Offshore d’Ena Fitzbel

Titre: Offshore

Auteur: Ena Fitzbel

Editeur: City Editions

Collection: Eden collection

Date de sortie: 25 octobre 2017 (numérique et broché)

Tout réussit à Isabelle. Croupière talentueuse dans un casino du sud-ouest de la France, la jeune femme vient d’être élue « employée de l’année ». Pour la récompenser, la direction lui offre une croisière dans les Caraïbes, à bord d’un yacht privé.

Un véritable rêve, à un détail près : Éric, son séduisant patron est aussi du voyage… Coureur de jupons invétéré, il a bien l’intention d’ajouter Isabelle à son tableau de chasse. Il est persuadé que derrière la sage employée modèle se cache un tempérament fougueux.

Sur l’océan, à coups de paris et de défis insensés, tous les deux jouent au jeu dangereux de la séduction, se découvrant peu à peu. Éric le flambeur remportera-t-il le jackpot ? Rien n’est moins sûr face à une jeune femme qui connaît parfaitement les règles du bluff, au casino comme en amour…

Les sentiments ne sont pas un jeu de hasard.

* Je remercie Maryline chez City Editions/Eden et Ena Fitzbel pour ce service de presse.

Ena Fitzbel a un don pour nous dépeindre des personnages hauts-en-couleur qu’on adore détester et auxquels on finit par s’attacher. Des personnages que tout oppose et qui finissent par se dompter l’un l’autre. À travers, Offshore, elle nous le prouve de nouveau.

Ainsi, j’ai embarqué sur un luxueux bateau aux côté d’Éric et d’Isabelle son employée ou devrais-je dire sa proie.

Eric a eu un coup de chaud pour la jolie croupière qui travaille dans son casino. Après l’avoir longtemps et longuement espionnée, il décide de passer à l’étape supérieure, à savoir la mettre dans son lit. Il va tenter sa chance lors d’une croisière qui le réuni lui et sa belle, élue employée de l’année. Mais la jolie croupière va lui donner du fils à retordre. Qu’à cela ne tienne, Eric est un homme de défis.

Je n’ai pas ressenti de lien particulier avec le personnage d’Isabelle. J’avais l’impression de la voir évoluer dans une sorte de rêve. Pour moi, son personnage tourne en rond et est trop transparent. Elle est sympathique mais peut-être trop sage, trop ordonnée, trop laxiste. Bref je ne sais pas mais je n’ai pas trop accroché. Bien sûr j’ai aimé son côté joueuse et son petit caractère revêche pour tenir tête à son patron mais son personnage ne m’a pas emballée plus que ça. A l’instar de celui d’Éric. Les seuls moments où Isabelle se lâche et où j’ai le sentiment de la voir s’ouvrir sont les passages érotiques dans lesquels la belle révéle sa vraie nature.

Eric grand séducteur, homme capricieux, colérique, hautain et arrogant né avec une cuillère en argent dans la bouche est le parfait archétype du héros de romance. Avec lui je suis passée par une armada d’émotions. Il m’a horripilée au plus haut point, mais il m’a aussi fait rire et femme qui rit…, il m’a tapé sur les nerfs et il a fini par m’attendrir. Au fil des pages, on voit son personnage évoluer et j’ai beaucoup apprécié de pouvoir assister à cette évolution. Attention du goujat il ne se transforme pas en gentil toutou à sa mémère. Il prend conscience des choses et réfréne ses pulsions. Sa transformation est plus profonde.

Avec une écriture fluide et deliée, Ena Fitzbel narre son récit de 2 points de vue différents. Ainsi, tour à tour, Isabelle et Eric se partagent la narration. Où Isabelle s’exprime tout en finesse et en retenue, Eric est plus cru, plus brut et je dois dire que pour le coup j’ai trouvé son personnage plus sincère. Cette double narration est un point fort dans ce roman. De plus l’auteure arrive à donner 2 intensités distinctes à son scénario le rendant complet et par la même occasion plus passionné.

J’ai apprécié de relire la plume d’Ena à travers une romance érotique car son écriture est envoûtante. Elle m’a enivrée de scènes érotiques sensuelles que j’ai pris plaisir à dévorer; des scènes brutes et torrides. J’ai également beaucoup ri et parfois pesté. Mais par dessus tout j’ai aimé cette immersion dans Offshore car Ena Fitzbel n’a pas son pareil pour nous faire voyager. Elle m’a subjuguée d’endroits magnifiques. Ces descriptions sont tellement réalistes, tellement poétiques qu’on a l’impression d’y être.

