contrainte et forcée de revenir à Bar Harbor, son retour ne sera pas de tout repos. Liv, sa meilleure amie, se retrouve au centre d’un événement qui va bouleverser la vie paisible de la charmante petite ville de Bar Harbor.

Il s’appelle Adam Wise et il a vingt-cinq ans. Sa vie pourrait être simple et tranquille si depuis des années le même grain de sable ne venait pas systématiquement enrayer la machine savamment huilée de son existence. 
Son fléau personnel ? Un aimant à emmerdes. Une véritable calamité plus connue sous le nom de Margaux.


◇ FRAGMENTS DE RÊVES de Rohan Lockhart (Sortie: 26 février – numérique / MxM Bookmark)

Hiroki vit sa vie en pensant que le meilleur est déjà passé. Que plus jamais, les sourires de l’homme qu’il aimait n’illumineront ses journées. À 23 ans, il est résigné et se laisse porter par un quotidien désenchanté.
Mais c’est sans compter ses amis et son groupe de musique de lycée qui tentent de lui insuffler qu’il existe toujours dans ce monde et pour chacun, une part de beauté.

Il ne tient qu’à Hiroki de s’en emparer et d’accepter le droit d’être en paix.


◇ JE (NE) POURRAIS (JAMAIS) T’ENCADRER de Magena Suret (Sortie: 26 fév – numérique / MxM)

Artiste-peintre, Julien prépare une exposition. Alors qu’il retourne travailler dans son atelier, il découvre qu’on a pénétré dans l’appartement d’à côté. Son appartement. 
L’intrus, Artus, se révèle être un ami de son frère à la recherche d’un hébergement pour quelques mois. Comme ses relations avec sa famille sont déjà tendues, Julien accepte de rendre ce service à son frère. En échange, Artus lui servira d’assistant jusqu’au vernissage. Mais Artus le distrait, le tente et, entre eux, s’installe un jeu de séduction auquel Julien a du mal à résister malgré ses réticences.

Faut-il céder au désir, pour un temps si court et au risque de se briser le cœur ?


LOVE NAKED de Laurie Eschard (sortie papier: 27 février / Addiction Editions)

Passion, suspense, mensonges, émotions… Lorsque Ben se retrouve à la une des journaux après un énième scandale, c’est la frasque de trop. Son père, furieux, lui pose un ultimatum : il va devoir se ranger et se marier, ou il n’héritera pas de la société familiale. Le jeune homme décide de relever le défi, mais à sa manière. Et quelle meilleure provocation que de choisir Selena, strip-teaseuse sensuelle et mystérieuse. Mais cette dernière n’a pas de temps à perdre pour des caprices : fuyant un passé douloureux, Selena élève seule son fils atteint d’une maladie grave et peine à faire face aux factures médicales. Elle n’accepte la proposition de Ben qu’à deux conditions : il l’aide avec le traitement de son fils et leur mariage reste platonique ! Mais peu à peu, le désir s’en mêle…


A NEW MELODY – Saison 1 d’ Elisa Houot-Hope (27 février / numérique – Nisha et ceatera)

Lucy a quitté le foyer familial pour accomplir son rêve à Los Angeles : devenir chanteuse. En attendant de vivre de sa musique, elle travaille comme serveuse dans un diner et, grâce au soutien de son colocataire Liam, envoie ses démos à des maisons de disques dans l’espoir de convaincre un manager.

Ex-chanteur très connu des Madness Brothers, Sawyer a laissé de côté depuis un bon bout de temps le monde de la musique et ne vit que de ses anciens succès. Régulièrement raillé dans la presse à scandales, Sawyer est souvent perçu comme quelqu’un d’instable et d’égoïste. Il a perdu la confiance de son ancien manager et de ses proches. Jusqu’au jour où ces derniers décident de lui donner une ultime chance. Grâce à son frère, Alexander, son ancien manager lui propose de travailler sur un nouvel album…

Dans les couloirs de sa maison de disques, Sawyer entend par hasard la chanson de Lucy et en tombe immédiatement amoureux. Il désire ardemment en faire son prochain single et arrive à convaincre Lucy de travailler avec lui en lui promettant qu’elle enregistrera également son propre album. Sawyer réussira-t-il à relancer sa carrière ? Lucy parviendra-t-elle à percer en tant que chanteuse ? Les sentiments qu’ils ont l’un pour l’autre vont-ils compliquer les choses dans l’évolution de leurs carrières ?


BOSS RULES d’Alexane Tolley (Addictives Editions / numérique uniquement – 28 février 2020)

Une règle à retenir : c’est lui, le boss.

Léopoldine est rêveuse, artiste, voyageuse et… fauchée.
Antoine est P.-D.G., strict, froid et… à la recherche d’une nouvelle assistante.
Dès le premier jour, la tension entre eux est électrique. Ils s’attirent, s’agacent, se défient.
Chacun refuse de craquer le premier. Chacun lutte contre cette attirance puissante, brutale, inexplicable. 
Et s’il y avait plus que ça ? Et si une révélation-choc faisait tout basculer ? 


THE BOUNTY FUCKERS – Mission 1 « Hugo » de K. Jarno (sortie numérique: 28 février / Black Ink)

Hugo est un baiseur de primes. Là où un chasseur de primes est engagé pour tuer, lui l’est pour baiser. Tester l’honnêteté ou la sexualité d’un conjoint, briser une carrière, dépuceler un coincé, c’est son job, et rien ne l’arrête. Le client fixe une mission, il la remplit. Aucune limite ! Personne ne lui résiste. 

Personne ? Sauf peut-être sa nouvelle cible : Zedd. Une coupe de militaire, un regard agressif, une allure de taulard, une attitude de mauvais garçon. Rien chez lui ne présage une possible attirance pour les mecs. Comme si ce détail pouvait arrêter Hugo. Il est le meilleur et compte bien le rester ! 

Quoi qu’il en coûte, ce Zedd finira dans son lit. Parole de Bounty Fucker !


◇ 23 AUTOMNES AVANT TOI d’Alice Kellen ( Sortie: 28 février – ebook / Editions Alter Real)

Ce qui se passe à Las Vegas, reste à Las Vegas. C’était du moins ce que croyait Harriet Gibson après avoir réussi à passer la bague au doigt à Luke Evans, le premier inconnu à croiser sa route. Elle avait juste besoin des papiers attestant son mariage pour toucher l’héritage de son père. Mais tout se complique quand, deux ans plus tard, son « mari » la retrouve et débarque sans prévenir dans le petit village où elle vit. Luke est têtu et exaspérant, et il a la ferme intention d’obtenir le divorce, mais Harriet ne tarde pas à se rendre compte que derrière son attitude provocatrice, il est drôle et sexy. Et que lui aussi s’est perdu en cours de route. Un chemin tentant et rempli de problèmes.

Que faire quand le cœur n’en fait qu’à sa tête ?


VOW – Tome 2 « Haven & Andino » de Bethany-kris (sortie: 28 février / alter real éditions – real love)

On dit que c’est toujours celui auquel on s’attend le moins qui nous surprend le plus…

Andino Marcello a pris sa décision, celle que lui imposait son sens du devoir, pour le bien de la « famiglia ». Mais même les bonnes décisions ont des conséquences. Andino en a plus que jamais conscience. Il n’est plus le même homme qu’avant. 
La mafia a ses raisons que la raison ignore. Il va repousser les limites jusqu’à briser tout le monde. Même elle. On dit que l’amour ne devrait pas faire mal…Haven Murphy doit aller de l’avant, oublier sa douleur et l’homme qui en est à l’origine. Mais plus elle essaie, moins elle y arrive. Cela n’aurait pas dû se terminer ainsi entre eux. Haven n’est plus la même femme qu’avant. Le cœur a ses raisons que la raison ignore. 
Elle se battra pour tout laisser derrière elle. Même lui.

Jusqu’où ira-t-il par amour ? Jusqu’à ces dernières limites, quoi qu’il en coûte. C’est son vœu.

Suite et fin de la série Andino & Haven.


MI-FIGUE MI-RAISON de Fanny DL (28 février – So Romance)

Emilie est indépendante et forte. De parents divorcés, l’amour n’a pour elle qu’une consonance tendre et hasardeuse. La cigarette, l’alcool, la fête, le travail, la vie de femme libre… Tout ça est bien plus ancré dans sa réalité que n’importe quoi d’autre.
Mais un jour Emilie rencontre Sam. Beau, ténébreux au possible, qui ne boit pas, ne fume pas et ne commet aucun excès sauf celui d’être exagérément séduisant. Leur rencontre va tout changer en Emilie. Et peut-être en Sam aussi… Car malgré l’attirance indéniable qu’ils ressentent l’un pour l’autre, cette relation s’avère perdue d’avance. Tiraillés entre leur passion et leur raison, ils passent alors un accord très particulier…


BEAUTÉ VOLÉE de Julia Sykes ( sortie: 27 février / Grey Eagle Publications )

Valentina me déteste autant que je la méprise. Cela ne m’a pas empêché de la kidnapper, de la voler pour la garder pour moi. Au fil des années qui nous ont séparés, la haine a grandi dans mon cœur. La fille que j’aimais autrefois est désormais devenue une femme, et elle croit appartenir à quelqu’un d’autre. En tant que narcotrafiquant réputé comme étant le plus sadique de la côte Ouest, j’aime le pouvoir et le contrôle. Son attitude de défi me tente et me tourmente, et je ne me lasserai jamais d’élaborer des punitions perverses pour la faire obéir. Elle ne peut pas échapper à mon toucher cruel et à ma discipline impitoyable. Personne ne me la prendra. Je tuerai quiconque essaiera. Valentina était censée devenir mienne. Rien ne m’empêchera de la posséder, corps et âme.


Les sorties de la semaine: du 17 au 23 fevrier 2020

Bonjour les #Dreamers. Cette semaine c’est plus calme que la semaine dernière au niveau des sorties livresques mais c’est encore et toujours beaucoup de tentations. Je vous laisse découvrir ça…


TES NOTES POURPRES de Angel Arekin (sortie: 17 février / Black Ink)

Depuis sa plus tendre enfance, Souline est bercée par le son du violon. Lorsqu’à l’adolescence, Evi l’entend jouer pour la toute première fois, il en tombe éperdument amoureux. Leur amour naît à Fersac, cette obscure école où règnent la terreur et la honte. Pour la sauver, Evi se sacrifie et la laisse partir. Ils se sont juré de se retrouver une fois dehors. Mais aucun d’eux ne peut tenir cette promesse.

