INTERVIEW by Audrey ~ Un moment avec… Estelle Every

Estelle Every, femme dynamique et généreuse, maman comblée et auteur d’Endless Night a répondu à mes nombreuses questions rien que pour vous.

Estelle a commencé sur la plateforme Fyctia… son histoire érotique et Additive a été publiée sous le label La Condamine (filiale Hugo Romans).

« Endless Night » est disponible en numérique depuis le 18 janvier dernier.

Elle vous parle d’elle, de son roman, de ses projets… en toute honnêteté.

Bonjour Estelle, merci d’accepter de répondre à mes questions pour Lire ses Rêves.

🔹 Pour commencer, une facile. Comment vas-tu ?

– Bonjour Audrey, et bien suite à la lecture de la chronique sur Lire ses Rêves, ça ne peut qu’aller bien ! 🙂

🔹Peux-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

– Je vis dans le sud de la France avec mon mari et mes deux filles. J’ai 31 ans (plus pour longtemps mais je profite de mes trois derniers mois !) et je travaille dans le domaine de la parfumerie.

🔹 Quelle genre de femme es-tu ?

-Compliquée lol ! Non, je suis fidèle, en amour comme en amitié, mais étant née le jour de la St Fidèle c’était écrit dirait-on. La famille est très importante pour moi même si parfois je maintiens une distance pour m’occuper de la mienne.
J’adore voyager, ce que je n’ai plus eu l’occasion de faire depuis quelques années à mon grand regret.
Grande curieuse, j’ai soif d’apprendre de nouvelles choses. Du coup je m’éparpille un peu parfois, mais je travaille dessus !

🔹 Cites 3 traits principaux de ton caractère ?

-Tout dépend du point de vue… Je peux être curieuse, spontanée et … impatiente selon mon mari. Tandis que ma mère te dirait : décidée, ambitieuse et sincère.

🔹 Qu’aimes-tu le plus chez toi ?

-Peut-être le fait d’être ouverte d’esprit.

🔹Qu’aimes-tu le moins chez toi ?

– Je suis exigeante avec moi-même et avec les autres. Quand je donne ma parole, je la tiens et j’attends la même chose de la part des autres.

🔹 Quelle est ta plus grande peur ?

-L ’échec…

🔹 Quelle est ta plus grande réussite ?

– Si l’on considère les nombreuses heures d’accouchement, les longs mois d’allaitement et l’éducation, je répondrais : mes filles !!

🔹Tu es auteur mais c’est quoi être auteur pour toi ?

– Je dois t’avouer que je ne sais pas si je suis une auteure. Enfin, c’est compliqué mais je ne me suis jamais considérée comme une « créative », et bien écrire le français m’a toujours paru normal puisque c’est ma langue maternelle. Donc j’ai toujours pensé qu’écrire était donné à tout le monde et que l’auteur était celui qui écrivait et était édité. Un être mystérieux et intouchable, très éloigné de moi et de ma réalité.
Mais bon, étant donné que j’aime les êtres imaginaires mythiques (les licornes sont mes amies :)), j’accèpte d’être rangée dans la catégorie auteure.
Au final, être auteur c’est avoir des histoires plein la tête, des personnages qui te hantent et viennent te raconter leur vie jusqu’à ce que tu cèdes et que tu la transcrives en papier. Etre auteur c’est aussi être un peu solitaire (beaucoup moins grâce à Fyctia mais j’y reviendrais), avoir les mains qui démangent d’écrire, des notes un peu partout sur papier ou dans le téléphone. C’est aussi voir un panneau publicitaire dans la rue et se dire « ah oui, ça ferait une bonne histoire ». C’est avoir un cerveau en ébullition permanente, des scénarios plein les tiroirs.
Etre auteur c’est avant tout et surtout un amour des mots. Ce que j’ai toujours eu, en lectrice d’abord et en écrivaine ensuite.

🔹 Depuis quand écris-tu ?

– Si l’on prend en compte l’école, depuis petite. Si on parle d’écrire des romans, depuis 2012, ma petite révolution personnelle coïncidait avec la fin du calendrier maya 😉

🔹Pourquoi avoir tenter l’aventure Fyctia ? Qu’est ce que cela t’a apporté ?

– Je suis arrivée sur Fyctia en touriste/lectrice, j’ai vu de la lumière et je suis entrée ! Le truc c’est que j’y ai trouvé tellement d’auteurs et de talents et de magie, que je ne l’ai plus quitté.
J’ai d’abord lu des séries (Fire Crush de Robyne Max Chavalan, Make me bad de Elle Séveno), puis je me suis dit « allez je teste un concours » mais j’ai tout de suite vu que les autres auteurs avaient un énorme talent et je ne savais pas ce que moi je pouvais apporter. Donc j’ai arrêté. Avant de me remettre sur un concours Univers Alternatif avec une version retravaillée de mon premier roman.
Quand le concours érotique Nuit Blanche a été annoncé, je me suis dit que ça semblait vraiment très fun et que j’avais beaucoup d’idées. Je me suis lancée.
L’aventure Fyctia m’a permis de rencontrer énormément d’auteures exceptionnelles, toutes plus douées les unes que les autres. J’ai intégré une vraie communauté que je ne veux plus quitter ! Cela m’a faite grandir dans mon écriture, un concours demande beaucoup de temps mais cela permet de rencontrer ses lectrices. De savoir ce qui plaît ou ne plaît pas dans l’intrigue et donc de faire évoluer un roman.

