Plumes Francophones 2018 – Soleano Rodrigues – Compass – Tome 1 : Heaven

Merci à Soleano Rodrigues qui s’est prêtée au jeu de l’interview à l’occasion du Concours des Plumes Francophones.

Soleano.jpg

  • Pour commencer, est ce que tu peux rapidement te présenter ?

Hello tout le monde ! Alors moi c’est Solenne, alias Soleano Rodrigues, je suis auteure de romance et ai à mon actif 3 romans (Compass en 2 tomes et Loving can Hurt bientôt réédité). J’ai 28 ans (bouhhhh c’est pas beau de vieillir), je suis mariée et maman d’un petit hockeyeur de 5 ans.

Je suis une grande romantique dans l’âme (pas pour rien que j’écris de la romance :P) et adore rêver ! Je suis aussi une grande passionnée de Hockey sur glace et écris actuellement un roman à ce sujet justement !

  • Pourquoi vouloir participer aux Plumes Francophones ?

Je n’ai pas vraiment réfléchit aux raisons. Amazon m’ont envoyé un mail pour me dire que j’étais éligible à ce concours et sur un coup de tête j’y ai inscrit Compass.

  • Quel thème as-tu décidé de traiter ?

L’amour, of course, mais pas que. Dans Compass, il y a beaucoup de sujets abordés. Que ce soit les difficultés d’ado à se faire une place, le premier amour qui vous ravage et vous brise le cœur, l’alcool et les dommages que cela cause aussi bien à la personne qu’à son entourage, les mauvaises décisions qui mènent à des actes qu’on regrette forcément, le fait de se reconstruire une vie après avoir vécu des choses difficiles … et pleins d’autres.

Si on parlait de ton livre en images :

  • Tes personnages 

10 Voici Lauren et Xavier qui ont tous les deux posés pour la couverture de mon roman.

 

 

 

 

11

 

Et voici Kevin Agard, qui incarne le rôle de Jared à la perfection !

 

 

 

 

 

  • L’univers 

1213

Pour le présent, j’ai opté pour Fresno, une ville Californienne.

 

 

 

Et pour le passé, cela se déroule à Biarritz en France.

 

 

 

  • L’intrigue 

Oulalaa … tu me compliques la tâche là !

Je vais résumer ça en 3 images :

Le tatouage de Jared qui est l’élément clé de l’intrigue et de son histoire.

L’avion qui symbolise la distance, le départ.

Et cette image qui est très symbolique pour le couple Jared & Heaven.

 

  • Un passage qui te tient à cœur 

17

  • Une symbolique 

18

 

  • Ton inspiration 

Là c’est vraiment compliqué parce que cette histoire est née lorsque je repensais à mon propre passé et tout comme dans Compass, c’est une bande d’amis qui m’ont inspirés les premières lignes … alors on va dire ça :

19

  • Une musique qui t’a accompagnée dans l’écriture 

Résultat de recherche d'images pour "gnash - i hate u, i love u ft. olivia o'brien"

 

Merci à Soleano d’avoir bien voulu répondre à ma petite interview !

 

#Charlie

Plumes Francophones 2018 – Jordane Cassidy – A votre Service – Tome 1

Merci à Jordane Cassidy qui s’est prêtée au jeu de l’interview à l’occasion du Concours des Plumes Francophones.

 

jordane-cassidy.jpg

 

 

  • Pour commencer, est ce que tu peux rapidement te présenter ?

 

Jordane Cassidy, auteur anciennement éditée qui a fait le choix volontaire de devenir auteur indépendant depuis cette année, après avoir récupéré les droits de ma précédente histoire. C’est donc ainsi que je me suis retrouvée à mettre mon feel good dans le concours des Plumes Francophones.

