Juste un rendez-vous (saisons 1 et 2 )

Découvrez Juste un rendez-vous, le nouveau titre d’Emmanuelle Aublanc chez Nisha Editions.

Titre: Juste un rendez-vous

Auteur: Emmanuelle Aublanc

Editeur: Nisha Editions

– Saison 1: 26 octobre 2017

– Saison 2: 10 novembre 2017

– Broché augmenté: 7 décembre 2017 (regroupant les 2 saisons numériques + bonus)

Entre l’amour et la gloire, il faudra choisir…

Le rêve de Camille ? Devenir chanteuse. La jeune femme au tempérament de feu est prête à tout pour atteindre ses objectifs. Y compris séduire un producteur de renom… Mais l’artiste n’avait pas prévu que Cupidon s’en mêle. Entre son meilleur ami Grégory, guitariste de talent, et un mystérieux inconnu rencontré lors d’une soirée de charité, le cœur de Camille balance. Et si ses hésitations mettaient à mal ses plans ? Entre l’amour et la gloire, il faudra choisir…

* Merci à Marie pour sa confiance.

* SAISON 1 *

Camille rêve de devenir chanteuse ce qui n’est pas au goût de ses parents. Après une année à essayer de percer dans le domaine musical sans grand succès, son père lui impose de reprendre le droit chemin celui des études. Résignée, Camille coupe les ponts avec sa famille et tente de se débrouiller seule. Elle quitte le nid familial et se prend un studio, elle trouve un travail qui lui permet de payer les factures. Quand une occasion se présente elle saute dessus et tente sa chance. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu. Camille est-elle prête à vivre son interlude musicale ?

Le début est lent rendant le récit pesant. J’ai éprouvé un peu de mal à entrer dans l’histoire à cause du personnage de Camille qui a énormément recours à l’auto-apitoiement, auto-flagellation Elle parle, elle parle… et bien que son histoire soit triste, elle m’a saoulé. Je me suis ennuyée. Il y a très peu de dialogues donc le début m’a semblé froid et amorphe. Les descriptions sont trop étirées ce qui ralentit un peu plus l’action. L’écriture manque de fluidité et de « pep’s ».

Quand l’auteur nous ouvre enfin les portes de son histoire y amenant un peu plus de fluidité, plus de fougue ça devient un peu plus intéressant. Le scénario se précise doucement mais sûrement. Les dialogues se font plus nombreux et apporte de l’allégresse au récit. Après plusieurs chapitres, l’auteur a l’air plus à l’aise dans son écriture et ça se ressent. La plume de l’auteur s’entrouve avec parcimonie et nous laisse entrevoir de belles choses. Notamment une petite scène érotique fortement sympathique et des répliques piquantes.

J’ai commencé à entrer dans l’histoire avec l’entrée en jeu de ce mystérieux inconnu. Hmm…Ce Maxime Spark m’intrigue et je pense que l’auteur brouille les pistes et nous réserve quelques surprises, attisant ma curiosité au passage et mon goût prononcé pour les beaux gosses livresques.

Au gré des pages, un attachement aux personnages se fait sentir, une petite envie de creuser et de poursuivre. Camille nous montre d’autres facettes de sa personnalité. Elle devient piquante et attendrissante. On découvre d’autres personnages dont le meilleur ami de Camille qui me plaît bien. Il y a matière à creuser. Et puis, plus de personnages entre en interaction, donnant du mouvement à la lecture avec plus d’échanges, plus d’actions, plus de dialogues et un sentiment sous-jacent de mystère. Car, à la fin de ma lecture, je me demande vraiment où l’auteur veut nous emmener et ça, ça me pousse a poursuivre, ma curiosité prenant le dessus. Que les festivités commencent !

J’ai vu dans cette première saison un potentiel mais mon avis reste cependant mitigé dû à une entrée dans l’histoire tardive. C’est seulement à quelques pages de la fin (les 2/3 derniers chapitres ) que je commence timidement à me laisser prendre dans les filets d’Emmanuelle Aublanc. A voir si j’ai envie d’y rester dans la saison suivante.

* SAISON 2 *

Changement de ton dans la saison 2. La réapparition de Maxime et le jeu auquel se livre Camille donnent directement envie de plus. Là, elle commence à me plaire Camille. Et Maxime encore plus.

Le contexte se dégage pour laisser place au coeur de la trame. Ça devient plus plaisant à lire malgré quelques couacs.

J’ai découvert la plume de l’auteur sous un autre oeil. L’écriture était plus entraînante que dans la saison précédente.

Mais là où la première saison était trop lente, la seconde est trop brusque à mon goût. Les quelques évènements pimentant le scénario se succèdent et de déroulent trop vite. Il y a un manque d’approfondissement. Il aurait fallu trouver un juste milieu entre les passages trop longs qui rendent parfois la lecture lourde et la succession d’événements trop rapide qui génère des incohérences. Par moment je n’étais pas dans l’intrigue et par d’autres je dévorais les pages malgré ce manque de constance. Cependant, comme les personnages étaient sympathique, leur histoire alléchant, je suis allée au bout de ma lecture. Je n’ai pas détesté, ce ne fût pas une grande révélation mais ça se lit. C’est dans le fond une lecture sympathique. Ce roman trouvera sans aucun doute son lectorat mais pour ma part je suis passée à côté. Il y a un malgré du potentiel et je serai ravie de pouvoir relire la plume de l’auteur à travers un autre écrit.

* Infos:

Qui est Emmanuelle Aublanc ?

Emmanuelle Aublanc se décrit avant tout comme étant tête en l’air. Mais c’est aussi : une rêveuse inconditionnelle, curieuse, amoureuse des livres et surtout des belles histoires d’amour. Inspirée par de nombreux auteurs, elle s’est lancée dans la grande aventure de l’écriture il y a cinq ans. Son genre de prédilection reste la romance qu’elle soit fantastique, contemporaine ou érotique. Emmanuelle comptabilise à ce jour neuf romans.

3 réflexions sur “Juste un rendez-vous (saisons 1 et 2 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s