Petits mens♡nges entre colocataires – Mon avis (#Audrey)

◇ Titre: Petits Mensonges entre colocataires

◇ Auteur: R.C. Boldt

◇ Editeur: Editions Prisma

◇ Date de sortie: 8 novembre 2018 ( numérique et broché )


Une comédie romantique dans l’air du temps.
Entre attirance et cachotteries, la colocation de Maggie et Ryland s’annonce mouvementée !
Lorsque Maggie Finegan quitte son fiancé infidèle, elle n’a pas le choix : il lui faut un colocataire pour conserver son superbe – et onéreux – appartement à Saratoga Springs. En revanche, hors de question de choisir un séducteur : elle est bien décidée à tirer un trait sur les hommes pendant quelque temps.
Ryland James est donc le colocataire idéal : charmant, absolument magnifique… et en couple avec un homme depuis des années. Aucun risque de tomber amoureuse pour Maggie !
Cette cohabitation idéale devient pourtant vite problématique pour la jeune femme : tous les hommes auxquels elle s’intéresse semblent tomber sous le charme de Ryland. Elle-même a d’ailleurs bien du mal à résister à la tentation…
Elle ignore que la situation est tout aussi compliquée pour Ryland : maintenant qu’il s’est prétendu gay, comment avouer à Maggie qu’il lui a menti pour pouvoir vivre à ses côtés ?

* Je remercie les Editions Prisma pour l’envoi de ce service de presse.

Maggie vient de mettre son mec infidèle à la porte de chez elle. Quel connard !! Mais voilà le loyer et cher et elle refuse de quitter cet appartement qu’elle adore et qui est super bien placé. La solution est toute trouvée, elle va prendre un colocataire. Le gagnant est Ryland, séduisant, cultivé, gentil et gay. Le coloc idéal pour Maggie qui ne voulait pas vivre avec un séducteur de première zone. Non ca elle a déjà donné. La colocation avec Ryland est facile, très vite Maggie et lui se lie d’amitié. Mais Ryland est vraiment très attirant et ne laisse pas Maggie indifférente. La jeune femme décide de se remettre en selle et de trouver un mec pour combler ce désir qui l’anime. Ses rencards sont plutôt sympa mais finissent tous par se barrer avec son coloc dès que celui-ci se pointe sans y avoir été invité. Comment réussir à trouver l’étalon qui lui fera oublier son petit… gros faible pour son coloc quand celui-ci s’insinue partout jusqu’à dans ses rêves.

Dans quelle mouise s’est fourré Ryland. Prétendre qu’il est gay et en couple avec un mec (son meilleur ami) pour un appart. Et en plus sa coloc est sexy, les frelons de la ville lui tournent autour. Il adore passer du temps avec Maggie: leurs soirées ciné, les verres de vin liquidés au pub du coin, leurs coups de téléphones au boulot, leurs délires… la seule ombre au tableau c’est l’attirance et le désir qu’il éprouve pour sa jolie colocataire car comment lui avouer ses sentiments alors qu’il est sensé être gay ?

Emportée par la plume légère de l’auteure, j’ai lu ce livre en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « colocataires » et j’ai franchement adoré ma lecture. L’auteure nourrit son récit de dialogues piquants et de scènes cocasses qui rendent la lecture aisée et addictive. Les pages défilent et la lecture est agréable que demander de plus. En utilisant la double narration, l’auteure instaure une intimité avec le lecteur, elle le fait entrer dans la coloc, le rendant témoin des péripéties rythmant la vie des protagonistes. On se régale du début à la fin tant le style est fluide et rafraichissant. C’est une adorable petite comédie romantique divertissante qui tient ses promesses.

Au cœur de sa trame romantico-comique, l’auteure mêle légèreté et profondeur, humour et sentiments, passion et raison de façon aléatoire mais toujours bien travaillée pour apporter ce petit plus qui nous captive. Le style de R.C. Boldt est délectable, frais, décontracté et son roman regorge d’humour et d’émotions. L’auteure a su me faire tomber sous le charme de ses personnages: une maggie fidèle, joyeuse qu’on adorerait avoir comme meilleure amie et un ryland charmant, attentionné qui ferait un super prétendant. En même temps qu’on tombe sous le charme de ces deux là au fur et à mesure qu’on les découvre, on se laisse séduire par la plume rafraichissante et prenante de l’auteure.

Maggie et Ryland sont des personnages hauts en couleur avec une réelle personnalité. Ils forment un duo fort sympathique et attachant qui se complète à la perfection. Les deux colocataires nous entrainent dans le tourbillon de leur colocation enjouée et nous emportent dans une danse langoureuse rythmée de rire et saccadée d’émotions.

A la recherche d’une lecture mêlant la romance à la comédie sur un ton frais et aéré qui se lit sans difficulté, je vous recommande « Petits mensonges entre colocataires ». C’est une bouffée de fraicheur et une bulle de bonheur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s