《Et tu embrasseras mes larmes》de Fleur Hana

Titre: Et tu embrasseras mes larmes

Auteur: Fleur Hana

Editeur: Collection &H (Harlequin / Harper Collins)

Date de sortie et disponibilité: 24 octobre 2018 en numérique et en broché

Il va lui apprendre à pleurer.
Elle va lui apprendre à aimer.
Depuis le drame qui a bouleversé sa vie quelques semaines plus tôt, Angie est perdue. Elle en est convaincue, son cœur est détraqué : elle réagit au quart de tour pour des broutilles, mais est incapable de verser les larmes qui la rongent de l’intérieur.
Depuis qu’il a compris qu’aimer quelqu’un, c’est prendre le risque de souffrir, Valentina décidé de verrouiller ses sentiments. Les potes, il les garde à distance ; les filles, il les consomme à la chaîne, sans jamais s’attacher. Parce que c’est bien plus simple de ne rien ressentir.
Lorsque Angie et Valentin se croisent ce soir-là, chacun reconnaît sa propre douleur dans le regard de l’autre. Et si, en dépit des apparences, ils étaient très exactement ce dont ils ont besoin ?

✒ Double chronique: retrouvez ci-dessous les avis successifs de Sophia et Audrey

screenshot_20180430-183004

Encore une fois, je me suis retrouvée transportée par la plume de Fleur Hana.
J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai réfléchi. J’ai dévoré ce roman. Littéralement. Il m’était impossible de le lâcher.
Je suis tombée amoureuse de tous les personnages. De Valentin et de son air de Bad Boy en guimauve. D’Angie et de son côté fragile et sur d’elle à la fois. Des personnages secondaires et leur humour.
Je dois avouer qu’ayant beaucoup de mal depuis quelque temps avec les romances, j’ai été vraiment conquise par « Et tu Embrasseras mes Larmes« . Ce fut un véritable coup de cœur.
Peut-être, parce que nous n’avions pas un milliardaire pour héros ou une héroïne naïve et un peu cucul. Pas de vierge effarouchée ou de puceau. Mais des âmes écorchées à vifs qui vont apprendre à écouter leurs émotions et à aimer.
Et il n’y a que Fleur Hana qui me fasse cet effet, elle m’avait déjà touchée en plein cœur avec Nous deux à L’infini. Mais là elle a encore réussi un exploit.
Ce n’est pas qu’une magnifique romance, c’est une ode à l’espoir.
Un encouragement à continuer à vivre malgré les drames de la vie, de continuer à croire qu’il y a un après à tout ça. J’y ai vu aussi, l’exemple que chacun vit son deuil à sa manière et que cette manière ne doit pas être jugé.

Que vous dire sur ce livre si ce n’est de foncer le lire si ce n’est pas déjà fait !!! Ne passez pas à côté de cette merveille !!!

Ce roman de Fleur Hana est un hyper méga coup de coeur… pour la seconde fois car il l’avait déjà était il y a de celà quelques années quand il fût publié sous le titre « Les bottes rouges ». C’est donc une réédition très bien travaillée et améliorée par l’auteure. A l’époque de sa première édition, cette lecture m’avait complètement dévastée et étant masochiste, j’ai voulu voir ci après quelques années, il me ferait toujours le même effet. Après tout, j’ai changé, Fleur l’a modifié,…

Alors ?? … bah, alors c’était encore pire que la première fois. Ce livre m’a coupé le souffle et m’a foudroyé. Cette lecture fût comme une vague qui m’a submergé dès le début et qui m’a complètement paralysée jusqu’à la fin. Impossible de décrocher de mon livre, je tournais les pages de façon frénétique et avec plaisir, joie, angoisse, parfois tristesse et aussi appréhension.

Comme l’a souligné Sophia, précédemment, Angie et Valentin sont des âmes écorchés auxquels il est très facile de s’attacher. Ils sont charismatiques, vrais, fidèles à leurs émotions, bouleversants et attendrissants. Ils déversent dans nos coeurs, une palette d’émotions et de sensations phénoménales. On ri. On souffre. On peste. On pleure, beaucoup. L’auteur nous fait littéralement vivre son récit au travers de chaque mot. Mon coeur a souffert de nombreux ratés au cours de ma lecture. Boom boom boom _____ Boom boom ____. Il a battu la chamade au rythme de leur troublante histoire. J’ai adoré le personnage d’Angie et je suis tombée sous le charme indéniable de Valentin.

Une nouvelle fois Fleur Hana nous offre un véritable diamant livresque d’une pureté authentique. Elle compte parmi les auteurs dont je ne loupe pas une sortie (j’attends sa prochaine sortie avec impatience d’ailleurs) et que je recommande les yeux fermés. Elle me charme à chaque fois et cette fois ne fait pas exception. J’aime la fluidité et la finesse de sa plume qui nous transporte aisément et agréablement dans sa trame à laquelle elle sait inclure les rebondissements qu’il faut, les émotions qu’il faut pour nous subjuguer, nous bluffer et nous émouvoir. Elle parvient à nous pousser dans nos retranchements d’un point de vue émotionnel. Sa plume est insidieuse comme un poison qui s’infiltre dans nos veines et c’est toujours un immense plaisir que de se laisser empoisonner par Fleur Hana et ses récits.

A découvrir ou redécouvrir « Les portraits chinois inversés de Valentin et Angie » avec un petit bonus signé Fleur Hana

➡️ Portraits chinois inversés de Valentin et Angie

Bracelets Mantra by Jane Devreaux (partenariat)

Bonjour, on lit de la romance mais nous sommes aussi des femmes (et des hommes) qui aiment les jolies choses, les bijoux, les sacs et toutes sortes d’accessoires pour agrémenter nos tenues.

Alors, aujourd’hui, je ne vais pas vous parler lecture. Non, je vais vous parler de bijoux et plus précisément de #BraceletMantra et pas n’importe lequels… ceux créés par Jane Devreaux. Certains connaissent déjà Jane Devreaux pour ses écrits. Elle a publié plusieurs romances et vient d’ouvrir sa boutique #esty pour vendre ses créations: des bracelets mantra. Elle allie sa passion pour la création de bijoux avec celle des mots.

