Lilly The Kid

Titre: Lilly The Kid

Auteur: Lisa Mars

Éditeur: BMR

Date de sortie:

– numérique: 29 juin 2018

– broché: 29 août 2018


Lilly est amoureuse de Simon depuis qu’elle est enfant. Il est beau, intelligent, joue de la guitare, compose ses propres chansons et… a neuf ans de plus qu’elle.
Le prince charmant idéal ( ou presque).
Simon ne regarde pas Lilly comme elle le voudrait. Pour lui, elle ne sera jamais que « Kid » : la petite sœur complice qu’il n’a jamais eue, celle avec qui il passe tous ses étés. Pourtant, le jour des dix-sept ans de Lilly, tout va basculer…
Lorsqu’ils se retrouvent, sept ans plus tard, plus rien ne les lie. Simon est devenu une star internationale de rock ; Lilly travaille dans l’événementiel en province.

À défaut de rattraper le temps passé, pourront-ils changer le futur ?

Avant toute chose, je vais m’arrêter sur la couverture. Je trouve qu’elle reflète à merveille l’esprit du roman. Certains diront qu’elle ne paie pas de mine mais elle est pour le moins atypique, très girly et surtout très différentes des couvertures de romances habituelles. Mais, c’est bien une romance que j’ai lu. Et sincèrement, je trouve cette couverture d’une simplicité rafraîchissante. Le titre en écriture colorée et girly avec le visage en néon sur un fond de briques noires attire l’oeil et donne ce côté mystérieux qui fait qu’on a envie de découvrir ce qui se cache à l’intérieur.

En tournant la première page, le lecteur se sent immédiatement transporté dans un fabuleux conte de fée, mais attention un conte de fée réservée au grandes filles sages…ou pas.

BMR a gardé l’esprit de la première couverture (celle de la version en autoédition) et c’est un pari gagnant. J’adhère totalement. Cette couverture est une tuerie !

Entrons dans ce conte de fée pour grandes…

Nous faisons de suite la connaissance de la jolie Lilly. Une jeune femme accomplie, belle comme un coeur, dévouée, courageuse et attachante. Lilly travaille dans l’événementiel. C’est d’ailleurs lors d’une soirée organisée par sa boîte qu’elle va revoir son premier Amour, Simon. Le Simon qui était son ami, le Simon qui fût son 1er amour et le Simon qui est, aujourd’hui, devenu une rock star planétaire, le Simon sexy en diable qui ne la laisse pas indifférente malgré son aversion pour lui et 7 années passées qui lui ont laissé un goût amer.

Après 7 ans sans nouvelles de Lilly, Simon tombe sur elle lors d’un concert à Paris. Un concert donné par son groupe de rock, au pied de la tour Eiffel, cela aurait pu être romantique pour des retrouvailles mais les rancoeurs de nos 2 protagonistes sont bien trop présentent pour laisser place au romantisme. Simon a une réelle rancune contre Lilly et n’est pas tendre avec elle. De son côté, Lilly préfère l’éviter. Nous, on se demande bien pourquoi ? Surtout qu’il emane d’eux une indéniable et électrique attraction sexuelle.

7 ans plus tôt, Lilly était une adolescente de 16 ans à croquer avec des formes naissantes. Une adolescente dans ses premiers émois amoureux.

Simon était déjà un séduisant jeune homme qui plaisait aux femmes. Il ne voyait en Lilly qu’une amie, la jeune fille qu’il retrouvait tout les étés, avec qui il s’amusait sur la plage et qu’il cherissait comme la prunelle de ses yeux, un peu comme sa petite soeur.

Mais cet été là, il y a 7 ans, tout a changé et à bouleverser leur relation et leurs vies. La nuit des 17 ans de Lilly tout a basculé et rien n’a plus jamais été pareil.

En 7 ans, Simon est devenu mondialement célèbre et Lilly a poursuivi sa vie avec des bagages surprenantes. D’amis, ils sont devenus étrangers, presque ennemis.

Comment 2 êtres autrefois si proches, ont-ils pu s’éloigner autant ? Et pourquoi se détestent-ils ? Que s’est-il donc passé cette fameuse nuit du 9 août, 7 ans plus tôt ?

Cette histoire est narrée à 2 voix et à la première personne. J’aime beaucoup ce procédé de double voix qui apporte une atmosphère plus éclairé et complète de l’histoire. Tour à tour, Simon et Lilly nous livrent intimement et tout en finesse des pans de leurs vies et de leurs passés. Ils nous confie leurs doutes, leurs craintes, leurs sentiments de façon touchante, épurée et sincère. C’est un des aspects du livre que j’ai le plus apprécié. La simplicité et la singularité des personnages. Ils sont touchants et attachants. Je suis littéralement tombée sous leur charme. Ensemble, ils font des étincelles.

L’auteur nous téléporte, avec aisance, entre présent et passé tout au long de son livre. Des chapitres flashbacks narrés par les personnages 7 ans auparavant. Un style atypique et grandement rafraîchissant. L’auteur a bien joué sur ce tableau. Quand Lilly nous parle de l’été de ses 17, on a vraiment à faire à une ado avec son langage, sa gestuelle… puis dès le retour dans le présent, on retrouve la femme forte et accomplie sauf au contact de Simon où Lilly se liquéfie, perd ses moyens et devient guimauve. Face à la rock star, elle a l’impression d’être redevenue cette adolescente folle amoureuse d’un homme et invisible à ses yeux. Idem pour Simon qui est plus joueur, plus taquin et plus aventurier dans son présent alors qu’il était plus sage et doux 7 ans avant. Il faut dire que les conditions sont différentes également et ça apporte beaucoup du piment à la trame. Je me suis éclatée avec cette lecture !

Sans prise de tête, c’est une lecture facile à lire et dont on se délecte avec bonheur. Ce fût ma première rencontre avec la plume de Lisa Mars et je dois dire qu’elle m’a agréablement surprise et totalement conquise. Les mots coulent de façon fluide comme une eau claire et limpide. On s’abreuve de chaque mots et cette jolie romance devient carrément addictive. Telle une assoiffée dans le désert, j’ai dévoré cette histoire qui fût une grande bouffée de fraicheur. Pour un premier roman, l’écriture est légère, prenante, assez remarquable et sympathique à lire; le scénario proposé est bien mené et l’auteur nous happe dans son histoire. J’ai sincèrement apprécié mon voyage dans l’univers de Lisa Mars et j’y reviendrai, c’est une certitude.

Lisa Mars a su donner à son récit une tonalité singulière et remarquable. Un récit divin dans lequel elle a subtilement inséré des petites et délicieuses touches de sensualité. Un récit envoutant qui fourmille de beaucoup, beaucoup d’émotions. Lilly the Kid c’est un conte dans lequel les personnages sont plus vrais que nature, attachants et touchants auxquels on peut s’identifier et dont on peut suivre l’évolution. Que Disney en prenne de la graine lol. La relation naissante entre les deux protagonistes s’apparente à une jolie harmonie des sens tantôt brute, tantôt ardente et sincèrement émouvante. La trame est agréable à découvrir, à parcourir du début à la fin et elle est agrémentée de quelques scènes érotiques vraiment divines. Un régal de sensualité.

C’est un livre qui fait du bien, un livre plein d’émotions et rafraîchissant. Ça respire la passion, la fraîcheur et l’amour. Ce livre est un ovni dans le paysage de la new romance. J’adore !! Une bien jolie romance à lire sans modération.

Une belle découverte et une auteure à suivre…

Fucking Love 🎬 Tome 2

TITRE: Fucking Love – Tome 2: For you

AUTEUR: Amheliie

EDITEUR: autoédition

GENRE: M/M – Univers porno gay

DATE DE SORTIE ET DISPONIBILITÉ: 12 août 2018 / Numérique et broché

Bienvenue dans l’univers du porno gay. Chez « FUCKING BOYS », le monde du X est revisité.

Un an s’est écoulé depuis que Jaxson Howard a rencontré Dereck Cole. Au fur et à mesure des mois, les deux hommes ont lié une relation intense, faisant naitre des sentiments imprévus les menant à l’amour derrière les caméras.

Tandis que Jax commençait à peine à se faire à l’idée d’être tombé amoureux d’un homme, tout est remis en question lorsque la mère de Sage revient. Ce come-back met à mal les décisions du jeune père de famille sur ses choix personnels et professionnels.

