« Mach 2 : Une fille dans le viseur » par Loraline Bradern

  • Mach 2 : Une fille dans le viseur
  • Loraline Bradern
  • 415 Pages
  • Auto édition
  • 18 Mai 2020

Savez-vous que j’ai un nouvel amour ?

Non ? Loraline Bradern m’a fait découvrir la Romance Militaire et j’avoue que je me délecte de chaque mot sous sa plume.

Bon, maintenant que vous savez ça, je vais pouvoir vous parler de son nouveau chef d’oeuvre.

Dans ce nouveau roman, elle nous entraîne dans l’armée de l’air avec Nathaniel. Il est pilote et il est habitué à voir les filles se pamer devant lui pour avoir la chance de finir dans son lit. Seulement, lors d’une soirée, il rencontre Alexandra, dans sa robe rouge à se damner. Elle ne veux qu’une seule nuit. Mais lui est-ce vraiment ce qu’il veut ?

J’ai adoré ce roman fait de rebondissements, tous pleins de rebondissements même, de faits d’actualités autant autour de leur histoire que dans leurs métiers respectifs car Alexandra est professeur des écoles.

On ajoute à une documentation juste impressionnante comme Loraline sait si bien le faire, des descriptions parfaites sur les réalités de deux mondes bien différents. Ajoutons à ça une intrigue bien menée et des quiproquos, vous obtiendrez le savant mélange d’une histoire impossible à poser.

Bon je ne vous cache pas ma frustration au moment de tourner la dernière page. Là, je me suis dis, vite, vite, vite, le tome 2. Je crois que je suis accro. Accro à cette histoire, à cette alchimie entre les personnages, à la plume de l’autrice dont je me délecte ici une fois de plus.

Comment ne pas avoir envie d’en avoir plus… J’ai toujours du mal à commencer une dilogie qui n’est pas terminé, je déteste la frustration et l’attente… Mais ici j’ai fait une exception, car j’étais en manque des ecrits de Loraline après avoir découvert Unité d’Elite en début d’année qui reste gravé en moi comme un des meilleurs livres que je n’ai jamais lu.

Même si Mach 2 ne détrône pas UE, il est d’une qualité exceptionnelle qui vous fera succomber à coup sûr.

Je sais que ce livre a une saveur particulière, et j’ai une pensée pour les institutrices qui travaillent dans des conditions pas toujours faciles. Surtout en ce moment avec les normes sanitaires auxquelles elles doivent faire face pour protéger la santé des bouts de choux dont elles ont la responsabilité. Pour moi, ce n’est pas un métier, c’est une vocation, et la manière dont cela est transmis dans le livre nous montre la passion d’Alexandra pour son métier.

Vous l’aurez compris, j’ai succombé à Mach 2 🎯 et vivement la suite. C’est une véritable coup de coeur 💙💙💙 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s