Un moment avec … Jessica Ross

Dernièrement, j’ai lu LINKED (saison 1 & 2) une romance de Jessica Ross, publiée chez Nisha Editions. J’ai découvert la plume de cette toute jeune auteure dont c’est le premier livre et je lui tire mon chapeau car j’ai vraiment passé un très bon moment en compagnie de ses personnages spontanés, drôles, charismatiques et attachants. Ayant adoré cette lecture, j’ai eu envie de découvrir qui se cachait derrière cette nouvelle plume Nisha… Jessica Ross a accepté d’assouvir ma curiosité (et la votre) en répondant à mes questions.

Bonjour Jessica. Merci d’accepter de répondre à mes questions pour Lire ses Rêves.

On commence par une question facile : comment vas-tu ?

🔸Bonjour, bonjour ! Hé bien ça va merveilleusement bien, lol. Comment dire… je suis sur un petit nuage 

Peux-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

🔸Je vis depuis toujours dans le sud de la France, à coté de Marseille. J’ai une petite fille de 6 ans et je vais bientôt avoir 39 ans.

Quelle genre de femme es-tu ?

🔸Je suis une passionnée. Assez indépendante, franche et sincère. Je suis quelqu’un de très gentil mais j’ai aussi du caractère, je ne me suis jamais laissée marcher sur les pieds, lol.

Cites 3 traits principaux de ton caractère ?

🔸Alors je dirais franche, spontanée et têtue.

Qu’aimes-tu le plus chez toi ?

🔸Houlà… je ne sais pas trop ! Je dirais mon ouverture d’esprit, car on peut discuter de tout avec moi. Je ne suis pas quelqu’un qui juge les gens et je suis très à l’écoute de l’autre.

Qu’aimes-tu le moins chez toi ?

🔸Ma tendance à m’inquiéter un peu trop pour les gens que j’aime ou estime.

Quelle est ta plus grande peur ?

🔸La mort !

Quelle est ta plus grande réussite ?

🔸Ma fille !

Tu es l’auteure de Linked, une romance publiée par Nisha Editions. Peux-tu nous parler de ton roman ? De l’univers qui en découle, de tes personnages … ?

🔸Je me suis un peu inspirée de la série Sex and the city en ce qui concerne les trois amies. J’adore cette série et j’ai voulu faire quelque chose dans le même esprit. Mes personnages se sont construits et façonnés au cours de l’écriture.

Depuis quand écris-tu ?

🔸J’ai commencé Linked il y a un peu plus de 2 ans. Je n’avais jamais rien écrit avant.

Quelle place tient I’écriture dans ton quotidien?

🔸Malheureusement, en ce moment, je manque de temps, mais je commence doucement à m’y remettre depuis quelques jours.

Qu’est ce qui t’a donné envie d’écrire ?

🔸Les émotions que l’on peut ressentir lorsqu’on ouvre un livre. Je me suis dit… mon dieu, ça doit être énorme d’écrire des histoires qui font rêver, rire ou pleurer les gens.

Quelles sont tes passions autres que l’écriture?

🔸La lecture, c’est une évidence ! Mais aussi la danse, la salsa, la batchata et depuis peu je me suis mise à la kizomba.

Quel est ton genre de lecture de prédilection ?

🔸La romance uniquement, je n’ai pas encore eu le besoin de me tourner vers un autre genre.

D’où te vient l’inspiration ?

🔸Sincèrement, je n’en sais rien ! mdr. Quand j’ai commencé à écrire Linked, je n’avais que 5 à 6 points cruciaux de l’histoire. Je ne savais jamais ce que j’allais bien pouvoir écrire avant d’être devant mon clavier.

T’es-tu inspirée personnages réels, de faits réels… ?

🔸Non et non. Pour le physique de mes personnages j’ai trouvé des gens connus qui correspondaient à ce que j’avais en tête, mais bien après avoir commencé à écrire. Il n’y a aucun fait réel dans mon roman.

Si tu devais donner envie aux lecteurs de découvrir ton roman en 3 mots, ça serait lesquels ?

🔸Faux semblant, mystère et lourds passés.

Des projets à venir dont tu peux nous parler ? On est curieux 😉

🔸Oui, j’ai commencé un nouveau manuscrit qui tourne autour du sport, mais j’ai une tout autre histoire qui me titille… je suis en plein doute ! J’hésite entre continuer celle que j’ai commencée ou la mettre de côté et écrire celle qui me tourmente un peu plus chaque jour.

☆ RÉSUMÉ ~ Linked (Saisons 1 & 2):

* Sortie ~ Saison 1: 5 avril 2018

* Sortie ~ Saison 2: 3 mai 2018

Une seule nuit peut tout changer…

Pour Myla et ses amies, le sexe sans attache et les coups d’un soir sont leur fonctionnement sentimental. Si un homme leur plaît, elles le prennent et s’enfuient sans un bruit au petit matin.

Mais tout change lors de leur voyage entre filles à Londres : Myla y fait la rencontre d’un homme mystérieux avec lequel elle va passer une nuit inoubliable. Elle qui se dit  » sans attaches  » se retrouvera alors bouleversée…

Ils n’ont aucun lien et pourtant l’histoire sombre de l’un va faire ressurgir le passé tragique de l’autre.

Parviendront-ils à résister à l’attirance qui les consume ?

MICRO LIRE SES RÊVES

Mer ou montagne ?

🔸Mer, sans hésitation !

Salé ou sucré ?

🔸Les deux !

Thé ou café ?

🔸Café

Ange ou démon ?

🔸Un peu des deux lol

Romance ou thriller ?

🔸Romance pour la lecture et thriller pour les films.

Chocolat blanc ou noir ou au lait ?

🔸Noir !!!

Broché ou liseuse ?

🔸Liseuse et broché pour mes coups de cœur.

Baskets ou talons hauts ?

🔸Talons hauts !

Blanc ou noir ?

🔸Noir.

Pain au chocolat ou chocolatine ?

🔸Chocolatine ??? lool chez moi ça s’appelle un pain au chocolat 

APPRENDRE À TE CONNAÎTRE

Tu es plutôt drôle ou ennuyeuse ?

🔸Drôle, enfin je crois lol

Plutôt aventurière ou peureuse ?

🔸Ça dépend pourquoi…

Plutôt sage ou passionnée ?

🔸Carrément passionnée !

Plutôt organisée ou bordélique ?

🔸Organisée.

Plutôt timide ou extravertie ?

🔸Extravertie.

Oiseau de jour ou de nuit ?

🔸Un peu des deux.

Tatouage ou non ?

🔸Tatouage !

CHEZ TOI

Ton livre de chevet actuel ?

🔸Je commence le prince déchu d’Erin Watt

Ton dernier livre coup de coeur ?

🔸Ça fait un petit moment que je n’ai pas eu un gros coup de cœur… Mais j’ai adoré les 3 premiers de la saga Les héritiers d’Erin Watt ainsi que The Choice of Sacrifice de Thaïs L et Prude à Frange de C.S Quill.

Ta série tv préférée ?

🔸Sex and the city, Desperate housewives, Games of throne, Scandal et Walking dead.

Ton film préféré ?

🔸Dirty Dancing, Rocky 4, Armageddon et la Ligne verte. La plupart ont bercé mon adolescence. Mais il y en a plein d’autres.

Ton endroit préféré pour écrire ?

🔸Peu importe tant que je suis seule et dans ma bulle.

L’essentiel dans ton sac à main ?

🔸Stick à lèvre, déodorant (je ne supporte pas les mauvaises odeurs), une boite de tic tac, ma liseuse, des kleenex et mes lunettes de soleil.

Les 3 choses indispensables dans ton dressing ?

🔸Jeans, escarpins, leggins, perfecto.

Ce que tu emmènerais sur une île déserte ?

🔸Ma liseuse bien-sûr !

PORTRAIT CHINOIS
Si tu étais … tu serais …

Un livre :

🔸Driven, pour Colton ^^.

Un personnage de dessins animés :

🔸Raiponce.

Un film :

🔸Dirty dancing

Un animal :

🔸Un tigre blanc

Une pâtisserie :

🔸Un fondant au chocolat

Une saison :

🔸L’été !

Une personnalité :

🔸La mienne ! mdr

Une chanson :

🔸Bird set free de Sia. Cette chanson me bouleverse et me transporte à chaque fois que je l’écoute. C’est celle que je me passe en boucle lorsque j’ai besoin d’écrire une scène forte en émotion.

Une pierre précieuse :

🔸Le diamant.

Une couleur :

🔸Le bleu

Un de tes personnages livresques :

🔸Trop de choix… tue le choix !