Pour Dereck, le passé l’a rattrapé, et l’Hardeur se retrouve confronté aux réalités de la vie. L’acteur va devoir faire face à plusieurs combats : contre lui-même, et pour construire une histoire avec l’homme dont il est fou.

Et quand un secret éclate au grand jour, il n’y a pas que Dereck qui est menacé.

Alors, lorsque la réalité ressemble à une fiction, vont-ils résister ou sombrer ?

* Je remercie Amheliie pour sa confiance renouvelée et l’envoi de ce service de presse.

Mama mia !!! Non pas le film lol. Mama mia c’est l’effet que m’a fait ce livre. Que de choses, de bonnes choses, de délicieuses choses même. Hum… J’en suis encore toute retournée. Je vais avoir un mal fou à me remettre de cette acte de canicule livresque. J’ai littéralement pris feu. Mon corps, mon coeur et mon âme se sont enflammés, se sont consumés de désir et de plaisir à la lecture de ce second tome.

Ô Seigneur ! Que c’etait bon !! Un put**** d’orgasme livresque !! Et un méga coup de coeur ❤

Amheliie a sincèrement une jolie plume, fluide et envoûtante, suave et addictive, profonde et touchante que j’apprécie de lire à chaque fois. A chaque nouveau récit, elle me transporte littéralement dans son univers et je me délecte de chaque page tournée. Elle signe encore une merveille. Cette romance M/M est une totale réussite. De la première à la dernière page, tout est superbement et subtilement dosé et distillé pour nous offrir un récit à couper le souffle, une proposition qui vaut son pesant d’or, pour nous envoûter et nous rendre complètement accro. L’auteur a cette faculté d’happer ses lecteurs de façon hypnotique et instantanée dans sa trame et elle les tient en haleine, à bout de souffle en les acculant de nombreuses et diverses émotions.

Avec ce second tome de la série 《Fucking Love》 ,la suite des aventures de Jax et Dereck j’ai pris un pied d’enfer. Et j’en redemande !! Je suis insatiable !! Encore, encore, encore !! Voilà l’effet que produisent les Fucking Boys d’Amheliie. C’est une lecture dangereusement sexy et torride qui vous laissera dans un état de transe. Une lecture sexy, haletante et imprévisible qui va réveiller vos sens et vous tenir en haleine jusqu’au dénouement.

Mais derrière cette profusion de mecs sexy, de corps à corps torrides, se révèle un récit palpitant, épatant et même touchant avec des personnages profonds et attachants. J’ai adoré !!! J’ai traversé un long tunnel rempli de rebondissements et de révélations en tout genre, regorgeant de maintes émotions … et pourtant je n’ai pas vu le temps passer, le nez plongé dans ce livre. Le temps a défilé à une vitesse folle et les pages se sont tournées facilement, rendant ma lecture de plus en plus addictive.

Outre, le côté érotique très présent et complaisant, l’auteur nous propose une vraie romance M/M dans laquelle elle déverse une dose de suspense et de mystère. Dereck et Jax ont encore plein de secrets à vous révéler et une folle aventure à vous faire vivre. Ils vont vous surprendre, vous faire rire, vous donner très chaud, vous mettre en rogne, vous émouvoir… alors, n’hésitez plus et embarquez dans le monde du porno gay, habilement et superbement narré par Amheliie. Vous y reviendrez à coup sûr !

《L’amour fou》 de Sara Agnès L.

  • Titre: L’amour fou
  • Auteur: Sara Agnès L
  • Editeur: ADA
  • Date de sortie: 10 septembre 2018 en France (broché)

Léa, une DJ en route vers Montréal, et Sam, un acteur rouquin hyper connu, se rencontrent sur les routes du Québec. Sam est non seulement un homme charmant, mais il est surtout terriblement séduisant. Le souci ? Il habite en Australie, et il a une carrière phénoménale.

Entre Québec et Montréal, un road trip passionné se met en place. Pourtant, ils savent l’un comme l’autre que leur relation est éphémère.

Mais rien n’est simple lorsque l’amour s’en mêle.

Dernièrement j’ai lu 《L’amour fou》 un roman de Sara Agnès L. , enfin je devrais dire une romance sexy et épicée de Sara Agnès L.

L’histoire c’est celle de Léa et de Sam.

Léa est DJ. Elle tente de percer dans le métier, ce qui n’est pas chose facile. En ce rendant à Montréal pour participer à un concours, elle croise, sur le bord de la route, en pleine nuit, un jeune homme en panne. Seule et peu rassurée par le fait de prendre un homme dans sa voiture, elle se laisse convaincre par cet étranger et le laisse monter afin de rejoindre la ville la plus proche pour trouver un garage en mesure de dépanner le jeune homme.

Sam a décidé de prendre des vacances !! Voilà pourquoi il se retrouve en panne avec une voiture de location, perdu entre Montréal et Québec au beau milieu de la nuit. Sam est un acteur australien très connu pour jouer un premier rôle dans une série phare. Il espérait prendre quelques jours de vacances en dépaysement total, loin de la frénésie qui rythme sa vie et le voilà coincé au beau milieu du Canada. Il est servi niveau dépaysement et encore plus en faisant la connaissance de Léa, la jeune femme qui a bien voulu le dépanner. Lui qui est habitué à être le centre d’attention des femmes, signer des autographes… est surpris quand Léa ne le reconnaît même pas. La jeune femme est rafraîchissante. Et plutôt jolie de surcroît malgré ses goûts musicaux lol.

Léa et Sam, prennent ensemble la direction de Montréal. Après un arrêt dans un motel miteux et une nuit torride passée ensemble, Sam a décidé de poursuivre son périple aux côtés de Léa et de l’accompagner jusqu’au lieu de son concours avant de repartir chez lui. Léa est sympa et de bonne compagnie. Elle ne mâche pas ses mots avec lui et reste naturelle. Léa apporte une bouffée de fraîcheur à ses vacances. Sans compter qu’il est attiré par la jeune femme et compte bien joindre l’utile à l’agréable.

De son côté, Léa se laisse tenter. Elle aussi compte bien profiter encore un peu des talents de son rouquin.

Commence alors, un road trip mouvementé au coeur du Canada et un marathon sexuel débridé et torride entre Léa et Sam. Mais pas que …

Et c’est ainsi que les lecteurs/lectrices vont ruiner leurs sous-vêtements !! Mais pas que … 😂

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre qui se parcourt avec aisance. J’ai trouvé les personnages fort attachants et j’ai apprécié découvrir leurs histoires respectives, puis leur histoire commune. L’alchimie entre Léa et Sam est électrique. Les ébats charnels de cet atypique duo m’a donné chaud. Mais les deux personnages m’ont aussi beaucoup fait rire. Léa et Sam ont leur humour bien à eux. Léa est très taquine avec son rouquin. Mais ces deux là m’ont également beaucoup touché. Ils sont réellement touchants et attachants. On se sent bien en leur compagnie, ce qui rend la lecture de leur histoire attrayante et vraiment prenante.

Bien sûr, l’érotisme dont regorge le livre est délectable et incandescent mais il ne définit pas le livre dans sa globalité. Derrière l’aspect sexy à souhait, derrière les scènes érotiques à se consumer, derrière le côté frivole…, se cache une très belle romance. L’auteur m’a surprise dans le déroulement de sa trame en me mettant des étoiles plein les yeux. Elle m’a totalement séduite avec sa romance et son écriture fluide, singulière et captivante. Les pages défilent et la lecture devient addictive. J’ai pris beaucoup de plaisir à entrer dans son univers et quel univers ! L’histoire est remplie de sensualité, d’humour et de tendresse et j’en ai savouré chaque moment.

L’amour fou c’est une romance érotique originale et addictive, imprévisible et sexy, idéale pour passer un bon moment. C’est une explosion de fraîcheur et de bonheur dans un paysage littéraire romanesque et érotique déjà surchargé.

