Meilleurs amis ou pas ~ Tome 4 de Coralie D

Titre: Meilleurs amis ou pas ~ Tome 4

Auteur: Coralie D

Editeur: Autoédition

Date de sortie et disponibilité: 12 février en numérique et broché

Nate et Kate sont meilleurs amis depuis leur adolescence. Cela fait maintenant cinq ans qu’ils sont colocataires. Si Kate attend de rencontrer un homme bien pour entamer une relation durable. Nate, lui, refuse d’être amoureux, traumatisé par le départ de sa mère qu’il a vécu comme un abandon. Et si les sentiments n’étaient pas là où l’on pensait les trouver ? Si certains événements venaient tout remettre en question ? Leur amitié si précieuse résistera-t-elle ? Évoluera-t-elle en Amour ? Ou bien, se brisera-t-elle dans la douleur ?

Donnez-moi un N

Donnez-moi un A

Donnez-moi un T

Donnez-moi un E

Donnez-moi un NATE !!

NATE NATE NATE !!!

Oh ouii !! Je veux un Nate !! Il est l’archétype parfait du #bookboyfriend. Le mec beau et sexy à tomber la culotte qu’on aime plus que de raison mais qu’on adore détester. On a envie de le câliner, de le baffer, de l’embrasser, de le secouer, de l’embrasser et de l’embrasser encore voire de… grrr !!! Foutu Sexy boyfriend de papier qui nous met dans tout nos états !!!

Je suis raide dingue de Nate !!! Bon ce n’était pas un secret mais ça fait du bien de le dire encore et encore, de le crier très fort et surtout de le retrouver dans un 4ème tome haletant, passionnant et touchant que Coralie D nous offre avec sincérité et beaucoup d’émotions.

Coralie D nous ouvre les portes de son âme à travers cette romance. On ressent qu’elle écrit avec ses tripes, qu’elle nous offre son cœur. Son écriture nous emporte, nous envoute dès les premières lignes. C’est à la fois bon de retrouver des personnages qu’on a vu évoluer, auxquels on s’est attaché mais aussi de retrouver la plume d’une auteure talentueuse qu’on affectionne et de voir qu’elle n’a pas perdue de sa superbe. C’est dingue de voir qu’elle a réussi à m’embarquer dans son récit avec aisance et agilité. Après 3 excellents tomes qui furent sans exception des coups de coeur, après la fin frustrante qui nous suspendait en plein vide du 3ème tome j’attendais (comme beaucoup) cette suite avec impatience. Et je me suis littéralement délectée de ce moment aux côtés de Kate, Nate, leurs familles et leurs amis. Quel bonheur de les retrouver… mais quelle torture aussi car dès le début, l’auteur nous projette en enfer avec un Nate vulnérable et désarmé.

Chaque chapitre lu est un morceau de mon coeur qui se détache et me laisse un peu plus esseulée, écartelée au fil des pages pour me rendre compte qu’au bout de ma lecture mon coeur n’est plus. Petit à petit, phrase après phrase, mon coeur s’est complètement disloqué. Il a été foudroyé par la foudre. Il ne reste que des lambeaux de cet organe qui aura battu la chamade, qui aura eu des ratés et un bon nombre de soubresauts durant ma lecture. Mon coeur s’est envolé aux côtés de Nate et Kate, quant à mon âme elle est dévastée, anéantie face à tant d’émotions. Mes yeux me brûlent d’avoir trop pleurer, mes mains tremblent, mon cerveau a complètement buggé. Je suis transie d’émotions intenses et contrairement. Ce roman a causé ma perte !! Les émotions m’ont longuement submergée et plongées dans un gouffre palpitant, insondable et indescriptible. J’ai pris une bonne grosse gifle émotionnelle.

Dans ce 4ème opus, Nate morfle !! L’auteur n’épargne pas son personnage. Elle lui insuffle force et fragilité. Un cocktail désarmant et boulversant du point de vue du lecteur. Ce personnage que vous avons appris à connaître, à aimer se retrouve déchiré et acculé par un tas d’ évènements dont il n’est pas maître et qui surviennent dans sa vie. Une accumulation de rebondissements, de révélations qui vont le pousser dans ses retranchements. Alors qu’il croyait que le pire était derriere lui, ce n’est pas une bombe qui lui explose au visage mais plusieurs. Et Nate va se montrer absolument bluffant et énormément touchant. On découvre un nouveau Nate; un homme touchant, attendrissant qui petit à petit nous révèle ses sentiments. Je regrette de ne pas pouvoir vous en dire plus? OMG ! j’ai tellement de chose à dire. Je voudrais vider mon sac et mon cœur mais ce livre et les émotions qu’il fait naître sont à vivre de votre propre chef. J’ai traversé un ouragan redoutable et dévastateur et je vous invite grandement à vivre la même expérience.