Une citation d’un de tes romans :

🔸《J’ai lutté de toutes mes forces. J’ai tout fait pour résister à cette attraction stupéfiante, cette attirance indéfectible et cette connexion immuable qu’il y a entre nous. J’ai refusé d’écouter mon cœur. La peur, c’est elle qui a le contrôle sur tout. J’aurais dû te fuir, et non t’accoster dans cette boîte de Londres. J’aurais dû comprendre en te voyant que tu ne serais pas comme les autres, que la fascination que j’ai pour toi serait plus forte que tout. Ma putain de tentation…》

Merci d’avoir pris du temps pour répondre à mes questions et d’avoir jouer le jeu du portrait chinois. Bonne continuation. Au plaisir de te lire de nouveau.

#Audrey 💋

Ne t’attache pas

Titre: Ne t’attache pas

Auteur: Morgane Bicail

Editeur: Michel Lafon

Date de sortie: 9 novembre 2017

UN AMOUR QUI BRULE LES ETAPES

Alexie, seize ans, mène une vie rangée. Ce n’est pas le cas de son voisin, le séduisant et ténébreux Jérémy, qui ne vit que pour le risque et ne tarde pas à l’entraîner dans les défis les plus insensés.

Mais quel avenir y a-t-il pour une relation placée sous le signe de l’adrénaline et vouée à la clandestinité ?

* Je remercie les Editions Michel Lafon pour leur confiance et ce premier service de presse qui inaugure notre récent partenariat.

Alexie a 16 ans, c’est une élève studieuse qui mène une vie d’adolescente des plus banales. Un soir, elle se retrouve dans l’obligation de passer la soirée chez son voisin poussée par leurs parents respectifs à se tenir compagnie en l’absence de ces derniers. Le voisin en question se nomme Jeremy et a 2 ans de plus qu’elle. Ils ont beau être voisins depuis plusieurs années, Alexie et Jeremy ne sont pas amis, ils ne se croisent d’ailleurs presque jamais. Alexie est mal à l’aise en compagnie de son ténébreux voisin qui ne se gêne pas pour la taquiner. Mais, la jeune femme a de la répartie et ne se laisse pas faire ce qui plait à Jeremy.

Le jeune homme est accro à l’adrénaline. Il aime relever les défis les plus improbables et dangereux possible juste pour sentir l’effet grisant de l’adrénaline pulsant dans ses veines. On ne refuse pas un défi et Jeremy est prêt à tout pour sa dose d’adrénaline, pour s’évader quelques instants du monde réel, pour se sentir vivant. Il entraine, malgré elle, Alexie dans son délire.

Alexie aime la compagnie de son voisin et les 2 jeunes gens se fréquentent de plus en plus, chacun découvrant le caractère et les secrets de l’autre. Malgré l’attraction qui la pousse vers Jeremy, Alexie reste lucide face au danger que celui-ci encourt pour une montée d’adrénaline. L’attraction entre Jeremy et Alexia s’accroit de jour en jour et des sentiments naissants font que leur relation évolue mais l’attrait de Jeremy pour le danger effraie la jeune fille. De plus le jeune homme cache un secret qui pourrait bien faire s’effondrer leur relation naissante et fragile.

J’ai dévoré ce livre et j’ai beaucoup aimé l’histoire et les personnages. Ca se lit avec une facilité déconcertante et extrêmement vite, trop vite! Les pages défilent, on se retrouve facilement embarqué dans la trame qui est accessible, intéressante et littéralement palpitante. J’étais tellement prise dans l’histoire que je n’ai pas vu la fin arriver. L’auteur a réalisé un travail surprenant et abouti autour des sensations grisantes et étourdissantes mais aussi sur le déroulement déconcertant et intensif des faits ainsi qu’au niveau du ressenti profond et déroutant; des émotions qui nous submerge au fil des pages et rendent la lecture addictive. On s’attache directement et instinctivement au personnage d’Alexie car elle est spontanée, rafraichissante, très sympathique et attachante. Et puis, vient le temps de découvrir Jeremy, un personnage qui nous attire pour son coté ténébreux et mystérieux. Derrière son addiction à l’adrénaline, derrière son goût pour les défis et le danger on ressent sa fragilité.

J’ai découvert la plume de Morgane Bicail avec son précédent roman « PhonePlay » et ce second livre est de la même trempe, une petite pépite. L’écriture de l’auteure est fraiche et très agréable à lire. L’auteur nous transporte au cœur de son récit avec finesse et sensibilité. La trame avec un fond dramatique est bien construite autour de protagonistes intéressants et touchants, le récit est parcouru de rebondissements et de révélations surprenantes et l’auteur nous inonde d’un flot assez conséquent d’émotions contradictoires. Je ne m’attendais sincèrement pas à certains faits, l’auteur m’a surprise, m’a aussi fait rire et m’a émue. J’ai passé un très agréable moment avec ce livre. Merci à Morgane Bicail et aux Editions Michel Lafon pour cet exquis aparté de quelques heures au cours desquelles je me suis évadée.

SURPRISE !!! ☆ Concours ☆

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire !

En général, le jour de son anniversaire on reçoit des cadeaux et j’en ai reçu beaucoup. Mais j’ai eu envie de vous faire un petit cadeau à vous les #Dreamers car vous faites partie de la vie depuis 2 ans.

Alors j’ai choisi de vous offrir un livre qui sort prochainement et qui fût un coup de coeur pour moi. Il s’agit de « Pour t’avoir », une romance moderne de Shirley LB. qui sort en papier le 2 mai prochain dans la collection &H Harlequin.

#CONCOURS

À gagner: un exemplaire papier de « Pour t’avoir »

Pour participer, il faut:

* Être un #Dreamers ( à savoir aimer notre page Facebook)

* Commenter l’article

* Partager le post du concours sur Facebook

Si vous le souhaitez, vous pouvez rejoindre l’auteur sur sa page Facebook via le lien ci-dessous et inviter des amis

Page Facebook ☆ Shirley LB. Auteure

Le concours se déroule du 17 au 27 avril 2018 avec l’aimable participation de Shirley LB. Le lot vous sera envoyé via Amazon après le 2 mai, jour de la sortie.

🍀Bonne chance🍀

#Audrey 💋

Wild crows ~ Tome 2: Révélation

Titre: Wild crows ~ Tome 2: Révélations

Auteur: Blandine P. Martin

Editeur: autoédition

Date de sortie et disponibilité: 25 avril 2018 / Numérique et broché


Le bonheur est un équilibre fragile, Joe va l’apprendre de la pire des manières. Les mots de Mack résonnent encore dans sa tête.
« Quand quelque chose de bien se passe, quand on peut profiter d’une accalmie, on le sait tous au fond, c’est temporaire ; tôt ou tard, une merde surviendra, c’est toujours comme ça.»
Être la fille du président des Wild Crows n’a rien d’une bénédiction, c’est un lourd fardeau à porter. Le club a du sang sur les mains, et Joe devra payer sa part des représailles.
Une longue traversée des Enfers l’attend, mais les épreuves rapprochent les âmes meurtries.
Alors que le club reprend ses marques, les fantômes du passé resurgissent.

Quand le cœur même de la ville est atteint, des alliances surprenantes peuvent voir le jour.

* Je remercie Blandine P. Martin pour sa confiance et l’envoi de ce service de presse.

La fin du tome précédent nous avez laissé bouleversé par ce qui arrivait à Joe qui vivait un véritable drame. Pour débuter ce second tome « Révélation », nous retrouvons Joe toujours en proie à ses assaillants. Dès le début, l’auteur nous replonge dans l’enfer de Joe, dans ce moment affreusement bouleversant qui prend aux tripes. Va-t-elle s’en sortir? et si elle s’en sort, arrivera-t-elle à surmonter ? A aller de l’avant ? … Tant de questions, tant d’affection pour Joe. Et puis tout s’accélère. Un engrenage brusque et dévastateur avant que tout redeviennent à peu près normal à Monty Valley. La trame reprend un courant normal qui nous permet de découvrir plus en profondeur quelques personnages, qui est propice à de nouvelles révélations, qui voit naître de nouvelles alliances et amitiés.

La grande famille des Wild Crows fête Noël. Pour Joe c’est le premier qu’elle fêtera avec son père et ça la ravie. En débarquant à Monty Valley, elle ne s’attendait à rien et contre toute attente elle a trouvé une famille. Un père protecteur, une belle-mère adorable, un demi-frère taquin et aimant et des amis comme Ash. Cette nouvelle vie commence a lui plaire mais Joe se pose des questions, essentiellement sur son avenir professionnel. Restera-t-elle dans les environs longtemps ?

Comme dit le proverbe: après le calme vient la tempête, l’auteur l’illustre parfaitement dans son second opus. Après cette accalmie festive pour Noël, le rythme s’affole et la trame prend un nouveau tournant surprenant et très intense, nous embarquant dans une enquête horrible qui une nouvelle fois va vous prendre aux tripes et au coeur, ne laissant personne insensible. C’est toute la communauté de la petite ville de Monty Valley qui se retrouve touchée.