J’écris de la romance, plus particulièrement des sagas. C’est un format qui me plait. Je peux développer plus qu’une intrigue amoureuse : un univers. J’ai donc deux sagas en cours : À votre service ! qui est une romance feel good prévue en 2 tomes, et Je te veux ! qui est une romance érotique prévue entre 6 et 8 tomes. La moitié a été publiée. Je sévis depuis 2015 dans le milieu de l’édition, même si j’écris depuis 2008 via l’univers des fanfictions.

 

  • Pourquoi vouloir participer aux Plumes Francophones ?

 

Parce que je n’avais rien à perdre. Quand on est indé, on a la chance de pouvoir tester et analyser chaque action sur ses livres. Ce concours apporte une visibilité, et permet aussi de se jauger parmi les collègues indés. On agrandit aussi son réseau, on découvre, on apprend encore. Bref, c’est toujours mieux que de ne rien faire ! Et pour une fois que ce sont les indés qui sont mis en avant, il faut en profiter ! Pour l’instant, je ne regrette pas. Et puis si je venais à gagner, on dira que ce sera ue cerise sur le gâteau !

 

  • Quel thème as-tu décidé de traiter ?

 

Quand j’ai écrit le premier tome de À votre service !, j’étais dans une déprime éditoriale. J’avais besoin de fraîcheur, de gaieté, d’apaisement. Le feel good s’est donc imposé à moi dans mon écriture. J’ai déjà une prédisposition à l’humour et je voulais une lecture cocooning, une lecture qui fait du bien, qui donne la banane, comme on peut le voir sur la couverture. Le personnage de Camille apporte cette lumière, cette chaleur et ce pep’s qui réconforte.

Je voulais aussi traiter de thèmes très adultes, dans lequel on peut se reconnaître. Le thème de l’avenir et des rêves fut le premier. Chacun a des rêves dans la vie, mais les avons-nous réalisé ? Pouvons-nous le faire ? Avons-nous tout à disposition pour le faire ? Le personnage de Valentin représente cette prise de conscience entre routine et nouveautés, entre ce que nous avons de sûr et ce que nous pourrions gagner ou perdre si nous venions à sortir de cette routine du quotidien. Parfois la réalité nous oblige à revoir nos rêves…

Le second thème est celui de la famille. On est conditionné pour former une famille tôt ou tard. Mais encore faut-il trouver la bonne personne, celle qui a les mêmes idéaux sur la famille que l’on veut créer. Valentin est aussi dans cette optique. Il est avec quelqu’un, Cassandre, mais est-il heureux avec ? Est-ce la bonne personne ? Celle qui sera sa moitié pour le reste de sa vie ? Ne perd-il pas du temps ? Comment va évoluer son couple ? Il est dans un tournant avec elle où toutes ces considérations arrivent et donnent à réfléchir sur lui, sur eux. Lorsque Camille arrive, elle apporte une vision de la famille avec un grand F. Une famille très exubérante de bonté et de joie, bruyante et soudée. Elle incarne cette bulle dans laquelle on aime se retrouver le soir après une grosse journée de travail. Tout ce qu’il rêve d’obtenir un jour.

Le troisième thème est celui de l’infidélité. Il est très dur de résister à ses sentiments contradictoires tout comme il est très dur de trouver des excuses. Etre infidèle peut être aussi mal vécu. J’explore un pan de l’infidélité, du triangle amoureux à travers ce qui est symbole de sécurité et symbole de renouveau, ce qui nous rassure et ce qui nous délivre. On en vient à se demander ce qu’est l’amour véritable. On pense aimer et il nous tombe une personne en face qui remet tout en cause. On ne contrôle pas ses sentiments, on s’interroge, on refuse de croire qu’ils existent, que cela peut être un sentiment d’amour, mais finalement on craque un peu plus chaque jour avec cette impression de culpabilité qui vous ronge de l’intérieur en se disant qu’on a peut-être tout faux. On se pose la question du béguin, on se dit que la nouveauté peut être un piège. Et pourtant… Faire un choix, blesser immanquablement quelqu’un, ce sont des choses qu’on ne souhaite pas.