Nous savons tous ce qu’est un bracelet. Facile ! Mais, qu’est ce qu’un mantra ? Le terme mantra désigne une formule, un mot ou un son répété plusieurs fois et qui a un effet thérapeutique sur le corps et l’esprit. Il peut s’agir d’une formule inventée par vos soins pour vous motiver ou d’une citation… telle que 《Carpe Diem》(Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain) ou 《Crois en toi》par exemple.

Le mantra est à la mode et s’affiche partout. On en trouve sur des T-shirts ou des bijoux… Jane Devreaux a décidé de graver des mantras sur des bracelets à porter selon son humeur. J’adore le concept. Je suis fan !! J’ai déjà quelques bijoux avec des mantras, des citations ou des petites phrases parfois drôles comme 《Je peux pas j’ai mojito》 ou 《Tu es la pépite de mon cookie》.

Dans mes mantras préféré, il y a 《Croire en ses rêves》 ou encore 《Suis ton coeur》. Vous avez des mantras ?

Je vous invite à découvrir la boutique en ligne de Jane Devreaux #BraceletMantra et pourquoi pas vous laisser tenter par un joli bracelet qui vous accompagnera au quotidien. C’est aussi le cadeau parfait pour une amie.

En plus, il est possible de passer une commande personnalisée pour avoir son propre mantra.

Voici quelques photos des créations #BraceletMantra de Jane disponibles sur sa boutique en ligne: https://www.etsy.com/fr/shop/BraceletMantra

INTERVIEWQuelques questions à Jane Devreaux:

1. Bonjour, Jane. Peux-tu nous livrer quelques mots sur toi ?

🔷️ Bonjour, Audrey. Que dire ! J’ai 38 ans, je suis maman de 2 adorables petites filles et je cours dans tous les sens. J’aime être occupée, j’aime créer et je n’arrête jamais.
2. D’où t’est venue l’envie de créer des bijoux et plus particulièrement des bracelets mantra ? Et pourquoi ce genre de bracelets ?
🔷️ Ma passion pour les bracelets n’est pas récente, j’en ai des pleins placards. L’année dernière, j’ai découvert les bijoux à messages et j’ai vraimentadoré, j’en ai toute une collection qui malheureusement s’est abîmée bien trop vite. Les métaux dans lesquels ils sont fabriqués s’oxydent et j’étais déçue. Puis, j’ai pensé au cuir, mais je n’en ai pas trouvé. J’aime beaucoup la matière et un cuir vieilli reste beau, alors j’ai tenté.
3. Quelles matières utilises-tu pour la confection de tes bracelets ?
🔷️ Il s’agit de cuir, tout simplement.
4. Quel est le mantra qui te correspond le plus ? Pourquoi ?

🔷️ Je dis souvent : « Tout est possible, il suffit d’y croire » ou « qui ne tente rien n’a rien ».

5. Quel mantra aimerais-tu ajouter sur un prochain bracelet ?

🔷️ J’en trouve sans cesse de nouveaux et je me dis parfois qu’il faut que je me calme parce que j’en ai déjà trop. Les prochains seront sûrement « Inspire le futur, expire le passé », « Tout commence par un rêve », « Chaque jour est une chance »…

6. Peut-on te passer des commandes personnalisées ? Si oui, quel est ton délai de création ?

🔷️ Oui bien sûr, si j’ai du stock de cuir dans la couleur désiré, il ne me faut que quelques jours, mais comme il m’arrive souvent d’en manquer, ça peut être un peu plus long.

7. Nous savons tous que Jane Devreaux, en plus d’être une créatrice de jolis bijoux et aussi une talentueuse auteure de romance. Aurons-nous l’occasion de relire ta plume dans une nouvelle histoire prochainement ?

🔷️ Je n’ai pas l’intention d’arrêter, j’aime trop écrire. Le prochain sort en août, il s’agit d’À la dérive. Et je suis en train d’écrire une romance paranormale, ainsi qu’une histoire à 4 mains qui parle du handicap.

Moi, je dis chouette tout ça !! J’ai hâte !

Et, j’ajoute que je suis très heureuse et honorée que Jane ait choisi Lire ses Rêves pour compter parmi ses partenaires. Merci !! Gardez l’oeil ouvert, il se pourrait que bientôt une surprise voit le jour sur le blog 😉

** 📖 Petit rappel des romances de Jane Devreaux 📖 **

Et puis soudain AIMER ~ Tome 4

◇ Titre: Et puis soudain AIMER – Tome 4

◇ Auteur: Laura S. Wild

◇ Editeur: La Condamine / Fyctia / Hugo New Romance


Lia a enfin découvert l’identité de son bourreau et Robin en a payé le prix. Blessés aussi bien physiquement que psychologiquement, l’un et l’autre doivent désormais se remettre des événements traumatisants qu’ils ont vécus, pour enfin mettre leur lourd passé derrière eux et obtenir ce qu’ils ont toujours voulu.
Grandement fragilisés, Chris, Matt, Maria, Taylor et tous les autres tentent eux aussi de remonter la pente, mais le poids des épreuves qu’ils ont traversées les entraînent vers le fond. Trahisons inattendues, vieux démons et nouveaux départs signeront-ils la fin de leur petit groupe autrefois si soudé ? Jamais le trio fusionnel formé par Lia, Chris et Matt n’a été mis à aussi rude épreuve…
Pour tous, le chemin vers le bonheur s’annonce semé d’embûches.
Et puis enfin, pourront-ils s’aimer ?