Nous avons la chance de découvrir les points de vue des 2 protagonistes principaux de part une narration à double voix mais pas répétitive. Ainsi, les personnages nous confient leurs doutes, leurs pensées, leurs espoirs avec parcimonie et sans barrière. Alors oui, il y a un contexte émotionnel très présent et oppressant pour nos petits cœurs mais l’auteur pense aussi à notre plaisir et nous offre des petits passages érotiques subtils et suaves, des moments charnels qui apportent un peu de sensualité à la trame. Connaissant les caractères de Nate et Kate, il fallait aussi un brin de légèreté et de spontanéité, l’auteur parvient à inclure ses petites touches dans son scenario. Elle y apporte par conséquent un petit vent de fraicheur qui fait un bien fou. De la fraicheur quand il le faut, de la sensualité par petites touches, de l’émotion à profusion… Coralie D répond à toutes nos attentes et ce sans qu’on ai conscience d’en ressentir le besoin. C’est une magicienne de la romance.

Cette histoire est triste, profonde et douloureuse mais elle est aussi magnifique. Coralie D nous offre un moment somptueux à vivre. Sa plume épurée, douce nous permet une immersion en toute sensibilité et sincérité. J’en viens à me demander si je trouverai des mots assez forts pour vous décrire l’indescriptible. Et je ne crois pas être assez douée pour ça contrairement à Coralie qui elle parvient à trouver les mots justes alliés à une grande profondeur d’âme et une folle intensité émotionnelle.

Ce roman est un mélange majestueux de perfection à l’état pur, une décharge émotionnelle, une vague à l’âme, un coup de foudre !

Shape of you d’Alexandra Lanoix

Titre: Shape of you

Auteur: Alexandra Lanoix

Editeur: Autoédition

Date de parution: 1 février 2018

Claire est mariée à Chase, un avocat doué qui a un bel avenir devant lui. Mais sa vie est monotone et son époux ne fait rien pour arranger les choses. Il est possessif, manipulateur et macho. Il lui interdit de travailler ou même de jouer du piano. Pourtant, Claire est une virtuose née. Elle a un don pour la musique, mais avant leur union, Chase l’a fait choisir entre lui ou sa passion. Elle l’a choisi, lui, à cause du secret qu’ils partagent. Andy, le meilleur ami de Claire, essaye de tout faire pour la sortir de ce mariage qui la rend malheureuse. Il va la mettre sur le chemin de Julian, un pianiste brillant qui était avant un tragique accident de voiture, une célébrité dans son domaine. Lors de leur première rencontre, l’osmose va opérer autant physiquement que musicalement. Leur passion commune va les réunir et l’amour va les enflammer.

* Je remercie Alexandra Lanoix pour sa confiance et l’envoi de son roman numérique en service de presse.

Encore une fois j’ai pris beaucoup de plaisir à entrer dans l’univers proposé par Alexandra Lanoix.

Nous faisons la connaissance de Claire, à laquelle nous nous s’attachons très vite tant son histoire est touchante.

Claire est une femme au foyer. Juste « femme au foyer » car elle ne s’occupe que de son mari, Chase, un avocat ambitieux et imbu de lui même. Claire s’ennuie dans sa jolie prison dorée, autrement dit un joli appartement au coeur de Manhattan. Elle cuisine de bons petits plats, elle repasse les chemises de monsieur son mari, elle récure du sol au plafond… une véritable cendrillon moderne. Son cher et tendre refuse qu’elle travaille. Elle a d’ailleurs sacrifié sa passion pour le piano au début de leur relation. Elle était très douée, une virtuose quand ses doigts couraient sur les touches noires et blanches, quand la musique l’habitait elle se sentait vivre… mais elle a tout lâché suite à un ultimatum de son époux.