 

 

 

Si on parlait de ton livre en images :

 

  • Tes personnages 

La couverture du tome 2 en visuel pour une sortie prévue en 2019.

 

Sinon Camille je mettrais un soleil pour la représenter car elle est solaire, et Valentin…

52

Oui, c’est la maison qui rend fou des douze travaux d’Asterix lol ! Parce qu’il est architecte et parce que son cerveau, c’est un sacré bordel qui rend fou avec la présence de Camille à ses côtés lol

  • L’univers

53

 

  • L’intrigue 

54

Alors c’est l’histoire d’un mec (lol !) qui doit choisir entre deux avenirs !

 

  • Un passage qui te tient à cœur 

55

 

  • Une symbolique 

Il y a la banane de la cover, mais je mettrais aussi l’Ice Mint !

56

 

  • Ton inspiration 

 

Oula, il y a tant de choses qui m’inspirent ! Mais le plus gros de mon inspiration, ce sont les mangas !

Ici, pour l’omu rice, l’omelette ketchup de Camille, c’est une spécialité japonaise qu’on retrouve souvent dans les mangas, comme dans skip beat par exemple.

 

  • Une musique qui t’a accompagnée dans l’écriture 

Euh… j’écoute de tout ! Je laisse ça aux lecteurs de trouver leur playlist !

 

 

Merci à Jordane d’avoir bien voulu répondre à ma petite interview !

Merci d’avoir pensé à moi ! ^^

#Charlie

Plumes Francophones 2018 – Olivia Rigal -Artistic License

Merci à Olivia Rigal qui s’est prêtée au jeu de l’interview à l’occasion du Concours des Plumes Francophones.

 

olivia-rigal.jpg

 

 

  • Pour commencer, est ce que tu peux rapidement te présenter ?

 

C’est l’histoire d’une toute jeune fille talentueuse et assez innocente qui après le décès brutal de ses parents, entre dans le monde de l’art par la porte des restaurateurs de tableaux et qui se retrouve mêlée à une sombre histoire de trafic d’art.

 

  • Pourquoi vouloir participer aux Plumes Francophones ?

 

Pour voir si le livre trouverait un écho avec le public francophone.

 

  • Quel thème as-tu décidé de traiter ?

 

Celui du coté sombre du monde de l’art.
De la curiosité qu’éveille chez les gens les ménages à trois.

Dans le livre Laura aime deux hommes.
Il y a et travaille sur un tableau d’un artiste nomé Ernest.
Certains pourraient penser à Max Ernst qui lui même a fait parti d’un ménage à trois avec Paul Eluard et Elena Ivanovna. Celle-ci deviendra plus célèbre encore sous le nom de Gala Dali.

Mais on n’a pas besoin des références culturelles pour lire et apprécier l’histoire.

 

 

 

Si on parlait de ton livre en images :

 

  • Tes personnages 

40

 

  • L’univers 

41

 

  • L’intrigue 

42

 

  • Un passage qui te tient à cœur 

— Ce qui est magique avec l’art c’est que nous pouvons être qui nous avons décidé de devenir, écrire notre propre histoire et devenir le véritable auteur de notre destin, n’est ce pas ? Pouvoir capturer non seulement ce que nous voyons mais la façon que nous avons de le voir, c’est une chance incroyable.

 

  • Une symbolique 

Max-Ernst-Gala-Dali-Paul-Eluard.jpg

 

  • Ton inspiration

PAH-170926-99-209161-DPAI - © - Peter Kneffel/dpa

 

  • Une musique qui t’a accompagnée dans l’écriture 

44

 

Merci à Olivia d’avoir bien voulu répondre à ma petite interview !

 

#Charlie

Plumes Francophones 2018 – Sammy F.G et Virginie Romance – Le combat d’une vie

Merci à Sammy F.G et Virginie Romance qui se sont prêtées au jeu de l’interview à l’occasion du Concours des Plumes Francophones.