* Je remercie Célia et Hugo Romance pour ce service de presse *

Et voilà c’est fini …. nooonnn !! Je ne veux pas !! Je suis au bout de ma vie !!! Je voulais plus de Lia, de Robin, de Matty, de Chris… tellement plus. Je viens de tourner la dernière page de ce dernier tome et j’ai seulement envie d’y retourner, de reprendre le premier tome et de tout relire encore et encore. J’ai, à la fois, le sourire aux lèvres et le coeur en lambeaux après avoir vécue toutes ces péripéties à leurs côtés et surtout ils me manquent déjà tous, profondément. Et sans mentir, j’ai eu du mal à les quitter. Plus les pages défilaient, plus je ralentissais ma lecture tentant de prendre mon temps, de prolonger les instants avec eux, essayant de me gorger de chaque émotion. Tourner la dernière page fût, à la fois un bonheur et un déchirement. Je me suis fortement, trop fortement attachée à ces personnages. Peut-etre parce que derrière eux, j’y voyais un bout de moi, de mes frères, de mes amis. A travers ses personnages, Laura S. Wild nous a livré une part de son âme, venant toucher et bouleverser la notre. Elle a réussi à partager plus qu’une simple histoire avec ses lecteurs. Avec sa belle et talentueuse plume, elle a conquis mon coeur. J’ai dévoré ce dernier tome en apnée, à la fois heureuse de voir l’évolution des personnages et à la fois triste de devoir leur dire au revoir. Ce dernier opus est un coup de maître, il clôture divinement la saga. On ne pouvait pas rêver mieux pour Lia et ses amis. La lecture de ce tome final fût fluide et très agréable, comme pour les tomes précédents. Il regorge aussi de rebondissements et nous propulse dans un ascenseur émotionnel d’une intensité féroce. J’ai ri, j’ai été émue, j’ai pleuré (beaucoup), j’ai angoissé, j’ai complètement vécu une histoire épique aux côtés de Lia et de sa bande. Dans ce 4ème et dernier tome, l’auteur, comme à son habitude, ne nous épargne pas. Elle joue avec nos nerfs jusqu’au bout. Mais elle nous régale aussi. On en prend plein le coeur. J’adore j’adore j’adore !!!

Cette saga est un véritable coup de coeur. Je devrais même dire un coup de foudre car j’en suis tombée amoureuse dès le premier tome, au bout de quelques pages. Cette saga à annihiler mon coeur de façon fulgurante par le trop plein d’émotions dans lequel nous a plongé l’auteur durant 4 tomes. A travers sa saga, l’auteur m’a fait vivre une expérience très intense. Elle m’a absorbée dans son univers, m’a plongée dans une tumultueuse et pénétrante vague d’émotions. Je me suis noyée avec plaisir dans cette romance, j’ai apprécié chaque instant passé dans cette lecture. L’auteur a vraiment su nous surprendre, nous toucher et cela jusqu’à la fin. On finit cette saga à bout de souffle, totalement essoufflé par le flot continu d’émotions déversées durant 4 tomes tous absolument époustouflants. L’écriture de Laura S. Wild est plus qu’addictive. Elle est envoûtante, hypnotisante et électrisante. Je vous recommande à 1000% de partir à la découverte, à l’assaut de cette aventure de laquelle vous ne ressortirez pas indemne émotionnellement.

Merci à Laura S. Wild pour cette magnifique et authentique histoire qui m’a réellement bouleversée et profondément touchée.

Mezee Christmas! de Lily Hana ~ un Noël chez les « Hell’s Wings »

Titre: Mezee Christmas!

Auteur: Lily Hana

Date de sortie: 25 décembre 2018 – Disponible uniquement en numérique

Venez passer Noël avec Zee! Les Hell’s vous accueilleront avec grand plaisir!

Un grand merci à Lily Hana pour ce délicieux présent de Noël regorgeant de bonheur et d’amour. L’auteur nous a offert le 25 décembre dernier une magnifique petite nouvelle emprunte de magie de Noël que j’ai dévoré avec enthousiasme et délectation. J’ai carrément adoré passer ce petit et fantastique Noël avec la famille des Hell’s Wings. Lily Hana nous a une nouvelle fois ouverte les portes de la casa Hell’s. Elle nous propose un petit interlude fort sympathique et plein de surprises. Un total kiff !!

C’est le premier vrai Noël de Zee, la fille de Shadow et Lexie. Le tout premier était teinté de peine et de désespoir et la petite puce n’était qu’un bébé alors pour ce Noël les Hell’s ont visé beau et grand. Lexie a décidé de rattraper le temps perdu et d’offrir un Noël digne de ce nom à ses enfants. Et après les dernières épreuves qu’ont eu à subir nos bikers sexy, ils le méritent ce fabuleux Noël.

C’est parti pour l’achat du sapin, la décoration de la maison, la pluie de cadeaux, le délicieux et tumultueux repas avec une bonne bûche, les invités inattendus, les surprises… mais qui fera le Père Noël pour les bambins-bikers ? Et si les surprises n’étaient pas que pour les enfants cette année ?

C’était profondément émouvant et intense tout comme c’était drôle et frivole. J’ai beaucoup pleuré durant ces quelques pages mais j’ai aussi énormément ri. Le dîner fût épique, la soirée fût magique. L’auteur nous a vraiment fait un joli cadeau. C’est un petit bonheur de retrouver les Hell’s pour passer un sublime Noël en leur compagnie. J’ai adoré retrouver cette complicité et ce lien entre Shadow et Lexie et même si ils sont tout les deux présents dans les tomes 2 et 3, ils m’avaient manqué. J’ai beaucoup apprécié d’avoir des petites nouvelles de Chrissy et Asher, Erika et Cash, et les autres en attendant patiemment (ou pas) la suite des aventures des Hell’s, dans le 4ème tome de la saga qui sortira fin février-courant mars (date non communiquée pour le moment).

Et puis soudain… SOMBRER

◇ Titre: Et puis soudain… SOMBRER

◇ Auteur: Laura S. Wild

◇ Editeur: La Condamine – Hugo new romance


Lia avait enfin réussi à construire la vie pour laquelle elle se battait depuis des années. Robin et elle s’étaient délivrés du poids des secrets et plus solide que jamais, le couple avait de nombreux projets, professionnels comme personnels.
Et puis soudain, ils sombrent.
Il a suffi d’un accident de voiture pour tout remettre en question. Nul n’en est sorti indemne. Chacun des membres de leur petit groupe d’amis est désormais confronté à de douloureuses conséquences et à des pertes tragiques.
Pour tous, la convalescence s’annonce longue et déchirante… d’autant qu’une question se fait de plus en plus dérangeante : Et si ce n’était pas un accident ?

