Adopted Love – Tome 1-

Titre: Adopted Love – Tome 1-

Auteur: Gaïa Alexia

Editeur: La condamine / Fyctia (Hugo new romance – livre de poche)

Dates de sortie:

– 14 septembre 2017: numérique

– 12 octobre 2017: poche

Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ?

Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil.

Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison.

Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses.

Après avoir entendu de bons échos sur ce roman quand il est sorti en numérique, j’ai voulu me faire ma propre idée alors je l’ai acheté au festival New Romance qui s’est déroulé à Cannes fin septembre dernier. J’ai attendu sagement de pouvoir avancer sur mes SP pour le lire mais je n’ai pas tenue longtemps, faible #addicte que je suis.

Donc voilà, j’ai fait la connaissance de Teagan, d’Elena ainsi que de la famille de cette dernière. L’univers dans lequel les personnages évoluent m’a tout se suite plu. C’est donc très facilement que j’ai plongé corps et âme dans cette lecture. Et ce livre m’a épuisée aussi bien physiquement qu’ émotionnellement. Je n’ai pas pu fermé l’oeil de la nuit tant la lecture est addictive. Ce livre m’a tenue éveillé jusqu’à 5h du matin. Le réveil à 7h30 fût un tantinet difficile. Et ce livre a également hanté mes rêves. Il m’a boulversé. Dire que j’attends la suite avec impatience est un doux euphémisme.

Teagan n’a pas vraiment eu de chance dans la vie. Il est orphelin. Depuis sa plus tendre enfance, il vogue d’orphelinats en familles d’accueil. Lorsqu’il se fait prendre une fois de plus pour un délit, le juge lui impose une année de conditionnelle. C’est sa dernière chance avant la case prison. L’assistance sociale qui le suit depuis toujours, lui trouve une famille d’accueil adorable dans laquelle il devra faire ses preuves. Teagan devra s’intégrer, aller au lycée, faire preuve de bonne foi et surtout arrêter les conneries.

Teagan intégre la famille Hills qui se compose d’un père plutôt cool à l’écoute, ouvert et protecteur, d’une mère serviable et fragile, d’un petit bout très intelligent et observateur et enfin d’une fille aînée qui a un fort caractère et un tempérament explosif. Un Teagan au féminin. Dès le début les étincelles fusent entre ces 2 là. Ils ne peuvent pas se voir ni se supporter alors tout les coups sont permis pour pourrir la vie de l’autre.

Et j’avoue que leurs chamailleries sont très divertissantes.

J’ai adoré les personnages de Teagan et Elena, 2 fortes têtes brûlées mais qui au fond cachent de profondes fêlures. Ils sont tout les 2 ébrèchés par ce qu’ils ont subi dans le passé plus ou moins lointain. J’ai beaucoup aimé la famille Hills et surtout le père bien plus présent dans la trame. Et j’ai adoré le personnage de Solis et la relation qu’elle entretien avec Teagan.

En fait, j’ai tout adoré. Des dialogues piquants au dialogues touchants, des rebondissements aux nombreuses révélations dont la trame est parsemée,… à aucun moment je ne me suis ennuyée. J’ai frénétiquement dévoré ce roman, les pages défilant à vitesse grand V. C’est un pur plaisir à lire, une gourmandise sucrée et acidulée, craquante et croquante, douce et épicée, tendre et intense. Un méga coup de coeur intergalactique de l’univers tout entier.

Ce livre m’a littéralement transportée, charmée, envoûtée, ensorcelée. Je suis accro à « Adopted Love ». A travers les pages de ce récit, j’ai ri, tremblé, pleuré. Des passages m’ont faits mourir de rire, d’autres m’ont mis en colères, certains m’ont rendus guimauves. J’ai traversé une armada d’émotions en même temps que je tournais les pages.

Quand à Alexia Gaïa que je découvre, elle m’a bluffée. J’ai succombé à sa plume. Elle est à la fois une domptueuse de lionne et une magicienne des mots tirant un lapin de son chapeau. Son écriture se révèle être un concentré de subtilité, de sensibilité et de volupté. Tout les éléments qui composent cette histoire, des personnages à l’écriture en passant par le contexte et le ressenti émotionnel, forment une divine gourmandise tout bonnement envoûtante, entêtante. Ce subtil et scandaleux mélange a donné naissance à une merveille littéraire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s