Et si, à un moment je commençais légèrement à m’ennuyer dans ce jeu du chat et de la souris entre Isabelle et son détestable patron, l’auteur a renversé la donne, redonnant un bon coup de fouet à sa trame. Et à partir de là, les dés ont étés rejetés pour mon plus grand plaisir car j’ai dévoré cette seconde partie d’une traite. Ena Fitzbel nous entraîne dans un scénario plus haletant où le côté romance tient toujours un point primordial. Elle réalise un coup de maître avec ce rebondissements car il permet de faire avancer les choses et donner un nouvel élan au couple Isabelle/Eric.

Comme quoi, il faut toujours se méfier de l’eau qui dort ou d’une auteure qui vous embarque en croisière sur un paquebot de rêve à travers les îles caribéennes. Pour voguer à bord d’Offshore n’oubliez pas votre gilet de sauvetage il vous permettra de ne pas vous noyer face à la vague Eric le magnifique ou le maléfique (ou les 2) et il vous permettra de maintenir la tête hors des vagues brûlantes provoquées par la plume d’Ena.

TRUE LOVE

Titre: True Love

Auteur: Anna Wayne

Editeur: City Éditions

Collection: Eden

Date de sortie: 23 août 2017 (numérique et broché)

Cassidy n’était qu’une adolescente quand elle a rencontré Scott, le meilleur ami de son frère. Un coup de foudre que, dix ans plus tard, elle n’a toujours pas réussi à oublier. Pour être définitivement fixée sur ses sentiments, elle décide de se faire engager comme informaticienne dans la société où Scott est avocat. Son objectif : le séduire. Et voir ce qui va se passer…

Quelle n’est pas la surprise de Scott de découvrir que la jolie gamine de ses souvenirs a laissé place à une femme sûre d’elle… et de ses charmes ! Lui qui s’était promis de ne jamais avoir de liaison au travail, se retrouve piégé entre ses principes et son attirance pour Cassidy.

Sa vie est déjà assez compliquée sans qu’il en rajoute en ayant une relation avec la jeune collègue de bureau. Mais jusqu’à quel point pourra-t-il résister ?

Un amour de jeunesse peut-il tenir toutes ses promesses ?

* Je remercie l’auteur, Anna Wayne, de me faire confiance et de m’avoir envoyé son livre en SP, ainsi qu’un magnifique MP pour ma collection.

Dans ce roman nous retrouvons les protagonistes de « Blind Love », Abbi et Aïdan mais la trame est accès sur Scott l’ami et associé Aïdan. Scott est un homme très mystérieux même pour ses meilleurs amis. Il est taciturne et parle très peu de lui. Il est intelligent, célibataire et dangereux sexy. Il se fixe plusieurs règles à ne pas enfreindre avec les femmes: pas d’attaches, pas de sentiments, pas de relations au boulot… Scott est comme j’aime les appeler un « handicapé de l’amour ».

Un jour il va littéralement être subjugué par une jeune femme en moto. Cette femme provoque un lui des sensations inédites. Mais cette jeune femme se prenommant Cassidy est inaccessible. Petit 1: elle est la nouvelle recrue du service informatique de sa star up donc indirectement il est son patron. Et petit 2: cette déesse à la moto est la petite soeur de son meilleur ami.

Cassie a terminé ses études et s’apprête à prendre son nouveau poste dans la société de son frère. Trop longtemps éloignée de Chase, elle souhaite se rapprocher de lui. Il est sa seule famille. Très douée dans son domaine, elle va devoir faire ses preuves mais si elle à accepté ce poste c’est pour une toute autre raison. Cette raison n’est autre que Scott, le meilleur ami de son frère dont elle est tombé amoureuse à 14 ans. 10 ans plus tard, elle n’a plus rien d’une petite fille et entend bien utiliser tout ses atouts pour faire flancher notre avocat taciturne.

J’aime beaucoup la plume d’Anna Wayne que j’ai eu l’impression de redécouvrir dans ce roman. Tel un bonbon que j’effeuillais, cette lecture fût un délice qui m’a laissé un goût de pas assez. J’aurai voulu que ce livre ne se termine jamais tellement j’ai adoré cette histoire et ces personnages. C’est comme un paquet de choko-bons, il se finit toujours trop vite. Maintenant je ne peux qu’espérer retrouver ces personnages qui m’ont émus dans un volume avec Chase qui est un personnage que j’aime beaucoup.