Chaque fin de tome est une torture et pourtant on fonce tête la première dans chaque tome en sachant que la fin sera éprouvante pour nos coeurs de lectrices. La reine frenchy du Cliffhanger a encore frappé !!Sommes-nous complètement maso ? Laura S.Wild est-elle une grande sadique ? Oui et oui !!! Ce 3ème tome ne déroge pas à la règle. Comme les 2 précédents, il est vraiment extra mais cette fin…grrr !! C’est vraiment de la torture !!

A la fin du second volet, Lia est ses amis étaient victimes d’un accident de voiture. Tous ne s’en sortent pas indemnes. La convalescence va être plus ou moins éprouvante pour chacun. Cette épreuve difficile les rapproche. Ils sont plus soudés que jamais et se soutiennent mutuellement. Cependant, d’après l’enquête en cours, il se pourrait que l’accident dont ils ont été victimes ne soit finalement pas si accudentel que ça. La voiture incriminée les attendait et leur a intentionnellement foncé dessus. Mais qui peut bien leur vouloir du mal ? Qui était visé ?

La petite romance gentille, prend une tournure plus inquiétante. La trame initiale se mélange avec une autre pleine de rebondissements, de coups de théâtre, de questions restant sans réponse jusqu’au dénouement. Pendant que chacun gère sa convalescence, de nouveaux éléments viennent perturber la routine de Lia et Robin. De son côté Hugo, le frère de Maria mène sa petite enquête. De nouveaux personnages s’invitent, d’autres prennent plus de place à l’instar d’autres qui se font plus discret mais on apprend bien vite que tous ont leur importance dans la trame mise en scène par l’auteur. Ne vous fier pas aux apparences, elles sont bien souvent trompeuse et je commence à croire que Laura S. Wild aime nous tromper, jouer avec nos nerfs, nous entraîner vers de fausses pistes, nous faire nous ronger les sangs… ce troisième opus est absolument génial !!

A travers sa trame riche et rythmée, l’auteur nous offre une belle romance avec de beaux moments d’amitié, un soupçon de mystère, un brin d’angoisse et de danger et son lot de rebondissements inattendus. Un régal !! L’histoire est tellement passionnante qu’il est très difficile, voire impossible de s’arrêter. La lecture est fluide et addictive, les pages défilent facilement et bien trop vite, on se laisser happer dans un tourbillon exaltant, éclatant et intense. Les émotions explosent tel un feu d’artifices. Chaque nuance, chaque teinte apporte son lot de saveurs toutes uniques et délectables. L’auteur nous fait ressentir un immense panel émotionnel, de la tristesse à la joie, de la souffrance à l’amour, de la peur à la passion. Tout y passe et moi, j’ai adoré !! La plume de l’auteur reste douce malgré les événements tragiques qui se passent dans l’histoire. Elle parvient à nous faire accrocher à son histoire, comme une moule s’accroche à son rocher. J’ai pris énormément de plaisir à lire ce 3ème volet.

Même si le 4ème tome est encore en cours de lectrure pour moi, je vous affirme que cette saga est un véritable coup de coeur, un des plus gros coups de coeur de 2018. Je la place dans mon Top 3. Merci Laura pour ce magnifique voyage livresque au coeur de New York avec tes personnages charismatiques, attendrissants et attachants.

BLOOD OF SILENCE ~ Tome 8 《Andreas》

◇ Titre: Blood of silence ~ Tome 8: Andreas

◇ Auteurs: Amheliie et Maryrhage

◇ Sortie: 3 décembre 2018 (numérique et broché / autoédition)

Andreas McGuinness est le fils ainé de Liam et Gina. À 18 ans, il termine sa dernière année en tant que prospect et se prépare à décrocher son cuir pour entrer dans le club qui l’a vu grandir : les Blood Of Silence. Drôle et fidèle, sa réputation est la même que son père. L’irlandais a tout du biker et sa vie lui convient parfaitement. Le hic ? As est amoureux de la seule femme qu’il ne peut pas avoir. Et s’il a fait le deuil d’une histoire avec elle pour des raisons évidentes, il savoure sa chance de l’avoir en tant que meilleure amie. Mais parfois, il suffit d’une étincelle pour que le feu se déclare et mette à mal nos certitudes. Et lorsque les Blood Of Silence se rendent en Irlande pour conclure un deal un peu spécial. Andreas va se rendre compte que le cœur et la raison ne peuvent pas toujours lutter contre les sentiments. Et si les business se portent à merveille, depuis quelque temps, un nouvel ennemi monte en puissance dans l’état voisin et menace le calme du MC. Le danger rôde à nouveau, et il se pourrait que l’amour avec un grand A soit l’autre bouleversement qui va heurter Andreas et le pousser à tout remettre en question.

* Merci à Amheliie et Maryrhage pour leur confiance *

Une page se tourne chez nos sexys bikers. Ils vieillissent et leurs enfants respectifs entrent dans la danse et prennent place au sein du MC. Les babyblood sont devenus grands…et forts et diablement sexys. Les chiens ne font pas des chats. Et comme leurs papas, les mini-blood vont nous en faire voir de toutes les couleurs. Ils vont nous charmer et nous seduire pour nous rendre encore plus accro qu’on ne l’est déjà. Leur charmante progéniture va nous rendre folle et c’est ce cher Andreas, fils de Liam et de la belle Gina qui ouvre le bal.

Andreas est le digne fils de son père. Son portrait craché et le même tempérament à son âge avec un humour irlandais qui passe ou qui casse. Le jeune garçon a 18 et s’apprête à recevoir son blouson de cuir, après 3 longues année en temps que prospect. Même si il est né et a été élevé au sein du club, il doit y gagner sa place et faire ses armes. Il touche enfin au but. Et comme son sexy papa, Andreas est un tombeur. Les femmes défilent dans son lit et ne se font pas prier. Enfin toutes sauf une dont il est secrètement amoureux et qui est intouchable alors il ronge son frein et se contente de son amitié.