Son mari exerce une grande emprise sur elle. Il est autoritaire, arrogant. Il la rabaisse sans cesse. Leur vie est monotone, leur couple est brisé, leur amour inexistant… Claire n’est plus qu’une ombre, un meuble. Elle vit un calvaire. Même au niveau sexuel, il ne se passe rien. Ils « baisent » comme un rituel et elle n’en retire aucun plaisir.

Le seul petit rayon de soleil dans sa vie monotone est son meilleur ami Andy qu’elle connaît depuis la Fac. Andy est gay, un garçon plein d’entrain, généreux, une boule de nerfs qui prend soin d’elle comme il le peut. Il est inquiet pour elle et déteste Chase. Il aimerait bien que sa douce Claire, sa meilleure amie, s’émanciper de l’emprise de son mari un tantinet despotique. Un jour, il lui propose de reprendre le piano, à commencer par quelques leçons avec Julian.

Julian, ancien pianiste, qui tient désormais une modeste boutique de musique, accepte de lui donner quelques leçons de piano. Entre eux, l’attirance est immédiate comme si ils se connaissaient, comme si ils étaient destinés l’un à l’autre… mais Claire est mariée. L’osmose, la symbiose, qui les définit est plus forte et Claire s’éveille. La douce fleur éclot sous la musique, sous les doigts de Julian. Claire devra faire un choix. Sans doute le choix de sa vie …

J’ai dévoré ce livre en une après-midi. Je ne saurai vous expliquer l’espèce de frénésie livresque qui m’a habitée. J’étais littéralement absorbée par l’histoire, submergée sous les émotions et ensorcelée par l’écriture envoûtante d’Alexandra Lanoix. C’était intense, presque hypnotique… impossible d’arrêter ma lecture.

J’ai adoré du début à la fin. L’auteur m’a happée dans son scénario et elle n’a cessé de me surprendre. C’est bien écrit, une trame bien menée et regorgeant de multiples rebondissements, une difficile mais très belle histoire parsemée de quantité d’émotions, un récit avec des passages érotiques rempli de tendresse et presque poétiques, des personnages charismatiques, blessés, touchants, attachants qui tente de se reconstruire une vie, un avenir. C’est une romance comme je les aime.

A la fois profonde et douce, à la fois sensuelle et touchante, la plume de l’auteur m’a conquise, m’a transportée. Ma lecture fût fluide comme un courant d’eau, légère et fraîche comme une brise d’été, douce et chaude comme les 1ers rayons de soleil du printemps, riche en émotions, rebondissements, révélations,… un tableau divin !

Le narrateur principal est Claire qui nous livre son histoire avec parcimonie, sincérité et sensibilité. Néanmoins, elle partage la narration avec Julian. Ses pensées sont peu nombreuses et nous sont livrées avec sensibilité et profondeur à l’image du personnage. A la fin, d’autres personnages prennent la parole mais ça je vous laisse le découvrir par vous-même.

J’ai découvert Claire sous différentes facettes, ses fêlures… D’abord effacée elle s’affirme et se découvre elle-même. Au fil des pages, elle prend de l’ampleur, de la force, du caractère. Tout comme on découvre les facettes sombres de Chase et d’un autre personnages, comme on découvre les démons et les blessures de Julian. Le scénario est vraiment complet et bien travaillé. L’auteur n’a rien oublié. Elle ne nous laisse aucun répit. J’ai toujours été à l’affût et je ne me suis pas ennuyée une seconde.

L’auteur m’a poussée à jongler avec les émotions contradictoires. Autant j’ai détesté le « couple » Claire/Chase, autant j’ai aimé celui qu’elle forme avec Julian, autant d’autres faits m’ont carrément retournés, bluffés. Mais, je ne vais pas en dire plus sur ses relations avec Julian et Chase sinon je risque de spoiler cette merveille. Il vous faudra le découvrir par vous-même et croyez-moi c’est un livre à lire ! C’est le second roman d’Alexandra Lanoix que je lis et tout comme le précédent (protection très rapprochée) elle ne m’a pas déçue. Elle m’a ensorcelée, elle m’a bluffée.

Elle nous offre une romance profonde et intense qui regorge de rebondissements, une romance érotique, une romance à suspense, une romance libératrice d’un message de reconstruction, d’espoir. Elle m’a offert un divin moment de lecture et j’espère que vous vous laisserez tenter par cette merveille.