Quinze ans plus tard, Souline est devenue une grande violoniste. Alors qu’elle s’accorde quelques vacances sur les pentes enneigées des Pyrénées, elle tombe par hasard sur son premier amour. Foudroyée par ses souvenirs, elle cherche à tout prix à le revoir, mais Evi refuse. Loin de renoncer à lui, Souline tente de découvrir les secrets que cache la sombre cicatrice sur son visage et au-delà, les raisons pour lesquelles ils ne se sont jamais revus. Mais c’est sans compter l’entêtement incompréhensible d’Evi à chasser la jeune femme hors de son existence.

Pourquoi tant d’obstination ?Parviendra-t-elle à le comprendre et à entrer de nouveau dans sa vie ?


JUST SEX & TATTOOS de Mina Zadig (sortie: 19 février – Numérique / Addictives Editions)

Le sexe c’est bien, l’amour c’est nul !

Thunder est tatoueur, sexy, indépendant, et fermement décidé à ne jamais s’engager. Il tient trop à sa liberté !
Camille est vive, joyeuse, lumineuse… et déterminée à ne pas tomber amoureuse. Elle a déjà donné et ne compte pas recommencer !
Alors, même si le désir les consume, s’ils sont incapables de se côtoyer sans se sauter dessus, ils ne sont pas en couple. Certainement pas.
Sex friends ? Voilà, c’est parfait, ça ! Pas de sentiments, pas de complications, que du sexe – explosif, tant qu’à faire.
Aucun risque que ça leur pète à la figure, pas vrai ?


LOVELY DUALITY ~ Lovely Family #2 de Marilou Sunny (sortie: 21 février / autoédition)


Théo, affecté par le départ de la femme qu’il aimait, adopte depuis un an et demi un mode de vie assez dissolu. Il effectue un tour du monde un peu particulier, ce qui inquiète certains membres de sa famille. Jusqu’à ce qu’on lui montre des images qui vont tout remettre en question…

Mais qui est vraiment Théo au fond de lui ? Et s’il découvrait lors d’un tête-à-tête imprévu, l’apaisement recherché ? Et si Gabi, son ex, choisissait pile ce moment pour montrer le bout de ses escarpins ? Alors une Lovely duality se mettrait en place et c’est toute la Lovely family qui en serait bouleversée…


LES OMBRES DE LA NUIT – Tome 4 de Kresley Cole (sortie: 19 février / J’ai lu)

Lothaire, vampire sanguinaire, est dévoré par la haine depuis que celle qu’il aime a été victime d’une malédiction. Pour se réincarner, elle a besoin du corps de la ravissante Elizabeth, que Lothaire n’est, contre toute attente, pas prêt à sacrifier. Le prince d’Ombre poursuit et élimine ceux qui fuient le royaume. Guerrier à la froideur sans nom, pour qui le devoir passe avant tout, il tombe sous le charme de la princesse Bettina, son âme soeur. Will, Lycae torturé sur une île pendant des semaines, reconnaît sa moitié lors d’une vente aux enchères de prisonniers : Chloé, la fille de l’homme qu’il déteste par-dessus tout…


◇ CONSÉCRATION de Lauren Rowe (sortie: 19 février / &moi)

Josh Faraday, dont la réputation de playboy n’est plus à faire, est désormais complètement accro à Kat Morgan. Si tout a commencé par un jeu entre eux, Kat ne peut plus se contenter d’être une simple distraction et réclame à présent son cœur. Reste à savoir s’il est en mesure de lui donner ce qu’elle veut. Mais il se pourrait bien que Josh considère avec elle ce que jamais il ne se serait cru capable d’envisager avec quiconque  : un futur. Il doit toutefois encore faire ses preuves et passer le test de la famille excentrique de Kat – pas une mince affaire face aux frères Morgan. Josh parviendra-t-il à se montrer à la hauteur et à sauter le pas  ? Car il risque de perdre Kat pour toujours…


ALFA #4 – Josh de Milly Taiden (sortie: 19 fév / Milady poche)

Ils ont juré de protéger et servir l’humanité.

Josh Tumbel a enfin trouvé son âme soeur. Et elle fait tout son possible pour se débarrasser de lui, alors qu’il lutte pour maîtriser ses instincts d’union. Le major Candace Obermier s’est présentée au Q.G. de l’A.L.F.A. avec un objectif en tête : la fermer. Celle-ci a beau avoir pour vocation de protéger les humains des menaces paranormales, elle n’a été qu’une source d’ennuis. Mais quand l’équipe A.L.F.A se retrouve au coeur d’une prise d’otages, Josh a l’occasion de montrer la nature particulière de son agence et de prouver à Candy son aptitude à la protéger et à l’aimer.


F.L.I.C. – Tome 1 « Implosion » de Abby Soffer (21 février / Elixyria Editions)

Forte
Loyale
Intuitive
Charismatique.

Voilà quatre mots qui décrivent l’impétueuse inspectrice Ashley Johnson. Ajoutons à cela un instinct inné pour flirter avec le danger, un sens de la répartie acéré, et nous obtenons un cocktail explosif.
Pourtant, derrière cette solide façade, Ash cache une blessure profonde. Comment construire un présent lorsque le passé n’est que néant, vide de tout souvenir ?

Au cœur de ses enquêtes criminelles, prête à tout, même à se perdre, qui pourra l’empêcher de voler en éclats ?

Laissez-vous surprendre par Ashley, une femme d’exception qui vous fera passer du rire aux larmes, de l’amour à la haine, à travers sa quête de justice et de vérité.


QUAND ÇA CASSE / Pour toujours #30 de E.L. Todd (sortie: 21 fév/ebook)

Quand Sean ira trouver Skye et lui apprendra la vérité, comment réagira-t-elle ? Entendra-t-elle enfin raison ? Croira-t-elle enfin Cayson et le reprendra-t-elle ?

Slade et Trinity reçoivent les résultats de leur test de fertilité, mais ce n’est pas ce à quoi ils s’attendaient. Comment le couple réagira-t-il à cette nouvelle ?

Conrad glisse sur la mauvaise pente, et quand il croise quelqu’un qu’il sait pertinemment qu’il devrait éviter, suivra-t-il son instinct ? Ou sera-t-il victime de son imprudence ?

Arsen fait une découverte à laquelle il n’est pas du tout préparé. Sera-t-il anéanti ? Ou surmontera-t-il l’épreuve en s’appuyant sur ses proches ?


LE CONTE DES SEPT CHANTS – 1. LA DÉLÉGATION de Cécile Ama Courtois (sortie: 22 février)

Édoran, un chevalier lycante, est envoyé en mission diplomatique chez les elfes avec une délégation de métamorphes. Il doit rapporter le Livre, parchemin sacré des peuples de Gahavia, à la Haute-Reine des elfes, lors de l’assemblée décennale des nations. Jeune, un brin idéaliste et pétri de certitudes, il va découvrir que le monde, et les gens qui l’habitent, ne sont pas ce à quoi il s’attendait. Des rencontres fascinantes, surprenantes, effrayantes, dangereuses ou dérangeantes vont émailler son voyage et ébranler ses croyances. À l’arrivée, il ne sera plus tout à fait la même personne qu’au départ, et heureusement ! Parce que c’est là que la véritable aventure va commencer…

Plongez avec Édoran, l’homme-loup, dans un monde peuplé de créatures mythiques et fantastiques, et redécouvrez-les… autrement.


2 romances ont rejoint ma PaL de février: Lovely Duality et Just Sex & Tattoos.

Et pour vous ça sera quoi ?

#Audrey 💋

C’est bientôt le SdL #LivreParis… voici quelques infos

Tic tac… le SdL approche doucement mais surement. Beaucoup de nos partenaires y seront et c’est un énorme événement très attendu par grand nombre de lecteurs. Cette année Livre-Paris se déroulera du 20 au 23 mars.

Si vous êtes comme nous c’est toute une organisation à prévoir. L’hôtel, les transports… mais surtout le planning. Quels auteurs et ME seront là ? Sur quel stand ? A quelle heure ? Il faut voir untel, ne pas louper untel…

C’est toujours la course mais un put**** de week-end de folie entre passionnés.

Afin d’organiser au mieux mon planning de dédicaces et peut-être vous aider à réaliser le votre, j’ai décidé de répertorier toutes les informations de nos partenaires (et plus) dans cet article. Tout dans un seul endroit pour éviter de chercher sur telle page de ME ou sur le groupe de tel auteur une publication qui sera cachée parmis 50 posts…

Ainsi vous pouvez copier le lien de cet article et y revenir quand vous le souhaitez. Il sera mis à jour au fur et à mesure que les informations nous parviendrons.


Allez !! C’est parti !! En avant le #SdL2020 !!!

Rdv sur le stand de notre partenaire Addictives Editions (U29) pour des rencontres, du papotage, des rires et de la romance:


Ensuite passage obligatoire chez notre partenaire Juno Publishing


Au stand U43, retrouvez BMR et ses nombreux auteurs pour un moment convivial


Une petite visite à notre partenaire les ÉDITIONS CYPLOG et leurs auteurs qui vous donnent rdv au stand V29


Chez Black ink Editions, 3 jours de dédicaces intensifs et plus si affinités !! Ça se passe en T46


Les plumes filantes, un collectif d’auteurs indépendants vous donne rendez-vous durant tout le week-end


Pour papoter avec BLANDINE P.MARTIN ça sera sur le stand U-40 tout le week-end


Il y aura également du beau monde sur le stand des Éditions Hugo New Romance – H 64


Quel planning de dingue sur le Stand U36 avec les Éditions Elixyria et leur impressionnante brochette d’auteurs tous plus talentueux les uns que les autres


Au stand V43 retrouvez les Éditions Butterfly et leurs auteurs qui vous accueilliront avec plaisir


Micaela Barletta vous attendra sur le stand C-75, uniquement le samedi après-midi


Les auteurs de BROKEN, Laura Devillard & Jane Devreaux seront présentes au sdl le dimanche sur le stand T49


Les Éditions Déliées vous invitent à rencontrer leurs auteurs feel-good au stand U 29


A wave in my heart

* Titre: A wave in my heart

* Auteur: Audrey Dumont

* Editeur: Black Ink Editions

* Sortie numérique: 27 janvier 2020

* Lecture PaL perso

Au commencement il y avait Izzye et Cruz. Deux enfants sous un ciel étoilé, se promettant de s’aimer pour l’éternité. Les enfants ont grandi, la passion de Cruz entraîne Izzye dans un tourbillon semant drames et désillusions. Leur amour est mis à l’épreuve par les obstacles dressés sur le chemin de leurs rêves. Les démons de Cruz refont surface et perturbent l’équilibre devenu précaire de leur relation. Au départ il y avait une promesse d’amour éternel. Puis il y a eu l’infini de l’univers entre eux.