Le club prospère mais un nouvel ennemi fait son apparition. Une nouvelle fois, les bloods sont menacés. Ils ont besoin de renfort pour pallier à se danger qui rôde. Une délégation est envoyée en Irlande pour conclure un deal avec un autre MC. Andreas est du voyage. Mais alors qu’il croit pouvoir prendre de la distance, qu’il pense pouvoir continuer à taire ses sentiments, c’est tout l’inverse qui se produit. L’air de l’Irlande est démoniaque et pousse le jeune biker dans le plus beau des délices ou des supplices. Tout est une question de point de vue. Andreas, ne dit-on pas que le seul moyen de se délivrer de la tentation est d’y ceder ?

Comme je l’avais prédit, la progéniture des blood nous fait fondre. Et Andreas, tout comme son père, m’a séduite. Liam était mon chouchou et son fils vient de le détrôner. La foudre bloodesque m’a encore frappée et je brûle, je me consume pour la 8ème fois d’affilée. Amheliie et Maryrhage signent encore une pépite blood-livresque et un 8ème coup de coeur pour moi. C’est difficile de vous parler de cette histoire sans spoiler. Andreas a un peu le même parcours que son cher père, les 2 ont vécus un amour interdit mais ils ont, tout deux, réussi à franchir les barrières de l’interdit, à imposer leurs choix, à affronter leurs sentiments. Andreas a tout du Blood parfait !

Le duo de charme et de choc, Amheliie et Maryrhage, écrit de façon intelligente et fluide. Elles jonglent avec agilité avec les mots et chaque page contient son lot d’émotions. Nous allons de surprises en surprises, de rebondissements et rebondissements. Pas besoin de fioritures, de prendre un chemin à rallonge, non, elles nous entraînent avec facilité dans leur histoire passionnante et nous offre une lecture intense et marquante. Un vocabulaire riche et juste qui rend toujours leurs récits tellement réalistes que ca en est exaltant. La lecture est fluide et agréable, les pages se tournent avec aisance. C’est une lecture tellement belle qu’il est difficile de s’arrêter. On se laisse facilement happer dans le récit et ce retour chez les Blood est plus que délectable; il est carrément jouissif ! C’est simple quand arrive le mot « fin » on meurt d’envie de reprendre la lecture au début tant c’est addictif, tant on est bien chez les Blood. Avec la trame concoctée par les auteurs, on ne s’ennuie pas une seconde, on ri, on a chaud, on a peur, on a le coeur qui se gonfle,… On se retrouve hypnotisé et passionné par cette histoire aux multiples rebondissements et coups de théâtre. C’est grandiose !!!

Cette saga c’est comme une boîte de chocolats. Si vous mettez le nez dans cette saga vous êtes fichus. Vous ne pourrez pas vous empêchez de courir de tome en tome. « Encore un et j’arrête,… » non, il est impossible de s’arrêter. L’addiction se fait sentir dès les premières pages et vous n’en n’aurez jamais assez. Mais pourquoi se priver ? C’est garanti sans calories et extrêmement bon.

SENTIMENTS D’URGENCE

◇ Titre: Sentiments d’urgence

◇ Auteur: Anna Wayne

◇ Éditeur: Eden Collection

« Sexe, drogue et rock’n’roll ». C’est la devise d’Asher, la star d’un groupe de rock. Quand le jeune homme se retrouve à l’hôpital après une bagarre, il est soigné par Alyssa. La belle urgentiste et le musicien sont immédiatement attirés l’un par l’autre.

Mais ils savent qu’un univers les sépare. Asher passe son temps entre les soirées et les concerts et il collectionne les groupies et les aventures éphémères. De son côté, Alyssa a voué sa vie à son travail de médecin et, blessée par une ancienne histoire, elle ne réussit plus à nouer de vraie relation.

Alors, quand Asher demande à la revoir, elle ne sait pas comment réagir. Ses doutes et son manque de confiance la rendent méfiante. Le jeune rocker est prêt à tout pour vivre une histoire avec Alyssa, y compris renoncer à sa vie de bohème. Mais on ne surmonte pas ses démons aussi facilement…

Tout les sépare. Et pourtant…

* Je remercie Anna Wayne pour ce service de presse *

J’ai commencé ma lecture, très enjouée à l’idée de retrouver la plume d’Anna Wayne que j’apprécie beaucoup mais j’ai trouvé ce début de roman lent et manquait de rythme. Ce n’est en rien la faute de l’écriture de l’auteur qui est agréable et fluide. Non, c’est le personnage féminin qui me laissait perplexe et que j’avais du mal à cerner. Je ne sais pas trop pourquoi d’ailleurs… Alyssa avait l’air sympathique bien que un brin réservée. La jeune femme est médecin urgentiste et se dévoue corps et âme à son métier et ses patients. C’est tout à son honneur mais hormis sa relation amicale avec ses deux meilleures amies, sa vie personnelle se résume au… néant, électro-cardiogramme plat (archi-plat). Jusqu’au jour où elle se retrouve en présence d’Asher, célèbre star du Rock dans un box des urgences. C’est lors de cette rencontre que la trame du récit prend une autre direction. Comme un coup de fouet, comme un second souffle, on se sent immédiatement happé dans l’histoire comme si l’interaction entre les deux personnages était hypnotisant. Et au fil des pages, on se rend vite compte que c’est le cas. Malgré un début relativement terne, d’un coup tout explose et c’est un feu d’artifices que nous fait vivre Anna Wayne.

Lors de cette première rencontre, tournant de la trame, le jeune homme drague ouvertement la jolie urgentiste qui reste de marbre face au bellâtre ténébreux. Impossible !! Non, non, je vous jure, elle l’a planté là.

Suite à sa visite aux urgences de Boston, Asher ne cesse de penser à la jolie doctoresse qui a refusé ses avances. Alyssa est différente des autres femmes. Elle n’est pas tombée en pâmoison devant lui, elle n’a pas sauté sur l’occasion de se retrouve dans son lit… elle ne sait même pas qui est Asher, ce qui attire encore plus le chanteur qui décide de mettre tout en oeuvre pour revoir la jeune femme et la prendre dans ses filets de rockstar sexy à qui on ne refuse rien. Mais Alyssa est vraiment différente !! Elle aspire à une vie simple. Elle aime son quotidien sans surprise. Elle rêve du grand amour, du prince charmant. Asher et sa vie mouvementée de rockeur n’est pas du tout ce qu’elle recherche. Lui, vit au jour le jour. Il va de villes en villes, de pays en pays et collectionne les conquêtes. Il est jeune et be cherche pas à se caser, sa vie actuelle ne le lui permet pas. Tout les oppose et pourtant, ils ont des points communs, ils se sentent bien ensemble et ils s’attirent mutuellement alors pourquoi ne pas profiter du temps qu’ils ont à passer ensemble. Après tout, il n’y a pas de mal à se faire du bien et Asher fait beaucoup de bien à Alyssa.