Wild Crows ~ Tome 4: Dévotion

Titre: WILD CROWS ~ Tome 4: Dévotion (4/5)

Auteur: Blandine P. Martin

Editeur: Autoédition

Date de sortie: 12 septembre 2018 (numérique et broché)

Veiller sur les siens, voilà l’unique chose qui semble diriger l’existence de Jerry Welsh.
Joe le sait trop bien, l’amour dont il la couve, elle ne le mérite plus. Lui mentir devient insupportable pour la jeune femme. De son côté, Ash doit rattraper neuf années de silence en un mois, la faute à ce destin pourri qui ne semble jamais le lâcher. Combiner la vie de hors-la-loi et celle de nouveau père n’est pas chose aisée.
Alors que Joe s’apprête à tout avouer, un incendie criminel éclate au QG des Wild Crows. Le siège des bikers vole en éclat, et Jerry voit bon nombre de ses certitudes en faire autant.
Et tandis que son fils devient la cible des fédéraux, la santé du Président lui fait défaut.
Accompagné d’Evan, Ash part sur les traces d’April pour tenter de lui venir en aide avant qu’il ne soit trop tard.
Entre rancœur, amitiés bafouées, trahison et sentiments, le club devra trouver le moyen de s’unir à nouveau pour combattre un nouvel ennemi commun.

* Je remercie Blandine P. Martin pour sa confiance en tant que partenaire.

Avez-vous lu cette bombe ? Omg !! Ce 4ème opus des Wild Crows est absolument fabuleux, assurément grandiose, carrément époustouflant. C’est, pour ma part, mon tome préféré de la saga pour le moment (il reste un tome à découvrir). Il vient de détrôner le tome 3. L’auteur me séduit encore et encore, depuis le début alors j’ose à peine imaginer ce que va donner l’ultime tome.

C’est un chouïa embêtant, je ne peux pas trop parler de l’histoire car je veux éviter de spoiler les personnes qui n’ont pas encore lu les tomes précédents (d’ailleurs le résumé de la 4ème de couverture ci-dessus en dit assez).

Pour faire court, danc cet avant dernier volet, nous retrouvons la bande des Wild Crows au grand complet: Jerry le président, Mona sa femme, Joe sa fille, Ash son ami et vice-président, son fils, les autres membres dont Billy, Hanger… les sweeties… Entre secrets et révélations, entre manipulations et coups durs, entre trahisons et dangers, entre actions et émotions, le club et ses membres vont encore être mis à mal. L’auteur ne les épargne pas et nous non plus par la même occasion.

Après de difficiles épreuves, le célèbre MC de Monty Valley va devoir renaître de ses cendres.

L’intensité est un des maîtres mots de ce tome, et celà dès le début et jusqu’à la fin. Le second maître mot serait: émotion. Elles sont nombreuses les émotions dont regorge ce livre. Elles fusent, débordent des pages et ne laissent pas le lecteur indifférent, loin de là. Le lecteur est complètement ensevelis sous un amas d’émotions pouvant aller du rire à la peur, du doute à la passion, de la frustration à la passion. C’est dans des montagnes russes que nous embarque Blandine P. Martin. En plus, elle frappe fort dès le début du récit, ne nous laissant aucun moment répit et nous embarquant facilement dans une histoire, palpitante, dense, colorée, riche en émotions et en rebondissements. Les pages défilent frénétiquement et c’est avec délectation, qu’on se laisse immerger par le flot d’émotions tumultueuses et succulentes dont nous inonde l’auteur. La lecture est de plus en plus addictive au fil des pages, au gré des tomes. On tombe littéralement et irrémédiablement amoureuse de cette bande hors normes, de ces personnages touchants et attachants, de ce monde de bikers,… de l’univers envoûtant de Blandine tout simplement.

Avec ses bikers de Monty Valley, Blandine P..Martin a réussi à créer une entité livresque qui restera gravée dans les mémoires et les coeurs.

Son écriture vive et fluide, saisissante et étoffée m’a, de nouveau, complètement envoûtée. Je me suis laissée happer dans sa proposition et j’ai traversé un panel époustouflant et à la fois infernal de sensations. Blandine confère à son oeuvre une tonalité à part dont elle seule à le secret et qui nous hypnotise.

Dites-moi qui n’a pas encore succombé à l’attraction et au charme légendaire des Wild Crows que je sorte mon fouet (et pas celui pour la chantilly) ?! Dénoncez-vous !! Non sérieusement, foncez !! C’est une saga qui vaut sacrément le coup. Une série coup de coeur pour ma part. Je voulais attendre le dernier tome pour l’avouer, le crier au monde entier mais avec ce 4ème tome, l’auteur m’a littéralement convaincue et séduite: c’est un coup de cœur !!!

Ce livre est une pure merveille, une totale réussite ! J’étais déjà « in love » des Wild Crows mais là, ce n’est plus de l’amour… c’est de la rage !! Je suis méga accro !! Cette saga est à dévorer sans modération !!

Et soudain puis SUCCOMBER ~ Tome 1

Titre: Et puis soudain SUCCOMBER ~ Tome 1

Auteur: Laura S.Wild

Editeur: La Condamine / Hugo new romance

Date de sortie: 6 septembre 2018

Retour

Le destin n’a pas épargné Lia Gomes, jeune décoratrice d’intérieur installée à New York. Chaque jour, elle se bat pour retrouver une vie normale, entourée de ses deux meilleurs amis, Chris et Matt, aussi possessifs qu’attachants.

Depuis six ans maintenant, les trois complices ne se quittent plus. Ensemble, ils forment une barrière infranchissable pour repousser les démons de leur passé. Ce trio fusionnel suffit au bonheur de Lia. Elle a l’amitié indéfectible : pourquoi aurait-elle besoin d’amour ?

Et puis soudain, elle succombe.

Tout change quand Lia rencontre Robin. Cet homme, que le hasard ne cesse de placer sur son chemin, va bouleverser son quotidien et chambouler l’équilibre des trois amis. Faisant ressurgir les secrets qu’ils pensaient avoir profondément enfouis. L’arrivée subite de l’amour dans sa vie pourrait bien ne pas laisser Lia indemne…

Je remercie les Editions La Condamine et Hugo Roman pour cet envoi. Moi, j’ai adoré et Ruby, mon bébé chat, aussi ! (La preuve en image)

Lia est une jeune femme que la vie n’a pas épargnée. Elle a beaucoup souffert par le passé et parfois ses démons ressurgissent de l’ombre sans prévenir. Mais Lia est une jeune femme forte et courageuse qui est bien entourée. Elle se bat chaque jour pour les maintenir à distance et mener sa vie comme elle l’entend. Elle s’en sort plutôt bien. C’est une jeune femme pétillante, altruiste et créative qui dirige sa propre entreprise de décoration. Elle s’épanouit dans son métier sous les regards protecteurs de ses 2 meilleurs amis, Matt et Chris.

Chris et Matt sont adorables. Ils ont été présent pour Lia durant la pire période de sa vie. Ils l’ont sauvé, l’ont aidé à s’en sortir, à reprendre goût à la vie et depuis le trio est inséparable. Chris est un photographe de renom et Matt gère plusieurs complexes sportifs dont il est propriétaire. Le trio veille les uns sur les autres.

Puis un jour, Lia rencontre Robin, un jeune homme charmant qui tente de la séduire. Mais Lia se méfie des hommes et éconduit le jeune homme. Sauf que le destin s’acharne à remettre le séduisant Robin sur son chemin. Une fois, puis deux et puis… Lia accepte un rendez-vous pour finir par succomber au charme du bellâtre.

La relation naissante entre Lia et Robin va mettre le trio L-C-M ( Lia-Chris-Matt) à mal et bouleverser leur vie, faisant ressurgir les secrets et les démons du passé et du présent qui s’entre-choquent.

Voilà, là vous vous dites c’est une romance où le héros va mettre trois plombes à séduire la nana et puis à la fin ça va être « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ». Et bah … non !!! Détrompez-vous. C’est tellement plus que ça et la fin n’est pas celle d’un conte de fée… elle est très frustrante. Oui je ne vais pas vous mentir, Laura S.Wild a joué à l’auteure sadique avec ce cliffhanger. L’attente va être longue mais l’histoire est tellement addictive que ca vaut le coup de patienter jusqu’au 4 octobre (c’est dans 3 petites semaines).

