Chroniques en pagaille #2 ~ Et si on prolongeait l’été avec ces romances…

Pour le second numéro de #CHRONIQUESenPagaille je vous propose de prolonger l’été avec des romances aux délicieuses saveurs estivales. Pour commencer, je vous recommande la fabuleuse romance de Marilou Sunny, SUMMER’S SONG, qui fût un coup de cœur pour moi.

SUMMER’S SONG – Le résumé

Moi, Sophie, électron libre assumé, j’ai décroché un job pour l’été. De surcroît dans une villa de rêve au soleil !
Ma mission consiste à rester moi-même, sans filtre ni complexe.
Qui passerait à côté d’une telle opportunité ? Hein, qui ? Pas moi en tout cas !
Ce que je n’avais pas prévu, c’est de m’attacher à Greg. Un chanteur pop en pleine déprime et en manque d’inspiration. Mais il peut toujours rêver pour que je joue les groupies avec lui !
Faire le job : oui ! Succomber à sa sexytude : jamais de la vie !
De toute façon, je me suis promis de ne pas rester plus de trois mois à Sète.
Pourquoi ai-je accepté déjà ?

◇ Disponible en broché / intégrale

◇ Disponible en 3 épisodes numériques

https://www.amazon.fr/s?k=marilou+sunny+Summer%27s+song&ref=nb_sb_noss

*****

Avec une couverture estivale qui nous invite au voyage, l’autrice nous embarque dans une histoire ensoleillée et rafraîchissante, débordante de belles émotions qui sent bon l’été et se dévore avec délectation. La lecture est fluide et agréable; dès les premières pages, on se sent transporter dans cette colocation de vacances dans le sud de la France aux côtés de personnages hauts-en-couleurs. J’ai adoré le personnage de Sophie. Ce petit bout de femme à la chevelure rouge pétant, sans filtre qui croque la vie à pleine dent est un phénomène. C’est un petit volcan imprévisible mais elle peut également être douce et avenante. On se rendra compte, au fil des pages, que Sophie n’est pas seulement une fofolle qui se fout de tout, qui ne pense qu’à elle, comme beaucoup le pense. Elle s’est créé une carapace pour se protéger.

Et puis, il y a Greg. Un chanteur sexy à la voix suave. Greg est un personnage torturé qui s’enferme dans la dépression. Il a perdu l’inspiration et n’arrive plus à composer de chansons. Il ne supporte plus l’image qu’on lui a collé et qui est bien loin de l’homme qu’il est vraiment. Avec parcimonie, il nous livrera ses déboires, ses peurs, ses envies. Je suis littéralement tombée sous le charme de Greg. En même temps ça devient une habitude avec Marilou, chacun de ses personnages à su me faire vibrer à sa façon. C’est là une des forces de Marilou Sunny, ses personnages sont authentiques, imparfaits et attachants, loin des stéréotypes de la romance. Des hommes qui ont des failles sans tomber dans le mélo, des femmes courageuses et fortes. Des protagonistes qui ont des problèmes et qui les affrontent au jour le jour. Pas de miracle pour régler tout ça, mais de la patience, de la témérité, de la bienveillance, de l’amour, de l’amitié… comme dans la vraie vie en somme et c’est ce qui est plaisant.

J’avais prévu de lire les épisodes petit à petit et puis Greg et Sophie ont chamboulé mes plans. Une fois commencé, je ne pouvais plus m’arrêter. Il me fallait la suite. C’était vital !! Je suis vite devenue accro et j’ai tout aimé: Sophie et Greg, leurs chamailleries, leurs rapprochements, leurs joutes verbales,… mais aussi les personnages secondaires, le frère de Greg et leurs parents,… Le décor, le scénario, l’ambiance, la rythmique, les petites histoires dans la grande… et la divine plume de Marilou Sunny. C’est un coup de cœur. Et dès les premières pages j’ai su que ce coup de cœur serait inévitable.