IMG_20180410_153218_428.jpg

L’histoire est narrée des points de vue alternés de Joe et de son père Jerry. Joe étant l’héroïne principale il y a plus de chapitres écrits de son optique. Des chapitres tous très intenses sur le fond émotionnel et relationnel. Cependant, les chapitres de Jerry sont essentiels dans la trame et nous apportent énormément de précisions logistiques on va dire et aussi une nouvelle envergure émotionnelle qu’on ne trouve pas forcément dans les autres romances traitants de clubs de Bikers. L’écriture nous transporte aisément et toute en fluidité dans un récit captivant et bouleversant. Une plume alléchante, divertissante, envoûtante, acérée, expressive qui donne le ton à une romance riche, sauvage et toute en émotion. Le contexte, le style de l’écriture, les personnages charismatiques et touchants … absolument tout m’a conquise dans ce second volet de la saga Wild Crows.

Comme dans le premier tome, Joe se révèle être une personne pleine de surprises. Elle nous montre d’autres teintes de sa personnalité: son courage, sa gentillesse, sa combativité, sa tolérance, son optimisme, sa force, son indulgence, son humour, sa bienveillance… Ce second tome regorge de révélations, de rebondissements. L’auteur fait monter la tension crescendo et nous tient en haleine, elle nous submerge d’émotions jusqu’à nous retourner le coeur. Le rythme vertigineux et à la fois soutenu, nous dévore de toutes parts. Face à ce flot de sensations continu et intensif que provoque l’auteur à travers son récit, on ne peut que ce laisser prendre dans son puissant et déchirant sillon, surfer sur sa vague, écouter sa symphonie, laisser notre coeur battre à l’unisson de ses mots. Il n’est même pas envisageable de lutter contre l’attraction, l’intensité et la puissance émotionnelle qui transpirent de chaque page.

Ce livre est une palette d’émotions dont j’ai adoré chaque teinte. Blandine P. Martin nous transporte à Monty Valley, nous inonde d’une multitude d’émotions et un seul choix s’impose: vivre à fond cette expérience littéraire hors du commun. Plus rien n’existe autour, le temps défile et on ne le voit pas, comme dans une bulle, on vit cette histoire aux côtés de Joe et des corbeaux avec intensité, exaltation et sincérité.

Un second tome qui nous gonfle le cœur, nous transperce l’âme et qui nous laisse un souvenir indélébile…. Je n’espère qu’une seule chose… très vite découvrir la suite du périple de Joe au sein de cette nouvelle famille peu commode mais tellement intéressante qu’elle s’est trouvée.

Un moment avec … Caro Mélu

Aujourd’hui, c’est Caro Mélu qui a répondu à mes questions et elle a beaucoup aimé, elle s’est même amusée selon ses dires. J’ai des preuves. Bon, vous verrez qu’au cours de cette interview, Caro Mélu était shootée (au café) donc pas forcément objective.

Et sinon, Caro de son petit nom, est une louve, une amie du sexy Jacob dans Twilight. Elle… Ah! Non! On me dit dans l’oreillette que je divague un peu.

En fait, Caro Mélu écrit. Elle est l’auteure de « Le lac du Lou », un roman qu’elle autopublie via la plateforme « Stories by Fyctia ». Elle se confie sur son expérience, nous parle de sa personnalité, de son roman et de sa grande passion pour la caféine.

Bonjour Caro Mélu. Merci d’accepter de répondre à mes questions pour Lire ses Rêves.

– On commence par une question facile : comment vas-tu ?

  • (Prend le temps de vérifier qu’elle a bien son café à côté d’elle) Ecoute, ça va bien. Merci ! Et toi ?

[ *moi: ça va. Je suis à l’apéro donc ça roule! ]

Peux-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

  • Je suis une jeune femme de 35 ans, qui vit dans les Alpes, en Savoie (eh oui, pas très loin de mes personnages du Lac du Lou ). J’écris sur Fyctia et Wattpad depuis bientôt deux ans (enfin… ça fera deux ans cet été, mais les chiffres et moi, hein !). Je suis aussi l’une des administratrices d’un groupe Facebook consacré à l’écriture sur les plateformes en ligne, Fyctia for Fun (FFF pour les intimes). Après, en ce moment, je suis engagée dans un projet pour faire venir Pearl Jam en France cet été (oui, oui, il y a même une pétition et différents groupes sur les réseaux). Ah oui ! Et je dois me remettre à l’apprentissage du sioux lakota.

Quelle genre de femme es-tu ?

  • Le genre qui n’aime pas les cases. Le genre qui a besoin de liberté…

Cites 3 traits principaux de ton caractère ?

  • Passionnée (les mauvaises langues diront « obsessionnelle ») ; spontanée ; dévouée

Qu’aimes-tu le plus chez toi ?

  • La partie gauche de ma chevelure.

Qu’aimes-tu le moins chez toi ?

  • La partie droite de ma chevelure… Ha ha ! Je plaisante ! Mais demander à une femme ce qu’elle aime ou n’aime pas chez elle, c’est risqué, non ? (et la réponse varie selon les jours en plus).

Quelle est ta plus grande peur ?

  • Perdre le sens des choses… (réponse énigmatique… check !)

Quelle est ta plus grande réussite ?

  • Je serais tentée de dire « l’auto-publication du Lac du Lou ». Mais en vérité, mon cerveau ne fonctionne pas comme ça. Je ne réfléchis pas en termes de « grande » ou de « petite » réussite. Certains jours, faire sourire un ami en détresse peut te paraître la plus grande réussite au monde, par exemple. Je préfère garder en tête toutes les petites réussites du quotidien. (File se refaire un café)

Tu es l’auteure de « Le lac du lou », une histoire publiée via la plateforme Stories by Fyctia. Peux-tu nous parler de ton roman ? De l’univers qui en découle, de tes personnages … ?

  • Avec plaisir ! Cette histoire est née au moment où Fyctia a lancé le concours « Alphas et Lunas ». Je faisais une randonnée aux Ménuires avec une amie, au bord du lac du lou (oui, le vrai, celui qui se trouve en Savoie). Les paysages étaient magnifiques et, tout en marchant, j’ai commencé à imaginer une histoire de loups (oui, parce que « lou » en ancien français du coin , ça veut dire « loup » forcément). Et toute une dynastie de loups (des hommes-loups, bien sûr) s’est mise à vivre dans ma petite tête. J’avais envie d’un système matriarcal, car je voulais rédiger une fable « anti-sexisme » (mais je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler).

Donc, l’héroïne Séléné est une louve, qui ne se reconnaît pas dans les pratiques de sa meute. Elle a essayé de refaire sa vie à Bordeaux mais une mort dans sa famille va l’obliger à rentrer en Savoie où sa mère, la nouvelle alpha du clan des Lou, va lui demander d’assumer ses responsabilités d’héritière. Et, en fait, je réalise que j’adore écrire sur des personnages qui sont en quête de leur identité.
A cela, il faut ajouter un lien compliqué avec son frère jumeau Célian, une rencontre avec l’assistant de sa mère Endy, des cousines qui veulent prendre le pouvoir par tous les moyens…
Le tout saupoudré de légendes familiales (En réalité, des légendes déjà existantes que je me suis amusée à réinterpréter, comme le mythe de Lycaon, celui de Romulus et Rémus, la légende de la Bête du Gévaudan…). Voilà, ça devrait vous donner une petite idée du Lac du Lou. Un petit texte de bit-lit avec des histoires de complots familiaux.

Tu es une des ambassadrices choisies par Fyctia pour autopublier ton roman en numérique. Peux tu nous parler de cette expérience ?

  • C’était une super expérience, même si les délais étaient un peu stressants. En même temps que je retravaillais mon manuscrit, je devais finir d’écrire New Soul (un autre texte qui est en finale du concours « Populaire » de Fyctia en Young Adult). Autant te dire que je n’ai pas beaucoup dormi pendant cette période. Mais les membres de la team Fyctia étaient réellement à l’écoute et ils nous ont bien aidés. De plus, il y avait un bel esprit d’entraide entre les différents ambassadeurs. En ce qui concerne la plateforme, elle est très intuitive et facile à utiliser. Il suivit de suivre les différentes étapes.

Je me souviens encore du petit moment d’émotion quand j’ai pu visualiser la version numérique de mon livre (bon, il est vrai que je suis une grande émotive).
Mon conseil, pour quelqu’un qui veut s’auto-éditer, c’est de prendre le temps de bien travailler son manuscrit avant de se lancer (il faut s’entourer de bêtas lecteurs efficaces pour venir à bout des « coquilles »). Pour conclure, je suis vraiment heureuse de faire partie de cette aventure !

Si tu devais donner envie aux lecteurs de découvrir ton roman en 3 mots, ça serait lesquels ?

  • Complots / Légendes / Famille (Que trois ? tu es dure en affaires !)

*** Le lac du Lou – Résumé ***

Depuis quand écris-tu ?