Cette romance a résonné dans mon coeur, comme résonne une douce mélodie à mes oreilles. Les mots faisant écho aux émotions flottaient tel des notes sous les doigts experts d’un musicien. Alexandra Lanoix a fait de la musique avec des mots, elle nous offre une bien belle mélodie. C’est intense, magnifique et envoûtant.

WILD CROWS ~ Tome 1: Addiction

Titre: WILD CROWS ~ Tome 1: Addiction

Auteur: Blandine P. Martin

Editeur: Auto-edition

Date de sortie: 18 janvier 2017

Suite au décès de sa mère, Joe hérite d’un courrier lui dévoilant le nom de son père biologique, ainsi que l’endroit où il vit. Esseulée, et démunie face à son deuil, la jeune infirmière décide de tout plaquer pour partir en quête de ce père inconnu, un certain Jerry Welsh, propriétaire d’un bar et dirigeant d’un club de moto en Californie.

Surpris de découvrir l’existence de sa fille de 27 ans, Jerry accepte malgré tout de lui donner sa chance, et lui fait une place dans son monde à lui, mais aussi dans sa famille : celle de sang, comme celle de coeur. Joe découvre la véritable identité du club. Plus que des passionnés de motos, ces hommes forment un véritable gang ayant la main mise sur toutes sortes d’économies parallèles.

Novice dans ce milieu, Joe s’apprête à mettre les pieds dans un univers dont on ne ressort pas indemne.

* Je tiens à remercier Blandine P. Martin pour la confiance qu’elle nous accorde à travers ce nouveau partenariat.

Joe, jeune infirmière de 27 ans vient de perdre sa mère qui était sa seule famille des suites d’une longue maladie. Ayant une relation fusionnelle avec sa mère, il lui est difficile de faire son deuil. Elle est dévastée.

Lors du rendez-vous avec le notaire, une lettre de sa mère lui est donnée. Cette lettre, très touchante, est révélatrice de l’identité de son père biologique que Joe n’a jamais connue.

N’ayant plus que lui pour famille, elle décide de tout plaquer pour le retrouver. Son père, un présumé Jerry Welch vit en Californie où il gère un bar, un garage et un club de motards.

Jerry est surpris d’avoir une fille de 27 ans dont il ne connaissait pas l’existence mais il accepte Joe les bras ouverts. Il la présente à sa famille, à ses amis et lui fourni un toit le temps que père et fille fassent connaissance.

Pas très à l’aise au début, Joe finit par trouver sa place au sein de cette famille de bikers. D’une nature indépendante et rebelle, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Jerry se trouve être un père protecteur qui souhaite réellement connaître sa fille et l’aider de son mieux maintenant qu’elle a perdu sa mère.

Mais le club de Jerry n’est pas seulement un club pour les passionnés de grosses cylindrées à 2 roues. Les membres du club ne sont pas des enfants de coeur et trempent dans diverses affaires douteuses.

Bien malgré elle, Joe se retrouve mêlée à de sombres histoires. En retrouvant son père, elle a mis les pieds dans un univers dont elle ne ressortira pas indemne. Aura-t-elle les épaules pour affronter ce qui l’attend ?

Blandine frappe fort dès le début. Elle nous happe directement dans son univers et nous submerge d’émotions dès le départ. Elle nous laisse nous débattre dans un ocean émotionnel sans gilet de sauvetage. C’est intense ! On ressent chaque émotion à travers la plume de l’auteur. C’est à la fois poignant et déstabilisant. Un premier opus qui s’avère très prometteur et qui m’a séduite.

Que j’aime les bikers. Et les Wild Crows ont quelque choses en plus. Un petit truc qui les rend particuliers mais je vous laisse découvrir cette facette par vous même.

Blandine nous offre un roman avec des personnages très attachants, une intrigue exaltante qui nous prend aux tripes et une fin explosive et larmoyante. Tout ce que j’aime et j’ai adoré !! De la première à la dernière ligne, l’auteur m’a charmée, transportée dans son univers. J’ai pleuré au début, j’ai pleuré à la fin, voilà la boucle est bouclée. Et entre deux, j’ai souri, j’ai ri, …la tendresse ma gagnée, l’intensité m’a submergée, la douleur m’a envahie, un tumulte émotionnel m’a dévoré de l’intérieur. Je crois que cette lecture est de celle qui ne laisse aucun lecteur indemne. C’est une lecture qui marquera les coeurs et les esprits.