Ce livre est une véritable bouffée de fraîcheur à la sauce Marilou Sunny. C’est drôle, c’est pétillant. C’est aussi touchant. C’est également saisissant. Et c’est bourré de diverses et d’intenses fragrances d’émotions qu’on ne peut que les laisser nous envelopper et savourer chaque instant de bonheur que nous procurera cette lecture. Car c’est bien ce que c’est: une dose de bonheur à l’état pur.


Pour prolonger l’été, je vous conseille également le petit dernier de mon amie Charlie L : Le murmure des profondeurs. Une romance de vie sortie au format numérique qui vous emmènera dans une histoire riche en émotions au détour d’un camping avec activité plongée comprise et retrouvailles avec le premier amour.

LE MURMURE DES PROFONDEURS

Le résumé

Il redoutait de la revoir. Elle voulait absolument l’oublier.

Églantine s’épanouit dans la contemplation des fonds marins. Cette passionnée fait découvrir son paradis aquatique aux touristes venus séjourner dans le camping de ses parents.Lorsqu’un homme se présente à elle avec une belle femme à son bras, elle croit défaillir. Johan, qui a fait battre douloureusement son coeur toute son adolescence avant de disparaître, se tient à nouveau devant elle.Pourra-t-elle voir au-delà des apparences ?Le murmure des profondeurs réussira-t-il à faire entendre ces mots trop longtemps tus entre eux ?

*****

Bien que Charlie soit mon amie, que ce livre soit le 3ème qu’elle publie en autoédition, que je possède déjà les 2 précédents (Metronomy et Gravity) dans ma bibliothèque, c’est le premier que je lis. Je découvre donc sa plume, sa patte, son domaine d’écriture. Et en toute objectivité, je suis plus qu’agréablement surprise. J’ai envie de dire « Bravo ma chérie, tu peux être fière de toi ».


Églantine n’en croit pas ses yeux quand elle voit débarquer, dans le camping géré par ses parents, Johan, le meilleur ami de son frère mais aussi son premier amour, accompagné d’une jolie jeune femme qu’il présente comme sa femme. Revoir cet homme qui a fait battre son coeur tant d’années et sur lequel elle a fini par tirer un trait, le voir avec une autre femme, les emmener en croisière, … ce n’était pas dans ses projets de l’été. Son coeur est mis à rude épreuve surtout quand Johan souffle le chaud et le froid.

Charlie L nous embarque dans une aventure livresque féerique et poétique, un pied sur la terre ferme, un autre dans l’eau. En parallèle à l’histoire tumultueuse d’Eglantine et Johan, elle nous régale de descriptions sous-marines d’une beauté incroyable. On plonge avec ses personnages et on découvre les profondeurs de l’océan comme si on y était. Des spots immergés qu’elle nous décrit avec passion et spontanéité. C’est un enchantement. Le côté romance n’est pas en reste. On entre dans une romance slow-burn qui mettra nos émotions en pagaille, une histoire d’amour prenante et pleine de rebondissements et de mystère. Si j’ai réussi à mettre le doigt sur certaines choses, d’autres révélations m’ont prise au dépourvu et m’ont laissé pantoise. Charlie a su créer un univers dans lequel j’ai adoré me laisser engloutir. La lecture était d’une aisance agréable grâce à l’écriture naturelle et souple de l’auteure. J’ai beaucoup apprécié les passages « flash-backs » qui complètent l’histoire et ajoutent une vague d’émotion supplémentaire. Des protagonistes intéressants et attachants aux personnalités bien construites, des personnages secondaires (je pense notamment à Bastien et Dorian) qui apportent un petit plus non négligeable à l’histoire, une intrigue riche et divertissante peuplée de moments d’évasion subaquatiques, une romance contemporaine qui provoque des émotions contradictoires et qui en même temps nous transporte, je me suis régalée avec ce roman.

Je ne regrette pas ma plongée dans « Le murmure des profondeurs » car j’ai vraiment passé un bon moment et je vous invite à plonger sans plus tarder.