Les personnages de Scott et Cassie portent l’histoire. Ils sont fabuleux !! Des personnalités comme j’aime en découvrir; hautes en couleur, singulières, attachantes. Leur duo fonctionne à merveille et fait des étincelles. J’adore tous simplement.

Du début à la fin, ce récit m’a transporté. C’est une lecture additive qui fait du bien. J’ai dévoré les pages avec un immense plaisir.

Je suis captive et captivée par l’aisance et la sensibilité de la plume d’Anna. Elle a une écriture douce, fluide, gracieuse et intensément additive. Comme le bon vin, sa plume se bonifie et on découvre une nouvelle prestance, plus de profondeur a chaque nouveau texte. Anna Wayne est définitivement une auteure de romance accomplie sur qui il faut compter pour passer de bons moments de lecture.

True Love m’a donné cette impression de traverser un ouragan d’émotions. Une lecture envoûtante et savoureuse, semblable à un doux vertige livresque.

La trame, les dialogues, les émotions… Tout est bien amené et judicieusement travaillé pour nous ensorceler et ça fonctionne à la perfection. De plus, le récit est parsemé de scènes torrides qui feront grimper la température en flèche. Un délice des sens.

True Love un joli coup de cœur. Et la plus belle romance d’Anna Wayne à mes yeux, à ce jour.

BLIND LOVE

Titre: Blind Love

Auteur: Anna Wayne

Editeur: City Éditions

Collection: Eden

Date de sortie: 14 juin 2017 (numérique et broché)

Abbi, est une jeune artiste new-yorkaise. Dans un accident de voiture, elle a frôlé la mort et a été grièvement blessée. Aïdan, est le brillant fondateur d’une start-up et sa dernière relation a été un fiasco. Ce sont deux blessés de la vie, deux êtres qui fuient les relations amoureuses.

Aïdan rencontre Abbi, encore convalescente, dans un chalet du Montana. La lumière qui se dégage de la jeune femme l’éblouit. Il fait tout pour mieux la connaître, même si Abbi porte désormais un lourd fardeau : l’accident l’a rendue aveugle.

En dépit de leurs différences, jour après jour, une intimité sensuelle s’installe. Mais le passé d’Aïdan et les traumatismes d’Abbi refont bientôt surface. Leur rencontre a été intense… leur amour naissant aura-t-il une chance ?

Deux êtres blessés par la vie. Une rencontre qui va tout bouleverser.

* Je remercie Anna Wayne pour l’envoi de service de presse, pour sa confiance et sa grande gentillesse.

Une fois de plus j’ai adoré entrer dans l’univers d’Anna Wayne, découvrir ses personnages ô combien attachants et lire son élégante plume.

Abbi, jeune artiste peintre, a eu un grave accident de voiture. Après de longues semaines de coma, elle se réveille dans une chambre d’hôpital. C’est le trou noir. Au propre comme au figuré, elle ne se souviens pas de cet accident dans lequel elle a perdu la vue. Cet handicap l’affaiblit dans son quotidien, c’est pour celà qu’elle retourne vivre chez ses parents dans le Montana. Elle ne se laisse pas abattre mais reste recluse. C’est une jeune femme indépendante, généreuse et intelligente. Entourée de sa famille: ses parents, son frère et sa belle-soeur, elle doit réapprendre à vivre avec sa cécité.

Aïdan a tout pour lui. Il est bel homme, riche et a réussi d’un point de vue professionnel. Il a créé son entreprise avec 2 de ses amis. Féru de boulot, sa star-up est très prospère. Avec ses compères, ils sont les meilleurs dans leur domaine. Côté coeur, c’est compliqué. Il a un problème avec les sentiments. Sur un coup de pression, Aïdan décide de prendre le large. Il prend la route et vogue au gré du vent, un road trip à travers les États-Unis. Il passe de villes en villes dans lesquelles il ne fait que passer. Il se retrouve en plein coeur du Montana, dans un petit chalet Bed & Breakfast. C’est là qu’il fera la connaissance d’Abbi, cette jeune femme qui illumine une pièce par sa présence, qui l’enchante de son rire, qui le désarme par son touché et qui fait battre son coeur de façon irrégulière. Cet homme réfractaire à l’amour va découvrir différentes émotions au contact de cette jeune femme qui le trouble et l’attire. Avec elle il espère, il veut la protéger, il éprouve de la jalousie … des sensations qui lui étaient inconnues jusqu’à lors.