Je crois que ce qui a fait pencher la balance et qui m’a réellement plongée dans l’histoire, c’est l’alchimie entre Asher et Alyssa qui transperce les pages. À partir de là, on entrevoit une Alyssa différente qui se livre un peu plus, qui s’aventure dans un monde où elle ne maîtrisera pas tout. Poussée par ses amies, elle goûte à la vie. Elle se déride et nous fait vivre son histoire avec parcimonie. J’ai apprécié son relâchement, sa libération qui se fait en douceur tout en restant cohérente. Et ce que je prenais pour de la lenteur au début était peut-être un effet de pudeur. Au cours de ma lecture, j’ai découvert les faiblesses et les démons qui hantent la jeune femme. On finit par s’attacher à ce petit bout de femme qui fait preuve de courage et d’abnégation.

Et puis, dès qu’il est apparu, je suis tombée sous le charme indéniable d’Asher. D’abord de son côté bad boy, bourreau des coeurs et puis de l’homme derrière le micro et les paillettes (oui Asher, noires les paillettes. Oui je sais que tu es un rockeur pas un chanteur pour midinettes.) Je disais donc que en Rockstar qui se respecte, Asher est torride et sexy à souhait avec des démons qui l’encombrent mais que derrière les apparences se cache un homme simple, sincère et touchant. Mais n’allait pas lui répéter. Derrière les personnages principaux d’Alyssa et Asher se cachent leurs amis que j’ai beaucoup aimé et que j’espère découvrir prochainement dans des spin-off. Oui c’est une demande perso pour l’auteur. Lol.

Petit à petit, j’ai apprivoisé cette romance et je me suis laissée transporter sur le flot continu d’émotions que déverse l’auteur tout au long de son récit. C’est une très jolie romance parsemée de moments de douceur, de moments de passion et regorgeant de rebondissements. L’auteur nous laisse lire entre les lignes de son récit, puis nous trouble, nous surprend et nous touche. Au final, j’ai passé un très bon moment avec Alyssa et Asher, un divin moment sous la plume harmonieuse, délicate et envoûtante d’Anna Wayne qui a réussi une fois de plus à me bluffer et à me toucher par sa proposition inattendue mais chaleureuse.

FOREVER 3 « Venge-nous » (Part. 2)

Titre: Forever 3 « Venge-nous » (Part. 2)
Auteur: Stefany Thorne
Editeur: Reines-Beaux
Date de sortie (Ebook): 10 novembre 2018

« Rendre justice à notre famille est ma dernière chance de trouver enfin le bonheur. »

Il est si difficile de vivre dans le secret, dans le mensonge. Difficile de survivre à la douleur. Pour me venger, je devrai bafouer tous les codes d’honneur, toutes les valeurs que mes parents m’ont inculquées. Car, pour rendre justice, je devrai profaner leur mémoire. J’espère seulement que, de là où ils se trouvent, ils trouveront l’amour et la force de me pardonner.
Quant aux gens qui m’aiment, ils devront faire avec l’homme que je suis devenu ou partir pour me laisser terminer ce pour quoi je me bats depuis cinq ans : la vérité. Pourtant, je m’étais promis d’abandonner par amour, mais la donne a changé : je veux la tête de Victor Evans au bout d’une pique !
Chacune des personnes qui a souhaité ma perte et ma mort va le payer. Ces scélérats ont tenté de ruiner et de décimer ma famille ! Qu’ils se préparent au pire : ma vengeance sera longue et cruelle. Je n’aurai aucune once de pitié ou de compassion.

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Je suis fin prêt à les affronter !

Aïden Kyle

* Merci à Stefany Thorne pour ce service de presse.

Cette dernière partie, que j’attendais avec une grande impatiente est semblable à un grand huit émotionnel ! Comme à son habitude, l’auteur n’épargne pas nos petits coeurs de lectrices.

On commence par une colère sous-jacente qui grandit au fil des pages, à celà s’ajoute beaucoup d’interrogations. On vogue à travers l’histoire, absorbant chaque émotion, étudiant chaque indice donné au lance pierre par l’auteur. On tente d’assembler les pièces du puzzle tant bien que mal pour au finalement être une nouvelle fois surpris par un revirement de situation !

Et bien sûr, on ne voit rien venir ! On tombe des nues face aux révélations, face au dénouement de la trame qui s’impose à nous. L’auteur joue avec nos nerfs et nos émotions. (Et au fond de moi, je suis sûre qu’elle adore ça, nous faire tourner en bourrique) C’est une des spécialités de Stéfany Thorne !

Après le choc suite à une révélation insoupçonnable, c’est un grand moment fort en émotion qui nous attend. Et une fois de plus, on ressort bien évidemment les mouchoirs ! Stefany, je t’envoie ma facture de Kleenex car là c’est plus possible. Je sais que c’est le tome final et d’un côté, j’ai envie de laisser Aïden et Melinda vivre leur vie car ils le méritent et d’un autre je ne veux pas les lâcher car au fil de la saga ils se sont imposés à nous, ils sont devenus des amis. On s’est attaché à eux, on a ri avec eux, pleuré avec eux. On veut leur venir en aide quand ils en ont besoin. Quand ils sont heureux, nous le sommes aussi…

Mais le bonheur est de courte durée. Je tourne la toute dernière page et je suis sous le choc de ce dénouement !! C’est vraiment injuste !! Je ne m’attendais vraiment pas à ça et je demeure dans un contexte un brin mitigée , un brin frustrée, voire même un chouïa déçue. J’ai envie de recommencer toute la saga, juste pour voir si la fin va changer. Stefany on peut la refaire ? Non. Bon ok.