L’ écriture de Blandine est saisissante, chaleureuse et particulièrement touchante. Les pages défilent vite, trop vite et rendant la lecture additive. Fluide, douce et pénétrante, la plume de Blandine P. Martin fût exquise à lire. Un vrai bonheur ! Elle nous invite à découvrir son univers avec aisance et je m’en suis délectée. Un univers brut, bestial, sauvage, celui des bikers. Un univers exaltant et lubrique où alcool, sexe, trafic, crime, illégalité sont les maîtres mots. Un univers qu’elle nous dépeint avec brio. Elle apporte même à son récit beaucoup de passion, de sensibilité et de sincérité. Et pour une histoire qui se passe essentiellement dans un monde de bikers où le sexe et les crimes sont le lot du quotidien, ces ressentis n’étaient sans doute pas facile à insérer. Mais tout y est. Absolument tout pour passer un divin moment chez les Wild Crows.

Nos partenaires #2 (2018)

Une nouvelle année débute et de nouveaux partenaires nous font confiance.

Ça valait bien un article de présentation.

Depuis bientôt 2 ans, le nombre de nos partenariats avec des maisons d’éditions ou des auteurs en autoédition ne cesse de s’accroître pour notre plus grand plaisir.

Nous avons la chance d’avoir des partenaires qui déchirent !! Des partenaires qui nous renouvellent leur confiance pour une année supplémentaire et des partenaires qui nous l’accordent pour la première fois.

Lire la suite

Fucking Love ~ Tome 1: For Play

Titre: FUCKING LOVE ~ Tome 1: For Play

Auteur: Amheliie

Editeur: autoédition

Date de sortie: 14 janvier 2018

Bienvenue dans l’univers du porno gay.
Chez FUCKING BOYS, le monde du X est revisité.

Jaxson Howard est un acteur célèbre. Hétéro, adepte du « Gay for Play », c’est une star reconnue dans son milieu. Père d’une petite fille, l’homme jongle entre son métier tabou et sa vie de famille compliquée, faite de choix et de sacrifices.
Quand son partenaire de films décide de mettre brusquement un terme à sa carrière, le label se retrouve dans une position délicate pour leurs affaires. Ils n’ont pas d’autre choix que de lancer un casting pour lui trouver un remplaçant. Ouvrant les portes de la franchise à des inconnus qui ne font pas partis de leur rang. Personne n’avait prévu qu’en une rencontre, une alchimie étrange et dangereuse s’installerait lorsque Dereck Cole pénétrait les lieux. Ce dernier est connu pour ses performances toutes aussi impressionnantes les unes que les autres dans le milieu du porno. Ouvertement gay, la star tatouée est sans limites. Habitué aux productions trash dans ses anciens labels, son contrat chez FUCKING BOYS en surprend plus d’un. Quelles sont les raisons de son arrivée ? Pourtant, malgré des questions restées sans réponses, Jax et Dereck vont se retrouver dans un partenariat flirtant entre professionnalisme et intimité. Alors qu’ils vont apprendre à se connaitre, la fiction menace de devenir leur réalité… Vont-ils résister ou succomber ?

* Je remercie Amheliie pour l’envoi de ce service de presse, le premier de notre nouveau partenariat.

🔞 Avertissement:

FUCKING LOVE est une romance M/M qui se situe dans l’univers pornographique. Autrement dit, pour les novices, c’est une romance érotique entre hommes. Il y a des scènes de sexe entre hommes, à 2 ou à plusieurs.

Le maître mot de ce roman, celui qu’il faut garder à l’esprit tout au long de la lecture, est 《intensité》. Ce roman est d’une intensité sans précédent, de celle qui vous retourne corps, coeur et âme.

Amheliie nous ouvre les portes d’un délectable et époustouflant univers porno gay qu’elle revisite à sa sauce, sans mauvais jeu de mot.

Jax est hétéro. Mais il est acteur porno gay, adepte du concept « gay for play ». En gros, il tourne dans des films pornographiques gays scénarisés aux côtés d’autres hommes. Jax arrive à faire la part des choses entre son boulot et sa vie privée quasi inexistante. Il s’impose tout un tas de limites. Père célibataire, il ne pense qu’au bien-être de sa petite fille en occultant ses désirs, en oubliant de vivre. C’est un bon acteur, un excellent papa, un ami de confiance et un homme meurtri par son passé.

