Endless Night

Titre: Endless Night

Auteur: Estelle Every

Editeur: La condamine

Date de sortie: 18 janvier 2018 (numérique)

Les nuits blanches révèlent les plus sombres secrets…

Le Secret… Le seul nom de ce club russe très privé est un fantasme. Auxane, jeune journaliste ambitieuse, n’a pas le choix : elle doit l’intégrer pour prouver ce qu’elle vaut à sa rédaction. Plongée au coeur d’un univers qui la trouble de plus en plus, fascinée par Grigori, le séduisant patron du Secret, et si c’était sur elle-même qu’Auxane faisait les plus grandes découvertes ?

* Je remercie Marion et La condamine pour l’envoi de ce service de presse.

Auxane est journaliste mais elle rêve de grandes investigations alors que son rédacteur en chef l’assigne à la rubrique des faits divers. Jusqu’au jour où une occasion se présente à elle. Elle va pouvoir assister un très grand journaliste, un de ses pairs. Elle s’envole donc vers la Russie, pays dont ses parents son originaires, avec son collègue. Sur place, et pour faire avancer l’enquête qu’elle mène, elle intègre le Secret un club privé et libertin dirigé d’une main de fer part le séduisant et mystérieux Grigori. Le club et surtout ce qui s’y passe la fascine plus que de raison. Son patron la trouble autant qu’il l’irrite. Auxane a mis les pieds dans un univers où elle ne maîtrise rien, où sa sexualité s’éveille sous un nouveau jour. Sortira-t-elle indemne du Secret ?

Entre secrets et manipulations, entre sensualité et mystère, l’auteur nous invite dans un univers de luxure exaltant. Elle nous offre une armada d’émotions avec parcimonie, un flot d’érotisme petite dose par petite dose… un procédé tout en lenteur et en finesse qui nous rend accro.

Même si j’ai eu un peu de mal au début, je dois dire que l’auteur a réussi à m’embarquer dans sa tumultueuse histoire. C’est une romance érotique mais aussi une romance à suspense je dirai. Même si la romance passe au second plan et que l’érotisme prédomine, on sent qu’il se trame quelque chose. Oksana et Grigori ensemble… Je me dis que c’est impossible. Ils ne sont pas du même monde, n’ont pas les mêmes objectifs. Et pourtant, l’auteur parvient à me faire espérer, à vouloir croire en cette histoire atypique et j’y ai cru jusqu’à ce qu’elle me montre que tout ça n’était qu’un leurre. Et puis… Et si… pourquoi faut-il que même dans les livres tout soit toujours si compliqué ? Et pourquoi ces mots qui résonnent encore « À suivre »… Je ne veux pas attendre !! Je veux savoir !! Accro !! Je vous l’avez dit.

Endless night c’est comme une fine couche de volupté qui parcourt et électrise chaque parcelle de votre peau, comme un courant électrique qui parcourt vos veines à une vitesse folle faisant battre votre coeur de façon frénétique, comme un ouragan qui ravage tout sur son passage mettant en transe votre corps, déchaînant toutes vos sensations dans un tourbillon galvanisant et provoquant un cour circuit de vos neurones. C’est une lecture sous haute tension sexuelle, très dangereuse pour votre lingerie, complètement prohiber pour les vierges effarouchées, à proscrire pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques. Quoi que mort par orgasme littéraire est une belle mort. Une explosion de saveurs et de sensations à l’état brut.

Si vous tenter l’aventure Endless Night et vous allez la tenter … avant de commencer éloignez-vous de toutes substances inflammables car vous ne serez plus qu’une torche humaine.

L’écriture de l’auteur est exaltante, luxurieuse et envoûtante. Elle est parvenue à m’entraîner dans tableau charnel. J’ai eu dû mal à y entrer mais j’ai fini par succomber à la luxe… maintenant je ne suis pas sûre de vouloir en sortir. L’auteur m’a happé dans son récit et m’y a maintenu de force par de nombreux rebondissements, de nombreuses révélations et surtout elle m’a donné la folle envie de jouer.

Pour finir, je conclurai en disant que cette histoire n’est pas pour tous le monde. C’est une romance singulière et étonnante qui mêle érotisme et suspense. L’univers d’Endless Night est à la fois sensuel et décadent, à la fois sombre et délétère. C’est une histoire que j’ai parcourue avec beaucoup de volupté dont l’intrigue étayée et prenante m’a faite sortir des sentiers battus et m’a poussée dans mes retranchements, m’ouvrant un nouvel horizon. C’est compliqué de parler de quelque qui a provoqué en vous énormément de sentiments contradictoires. Savoir si j’ai aimé, si j’ai détesté, un peu aimé, pas beaucoup aimé… Je ne saurais vous dire. Je ne peux seulement vous dire que je viens de finir et que j’en suis encore troublée. J’ai tremblé de peur et de désir, j’ai souri, j’ai était saisi par l’émotion, … mais une chose est sûre je veux la suite !!

Une réflexion sur “Endless Night

  1. Pingback: INTERVIEW by Audrey ~ Un moment avec… Estelle Every | Lire ses Rêves

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s