J’ai dévoré la romance d’Audrey Dumont, « A wave in my heart » et je pourrais la décrire en des termes très élogieux tels que pépite, merveille, grandiose, épatant, époustouflant, claque, bouleversant,… cette romance est tout ça et bien plus encore. Gros coup de foudre pour cette histoire singulière et douloureusement magnifique qui ne peut pas tout simplement pas laisser insensible. C’est tout simplement un ovni de la littérature que nous offre l’auteur. Audrey Dumont nous embarque avec aisance et bienveillance dans une romance aux multiples nuances et à la richesse émotionnelle étourdissante. Tour à tour dans les ténèbres, puis dans la lumière, elle n’épargne ni ses personnages, ni ses lecteurs.

Tout commence par deux enfants séparés par une barrière blanche, deux âmes qui se reconnaissent sous un vieux chêne. Les enfants grandissent, s’apprivoisent autrement, ils rêvent et ils s’aiment mais bien trop vite la réalité les rattrape et les désillusions entrent en scène. C’est l’histoire à la fois sombre et éblouissante d’Izzye et Cruz, deux âmes esseulées, tourmentées qui nous offrent une des plus belles leçons de vie et d’espoir qu’il m’est été donné de lire ( et je lis des romances depuis un bail maintenant).

J’ai vécu cette lecture comme un moment suspendu qui m’a été offert, un interlude hors du temps. Plus rien n’existait autour de moi, plus rien n’avait d’emprise sur moi ci ce n’est cette histoire déchirante, passionnante et addictive dans laquelle j’ai été littéralement happée. L’auteur nous transporte dans un gouffre abyssale dont on ne ressort pas indemne mais complètement bouleversé par un amas puissant d’émotions qui ne cesse de déferler du début à la fin. Je crois que je suis passée par tout un kaléidoscope émotionnel; J’ai été attendri, j’ai souri, j’ai ri, j’ai eu mal, j’ai eu peur, j’ai été touchée en plein cœur, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps, j’ai eu le souffle coupé, le cœur en vrac et j’ai vécu cette histoire comme-ci elle se déroulait devant mes yeux. J’ai été incapable d’arrêter de lire, c’était frénétique, addictif et j’avais cette sensation d’impuissance face à la souffrance des personnages qui devenait ma souffrance. J’étais la spectatrice envoutée, hypnotisée, prise dans un tourbillon de sensations, perdue au cœur d’un tumultueux orage et je ne pouvais que subir la passion, la détresse, la déchéance, la résilience, la souffrance, tant d’émotions portées par la magnifique, transcendante et poétique plume d’Audrey Dumont. C’est une vague intense et dévastatrice qui nous engloutit et nous fait chavier le coeur.

A travers l’histoire d’Izzye et Cruz, l’autrice traite avec bienveillance, profondeur et subtilité de divers sujets sensibles; le deuil, la maladie, la gloire, la drogue, la déchéance, la dépression, la perte, l’abandon… Elle parvient à faire mouche et à toucher les lecteurs avec son univers musical captivant. Elle a ce truc, vous savez ce petit grain de magie qui rend sont récit vivant. Elle en use savamment de manière à nous envouter, elle distille prestement et avec douceur un flot de sensations dans son récit qu’il est difficile de ne pas se laisser submerger. La puissance et la luminosité de ses mots, l’harmonie et la force de sa plume alliée à l’intensité et l’obscurité sa trame, la sensibilité et la singularité de ses personnages font de ce livre une pure merveille et d’Audrey Dumont une auteure qui n’a rien à envier aux plus grands.

Il va de soit que je vous invite à découvrir cette histoire à la fois déchirante et magnifique qui vous sortira à coup sûr de votre zone de confort mais qui résonne comme une douce et poignante mélodie au coeur, vous berçant et libèrant le plus beau message d’amour au monde.

Les sorties de la semaine: Du 3 au 9 fevrier 2020

Bonjour les #Dreamers, nous sommes déjà en février et ce mois-ci est riche en sorties livresques à l’image de cette première semaine.

Je vous invite à découvrir les sorties romanesques de la semaine du 3 au 9 février 2020.

Auxquelles allez-vous succomber ? 📚

Perso, j’ai celui de Fleur Hana en précommande – lecture perso, celui de Jeanne Pears en SP qui vient d’arriver et Six me fait de l’oeil…à voir si je vais succomber ou pas.

📔 NOT FOR YOU de Marion Carmin (numerique – 3 février)

Elle n’est pas pour lui. Il ne veut qu’elle.

Andréas revient à Paris pour le mariage de son frère. Après cinq ans de voyages et de missions humanitaires, son arrivée en France est compliquée : il a changé, il est confronté à des souvenirs difficiles, les liens avec sa famille se sont distendus…
Et pour couronner le tout, le passé lui explose particulièrement à la figure lorsqu’il rencontre la fiancée de son frère : Faustine. Leur amie d’enfance. Son premier amour. La plus belle nuit de sa vie en Argentine. Et la pire trahison.
Il lui en veut, elle le hait, et pourtant la passion et le désir n’ont jamais été aussi puissants.
Ils ont toutes les raisons de ne pas craquer… mais ce n’est jamais aussi simple.


📔 SUR LE CENDRES NOUS DANSERONS de Fleur Hana (exclusivement en numérique – 5 février 2020)

Elle s’interdit de l’aimer.
Il refuse de la perdre.

Fanny a un rêve. Ouvrir son école de danse. Pour y parvenir, elle multiplie les cours et les performances, et se change escort de luxe à la nuit tombée. Une double vie qui réclame une discipline de fer, un sang-froid à toute épreuve,  et qui lui interdit d’ouvrir son cœur à qui que ce soit. Ce que son élève refuse de comprendre…Benj a une obsession. Attirer le regard de Fanny. Dès le premier cours qu’elle lui donne, il comprend deux choses  : il n’est pas fait pour la pole dance, mais il est prêt à se surpasser pour gagner la confiance de cette mystérieuse blonde. Car même si elle semble totalement inaccessible, il est des défis qui valent tous les efforts…


📔 LOVE IS A DIRTY GAME de N.C. Bastian (numérique et broché – 5 fev)

Elle, princesse de la mafia ; lui, guerrier urbain.  

Être la fille d’un puissant et dangereux mafieux californien n’a rien d’enviable. Lila sait que certaines personnes jalousent sa position privilégiée mais la vérité est toute autre. Surveillée sans cesse par les hommes de son père, elle n’a aucune liberté. Aucune vie privée. Et aucun espoir depuis qu’Evan, son ami d’enfance et le seul qui l’appréciait tout en ignorant qui elle était, a été tué à cause d’elle. Alors, lorsqu’Evan réapparaît sept ans plus tard, Lila est déchirée entre l’envie de se jeter dans ses bras et la terreur de le voir à nouveau menacé par son père.  Sera-t-elle prête à risquer la vie de l’homme qu’elle aime ? Mais le danger vient-il seulement d’elle… ou de l’homme qu’il est devenu ?


📔 IDOL de Kristen Callihan (5 février – broché)

Il est celui que toutes les femmes désirent.  
Elle n’a rien à voir avec les autres femmes.  

Pathétique. Voilà comment Libby qualifierait le grand brun ivre qui s’est échoué sous le porche de sa belle maison de la côte est des États-Unis la nuit dernière. Contrairement à ce qu’elle pensait, réveiller l’intrus avec un jet d’eau glacée n’a pas suffi à l’éloigner  puisqu’il a emménagé dans la maison voisine. Et comme si ça ne suffisait pas qu’il trouble ses habitudes de solitaire, Killian s’obstine désormais à essayer de nouer une relation avec elle. Aucune chance que cela arrive  : elle ne supporte pas ses manières de rock star décadente et son charme insolent. Le problème  ? Killian n’est pas du genre à abandonner facilement. 


📔 DANS TON REGARD d’Isabella Mikaelson (numérique et broché – 5 février)

Depuis le terrible accident de voiture qui a coûté la vie à son mari et à son fils, Kacey se voue corps et âme à son travail. La gestion de son country club lui fait un peu oublier la douleur qui étreint son cœur. D’autant qu’avec la saison touristique, la jeune femme doit absolument trouver en urgence un nouveau barman. 

D’un seul regard, Aiden, son nouvel employé, va ranimer une flamme qu’elle pensait éteinte à jamais. 

Mais le chemin est semé d’embûches. Tiraillée entre son deuil et son irrésistible attrait pour Aiden, la jeune femme se sent perdue. Elle ne se sent pas vraiment prête à vivre réellement une nouvelle histoire… jusqu’au jour où le destin s’en mêle. 


📔 MON TÉNÉBREUX SÉDUCTEUR – part 2 de Beth Kerry (numérique et poche – 5 février?)

En quittant San Francisco pour Tahoe Shores, la journaliste Harper pensait repartir de zéro. Mais s’éprendre de Jake, un célèbre, séduisant et énigmatique milliardaire, n’était pas au programme. Or, de rendez-vous sexy en soirées pimentées, ni l’un ni l’autre n’a résisté à la tentation… Pourtant, ce qui a commencé comme une histoire passionnée est vite chamboulé par le passé. Pourquoi Harper, lorsqu’elle est en compagnie de son amant, a-t-elle des réminiscences de son enfance ? Et quels sombres secrets dissimule Jake ?


📔 DANGEROUS d’Ena Fitzbel (5 février)

Il était censé honorer son contrat, et non pas céder à la passion !

Elle veut un bébé. Il peine à joindre les deux bouts. C’est une bonne raison pour accepter le contrat qu’elle lui propose ! 


CE ROMAN EST AUSSI DISPONIBLE EN VERSION SOFT SOUS LE TITRE DE « BEAUTIFUL LOVERS » aux éditions Addictives.