  • J’écris des poèmes depuis que je suis enfant (oui, je te laisse imaginer les kilomètres de poésie torturée que j’ai pu produire à l’adolescence…). A l’âge adulte, j’ai commencé à m’essayer aux genres narratifs. D’abord quelques nouvelles, puis un début de roman. J’ai écrit de manière irrégulière un récit de Fantasy pendant plusieurs années. Et un jour, je suis tombée sur une pub Fyctia (sur Facebook) et ça a été le déclic. J’ai commencé à écrire de manière compulsive sur la plateforme et j’ai découvert une communauté qui m’a motivée grâce à son soutien enthousiaste. Certaines personnes sont même devenues des amis. (Comment ça « je m’éloigne du sujet » ?)

Quelle place tient l’écriture dans ton quotidien?

  • Hum… Je suis désolée pour les clichés qui vont suivre, mais je ne vois pas comment le dire autrement.

L’écriture est mon oxygène. C’est devenu un élément essentiel de ma vie. Si je n’écris pas pendant plusieurs jours, je deviens grognon. Je ne pourrais pas arrêter d’écrire. J’en plaisante parfois en disant que je suis une « camée de l’écriture ». C’est un besoin. A peine une histoire terminée, je me jette à corps (cœur ?) perdu dans une autre.

Qu’est ce qui t’as donné envie d’écrire ?

  • La lecture sans doute. Je lis énormément depuis que je sais lire. J’aime me plonger dans d’autres univers, j’aime me lier d’amitié avec les personnages des histoires que je dévore. Je crois que l’envie d’écrire est liée à la lecture : j’écris des histoires que je prendrais plaisir à lire.

Et puis, il y a quelque chose d’un peu mystérieux, d’un peu magique, parfois dans l’écriture : tes personnages prennent le contrôle. Ils t’échappent un peu, comme s’ils avaient une vie propre.

Quelles sont tes passions autres que l’écriture?

  • Je t’ai parlé du café ? ha ha !

En vérité, la musique m’est tout autant nécessaire que l’écriture (d’ailleurs la plupart de mes textes sont écrits avec des chansons en fond sonore). J’aime en écouter et j’adore chanter. Je chante à peu près partout… Sous la douche, dans la voiture, dans les rayons du supermarché, dans les couloirs de mon lieu de travail…

Des projets à venir dont tu peux nous parler ? On est curieux 😉

  • Oh oui ! Des tas ! Je vais juste te donner les principaux.

Je suis donc en finale du concours « Populaire » avec New Soul (et j’attends les résultats là). En même temps, je corrige un roman fantastique que j’ai écrit sur Wattpad et qui s’appelle Sympathy for the Devil (une histoire d’âmes sœurs, impliquant des anges, des démons et quelques humains ; sur fond de guerre entre les deux camps, avec une problématique écologique et une envie de pas écrire un truc trop manichéen… oui, dit comme ça, je te l’accorde, c’est étrange.). Et, enfin, je me suis lancée dans l’écriture d’une nouvelle histoire, After the Storm, qui est une romance se déroulant dans les années 90 (un road trip aux USA, deux personnages un peu paumés, une rencontre sous l’orage… Pareil, c’est dur à résumer).

Et comme je te disais, en grande fan de Pearl Jam, je suis occupée par ce projet de les faire venir en France lors de leur tournée européenne de cet été. Je te mets les liens au cas où : https://www.instagram.com/pearljamfrance/ ; https://www.facebook.com/groups/403023883472126/

  • Mer ou montagne ?

On ne peut pas dire les deux ? J’ai une grande passion pour l’océan… mais comme j’habite dans les Alpes : montagne !

  • Salé ou sucré ?

(je sens que ça va être l’enfer de choisir !) Allez… salé !

  • Thé ou café ?

Tisane… Non, je plaisante ! Café ! Je suis une addict ! (même si je ne suis pas contre un bon thé aux fruits rouges)

  • Ange ou démon ?

Si je ne dis pas « démon », Maël (mon démon de Sympathy for the devil) va encore bouder…

  • Été ou hiver ?

Il n’y a pas si longtemps, j’aurais dit « été » sans la moindre hésitation. Pourtant, l’hiver à la montagne, c’est magique. J’adore la neige ! Donc, on va pencher pour l’hiver.

  • Automne ou printemps ?

Même si l’automne donne l’impression que les montagnes sont des toiles impressionnistes, je choisis le printemps sans hésitation !

  • Romance ou thriller ?

Romance. Je ne lis pas beaucoup de thrillers en fait… Je suis une grande fan de Fred Vargas, mais je crois que c’est plus des polars qu’elle écrit.

  • Chocolat blanc ou noir ou au lait?

Chocolat noir sans l’ombre d’une hésitation !

  • Broché ou liseuse ?

J’apprécie les liseuses de plus en plus… mais un livre broché ça reste quand même ce que je préfère.

  • Baskets ou talons hauts ?

Jamais sans mes converses.

  • Blanc ou noir ?

Gris. Et pour citer Eddie Vedder (un de mes chanteurs préférés) : « It’s an art to live with pain… Mix the light into gray.

  • Pain au chocolat ou chocolatine ?

J’ai grandi dans le Sud-ouest : #TeamChocolatine

A PROPOS DE TOI: « Qui es-tu? »

  • Tu es plutôt drôle ou ennuyeuse ?

Ah la la ! Il faut plutôt le demander à mes potes, ça !

  • Plutôt aventurière ou peureuse ?

Je dirais « aventurière » (je suis plutôt du genre « inconsciente » sur beaucoup de sujets…)

  • Plutôt sage ou passionnée ?

Passionnée. (Je vous ai déjà parlé de mon côté « obsessionnel » ?)

  • Plutôt organisée ou bordélique ?

Bordélique assumée.

  • Plutôt timide ou extravertie ?

Bien sûr, cela dépend des contextes. Mais en général, je suis assez extravertie.

  • Oiseau de jour ou de nuit ?

De nuit, si je pouvais… Mais, j’ai constaté dernièrement que j’écrivais mieux le matin (affaire à suivre donc).

  • Tatouée ou vierge ?

Tatouée (et j’ai un petit projet à ce sujet, en lien avec l’écriture, dont je te parlerai peut-être un jour…)

  • Ton livre de chevet actuel ?

Bande originale de Rob Sheffield

  • Ton dernier livre coup de coeur ?

Juste une photo de nous de Aurélia Vernet (une autre ambassadrice StoriesByFyctia). J’ai passé l’après-midi scotchée à ma liseuse, sans pouvoir me détacher de son histoire avant la dernière phrase.

  • Ta série tv préférée ?

Game of thrones. (mais il y en a tellement d’autres ! je suis une « sérievore »)

  • Ton film préféré ?

Roméo et Juliette de Baz Luhrmann

  • Ton endroit préféré pour écrire ? Chez moi (mon salon, mon canapé, mon lit…)
  • L’essentiel dans ton sac à main?

Mon téléphone portable !

  • Les 3 choses indispensables dans ton dressing ?

Un jean, ma veste en cuir, mes converses. (mais ça dépend de mon humeur, repose-moi la question demain et je te dirai peut-être autre chose

  • Une chose que tu emmènerais sur une île déserte ?

Eddie Vedder… Ah non ! C’est vrai, ce n’est pas « une chose ». Mon Mac pour écrire (j’espère qu’il y a le WIFI sur ton île déserte, sinon c’est mort !)

Portrait chinois:
Si tu étais … tu serais …

  • Un livre : Un seul ? (dur !) Les Fleurs du Mal de Baudelaire (parce que Baudelaire est un dieu pour moi).
  • Un personnage de dessins animés : La déesse Athéna dans les Chevaliers du Zodiaque (le dessin animé culte de mon enfance)
  • Un film : Roméo et Juliette (comme je te disais plus haut), un des rares que je peux voir en boucle sans problème et toujours avec des frissons.
  • Un animal : Un loup ! (Ai-je vraiment besoin d’expliquer ? 😉 )
  • Une pâtisserie : Une tarte au citron.
  • Une chanson : « Black » de Pearl Jam (ma chanson préférée, tout simplement)
  • Une couleur : Le bleu (mais encore une fois, tu me demandes demain et je te dis autre chose ! Je suis lunatique comme mes Lou-loups.)
  • Une saison : L’hiver, parce que « Winter is coming… » (ok, je sors)
  • Une pierre précieuse : La turquoise.
  • Un de tes personnages livresques : Lilith dans After the Storm, parce que je crois que c’est celle dans laquelle je mets le plus de moi-même (même si ce n’est pas du tout une histoire autobiographique).

Merci d’avoir pris du temps pour répondre à mes questions et d’avoir jouer le jeu du portrait chinois. Bonne continuation. Au plaisir de te lire prochainement.

#Audrey 💋

Black Sins ~ Saison 2

Titre: Black Sins ~ Saison 2/2

Auteur: Twiny B.