Alors voilà, ce qui s’est passé le jour où j’ai ouvert ce livre: Je lisais tranquillement, posée dans mon canapé sous mon plaid adoré en pilou. Accompagnant ma lecture d’un chocolat chaud (il caille dans le Nord) et de quelques douceurs, j’étais bien. Un pur moment de détente et de bonheur …Et puis soudain, j’ai SUCCOMBÉ ! Totalement et irrémédiablement. Alors je ne sais pas comment c’est arrivé mais c’est arrivé, comme ça, sans prévenir. Comme un coup de foudre, ça m’est tombé dessus et j’ai succombé. Je suis tombée totalement in love de ce roman de Laura S.Wild. Laura S.Wild m’a charmé puis totalement conquise avec sa proposition. Je n’ai pas vu les pages défiler et pourtant ce n’est pas un petit livre. J’ai littéraire été victime d’un enlèvement et une séquestration volontaire.

J’ai dévoré le livre en 1 journée tant l’histoire est prenante et la plume de l’auteure envoûtante. J’avais également dévoré et adoré la duologie de Laura S.Wild, « My Escort Love » et de nouveau elle crée la surprise en nous proposant une histoire addictive regorgeant d’un immense et sensationnel panel émotions. J’ai ri avec les personnages, souffert pour eux, pleuré avec eux, pour eux. L’auteur nous fait ressentir tout une myriade de sensations à travers son histoire. Elle nous impose un rythme fluide et langoureux qu’on ne peut que suivre de façon hypnotique.

Avec cette romance, Laura S.Wild tape fort et pousse le lecteurs hors des sentiers battus de la romance. Elle allie à la new romance un effet de suspense et de mystère tout au long de sa trame. Elle est présente et parfois à peine perceptible mais la tension qui émane de se livre nous rend accro. C’est un récit palpitant et grisant que j’ai adoré parcourir du début à la fin. L’auteur happe directement et facilement le lecteur dans son monde, en plein coeur de New-Yort aux côtés de ses personnages touchants et attachants, pour ne plus le lâcher jusqu’à la fin. Moi, j’ai succombé dès les premières pages. Maintenant je ressens une sensation de manque. Ca vous fait ça aussi à vous ?

J’ai adoré chaque moment de ma lecture et je peux même vous dire que c’est un véritable coup de coeur. Non un véritable coup de foudre !!

Pour patienter, en attendant la sortie du tome 2 (20 septembre en numérique / 4 octobre en papier) je vais relire celui-ci. Encore et encore car je crois que jamais je ne m’en laisserai.

The fallen angel ~ Tome 3: Ava et Jayden

Titre: The fallen angel ~ Tome 3: Ava et Jayden

Auteur: Priincess Ramera Cassi

Editeur: Autoédition

Date de sortie: 15 mai 2018


La première a détruit son cœur d’enfant.
La seconde a détruit son cœur d’homme.
Il y a des blessures qui ne peuvent être guéries, Jayden a accepté cette réalité.
Le road trip des Fallen est terminé, mais ils décident de profiter de leurs derniers jours à Las Vegas, ville de toutes les tentations.
Désemparé depuis la disparition d’Ava, il survit dans la douleur et l’incompréhension de son acte.
Jayden ne souhaite qu’une chose : pouvoir aller de l’avant.
Jusqu’à ce que les fantômes du passé réapparaissent dans sa vie.
Le passé et le présent se font face, un duel inévitable.
Un cœur peut-il se détruire une troisième fois ?
Les vérités sont-elles toutes bonnes à entendre ?
Est-il possible de pardonner ?

* Je remercie l’auteure, Priincess Ramera Cassi pour sa confiance et sa patience.

Après avoir lues et dévorées les histoires de Madilyn et Matthew (tome 1), d’Abigail et Goeffroy (tome 2), je me suis attaquée au tome 3 avec Ava et Jayden … avec facilité et plaisir je me suis plongée dans cette romance de Priincess Ramera Cassi qui a réussi à me transporter dans son histoire et qui m’a « uppercutée » m’en couper souffle. Je crois que j’ai perdu un morceau de mon coeur dans ce roman.

Jayden est un peu comme le grand frère des Fallen Angels mais c’est aussi un personnages très mystérieux. Si, il écoute, apporte son soutien et est de bons conseils pour ses amis, il en révèle peu sur lui donc il me tardait d’en découvrir plus sur lui. Derrière son personnage de tombeur et dragueur invétéré qui collectionne les conquêtes, se cache un homme étonnant et touchant. Il a érigé une barricade autour de lui pour se protéger. Dans son enfance, il a subit l’abandon de la première femme qu’il a aimé. Un abandon qui l’a profondément meurtri. Puis, plus tard, quand il a de nouveau trouvé l’amour, il a de nouveau été abandonné. Des abandons qui ont ete de réelles blessures pour cet homme esseulé. Des abandons dont il a beaucoup souffert et qui ont fait de lui l’homme hors d’atteinte et sans sentiment qu’il s’efforce de montrer à tous. Derrière sa carapace, se cache le vrai Jayden et il faut absolument faire sa connaissance.

Jayden aime sa vie au sein des Fallen Angels mais une nuit tout va changer. La nuit où son passé va lui sauter en pleine tronche, Jayden va voir les fantômes du passé ressurgir sans crier gare, il va se retrouver plonger dans le doute, l’effroi, la détresse, en proie à la colère voire la haine et surtout à l’incompréhension.

Ava: Elle !! Elle est le passé de Jayden. Un passé qu’il pensait enfoui sous ses nombreuses barricades. Ava est là devant ses yeux !! Elle avait disparu du jour au lendemain et là voilà juste devant lui.

Ava est une jeune femme apeurée et fragile qui souffre et qui n’a pas choisi sa vie. Elle lui a été injustement imposée. Elle tient tout le monde à distance afin de les protéger. Derrière sa fragilité, se cache une tonne de courage et de force. Ce petit bout de femme vit un calvaire mais elle force l’admiration. Au début, Ava était un personnage difficile à cerner mais plus on la connait, plus on l’aime car elle nous touche, nous émeut, nous bouleverse.

Le retour d’Ava dans sa vie va complètement chambouler Jayden. Pourquoi ? Comment ? L’homme sûr de lui, séducteur et blagueur se transforme en un mec paumé et très en colère. Il ne sait pas trop ce qui se passe, mais ne cherche cependant pas à en savoir plus tant il est aveuglé par ses rancoeurs. Le passé et le présent de Jayden s’entre-choque que va-t-il en ressortir ?

Ce tome est un peu différent des 2 précédents. Je dirais qu’il est plus profond et plus sombre. J’avais beaucoup aimé les tomes 1 et 2 mais là on change un peu de registre. Je trouve que l’écriture de l’auteure est comme le bon vin, elle se bonifie avec le temps et ça se ressent dans ce 3ème opus. Une écriture fluide, expressive et sans fioriture, qui se lit facilement et agréablement. J’apprécie la simplicité et la sensibilité de la plume de l’auteure qui va droit au coeur des lecteurs.

Dans ce tome l’auteure nous propose un sujet intéressant et prenant à travers l’histoire et les démons de Jayden et axe son récit sur l’émotion. Ca déborde à chaque coin de pages. Ce 3ème tome est un cataclysme émotionnel.

Dans ce troisième volet, l’auteur nous sort des sentiers battus par rapport aux tomes précédents, elle nous pousse dans nos retranchements en nous proposant une histoire plus dramatique et obscure mais énormément addictive et bouleversante. J’avoue avoir été complètement prise au dépourvu avec ce tome mais j’ai énormément aimé ma lecture. L’auteure m’a de nouveau conquise avec sa plume et sa proposition.

Entre entre secrets et doutes, entre colère et passion, entre révélations et rebondissements, on ne s’ennuie pas un seul instant au cours de cette lecture. C’est d’une intensité intenable et palpitante. C’est dans un véritable tourbillon émotionnel que nous happe Priincess Ramera Cassi. Mon coeur a joué au yoyo et j’ai frôlé l’infarctus. J’ai aussi beaucoup pleuré tant son récit et ses personnages m’ont retournée.

Cette histoire est une pépite !! L’auteur nous offre une histoire désarmante dans laquelle elle déverse un flot continu d’émotions à l’état brut qui nous laisse fébrile et ébranlé. Bravo Priincess Ramera Cassi !!