 

 

Sammy F.G et Virginie Romance

 

  • Pour commencer, est ce que tu peux rapidement te présenter ?

Sammy : Je suis agée de 30 ans, maman d’une petite fille de 5 ans et belle mère d’un garçon de 15 ans ½ , en couple depuis 10 ans et pacsée cette année.

Virginie, j’ai 27 ans, Je suis en couple depuis 7 ans avec l’amour de ma vie, j’ai un chat (Marvel).

 

  • Pourquoi vouloir participer aux Plumes Francophones ?

Sammy : Pourquoi pas ? Honnêtement je me suis dit pourquoi pas, j’ai rien à perdre au mieux il sera acheté par des lecteurs au pire il sera ignoré.

Virginie : Pourquoi ne pas tenter ? je participe avec grand plaisir, si je gagne cela permettra à «  Le combat d’une vie ! » de ce faire connaitre.

 

  • Quel thème as-tu décidé de traiter ?

Sammy : Le handicap et un peu de dépression et surtout l’amour malgré la différence

Virginie : Le handicap, la dépression. Je voulais montrer que peu importe le handicap qu’une personne à le droit au bonheur donc l’amour.

 

 

 

Si on parlait de ton livre en images :

 

  • Tes personnages 

30

31

 

  • L’univers 

32

  • L’intrigue 

 

  • Un passage qui te tient à cœur 

Sammy :

Quand Connor craque psychologiquement ça donne cela :

Quelque chose dans mon cœur se réchauffe en la voyant s’approcher de moi.

J’imagine qu’elle est venue pour voir Cassie et son état, mais lorsqu’elle est à ma hauteur, je vois dans ses beaux yeux marron, une lueur de compréhension pour moi. Alors je ne réfléchis pas et fais la seule chose logique dans mon esprit. Je m’agenouille et pose ma tête sur ses genoux. Pourquoi je fais cela ? Je ne le sais pas moi-même, mais je ressens le besoin d’être consolé par Amalia ! Elle ne dit rien, me laisse la tête sur ses genoux et me caresse les cheveux. Ce geste rempli de tendresse déclenche en moi un véritable tsunami ! Comme si une digue venait d’éclater au plus profond de moi ! Je passe mes bras autour de sa taille afin de la serrer et j’éclate en sanglots. Pour la première fois, depuis des années, je me laisse submerger par toute cette peine, cette haine, cette culpabilité, cette incompréhension. Dans ces larmes et à travers la tendresse d’Amalia, je laisse enfin parler mon cœur !

Virginie : Le passage qui me tient à cœur c’est la rencontre entre Amalia et Connor, et leur mariage.

 

  • Une symbolique 

恋人-上に-ソファー-近くに-車椅子-ストックイメージ_csp24105057

  • Ton inspiration 

36

  • Une musique qui t’a accompagnée dans l’écriture 

Sammy

Résultat de recherche d'images pour "silence"

 

Virginie
Résultat de recherche d'images pour "for you rita ora liam payne"

 

 

 

Merci à Sammy et Virginie d’avoir bien voulu répondre à ma petite interview !

Virginie :  Merci à toi, de ta patience lorsque j’avais des questions, et merci d’avoir pris le temps pour avoir fait cette interview.

#Charlie

Plumes Francophones 2018 – Priincess Ramera Cassi – The Fallen Angel – Tome 3: Ava & Jayden

Merci à Priincess Ramera Cassi qui s’est prêtée au jeu de l’interview à l’occasion du Concours des Plumes Francophones.

 

Priincess.jpg

 

 

  • Pour commencer, est ce que tu peux rapidement te présenter ?

 

Je m’appelle Cassandra, surnom K6 et mon nom d’auteur ( + réseaux sociaux ) est Priincess Ramera Cassi. C’est un pseudo que j’utilise depuis plusieurs années sur le web et il l’est devenu naturellement pour l’écriture.