Quand son partenaire de jeu démissionne, son label décidé de lui trouver un nouveau partenaire via un casting. Le rôle est attribué à Dereck, un ancien hardeur. Entre eux, le courant est immédiatement passé dans le studio devant la caméra et en dehors où ils deviennent très vite amis.

Dereck est aussi du métier mais les coulisses sont parfois bien sombres. C’est ce que Dereck a cherché à fuir en venant postuler pour le label Fucking Boys. Il traîne derrière lui un ténébreux passé qu’il aimerait bien oublié. Fucking Boys est sa façon de tourner la page mais ses vieux démons ne sont pas bien loin, prêts à ressurgir à n’importe quel moment.

Les 2 partenaires s’apprivoisent et leur complicité sexuelle crève l’écran. En dehors du studio, leur complicité s’installe dans une solide amitié.

Quand un jour, tout déraille ! Quand la complicité, l’intimité, l’électricité, la passion qu’ils affichaient pour la caméra menacent de sortir du champs et s’installent dans la réalité, les 2 amis jouent avec le feu, risquant de se brûler au passage.

!!! INTENSITÉ !!!

Amheliie nous propose une narration à double voix. Ainsi Jax et Dereck sont les narrateurs de leur propre histoire rendant le scénario profond, complet et intime. Ainsi les pages se tournent sans s’en rendre compte.

Chaque chapitre est écrit avec beaucoup d’aplomb, de sincérité et de fluidité. Les mots défilent facilement faisant naître un flot d’émotions brutes qui nous laisse un goût d’encore.

Très vite, je n’ai plus eu l’impression de lire un livre mais plutôt de regarder un film tant chaque passage, chaque mot, chaque caresse étaient criants de vérité, de sensibilité, de sincérité. C’était juste bluffant ! Époustouflant !

L’histoire est intense. Les scènes érotiques sont intenses. Les personnages sont intenses. C’est juste wouahou !!!

Attention !! Des feux de culottes sont à prévoir tout comme de fortes inondations. Ce livre est caniculaire et accessoirement responsable du réchauffement climatique.

L’auteur nous offre une merveille de le littérature érotique M/M. Elle joue avec les sens, elle allie brutalité et sensualité, finesse et force. Elle sort des sentiers battus et nous entraine dans sa folie et put… quel pied !!!

Elle a créé en moi des émotions que je ne penser même pas exister.

L’écriture d’Amheliie qui est additive et entière, m’a prise dans son soul. Divinement exhaustive et sensuelle, mais aussi touchante, sa plume m’a de nouveau conquise, voire même plus. Je crois bien qu’elle m’a droguée car je suis accro aux FUCKING BOYS. C’est une évidence ! Une addiction !!

Cette chronique a été assez difficile à écrire car je ne trouvais pas les bons mots, si tant est qu’il en existe, pour décrire mon ressenti. Trop trop d’émotions, d’intensité, de sensations contradictoires, de plaisir. Trop trop trop de tout !! 6 jours que je cherche les bons mots mais rien n’est à la mesure de cette merveille. Alors que vous dire à part de foncer !!!

Parce que FUCKING LOVE = FUCKING PLAISIR = FUCKING COUP DE COEUR = FUCKING ORGASME LITTÉRAIRE = FUCKING HOT = FUCKING TUERIE = FUCKING FUCKING FUCKING FUCKING WOUAH !!! ❤❤❤❤❤

Happée dans cette histoire, subjuguée pas tant d’émotions, transportée par la plume de l’auteur, acculée par cette intensité constante, charmée par ces personnages attachants, transcendée par cet univers exaltant … cette romance M/M (ma première de l’année) est un put… de coup de coeur orgasmique !