🎃 Jeu d’halloween 🎃 (étape 3)

Oh super !! Tu as retrouvé mon déguisement pour ce soir. Alors en quoi serai-je déguisée ce soir ?? (Retourne sur la page pour envoyer tes captures et valider ta réponse)

Tu vois ce n’était pas si compliqué 😉


A découvrir également…

TROPICAL LOVE de Estelle Every

◇ Mon avis : https://liresesreves.com/2021/09/07/tropical-love-destelle-every-mon-coup-de-coeur-du-mois-daout/

*****

MY SUMMER CRUSH de K. Jarno

◇ Mon avis : https://liresesreves.com/2021/08/05/my-summer-crush/

Chroniques en Pagaille #1 ~ Lectures été 2021 ~ Mes coups de cœur de cet été (spécial autoédition)

Bonjour les #Dreamers, voici le lancement de cette nouvelle rubrique 《CHRONIQUES EN PAGAILLE 》sur le blog Lire ses Rêves. Je vous en avais déjà parlé mais là nous y sommes et j’espère que ce format vous plaira. J’ai perdu ma plume blogueuse ces derniers temps. L’ecriture des chroniques etant une activité très chronophage et répétitive avec ce nouveau format j’espère donner un nouveau souffle au blog, vous donner envie de me lire, de découvrir de nouvelles lectures mais aussi me donner envie de réécrire comme avant.

C’est parti pour le premier numéro de CHRONIQUES EN PAGAILLE dans lequel j’ai décidé de vous parler de mes coups de coeur de cet été 2021.


Je commence avec Nos sens interdits et Nos sens cachés d’Estelle Every. J’avais lu Nos sens interdits en avril dernier, une romance écrite exclusivement du point de vue de l’héroïne, Julia et j’avais eu un énorme coup de cœur pour cette histoire d’amour « interdite » qui nous sort de notre zone de confort. A peine la dernière page tournée que les personnages me manquaient déjà. Et je me suis fait la réflexion que bien que ce livre soit un coup de cœur il me manquait un petit quelque chose, qu’il aurait été encore mieux si on avait eu quelques chapitres du point de vu de Conor. C’est à ce moment là que j’ai appris qu’Estelle Every avait une carte en poche à savoir la même histoire du point de vue de Conor. Elle faisait de moi une lectrice heureuse. Plus de Conor, un rêve qui se réalisait.

NOS SENS INTERDITS ~ résumé

La proposition indécente qu’elle ne devrait pas accepter…

Après le décès de sa sœur, Julia reçoit une proposition dérangeante de la part de son riche et charismatique beau-frère, Conor : devenir mère porteuse pour avoir cet enfant que sa sœur et lui n’ont jamais pu concevoir. Tiraillée entre la morale et son envie d’aider Conor, le choix est difficile, surtout lorsqu’un évènement brutal redistribue les cartes. Et c’est sans compter sur son attirance pour Conor qui ne fait que grandir de jour en jour…

Quand l’amour s’oppose à la morale, Julia doit-elle suivre son cœur ou écouter sa raison ?

* * * * *

NOS SENS CACHÉS ~ résumé

Dans chaque histoire d’amour, il y a deux points de vue : entre dans la tête de Conor pour découvrir tous ses secrets…

La proposition indécente qu’il n’aurait jamais dû faire…

Conor, riche héritier du clan McLane, fait une proposition indécente à sa belle-sœur Julia : être mère porteuse de l’enfant qu’il n’a pas pu avoir avec Swann, sa femme tragiquement décédée. Un simple contrat dans lequel les deux parties trouveront leur compte, en théorie… Mais une découverte vient faire voler en éclats toutes les certitudes de Conor… Swann était-elle vraiment celle qu’il pensait avoir épousé ? Comment continuer à chérir une femme qui lui a menti sur toute la ligne ? Surtout quand l’attirance qu’il éprouve envers Julia grandit de jour en jour…

À trop vouloir défier la mort, Conor pourrait bien être perdant, à moins que la vie ne lui offre l’amour en guise de dédommagement ?