📔 COLOCS & SEX FRIENDS de Jeannes Pears (broché – 6 février 2020)

Colocs et sex friends ? Ça promet ! Blessée, paniquée et démunie, Sarah fuit Miami pour Chicago, espérant trouver refuge chez son frère Scott. Tous les colocs de Scott l’accueillent à bras ouverts, lui offrent une chambre, de l’amitié et du soutien. Auprès d’eux, elle peut se reconstruire et elle s’interdit la moindre erreur. Mais il y a Jordan. Sûr de lui, arrogant et insaisissable, il ne s’attache jamais et refuse d’être en couple avec qui que ce soit. Entre eux, l’attirance est puissante, irrésistible, et les règles sont claires : que du sexe, pas de sentiments, et personne ne doit savoir. Qui craquera le premier ?


📔 EVERYDAY HEROES #1 CUFFED ~ Braver les dangers de K. Bromberg (6 fevrier)

Emmy de retour dans sa ville natale, retrouve Grant, 20 ans après qu’elle l’ait rencontré sur les bancs de l’école, à l’âge de 8 ans, et sans que les blessures du passé n’aient entamé l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Grant Malone, devenu agent de police, reconnaît instantanément en la femme audacieuse et pleine de vie qu’est devenue Emmy Reeves, la petite fille timide dont il était amoureux petit garçon. Certes, leur amour paraît impossible, Grant connaît mieux que quiconque le passé trouble d’Emmy. Mais quitte à braver la loi, il est déterminé cette fois, à ne pas la laisser repartir.


📔 BIKER GIRLS – Tome 2 Biker Beloved d’Audrey Carlan (6 février)


📔 CROWMAN – Embrasement de Lucie F.June (7 février)

Eleanor est une jeune étudiante en architecture. Belle, riche, intelligente, elle est promise à un brillant avenir, mais une ombre plane sur elle… un passé violent et des actes inavouables qui ont fait d’elle une femme rebelle, incontrôlable, soumise à des pulsions dévastatrices.
Hantée par de terribles cauchemars, elle laisse paraître un peu plus chaque jour la noirceur qui ronge son âme… son cœur.
Victime de son caractère explosif, elle se retrouve dans une situation inconfortable : travailler pour Luke, un PDG arrogant et intransigeant qui a le pouvoir de ruiner sa carrière.


📔 UN ENFOIRÉ… MAIS UN COUP DE FOLIE d’Ana Scott (numérique – 8 fév)


📔 BURY MY HEART de Sophie-hélène Martin (numérique – 7 février)

May Phelan a abandonné une carrière prometteuse pour s’occuper du domaine équestre familial de Green Alley en Géorgie, dans le sud-est des États-Unis. 
À la mort de ses parents, elle a hérité de cette plantation qui appartient à ses ancêtres depuis plusieurs générations. 
Ce lieu riche de mystères, de drames irrésolus, d’injustices, est marqué par l’Histoire. Le fardeau de l’esclavage et les secrets de famille y ont laissé leur empreinte. Peu après son retour, May ressent un malaise grandissant. Le domaine est au bord de la ruine ; de plus, un danger couve, la jeune femme en perçoit la menace. Tout l’oppresse et l’arrivée d’Aden Templar, un séduisant millionnaire dont elle monte la jument, ne lui rend pas la vie plus facile. 
Cet homme énigmatique l’attire autant qu’il la décontenance.

Que cherche-t-il, avec son regard de braise et ses questions ? Est-il digne de confiance ? Pour ne rien arranger, des manifestations étranges semblent indiquer que le vaudou noir sévit encore à Green Alley. Qui en veut à May ? Aden saura-t-il apprivoiser cette âme rebelle ? Ces deux êtres éperdus arriveront-ils à trouver la voie du bonheur ?


FRISSONS D’ENFER d’Axelle Auclair (7 février – numérique et broché)

Fraîchement diplômée d’une grande école d’art, Fleur rêve de découvrir le monde. 
Mais à peine a-t-elle atterri à New York, que tout s’emballe et tout déraille, en bien comme en mal. 
De l’amour à l’enfer, il n’y a qu’un pas, et Fleur va le découvrir à ses dépens au contact de Dante, en affrontant des situations qu’elle n’aurait jamais dû vivre. 


SIX – 1. A nos destins mêlés de Max L. Telliac (numérique – 7 février / exclusivité papier sdl)

« Faut se présenter ? Pfff. Marc Tillard. Flic. Râleur. Taciturne. Métro, boulot, dodo… et sexe, évidemment. Ma vie était réglée jusqu’à ce qu’un petit con aux yeux émeraude se pointe. »

« On parle de moi ? Simon Fauquet. Fun, insouciant et trop mignon. Ma vie rime avec soirées et vodka, jamais sans ma coloc’ et meilleure amie. Entre nous, c’est à la vie à la mort, jusque dans les ennuis que j’attire comme un aimant. »

« La best-friend en question c’est moi. Louise Dario. Coriace sous mes airs de poupée Barbie, et déterminée à percer dans le monde de la mode. Ce milieu est rempli de requins, mais qu’importe ! »

« Je suis le plus dangereux des squales, of course. Adam Jameson. Mannequin britannique au physique de rêve, au regard polaire énigmatique, prêt à rendre folles toutes les femmes de la capitale, voire au-delà. »

« Eva Tentiller. Journaliste, féministe, indépendante, discrète mais aussi sauvage et mystérieuse. Ma seule ligne de conduite : zéro attache. Mes démons sont loin derrière moi désormais, mais si vous êtes sages, peut-être que je vous en parlerai. »

« Et la boucle est bouclée avec la crème de la crème. Moi ! Alex Azarov, pour vous servir. Flic de mon état et coéquipier de cette brute de Tillard. Je ne me prends jamais la tête, sauf quand on décide de me mettre sur la route d’une sulfureuse brune. »

Six destins entremêlés. Autant de possibilités…


« Ma sélection Romance… les sportifs »

Hello ! Après les bikers, les profs et les militaires, voici une nouvelle « Selection Romance« …

Le choix était large: musiciens, rockeurs, tatoueurs, m/m, dark romances… et mon choix c’est porté sur les… (suspense lol)

Je ne sais pas pour vous mais moi j’ai un petit faible pour les sportifs, c’est pourquoi j’ai basé ma 1ère « Sélection Romance » de l’année sur les romances avec des sportifs. Mais pas d’inquiétude il y en aura d’autres par la suite.

Un grand nombres de romances contemporaines se déroulent dans un univers sportif ou avec des sportifs. En général ces romances sont brutes, torrides et extrêmement addictives à l’image de leurs héros. On ne résiste pas aux sexy sportifs et les auteurs regorgent de scénarios pour nous divertir de diverses façons.

Entre mes lectures et mes recherches, je me suis rendue compte que les hockeyeurs, les footballeurs (americains et européens), les rugbymen et les boxeurs avaient la côte. Je vous avoue que je ne serais pas les départager, c’est pourquoi MA sélection n’est donc pas classée par ordre de préférence et elle est non exhaustive. Je sais très bien que des romances avec des sportifs il en existe des tonnes mais je n’en ai sélectionné qu’une vingtaine. Oui d’habitude c’est 10 mais là je n’ai pas pu me résigner à faire un choix. Les sportifs vendent du rêve alors rêvons !!

Je vous présente « ma sport’romance sélection » en espérant qu’elle vous plaira. Ça vous donnera peut-être des idées à ajouter à vos PaL déjà débordantes et je m’en excuse par avance (lol).

N’hésitez pas à me dire quelles romances vous avez lues, celles que vous avez aimées, pas aimées, celles qui vous tentent, celles que vous auriez ajouter à la sélection.


#1 📔 La série OFF CAMPUS (en 4 tomes) d’Elle Kennedy. Vive le hockey !!

#2 📔 FIGHT FOR LOVE de Katy Evans / univers de la boxe (la trilogie sur Rémy – puisque les tomes suivants sont des tomes compagnons sur d’autres personnages) + le petit dernier (l’histoire du fils de Rémy – univers formule 1)

#3 📔 NUMERO 2, 10 et 1 sont les joueurs de rugby du RU, des romances signées Amanda Bayle. (Le dernier tome « Numéro 1 » sortira en mars prochain)

#4 📔 La trilogie de la fabuleuse Tillie Cole, SWEET HOME

#5 📔 Chaud !! Les frères Harris d’Amy Daws dans CHALLENGE & ENDURANCE

#6 📔 BLADES HOCKEY de Maria Luis. Seul le tome 1 est sorti pour le moment. Les autres arriveront au cours de l’année.

#7 📔 Du football M/M à la sauce Amélie C. Astier et Mary Matthew – 2 romances distinctes INSIDE LINES et HORS JEU

#8 📔 La série MIS À L’ESSAI signée des plumes de L.H Cosway et Penny Reid.

#9 📔 Sarina Bowen et sa superbe série YVI YEARS dans l’univers du hockey.

#10 📔 GROVER BEACH TEAM, un ballon et une romance pour cette duologie d’Anna Katmore. Le second tome « Ryan Hunter » est la même histoire que le tome précédent mais racontée du point de vue du héros masculin.

#11 📔 Je ne pouvais ne pas mentionner Vi Keelan et sa romance THE PLAYER ainsi que sa trilogie THE FIGHTER – for love / for chance – for ever

#12 📔 La série COOPER TRAINING de Maloria Cassis. Les frères Cooper: Julian, Calvin et Harry on un programme musclé pour vous et vont vous vendre du rêve.

#13 📔 Encore Elle Kennedy avec cette fois sa série BRIAR UNIVERSITÉ qui se déroule également dans l’univers du hockey universitaire.

#14 📔 THE TEAM: Compétition / Addiction / Prolongation, une trilogie signée Lynda Aicher

#15 📔 Parce que oui la formule 1 est un sport et comment oublier Colton ? Impossible ! Sortez votre culotte à damier pour DRIVEN de la génialissime K. Bromberg. #Jetepilote

#16 📔 La saga #HASHTAG de Cambria Hebert.

#17 📔 Une duologie de K. Bromberg (encore une) qui nous entraîne dans l’univers du baseball: home run avec THE PLAYER – THE CATCH

#18 📔 J’adore cette saga de Hélène Hunting !! Ses « Pucked » Boys sont sexy et torrides.

#19📔 Parce qu’il faut bien clôturer la sélection… pourquoi pas avec un panel de romance avec des boxeurs: MAUX D’AMOUR de Mandy Beck, NEVER BACK DOWN de Laura E.L, ROSE FORGIVE YOURSELF de Khéméia B., DON’T COME CLOSER d’Audrey Alba

#20 📔 Heart of Wild: Without You#19 📔 Ah bah non quand y en a plus y en a encore. Je ne pouvais pas ne pas ne pas siter ces romances: JYST WIN BABY de Chlore Smys et Juliette Pierce, JEU DE GLACE de Pauline Libersart, SAVE ME – CATCH & SHOOT d’Iris Julliard et pour finir en beauté cette sélection HEART OF WILD: WITHOUT YOU de Soleano Rodrigues


Vu le grand nombre de titres sélectionnés je n’ai pas pu mettre les résumés de chaques livres.