Malgré cette fin complètement grrrr !!!! (Arrachage de cheveux) Je vous conseil de lire aussi l’épilogue car jusqu’au dernier mot, l’auteure nous réserve des surprises ! Car ….

« La fin n’est jamais celle qu’on croit… »

FOREVER est une sage dans laquelle, on y perd la tête, on s’y arrache les cheveux et on y laisse son coeur. Vilaine auteur qu’on adore et qui nous offre un final à la fois tumultueux, bouleversant et consternant.

🎄 CONCOURS 🎄 Calendrier de l’avent ☆ Jour 22

🎅 Ho ho ho 🎅

🦌🎄 J-3 🎄🦌

Prêt(e)s à ouvrir une nouvelle case du #CalendrierDeLavent des #Dreamers ?

C’est parti !! Ouverture de la case N°22

Notre partenaire les ÉDITIONS PLUMES DU WEB vous gâte et vous offre une hotte pleine de cadeaux.

🎁 Lot 1: La duologie « Âmes Captives » en papier de GH David + 1 MP bijou (1 gagnant)

🎁 Lots 2,3 et 4: (3 gagnants)

– 1 Ebook « Ma belle-mère me déteste » de Laure Allard-d’Adesky

– 1 Ebook « Matriochkas » (tome 1) de Christelle Da Cruz

– 1 Ebook « Déviants » (tome 1) de Cara Solak

🎄Pour participer :

☆ Être un #Dreamer (soit être abonné au blog)

☆ Liker la page Facebook de notre généreux partenaire ➡️ ici (Éditions Plumes du Web – page Facebook)

☆ Laisser un commentaire sympathique sous cet article

Bonus: partager depuis notre page Facebook ➡️ ici

Vous pouvez découvrir les univers des auteurs en cliquant sur leur noms ci-dessus et également les suivre sur Facebook.

Ce concours est ouvert du 22 au 25 décembre 2018 inclus à la France métropolitaine pour le lot 1 (duologie en broché), à l’international pour les autres lots.

Le résultat sera communiqué ici même fin décembre.

RÉÉDIT —》 #RESULTATS

Les gagnants sont….

◇1 Ebook « Ma belle-mère me déteste »

◇1 Ebook « Matriochkas » (tome 1)

◇1 Ebook « Déviants » (tome 1)

◇ La duologie « Âmes Captives » en papier + MP bijou

Félicitations !!

Merci de nous envoyer vos coordonnées mail ou postales sur la messagerie de notre page Facebook.

FUCKING LOVE – Tome 2,5

TITRE: Fucking Love – Tome 2.5

AUTEUR: Amheliie

SORTIE: 16 décembre 2018 (broché et numérique)

Bienvenue dans l’univers du porno gay. Chez « FUCKING BOYS », le monde du X est revisité. Le studio s’agrandit, de nouveaux projets sont en cours. Un casting est lancé pour sélectionner de nouveaux acteurs. Faites la connaissance de Kaleb, Maddox, Walker, Scott et Alek. Chacun a sa personnalité, chacun a sa particularité et la productrice Scarlett Sheeran n’a pas fini de surprendre ses pairs. Découvrez leurs castings.

[ Note de l’Auteur : Cette nouvelle se déroule avant l’épilogue du tome 2. Elle suit la chronologie de la série, elle devra être lue entre le tome 2 et le tome 3. ]

Bienvenue dans un petit interlude fort agréable, torride et délectable à souhait entre frénésie érotique et sensuelle avec les Fucking Boys d’Amheliie.

C’est pile poil la lecture qu’il me fallait pour me réchauffer le corps, l’esprit et le coeur en plein hiver juste avant d’affronter les fêtes de fin d’année. J’ai fondu d’un coup, tel Olaf en plein soleil. Ils me donnent toujours chaud les boys de Scarlett Sheran et ce n’est jamais assez. C’est une lecture parfaite bien que trop courte. Je ne me lasse pas de ces immersions dans l’univers du porno arty. C’est une lecture fort sympathique qui détend et qui va me donner le smile longtemps, même devant ma belle-mère que je vais devoir supporter le jour de Noël. Je m’imagine déjà le regard dans le vague à me refaire les scènes érotiques dans ma tête, sourire aux lèvres…

Toujours sans vulgarité, toujours avec beaucoup de sensualité, Amheliie nous offre un petit moment de luxure au sein du label Funcking Boys. L’équipe s’agrandit et nous sommes aux premières loges des castings de recrutement. C’est chaud, c’est sexy, c’est charnel, c’est tellement bon !! Et par dessus tout, c’est bien écrit. Fluide et agréable à lire, on se laisse happer par la plume de l’auteur. Elle parvient à nous rendre accro !! Amheliie attise notre curiosité et aussi notre libido. Elle nous invite au coeur des castings des nouveaux membres de l’équipe et nous les présente sous un angle singulier, inédit et brûlant. Nous faisons la connaissance de Kaleb, Maddox, Walker, Scott et Alek que nous découvrons sous toutes les coutures. Et la connaissance des filles qui rejoignent le label et ne manquent ni de charme ni de chien. Ça promet !!!

Avec cette petite nouvelle qui est à lire à la fin du tome 2 « Fucking love – for you », Amheliie nous offre un petit avant goût de ce qui nous attend pour la suite des FUCKING BOYS (tome 3 à paraître en janvier) et pour sa nouvelle saga FUCKING GIRLS dont le premier tome sortira courant 2019. C’est là l’idée de genie de Scarlett (ou d’Amheliie): ouvrir le label au porno M/F, F/F en plus du M/M. Moi je vous dit que la suite de ces sagas qui se mélangent sera riche en rebondissements et surtout caliente. J’ai hâte !!!

Black Swans (saison 1)

Titre: Black Swans – saison 1/2

Auteur: Twiny B

Éditeur: Nisha et Ceatera

Shane Allen a perdu l’amour de sa vie qui portait leur enfant dans un accident de voiture.
Depuis ce jour, il a le sentiment d’être mort avec eux. Il commence à boire, beaucoup, trop même et se sert des femmes comme d’un exécutoire dans lequel il se perd.
Il n’arrive pas à avancer à cause de Blake qui envahit chacun de ses rêves.
Au même moment, loin de la, Cheyenne Rice est fiancée à l’amour de sa vie.
Militaire, Hunt est déployé lors d’une mission. Elle l’attend à la base tout en prenant soin de leur enfant à venir.
Un ami officier vient chez elle, lui annoncer une tragique nouvelle.
N’étant pas mariée, elle doit quitter la base, mais ne sait pas où aller : sa famille l’a rejeté lorsqu’elle a choisit d’aimer un visage pâle et sa belle famille ne l’a jamais accepté.

