Plumes Francophones 2018 – Jordane Cassidy – A votre Service – Tome 1

Merci à Jordane Cassidy qui s’est prêtée au jeu de l’interview à l’occasion du Concours des Plumes Francophones.

 

jordane-cassidy.jpg

 

 

  • Pour commencer, est ce que tu peux rapidement te présenter ?

 

Jordane Cassidy, auteur anciennement éditée qui a fait le choix volontaire de devenir auteur indépendant depuis cette année, après avoir récupéré les droits de ma précédente histoire. C’est donc ainsi que je me suis retrouvée à mettre mon feel good dans le concours des Plumes Francophones.

J’écris de la romance, plus particulièrement des sagas. C’est un format qui me plait. Je peux développer plus qu’une intrigue amoureuse : un univers. J’ai donc deux sagas en cours : À votre service ! qui est une romance feel good prévue en 2 tomes, et Je te veux ! qui est une romance érotique prévue entre 6 et 8 tomes. La moitié a été publiée. Je sévis depuis 2015 dans le milieu de l’édition, même si j’écris depuis 2008 via l’univers des fanfictions.

 

  • Pourquoi vouloir participer aux Plumes Francophones ?

 

Parce que je n’avais rien à perdre. Quand on est indé, on a la chance de pouvoir tester et analyser chaque action sur ses livres. Ce concours apporte une visibilité, et permet aussi de se jauger parmi les collègues indés. On agrandit aussi son réseau, on découvre, on apprend encore. Bref, c’est toujours mieux que de ne rien faire ! Et pour une fois que ce sont les indés qui sont mis en avant, il faut en profiter ! Pour l’instant, je ne regrette pas. Et puis si je venais à gagner, on dira que ce sera ue cerise sur le gâteau !

 

  • Quel thème as-tu décidé de traiter ?

 

Quand j’ai écrit le premier tome de À votre service !, j’étais dans une déprime éditoriale. J’avais besoin de fraîcheur, de gaieté, d’apaisement. Le feel good s’est donc imposé à moi dans mon écriture. J’ai déjà une prédisposition à l’humour et je voulais une lecture cocooning, une lecture qui fait du bien, qui donne la banane, comme on peut le voir sur la couverture. Le personnage de Camille apporte cette lumière, cette chaleur et ce pep’s qui réconforte.

Je voulais aussi traiter de thèmes très adultes, dans lequel on peut se reconnaître. Le thème de l’avenir et des rêves fut le premier. Chacun a des rêves dans la vie, mais les avons-nous réalisé ? Pouvons-nous le faire ? Avons-nous tout à disposition pour le faire ? Le personnage de Valentin représente cette prise de conscience entre routine et nouveautés, entre ce que nous avons de sûr et ce que nous pourrions gagner ou perdre si nous venions à sortir de cette routine du quotidien. Parfois la réalité nous oblige à revoir nos rêves…

Le second thème est celui de la famille. On est conditionné pour former une famille tôt ou tard. Mais encore faut-il trouver la bonne personne, celle qui a les mêmes idéaux sur la famille que l’on veut créer. Valentin est aussi dans cette optique. Il est avec quelqu’un, Cassandre, mais est-il heureux avec ? Est-ce la bonne personne ? Celle qui sera sa moitié pour le reste de sa vie ? Ne perd-il pas du temps ? Comment va évoluer son couple ? Il est dans un tournant avec elle où toutes ces considérations arrivent et donnent à réfléchir sur lui, sur eux. Lorsque Camille arrive, elle apporte une vision de la famille avec un grand F. Une famille très exubérante de bonté et de joie, bruyante et soudée. Elle incarne cette bulle dans laquelle on aime se retrouver le soir après une grosse journée de travail. Tout ce qu’il rêve d’obtenir un jour.

Le troisième thème est celui de l’infidélité. Il est très dur de résister à ses sentiments contradictoires tout comme il est très dur de trouver des excuses. Etre infidèle peut être aussi mal vécu. J’explore un pan de l’infidélité, du triangle amoureux à travers ce qui est symbole de sécurité et symbole de renouveau, ce qui nous rassure et ce qui nous délivre. On en vient à se demander ce qu’est l’amour véritable. On pense aimer et il nous tombe une personne en face qui remet tout en cause. On ne contrôle pas ses sentiments, on s’interroge, on refuse de croire qu’ils existent, que cela peut être un sentiment d’amour, mais finalement on craque un peu plus chaque jour avec cette impression de culpabilité qui vous ronge de l’intérieur en se disant qu’on a peut-être tout faux. On se pose la question du béguin, on se dit que la nouveauté peut être un piège. Et pourtant… Faire un choix, blesser immanquablement quelqu’un, ce sont des choses qu’on ne souhaite pas.

 

 

 

Si on parlait de ton livre en images :

 

  • Tes personnages 

La couverture du tome 2 en visuel pour une sortie prévue en 2019.

 

Sinon Camille je mettrais un soleil pour la représenter car elle est solaire, et Valentin…

52

Oui, c’est la maison qui rend fou des douze travaux d’Asterix lol ! Parce qu’il est architecte et parce que son cerveau, c’est un sacré bordel qui rend fou avec la présence de Camille à ses côtés lol

  • L’univers

53

 

  • L’intrigue 

54

Alors c’est l’histoire d’un mec (lol !) qui doit choisir entre deux avenirs !

 

  • Un passage qui te tient à cœur 

55

 

  • Une symbolique 

Il y a la banane de la cover, mais je mettrais aussi l’Ice Mint !

56

 

  • Ton inspiration 

 

Oula, il y a tant de choses qui m’inspirent ! Mais le plus gros de mon inspiration, ce sont les mangas !

Ici, pour l’omu rice, l’omelette ketchup de Camille, c’est une spécialité japonaise qu’on retrouve souvent dans les mangas, comme dans skip beat par exemple.

 

  • Une musique qui t’a accompagnée dans l’écriture 

Euh… j’écoute de tout ! Je laisse ça aux lecteurs de trouver leur playlist !

 

 

Merci à Jordane d’avoir bien voulu répondre à ma petite interview !

Merci d’avoir pensé à moi ! ^^

#Charlie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s