#Audrey 💋

Mon LIVRE-PARIS by Audrey – Rétrospective (2019)

Bonjour les #Dreamers, c’est #Audrey, le week-end dernier se déroulait la 39ème éditions du salon du livre de Paris (Livre-Paris). C’est un des événements les plus attendus de l’année dans le monde de l’édition, aussi bien par les auteurs que par les lecteurs, blogueurs, les éditeurs… le salon du livre c’est le rendez-vous des amoureux des livres, c’est un week-end de folie !! Auteurs, lecteurs, blogueurs, amis,… se retrouvent le temps d’un week-end qui passe toujours bien trop vite mais qui est aussi très éprouvant. On ne dort pas beaucoup donc le filtre pour les selfies est une obligation. On marche beaucoup, on court même parfois donc on oublie les talons de 10cm et on préfère les baskets mais même là on ne sent plus ses pieds et on se retrouve avec les mollets en béton d’un footballeur. Alors, on se dit que c’est le week-end parfait pour perdre 1 ou 2 kilos mais que nenni ! Si on y regarde de plus près, on mange beaucoup: les restos avec les copines, les soirées des ME partenaires, les petits dej chez les éditeurs, les apéros, les bonbons et petits gâteaux sur les stands des auteurs… bref, tu as compris que tu dois éviter ta balance quelques jours après le salon. Mais surtout, surtout ce salon c’est un feu d’artifice d’émotions. Tu rencontres tes auteurs préférés à rester gaga devant eux (n’est ce pas #Charlie), tu retrouves tes copines et ça c’est vraiment extra, tu souris sans cesse à te bloquer les zygomatiques et avoir l’air d’une psychopathe, tu ris aux éclats à te faire pipi dessus et parfois tu pleures mais de joie je te rassure. Voilà, le salon du Livre c’est à peu près ça et cette année, cerise sur le gâteau, il semblerait que plusieurs personnes m’y ont vu alors je vais devoir remettre les choses au clair (une nouvelle fois): ce n’était pas moi !! J’aurais hérité d’un double maléfique donc je ne suis en rien responsable de ses agissements, des dires, ses coups de folies…

Bref, revenons au Salon du Livre. Alors …

– Hey !! Stop !!

– Pardon !! Mais…

– Chutt ! Je me présente, je suis le fameux double 😈 Bonjour, bonjour !! C’est moi qui prend le relais tu permets

– Mais non, je ne perm…

– T’y étais pas au salon donc tu ne sais même pas de quoi tu parles.

– Mais si !

– bla bla bla bla bla…

– ok ok. Vas-y, le blog est à toi.

– ah bah voilà !

Donc le salon du livre c’est d’enfer !! Et je sais de quoi je parle, MOI j’y étais avec mon super chac (sac-chat) ! Et je vais vous raconter ça…

Je suis arrivée à Paris, Vendredi vers 12h15 et sur le salon vers 13h et la première chose que j’ai faite c’est manger. Oui avant même de mettre un pied dans l’antre du diable livresque ( soit le salon. Vous comprendrez pourquoi c’est l’antre du diable plus tard) j’ai rejoint #Charlie et une très bonne amie (maman louve) pour aller manger. L’autre Audrey avait raison pour la bouffe. Bref, il est 14h30 quand je passe les portes du salon et à partir de là tout n’est que frénésie, sourire, cris, brouha, bref beaucoup de monde, de bruit, une chaleur étouffante, une euphorie ambiante et une ambiance de dingue. Dans l’enceinte du salon, on ne voit pas le temps passer et on a le temps de rien. J’ai filé de stands en stands, à travers les allées bondées de monde, vers l’infini et au delà. L’après-midi du vendredi est passée à une vitesse folle. J’ai fait des câlins, des bisous, des échanges de goodies… toujours accompagné de mes comparses de resto « au menu du jour quasi imposé mais non nous on veut des hot-dogs ». Aux détours des couloirs, on passe chez Les Plumes du Web ou mon « chac » a eu du succès et m’a chatte (mon sac chatte – oui car quand y a du rose c’est une fille) s’est faite caresser, Black Ink, Elixyria, Erato, Butterfly, See, Cyplog, Hugo,… et je passe voir notre partenaire adorée, auteure talentueuse et femme au grand coeur, j’ai nommé Blandine P. Martin avec qui je passe toujours un excellent moment. Elle est accessible, adorable et drôle, en plus elle a des Schokobons et elle m’a offert des M&M’s Wild Crows que je n’ose même pas manger. Vers 16h j’ai retrouvé mon cookie sans qui je n’aurais pas été présente sur le salon cette année (encore un immense Merci). Mon cookie c’est Shirley LB (auteure de Soul on Fire chez Black ink Éditions et de Pour t’avoir et T’aimer après tout aux Editions Harlequin). À partir de là, en plus de ma casquette de lectrice-blogueuse, j’ai revêtu celle d’assistante personnelle-cooky-sitter. Que du bonheur !! Je m’assure que Shirley est bien à l’heure à sa dédicace avec l’aide de petit oreo (renommée Horloge parlante à ce moment là) puis qu’elle ne meure ni de faim, ni de soif (il peut s’en passer des choses en 2h avec Shirley). Je vais m’acheter le nouveau bébé de Manon Donaldson S.W.A.T et rencontre enfin la québécoise, maman des Steel Brothers qui a perdu sa virginité de plein de choses (premier vol en avion, premier salon, premier séjour en France et première rencontre avec moi et ça c’est la classe lol). Après ça, je continue de virevolter où le vent livresque me porte: une brève rencontre avec Sophie Jomain, moi assise par terre cherchant je ne sais quoi dans un de mes nombreux sacs, elle resplendissante comme toujours. La vie est injuste lol. Quelques achats sont faits et Ana K. Anderson, Lou Marceau me tombent dessus pour mon plus grand plaisir bien sûr. Ensuite, retrouvailles avec mon amie Miss Hl’s sur le stand Elixyria. Que d’émotions de la revoir et de découvrir en vrai, en papier, son second roman So Me pour lequel j’ai été bêta-lectrice. Quel plaisir de revoir Nath, elle aussi bêta, une femme fantastique que j’apprécie énormément et qui est devenue une amie. Une aprem extra mais le salon s’apprête à fermer ses portes. Oh mais tient, il n’est pas l’heure de manger ? … Ah bah si, rebelote resto en excellente compagnie: Charlie, Nathalie, Miss Hl’s, Nath, Sarah et Shirley dans une ambiance chaleureuse et sympathique avec pour inaugurer dignement ce week-end de dingue, un mojito et une pensée pour notre #Sophia, restée à la maison #LsR pour s’occuper des #SexyEscorts. (Vivement notre mojito ensemble mon chaton).

Allez, Bonne nuit. Je ne vous dirais pas qu’on a parlé beaucoup, ri beaucoup aussi et refait le monde… dans notre appart-hôtel jusqu’à passé 3h du matin. Non non… ce contenu est privé et le restera, ça vaut mieux.

Je vous passe bien sûr le reveil avec la tête dans le pâté après 3h de sommeil, la douche, le ravalement de façade qui n’a d’ailleurs servi à rien… et je passe directement au salon en même temps vous êtes là pour ça et pas pour apprendre que mon gel douche est à la lavande et que j’ai bu un jus d’orange. On est d’accord, ça vous vous en fouttez comme de votre premier string.

Bref, le samedi au salon c’est la folie !! À 10h pétantes j’y étais au taquet prête à affronter le monde, la chaleur, les dragons ah non je m’égare là… ça a duré une heure, après mes jambes avaient du mal à me traîner. Je suis allée à la dédicace de Fleur Hana de laquelle je suis ressortie pleine de confettis et avec le smile. En plus j’ai vu ma bibiche Emeline. Une fois, mon graal en poche (Avec toi, m’envoler en double exemplaire svp) j’ai virevolté dans les allée de cet essaim géant. J’ai fait ma Shirley et je me suis perdue mais chutt, faut pas lui dire. Au bout de 30 minutes, j’ai vaincu le labyrinthe et j’ai retrouvé mon chemin vers Shirley et Sarah qui m’attendaient. Ces quelques minutes d’errance m’ont tout de même permises de croiser Charlene Kobel et Léane Morton avec qui j’apprécie toujours de passer un moment. Et c’est après ça que j’ai enfin retrouvé mon cookie et …et… Lindsey T que j’avais loupé l’année dernière. La patronne de l’organisation était une des rencontres à ne pas louper cette année et quelle rencontre ! Une nana extra ! Ensuite, j’ai revu ma petite magounette (grande par la taille et le coeur) alias Magali Inguimbert qui vous réserve des suprises à venir. Ça va déchirer !! 10, 20, … 100,… pas après (comment j’arrive encore à avancer ?) Bref, c’est l’heure de manger (encore) et de rejoindre Oly TL. Cette fois-ci le resto est italien, au menu lasagnes et tiramisu. Un fort agréable moment, tranquillement posé à papoter de tout et de rien. Un bonheur ! 14h sonnent et c’est le retour au salon, je ne sais plus qui j’ai vu après ça, beaucoup trop de monde (Delinda Dane, Chrys Galia, Callie J. Deroy, Soleano Rodrigues, Debbie Robin, Virginie Paire, Twiny, Jessica, Morgane Moncomble, Oren Miller/Lucie Castel qui allait au WC (désolée), Audrey Dumont, Iris Julliard, Siobhan Gabrielly, Sophie S. Pierucci, Gwen delmas, Audrey Grill …) désolée pour ceux que j’oublie, j’ai perdue mes pieds et ma tête quelques part dans ce dédale de moquette bleue immonde qu’est le salon. Mais j’ai quand même réussi à louper Laurie Delphis et Marie HJ. Je suis triste mais je me dis que ce n’est que partie remise. J’ai revu avec plaisir quelques copines blogueuses: Maria (Les lectures de Maria), Carine et Soumya (Les étoiles des bibliothèques), Marilyn ( Frénésie Livresque), Lixia (Au coeur d’une passion), Mélody (by méli mélo). Cette aprem est passée beaucoup mais alors beaucoup trop vite. Il est l’heure de dire au revoir à Nathalie (ma maman louve) et à ma chérie Charlie (le temps de 3 semaines). Après avoir récupéré ma précommande chez Juno Publishing, je dis aussi au revoir au salon pour aujourd’hui car il est temps de rentrer à l’hôtel afin de se préparer pour la soirée Black ink.