PERFECT OBSESSION

Titre: Perfect obsession

Auteur: Cara Solak

Editeur: Editions Addictives (collection Luv)

Date de sortie:

– numérique: 22 janvier 2018

– broché: 13 septembre 2018

Une passion interdite, une troublante obsession.
Rêveuse, un peu déjantée mais peu sûre d’elle, Stella a décidé de faire une croix sur les hommes depuis que le sien l’a quittée.
Lorsqu’elle rencontre Jonas, elle décide simplement d’en profiter, de lui et de son corps musclé et sexy.
Mais quand elle se réveille dans ses bras, après une nuit bien arrosée, elle doit affronter la vérité : Jonas n’est pas celui qu’elle imaginait. Il lui est interdit. Totalement interdit…
Forcée de cohabiter avec lui durant trois mois, Stella va devoir prendre sur elle pour le supporter. Et lui résister…

* Un grand merci aux Editions Addictives pour l’envoi de ce service de presse.

Dès le début je suis entrée dans l’histoire, à pieds joints. Je me suis tout de suite prise de sympathie pour Stella. Elle est gentille, amicale rêveuse, douce et elle a du tempérament et de la répartie. C’est le genre d’héroïne que j’apprécie. En plus, elle travaille dans une maison d’éditions.

Après sa rupture, Stella a décidé de faire une croix sur l’espèce masculine. Elle est bien seule avec son chien Gigot et entourée d’amis aimants toujours présents pour elle, comme Alex son meilleur ami et Eva.

Un soir, lors d’une soirée « débauche » en compagnie de son meilleur ami, elle se fait accosté par un inconnu qui lui demande si il peut l’embrasser pour gagner son pari. Le jeune homme est plutôt seduisant et pour 500€ elle accepte. En fin de soirée, elle decide de profiter de son inconnu alias Jonas pour la nuit. Une nuit sans lendemain. Après tout, elle a dit non aux relations amoureuses mais pas au sexe et il n’y a pas de mal à se faire du bien avec un mec canon qui sait y faire et qu’elle ne reverra sûrement jamais. Alors elle lâche prise et passe une nuit torride dans les bras de Jonas.

Sauf que Jonas elle le reverra. Il n’est finalement pas un inconnu et elle va devoir cohabiter avec lui plusieurs mois. Mais Jonas lui est interdit ! Mais comment faire quand l’homme devant vous attire comme aucun autre ? Seule solution, mettre de la distance entre vous et lui. Oui, sauf que Stella habite avec ce fantasme ambulant et détestable.

Comme je le disais, j’ai été immédiatement happée dans l’histoire grâce à son héroïne et à l’écriture prenante de l’auteur que je découvrais avec plaisir. Je me suis donc détectée des premières pages et tout particulièrement du passage du pari que vous retrouverez en extrait ci-dessous. Puis l’intrigue prend forme. Même si on s’en doute un peu quand on découvre qui est Jonas et on se retrouve perdu comme Stella entre le coeur et la raison.

Puis vient le moment de la cohabitation détonante et explosive entre Stella et Jonas. Un jeu de chat et de la souris. Stella fuit Jonas comme la peste alors que ce dernier s’amuse de la situation. Dans cette partie, l’auteure m’a parfois un peu perdue. Je me suis sentie partir hors de l’histoire; j’avais une impression d’ennui, de lenteur et de lourdeur, certains passages tiraient trop en longeur et le manque de dialogue alourdissait un brin le récit. Heureusement, ca n’a pas duré pour mon plus grand bonheur. Ce ne fût qu’un perturbation passagère car très vite l’auteur m’a de nouveau transportée dans sa trame pleine de mystères et de rebondissements. Dès lors, rebelote, lecture frénétique et me revoilà dans l’impossibilité de lâcher ce livre. Totalement accro !! J’ai beaucoup aimé cette romance totalement surprenante et envoûtante. Avec une écriture réceptive et fluide, l’auteur nous propose de vivre une expérience émotionnelle livresque intense. Je vous conseille d’embarquer sans plus tarder. Une fois lancé, ça devient vite une « perfect obsession » qu’il vous sera difficile de lâcher.

Entre secrets et manipulations, l’auteur nous embarque dans son histoire aisément et nous inonde d’émotions contradictoires.

J’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de Stella et Jonas qui se dévoile petit à petit. L’auteur m’a charmé et m’a surprise. Elle embrouille le lecteur, lui fournissant quelques indices par-ci par-là, mais jamais trop pour lui asséner le coup de grâce. La trame reste un mystère jusqu’au bout. Les personnages sont attachants et leurs histoires touchantes. L’auteur nous apprend à les aimer. Et on fond pour eux, pour leur histoire.

[[ Extrait ]]

L’atmosphère joyeuse du pub me détend instantanément. Je m’apprête à prendre la direction du bar quand un grand brun se met au travers de ma route. Je croise ses yeux dont je ne peux pas vraiment déterminer la couleur. Par contre, ce dont je suis certaine, c’est de son charme, clairement mis en valeur par la petite fossette qui creuse son menton.
– Est-ce que je peux vous embrasser ?
Sa voix est grave et suave et sexy et… qu’est-ce qu’il a dit ?
Je le regarde, stupéfaite, avant de me ressaisir. Son petit sourire narquois me fait l’effet d’une douche froide. Encore un membre de la gent masculine qui se croit irrésistible. Et même s’il l’est, je ne tomberai pas dans le panneau !
– Ce genre de technique fonctionne habituellement ? lancé-je d’une voix indifférente, masquant difficilement mon agacement. C’est à mon copain que ça va plaire !
– Oh, je… commence-t-il, en prenant un air ennuyé mais pas gêné le moins du monde. En fait c’est un pari que j’ai fait. Pour le remporter, je devais embrasser la première fille qui passait la porte.
– C’est une blague ? Quel âge avez-vous ?
– S’il vous plaît ! C’est un pari stupide, je sais, mais… si ça peut vous rassurer, j’ai une petite amie.
Je soupire. À vrai dire, j’en suis presque déçue.
– Combien ?
– Comment ?
– Combien pour un baiser ?
– Cent euros pour un baiser chaste, six cents pour un vrai baiser.
– OK, alors on fait fifty fifty.
– Vous… voulez que je partage l’argent ?
– Évidemment !
– Bien… alors, soixante/quarante.
– Fifty fifty ou vous trouvez une autre fille à embrasser ! affirmé-je tout en esquissant un mouvement de recul.
– D’accord, souffle-t-il en s’approchant, le regard rivé sur mes lèvres.
Je sursaute lorsque sa main se pose contre ma joue. Ce simple contact suffit à inonder mon visage d’une douce chaleur, suivie de petits picotements le long de mon échine. Bordel, j’ai vraiment envie qu’il m’embrasse. Ses lèvres se posent sur les miennes et je ferme les yeux, happée par la sensation exquise et par la douceur du geste.
Étrangement, son baiser est presque timide, complètement à l’opposé de ce que j’imaginais. Mais bien vite, il se fait plus pressant, plus ferme et je ne peux m’empêcher de lâcher un petit gémissement lorsque je sens sa main s’insinuer sous mon T-shirt, au creux de mes reins. Le bel inconnu en profite pour approfondir son baiser, avant de mettre subitement fin à notre étreinte.
Là, tout de suite, j’ai juste envie qu’il recommence, quand une petite alarme résonne dans ma tête. Il a une petite amie. Forcément, il y a toujours un truc qui cloche avec les mecs canons !

HELL’S WINGS

Titre: Hell’s Wings

Auteur: Lily Hana

Editeur: City Editions – Eden Collection

Date de sortie et disponibilité: 22 août 2018 / broché à 15,90 et numérique à 9,99

Abandonnée à la naissance, Lexie a eu une enfance difficile. Jusqu’au moment où, à 16 ans, elle s’est liée d’amitié avec Zaïa et a décidé de prendre son destin en main. Pour survivre, les deux jeunes femmes se sont offertes aux regards des hommes devant une webcam.

Quand toutes les économies amassées grâce à son travail de strip-teaseuse sont dérobées, Lexie est contrainte de rejoindre aux États-Unis la seule personne en qui elle a confiance : son meilleur ami, membre du redoutable gang de bikers des Hell’s Riders.

Elle y rencontre Shadow, un homme à l’envoûtant regard. Lexie ne le sait pas, mais il a fait partie de ses admirateurs et il rêve de posséder ce corps qui l’a tant fait fantasmer sur Internet. Mais avec ce biker à l’âme torturée, le jeu de la séduction va se révéler particulièrement dangereux…

Dans le monde sans pitié des bikers, les sentiments ont-ils une place ?

* Merci à Raphaëlle chez Eden pour l’envoi de ce service de presse.