Abbi se sent vivante, belle, attirante sous le regard chaud, sous les touchés brûlants de cet homme de passage. Mais il n’est que de passage dans le coin. Aïdan ne fait que passer, Abbi ne l’oublie pas mais pourquoi pas vivre cette passion dévorante à fond et reprendre le court de sa vie après son départ ?

La trame est traditionnelle, une vraie trame de romance contemporaine comme je les aime avec plein de rebondissements qui font qu’on ne s’ennuie pas. C’est une histoire parsemée d’émotions intenses et enivrantes admirablement écrite. La double narration nous plonge au coeur de cette histoire et nous offre la possibilité de découvrir plus en profondeur la personnalité et les sentiments des protagonistes. C’est ainsi que je suis tombée sous le charme d’Aïdan, un homme sensible et un peu perdu en amour. Il est très attachant. Quant à Abbi, elle est admirable. Son personnage nous offre une jolie leçon de vie.

Le couple Abbi/Aïdan est une évidence. Chacun va guérir les blessures de l’autre. Leur romance sera semée d’embûches mais ce happy end est juste magnifique. Tout au long de l’histoire, j’espère tellement de les voir heureux et c’est comme si l’auteur réalisait mon rêve. Cette lecture m’aura fait verser des larmes et m’aura aussi donné le sourire, sans oublié les frissons de la colère, la candeur dûe à des scènes érotiques hautement sexy. Car oui c’est une vraie new romance avec des passages sensuels emplis de volupté.

Cette très belle romance est une pépite subtilement mise en scène par la plume authentique, délicate et harmonieuse de l’auteur. Anna Wayne nous envoûte tout en douceur et en finesse, avec cette divine romance qui illustre à la perfection le dicton  » L’amour est aveugle « .

Road Trip

Titre: Road Trip

Auteur: Ena Fitzbel

Editeur: City Éditions / Eden collection

Date de sortie: 12 avril 2017

Vanessa est une jeune femme gentille. Trop gentille. Sa nouvelle lubie pour faire le bien dans le monde, c’est d’aller livrer de l’eau aux Africains. Elle remplit donc une vieille guimbarde et c’est parti pour une expédition sans problèmes. Enfin presque… Si seulement, elle ne devait pas faire du covoiturage et supporter Gauthier, un jeune homme arrogant et mufle. Tout les oppose et le périple s’annonce mouvementé, surtout quand la voiture tombe en panne au beau milieu de la Creuse. Le désastre risque de tourner au cauchemar quand ils débarquent dans le seul lieu habité du coin, un étrange centre de remise en forme. Un majordome se promenant nu dans les couloirs, des septuagénaires bien verts pour leur âge, une nymphomane et un délinquant vont devenir autant de petits cailloux sur l’improbable chemin menant au bonheur…

Au cours d’un voyage, n’importe quoi peut arriver…

Une comédie farfelue et tendre !

* Je remercie Ena Fitzbel pour l’envoi de ce service de presse.

Vanessa, 27 ans, est une jeune femme généreuse, souriante, intelligente mais un brin naïve. Elle a du caractère mais se cache derrière une façade.

Elle aime son boulot mais depuis quelques temps elle aspire à un peu de repos. Elle attend ses vacances avec impatience.

Elle souhaite, durant cette période de congés, mener à bien un projet humanitaire qui lui tient à coeur. Elle envisage un road trip, une traversée de la France afin d’apporter de l’eau à une association « Donnons de l’eau pour l’Afrique ».

Ses blagueurs de collègues l’ont inscrite sur le site de covoiturage de leur société. Cette petite blague va la contraindre à prendre la route avec Gauthier.

Gauthier qui n’est qu’autre que le directeur adjoint de la société d’assurance pour laquelle elle travaille.

Gauthier, la trentaine, mériterait une bonne paire de claques !! Ce mec est imbu de sa personne, arrogant, antipathique à souhait. Il est détestable !! Il souffle le chaud et le froid. Il se montre distant et froid pour devenir légèrement attentionné la minute d’après. Mais son côté goujat prend toujours le dessus.

Vanessa n’est pas enchantée de ce contre-temps mais si elle veut mener à bien son projet, elle n’a pas le choix.

Voila donc notre couple improbable prendre la route pour un périple qui leur réservera bien des surprises.

