Lilly The Kid

Titre: Lilly The Kid

Auteur: Lisa Mars

Éditeur: BMR

Date de sortie:

– numérique: 29 juin 2018

– broché: 29 août 2018


Lilly est amoureuse de Simon depuis qu’elle est enfant. Il est beau, intelligent, joue de la guitare, compose ses propres chansons et… a neuf ans de plus qu’elle.
Le prince charmant idéal ( ou presque).
Simon ne regarde pas Lilly comme elle le voudrait. Pour lui, elle ne sera jamais que « Kid » : la petite sœur complice qu’il n’a jamais eue, celle avec qui il passe tous ses étés. Pourtant, le jour des dix-sept ans de Lilly, tout va basculer…
Lorsqu’ils se retrouvent, sept ans plus tard, plus rien ne les lie. Simon est devenu une star internationale de rock ; Lilly travaille dans l’événementiel en province.

À défaut de rattraper le temps passé, pourront-ils changer le futur ?

Avant toute chose, je vais m’arrêter sur la couverture. Je trouve qu’elle reflète à merveille l’esprit du roman. Certains diront qu’elle ne paie pas de mine mais elle est pour le moins atypique, très girly et surtout très différentes des couvertures de romances habituelles. Mais, c’est bien une romance que j’ai lu. Et sincèrement, je trouve cette couverture d’une simplicité rafraîchissante. Le titre en écriture colorée et girly avec le visage en néon sur un fond de briques noires attire l’oeil et donne ce côté mystérieux qui fait qu’on a envie de découvrir ce qui se cache à l’intérieur.

En tournant la première page, le lecteur se sent immédiatement transporté dans un fabuleux conte de fée, mais attention un conte de fée réservée au grandes filles sages…ou pas.

BMR a gardé l’esprit de la première couverture (celle de la version en autoédition) et c’est un pari gagnant. J’adhère totalement. Cette couverture est une tuerie !

Entrons dans ce conte de fée pour grandes…

Nous faisons de suite la connaissance de la jolie Lilly. Une jeune femme accomplie, belle comme un coeur, dévouée, courageuse et attachante. Lilly travaille dans l’événementiel. C’est d’ailleurs lors d’une soirée organisée par sa boîte qu’elle va revoir son premier Amour, Simon. Le Simon qui était son ami, le Simon qui fût son 1er amour et le Simon qui est, aujourd’hui, devenu une rock star planétaire, le Simon sexy en diable qui ne la laisse pas indifférente malgré son aversion pour lui et 7 années passées qui lui ont laissé un goût amer.

Après 7 ans sans nouvelles de Lilly, Simon tombe sur elle lors d’un concert à Paris. Un concert donné par son groupe de rock, au pied de la tour Eiffel, cela aurait pu être romantique pour des retrouvailles mais les rancoeurs de nos 2 protagonistes sont bien trop présentent pour laisser place au romantisme. Simon a une réelle rancune contre Lilly et n’est pas tendre avec elle. De son côté, Lilly préfère l’éviter. Nous, on se demande bien pourquoi ? Surtout qu’il emane d’eux une indéniable et électrique attraction sexuelle.

7 ans plus tôt, Lilly était une adolescente de 16 ans à croquer avec des formes naissantes. Une adolescente dans ses premiers émois amoureux.

Simon était déjà un séduisant jeune homme qui plaisait aux femmes. Il ne voyait en Lilly qu’une amie, la jeune fille qu’il retrouvait tout les étés, avec qui il s’amusait sur la plage et qu’il cherissait comme la prunelle de ses yeux, un peu comme sa petite soeur.

Mais cet été là, il y a 7 ans, tout a changé et à bouleverser leur relation et leurs vies. La nuit des 17 ans de Lilly tout a basculé et rien n’a plus jamais été pareil.

En 7 ans, Simon est devenu mondialement célèbre et Lilly a poursuivi sa vie avec des bagages surprenantes. D’amis, ils sont devenus étrangers, presque ennemis.

Comment 2 êtres autrefois si proches, ont-ils pu s’éloigner autant ? Et pourquoi se détestent-ils ? Que s’est-il donc passé cette fameuse nuit du 9 août, 7 ans plus tôt ?

Cette histoire est narrée à 2 voix et à la première personne. J’aime beaucoup ce procédé de double voix qui apporte une atmosphère plus éclairé et complète de l’histoire. Tour à tour, Simon et Lilly nous livrent intimement et tout en finesse des pans de leurs vies et de leurs passés. Ils nous confie leurs doutes, leurs craintes, leurs sentiments de façon touchante, épurée et sincère. C’est un des aspects du livre que j’ai le plus apprécié. La simplicité et la singularité des personnages. Ils sont touchants et attachants. Je suis littéralement tombée sous leur charme. Ensemble, ils font des étincelles.

L’auteur nous téléporte, avec aisance, entre présent et passé tout au long de son livre. Des chapitres flashbacks narrés par les personnages 7 ans auparavant. Un style atypique et grandement rafraîchissant. L’auteur a bien joué sur ce tableau. Quand Lilly nous parle de l’été de ses 17, on a vraiment à faire à une ado avec son langage, sa gestuelle… puis dès le retour dans le présent, on retrouve la femme forte et accomplie sauf au contact de Simon où Lilly se liquéfie, perd ses moyens et devient guimauve. Face à la rock star, elle a l’impression d’être redevenue cette adolescente folle amoureuse d’un homme et invisible à ses yeux. Idem pour Simon qui est plus joueur, plus taquin et plus aventurier dans son présent alors qu’il était plus sage et doux 7 ans avant. Il faut dire que les conditions sont différentes également et ça apporte beaucoup du piment à la trame. Je me suis éclatée avec cette lecture !

Sans prise de tête, c’est une lecture facile à lire et dont on se délecte avec bonheur. Ce fût ma première rencontre avec la plume de Lisa Mars et je dois dire qu’elle m’a agréablement surprise et totalement conquise. Les mots coulent de façon fluide comme une eau claire et limpide. On s’abreuve de chaque mots et cette jolie romance devient carrément addictive. Telle une assoiffée dans le désert, j’ai dévoré cette histoire qui fût une grande bouffée de fraicheur. Pour un premier roman, l’écriture est légère, prenante, assez remarquable et sympathique à lire; le scénario proposé est bien mené et l’auteur nous happe dans son histoire. J’ai sincèrement apprécié mon voyage dans l’univers de Lisa Mars et j’y reviendrai, c’est une certitude.

Lisa Mars a su donner à son récit une tonalité singulière et remarquable. Un récit divin dans lequel elle a subtilement inséré des petites et délicieuses touches de sensualité. Un récit envoutant qui fourmille de beaucoup, beaucoup d’émotions. Lilly the Kid c’est un conte dans lequel les personnages sont plus vrais que nature, attachants et touchants auxquels on peut s’identifier et dont on peut suivre l’évolution. Que Disney en prenne de la graine lol. La relation naissante entre les deux protagonistes s’apparente à une jolie harmonie des sens tantôt brute, tantôt ardente et sincèrement émouvante. La trame est agréable à découvrir, à parcourir du début à la fin et elle est agrémentée de quelques scènes érotiques vraiment divines. Un régal de sensualité.

C’est un livre qui fait du bien, un livre plein d’émotions et rafraîchissant. Ça respire la passion, la fraîcheur et l’amour. Ce livre est un ovni dans le paysage de la new romance. J’adore !! Une bien jolie romance à lire sans modération.

Une belle découverte et une auteure à suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s