Après la version de Julia, j’ai découvert en juillet dernier la même histoire mais du point de vue exclusif de Conor. Et si j’avais eu un coup de cœur pour « Nos sens interdits », j’ai eu un coup d’âme pour :Nos sens cachés » qui complète à la perfection l’histoire du point de vue de Julia. Je relis rarement des livres ou des livres écrits sous le point de vue des autres personnages car connaissant déjà l’histoire dans son intégralite je m’ennuie, je n’ai plus l’attrait de la surprise, la vague d’émotions qui me transperce… Mais sachant que le point de vue de Conor et son ressenti m’avaient manqué j’ai décidé de me lancer et j’ai littéralement re-découvert l’histoire d’Estelle Every pourtant lue quelques mois auparavant. J’ai découvert cette romance sous un nouveau jour et j’ai adoré chaque minute immergée dans la proposition envoûtante de l’autrice.

Les deux livres se complétent à la perfection et sont écrits en miroir et parfaite osmose créant une symbiose émotionnelle hors normes faisait écho à l’attraction qui anime les personnages. C’est une lecture intense et captivante, une lecture émouvante et tumultueuse dont on ne ressort pas indemne. Un roman qui brise les codes et les clichés, qui s’aventure en terrain interdit, qui bouscule les moeurs et les mentalités. La thématique abordée peut décontenancer certains lecteurs mais la façon dont Estelle Every l’aborde est respectueuse, noble et travaillée jusque dans les moindres détails en faisant passer une armada d’émotions aux lecteurs. Une plume humble et authentique pour la narration d’une histoire qui l’est tout autant. Une perfection !

J’ai été séduite autant pas le premier opus (Julia) que par le second (Conor). Julia m’a touchée, Conor m’a chamboulée. Conor m’a anéantie. Une même histoire, les versions de 2 personnages attachants et une pluie déferlante d’émotions. Je ne peux que vous recommander de découvrir cette histoire intense, singulière et bouleversante qui vous sortira de votre zone de de confort. La version de votre choix ou les 2 c’est encore mieux.


C’est un triplet pour Estelle Every puisque sa dernière romance TROPICAL LOVE fût également un coup de cœur en Août et ce livre bénéficie d’une chronique complète que vous pouvez découvrir ICI   ~~ [#chronique Tropical Love]

Un extrait de ma chronique ➡️《J’ai adoré cette romance d’Estelle Every qui nous transporte au Mexique dans une colocation détonnante, dans une ambiance Caliente et sensuelle à souhait façon Dirty Dancing. Tropical Love c’est une lecture parfaite pour terminer l’été en beauté: légère, punchy, rafraîchissante, mais aussi endiablée et touchante !》

TROPICAL LOVE ~ résumé

En acceptant un stage au Mexique, dans un hôtel de luxe des Caraïbes, Maxine était loin de se douter qu’elle retrouverait son ex, le charismatique et insupportable Erhan, qu’elle n’a plus vu depuis trois ans. Quand elle s’aperçoit que le job de ses rêves n’est pas celui qu’elle croyait, qu’Erhan sera son boss, et qu’en plus ils seront colocs, Maxine envisage de rentrer en France.

Mais c’est sans compter sur ses nouveaux amis qui lui montrent les bons côtés de ce mode de vie. Et que dire de l’attraction entre Erhan et elle qui n’a jamais été aussi intense ?

Pour Maxine, choisir de rester, c’est aussi renoncer à sa carrière telle qu’elle la planifiait…

Est-elle prête à tout risquer pour Erhan ?

Entre amitiés naissantes, moments de joie partagée, spectacles endiablés et l’attitude ambivalente d’Erhan, Maxine ne sait plus où donner de la tête.

Et si la vie avait mis Erhan sur son chemin pour leur offrir une seconde chance ?