20h30: les portes du « Paris Clandestin » s’ouvrent nous laissant découvrir un endroit atypique. Nous nous engouffrons dans des caves souterraines chaleureusement réaménagées en bar. Une ambiance feutrée et mystérieuse. Notre but, après une longue journée, trouver un endroit où poser nos fesses et boire un verre entre nanas. Un canapé, des poufs, des mojitos, des petites verrines, quelques bricoles à grignoter, les copines et voilà que la soirée commence. Et on se refait un concerto de bla bla et de rires à en pleurer… les copines défilent (Ludivine Delaune, Lily Pink, ma Meli d’amour, Vivi, Tina, Agnès, Shelby…) et la soirée est agréable. Nos héros chouchous black ink se voient décerner des awards lors d’une cérémonie informelle, des cadeaux sont gagnés, des mignardises sont dégustées, des verres sont vidés (et posés sur notre table, le serveur a dû penser qu’à nous 5 on avait vidé le stock d’alcool mais c’était pas nous promis). En somme, une soirée super sympa avec les copines: Anonymous-Shirley, Miss Hl’s, Nath (qui a protégé notre butin) et Sarah (propriétaire d’un nouveau mug) ! Mais la fatigue aidant, à 2h30 du mat, nous décidons de rentrer et d’aller nous coucher. Kapten est mon ami et nous reconduit à bon port. Je me souviens avoir poser ma tête sur l’oreiller et… le trou noir jusqu’à 8h.

C’est pour moi (et pour beaucoup) le dernier jour au salon et peut-être le plus éprouvant. J’ai dormi à peine 5h (et 3 la nuit précédente) autant vous dire que je ne suis pas fraîche mais j’ai la pêche et je compte bien profiter de ce dernier jour. On est tous fatigués mais on tient encore debout par je ne sais quel miracle. Et le dimanche au salon c’est comme à la maison ou presque, c’est cool. On a refait nos valises avec du mal car l’antre du diable nous a eu (tous sans exception). Au départ, on avait une liste d’achats et puis la liste à disparue et on a fait flamber la carte bancaire, le chéquier tout. On sait que dès mardi, on aura un appel du banquier mais pour l’heure on s’en tape royalement. 11h: Je dis au revoir à mon cookie avec quelques larmes retenues et je file prendre un petit déjeuner (oui à 11h). Je vous avez dit qu’au salon on bouffe en permanence et puis après le choc émotionnel de quitter mon cookie j’avais besoin de ma dose de réconfort, à savoir du chocolat (mais non pas un mojito à 11h). Je me pointe vers midi au salon et là l’ambiance est vraiment différente. Ca sent déjà la fin. Je retrouve sur le stand des Éditions Addictives, Carole, Marie Meyer, Lil Evans, Ana K. Anderson et je fais quelques derniers achats, comme si j’en avais pas déjà assez ( cf. antre du mal). Un dernier câlin à ma chérie Belge, Miss hl’s et à Nath (Belge aussi), et me voilà en route, direction la gare du Nord où je retrouve Monsieur Julien Lazarro (les garçons de chambre ça vous parle ? Et bein, c’est lui) pour boire un café avant de rentrer chez moi. Voilà, c’est le moment de reprendre de train… 50 minutes plus tard, j’arrive à Arras dans les Hauts-de-France. Sur le quai m’attendent mes enfants alors je range ma casquette de lectrice-blogueuse avec une pointe de tristesse mais avec des étoiles plein les yeux et je remets celle de maman avec plaisir. De ce week-end je garderais une tonnes de souvenirs mémorables et indélébiles, vos sourires, nos éclats de rire, la générosité et la bienveillance de certains. J’y penserais souvent et j’imagine déjà mon sourire se dessiner et mes yeux briller d’émotions à l’évocation de ce week-end. C’est de l’amour en barre, un flot d’émotions brutes sur quelques jours !!! Ca fatigue mais ca revigore aussi, allez comprendre, c’est la magie de Livre-Paris. J’ai bien sûr les regrets de ne pas avoir vu untel ou untel mais ce ne sont que des actes manqués, un jour…

Mon album photos:

(Ma chatte-chac)

#Audrey, le double 💋

[ * PS: Je m’excuse par avance auprès des personnes que j’ai oublié de citer. Ce qui se passe au SdL et dans ses alentours reste au SdL… 😘 ]

Le salon Livre-Paris vous donne rdv l’année prochaine. Est ce que j’y serai ? L’avenir nous le dira…

Nos partenaires livresques pour 2019

Nous commencerons bientôt une nouvelle année avec au programme beaucoup de lecture.

Pour 2019, nous avons renouveler des partenariats mais des nouveaux dont nous sommes très fières s’ajoutent à notre liste.

Merci à nos partenaires de nous faire confiance.

Voici notre liste de partenaires:

Les maisons d’éditions

🔹️Les Editions Addictives

🔹️La Condamine / Fyctia

🔹️Nisha et Ceatera

🔹️BMR

🔹️Juno Publishing

 

🔹️Rebelle Editions

🔹️EDEN Collection by City

 

 

🔹️Epta Publishing

🔹️ Inceptio Editions

🔹️ Plumes de Web

🔹️ Hardigan

Nos auteurs partenaires

🔹️Fleur Hana

🔹️ Amheliie et Maryrhage

🔹️Blandine P. Martin

STEEL BROTHERS

☆TITRE: STEEL BROTHERS

☆AUTEUR: MANON DONALDSON

☆EDITEUR: BLACK INK EDITIONS

☆DATE DE SORTIE: 2 MAI 2018

☆DISPONIBILITÉ: NUMÉRIQUE ET BROCHÉ

Vengeance

9 lettres qui rythment ma vie depuis 7 ans, un mot qui résume mon unique raison d’exister encore. Je touche au but… Enfin…

Quand Evelynn, adolescente de 14 ans, découvre sa famille massacrée, son traumatisme se transforme en haine qui alimente son désir de vengeance.

Evelynn devient Ivy.

7 ans après le drame, elle réussit à s’infiltrer et à se faire accepter par les Steel Brothers, gang de bikers aux moeurs peu recommandables.

Ils sont responsables de la mort de sa famille, ils doivent payer, et Ivy a mis sur pied un plan infaillible.

À leur tête, le ténébreux Dante pourrait bien tout remettre en question. Dangereux, sans foi ni loi, le puissant chef de gang va tenir un rôle inattendu.

Ivy pourra-t-elle jouer cette partie dont elle ne connaît pas toutes les règles ?

* Merci à Black Ink Editions pour l’envoi de ce service de presse.

Tout commence en 2010, Evelynn a 14 ans. Elle est la seconde enfant d’une fratrie de 3. Sa petite soeur de 10 ans l’exaspère mais elle est très proche de son frère aîné qui a quitté le domicile et ne donne presque plus de nouvelles. Un manque pour l’adolescente. Elle vit au sein d’une famille aimante, c’est une élève studieuse et sage mais l’adolescente rêve de liberté alors que sa mère la couve un peu trop. La fin d’année approche et une soirée a lieu, celle qui ne faut pas louper et où il fait bien d’être vue. Evelynn voudrait s’y rendre avec son petit ami et sa cousine mais une fois n’est pas coutume, sa mère refuse. Après un énième dispute avec sa mère au sujet de la soirée, après avoir surpris une conversation entre ses parents au sujet de son frère, après tout les non-dits qui règnent dans cette famille, Evelynn décide sur un coup de tête de faire le mur, de désobéir à sa mère et de se rendre à cette fameuse soirée. Une décision prise sur un coup de tête qui va lui couter cher car cette nuit va bouleverser sa vie à tout jamais.

Plusieurs années plus tard. Evelynn est devenue Evy. Une jeune femme solitaire et téméraire que seul son besoin de vengeance gouverne. Elle vit vengeance, mange vengeance, respire vengeance… Elle ne vit plus que pour ça, cette vengeance qu’elle prépare et peaufine depuis 9 ans maintenant. Voilà pourquoi elle se retrouve dans un quartier malfamé au pied d’un bar de danseuses exotiques, repère d’un club de bikers peu recommandables et encore moins fréquentables. Ce club est le repère des Steel Brothers un MC, autrement dit club de motards, pas très catholique. Les Steel Brothers flirtent avec la criminalité: meurtres, trafiques de drogue, d’armes, proxénétisme… Evy n’est pas ce ce monde mais elle est bien décider à le devenir et à aller juqu’au bout pour obtenir vengeance. Elle ne reculera devant rien mais c’était sans compter sur l’arrogant, charismatique, puissant et sexy Damon, le président du club qui va mettre ses nerfs et sa culotte à rude épreuve.

Je dois vous faire part de mon avis concernant cette romance de Manon Donaldson et ca na va pas être chose facile. J’adore les romances de bikers, j’adore les bikers, les bad boys, les héroïnes rebelles, le suspense, … autant vous dire que ce livre m’a comblée.

J’ai toujours pensé qu’il existait 2 sortes de coups de cœur. Le premier type concerne des livres qu’on a vraiment adoré et qu’on qualifie donc de coup de cœur car ils nous ont émus, touchés et transportés d’une quelconque manière. Et puis, il y a le second type dans lequel très peu de livres entrent. C’est un peu un groupe VIP dans lequel on y classe les livres hors catégorie, les livres qui sont plus que ça, plus que des coups de coeur et qui sont presque qu’inqualifiables. Ces livres nous murmurent des choses au coeur, nous provoquent des frissons, nous inondent de nombreuses, diverses et parfois contradictoires émotions. STEEL BROTHERS fait parti de cette catégorie de coups de cœur. Ce livre est unique ! Je suis littéralement tombée amoureuse … de tout en fait. Amoureuse de Dante of course (qui ne le serait pas), amoureuse de l’histoire, de l’intrigue prenante et qui nous sort des sentiers battus, amoureuse de la plume de l’auteur qui m’a superbement conquise, et si j’étais lesbienne je crois que je serai tombée amoureuse d’Evy mais je ne le suis pas, cependant je l’ai grave kiffée !! Ce petit bout de femme est une Survivor. J’ai adoré son caractère bien trempé, sa personnalité, son abnégation, sa volonté, son courage, sa détermination et derrière tout ça, sa gentillesse, sa fragilité. Evy est un des personnages les plus attachants qu’il m’ai été de découvrir au cours de mes nombreuses lectures. Quant à Damon, il a peuplé mes rêves durant plusieurs nuits et de façon pas très catholique. Damon est un paradoxe. Chef de MC, il doit se montrer à la hauteur. Il doit être paré à toutes éventualités, il se doit d’être fort, impartial, autoritaire, exigeant. Il respire l’arrogance, la sensualité, la sexualité. Il semble froid et distant et pourtant sommeille en lui une chaleur incandescente digne des feux de l’enfer.

