Rouge, pair et manque

◇ Titre: Rouge, pair et manque

◇ Auteur: Ena Fitzbel

◇ Editeur: EF Editions (autoédition)

◇ Date de sortie: 6 janvier 2019 (numérique)

Il la veut, elle lui résistera… Que le meilleur gagne !
Croupière dans un casino, Isabelle a été promue « meilleure employée de l’année ». Pour la récompenser, Éric, son patron diablement sexy, lui offre une semaine de croisière dans les Caraïbes sur un yacht privé. Le problème, c’est que ce dernier y participe aussi et qu’il entend bien séduire la belle.
Pour parvenir à ses fins, il use de stratagèmes tous plus fous les uns que les autres, comme une chasse au trésor ou une partie de poker déshabilleur. C’est ainsi que débute leur relation, entre paris insensés et défis où tous les coups sont permis ! La situation va se corser avec l’irruption de personnages qui ne leur veulent pas que du bien.
Isabelle n’est pas insensible au charme de son patron, mais elle ne souhaite pas figurer au tableau de chasse d’un homme à femmes. Ce qu’Éric ignore, c’est qu’Isabelle a plus d’un tour dans son sac. Il apprendra à ses dépens que pour gagner, il faut savoir perdre !

Ena Fitzbel a un don pour nous dépeindre des personnages hauts-en-couleur qu’on adore détester et auxquels on finit par s’attacher. Des personnages que tout oppose et qui finissent par se dompter l’un l’autre. À travers « Rouge, pair et manque » elle nous le prouve de nouveau et c’est en tout point, un régal !

J’ai embarqué sur un luxueux paquebot (ça tombe bien, j’ai toujours rêvé de partir en croisière) aux côtés d’Éric et d’Isabelle, son employée ou devrais-je dire sa proie.

Eric a eu un coup de chaud, un coup de foudre pour la jolie croupière qui travaille dans son casino. Après l’avoir longtemps et longuement espionnée, il décide de passer à l’étape supérieure, à savoir la mettre dans son lit. Il va tenter sa chance lors d’une croisière qui le réuni lui et sa belle, élue employée de l’année. Mais la jolie croupière va lui donner du fil à retordre. Qu’à cela ne tienne, Eric est un homme de défis.

Je n’ai pas ressenti de lien particulier avec le personnage d’Isabelle. J’ai eu beaucoup de mal à la cerner. Aucun attachement pour ce personnage distant. J’ai trouvé que son personnage tourne en rond et est trop transparent. Elle est sympathique y a pas à dire mais peut-être trop sage, trop ordonnée, trop laxiste, trop insipide. Bref je ne sais pas mais je n’ai pas trop accroché. Par contre, j’ai aimé son côté joueuse et son petit caractère revêche pour tenir tête à son patron mais son personnage ne m’a pas emballée plus que ça. A l’instar de celui d’Éric. Les seuls moments où Isabelle se lâche et où j’ai eu le sentiment de la voir s’ouvrir sont les passages érotiques dans lesquels la belle révéle sa vraie nature et se montre son un autre jour. Après coup, je me dis que notre croupière cachait bien son jeu. Et que moi, je m’y suis fait prendre. Chapeau l’auteur !

Eric grand séducteur, homme capricieux, colérique, hautain et arrogant né avec une cuillère en argent dans la bouche est le parfait archétype du héros de romance. Avec lui je suis passée par une armada d’émotions. Il m’a horripilée au plus haut point, mais il m’a aussi fait rire et femme qui rit…, il m’a tapée sur les nerfs et il a fini par m’attendrir. Au fil des pages, on voit son personnage évoluer et j’ai beaucoup apprécié de pouvoir assister à cette évolution. Attention du goujat il ne se transforme pas en gentil toutou à sa mémère. Il prend conscience des choses et réfréne ses pulsions. Sa transformation est plus profonde.

Avec une écriture fluide et deliée, Ena Fitzbel narre son récit de 2 points de vue différents. Ainsi, tour à tour, Isabelle et Eric se partagent la narration. Où Isabelle s’exprime tout en finesse et en retenue, Eric est plus cru, plus brut et je dois dire que pour le coup j’ai trouvé son personnage plus sincère. Cette double narration est un point fort dans ce roman. De plus l’auteure arrive à donner 2 intensités distinctes à son scénario le rendant complet et par la même occasion plus passionné. C’est fluide et fort sympathique à lire.

J’ai apprécié de retrouver la plume d’Ena à travers une romance érotique car son écriture est envoûtante. Elle m’a enivrée de scènes érotiques sensuelles que j’ai pris plaisir à dévorer; des scènes brutes et torrides. J’ai également beaucoup ri et parfois pesté. Mais par dessus tout, j’ai aimé cette immersion dans « Rouge pair et manque » car Ena Fitzbel n’a pas son pareil pour nous faire voyager. Elle m’a subjuguée d’endroits magnifiques. Ces descriptions sont tellement réalistes, tellement poétiques qu’on a l’impression d’y être.

Et si, à un moment je commençais légèrement à m’ennuyer dans ce jeu du chat et de la souris entre Isabelle et son détestable patron, l’auteur a renversé la donne, redonnant un bon coup de fouet à sa trame. Et à partir de là, les dés ont étés rejetés pour mon plus grand plaisir car j’ai dévoré cette seconde partie d’une traite. Ena Fitzbel nous entraîne dans un scénario plus haletant dans lequel le côté romance tient toujours un point primordial mais se mélange à une intrigue menaçante. L’alliance des deux est un cocktail détonant et jouissif. Elle réalise un coup de maître avec ce rebondissements car il permet de faire avancer les choses et donner un nouvel élan au couple Isabelle/Eric.

Comme quoi, il faut toujours se méfier de l’eau qui dort ou d’une auteure qui vous embarque en croisière sur un paquebot de rêve à travers les îles caribéennes. Pour embarquer sur les vagues de la plume d’Ena Fitzbel n’oubliez pas votre gilet de sauvetage. Il vous sera très utile pour de ne pas vous noyer face à la déferlante Eric le magnifique ou le maléfique (ou les 2) et il vous permettra aussi de maintenir la tête hors de la houle déchaînée et brûlante, provoquée par la plume enivrante et la proposition délectable d’Ena.

Tout ça pour vous dire que c’est une lecture sympathique et captivante avec laquelle j’ai passé un très agréable moment.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s