Lexie n’a pas eu une vie facile. Elle a été abandonnée à la naissance. La chance semble lui sourire quand un couple decide de l’adopter. Mais là encore, le sort s’acharne sur la petite fille qu’elle était. À 16 ans, elle se retrouve à la rue, une nouvelle fois abandonnée. Elle rencontre Zaïa avec qui elle se lie d’amitié. Dès lors les 2 jeunes filles seront inséparables.

Pour survivre, elles vendent leur charme derriere une webcam. Mais un jour tout bascule. Lexie perd tout. Une fois de plus, elle se retrouve sans rien quand toutes ses économies sont dérobées. Devant le fait accompli, sans un sous, elle decide de se tourner vers son dernier recours, son meilleur ami, membre d’un club de bikers aux Etats-Unis.

Avec sa fidèle amie Zaïa, elle s’envole pour les États-Unis et le club des Hell’s Wings où sa vie va etre complètement bouleversée. Chez les Hell’s Wings, elle fera la connaissance de Shadow, un biker sexy et serial-baiseur qui ne laissera pas indifférente.

Shadow, Shadow, Shadow…. humm (gémissement). Shadow est sexy, ténébreux, carrément torride. C’est le genre de mec à te faire mouiller ta culotte d’un simple regard. Il était un des admirateurs de Lexie quand celle-ci se donnait du plaisir derriere une caméra. Il a fantasmer sur la jeune femme et du jour au lendemain, elle est arrivée devant lui en chair et en os. Il ne rêve que d’une chose: posséder la jeune femme dont les courbes l’appellent et le charment. Mais la jeune femme lui est interdite. Elle est comme la soeur d’un de ses frères donc intouchable ! Surtout qu’avec Shadow, il ne faut pas s’attendre à autre chose que de la baise. Le bikers refuse toute forme d’attachement.

Attention pépite en vue !!! J’ai adoré ce livre du début à la fin !! Lily Hana m’a transportée dans son univers et j’ai pris un pied d’enfer (façon de parler hein) avec Lexie et Shadow. Cette romance chez les bikers est intense et m’aura fait traverser un tumultueux cyclone émotionnel.

Cette romance bikeresque (nouveau terme inventé par bibi pour désigner une romance avec des bikers). Donc cette romance bikeresque est à classer dans la catégorie des livres « Oh! / eaux » (nouvelle catégorie inventée toujours par bibi, spécialement pour ce livre).

Mais qu’est-ce donc que cette catégorie des « Oh! /eaux » ? Alors je vous explique:

Oh ! C’est bien. Oh ! C’est bon. Oh ! C’est chaud. Oh ! Put****. Oh ! C’est torride. Oh ! Shadow. Ooohhh !! Orgasme littéraire !!!

En gros, voilà pourquoi le premier « Oh! ». Vous avez encore besoin d’un dessin? De plus d’explications? Je pensais avoir était claire mais soit. Hell’s Wings c’est une romance carrément torride d’où les « Oh!! My god!! et les « eaux » comme « Oh! ça mouille » !! L’auteur nous propulse dans des scènes érotiques ardentes voire incendiaires créant une atmosphère étouffante et humide surtout au sud. Un tsunami tropical ! C’est plus clair ? En gros, culotte à proscrire car gros risque d’inondations plein sud !!

Bon ça c’est pour la première partie du livre. Car après, une succession de divers évènements (oui on ne s’ennuie pas chez les Hell’s Wings) on passe à la seconde phase des « Oh! / eaux ».

Là c’est: Oh! Non. Oh! Pas ça. Oh! Sniff… et au niveau des « eaux » ça a commencé par les larmes aux yeux et ça s’est vite transformé en chute du niagara mais au nord cette fois.

Lily Hana nous propose une histoire diaboliquement sexy et rythmée dans un univers que j’apprécie particulièrement. Je suis fan de bikers. Et quand ils me font grimper au rideau, qu’ils me fouttent en rogne et qu’en plus il me font pleurer, c’est le paradis ! Et là, j’ai eu le droit à la totale alors je suis aux anges sur un nuage de volupté. Je suis sous le charme des Hell’s wings et l’auteur m’a totalement séduite avec sa plume dynamique, fraîche, sensuelle, addictive et touchante. Son histoire est époustouflante !! Elle m’a rendue accro dés les premières pages et je n’ai pas décroché avant la fin. Je suis passée par tout un tas d’émotions et c’etait fabuleux.

Tout ca pour dire que j’ai adoré et que c’est un coup de coeur. J’ai ri, j’ai eu chaud et j’ai pleuré. Lily Hana m’a conquise avec sa proposition et sa plume. L’écriture est fluide et avenante ce qui fait que le roman se lit très vite, trop vite. On se dit qu’on serait bien resté encore au sein des Hell’s Wings. Vivement le 15 octobre pour un second volet intitulé ACE OF SPADES qui sera édité en autoédition. J’ai trop hâte !!!

RIDERS ~ Chevauchée Vibrante

Titre: RIDERS ~ Chevauchée Vibrante (Tome 6)

Auteur: Lorelei James

Editeur: Milady ( Coll. Romantica)

Date de sortie: 25 avril 2018

Disponibilités: broché et numérique


India a vaincu sa dépendance à l’alcool et passe presque tout son temps libre en compagnie de son meilleur ami, Colt McKay, un cow-boy fier et sobre depuis trois ans. Mais celui-ci commence à comprendre que maîtriser son addiction à la boisson n’est rien comparé à son désir grandissant pour sa meilleure amie au tempérament de braise… L’amitié qui leur a permis de surmonter leur passé va être mise à l’épreuve par une addiction toute nouvelle : celle qu’ils éprouvent l’un pour l’autre.

* Je remercie les éditions Milady pour l’envoi de ce service de presse.

Youhou !!! Me voici de retour chez les cowboys et mieux encore chez les frères McKay. Depuis le premier tome, je suis accro à cette saga. Je trouve que l’auteur parvient à se renouveler à chaque tome et à nous proposer une histoire différente à chaque fois tout en gardant un fil conducteur autour de cette famille de Cowboys sexy.

Pour cette 6ème chevauchée, les lectrices partent avec Colt McKay alors attachez vos culottes mesdames car ça va être intense et torride.

Colt c’est le vilain petit canard de la famille McKay. Ses frères et son père ne lui font pas confiance. Pour eux, il ne fait jamais les choses correctement, il faut constamment le surveiller de peur qu’il ne replonge … Mais Colt en a terminer avec son addiction. Il est sobre depuis 3 ans grâce au soutien de son amie India et des alcooliques anonymes. Il a repris le cours de sa vie après sa chute aux enfer. Le chemin parcouru fût long et pénible mais il n’est à côté de l’attraction qu’il éprouve pour India et qu’il tente de refoulée. Il désire sa meilleure amie comme il n’a jamais désiré une femme et voilà un moment qu’il n’a pas touché une femme. Grâce à India, il a vaincu ses démons. Colt est devenu un autre homme et ne veut pas mettre son amitié en péril alors il se résigne. Mais quand India a un rencard avec son cousin, il est jaloux, quand India ne répond pas au téléphone, il s’inquiète, quand India l’embrasse, il s’embrase. Je crois bien que Colt est foutu !! Alors va-t-il succomber à son désir pour India ou vaincre cette nouvelle addiction ?

Je vous entends crier « succombe » !! Il est vrai qu’Oscar Wilde a dit que « Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c’est d’y céder. » Et je vous l’avoue, ce cher Colt va y céder et bien plus d’une fois. Et ça va être torride !!

Comme à son habitude Lorelei James nous offre des scènes érotiques sensuelles et caniculaires qui ont faites surchauffer mon cerveau, vibrer mon corps et qui ont incendié ma culotte. Les corps à corps de Colt et India sont explosifs à l’image de leur duo. Mais outre, cet aspect voluptueux et suave dont on se délecte, ce roman est profond. Les personnages m’ont donné chaud mais ils m’ont également profondément touché. Colt a reussi a faire fasse à son addiction mais sa famille ne cesse de lui balancer ses fautes à la tronche. Mais Colt a bien changer. Sa période serial baiseur alcoolisé est bel et bien derrière lui. Son avenir, il le voit avec India. C’est une très belle histoire dans laquelle je me suis facilement plongée et ce malgré la narration à la 3eme personne. En général ça passe ou ça casse mais avec Lorelei James ca passe comme une lettre à la poste. J’apprécie son écriture qui nous emporte dans son univers. Et quel univers !! La serie Riders est ma série préférée sur les Cowboys. L’auteur a réussi à me rendre accro à la chevauchée avec des cowboys. C’est une série brûlante, endiablée et riche en émotions.