Et dois-je vous dire que la couverture est sublime. Un vrai régal pour les yeux !! 😍

#Audrey 💋

« Samantha Watkins » par Aurélie Venem

SamanthaWatkins.jpg

 

  • Titre : Samantha Watkins : Les chroniques d’un quotidien extraordinaire
  • Auteur : Aurélie Venem
  • 5 Tomes de 450 Pages chacun
  • Editeur : Auto Edition

resume

Une nuit, alors qu’elle rentre chez elle, Samantha Watkins, jeune bibliothécaire au quotidien morne et insipide, va voir sa vie prendre un virage à 180 degrés de par sa rencontre avec un « ange »… Loin des gardiens du paradis, l’homme qui la choisit pour devenir son assistante et mettre sa vie en danger dans l’enquête sur les étranges disparitions de la région, est un vampire de cinq cents ans, dont la fonction principale est de veiller au maintien du secret de l’existence de son espèce. N’ayant d’autre choix que d’accepter, Samantha va découvrir un monde surnaturel tout aussi fascinant qu’effrayant…

Si vous avez aimé le romantisme de Twilight et l’humour décapant de Bridget Jones, venez découvrir cette saga qui vous entraînera dans les pas d’une jeune femme aussi maladroite que passionnée.

 

 

mon-avis-by-charlie

Depuis la Saga Twilight, j’avoue que j’ai un peu du mal à replonger dans une lecture fantastique de peur de lire un remake. Je n’ai pas arrêté d’avoir Samantha Watkins en suggestion Audible et j’avoue que j’ai craqué et que j’ai acheté le Tome 1, juste comme ça, pour voir.

Une histoire uniquement centrée sur les vampires, et les humains, aucune autre espèce n’a sa place dans cette histoire.

J’ai donc fait la connaissance de Samantha, jeune fille ordinaire, qui n’a aucun ami, qui est bibliothécaire dans le lycée de sa ville. Elle n’a aucune interaction sociale et ne sort jamais. Un soir, alors qu’elle rentre chez elle, elle est perdue dans ses pensées et se trompe de route. Elle tombe sur une scène complètement affreuse. Un homme est en train d’en assassiné un autre. C’est la qu’elle va rencontrer celui qui deviendra son patron le lendemain.

Le lendemain de sa mésaventure, elle se réveille dans un grand manoir. La seule autre personne a habiter là, c’est Phoenix, un « ange ». L’ange est la personne désignée par les chefs de secteurs pour faire régner l’ordre et respecter les lois. Il décide de faire d’elle son assistante, car pour protéger « Le Grand Secret », l’existence de la race vampirique doit rester un simple mythe pour les humains.

Entre les enquêtes, les entrainements pour la rendre plus forte et le repos dont elle ne bénéficie pas suffisamment, Samantha fait la connaissance d’Angela et Matthew, deux humains qui vivent dans la ville voisine, avec qui elle lie une profonde amitié.

Découvrez en 4,5 Tomes les aventures de Samantha, Phoenix et leurs amis, au travers d’enquête qui les pousseront toujours plus loin dans leur retranchement jusqu’à l’ultime bataille.

J’ai été complètement envoûtée par l’écriture d’Aurélie. Je n’imaginais pas qu’on puisse utiliser autant d’événements, de liens, de rebondissements entre les personnages. Il y en a pour tout les goût, amitié, amour, peine de cœur, amour parental, déception, trahison… J’ai ris, j’ai pleuré, j’étais tellement emballée par l’histoire que mes écouteurs étaient dans mes oreilles jours et nuits.

Une histoire hors du commun dans le monde des créatures de la nuit. N’hésitez même plus, vous pouvez acheter cette saga les yeux fermés si le fantastique ne vous fait pas peur, et que les vampires ne hantent pas vos rêves.

Honnêtement, c’est le genre de série que j’aimerais beaucoup voir adapter au cinéma car tout est parfait.

Protection très rapprochée

Titre: Protection très rapprochée

Auteur: Alexandra Lanoix

Editeur: Auto-edition

Date de sortie: 2 octobre 2017

Jessy n’est pas une femme pas comme les autres, c’est un ancien agent du MI-5. Après la mort de son mari, elle décide de se reconvertir en garde du corps avec l’aide de son amie, Susan, avec qui elle est associée. Pendant des vacances entre filles à Miami, elle va sauver un bel inconnu qui n’est autre que l’homme d’affaires passionné d’écologie, Callum Blake. Celui-ci lui demande son aide, car ce n’est pas la première fois qu’on essaye de l’éliminer à cause de son invention révolutionnaire qui peut bouleverser l’horizon économique. Jessy accepte, mais elle sait que sa mission ne sera pas de tout repos, car elle est indéniablement attirée par son client. Sa règle numéro un est de ne jamais fréquenter les personnes qu’elle protège. Pourtant…

* Je remercie Alexandra Lanoix pour l’envoi de ce service de presse, sa confiance et sa patience.