Suite à ne panne de voiture, ( oui, oui, il lui fait le coup de la panne) ils sont dans l’obligation de trouver refuge dans un château transformé en clinique pour le moins étonnante. Cette clinique regorge d’occupants fort sympathiques mais complètement loufoques. Des personnages secondaires extravagants mais attachants dans le fond et qui d’une certaine façon porte l’histoire.

Vanessa et Gauthier s’engage dans un voyage qui sera parsemé de situations comiques, de dialogues cocasses, de rencontres atypiques, de nombreuses disputes, d’étonnantes révélations, …

Road Trip est une lecture fluide et agréable à lire. Il m’aura,quand même, fallu un peu de temps pour entrer dans l’histoire. J’avoue avoir eu du mal au début et avoir posé le livre plusieurs fois pour toujours y revenir et je pense que j’ai eu bien fait de poursuivre, de m’accrocher.

J’ai détesté Gauthier, j’ai voulu secoué Vanessa… Et j’ai surtout ri. De vrais rires qui viennent du coeur. Je ne vous raconte pas la tête des gens dans la salle d’attente du médecin après un fou rire. Il y a beaucoup de dialogues ce qui apporte de la fluidité et de la fraîcheur à cette trame complètement dingue. Avec ces personnages caricaturaux, à travers les dialogues farfelus, le scénario proposé et bien écrit ne manque pas d’humour.

Le résumé m’avait beaucoup intrigué mais je ne voyais pas le rapport avec la couverture. Ok, il y a la voiture mais le chien !! Cette couverture bien que très jolie me laissé perplexe. Après ma lecture j’ai compris. Autant poussé le côté farfelu et atypique de ce récit jusqu’ au bout.

Road Trip une comédie romantique audacieuse, originale, pétillante et complément déjantée. L’ écriture d’Ena Fitzbel nous porte avec tendresse, humour et subtilité à travers son récit.

Dans l’ensemble, j’ai plutôt apprécié cette lecture qui est un sympathique moment de détente.

Teach me

Titre: Teach me 

Auteur: Anna Wayne 

Éditeur: City Éditions

Collection: Eden collection

Date de sortie: 15 février 2017 (disponible en broché et numérique)

Lorsque Ivy découvre que son fiancé la trompe, et dans leur propre lit, c’est le choc ! Elle met le feu aux draps et claque la porte. Mais la jeune professeur de Seattle n’est pas du genre à se laisser abattre : elle est désormais libre de tout changer dans sa vie. 

Au même moment, l’un de ses élèves perd ses parents et c’est désormais son oncle Damon qui devra s’occuper de lui. Mais Damon est le chanteur star d’un groupe de rock qui parcourt le monde et il n’a aucune idée de la manière d’élever un enfant. Il engage donc Ivy pour l’aider dans son nouveau rôle.   

Un job en or pour la jeune femme ? Pas sûr. Les deux célibataires vont devoir cohabiter, avec un enfant, sous le même toit. L’atmosphère devient vite électrique entre Damon et Ivy et il est évident qu’ils ne pourront pas rester longtemps de simples colocataires… 

 

Une jeune prof. Un chanteur star. Un duo qui va faire des étincelles !






* Avant toute chose, je remercie Anna Wayne pour l’envoi de ce service presse et surtout pour sa confiance et sa gentillesse. 




Ivy est une jeune femme indépendante qui a tout pour être heureuse. Elle est fiancée à un futur avocat prometteur. Elle s’épanouit dans son boulot, qu’elle adore. Ivy est institutrice en école privée et bénévole dans un centre pour jeunes en difficulté. 

Un jour, alors qu’elle rentre chez elle plutôt que prévu suite à un malaise, elle surprend son  » incroyable fiancé  » et sa secrétaire en plein remake de 50 nuances de Grey dans le lit conjugal. Monsieur aurait des besoins que Ivy, bien que la femme idéale sur le papier, ne peut pas assouvir au lit. 

Plusieurs jours après sa rupture, Ivy se retrouve à devoir épauler un de ses jeunes élèves dans un moment difficile. En effet, le petit Matthew, 6 ans, vient de perdre ses 2 parents dans un terrible accident. Ivy dans un élan de générosité et de bonté pose un congé pour s’occuper de l’enfant. 

Matthew n’a plus réellement de famille, excepté son oncle qu’il connaît très peu. L’oncle de Matt est le fameux et sexy Damon, rockstar internationale et fantasme ambulant. Quand Salon apprend la mort de son frère et sa femme, il fonce directement rejoindre le petit Matthew. 