Je suis une fille d’ici et d’ailleurs. Bientôt la trentaine, maman de trois enfants, femme épanouie.

 

  • Pourquoi vouloir participer aux Plumes Francophones ?

 

Ce n’était pas prévu. J’ai reçu l’e-mail d’Amazon, me proposant d’y participer. Je n’ai pas réfléchi, je me suis dit : Pourquoi pas ? Qu’est-ce que je risque ? Ni plus, ni moins, j’ai envoyé ma candidature et j’ai laissé faire les choses. Ce fut ma première année en tant que participante et je ne regrette absolument pas. Une nouvelle expérience acquise.

 

  • Quel thème as-tu décidé de traiter ?

 

C’est une question difficile à répondre, car je ne veux pas spoiler les lecteurs qui ne l’ont pas lu.

Ma série « The Fallen Angels » traite différents sujets plus ou moins grave. Chaque tome a ses thèmes et ses drames bien précis. Je m’inspire de ma propre vie comme je l’explique à chaque fin de livre. Pour ce tome 3, derrière toute la douleur, la question principale : est-il possible de pardonner ?

 

 

 

Si on parlait de ton livre en images :

 

  • Tes personnages

 1

 

  • L’univers

 233.jpg4

 

  • L’intrigue

 5697

 

  • Un passage qui te tient à cœur 1310

 

  • Une symbolique 

1112

 

  • Ton inspiration 

14

 

  • Une musique qui t’a accompagnée dans l’écriture 

15

 

Merci à Priincess Ramera Cassi d’avoir bien voulu répondre à ma petite interview !

 

#Charlie

Plumes Francophones 2018 – Allison B – Marquée à jamais

Merci à Allison B. qui s’est prêtée au jeu de l’interview à l’occasion du Concours des Plumes Francophones.

 

Allison B..jpg

 

 

  • Pour commencer, est ce que tu peux rapidement te présenter ?

 

Coucou alors j’ai commencé à écrire en octobre 2017 suite à un évènement qui est survenu dans ma vie de maman. J’étais tout d’abord chroniqueuse puis je me suis enfin lancé dans l’écriture. J’ai 5 romans écrits jusqu’à aujourd’hui dont deux déjà publiés et deux en cours d’écriture également. Je suis fan de lecture, de séries. Je suis maman de deux petites filles.

 

  • Pourquoi vouloir participer aux Plumes Francophones ?

 

J’avais vu passer cet événement via la plateforme d’auto-édition, je ne savais pas du tout dans quoi je me lançais alors je me suis dit pourquoi pas ? ça ne me coûte rien !

 

  • Quel thème as-tu décidé de traiter ?

 

Mon premier roman Marquée à jamais porte sur la reconstruction d’une femme qui a été maltraité que ce soit physiquement mais aussi psychologiquement. Quand j’ai commencé à l’écrire c’est le sujet que j’ai eu tout de suite envie d’aborder.

 

 

 

Si on parlait de ton livre en images :

 

  • Tes personnages 

 

  • L’univers 

Image associée

  • L’intrigue 

Mégane est une jeune fille perturbée par un passé douloureux. Fuyant son ancienne vie, elle essaye tant bien que mal de se reconstruire depuis son départ. Grâce à l’aide précieuse de Béatrice, sa patronne et amie, elle reprend sa vie en main, jusqu’au jour où malgré sa promesse de ne plus jamais retomber amoureuse, Mégane fait la connaissance de Thomas.

Brillant avocat et indéniablement attirant, cet homme va changer son existence.

Seulement, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et ça, Mégane a fini par l’apprendre à ses dépens après toutes ces années passées en enfer.

A nouveau, elle va devoir combattre ses vieux démons qui continuent de la hanter depuis si longtemps.

