WITH YOU

Titre: With you

  • Auteur: Amélie C. Astier (Amheliie) et Mary Matthews (Maryrhage)
  • Editeur: Milady
  • Date de sortie: 21 mars 2018

Il y a quatorze ans, les vies de Reagan et de Vic se sont liées à jamais. Ils ont été kidnappés et séquestrés durant leur adolescence. Ensemble, ils ont vécu le pire, et en secret, ils se sont aimés malgré leur calvaire. Mais une fois que leur captivité a pris fin, la vie les a séparés.

Aujourd’hui, alors que la justice s’apprête à être rendue, leurs chemins vont se croiser de nouveau. Ils ont changé, et les stigmates de plusieurs années de souffrance ont forgé leurs existences. Lorsque le présent les replonge dans ce passé de cauchemar, Reagan et Vic vont découvrir que les blessures infligées à cet amour sont loin d’être refermées.

*Merci aux éditions Milady pour cette lecture.

Reagan et Vic étaient très liés durant leurs adolescences. Ils ont vécus le même enfer, enlevés à leurs familles, séquestrés et maltraités. Ils étaient un soutien l’un pour l’autre durant ces longues années de captivité. Ils se sont même aimés comme des amis puis comme des amants. Mais une fois libérés, leurs chemins se sont séparés.

Voilà plusieurs années qu’ils ne se sont pas vu. Ils se retrouvent lors du procès de leur bourreau. Un moment tant attendu et à la fois tant redouté. Ce monstre doit payer mais qu’il va être difficile de devoir l’affronter de nouveau. Alors qu’ils pensaient leurs blessures refermées, ils sont de nouveau replonger en enfer et doivent de nouveaux affronter cette douleur qui ne les laissera jamais en paix. Alors qu’ils pensaient avoir tourné la page de leur amour d’adolescent, ils sont rattrapés par leurs sentiments.

Pour nous narrer cette histoire, les auteurs oscillent entre passé et présent. Ainsi des chapitres se situent au moment du procès, dans le présent soit plusieurs années après les faits. Et d’autres chapitres relatent les événements s’étant déroulés lors de la séquestration des jeunes gens. De mêmes que les personnages se partagent la narration. Nous avons les points de vue de Vic comme ceux de Reagan. J’ai beaucoup apprécié cet optique et l’ensemble est rondement et divinement bien mis en scène. Je tire mon chapeau au duo de plume pour cela. Elles ont créé un univers absolument transcendant avec de la profondeur, du réalisme, de l’intensité et tellement d’émotions.

Voilà longtemps qu’une lecture ne m’avait pas brisé le cœur. C’est une lecture avec laquelle j’ai littéralement fusionnée et qui m’a emportée très loin.

Voilà longtemps que je n’avais pas pleuré au point de devoir poser le livre et reprendre mon souffle, au point de sentir mon cœur se serrer si fort que ça m’en faisait presque mal. Une lecture qui m’a fait trembler et suffoquer de douleur.

Voilà longtemps que je n’ai pas eu envie de crier, de me revolter et de réécrire toute l’histoire, parce que c’est trop… à fois trop magnifique, trop intense, trop triste, trop réaliste, trop bien ficelé, trop douloureux, trop cohérent, trop trop tout…

Je n’ai pas de mots assez forts pour décrire à sa juste valeur ce roman. Ce merveilleux roman !! L’histoire de Reagan et Vic est bouleversante, poignante et d’une profondeur hors norme. Elle est aussi violente. Ce n’est pas une lecture facile. C’est une Dark et une vraie dark.

Des enfants, adolescents comme Vic et Reagan il en existent des centaines à travers le monde. Cette histoire retrace une partie réaliste de l’enfer vécue par ces êtres humains. Alors oui cette histoire et fictive, mais on sait que ça existe. Que l’horreur existe. On se prend cette réalité en pleine figure et ce n’est pas évident à lire. Mon coeur s’est soulevé plusieurs fois, la nausée jamais loin. Pourtant, j’ai dévoré ce livre. Il me faisait mal mais je ne pouvais pas arrêter de lire, c’est comme si j’étais envoûtée. Je l’ai posé plusieurs fois pour sécher mes larmes, pour respirer mais j’y revenais toujours. Je voulais être là pour eux. Leur dire que tout irait bien, qu’ils allaient s’en sortir. C’est une fiction et pourtant je me sentais si impuissante.

J’ai pleuré pour Reagan. Ses démons intérieurs, sa douleur étaient si profonds et intensément narrés que j’ai eu l’impression de les ressentir. J’aurai voulu les absorber pour qu’il ne souffre plus. J’ai souffert avec Vic. Sa détresse, sa douleur et comme pour Reagan, je priais pour que son enfer s’arrête.

Les passages au moment des faits ont été un calvaire à lire. Les passages au moment du procès peut-être moins difficiles. Mais Reagan et Vic auront malmené mon coeur. Autant qu’ils l’ont été.

Et à travers l’enfer, Amélie et Mary sont parvenues à dépeindre une sublime histoire d’amour. Wouah !!! C’est une tuerie !!

Si je devais vous convaincre de lire ce livre, je dirais qu’il ne faut pas vous arrêter sur la violence et l’horreur de l’histoire, mais plus à l’histoire d’amour qui nous inonde de sa sincérité et de sa beauté, qu’il faut s’attarder sur la façon dont parfois les destins tragiques se tissent, que de la noirceur peut naître l’espoir et l’amour, que derrière le noir, il y a la lumière. Je vous dirais que chaque mot à lire est intense, douloureux, puissant, et que cette histoire retourne les tripes et le cœur, et que même une fois le livre refermé, je pleure encore.

Est-ce que c’est un coup de cœur ? Oui, parce que c’est une histoire qu’on porte longtemps en soi, qui marque de façon indélébile nos coeurs, qui reste en tête, qui s’accroche à notre âme et qui nous hantera même une fois terminée.

2 réflexions sur “WITH YOU

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s