Night of secrets ( version intégrale numérique)

Titre: Night of secrets

Auteur: Sophie Auger

Editeur: Nisha Editions

Date de sortie: 25 janvier 2018 (numérique/intégrale)

Charles Dumont est hautain, égocentrique et sûr de lui. Petit empereur de la jeunesse dorée genevoise, son nom, sa fortune et son physique avantageux lui permettent de tout obtenir d’un claquement de doigts. Rien ne lui fait peur et rien ne lui résiste. Jusqu’au jour où sa route croise celle de Bulle.
Mais la belle, qui tient à sa liberté, ne vit que pour sa passion pour l’équitation et n’a pas sa langue dans sa poche.
Entre eux, c’est le choc de deux mondes.
Entre passion, mensonge et trahison, plongez dans une histoire où rien ne se passe jamais comme prévu.

A l’occasion de la sortie de cette version intégrale numérique, j’ai repris des extraits de mes précédentes chroniques. En effet, j’avais déjà lu Night of secrets quand il est sorti en 4 épisodes numériques.

Je vous mets également les liens vers les 4 chroniques réalisées à l’époque qui sont plus complètes et plus détaillées que celle-ci.

Chronique T 1/4

Chronique T 2/4

Chronique T 3/4

Chronique T 4/4

Night of secrets a été un de mes coups de coeur 2017 alors je vous recommande chaudement de le découvrir si cela n’est pas encore fait

Charles est un parfait connard imbu de sa personne. C’est un riche héritier et il use et abuse de son argent et de son nom. Charles veut, Charles obtient, c’est aussi simple que ça. Il se sert quitte à froisser ou blesser autrui. Le petit prince de son monde.

Ses parents, trop occupés pour daigner s’occuper de lui ou de sa petite soeur. Une demoiselle attachante qui est la seule femme que Charles aime sincèrement. Aux côtés de sa soeur, on lui découvre un coeur. Il ferait n’importe quoi pour sa frangine même aller la voir concourir lors d’une compétition équestre alors qu’il déteste les poneys car ça pue dixit Charles.

C’est lors de cette compétition qu’il fera la connaissance de Bulle dans une situation compromettante. Charles qui habituellement n’a pas sa langue dans sa poche se retrouvera sans voix devant cette jolie cavalière au caractère bien trempé. Dès lors le destin ne cessera de les faire se rencontrer de nouveau et toujours dans des situations compromettantes. Décidément Charles a un Karma de merde ou alors une auteure sadique. ( j’opte pour la 2 ).

Bulle est une jeune femme indépendante, intelligente, aventurière et fragile même si elle tente de camoufler sa fragilité derrière son franc parlé et son caractère piquant. J’ai hâte d’en découvrir plus sur elle.
Mais cette jeune Bulle ne laisse pas le grand Charles Dumont indifférent. Il faut dire qu’elle lui tient tête. C’est une bouffée d’air frais dans la vie de Charles. Elle est rafraîchissante, à l’opposé des minettes qui lui tombent dans les bras après avoir vu sa rolex ou sa blackcard. L’impertinente bulle hante Charles qui rêve de lui faire fermer son clapet de jeune insolente.

Cette romance regorge de rebondissements. J’en ai eu des frissons et les larmes aux yeux. Avec ses mots, par le message qu’elle fait passer, à travers la réaction de ses personnages, Sophie Auger m’a profondément touchée.
Elle va plus loin dans la romance. Elle nous impose son style épuré et additif. Elle nous envoûte par sa plume souple, harmonieuse et touchante. Elle nous emmène au coeur de son histoire avec finesse et volupté.

Les personnages de cette romance sont en haut en couleur avec un passif troublant et mystérieux qui va les rattraper de façon éprouvante. Ils ont du caractères et beaucoup de charisme. On s’y attache très aisément et même aux personnages secondaires et plus particulièrement à la petite soeur de Charles.
La trame tourne en romance à suspense avec un côté sombre et la tension est à son comble.

Un tournant a 180° auquel on ne s’attend pas mais ça rend cette romance spéciale et c’est dans ce genre que la plume de Sophie Auger excelle. Elle sait dépeindre la tension comme un artiste peintre , elle sait jouer avec les émotions comme un maestro, elle sait envoûter ses lecteurs comme un charmeur de serpent, elle sait dompter les mots comme un dresseur de tigres. Et tout ça avec volupté, finesse et intensité. Une plume tour à tour puissante, brutale, sensuelle, suave, poétique et colorée.

L’écriture fluide et plaisante de Sophie Auger nous donne l’impression de voguer sur le récit, de survoler les mots aisément. Ça rend la lecture très agréable.

Avec un texte « Augeriesque » il faut s’attendre à atteindre l’osmose parfaite entre la lecture et le ressenti émotionel. C’est toute la magie de la prose de cette auteure qui a un coeur immense et qui écrit avec son coeur. Elle nous fait vivre son histoire.

Cette divine romance est un diamant épuré et finement ciselé sous la plume attrayante, émouvante, additive et talentueuse d’une grande auteure et un énorme coup de coeur émotionnellement intense et splendide.

Cette lecture m’a marqué par son intensité, par ses personnages, par les sentiments qu’elle fait ressentir et par la plume poétique et poignante de son auteure, ô combien talentueuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s