 

  • Un passage qui te tient à cœur 

La première fois entre Thomas et Mégane car c’est à ce moment où Mégane change réellement, elle prend enfin confiance en elle et elle se dit qu’en fait la vie peut être douce.

 

  • Ton inspiration 

Résultat de recherche d'images pour "main sur le coeur"

 

  • Une musique qui t’a accompagnée dans l’écriture 

Résultat de recherche d'images pour "silence"

 

Merci à Allison d’avoir bien voulu répondre à ma petite interview !

 

#Charlie

Plumes Francophones 2018 – Kristen Rivers – Complètement mordue

Merci à Kristen Rivers qui s’est prêtée au jeu de l’interview à l’occasion du Concours des Plumes Francophones.

 

Kristen.jpg

 

 

  • Pour commencer, est ce que tu peux rapidement te présenter ?

 

Je m’appelle Kristen Rivers, je suis née en Espagne et je suis passionnée de voyages, de lecture, de jeux vidéo et de cinéma.

 

  • Pourquoi vouloir participer aux Plumes Francophones ?

 

Lorsque l’équipe d’Amazon m’a invitée à Livre Paris, j’ai pu assister à une conférence sur ce concours. Le discours de Bernard Werber m’a donné envie de participer.

 

  • Quel thème as-tu décidé de traiter ?

 

Je traite principalement trois thèmes. Il y a le premier amour, celui qu’on idéalise. Je parle également du deuil, puisque mon héroïne porte la perte d’un proche comme on porte un fardeau. Et j’ai également voulu aborder le thème de l’écologie en filigrane, parce que ça me tenait vraiment à cœur.

 

 

 

Si on parlait de ton livre en images :

 

  • Tes personnages 

Résultat de recherche d'images pour "evangeline lilly"

 

  • L’univers 

 

  • L’intrigue 

 

  • Un passage qui te tient à cœur 

– Tu ne seras jamais seule, ma fille. Je serai là à chaque instant crucial de ta vie. Je serai la brise légère qui balaiera tes cheveux le jour de ton mariage. Le courant d’air qui secouera un rideau à la fenêtre de maternité, le jour de la naissance de ton premier enfant. Et je serai le sol sur lequel tu t’effondreras pour mieux rebondir, chaque fois que la vie ne fera pas de cadeau. Je suis là, ma chérie, et je le serai toujours. Mais je voudrais que tu vives. Pour toi. Pour moi. Pour nous. Je te promets de ne jamais t’abandonner.

 

  • Une symbolique 

 

  • Ton inspiration 

 

  • Une musique qui t’a accompagnée dans l’écriture 

Résultat de recherche d'images pour "moby porcelain"

 

Merci à Kristen d’avoir bien voulu répondre à ma petite interview !

#Charlie

Plumes Francophones 2018 – Ena Fitzbel – Bloodless

Merci à Ena Fitzbel qui s’est prêtée au jeu de l’interview à l’occasion du Concours des Plumes Francophones.

 

Ena Fitzbel.jpg

 

  • Pour commencer, est ce que tu peux rapidement te présenter ?

 

Ingénieure dans un centre de recherche, j’aime pimenter mes romans d’une bonne dose de romance, d’une pincée d’humour et d’un soupçon de suspense.
Je les publie chez Albin Michel éditions, City éditions, éditions Addictives et en autoédition.

Je suis actuellement en train de terminer mon treizième roman, WILD LOVERS, qui est une comédie romantique épicée.

 

  • Pourquoi vouloir participer aux Plumes Francophones ?

 

Je souhaitais faire connaître BLOODLESS à un plus grand nombre de lecteurs.

 

  • Quel thème as-tu décidé de traiter ?

 

Dans BLOODLESS, le thème de l’immortalité est largement abordé.

