BLADE ~ Phoenix Ashes

📔 Titre: BLADE « Phoenix Ashes »

📔 Auteur: Fleur Hana

Autoédition

• Date de sortie et disponibilité: 27 septembre 2019 – Numérique et broché

Il y a les cicatrices qu’on voit… et celles qu’on dissimule.

Hannah

Un instant, je réalise à quel point je suis chanceuse d’être si bien entourée par cette immense famille. Et celui d’après, je me rappelle qu’un trou béant creuse ma poitrine et qu’il m’a rejetée. Les émotions que ce constat réveille se bousculent en moi sans délicatesse, m’empêchant de me décider sur une question pourtant très simple.Suis-je heureuse ? 


Blade

Quand je suis près d’elle, je ne raisonne plus. J’y vais à l’instinct. C’est ça qui m’a incité à la repousser. Mais la vie sans elle ? J’essaie, ***, j’essaie et j’échoue. Chaque matin je me dis que c’est le bon, celui où je vais tourner la page et passer à autre chose. Et chaque matin, je sais que je me plante. 


Extrait :

J’entends mon prénom. Des cris. Des murmures. Tous ces sons me parviennent comme si j’étais sous l’eau. Je ne comprends pas. Je comprends tout. Je ne sais plus où se trouve la réalité. Quelqu’un me soutient. Si on me lâche, je tombe. Encore. Une main se pose sur mon épaule, je la repousse. J’essaie de me lever. On me retient. Rien n’a de sens. Des hurlements retentissent. Si fort. Tellement douloureux. Ma gorge me fait mal. Les cris viennent de moi ? Une plainte continue à m’en déchirer les cordes vocales. La sensation de me noyer à l’air libre. Mes doigts qui s’accrochent à quelque chose. Quelqu’un. Les genoux au sol, je me débats quand des bras m’entourent. 

Je remercie Fleur Hana pour sa confiance, ainsi que Sonia qui gère comme une pro 😉

Que vous dire ? Je cherche les mots, les bons mots, ceux qui vous donneraient envie de découvrir ce livre sans hésitation ainsi que ceux qui pourraient parfaitement correspondre à l’intensité brute qui émane de ce texte signé Fleur Hana. En fait, je me rends compte que je cherche souvent mes mots quand il s’agit des écrits de Fleur Hana. Il m’arrive même parfois de ne pas les trouver tant je reste sans voix après avoir lu un de ses romans. Il faut dire que je suis totalement accro à sa plume magique qui ensorcèle et qui exalte. Je suis également une grande adepte de romances avec des bikers dans un univers MC où l’amour flirt avec la criminalité, alors quand Fleur a annoncé cette sortie j’étais vraiment très enthousiaste à l’idée de découvrir son nouveau roman dans un univers qui me passionne. C’est pourquoi dès réception, j’ai tout lâché pour me lancer corps et âme dans cette lecture et j’y ai laissé quelques heures de sommeil et une partie de mon âme. J’ai dévoré BLADE en quelques heures, en pleine nuit. Dès les premières pages, je me suis sentie transportée dans le récit, il m’était impensable et même impossible de poser ma liseuse. J’étais hypnotisée par l’histoire qui se déroulait, par les personnages touchants et charismatiques que l’on apprend à connaitre, par l’écriture captivante de Fleur qui ne nous laisse aucun répit, par l’intensité que l’on ressent, qui rayonne et qui explose. J’attendais Fleur sur ce terrain et c’est une put**** de bombe qu’elle nous propose. Elle sort de sa zone de confort en nous ouvrant les portes d’une romance MC, d’un univers sombre où règne les bikers hors-la-loi et franchement on s’y laisse entraîner avec une facilité déconcertante. C’est put**** de bon !!

Elle nous happe sans retenue dans une ténébreuse et non moins délicieuse torpeur dans laquelle on se retrouve pris au piège. La plume de Fleur a, à la fois, une pudeur naturelle et une intensité déroutante qui ne peuvent nous laisser indifférents. Ce fût un régal, un bonheur et un déchirement de parcourir chaque page de ce livre. Ce livre c’est THE coup de coeur !!

Hannah est la princesse des Phoenix Ashes car son père en est le président. Depuis qu’elle est née, elle baigne dans ce monde aux règles particulières. Mais, la jeune femme a d’autres ambitions dans la vie. Elle s’est émancipé et passe au club de temps en temps pour voir ses parents et quelques amis. Et il y a Blade, ce mec qui la fait frissonner et qui pourtant ne la regarde même pas, étant trop occupé avec les brebis qui l’entourent. C’est lors de sa dernière visite au club que la vie d’Hannah va littéralement changer. Après cette soirée, plus rien ne sera comme avant. Après avoir connu, l’insouciance, la princesse des PA devra surmonter un présent douloureux et composer avec un avenir incertain.

J’ai adoré les personnages de Blade et Hannah et j’ai adoré voir leur couple se former et devenir inséparable alors que rien n’était gagné entre eux. C’est deux là m’ont fait rire, m’ont donné très chaud et m’ont profondément touché. Hannah va vraiment morfler tout au long du livre mais son abnégation et sa force de caractère font d’elle une vraie battante, une jeune femme admirable. Et Blade, alors lui… put**** de bordel de merde !! Ce mec est aussi torride qu’arrogant. J’ai autant eu envie de l’embrasser à pleine bouche que de lui fracasser la tête dans le mur. Bon ok, j’avoue j’ai quand même plus eu des idées coquines que violentes, la faute à mon penchant pour les bad boys. Et Blade c’est le must du bad boy, l’archétype parfait du motard possessif et protecteur, mais sous son cuir c’est aussi presque le gendre idéal. Bref j’aime Blade !!!

Quant à l’histoire… bah je deteste Fleur Hana ! Alors oui, la déesse de la plume qu’elle est, sort de sa zone de confort mais put**** elle nous sort de la notre aussi. Elle nous propose, certe une romance, mais une romance aussi captivante que déroutante. Elle nous transporte dans une lecture intense 100% biker au cours de laquelle je ne savais plus comment respirer. Plus rien n’existait à part les mots qui défilaient, les pages qui se tournaient sans que je ne m’en rende compte. J’ai occulté le monde autour de moi pour plonger irrémédiablement dans celui que nous propose Fleur et j’ai pris une énorme claque qui m’a coupé le souffle. Je suis ébranlée par le côté brut de ce récit et émue par le côté tendre qui s’en dégage. J’ai lu ce livre en apnée, comme hypnotisée par la puissance et la profondeur des émotions parfois contradictoires que Fleur nous impose de ressentir. Elle ne nous laisse pas d’autres choix que de vivre à 200km/h son histoire. Elle nous accule d’émotions en tout genre, elle ne nous laisse aucun répit, elle nous pousse dans nos retranchements, elle nous bouleverse. Quelle femme cruelle ! Voilà pourquoi je la déteste. J’ai souffert autant que les personnages, j’ai pleuré merde !! Et non les scènes érotiques torrides à souhait, tout à fait délectables, qui ont fait flamber ma culotte ne compensent pas pour lui pardonner.

Fleur, si tu veux te faire pardonner… écrit encore sur les Phoenix Ashes car c’est de la bombe atomique !!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s