Jessica est un ancien agent secret. Elle appartenait plus précisément au MI-5. Après l’accident qui a coûté la vie à son époux, elle a quitté l’agence et l’Angleterre pour les États-Unis où elle travaille désormais comme garde du corps. Avec sa meilleure amie et associée, Susan, elles forment une équipe du tonnerre. Susan est une geek au multiples talents, capable de craquer n’importe quel code. Quant à Jessy, c’est l’une des meilleures dans son domaine. Elle ne vit que pour son métier car depuis le décès de son mari sa vie sentimentale est désertique. Profondément affectée par la perte brutale de l’homme qu’elle aimait, Jessy se renferme et broie du noir dans des bouteilles d’alcool. 3 années qu’elle n’est plus que l’ombre d’elle même une fois son 9mm rangé.

Susan décide qu’il est temps de prendre des vacances et emmène son amie à Miami avec pour programme: plage, soleil, farniente et quelques beaux gosses pour passer le temps. D’abord réticente, Jessy finit par accepter ces quelques jours de vacances.

A peine arrivé, elle sauve la vie de Callum Blake, un riche et séduisant homme d’affaire, pdg de Blake corporation, une société spécialisée en écologie. Déformation professionnelle quand tu nous tiens.

Callum Blake qui essuie une nouvelle tentative de meurtre décide d’engager Jessy pour veiller à sa sécurité. Cette dernière accepte le job mais s’en mord les doigts très vite. Jessy a une règle d’or celle à ne jamais enfreindre. Jamais, jamais coucher avec un client. L’obstination de Jessy est mise à rude épreuve avec le sexy Callum. Entre eux, l’attraction sexuelle est à son comble. Le corps de Jessy qui était en jachère depuis 3 ans, reprend vie mais c’est la règle; Ne pas coucher avec un client aussi sexy soit-il. Seulement les règles ne sont-elles pas faites pour être brisées ?

Callum va s’employer à faire fondre la bodyguard (et nous par la même occasion).

C’est un livre qui se lit très bien et très vite, l’intrigue étant fluide et rythmée. On ne s’ennuie pas entre les nombreux rebondissements, les scènes torrides, les passages drôles, les moments de tension… j’ai cherché le coupable avec Jessy, j’ai été complètement absorbée dans la trame même j’ai découvert qui était le méchant assez vite. Par contre, l’auteur m’a surprise et prise au dépourvu car je croyais l’affaire résolue mais non. Elle m’a bluffée avec cette fin et la révélation sur artemis. J’ai été prise à mon propre piège. Cette lecture m’a prise dans un engrenage infernal et incandescent.

J’ai adoré les personnages. Bien entendu Jessy et Callum sont parfaits. Leur couple est touchant. Mais une mention spéciale pour Susan. Elle est extra et m’a énormément fait rire. Elle est pétillante, exubérante, sans filtre et apporte un brin de légèreté à cette trame très poiliciere/ film d’action.

Entre explosion, course poursuite, tentatives de meurtres, fuite, … l’auteur créé une sincère et émouvante histoire d’amour. Ce roman regorge d’actions, on ne s’ennuie pas un seul instant mais quelques moments d’accalmie sont les bienvenus et nous plonge dans une romance érotique torride. La plume de l’auteur excelle dans les différents registres. Elle se fait intense et pressante dans les moments de tension, plus langoureuse et suave dans les scènes érotiques, émouvante dans les moments de révélation et elle se fait un brin frivole et coquine pour notre plus grand plaisir. Elle a réussi à trouver le juste milieu entre l’enquête/l’action et la romance. Un équilibre parfait ! Bravo !

J’ai beaucoup aimé ce livre, j’ai pris beaucoup de plaisir à le parcourir. C’est le premier livre que je lis de cette auteure et je suis agréablement surprise.

L’auteur nous offre une romance à suspense d’une folle intensité mais aussi très légère avec une intrigue qui nous tient en haleine; une histoire rafraîchissante et prenante qui nous met, à la fois, sous haute tension et en émoi.