Editeur: Nisha Editions

Collection: diamant noir

Date de sortie et disponibilité:

– 12 avril 2018 (numérique)

– Broché augmenté (S1 + S2 + bonus): 3 mai 2018

Lenka King voue sa vie entière à sa carrière dans la police. Pas de place pour autre chose dans son quotidien, même si elle s’autorise quelques écarts croustillants avec Carnell, son chef de service, – mais aucun risque de relation sérieuse avec l’homme qui est aussi le meilleur ami de son frère, Silas.
Oui, son métier est tout pour elle. Alors le jour où l’agresseur de sa sœur est relâché pour bonne conduite, Lenka ne peut supporter de le savoir en liberté. Contre l’avis de sa hiérarchie, elle décide de partir en » mission » pour renvoyer coûte que coûte cet homme en prison.
Animée par la vengeance, elle est loin de se douter des obstacles et des rencontres qui l’attendent.

Parviendra-t-elle à atteindre son but ?
Quoi qu’il en soit, Charly Gayes, sa cible, n’a qu’à bien se tenir…

* Je remercie Marie et Nisha Editions pour ce service de presse.

Après la nuit où tout à déraper, Lenka est rentrée chez elle auprès de sa famille. Elle a repris son post au commissariat mais elle est en permanence sur les nerfs, en colère contre le monde entier. Après une énième bavure, son supérieur la rappelle à l’ordre. La situation n’a que trop durée, Lenka doit faire un choix: changer d’unité ou se retrouver derrière un bureau à gérer la paperasse.

Tyron, lui, a repris sa vie là où il l’avait laissée aux côtés de sa famille, Zenaïs, Clay, Shane… Il n’a pas pardonné… pardonnera-t-il un jour ?

Que vous dire sur cette seconde saison si ce n’est qu’elle est absolument à lire voire à dévorer, absolument démentielle, absolument et résolument un méga coup de coeur.

Cette suite ne fait que confirmer le coup de coeur eu dès les premières pages de la saison 1 précédemment sortie. Twiny B. est une des valeurs sûres de la romance new adult française et elle le confirme avec Black Sins.

Du coup, je ne sais pas trop quoi dire tant c’est parfait. Je peux à la rigueur vous menacer de lire cette pépite mais est-ce nécessaire ? Lol.

Nous connaissions la Lenka rebelle, combative, sûre d’elle, hermétique aux sentiments. Une valkyrie ! Nous la découvrons sous une autre facette, surprenante et ma fois très touchante. Une Lenka perdue qui ne sait plus trop où elle en est. Lenka va évoluer de façon décalée et agréablement surprenante à travers ce tome. Elle n’en perd pas moins son caractère de cochon, sa répartie cinglante et son côté fonceur. J’adore Lenka !

Tyron en fichu ours mal léché qu’il est, reste égal à lui même. Bourru, très têtu, diablement sexy, infiniment et méchamment torride. Lui aussi nous réserve de belles surprises. Popeye a réussi à me toucher en plein coeur.

Ces 2 phénomènes sont les personnages principaux de ce 3ème volet et j’ai adoré découvrir leur histoire mais qu’il est bon de retrouver toute la fine équipe qui gravite autour.

Je ne compte pas le nombre impressionnant de sensations qui m’ont traversées au cours de ma lecture. J’en aurai pour une plombe à toute les énoncer et je n’ai pas que ça à foutre. Oh !! Lenka sort de mon corps !!

Passion, action, frisson, éruption, combustion, explosion, émotion … sans oublier le petit pin(çon)ement au coeur quand… et puis quand… et aussi celui quand…

La Twiny-plume fait encore des ravages !!! Il n’y a pas de mots pour décrire l’écriture de Twiny ou il y a une multitude de mots pour la décrire: acérée, spontanée, profonde, impétueuse, intense, explosive, envoûtante … mais surtout unique. La plume de Twiny est unique d’où le terme Twiny-plume.

Twiny B. m’a, une nouvelle fois, vendu du rêve !! Elle nous offre une romance absolument divine, piquante, pimpante et à la fois touchante. Une romance avec des personnages sexys, tatoués, bikers (bref des fantasmes ambulants), une romance rythmée par de multiples rebondissements et bien menée, une romance rafraîchissante et extrêmement plaisante, une romance qui envoie du lourd. En fait, elle nous offre bien plus qu’une simple et belle romance. Elle nous a ouvert les portes d’une famille qu’elle a créé de toutes pièces avec son coeur, son âme et ses tripes. Et ça se ressent dans chaque mot. C’est pour ça qu’on est autant attaché à cette fine équipe.

Le récit se dévore avec plaisir et fluidité et nous permet de passer un excellent moment en compagnie de la troupe du black Sky, de découvrir de nouveaux personnages. Cette saison est à la hauteur de mes espérances, même bien plus et clôture à la perfection l’histoire entre Lenka et Tyron. Je ne pouvais pas rêver mieux. Si ce n’est … un 4ème tome 😉

Un moment avec … Lucie F. June

Une des nouvelles plumes des Editions Addictives se nomme Lucie F. June et elle a eu la gentillesse de répondre à mes questions. Lucie est une jeune auteure dont le premier roman, une dark romance intitulée « Fight with darkness », est sorti fin mars dernier en numérique. Vous souhaitez en découvrir plus ? C’est par ici… Lucie se livre sans réserve et en toute simplicité.

Bonjour Lucie F. June. Merci d’accepter de répondre à mes questions pour Lire ses Rêves.
Merci à toi !

On commence par une question facile : comment vas-tu ?

  • Je vais bien, merci !

Peux-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

  • Bien-sûr ! Je vais avoir 30 ans dans quelques mois, je vis près de Tours avec mes trois colocataires : mon chat, ma furette et mon pogona !

Quel genre de femme es-tu ?

  • Je suis une femme louve, j’aime protéger ceux que j’aime, j’ai besoin de vivre avec mes proches mais j’ai aussi besoin de mes moments en solitaire.

Cites 3 traits principaux de ton caractère ?

  • Expansive, Impatiente, Rêveuse

Qu’aimes-tu le plus chez toi ?

  • Ma capacité à tisser des liens

Qu’aimes-tu le moins chez toi ?

  • Mon manque de confiance en moi

Quelle est ta plus grande peur ?

  • Je suis terrifiée par les araignées et par le manque de savoir-vivre de plus en plus de personnes.

Quelle est ta plus grande réussite ?

  • Mener mon roman jusqu’à cette belle maison d’éditions assurément.

Tu es l’auteure de Fight with Darkness, une dark romance publiée aux Éditions Addictives ( sortie numérique / version intégrale : 30 mars 2018) Peux-tu nous parler de ton roman ? De l’univers qui en découle, tes personnages ?

  • Fight With Darkness est née un soir au creux de ma tête, sans prévenir. Les personnages étaient là et avaient besoin de s’exprimer. C’est un roman à la fois sombre et plein d’espoir. Il mêle des passages très crus et très durs à d’autres doux et lumineux. Mes personnages sont des êtres torturés mais emplis d’une résistance incroyable. Ils m’ont impressionnée tout au long de mon écriture.

Depuis quand écris-tu ?

  • Je tiens un journal intime depuis que je sais écrire. J’ai commencé un premier roman lorsque j’étais au collège !

Quelle place tient l’écriture dans ton quotidien?

  • Je continue de tenir un journal chaque jour, j’écris aussi des poèmes, des textes courts presque chaque semaine. Je peux avoir ce besoin d’écrire à n’importe quel moment de la journée, j’ai un petit carnet pour y coucher mes mots impatients et mon téléphone en cas d’urgence !

Qu’est ce qui t’as donné envie d’écrire ?

  • Ecrire c’est vraiment un exutoire pour moi, depuis toujours. Mais ce sont les romans de Tahereh Mafi qui m’ont vraiment poussée à me lancer dans l’écriture d’un roman.

Quelles sont tes passions autres que l’écriture?

  • J’adore la musique, je n’en joue pas mais j’en écoute tous les jours, et je me rends souvent à des concerts. L’autre chose sans laquelle je ne peux pas vivre et qui est une évidence, ce sont les animaux. J’ai un grand respect pour eux, pour leur force et leur amour inconditionnel.

Quel est ton genre de lecture de prédilection ?

  • Je suis assez instable en lecture ! J’ai dévoré tous les Meg Cabot avant de me tourner vers le fantastique avec les Charlaine Harris, les C Hunter ou les LJ Smith. Je lis aussi des policiers et évidemment de la romance !

D’où te vient l’inspiration ?

  • De partout ! Un mot, une photo, un endroit et op l’envie d’écrire me prend. Je m’inspire énormément de ce que je ressens, de mes blessures, mes joies, de tout ce que je peux vivre ou ressentir et je pioche aussi dans les caractères des gens qui m’entourent, dans nos relations, dans leurs rires et leurs délires !

T’es-tu inspirée personnages réels, de faits réels… ?

  • Mon roman est une fiction même si comme je le disais, je m’inspire beaucoup des autres et de moi-même.

Si tu devais donner envie aux lecteurs de découvrir ton roman en 3 mots, ça serait lesquels ?