🔹Comment as-tu gérer la publication des chapitres… ?

– Je me suis attachée à garder un rythme tout au long du concours. En fait, voici la métaphore qui représente le mieux un concours Fyctia : avant le concours j’étais une joggeuse du dimanche, pendant le concours j’étais une athlète qui préparait un semi-marathon. Le rythme est donc très intense. Mais on est porté par la communauté et ses retours. Je me souviens avoir lu des commentaires le matin en allant à ma voiture et d’avoir été sur un petit nuage la journée entière. Et oui, c’est l’effet que peuvent avoir les lectrices sur les auteures !!

🔹Quel genre de littérature écris-tu ?

-J ’ai découvert l’érotique avec le concours Nuit Blanche et ce fut une révélation. Pour autant, je ne vais pas abandonner la New Romance.

🔹Comment as-tu réagi en apprenant qu’ Endless Night allait être publié ?

– J’étais hyper heureuse mais en gardant les pieds sur terre : il restait tout le travail éditorial à réaliser et surtout les lectrices à séduire.

🔹L’écriture est ton activité principale ou as-tu un travail à côté ?

– L’écriture n’est pas (encore ?) mon activité principale. Je travaille dans le domaine de la parfumerie. Un univers glamour et agréable.

🔹Quelle place tient I’écriture dans ton quotidien?

– J’ai constament des idées de personnages, d’histoires, de dialogues… Et j’écris presque tous les jours. Presque car parfois j’ai besoin de m’éloigner pour mieux revenir.

🔹Qu’est ce qui t’as donné envie d’écrire ?

– Ah ! Je suis une pipelette lol ! A tel point que mes professeurs de primaire me surnommaient « la gazette ». Ecrire est un moyen d’expression puissant et plus posé. Je peux être parfois maladroite dans mes paroles alors qu’en écrivant je fais mieux passer mes idées.

🔹Quelles sont tes passions autres que l’écriture?

– Les voyages !! Si je pouvais passer mon temps à droite et à gauche, je le ferais. Enfin, c’est un peu le cas avec mon job qui nécessite des déplacements quotidiens.

🔹Quel est ton genre de lecture de prédilection ?

– Je peux lire de tout pourvu que le livre me parle. J’ai quand même une prédilection pour la romance.

🔹A quoi occupes-tu tes journées quand tu n’écris pas ?

– Heu, tu veux dire en dehors du boulot, des enfants, du mari et de la maison ?? lol
Je me suis découvert un goût pour le coloriage dernièrement. Et non ce n’est pas réservé aux enfants ! J’aime les travaux manuels, la déco, le shopping, la lecture.

🔹Parlons de Endless Night qui est ton premier roman dont la 1ere partie (numérique) est sortie chez La Condamine en janvier dernier…

– Endless Night c’est … l’histoire d’Auxane, jeune journaliste franco-russe que l’on suit lors de son enquête en Russie. Une affaire qui la conduit au sein d’un club très spécial, le Secret, dirigé par Grigori Alekseï, un patron séduisant et mystérieux.
Endless Night est un livre atypique, à cheval entre l’érotique et la New Romance avec une pointe de thriller.

🔹D’où t’est venue l’inspiration pour ce récit ?

– Le thème « Nuit Blanche » m’a tout de suite fait penser aux nuits blanches de St Pétersbourg. De juin à juillet, le soleil de ne couche pas et les pétersbourgeois en profitent pour sortir faire la fête. Les ponts de la ville se relèvent. C’est un symbole touristique de la ville.

🔹T’es-tu inspirée personnages réels, de faits réels… ?

– Concernant le physique de mes personnages oui. Auxane l’héroïne avant dans ma tête une forte ressemblance avec Iris Mittenaere, notre ex miss France et miss Univers.
J’ai aussi vu des reportages sur Arte à propos des jeunes femmes russes et de leur envie de trouver un mari en Europe de l’Ouest. Ce qui donnait lieu à des cours assez spéciaux (je ne détaille pas pour ne pas spoiler), mais du coup oui, des faits réels si on peut dire.
L’intrigue concernant l’Arctique concerne aussi des faits réels : la souveraineté des terres arctiques est vraiment disputée. D’énormes réserves naturelles de pétrole et de métaux précieux s’y trouvent. On imagine bien les convoitises que cela engendre… En revanche, toute l’affaire que j’ai décrite est fictive (enfin j’espère lol).