L’histoire proposée par Manon Donaldson est un véritable bijou. Pertinente, fascinante et addictive, cette romance déchire grave !!! Du début à la fin, j’ai été transportée, envoutée, charmée, hypnotisée. L’auteur nous offre un récit prenant qui nous tient en haleine. Elle m’a happée dans son histoire avec une facilité déconcertante et j’ai pris mon pied !! La trame bien construite et captivante est jonchée de rebondissements. Pas un seul instant je me suis ennuyée bien au contraire j’ai été prise au dépourvu et j’adore ça. Et si cette romance est une put…. de pépite c’est bien entendu parce que l’intrigue est géniale, les personnages sont extras mais c’est aussi et surtout parce que la plume de Manon Donaldson est fabuleuse. L’écriture est vive, tout en fluidité, gracieusement et prodigieusement envoûtante. Manon maitrise son sujet et nous le fait sentir. Lisant beaucoup de romance dans l’univers des bikers, peu m’ont déçue car j’adore ça mais d’un autre côté peu m’ont autant marquée. STEEL BROTHERS m’a marqué au fer rouge de façon brute, intensive et indélébile.

Cette lecture est un orgasme éclatant et détonant tel un feu d’artifice. J’ai adoré chaque page que j’ai dévoré. Je n’ai pas été capable de lâcher ce livre durant une journée complète même en pause pipi ou dans la file du drive du quick. En quelques chapitres, quelques minutes, cette histoire est devenue une drogue. C’est un diamant qui sort du lot, une bombe dans un océan saturé de romance.

Soul on fire ~ Shirley LB

Titre: Soul on fire

Auteur: Shirley LB

Editeur: Black ink Editions

Date de sortie: 16 mars 2018 (numérique et broché)

A force de batailles perdues, la vie m’a laissée à fleur de peau.

Mon armure est brisée.

Mon unique faiblesse, ma raison de vivre, mon meilleur ami est descendu aux enfers.

Pour le sauver, je braverai les interdits, je jouerai sans connaître les règles et je miserai tout sur eux.

Ces deux hommes.

Deux lions qui tuent pour survivre.

Suis-je la proie ou le prédateur ?

* Je remercie Black ink éditions pour l’envoi de ce service de presse.

Emily a beaucoup trop souffert dans la vie. Elle a surmonté bien trop d’épreuves. Des épreuves difficiles qui lui ont laissé des stigmates mais qui ont aussi fait d’elle la femme qu’elle est devenue. Une jeune femme indépendante, déterminée, spontanée, solitaire, intelligente et dotée d’une grande force mais aussi d’un caractère de cochon. Mais Emily n’en n’est pas moins une jeune femme brisée qui se cache derrière une carapace qu’elle s’est forgée au fil du temps. C’est sa façon de se protéger et de faire face à ses démons.

Emily fuit les relations et n’a pas vraiment d’ami excepté son meilleur ami, Jason, qui compte plus que tout à ses yeux. Quand Jason commence à fréquenter des personnes qu’habituellement ils fuient comme la peste, la lionne monte au créneau et sort les griffes. Jason s’est enlisé dans une sombre affaire dont il ne mesure pas toute l’envergure.

Emily fera tout pour le sortir de cet engrenage infernal. Il est tout pour elle. Elle ne le laissera pas sombrer les bras croisés.

Derek et Liam sont deux prédateurs prêt à tout pour survivre, deux lions assoiffé de vengeance et de pouvoir. Aucune règle, aucun sentiment, aucune limite, aucun remords. Ils vont entraîner Emily et son ami dans leur enfer où seul la survie compte.

Emily, prête à tout pour sauver Jason, se verra happée dans une situation scandaleuse malsaine par ces deux prédateurs dont les ténèbres sont le quotidien. Elle s’oubliera elle-même en chemin, elle se brûlera les ailes, elle bravera les interdits et elle n’ en sortira pas indemne. Entre liaison et trahison, entre pouvoir et faiblesse, entre mensonge et révélation, entre vengeance et passion, Emily va plonger dans les abysses de l’enfer.

J’ai ouvert le livre, j’ai lu et maintenant je suis complètement folle, grisée par un flot et un surplus d’émotions presque jamais ressenties au cours d’une lecture. (Non je n’étais pas déjà folle avant cette lecture… enfin pas complètement).

Vous connaissez le canon musical ? C’est une forme musicale qui consiste à superposer plusieurs fois une ligne musicale mais de façon décalée. C’est exactement ce que j’ai ressenti durant la lecture: une superposition d’émotions intenses, cinglantes et parfois contradictoires mais qui vibrent d’une même harmonie et forme une merveille absolue. Cette merveille c’est Soul on Fire de Shirley LB.

Chaque mot que l’auteur a écrit, chaque bouleversement qu’elle nous impose, chaque sensation qu’elle nous force à ressentir au court de son récit est d’une telle profondeur, d’une telle force, d’une telle présence qu’on ne peut qu’abdiquer et se laisser emporter par la vague saisissante et déferlante dont elle nous inonde.

La trame proposée par Shirley LB est divinement et rondement bien menée et agréablement rythmée, un véritable travail d’orfèvre. L’intrigue, parsemée de multiples rebondissements surprenants et excitants, est envoûtante, intense et ne nous laisse aucun autre choix que d’y plonger corps, coeur et âme sans retenue, sans filet de sécurité juste avec empressement et allégresse.

L’auteure joue avec les émotions de façon poétique, voluptueuse et épurée. Elle a créé des personnages charismatiques, torturés et à la fois attachants qu’on aime et qu’on aime détester aussi. Des personnages qui forment un trio explosif et incontrôlable. Elle mène son intrigue d’une main de maitre. D’abord la tension monte crescendo pour très vite devenir volcanique et nous envahir, nous acculer et nous incendier de toutes parts. On se retrouve au coeur d’un vrai brasier. Puis elle nous maintient en haleine, sous haute tension et à fleur de peau jusqu’ à la fin et bien plus encore car personnellement je suis toujours à fleur de peau. Elle nous offre une histoire singulière, intriguante et délicieusement audacieuse.

Cette romance à suspense intense et sombre m’a fait planer comme jamais. C’est un put**** de trip livresque !! C’est un coup de coeur qui m’a estropiée jusqu’au plus profond de mon âme, qui m’a décontenancée, dévastée et ravagée. Une sensation inédite et troublante comme une pression continue sur mes poumons me faisant suffoquer, comme un battement frénétique, comme une empreinte indélébile, comme un frisson incontrôlable, comme une tornade dévastatrice, comme un dernier soupir.

Shirley LB n’y va pas de main morte sur le plan émotionnel, elle nous livre à gros coups de pelle une tonne d’émotions; des émotions aussi dévastatrices que fascinantes, aussi détestables que divines, aussi profondes que fougueuses.

La plume de l’auteure a une telle prestance qu’on a l’impression qu’elle nous englobe, qu’elle nous dévaste avec une puissance surhumaine. Les mots flottent autour de nous, ils nous inondent d’une multitude d’émotions, ils nous envahissent l’âme, ils nous brûlent le coeur. Audacieuse et franche, mystérieuse et épurée, élégante et impétueuse, la plume de Shirley LB ne cesse de se dévoiler, de nous surprendre et de nous envoûter.

Adé

Titre: Adé

Auteur: EWA RAU

Editeur: Black Ink Editions

Date de sortie et disponibilité: 9 février en numérique / en exclusivité papier au SdL Livre-Paris (mars 2018)

Aimer implique de sauter dans le vide.

Adé est une talentueuse danseuse de hip hop, dont le coeur dégringole toujours après une histoire douloureuse.

Brisée et usée par sa dernière relation, la jeune femme va, sans réfléchir, accepter le marché saugrenu de sa prof de danse : vivre sous le même toit que son fils. Elle va alors faire la connaissance d’Antony… Une rencontre choc qui va remettre en cause tous ses principes.

Les pieds touchant enfin le fond, cela ne sera pourtant pas aisé de remonter la pente…

Adé va découvrir que les sentiments blessent davantage que les coups et que les pactes les plus risqués ne sont pas toujours signés avec le diable…

* Je remercie Black Ink Editions pour ce service de presse.

Adé vit pour la danse, le hip hop plus précisément. Pour payer ses factures, elle travaille dans un cabinet d’avocat. Mais ça fait 2 mois qu’Adé a perdu sa flamme, 2 mois qu’elle squatte le canapé de sa meilleure amie suite à sa rupture. Elle sort d’une relation difficile qui l’a brisée. Quand sa prof de danse lui propose un marché, poussée par ses amies elle y voit l’occasion de tourner la page. Adé accepte donc de vivre en colocation avec le fils de sa prof. Mais le dit fils, alias Antony n’est pas enchanté à l’idée de partager son appart et son quotidien avec une inconnue et il le fait savoir à l’intéressée. Tout les coups bas sont permis. Adé n’est pas du genre à se laisser faire et lui rend coup pour coup. Cette nouvelle collation va être détonante !!

Adé aime la danse, faire la fête… Malgré ses blessures, c’est une jeune femme pleine de vie, de rêves qui tente de se reconstruire. Elle n’a pas sa langue dans sa poche. Elle est joviale, spontanée, ouverte, intelligente et très jolie.

Antony (Tony) est un pur canon ! Grand, athlétique pour ne pas dire gaulé comme un dieu grecque, ténébreux, sexy en diable, arrogant, fêtard..Tony est kiné le jour et serial-baiseur la nuit. Ca fait rêver ! Avouez !