  • Vous n’en sortirez pas indemne (j’ai un peu triché sur le compte ! ^^)

Des projets à venir dont tu peux nous parler ? On est curieux 😉

  • J’écris actuellement un futur roman. Il raconte l’histoire d’Eleanor, une jeune femme au passé tumultueux qui tente de se reconstruire.

[[ ☆ Résumé ☆ ]]

Une Dark romance ou se mêlent violence, chantage et manipulation.
Aux yeux de tous, Aleyna a une vie de rêve : une famille aimante, des études intéressantes, et surtout un petit ami passionné, doux et tendre.
Ça, c’est qu’elle veut faire croire.
En réalité, depuis deux ans, Aleyna vit un enfer quotidien.
Son amoureux est son bourreau, il a fait d’elle sa poupée qu’il martyrise, brise et déchire selon ses désirs.
Et il exerce sur elle le plus odieux des chantages : si elle lui échappe… sa petite sœur prendra sa place.
Alors Aleyna se sacrifie, sans savoir combien de temps elle pourra tenir.
Mais sa rencontre avec Alec, escort boy aux yeux lumineux, pourrait bien tout bouleverser.

❔ QUESTIONS / RÉPONSES ❔

  1. Mer ou montagne ? Mer
  2. Salé ou sucré ? Salé
  3. Thé ou café ? Thé
  4. Ange ou démon ? Ange
  5. Romance ou thriller ? Romance
  6. Chocolat blanc ou noir ou au lait? Noir
  7. Broché ou liseuse ? Broché
  8. Baskets ou talons hauts ? Baskets
  9. Blanc ou noir ? Blanc
  10. Pain au chocolat ou chocolatine ? Pain au chocolat

❔ QUI ES-TU ❔

  1. Tu es plutôt drôle ou ennuyeuse ? ↪Drôle
  2. Plutôt aventurière ou peureuse ? ↪Aventurière
  3. Plutôt sage ou passionnée ? ↪Passionnée
  4. Plutôt organisée ou bordélique ? ↪Bordélique mon dieu !
  5. Plutôt timide ou extravertie ? ↪Extravertie
  6. Oiseau de jour ou de nuit ? ↪ De nuit !!
  7. Tatouage ou non ? ↪Oh que oui ! J’adore !
  8. Ta description de l’homme parfait ? ↪Aïe… Un homme honnête, drôle, qui m’accepte telle que je suis, qui me tienne la main dans la rue et qui m’emmène découvrir le monde
  9. Ton livre de chevet actuel ? ↪Corps Impatients d’Emma Green
  10. Ton dernier livre coup de coeur ? ↪Blonde de Meg Cabot
  11. Ta série préférée ? ↪ Buffy contre les Vampires ❤
  12. Ton film préféré ? ↪Astérix et Obélix, mission Cléopâtre
  13. Ton endroit préféré pour écrire ? ↪Mon canapé !
  14. L’essentiel dans ton sac à main? ↪Ma carte bleue, mon homéopathie anti-stress et mon téléphone !
  15. Les 3 choses indispensables dans ton dressing ? ↪Mon gilet à fermeture décalée, mes boots et mes robes pin-up
  16. Ce que tu emmènerais sur une île déserte ? ↪Mes animaux et un parasol pour le soleil ^^

❔ TON PORTRAIT CHINOIS
Si tu étais… tu serais…

  1. Un livre : ➡Insaisissable de tahereh mafi
  2. Un personnage de dessins animés : ➡Kim Possible
  3. Un film : ➡8 Mile
  4. Un animal : ➡un chat
  5. Une pâtisserie : ➡une tarte aux fraises
  6. Une saison : ➡le printemps
  7. Une personnalité : ➡Angélina Jolie
  8. Une chanson : ➡feeling good de nina simone
  9. Une pierre précieuse : ➡le lapis lazuli
  10. Une couleur : ➡le bleu
  11. Un de tes personnages livresques : ➡Emy
  12. Une citation de ton roman : « ➡Avec lui pour toujours, à lui pour l’éternité »

Merci d’avoir pris le temps de répondre à mes questions et d’avoir jouer le jeu du portrait chinois. Bonne continuation.

#Audrey 💋

No love No limits

Titre: No love No limits (intégral)

Auteur: Mag Maury

Editeur: Addictives Editions

Date de sortie et disponibilité: 15 avril 2018 / Numérique

Pas d’attaches ni de complications ? Ben voyons…
Accro à l’adrénaline, Lucas n’obéit qu’à une règle : ne jamais s’attacher, toujours rester libre.
Douce et sensible, Marie refuse de tomber amoureuse.
Ils n’auraient jamais dû se rencontrer, mais le chien de Marie provoque un accident qui bousille la moto de Lucas.
Et elle n’a pas les moyens de payer les réparations. Qu’à cela ne tienne, Lucas a une idée lumineuse !
Elle se fait passer pour sa copine, et il éponge sa dette. Simple, non ?
Sauf quand chacun est la plus grande tentation de l’autre…

* Je remercie Mag Maury et Carole des éditions Addictives pour leur confiance et l’envoi de ce service de presse.

Lucas, Lucas, Lucas. N’entendez-vous pas le doux son de ma voix qui répéte inlassablement et amoureusement Lucas, Lucas, Lucas ? Ou serait-ce mon coeur qui bat la mesure ? Lu-cas, Boum-Boum, Lu-cas, Boum-Boum… Je suis en pamoison devant ce personnage aussi énervant qu’attachant. C’est un sale gosse mais diablement sexy, attachant et atta-chiant juste comme je les aime. C’est le genre de personnage masculin que j’adore en fait !

Lucas est un des amis de Matt et Charlie (Fast Games). Il fait tomber les filles mais refuse tout engagement, bien trop attaché à sa liberté. Il profite, baise mais ne promet rien. Il est aussi accro à l’adrénaline. Sur son bolide, lancé à pleine vitesse, il se met parfois en danger mais c’est sa façon de se sentir vivant et d’évacuer la pression, la colère, les vieux démons. Son mantra: No love no limits.

Lors d’une virée à moto, Lucas est victime d’un accident en voulant éviter un chien qui a surgit de nul part. Heureusement, il s’en sort indemne mais ce n’est pas le cas de sa précieuse moto. Marie la propriétaire du fameux chien se voit contrainte de payer les frais de réparation.

Marie a une vie bien rangée et tranquille. Elle travaille à la mairie, elle lit beaucoup, promène son chien. C’est une jeune femme indépendante et intelligente mais avec de gros complexes. Elle sort d’une relation difficile qui l’a démolie. Cependant, elle ne manque pas de mordant et de repartie même si elle a tentance a piquer un fard pour tout et n’importe quoi. Mais Marie n’a pas les moyens de rembourser les réparations de la moto de Lucas, garçon tout bonnement horripilant.

Lucas lui propose d’effacer sa dette si elle accepte de jouer à la petite amie modèle et de loger chez lui durant un mois. Pour éviter d’héberger ses parents tout un mois, il leur a dit qu’il fréquentait quelqu’un. Lui, l’homme hermétique aux relations sentimentales. Il a donc besoin d’une fausse petite amie et sa rencontre avec Marie tombe à pic. Face à la somme conséquente qu’elle n’a pas et qu’elle devrait payer si elle refuse, Marie n’a pas vraiment le choix et accepte le marché de Lucas. Ils joueront au couple parfait pendant un mois mais chacun devra respecter les règles de l’autre. Des règles que Lucas prendra un malin plaisir à toutes enfreindre. No limits !

Voici une colocation qui s’annonce explosive !

Je vous recommande cette romance à 10000%. Je me suis vraiment régalée à la lire. L’auteur nous offre un savant mélange entre comédie romantique et romance new adult. C’est un récit frais, plein d’humour avec des touches d’érotisme et c’est aussi un récit qui regorge d’émotions et de sensibilité.

C’est un régal à lire. J’ai adoré !!! J’ai passé un très agréable et divertissant moment de lecture. L’histoire est joliement et très bien écrite, une histoire rafraîchissante avec de belles émotions et de nombreux rebondissements, une histoire pleine d’humour mais aussi extrêmement touchante. Une histoire tout simplement parfaite dans laquelle l’auteur allie divinement un côté émotionnel intense à une certaine forme de légèreté. Une histoire envoûtante qui vous changera les idées pour quelques heures.

Les personnages sont vraiment très intéressants à découvrir. On s’attache facilement à eux et on entre dans une certaine routine à leurs côtés. J’aime beaucoup le format proposé à savoir un groupe d’ami dont chaque personnage à son propre tome. Ainsi, l’auteur nous permet d’entrer très facilement dans sa série où chaque épisode à sa particularité, son lot d’actions. Marie et Lucas sont les nouveaux personnages principaux ce cette romance, tout comme Charlie et et Matt les étaient dans Fast Games. Du coup, on connaît déjà les personnages secondaires qui forment un clan, une sorte de famille, on continue de les voir évoluer en arrière plan, …

Mag Maury nous ouvre les portes d’une colocation détonante et étonnante pleine de surprises, d’actions et de rebondissements mais aussi pleine d’émotions. Une colocation entre 2 personnes sympathiques aux caractères forts, à la répartie acérée, à la personnalité touchante car derrière leurs carapaces ces 2 personnages cachent de profonds stigmates. Marie et Lucas vont se détester, se charrier, s’emporter, s’apprivoiser en douceur mais jamais s’aimer. C’est la règle! Mutuellement ils vont éloigner les démons de l’autre, s’apaiser et s’ouvrir.

