Transparent Lies ~ Tome 3:Aime-moi

Titre: Transparent lies (Tome 3)

Auteur: Micaela Barletta

Editeur: MD Éditions

Date de sortie: 1er Décembre 2017

Tout semble aller de l’avant pour Mina et Hugo, leur histoire d’amour est en voie de devenir solide, leurs projets se concrétisent. Hugo se sent enfin libéré de nombreuses chaînes grâce à Mina qui se bat a ses côtés sans jamais faiblir. Il en est convaincu, elle est celle qui partagera sa vie. Et si celle-ci avait décidé de les trahir, mettant leurs sentiments à rude épreuve… Toutes les douleurs sont-elles surmontables ? L’amour est-il plus fort que la douleur n’est dévastatrice ? Qu’adviendra-t-il de ces promesses désormais redoutées ?

* Je remercie Micaela Barletta pour sa confiance et l’envoi de son roman en service de presse.

J’étais impatiente de retrouver Mina et Hugo. Mais aussi Ronan,Gisèle, Dani et Théo…

Ce 3ème et ultime tome commence comme une chanson dont les paroles font écho à la situation de nos personnages: « Autant de mièvrerie
Nappée de crème pâtissière  » ou encore « Ca dégouline d’amour,
De mots doux à chaque phrases« , « mon coeur , mon amour » …. Après moult et moult tumultes, il semblerait que Mina et Hugo sont sur un petit nuage. Des « je t’aime » à tout va, des élans de tendresse en veux-tu en voilà, des câlins … habituellement ça m’ennuie mais là c’était différent. J’ai lu ce début avec le sourire aux lèvres. Ce couple avait enfin son moment de bonheur après tout ce qu’ils avaient traversé c’était parfait. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu. Le destin se montre parfois cruel et les protagonistes vont de nouveaux être pris dans la tourmente.

Micaela Barletta propulse ses personnages en enfer et ses lecteurs par la même occasion. Un final captivant et déchirant.

Ce final est un tourbillon émotionnel. L’auteur a réussi à m’émouvoir, à me boulverser et à me faire pleurer. J’ai eu peur à un moment que la trame s’affaisse et tourne en rond mais l’auteur a réussi à me surprendre et à habillement retourner sa trame. C’est écrit avec parcimonie et beaucoup de tendresse.

Le seul petit bémol à mon sens concerne les scènes érotiques. Comparés aux précédents tomes, je les ai trouvées un peu trop répétitives: mêmes préliminaires, mêmes scénarios, mêmes « oh oui »… Où est passé Hugo et son légendaire sex-appeal ? Je sais que la situation de nos personnages ne s’y prêtait pas sur une bonne partie de la trame mais quand enfin la flamme érotique reprenait du service je suis restée sur ma faim.

Le contexte est empli de tristesse, de peur, de culpabilité, de souffrance, d’abandon, de chagrin. Différents protagonistes vont devoir affronter le deuil et chacun a sa manière de le faire. A travers son récit, l’auteur nous plonge dans un gouffre émotif. Beaucoup d’émotions se bousculent, rendant la lecture intense. L’auteur parvient à nous immerger dans son ultime opus avec finesse et harmonie. Malgré une teneur difficile, l’auteur nous offre une histoire cohérente, douce et touchante. Son écriture nous envoûte avec aisance et fluidité. Elle nous invite à évoluer aux côtés de ses personnages. C’est une situation réaliste, poignante et intimiste.

Au bout de 3 tomes, on s’attache aux personnages et les voir se débattre, se détruire… C’est éprouvant et émouvant. J’ai pleuré, j’ai souffert, j’ai souri… et je ne pouvais pas espérer meilleur final. C’est une très belle et déchirante romance, une romance qui nous prouve que l’amour est capable de vaincre tout les maux.

Bon je maudis l’auteur d’avoir jouer avec mes nerfs, d’avoir mis mes émotions à vifs mais au final, Hugo a enfin la vie qu’il mérite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s