Après sans vous mentir, ce n’est pas mon tome préféré de la série Riders mais il degage cependant beaucoup de belles emotions. Il est dans la continuité des tomes précédemment et à la fois diffèrent. L’auteur touche à un sujet pas facile mais elle le fait bien. C’est très plaisant à lire. De plus, c’est toujours un plaisir d’avoir des petites nouvelles du reste de la tribu McKay: Colby, Cord, Kade….

Maintenant, j’ai hâte de découvrir le 7ème volet avec Cameron qui est assez présent dans ce tome et qui m’intrigue. Je suis prête à chausser mes santiags et une nouvelle culotte pour partir à l’assaut de Cameron. Hi ha !!

*** info ***

Le tome 7 de la saga Riders de Lorelei James sortira en France le 21 novembre 2018 chez Milady. Ce 7ème opus intitulé « Chevauchée lascive » sera sur Cameron, l’ancien militaire torturé.

Ancien militaire, Cameron McKay est shérif adjoint et essaie d’oublier ses blessures de guerre. Il doute qu’une femme veuille d’un homme aussi diminué que lui. Jusqu’à ce qu’il rencontre la douce et timide Domini Katzinski à la recherche d’un mâle alpha qui saura la mater jusqu’au bout de la nuit… Cam a le profil parfait : un étalon à la vulnérabilité troublante, toujours une paire de menottes dans sa poche. Rapidement, Cam laisse s’exprimer son caractère dominateur. Mais il en veut davantage et se lance dans un assaut sensuel alors qu’un drame survient risquant de faire voler en éclats leur avenir commun…

***Précommande Amazon***

LES ARCANES D’HEMERA

39468536_292985501434280_4737245543330217984_n

Titre: Les Arcanes d’Hemera

Auteur: Elyna EC.

Editeur: Inceptio édition

Sortie: 12 septembre 2018 (version broché et numérique)

Screenshot_20180610-111234.jpg

« Croyez-vous en une vie après la mort, mademoiselle Rivière ? »

C’est un discours pour le moins intrigant que tient le directeur adjoint de l’Organisation à Allyn, après lui avoir fortement conseillé de le suivre dans un lieu mystérieux.

D’après lui, Allyn possèderait le même don qu’Axel, son frère défunt, à savoir celui de circuler dans un monde parallèle… mais dans quel but ?

Tout cela la laisse perplexe. Même si depuis deux mois elle vit une situation pour le moins surprenante, ce n’est pas pour autant qu’elle va croire en ce genre de choses.

Et pourtant…

Entraînée par le flot de révélations et le désir d’en apprendre plus sur son frère, elle doit se rendre à l’évidence, l’Organisaion et la mission qui lui est confiée semblent bien réelles ! Et presque tous comptent sur elle pour reprendre le poste qu’Axel a laissé vacant.

Allyn va donc se retrouver confrontée à un univers dont elle ignorait l’existence, et devoir supporter un coéquipier lunatique qui refuse de travailler avec elle pour une raison encore obscure…

Screenshot_20180430-183004.jpg

* Je remercie Ophélie et Inceptio Edition pour leur confiance et l’envoi de ce service de presse.

Selon le directeur adjoint de l’Organisation, Allyn posséderait le don de pouvoir voyager entre les mondes et ainsi de sauver les âmes perdues dans les Affres. Cela ne se faisant pas d’un claquement de doigts et surtout n’étant pas sans danger, Allyn va devoir suivre un entraînement intensif en compagnie de coachs, des personnes ayant le même don qu’elle et que son coéquipier, Lucas.
Celui-ci, n’a pas l’air ravi de devoir travailler avec la petite sœur de son ancien coéquipier et meilleur ami. Est ce qu’il ne la croit pas capable et pas au niveau d’Alex ? ou est ce qu’il souhaite la protéger ?
Avec l’aide de ses nouveaux amis ainsi que de Maël, un curieux personnage, Allyn va devoir repousser ses limites et ainsi découvrir des secrets cachés dans son passé et dans les mondes parallèles.

Mode groupie activée !
Allyn est une héroïne que je dirais… BADASS.
Elle fait un travail altruiste, elle a un humour fou ! Combien de fois, je me suis retrouvée à rire toute seule en lisant. Elle a affronté des épreuves terribles, mais pourtant elle continue de se battre. Elle ne recule devant rien, ni les efforts, ni la peur, ni la douleur et encore moins devant le caractère de son coéquipier Lucas.
Ah…. Lucas, si vous saviez comment je voudrais être dans sa tête ! C’est le genre de personnage, qu’on a à la fois envie de taper et de faire des bébés avec. J’espère avoir un jour un point de vue de la part de Lucas parce que cet homme est un mystère.
Mais ne vous y méprenez pas, nous restons dans un roman fantastique.
L’histoire est bien écrite, la lecture fluide. Tout reste logique.
Ce livre est un véritable coup de cœur !! Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu aussi vite. Du moment que j’ai mis le nez dedans, impossible de le lâcher ! Je voulais à la fois qu’il ne s’arrête jamais, et avoir la fin.
Le monde fantastique imaginé par l’auteur est juste grandiose. Il y a assez de détails pour qu’on puisse se projeter et à la fois pas trop pour que ça devienne lourd.
Je suis totalement tombée en amour pour cet univers, je me suis projetée à la place d’Allyn, j’ai totalement vécu par procuration. Mais, je me dois de le dire, la fin est une véritable frustration. Je suis tellement en attente du Tome 2. Oui, pendant l’heure qui a suivi la fin de ma lecture, je me suis demandée ce que j’allais faire de ma vie en attendant sa sortie (même pas honte).
Ce fut un tel coup de cœur, que je n’ai pas pu attendre de finir de le lire, que j’avais déjà pré-commander mon exemplaire broché. Et on est bien d’accord que ce n’est pas QUE pour la couverture.
Pour finir, si vous êtes un peu tenté FONCEZ !!!

Plumes Francophones 2018 – Ysaline Fearfaol et Ayleen Night – La meute de Chânais tome 4,5 : Anthony – la rédemption

Merci à Ysaline Fearfaol et Ayleen Night qui s’est prêtée au jeu de l’interview à l’occasion du Concours des Plumes Francophones.

 

Ysaline.jpg

 

 

  • Pour commencer, est ce que tu peux rapidement te présenter ?

 

Née le 29 mai 1967, j’écris depuis l’âge de 12 ans et lis depuis bien plus longtemps encore. J’ai commencé à écrire pour « corriger » les fins de livres et de films qui ne me plaisaient pas, mais très vite j’ai commencé à inventer mes propres histoires. J’aime les romances, la fantasy, le fantastique, les polars, historiques surtout, les romans historiques et les découvertes littéraires inattendues.

Grâce à l’édition indépendante, j’ai publié le premier tome de La Meute de Chânais sur Amazon, en ebook et papier. La série est née suite à un défi littéraire lancé sur le net. Le petit texte écrit à l’époque est devenu un roman sous la pression amicale de deux de mes amies.

En plus des de Chânais, je publie une série nommée Les Plumes d’Ysaline, qui regroupe par thème et ordonne certains des textes écrits lors de défis littéraires, ainsi que Les Légendes de Djaïd, une série qui a pour vocation de raconter les histoires d’amour les plus remarquables d’un univers aujourd’hui disparu.

Sous le nom d’Ayleen Night, je publie des romances érotiques gays, en édition indépendante sur Amazon. Ma première série, Désirs inconnus, est née suite au visionnage d’une photo envoyée par une amie sur Facebook. Les séries La défaite et Terre de Castes, nées toutes les deux grâce à deux défis photos sur Facebook, ont suivi. Puis vient la série Mon enfer dans tes yeux, pour faire plaisir à mon amie Bettina Nordet.

Je vis avec mon mari et ma fille chez mes chats, près de l’enclos de mes chevaux, dans une maison jaune aux volets orange et au toit rouge, au milieu des champs, avec pour voisins et voisines des vaches et des moutons.

 

  • Pourquoi vouloir participer aux Plumes Francophones ?

