WILD CROWS ~ Tome 5 《Rédemption》

Titre: 《Rédemption》 Wild Crows Tome 5

Auteur: Blandine P. Martin

Date de sortie et disponibilité: 22 novembre 2018 – Broché et numérique (Autoédition)


L’amour, la haine.
La vie, la mort.
Une fraction de seconde et toute votre existence peut basculer de l’un à l’autre.
Plus de place pour les certitudes. Une vie à cent à l’heure peut être grisante, mais faut-il encore que la faucheuse ne vienne pas la sabrer.
Alors que le club pensait enfin pouvoir profiter d’un répit bien mérité, les conflits passés resurgissent, piétinant tout espoir d’accalmie.
Partagée entre son amour pour sa nouvelle famille, et la peur de les voir tomber un à un, Joe n’a d’autre choix que de s’affirmer. S’adapter pour survivre, ou mourir par excès d’orgueil, la décision revient au capitaine du navire. Poussé à bout par le destin, Jerry devra faire preuve de sang-froid pour tenir la barre, alors que plusieurs orages éclatent au-dessus des Wild Crows.
De son côté, Ash devra affronter les fantômes d’un passé qu’il avait pourtant décidé d’oublier. Dévoué aux siens, il serait prêt à tout sacrifier pour protéger sa famille, au risque d’y perdre son âme.

* Je remercie Blandine P. Martin pour ce service de presse mais aussi pour sa confiance et sa gentillesse.

Et voilà, toutes les bonnes choses ont une fin. Je viens de tourner la dernière page de la saga WILD CROWS de Blandine P. Martin et je suis partagée entre l’allégresse d’avoir passé de divins moments en compagnie de cette bande de bikers et entre la tristesse de devoir leur dire au revoir. Ils me manquent déjà ! Comme, Blandine l’a annoncé il y a quelques jours, un spin off est prévu pour l’année prochaine donc il faudra que je patiente et vous aussi. De mon côté, les spéculations vont bon train sur le personnage qui sera mis à l’honneur dans ce spin off. Deux noms me viennent en tête et j’adorerai avoir les 2 (Blandine si tu lis ceci 😉).

Bon, revenons à ce final… complètement fou !!

Nous savions que ce dernier tome allait commencer sur les chapeaux de roue et être intense en émotions vu comment se clôturerait le volet précédent. Et moi, j’ai foncé tête la première (pour changer) et ce que je sentais se profiler à l’horizon arriva. La mort a frappé la famille des Wild Crows. J’ai eu un pincement au coeur et puis alors que je pensais que ca irait, Blandine m’a achevée et à broyé mon coeur. Un flot de larmes a inondé mon visage, mon plaid et ma liseuse, au bout de 15 pages seulement. Fichue auteure sadique lol ! Une tristesse affolante et une douleur poignante m’ont saisies, s’infiltrant dans mes veines et mon coeur. Blandine a cette fâcheuse tendance à nous submerger d’émotions et à nous les faire ressentir avec force à travers chaque de ses mots. C’est à la fois sublime et effrayant. Elle parvient toujours à trouver le mot juste, elle use de chaque mot comme d’un marteau qui viendrait fendre la carapace de notre coeur. Et encore une fois, ses mots résonnent, s’infiltrent et se répandent créant une bien jolie mélodie aux accords forts, profonds et harmonieux.

On ne pleure pas tout au long du livre je vous rassure. Petit à petit, les larmes se tarissent et on retourne au quotidien des Wild Crows fait de danger, de passion, de coups d’éclats, de coups durs, de rebondissements… le rythme est haletant et soutenu, on ne s’ennuie pas chez les bikers de Monty valley. Blandine sait nous tenir en haleine, nous surprendre en se renouvelant, brouiller les pistes et nous sortir des sentiers battus. On grogne, on soupire, on rit… on vit littéralement Wild Crows. Chaque chapitre est un bonheur à découvrir. Les pages defilent à la vitesse folle d’une harley sur les routes de Monty Valley. C’est une lecture grisante qu’on dévore avec empressement et délectation. Puis la fin tant redoutée arrive, bientôt trop rapidement mais c’est une lecture qui restera gravée dans les coeurs et les mémoires. Dans cet ultime opus, l’auteur nous propose un final intense et surprenant en gardant la tonalité singulière qu’elle a donné à chacun de ses tomes mais elle y ajoute un je-ne-sais-quoi de différent. Elle nous impose ses bikers, ses choix, sa plume et la seule chose à faire est de se laisser transporter dans cet univers littéraire époustouflant.

Ce dernier tome est à l’image de la saga: il est profond et tumultueux, touchant et intense, exaltant et fédérateur. Après cette saga, qui ne rêve pas de porter le blason des Wild Crows ?

C’est toute la saga qui est un coup de coeur. Pour son univers sombre, profond et addictif, pour ses personnages charismatiques et touchants, pour son écriture chantante et entêtante, pour ses émotions contradictoires, exquises et bouleversantes. On sort de cette saga complètement déboussolé, épuisé mais ravi et avec le sentiment exaltant d’être vivant, exalté par le jet continu d’adrénaline littéraire que Blandine n’a cessé d’injecter dans nos veines. On laisse son coeur et son âme chez les Bikers de Monty Valley.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s