 

 

 

Si on parlait de ton livre en images :

 

  • Tes personnages 

Silas  1.jpg    Cassandra 2.jpg

 

 

  • L’univers 

3.jpg

 

 

  • L’intrigue 

4.jpg

 

  • Un passage qui te tient à cœur 

5.jpg

« À peine ont-ils atterri dans un grand champ que Silas met pied à terre et s’enfonce jusqu’aux genoux dans les fanes rousses des tubercules. Cassandra en fait autant, et leurs chevaux replient leurs ailes.

Le front creusé de rides soucieuses, le général scrute la pénombre, plus pour guetter le retour de son milos que par crainte d’une attaque-surprise. En effet, la campagne est déserte et immobile, comme figée par quelque sortilège. Pas un brin des fines herbes frisottées ne bouge. En revanche, loin d’être silencieuse, elle résonne sinistrement du cri strident des sophos, ces minuscules insectes sauteurs qui poussent des hurlements effrayants de bêtes enragées.

Il y a encore cent ans, personne n’avait jamais vu ou entendu un sophos au pays d’Olympis. Les campagnes étaient calmes, on prenait plaisir à s’y promener. Mais lors du conflit contre les Faunias, ces derniers se sont servis de ces insectes rugissants pour terroriser l’ennemi. À la fin des hostilités, ils sont repartis vivre en paix dans leurs montagnes, abandonnant aux gens d’Olympis ce bien encombrant présent. Depuis ce temps, les sophos sont légion dans les champs. Les paysans leur font une guerre acharnée pour ne pas les laisser entrer dans leurs villages. Toutefois, il n’est pas rare qu’un soupirant éconduit glisse l’un de ces insectes dans la maison de son rival, dans le seul but de se venger. »

 

  • Une symbolique 

6.jpg

 

  • Ton inspiration 

7.jpg

 

 

  • Une musique qui t’a accompagnée dans l’écriture 

Résultat de recherche d'images pour "« I feel immortal » de Tarja"

 

 

Merci à Ena d’avoir bien voulu répondre à ma petite interview !

#Charlie

 

Plumes Francophones 2018 – Stephanie Delecroix – La Poupée

Merci à Stéphanie Delecroix qui s’est prêtée au jeu de l’interview à l’occasion du Concours des Plumes Francophones.

 

Stephanie-Delecroix.jpg

 

 

  • Pour commencer, est ce que tu peux rapidement te présenter ?

 

Je me suis lancée dans l’autoédition au mois de mai, depuis, j’ai publié quatre romans, Jump, La poupée et les deux premiers tomes de la série broken by elements, broken ice et broken water.

 

  • Pourquoi vouloir participer aux Plumes Francophones ?

 

Tout simplement, pourquoi pas ?

 

  • Quel thème as-tu décidé de traiter ?

 

La poupée est une romance à suspense, mais pas seulement.

 

 

 

Si on parlait de ton livre en images :

 

  • Tes personnages 

Résultat de recherche d'images pour "homme à barbe 3 jours"Résultat de recherche d'images pour "tatouage phrase bras femme"

  • L’univers 

345

  • L’intrigue 

867

  • Un passage qui te tient à cœur 

Je riais toute seule devant mon écran quand j’ai écrit celui-ci :

— Cherry aurait peut-être été utile pour finir… 

Qu’il ose me comparer à un prostitué déclenche un réflexe de rage chez moi, je le gifle. Nous restons un moment face à face, puis un sourire en coin vient s’afficher sur son visage. Il sait qu’il m’a touché, je lui crache à la figure :

— Pauvre con, ta mère aurait mieux fait de t’avaler ! 

Il se redresse, se dirige vers la porte, mais ne peut s’empêcher de marquer un point à sa joute verbale :

— Elle au moins, elle avale !

  • Une symbolique 

9.jpg

  • Ton inspiration 

Résultat de recherche d'images pour "femme qui reve"

  • Une musique qui t’a accompagnée dans l’écriture 

10.jpg

 

Merci à Stéphanie d’avoir bien voulu répondre à ma petite interview !

 

#Charlie