On enchaîne avec le dernier roman de Lorelei publié en autoédition. C’est le premier roman que j’ai lu de cette auteure et c’est indéniablement un coup de coeur.

LADRO DI ANIME ~ résumé

Leur destin est écrit. Le combattre ou l’accepter ?

Elle n’était qu’un bébé lorsqu’il est entré. Alors elle l’a regardé et ses pleurs ont cessé.
Elle n’était qu’une enfant lorsqu’il a juré, De tout lui apprendre et de tout partager.
Elle avait dix huit ans lorsqu’elle l’a surpris, Dans les bras d’une autre, une nuit.
Sans un regard en arrière, elle est partie, elle s’est enfuie.

Deux ans que Doriane a quitté la Sicile, parcourant le monde en tant que reporter-photo jusqu’à ce qu’un matin, elle découvre en plein centre-ville, un panneau publicitaire géant, dont elle est, elle-même le modèle. En colère, Doriane n’a d’autre choix que de retourner dans son pays natal pour affronter son passé, retrouver l’auteur de cette image, celui qui l’a blessée, celui qu’elle n’a jamais oublié, celui auquel elle est liée, celui qui a volé son âme a tout jamais.
Son « Ladro di anime ».

J’ai donc eu un gros coup de cœur pour ce livre que j’ai dévoré très vite et très facilement. Une plume délicate et très agréable à lire qui nous propose une histoire d’amour prenante, dans l’air du temps et débordante d’émotions.


Ladro di Anime c’est l’histoire d’une jeune fille amoureuse d’un homme qui l’a vue naître et grandir, l’histoire de Doriane amoureuse du voisin avec qui elle a passé toute son enfance. Mais leur différence d’âge a fini par les séparer. Il était plus vieux, il ne l’a voyait que comme celle à protéger et elle finit par prendre la fuite pour se protéger elle-même du mal qui lui faisait sans s’en rendre compte.

Mais la voilà contraite de rentrer chez elle, en Sicile, pour affronter celui qui a laissé un vide dans son cœur, celui qu’elle s’efforce d’oublier depuis son départ. Celui qui est devenu un homme encore plus beau, plus sexy, plus ténébreux, plus tout et qui surtout ne l’a laissé toujours pas indifférente.

* * * * *

J’ai découvert avec étonnement la plume de Lorelei C., avec délectation son histoire et je ne m’attendais pas pas à ressentir ce déferlement d’émotions durant ma lecture. Elle ne laisse pas de temps mort émotionnel, à chaque chapitre son lot d’émotions, ce qui rend la lecture à la fois intense et addictive. En somme, on en veut toujours plus – le fameux « encore un chapitre » et au final on termine le livre sans s’en apercevoir. C’est ce qui m’est arrivé. J’ai adoré ce livre qui en plus est vraiment bien écrit. Les émotions sont là, le scénario est bien mené et captivant, les personnages sont charismatiques et attachants. Un combo parfait pour une lecture à la fois débordante de tendresse et d’intensité.

Dès les premières pages, j’ai su que j’allais aimer mais plus j’avançais dans la lecture plus mon cœur se gonflait jusqu’à finir par exploser sous les sensations imprévisibles provoqués par les mots de l’auteur, par les réactions de ses personnages, pas les rebondissements dans le scénario… gros coup de cœur pour le LADRO DI ANIME de Lorelei C. L’auteure a su trouver les bons mots pour me toucher en plein cœur. Mon cœur qu’elle a pris en otage au travers des méandres de son histoire et qu’elle ne m’a pas rendu indemne.

Une romance délicieusement addictive avec des personnages attachants qui ont ce petit truc en plus qui nous fait définitivement craquer. Une romance contemporaine qui vous submergera d’émotions à coup sûr.

A dévorer encore et encore !!!


J’espère que ce nouveau format vous aura plu. N’hésitez pas à me laisser vos avis, me faire part de vos suggestions.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un second numéro de #CHRONIQUESenPAGAILLE 😘