Le style fluide et rafraîchissant de l’auteur nous emporte dans une très jolie romance qui se dévore avec plaisir et allégresse. L’écriture énergique et captivante de Mag Maury nous ennivre de bonheur, nous transporte dans un tourbillon de sensations, nous fait passer par un tourbillon d’émotions intenses et parfois contraires, nous innonde de diverses saveurs toutes plus délicieuses et délicates les unes que les autres.

Un moment avec… Mag Maury

Bonjour les #Dreamers. J’ai eu le plaisir de rencontrer l’adorable Mag Maury au Salon du Livre à Paris en mars dernier et plus dernièrement de lire sa seconde romance « No love no limits » qui sort le 15 avril aux Editions Addictives.

J’ai donc proposé à Mag Maury de tenter l’expérience de l’interminable interview de Lire ses Rêves… elle a accepté sans savoir dans quoi elle s’engageait. Et telle une super héroïne, genre supergirl, elle a répondu à toutes mes questions à la vitesse de l’éclair. Maintenant, je vous mets donc au défi de tout lire et de découvrir Mag Maury, une personne sympathique, réservée et passionnée qui croit que les chocolatines sont un mythe.

Bonjour Mag Maury. Merci d’accepter de répondre à mes questions pour Lire ses Rêves.

– On commence par une question facile : comment vas-tu ?

  • Bonjour et merci pour cette interview. Je vais très, très bien. Je me remets de l’aventure « Salon du Livre » qui a été riche en émotions et je suis un peu en stress suite à la sortie prochaine de « No Love, no Limits ».

– Peux-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

  • * Alors… Je suis nouvelle auteur aux Editions Addictives. Je suis originaire du Sud de la France et j’adore lire. J’ai commencé à écrire suite à un pari et depuis je n’arrête plus.

– Quelle genre de femme es-tu ?

  • Je suis une femme de caractère qui aime la discrétion et le calme. J’aime la nature et la simplicité.

– Cites 3 traits principaux de ton caractère ?

  • Franche ( peut-être trop car chez moi il n’y a pas de filtre)
    Rêveuse
    Décalée

-Qu’aimes-tu le plus chez toi ?

  • Je suis hyper sensorielle, du coup je dirai cette particularité à percevoir ce qui m’entoure avec une grande d’intensité.

– Qu’aimes-tu le moins chez toi ?

  • Paradoxalement, cette même particularité qui peut aussi être une source de désagréments au quotidien. Mais au final c’est ce qui me définit. Etre toujours sur le fil sans savoir de quel côté je vais basculer.

– Quelle est ta plus grande peur ?

  • Dans l’absolu perdre les êtres qui me sont chers. Sinon les insectes à grandes pattes (Spiderman je te déteste…)

– Quelle est ta plus grande réussite ?

  • L’accomplissement de ce projet, d’écrire un roman et être publiée… C’est un rêve devenu réalité.

– Tu es l’auteur de 2 romances publiés aux Éditions Addictives : « Fast games » sorti le 5 avril en papier (en juillet 2017 en numérique) et « No love no limits qui sortira le 15 avril prochain. Peux-tu nous parler de tes romans ? De l’univers qui en découle, tes personnages … ?

  • L’univers est celui d’un pub Country/Rock « Le Green Country », où chaque membre qui le compose a une personnalité bien définie. Nous avons une bande de potes qui chacun à leur tour va se retrouver confronté à l’amour dans toute sa complexité. Sur le premier tome « Fast Games », Matt va rencontrer Charlotte et chacun va devoir s’apprivoiser. Sur le deuxième tome « No Love, no Limits » nous retrouvons Lucas, le plus intrépide de la bande, qui va croiser la route de la douce Marie et de son fidèle chien « Pétard ».

– Depuis quand écris-tu ?

  • J’ai commencé à écrire en 2016 suite à une hospitalisation. Etant immobilisée dans un corset une amie m’a lancé le pari d’écrire une romance. Puis tout s’est enchainé très vite. C’est une passion qui devient vite addictive, chronophage, mais qui apporte tellement…

– Quelle place tient l’écriture dans ton quotidien?

  • Omniprésente ! Chaque instant de la vie me ramène à mes histoires. Une situation, une balade, un repas entre amis.

– Qu’est ce qui t’as donné envie d’écrire ?

  • Peu de temps avant mon hospitalisation, j’avais rencontré une auteur en dédicace que j’admire beaucoup et elle m’avait encouragé à me lancer dans l’écriture.

– Quelles sont tes passions autres que l’écriture?

  • Tout ce qui touche à l’art. Musique, peinture, sculpture. Mes passions sont nombreuses. Ma devise  » Sans passion la vie n’est rien ».

– Quel est ton genre de lecture de prédilection ?

  • La romance new adult / contemporaine, la dark romance et le Bit-lit.

– D’où te vient l’inspiration ?

  • Chaque moment est une source d’inspiration. J’observe, je pense, j’écris…

– T’es-tu inspirée personnages réels, de faits réels… ?

  • Oui absolument. Pour les personnages, Matt par exemple est inspiré de Luke Bryan que j’admire beaucoup. Aurélie est inspiré de ma meilleure amie. Marie est inspirée d’une amie très chère (celle-là même qui m’a lancé le pari d’écrire). Les faits réels bien évidemment aussi… Et je peux vous dire qu’un pigeon dans la figure ça fait trèès mal.

– Si tu devais donner envie aux lecteurs de découvrir tes romans en 3 mots, ça serait lesquels ?

  • Décalés
    Intenses
    Drôles

– Des projets à venir dont tu peux nous parler ? On est curieux 😉

  • Hahaha…Bon juste un peu alors… Ils sont nombreux à vrai dire.
    Actuellement je suis sur l’écriture du 3ème tome qui est focalisé sur un personnage qui fait son apparition dans le tome « No Love, no Limits ».
    Parallèlement je suis sur une romance de noël qui fait la part belle aux sexy barbus… C’est une nouvelle histoire avec de nouveaux personnages, nouveaux décors. Et je travaille aussi sur un autre projet mais je ne peux pas vous en révéler plus pour le moment.

Fast Games (sortie broché le 5 avril 2018)

Résumé:

Le plus sexy des imprévus… et le plus insupportable ! Mon plan était simple : trouver un job rapidement pour payer le loyer. Et j’ai trouvé ! Un poste de serveuse dans le pub le plus en vogue du coin. Tout se déroulait sans accrocs jusqu’à ce qu’il débarque : Matt, un mètre quatre-vingt-dix de muscles, sexy, arrogant, et qui rend les filles hystériques à chacun de ses concerts. Ce mec est complètement électrisant sur scène, c’est un fantasme vivant : on a beau refuser d’y penser, c’est lui qu’on veut. Et bien sûr, il le sait. Sauf que moi, Charlotte, je dis non ! Enfin… peut-être. Parce que je n’ai jamais été douée pour résister à la tentation !

No love no limits (sortie numérique le 15 avril 2018)

Résumé:
Accro à l’adrénaline, Lucas n’obéit qu’à une règle : ne jamais s’attacher, toujours rester libre.
Douce et sensible, Marie refuse de tomber amoureuse.
Ils n’auraient jamais dû se rencontrer, mais le chien de Marie provoque un accident qui bousille la moto de Lucas.
Et elle n’a pas les moyens de payer les réparations. Qu’à cela ne tienne, Lucas a une idée lumineuse !
Elle se fait passer pour sa copine, et il éponge sa dette. Simple, non ?
Sauf quand chacun est la plus grande tentation de l’autre…

✴Au choix:

– Mer ou montagne ?

  • Montagne (j’adore l’air pur et cette sensation de se sentir tout petit quand on est au sommet)

– Salé ou sucré ?

  • C’est quoi cette question piège ? La bouffe c’est la bouffe ! Je suis ambivalente gustativement parlant mdr.

– Thé ou café ?

  • Ca dépend. Le café est ma drogue, le thé est un plaisir que j’apprécie beaucoup.

– Ange ou démon ?

  • Le parfait petit « angémon ».

– Romance ou thriller ?

  • Romance of course.

– Chocolat blanc ou noir ou au lait?

  • Blanc pour sa douceur

– Broché ou liseuse ?

  • Broché et liseuse. Je ne peux pas me passer du papier, le toucher, le sentir… Mais je suis aussi adepte de liseuse qui me suit partout dans mon sac.

– Baskets ou talons hauts ?