Donc là on se dit : ils se détestent au début et puis l’attirance physique… sexe… et ils vont tomber amoureux. Si seulement c’était si simple !! Ca aurait pu se passer comme ça mais Ewa Rau est une grande malade !! Une véritable sadique !! Malgré ce comportement sadique évident, je ne peux que vous recommander cette lecture à 1000% et je vais vous expliquer pourquoi…

Tout d’abord, le jour où vous commencerez Adé, ne prévoyez rien de la journée (voire de la nuit). Même manger et dormir deviendront obsolètes. Ce livre m’a complètement arrachée à la réalité. Je l’ai dévoré avec frénésie en une journée et je n’ai pas vu le temps passer en présence d’Adé et Tony. J’en ai même oublié de manger (moi oublier de manger !). En même temps, ce livre m’a tellement retournée les tripes qu’une boule s’est formée dans ma gorge et je crois que j’aurai été incapable d’avaler quoi que ce soit. Cette romance qui commence gentiment, qui est frivole, pleine de fraicheur devient au fil des pages un déchirement. J’étais partie en mode happy. Une romance dans l’univers de la danse, une collocation impromptue et surprenante. Et je finis avec les yeux rouges (mode panda car mon mascara a coulé donc éviter le maquillage), le cœur en miettes et le souffle littéralement coupé. Prévoyez une (voire deux) boite de mouchoirs. Ce récit est un ouragan intense, puissant et dévastateur. Dévastateur en plusieurs points. D’abord, dévastateur de culottes car pfiouu c’est carrément hot le sexe avec Tony. Les passages érotiques viennent sublimer l’histoire. Parfois tendres, parfois brutes, parfois passionnées, les scènes sont narrées avec sensualité et intensité. Un régal ! Ensuite dévastateur de cœur, de corps et d’âme. Ewa Rau nous offre un moment de total abandon. Une lecture qui vous fera oublier tout ce qui se passe autour de vous. Elle vous happe dans son univers avec aplomb et fluidité. C’est une immersion sans accroche, un saut dans le vide sans parachute. Elle ne nous laisse pas d’autre choix que de nous faire absorber par sa plume, que de nous noyer sous toutes les émotions dont elle nous innonde. A travers son récit, à travers ses mots elle nous offre toute une armada d’émotions. Je découvre cette plume à la fois palpitante et à la fois tendre. Ewa Rau fait parti du club des magiciennes de la romance. Elle nous charme, nous envoute, nous hypnose avec ses mots. Elle nous impose son rythme, nous ouvre son monde, nous offre un moment de bonheur divin. Ewa Rau nous emporte dans une danse suave et poétique, saisissante et impénétrable, sur un rythme diablement sexy et langoureux aux accords délicats, profonds et poignants. Cette lecture nous propulse au cœur d’un tourbillon tumultueux de sensations et on ne peut que s’en délecter ouvertement et profondément. Personnellement, j’ai vécu cette lecture comme une impression de flotter à travers les pages avec grâce et volupté. C’est une lecture ovni de celles qui déferlent avec puissance et dévastent tout sur leur passage.

Ce que nous propose l’auteur est absolument sublime ! c’est … je crois que jamais je ne trouverais de mots assez forts pour vous décrire à sa juste valeur cette merveille. C’est un livre à lire absolument et pas grave si il nous laisse les yeux tout rouges, le corps épuisé, le cœur en vrac, l’âme dévastée. Cette romance a touché une partie de moi dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Cette romance a volé un bout de moi dont je ne soupçonnais pas l’existence. Je me sens vide, vidée après cette lecture. Mais cette sensation est divine comme cette histoire. Une histoire qui résonne encore et qui résonnera longtemps dans mon cœur. Un immense merci à Ewa Rau pour ce sublime coup de cœur. Je suis une loque humaine mais merci.

Nos partenaires #2 (2018)

Une nouvelle année débute et de nouveaux partenaires nous font confiance.

Ça valait bien un article de présentation.

Depuis bientôt 2 ans, le nombre de nos partenariats avec des maisons d’éditions ou des auteurs en autoédition ne cesse de s’accroître pour notre plus grand plaisir.

Nous avons la chance d’avoir des partenaires qui déchirent !! Des partenaires qui nous renouvellent leur confiance pour une année supplémentaire et des partenaires qui nous l’accordent pour la première fois.

Lire la suite

Chirurgicalement vôtre

Titre: Chirurgicalement vôtre

Auteur: Emma Landas

Editeur: Black ink

Date de sortie: 11 septembre 2017

« Jane Austen, Emily Brontë, William Shakespeare m’avaient convaincue à coups de milliers de pages que l’amour, même dans la mort, est triomphant !

Et pourtant, je suis là, à me demander si la vraie fin de toute histoire n’est pas celle d’Emma Bovary…

Jane, Emily, William, ils n’ont pas rencontré Terence Cesare.

Peut-être que s’ils avaient raconté qui il était dans leurs bouquins, ce qu’il allait me faire vivre…

Peut-être alors que j’aurais arraché la tête de Ken, éteint ma télé à Noël, et lu… je ne sais pas, tiens, des bouquins sur la guerre ou sur l’effet de serre…

Sûrement que j’aurais envisagé d’autres études, loin des hopitaux, loin des blouses blanches, loin de lui… »

Qui a dit que les plus belles histoires d’amour naissaient des contes de fées ?

Et si les contes de fées n’étaient pas ce que l’on croit, et qu’au final vous deviez tomber amoureuse du monstre sombre et obscur ?

Et si Amour et Souffrance ne devaient faire qu’un ?

Voudriez-vous toujours tomber ?…

* Merci aux Éditions Black ink pour ce service de presse. Et désolée pour ce long délai de traitement.

Selena Paris, la vingtaine, jeune femme douce et avenante fait des études d’infirmière. En période de vacances, elle décroche un poste d’aide-soignante au sein d’une clinique privée mais elle est loin d’imaginer ce qui l’attend. Elle va vivre un été sous haute tension.

Ses nouveaux collègues sont plutôt sympa excepté le Docteur Terence Cesare, un chirurgien qui ne manque pas une occasion pour l’humilier et la rabaisser.

Sa meilleure amie l’invite en week-end dans sa maison de vacances. Elle y organise une soirée pour fêter la fin de l’année scolaire. C’est là-bas qu’elle rencontre William qui n’est autre que le frère de Lena, sa meilleure amie. William séducteur, charmeur, gentil. Au début Selena se méfie de ses intentions parce que William a une réputation de coureur de jupons et un sacré tableau de chasse à son actif auquel elle refuse de voir son nom affiché. Elle va cependant se rapprocher de cette homme tendre. Elle va se laisser séduire et ouvrir de nouveau son coeur. Ce n’est pas facile pour Selena qui a le coeur meurtri depuis le tragique accident qui a coûté la vie à son petit ami et dont elle se sent affreusement coupable. William trouve les mots pour la réconforter. Une nouvelle page amoureuse se tourne pour Selena et elle entame une idylle fragile avec cet homme en apparences parfait.

A l’hôpital, elle affronte toujours les foudres du ténébreux Dr. Cesare qui est également me meilleur ami de William. Maintenant, elle doit le support au travail mais aussi en dehors.

Selena s’efforce de detester le chirurgien arrogant au regard de prédateur mais l’attirance qu’elle éprouve pour lui est de plus en plus intense.

Prise entre 2 feux, elle va tomber de haut, son univers va voler en éclats, sa réalité va virer au cauchemar. Prise dans un jeu pervers, la douce Selena s’en sortira-t-elle indemne ?

Je ne saurai qualifier ce roman. Une romance, oui mais atypique et ténébreuse, une dark peut-être un peu dans la psychologie, un romantic-suspense un peu aussi tant la tension est palpable. Je dirai que ce roman est unique et indescriptible. J’ai aimé, j’ai été mitigée, j’ai détesté, j’ai été outrée, j’ai adoré… ce livre a mis mon coeur à mal. Je me suis perdue dans les délices de la perversité. Un flot de sentiments contradictoires m’a assailli tout au long de ma lecture me laissant esseulée, frustrée, nerveuse, transie, incomplète, …

Emma Landas nous invite au coeur d’une histoire qui gagne en intensité et devient de plus en plus haletante au fil des pages. Je ne m’attendais à la tournure que prend sa trame. J’ai été prise à contre pied, sortie de ma zone de confort et j’ai vraiment adoré ça.

Le roman se divise en trois parties.

La première est narrée du point de vue de Selena. Une narration simple, épurée, toute en retenue à l’image de Selena. Elle nous raconte son histoire avec sobriété et sensibilité. J’avoue avoir eu du mal à m’attacher à son personnage. Je la trouvai distante à sa propre histoire et j’ai failli lâcher ma lecture à cause de celà. Mais je serai passé à côté de la délectable deuxième partie.

Cette seconde partie est qui complètement différente et qui m’a transcendée. Du point de vue de Terence, elle est plus brute, plus ténébreuse, plus torturée. On entre dans la tête du personnage torturé et c’est un pur kiffe. C’est orgasmique !! (On reconnaît là mon côté sadique et j’assume). Terence me hante encore !! On le redécouvre. Outre ses travers sadiques, c’est un homme bousillé, dévasté et dévastateur. Il est conscient du mal qui le ronge, du mal qu’il inflige, de sa profonde perversité mais c’est plus fort que lui. Son personnage atypique, torturé et surprenant est mais malgré tout très attachant. Je fonds pour le Dr Cesare (mon côté sadique et pervers encore). On le découvre plus intensément, elle nous le décortique sous toutes les coutures, lui et ses démons et j’ai pris mon pied moi aussi à l’autopsier.

Puis dans cette partie, nous avons quelques passages narré par William qui viennent compléter le scénario pervers de l’auteur.

Oui, Emma Landas va au fond des choses, sans barrières et nous offre une intrigue surprenante qui prend aux tripes.

La 3ème et dernière partie est … Une reconstruction. À mes yeux, la partie qui se révèle être la plus émotionnellement intense. Elle nous livre des secrets tout en regorgeant de rebondissements improbables, tout en débordant d’émotions.

Les sentiments et la personnalité de ses protagonistes principaux sont très bien travaillés par l’auteur. Entre profondeur et intensité, sa plume est un concentré de sensations. Parfois froide et détachée, parfois solaire et voluptueuse, parfois épurée ou encore insondable, l’écriture envoûtante d’Emma Landas est une surprenante découverte que j’ai délectablement savourée.

Cette lecture m’a prise aux tripes, m’a retournée le cerveau, m’a transportée dans un autre univers dans lequel mon coeur a palpité intensément, ratant même quelques battements. J’ai achevée cette lecture, pantelante, tremblante, le coeur au bord du gouffre, les larmes aux yeux …je crois que j’ai besoin besoin d’un Chirurgien.