Les garçons de chambre ~ Tome 1

Titre: Les garçons de chambre ~ Tome 1

Auteur: Julien Lazzaro

Editeur: Nisha Editions

Date de sortie: 12 janvier 2017 (numérique)

 » Je suis le docteur de l’amour, le beau parleur, le magicien, l’illusionniste. Je soigne les cœurs en peine par le sexe. Je m’appelle Léopold d’Arpajon et je suis un psychologue particulier. « 

Léopold incarne l’homme parfait. Intelligent, cultivé et sexy, il réalise les fantasmes les plus fous de ses conquêtes. Pour ses colocataires, il est garçon de chambre dans un hôtel de luxe. En réalité, la vérité est tout autre…

Léopold est escort-boy.

Lorsqu’un soir il disparaît, son frère Jean-Baptiste se retrouve plongé malgré lui dans un univers intime, plein de non-dits et de secrets. Débute une aventure haletante, entre thriller et érotisme…

Entre secrets, passion et disparition plongez au coeur de l’univers des escort boys.

* Je remercie Marie chez Nisha Editions pour ce SP. Et merci à Julien Lazzaro pour ce délicieux interlude. (Je precise: SP= service de presse et non Sapeurs-pompiers 😉)

J’ai eu un rdv avec un psychologue très particulier… et je ne suis pas sortie indemne de ma séance avec le docteur de l’amour alias Léopold d’Arpajon.

En à peine quelques pages il m’a séduite comme il séduit ses clients. Oui j’ai succombé comme une débutante. J’en ai connu des « bookmen » mais Léopold a quelque chose de particulier, de mystérieux qui ne m’a pas laissé insensible.

Pour ses amis et son frère, Léopold est garçon de chambre dans un prestigieux hôtel parisien. C’est un homme attirant, intelligent, ambitieux et sûr de lui voire légèrement hautain. Mais sous ses apparences de gendre idéal, Léopold est une âme sombre pleine de vices et de mystères.

Derrière son pseudo emploi de garçon de chambre, Léopold est escort-boy. Le soir venu, il revêt son costume et se transforme en machine à fantasmes, en corps-objet pour sa diverses clientèle. Mais un jour, Léopold disparaît subitement sans laisser la moindre trace. Il a juste demandé à son frère jumeau, Jean-Baptiste de prendre sa place.

C’est là que commence le début des emmerdes …

J’ai vraiment adoré l’univers dans lequel nous entraîne, Julien Lazzaro, un savant et délectable mélange entre secrets, mensonges, disparition, passion, mystère et émotion.

L’intrigue est originale et déroutante. En quoi ? Oui parce que des livres avec des escort-boys sexy à souhait… on en a déjà lu. Oui, je vous l’accorde mais de cette trempe croyez-moi non, jamais! Ici, on entre dans un romantic-suspense détonnant que l’auteur nous sert sur un plateau avec finesse et harmonie. La romance est suggestive et il plane une aura voilée qui nous invite à nous poser des questions, à intégrer la trame, à zieuter le moindre indice. C’est une lecture déstabilisante et émoustillante.

Dès les premières lignes, ce récit m’a captivé. La faute à l’ambiance mystique qui règne, l’écriture avenante de l’auteur, les personnages tous plus attachants les uns que les autres, la multiple narration ,l’intrigue mystérieuse et inattendue… un cocktail explosif, intense, rafraîchissant, additif et tout bonnement enivrant qui m’a saisi et transporté.

Le texte écrit et proposé par l’auteur est fin, riche, intense et drôle. J’ai beaucoup apprécié de rentrer dans l’univers des Garçons de chambre.

Il faut savoir que ce roman est l’adaptation littéraire d’une Web-serie du même nom que vous pouvez vous laisser tenter à découvrir comme moi car c’est vraiment pas mal.

Que vous ayez vu la web-serie ou pas, pas d’inquiétude à avoir ça passe comme une lettre à la poste, comme une mousse au chocolat fondante, comme un mojito frais un soir de canicule, comme un orgasme fulgurant après des longues semaines de jachère.

L’écriture de l’auteur est surprenante, élégante et savoureuse. Une plume qui est une vraie richesse artistique et émotionnelle. Un brin de malice, une touche épicée, une fragrance de liberté, l’écriture de Julien Lazzaro m’a enchantée et comblée autant que son intrigue et ses personnages.

L’auteur nous offre cette histoire de différents points de vue. Ses personnages se partagent la narration à tour de rôle. Et chaque personnage à son univers, son caractère et ça se ressent dans la narration. Elle n’est pas plate et diffère en fonction du tempérament des personnages.

Léo, J-B, Gio et Raph (même si ce dernier n’a pas à proprement parlé la parole) ont chacun leurs caractères qui divergent en de nombreux points mais qui pourtant se complètent. On ressent, à la lecture, cette symbiose un peu extraordinaire mais sincère et touchante. J’ai eu cette impression grisante de jongler entre les multiples narrateurs. Cette impression qui apporte au scénario une certaine volupté et une immense profondeur.

Et puis, il y a le côté émotionnel. C’est assez subtil mais il s’insère au gré des page tout en douceur dans certains passages faisant écho à quelques scènes sensuelles. Car oui, il y a aussi des touches d’érotisme tout en poésie et en félicité.

Le scénario est vraiment abouti et bien amené. Entre subtilité et intense, Julien Lazzaro a produit une pépite comme je les aime. Un premier tome qui mêle passion, mystère, humour, désir… aurait-il trouvé la recette magique pour rendre une femme heureuse ?

Ce premier tome m’a conquis.

Le seul petit bémol, reste cette put… de frustration qui persiste encore alors que j’ai lu ce prémice il y a déjà plusieurs jours. Du coup je me suis vengée et j’ai fait durer le plaisir (ou la frustration de l’auteur ou sa curiosité) en tardant à publier mon avis.

Tout ça pour vous dire, de ne pas hésiter. Foncez !!! Les garçons de chambre ne vous offriront que du plaisir !! (Et pour pas cher 😉)

#Audrey 💋

2 réflexions sur “Les garçons de chambre ~ Tome 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s