  • Les deux selon l’humeur.

– Blanc ou noir ?

  • Noir.

– Pain au chocolat ou chocolatine ?

  • Pain au chocolat ! Les chocolatines ça n’existe pas. C’est un mythe, lol.

A PROPOS DE TOI:

– Tu es plutôt drôle ou ennuyeuse ?

  • Hum… D’après mon homme, ma famille et mes amis, m’avoir à ses côté n’est pas un long fleuve tranquille… Alors je dirai drôle.

– Plutôt aventurière ou peureuse ?

  • Ca dépend de qui m’accompagne.

– Plutôt sage ou passionnée ?

  • Passionnée (je vis tout à 200%)

– Plutôt organisée ou bordélique ?

  • « Bordéliquement organisée » !

– Plutôt timide ou extravertie ?

  • Timide.

– Oiseau de jour ou de nuit ?

  • Hum… Les oiseaux ça fait mal (maudit pigeon) ! J’ai tendance à être nocturne.

– Tatouage ou non ?

  • Ouiiii plusieurs même. J’adore ça.

– Ta description de l’homme parfait ?

  • Cherchez pas.. Y’en a qu’un et c’est le mien ! Sportif, attentionné, patient, à l’écoute…Mon super héros !

CHEZ TOI:

– Ton livre de chevet actuel ? ➡The Pink Panther d’Audrey Dumont

– Ton dernier livre coup de coeur ?➡ Rainbow de Belinda Bornsmith

– Ta série tv préférée ?➡ Son of Anarchy

– Ton film préféré ?➡ The crow

– Ton endroit préféré pour écrire ?➡ Mon bureau ou devant la cheminée.

– L’essentiel dans ton sac à main?➡ Ipod, kleenex, liseuse

– Les 3 choses indispensables dans ton dressing ?➡ Jean, Sweat, petite robe noire.

– Ce que tu emmènerais sur une île déserte ?➡ Mon Homme.

PORTRAIT CHINOIS:
Si tu étais … tu serais …

– Un livre ➡ The Air He Breathes de Brittainy C.Cherry pour les décharges émotionnelles.

– Un personnage de dessins animés ➡ « Stitch » et pour un film d’animation ce serait « Groot ».

– Un film ➡ Holiday avec Cameron Diaz et Kate Winslet. Une belle comédie romantique.

– Un animal ➡ une loutre (c’est trop chouuuu)

– Une pâtisserie ➡ la tarte au mûres

– Une saison ➡ l’automne pour ses couleur et son côté apaisant.

– Une personnalité ➡ je suis moi c’est déjà beaucoup lol

– Une chanson ➡ pas une mais deux …Le générique des « Fraggle Rock » et « Love is all » de Roger Glover.

– Une pierre précieuse ➡ l’aigue marine

– Une couleur ➡ parme / violet

– Un de tes personnages livresques ➡ Charlotte. Il y a beaucoup de moi dans ce personnage.

– Une citation d’un de tes romans ➡ « C’est parfois dans un sourire, dans un regard que sont cachés les mots que l’on n’a jamais su dire ».

Merci d’avoir pris du temps pour répondre à mes questions et d’avoir jouer le jeu du portrait chinois. Bonne continuation. Au plaisir de te lire de nouveau

Audrey💋

Soul on fire ~ Shirley LB

Titre: Soul on fire

Auteur: Shirley LB

Editeur: Black ink Editions

Date de sortie: 16 mars 2018 (numérique et broché)

A force de batailles perdues, la vie m’a laissée à fleur de peau.

Mon armure est brisée.

Mon unique faiblesse, ma raison de vivre, mon meilleur ami est descendu aux enfers.

Pour le sauver, je braverai les interdits, je jouerai sans connaître les règles et je miserai tout sur eux.

Ces deux hommes.

Deux lions qui tuent pour survivre.

Suis-je la proie ou le prédateur ?

* Je remercie Black ink éditions pour l’envoi de ce service de presse.

Emily a beaucoup trop souffert dans la vie. Elle a surmonté bien trop d’épreuves. Des épreuves difficiles qui lui ont laissé des stigmates mais qui ont aussi fait d’elle la femme qu’elle est devenue. Une jeune femme indépendante, déterminée, spontanée, solitaire, intelligente et dotée d’une grande force mais aussi d’un caractère de cochon. Mais Emily n’en n’est pas moins une jeune femme brisée qui se cache derrière une carapace qu’elle s’est forgée au fil du temps. C’est sa façon de se protéger et de faire face à ses démons.

Emily fuit les relations et n’a pas vraiment d’ami excepté son meilleur ami, Jason, qui compte plus que tout à ses yeux. Quand Jason commence à fréquenter des personnes qu’habituellement ils fuient comme la peste, la lionne monte au créneau et sort les griffes. Jason s’est enlisé dans une sombre affaire dont il ne mesure pas toute l’envergure.

Emily fera tout pour le sortir de cet engrenage infernal. Il est tout pour elle. Elle ne le laissera pas sombrer les bras croisés.

Derek et Liam sont deux prédateurs prêt à tout pour survivre, deux lions assoiffé de vengeance et de pouvoir. Aucune règle, aucun sentiment, aucune limite, aucun remords. Ils vont entraîner Emily et son ami dans leur enfer où seul la survie compte.

Emily, prête à tout pour sauver Jason, se verra happée dans une situation scandaleuse malsaine par ces deux prédateurs dont les ténèbres sont le quotidien. Elle s’oubliera elle-même en chemin, elle se brûlera les ailes, elle bravera les interdits et elle n’ en sortira pas indemne. Entre liaison et trahison, entre pouvoir et faiblesse, entre mensonge et révélation, entre vengeance et passion, Emily va plonger dans les abysses de l’enfer.

J’ai ouvert le livre, j’ai lu et maintenant je suis complètement folle, grisée par un flot et un surplus d’émotions presque jamais ressenties au cours d’une lecture. (Non je n’étais pas déjà folle avant cette lecture… enfin pas complètement).

Vous connaissez le canon musical ? C’est une forme musicale qui consiste à superposer plusieurs fois une ligne musicale mais de façon décalée. C’est exactement ce que j’ai ressenti durant la lecture: une superposition d’émotions intenses, cinglantes et parfois contradictoires mais qui vibrent d’une même harmonie et forme une merveille absolue. Cette merveille c’est Soul on Fire de Shirley LB.

Chaque mot que l’auteur a écrit, chaque bouleversement qu’elle nous impose, chaque sensation qu’elle nous force à ressentir au court de son récit est d’une telle profondeur, d’une telle force, d’une telle présence qu’on ne peut qu’abdiquer et se laisser emporter par la vague saisissante et déferlante dont elle nous inonde.

La trame proposée par Shirley LB est divinement et rondement bien menée et agréablement rythmée, un véritable travail d’orfèvre. L’intrigue, parsemée de multiples rebondissements surprenants et excitants, est envoûtante, intense et ne nous laisse aucun autre choix que d’y plonger corps, coeur et âme sans retenue, sans filet de sécurité juste avec empressement et allégresse.

L’auteure joue avec les émotions de façon poétique, voluptueuse et épurée. Elle a créé des personnages charismatiques, torturés et à la fois attachants qu’on aime et qu’on aime détester aussi. Des personnages qui forment un trio explosif et incontrôlable. Elle mène son intrigue d’une main de maitre. D’abord la tension monte crescendo pour très vite devenir volcanique et nous envahir, nous acculer et nous incendier de toutes parts. On se retrouve au coeur d’un vrai brasier. Puis elle nous maintient en haleine, sous haute tension et à fleur de peau jusqu’ à la fin et bien plus encore car personnellement je suis toujours à fleur de peau. Elle nous offre une histoire singulière, intriguante et délicieusement audacieuse.

Cette romance à suspense intense et sombre m’a fait planer comme jamais. C’est un put**** de trip livresque !! C’est un coup de coeur qui m’a estropiée jusqu’au plus profond de mon âme, qui m’a décontenancée, dévastée et ravagée. Une sensation inédite et troublante comme une pression continue sur mes poumons me faisant suffoquer, comme un battement frénétique, comme une empreinte indélébile, comme un frisson incontrôlable, comme une tornade dévastatrice, comme un dernier soupir.

Shirley LB n’y va pas de main morte sur le plan émotionnel, elle nous livre à gros coups de pelle une tonne d’émotions; des émotions aussi dévastatrices que fascinantes, aussi détestables que divines, aussi profondes que fougueuses.

La plume de l’auteure a une telle prestance qu’on a l’impression qu’elle nous englobe, qu’elle nous dévaste avec une puissance surhumaine. Les mots flottent autour de nous, ils nous inondent d’une multitude d’émotions, ils nous envahissent l’âme, ils nous brûlent le coeur. Audacieuse et franche, mystérieuse et épurée, élégante et impétueuse, la plume de Shirley LB ne cesse de se dévoiler, de nous surprendre et de nous envoûter.