* Je remercie Savannah et Nisha et Ceatera pour ce service de presse *

J’étais impatiente de retrouver les tatoueurs sexys du PAMtatoo et propriétaires du Black Sky. J’ai lu cette première saison en mode ogre, j’ai avalé les 150 pages (sur ma liseuse) en 2 petites heures. Et quel bonheur !!! J’ai retrouvé avec plaisir l’ambiance singulière et agréable de la saga BS, la sublime plume de Twiny, ses personnages charismatiques et touchants qui m’ont tant manqué. Et j’en ai découvert d’autres avec tout autant de plaisir.

Twiny nous conte l’histoire de Shane, l’âme esseulée du groupe qui a perdu sa moitié et son fils dans un accident de voiture, sept ans auparavant. Depuis, Shane n’est plus que l’ombre de lui-même. Une âme en peine au coeur brisé qui se morfond et se détruit à petit feu. Il est tombé au fond du gouffre mais grâce à ses amis, il a remonté la pente. Cependant, certains travers sont tenaces et Shane oublie sa peine dans le sexe et la luxure. Il oublie en culbutant des petites chattes sans importance.

Et puis, il rencontre Cheyenne. Une femme qui n’est pas du tout son genre mais qui petit à petit s’infiltre dans ses nuits et plus.

Avant de se perdre dans la bourgade qui abrite le Bkack Sky, Cheyenne était heureuse, fiancée à un militaire et enceinte de leur premier enfant. Elle avait était rejeté par sa famille, communauté indienne parce qu’elle aimait un visage pâle mais peu lui importait, elle était heureuse. Elle avait Hunt et leur enfant. Tout allait bien jusqu’au jour où on est venu lui annoncer que Hunt avait perdu la vie lors d’une mission.

Je suis carrément fan de cette saga !!! Pour ce 4ème opus sur Shane, Twiny B. me surprend de nouveau en nous poussant dans nos retranchements. Elle nous propose une romance troublante et sincèrement, pleine de rebondissements et emprunte d’une tonalité harmonieuse et nonchalante. À travers les histoires de Cheyenne et Shane, elle évoque le deuil, l’acceptation, la reconstruction avec des mots poignants qui nous parlent.

Je vous avoue que j’avais peur de lire l’histoire de Shane car pour moi l’amour de sa vie c’était Blake. Mais Twiny, par sa plume magique, a réussi à imposer Cheyenne dans mon coeur. Je me suis trouvé des points communs avec elle comme son manque de confiance en elle. Cheyenne m’a conquise. J’aime sa douceur, sa fierté, son courage. Elle sera à coup sur apte à dompter ce cher Shane. Dans cette première saison, elle commence déjà à lui faire perdre la tête et je me doute que cette histoire ne va pas être de tout repos pour eux mais aussi pour nous, lecteurs. On ne connaît que trop bien le penchant de l’auteur pour nous faire enrager, pleurer et sombrer dans son univers. Il faut aussi dire qu’on adore ça ! Elle jongle avec les mots et les émotions nous rendant complètement accro. On se laisse aspiré dans un récit qui nous frappe en plein coeur. C’est magique et addictif !

Je vous en dirai plus après avoir lu la saison 2 … d’ailleurs je file retrouver Shane et Cheyenne pour découvrir la suite de leurs aventures.

« Bad Romance – Tome 1 » par Céline Mancellon

Pour moi, cette lecture était en réalité une relecture, car je me suis replonger dans le format Poche de cette base de la romance.

Je me souviens de ma première lecture, j’ai été subjugué par le récit, les doubles voix style que je découvrais pour la première fois à l’époque, et ce côté sombre.

Ce roman a marqué un tournant dans ma manière de lire, une puissance dégagée qui se ressent encore plus à cette deuxième lecture.

J’aime par dessus tout le personnage de Kate, une femme forte que personne ne peut briser. A 17 ans, elle a vécu et survécu d’horribles choses, voir même le pire. Al’aube de sa majorité, elle se retrouve dans un nouveau tournant de sa vie. Chris est une vraie tentation mais il se refuse à elle sans qu’elle ne comprenne pourquoi. Sa soeur refait surface après une longue absence, tout comme d’autres membres de sa famille.

Un quotidien partagé entre plusieurs travails pour surbvenir à ses besoins mais aussi les cours au lycée pour décrocher son diplôme.

Cette femme force le respect.

De l’autre côté, on découvre Chris, le « chien enragé » d’un parrain de la Mafia russe. Obligé de trempé dans les affaires de son boss afin de garantir la sécurité de sa famille, la violence et les excès sont le pain quotidien. L’arrivée de Kate dans sa vie va tout chamboulé et le pousser dans ses retranchements. Son comportement déroutant nous turlupine jusqu’à la découverte du véritable problème.

C’est le seul point qui me dérange dans cette histoire. Le problème de Chris est survolé, on passe au dessus sans comprendre. On le décèle puis il s’envole. C’est tellement dommage, Il mériterai d’avoir un chapitre à lui à pour ce moment difficile, qu’on ait son point de vue pour comprendre ce qu’il ressent, le vivre avec lui.

Ce livre est juste magnifique, pour ceux qui aime le côté sombre des histoires, à la limite de la Dark Romance, même si je pense honnêtement qu’on l’on pourrait la faire rentrer dans cette catégorie. 

Une plume qui vous transporte dans l’histoire, et j’ai même eu la chance de l’écouter en Audiolivre, et l’interprétation m’a permise dans me laisser encore plus captiver par le talent de l’auteure.

Je ne sais pas vous, si vous l’avez lu où pas, mais pour moi, c’est un des livres précurseurs de l’univers de la New Romance et de la Dark Romance, à mi-chemin entre les deux, de quoi créer une merveille.