Mais la vie mouvementée d’une rockstar n’est pas ce qu’il y a de mieux pour élever un enfant. Les orgies…. Non je plaisante lol. Salon est une yockstar responsable. Il s’inquiète réellement pour le bien-être de son neveu. Il propose a Ivy un poste de perceptrice et nounou pour l’enfant qu’elle affectionne particulièrement.

 Ivy, ayant donc perdu son emploi, son appart et son fiancé en a peine quelques jours, accepte le poste et s’envole direction Los Angeles. 

Les débuts de la cohabitation sont difficiles. Chacun marche sur des oeufs. Ivy prend ses marques petit à petit et se dévoue au petit Matty qui est un petit garçon courageux et adorable. Damon prend progressivement conscience que sa vie change et essaye de s’occuper le plus possible de son neveu. 

Une routine se met en place progressivement. Mais entre Ivy et Damon une attirance physique, puis des sentiments se joignent à la partition. 



Ce moment passé avec Ivy et Damon était un pur délice. Les personnages, fortement attachants m’ont tour à tour émue et fait rire. 

Ivy a un caractère bien trempé. Suite à sa séparation, elle torpille son ex infidèle avec humour et c’est jouissif à souhait. Mais suite à cette mésaventure, elle va avoir du mal à reprendre confiance en elle et en ses capacités à séduire un homme et à le garder, son ex ayant était très mesquin et blessant dans ses propos. Ce manque de confiance en elle est compréhensif après ce qu’elle a vécu et vivre une idylle avec une rockstar dans le monde malsain et sournois du showbiz n’aide pas. 

Mais Ivy est une jeune femme en or. Elle pense au bien-être du petit Matthew avant le sien. Cette femme est intelligente, jolie, altruiste et elle a de l’humour et de la repartie. Ça ne m’étonne pas que Damon en soit tomber amoureux. Mais leur idylle va être plus rock’n’roll que prévu. 

Le personnage fait carrément fantasmer. Et c’est pas Ivy qui dira le contraire. Même si au début, il m’a paru un peu lointain, arrogant et légèrement imbu de sa personne, plus on avance dans l’histoire et plus on s’y attache car en fait, il est trop craquant, adorable, sexy, gentil et charmant. 

Il se laissera manipuler par des personnes mal intentionnées mais dès qu’il aura compris qu’il est en train de perdre la seule femme qu’il n’ai jamais aimé, il va prendre les devants et monter au créneau. 

Le petit Matthew est un brin de fraîcheur dans cette histoire tout comme les amis de Damon et la famille d’Ivy. Impossible de tous les décrire car ils sont nombreux mais ça rend l’histoire complètement crédible et vivante. 


Une des choses des plus agréables à la lecture est la fluidité. Ça se lit tout seul. On commence à peine que c’est déjà la fin. 

L’écriture est voluptueuse tout en étant drôle et sensuelle. Oui car qui dit new romance dit scènes érotiques. Elles tardent à arriver pour la cohérence de l’histoire mais elles sont caliente à souhait, comme on les aime. Deux corps bouillants, de la sensualité et de l’amour. L’auteur avec sa plume suave et additive les décrit parfaitement. 

Tout ça pour vous dire que l’histoire est à découvrir, tout en douceur, chapitres après chapitres sous la plume captivante et additive de Anna Wayne. C’est une histoire vivante, émouvante et rafraîchissante. Un cocktail parfait pour une belle romance signée Anna Wayne. 

Vous savez que j’aime comparer mes lectures de façon imagée donc si je devais comparer cette délicieuse romance à disons… quelques chose de délicieux… 

humm… à un mille-feuille oui humm !!! Ça C’est trop bon !! 

Teach me C’est comme un mille-feuille.

 A chaque couche une nouvelle surprise ( la pâte, la crème, la pâte…). Ici à chaque chapitre une surprise: un rebondissement, un ouragan d’émotions, un océan de tendresse, une bouffée d’humour, …. Et le meilleur c’est quand on prend une bouchée de tout en même temps. Une explosion des saveurs !!! 

Cette lecture se savoure !!! 


A propos de l’auteur:

Anna Wayne vit dans le sud de la France où elle partage sa vie entre son mari, ses trois jeunes enfants et sa passion pour les livres. Elle a déjà publié Rock Me et PIay Me, des romans qui ont rencontré un vif succès.