 

En fait, c’est Amazon qui m’a contactée pour que j’y inscrive mon livre. Pour ma part, étant donné qu’il s’agissait d’un tome 4,5 d’une série, ça ne m’était pas venu à l’idée, j’avoue !!

 

  • Quel thème as-tu décidé de traiter ?

 

Celui de la rédemption, car dans ce tome, le héros doit racheter son passé de traître à son clan.

 

 

 

Si on parlait de ton livre en images :

  • Tes personnages 

22

  • L’univers 

23

  • L’intrigue 

24

  • Un passage qui te tient à cœur 

25

  • Une symbolique 

26

  • Ton inspiration 

27

  • Une musique qui t’a accompagnée dans l’écriture 

28

Merci à Ysaline/Ayleen d’avoir bien voulu répondre à ma petite interview !

Merci à toi de m’avoir contactée.

Ysaline/Ayleen

#Charlie

PORTRAITS CHINOIS ~ WILD CROWS ~ Joe et Ash

À 7 jours de la sortie du 4ème et avant dernier opus de la saga phénomène 《WILD CROWS》de Blandine P. Martin, j’ai eu le plaisir d’accueillir Joe et Ash dans les coulisses de Lire ses Rêves.

Ils ont joué le jeu du portrait chinois by #LsR et je vous laisse découvrir ça… ça vaut le détour 😉

Rendez-vous le 12 septembre pour la sortie du tome 4 « Dévotion ».

📓 Bonjour Joe, bienvenue sur le blog Lire ses Rêves.

✒ Salut, et merci de me recevoir.

📓 Tout le plaisir est pour moi. Blandine m’a dit que tu étais partante pour participer à notre atypique jeu du portrait chinois. On va donc parler d’Ash. Tu vas aider les lecteurs à en apprendre plus sur ce biker bourru et peut-être nous le faire découvrir sous un autre angle. Tu es prête ?

✒ On verra bien ! J’vais faire de mon mieux, promis.

📓 C’est parti ! Joe d’après toi si Ash était un… il serait ?

1. Un animal :

✒ Sans hésitation, un loup.

2. Une couleur :

✒ Le noir

3. Une chanson :

✒ Plus difficile, beaucoup de musiques ont donné un sens à notre histoire. Mais « Piece of my heart » de Janis Joplin, ça, c’est tout lui.

4. Un film :

✒ Il ne regarde jamais la télé ou presque. Je l’assimilerai bien à un film de mafia italienne, le Parrain ?

5. Un livre :

✒ Idem que pour la télé, faut dire qu’avec la vie qu’il mène, ça laisse peu de temps libre pour ce genre de choses. S’il devait être un livre, il serait sans doute quelque chose inspiré le célèbre « Sur la route » de Jack Kerouac.

6. Une sucrerie / pâtisserie : (Joe sourit à cette simple évocation).

✒ Un doonut ! Pas très raffiné, certes, mais tellement tendre à l’intérieur…

7. Un sentiment / une émotion :

✒ Le doute

8. Un mot :

✒ Libre

9. Une odeur :

✒ Un parfum frais et fruité mêlé aux effluves d’un blouson en cuir.

10. Une citation de « Wild Crows » :

✒ « Mes paupières s’alourdissaient un peu plus chaque seconde, et déjà, je me sentais partir. Morphée m’appelait d’une voix si douce qu’il m’aurait été impossible de lui résister.
— Hey, Ash, balbutiai-je entre deux mondes.
— Ouais ?
— Un jour, tu les auras…
— De quoi tu parles ?
— Ton jacuzzi, tes sweeties à volonté, et tes tonneaux de whisky !
— Oh… Eh bien à la base, c’était le whisky à volonté, mais va pour les sweeties aussi.
Je ris de nouveau. Encore une fois, il me faisait l’effet d’un pansement émotif, comme seule ma mère avant lui avait su le faire. Je me laissai porter par un sommeil trop longtemps refoulé. »

📓 Salut Ash, bienvenue chez Lire ses Rêves. Comment vas-tu ?

✒ Eh ben salut, Lire ses rêves. Ça va on ne peut mieux, et toi ?

📓 Très bien également. Je suis ravie de t’accueillir ici.Merci de m’ accorder un peu de temps.

✒ Pas de souci, j’bossais pas aujourd’hui.

📓 Joe vient de jouer le jeu du portrait chinois de #LsR. Es-tu prêt à en faire de même et nous faire découvrir qui se cache derrière la femme surprenante qu’est la fille de ton ami Jerry ?

✒ Surprenant est un bien petit mot ! Pas de souci, let’s go !

📓 Alors, Ash d’après toi si Joe était un… Elle serait ?

1. Un animal :

✒ Une louve, sauvage, indomptable…

2. Une couleur :

✒ Le noir

3. Une chanson :

✒ « I got you » de The White Buffalo… vous comprendez plus tard, j’imagine. (petit clin d’oeil)

4. Un film :

✒ Alors, là, j’en sais rien. On parle pas vraiment cinéma, et je suis pas branché télé… Une héroïne badass qui en a beaucoup bavé mais qui s’est tellement endurcie qu’elle pourrait défier le monde entier ? Une wonderwoman des temps moderne, en plus… sauvage

5. Un livre :

✒ Aucune idée, miss Lire-ses-rêves ! J’suis pas un grand lecteur, pas le temps pour ça ! Y’a un livre du genre « Wonderwoman »-qui-déchire-tout ?

6. Une sucrerie / pâtisserie :

✒ Un caramel… faut se casser les dents dessus avant d’accéder au cœur liquide à l’intérieur.

7. Un sentiment / une émotion :

✒ Le Bonheur

8. Un mot :

✒ Sourire

9. Une odeur :

✒ La vanille, comme son parfum

10. Une citation de « Wild Crows » :

« — Alors, dis-moi, Joe, peina-t-il à articuler. Qu’est-ce-que tu veux ?
C’était vache, mais je ne me démontai pas.
— Tu le sais.
— Je crois… que j’ai besoin de l’entendre.
En temps normal, je l’aurais envoyé balader, trop acculée face à ma pudeur. Mais pas cette fois. S’il devait y avoir un seul instant où rien n’empêcherait la vérité d’être, nous l’entamions. Je m’approchai plus près et il ne recula pas.
— Je te veux toi, Trevor.
Je sentis sa main frissonner dans la mienne, ma bouche près de la sienne, nos souffles complices. Ses prunelles hésitèrent entre mes lèvres et mon regard, mais revinrent finalement s’accrocher à ce dernier.
— Je te veux toi, Trevor, répétai-je. Maintenant, demain, et encore après. C’est aussi simple que ça. Le reste, je m’en fous. »

#EXTRAIT #Booktour 《WILD CROWS ~ Tome 4: Dévotion 》

🏍 Résumé du tome 4 « Dévotion »:

Veiller sur les siens, voilà l’unique chose qui semble diriger l’existence de Jerry Welsh.
Joe le sait trop bien, l’amour dont il la couve, elle ne le mérite plus. Lui mentir devient insupportable pour la jeune femme. De son côté, Ash doit rattraper neuf années de silence en un mois, la faute à ce destin pourri qui ne semble jamais le lâcher. Combiner la vie de hors-la-loi et celle de nouveau père n’est pas chose aisée.
Alors que Joe s’apprête à tout avouer, un incendie criminel éclate au QG des Wild Crows. Le siège des bikers vole en éclat, et Jerry voit bon nombre de ses certitudes en faire autant.
Et tandis que son fils devient la cible des fédéraux, la santé du Président lui fait défaut.
Accompagné d’Evan, Ash part sur les traces d’April pour tenter de lui venir en aide avant qu’il ne soit trop tard.
Entre rancœur, amitiés bafouées, trahison et sentiments, le club devra trouver le moyen de s’unir à nouveau pour combattre un nouvel ennemi commun.

📓 Precommandes:

✭ EBOOK : 4,99 €

• Kindle Amazon :ici
• Google Play : ici
• Fnac : ici
• Kobo : ici
• iBooks : ici

✭ BROCHÉ : 15 €
[350 pages]

• Amazon : ici
• Site Internet (pour commander un exemplaire dédicacé) : ici

———————————–

Pour tenter les novices des WILD CROWS, voici les #ReviewChroniques:

🔹 Tome 1

️🔹️Tome 2

🔹️Tome 3

#Audrey 💋