🔹 Si tu devais donner envie aux lecteurs de découvrir ton roman en 3 mots, ça serait lesquels ?

-Addictif
-Atypique
-Exaltant

***UN EXTRAIT*** (juste pour vous tenter un peu…)

***A LIRE*** (toujours pour vous tenter):

Chronique ENDLESS NIGHT

🔹Des projets à venir dont tu peux nous parler ? On est curieux 😉

– La suite d’Endless Night évidemment. Je ne peux pas laisser mes personnages dans cette situation 😉
– Une romance que j’ai commencée sur Fyctia, Happily Ever After, que je veux poursuivre.

✴AU CHOIX:
( tu peux argumenter si tu le souhaites )

🔹Mer ou montagne ?

-MER sans hésiter ! Et là je me revois sur le sable blanc des Caraïbes au Mexique…

🔹Salé ou sucré ?

-Sucré, y a même pas besoin d’argumenter là !!

🔹Thé ou café ?

-Ni l’un, ni l’autre.

🔹Ange ou démon ?

-L’un et l’autre en alternance.

🔹Romance ou thriller ?

-Romance !!

🔹Jour ou nuit ?

-Nuit

🔹Chocolat blanc ou noir ou au lait?

-Chocolat au lait

🔹Broché ou liseuse ?

-Liseuse

🔹Baskets ou talons hauts ?

-Baskets

🔹Blanc ou noir ?

-Noir

✴PARLONS DE TOI:

🔹Tu es plutôt drôle ou ennuyeuse ?

-A toi de deviner avec mes réponses précédentes !!

🔹Plutôt aventurière ou peureuse ?

– Aventurière

🔹 Plutôt sage ou passionnée ?

– Passionnée

🔹Plutôt organisée ou bordélique ?

– Bordélique

🔹 Plutôt timide ou extravertie ?

– 100% extravertie selon un test tout récent. Je n’ai jamais considéré que ma vie avait quelque chose de si extraordinaire que j’aie besoin de la cacher 😉

✴ CHEZ TOI :

🔹Ton livre de chevet actuel :

– Plusieurs en fait : Heroes de Battista Tarantini, Prude à Frange de C. S. Quill et Darker de E. L. James.

🔹Ton dernier livre coup de coeur :

– Enorme coup de cœur pour Blue Sunrise de Chlore Smys.

🔹Ta série tv préférée :

– Immense adepte de séries TV, la question est cruelle. J’hésite entre Buffy et Breaking Bad

🔹Ton film préféré :

– Je dois avouer que je déteste les questions « quel est ton truc préféré » mais ça serait Dirty Dancing, parce que danse, BO, et Patrick Swayze quoi !

🔹 Ton endroit préféré pour écrire :

– Mon canapé !

🔹Il y a quoi dans ton sac à main :

– Des clés, des mouchoirs, mes papiers, ma trousse « urgences féminines », mon téléphone (IMPOSSIBLE de sortir sans).

🔹Les 3 choses indispensables dans ton dressing :

– Une petite robe noire sexy, des escarpins et une paire de baskets (ouais je sais lol).

🔹Ce que tu emmènerais sur une île déserte :

– Je n’irais pas sur une île déserte à moins de faire Koh Lanta !!!

✴ Portrait chinois:
Si tu étais … tu serais … ( tu peux argumenter si tu le souhaites )

🔹Un livre :

un mélange entre le Da Vinci Code et Autant en Emporte le Vent avec un soupçon des Fleurs du Mal.

🔹Un personnage de dessins animés :

Tintin, il enquête, il voyage…

🔹 Un film :

Billy Eliot car j’adore la danse et en ai fait pendant des années et puis surtout pour la capacité du personnage à s’en sortir en partant d’un contexte défavorable.

🔹 Un animal :

le tigre – c’est mon signe chinois lol

🔹Une pâtisserie :

une tarte au citron meringuée, simple de prime abord mais délicieuse et piquante à la dégustation

🔹Une saison :

l’été parce que soleil et chaleur et barbecue et apéro et piscine et…

🔹Une personnalité :

aucune idée…

🔹 Une chanson :

Million Eyes de Loïc Nottet. Moi aussi j’étais la cible des moqueries et des coups bas au collège donc je me sens touchée par les paroles de la chanson.

🔹 Une pierre précieuse :

je sèche totalement.

🔹 Une couleur :

je suis à fond dans les nuances de rose en ce moment.

* Une dernière question:
Aurons-nous la chance de te voir au salon du livre de Paris en mars prochain ?

– Vous pourrez m’y croiser en tant que lectrice 🙂

( Audrey: j’espère bien te croiser et avoir une petite dédi dans mon super cahier )

—> Merci d’avoir pris de ton temps pour répondre à mes questions et d’avoir jouer le jeu du portrait chinois. J’espère avoir un jour Endless Night en papier dans ma bibliothèque 😉

#Audrey 💋

2 réflexions sur “INTERVIEW by Audrey ~ Un moment avec… Estelle Every

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s