Interview de GH DAVID

 

GH DAVID

Coucou GH David, je suis honorée de commencer mes interviews par la tienne.

Pour commencer, est ce que tu peux te présenter?

Je suis mariée, maman et antiquaire. Je suis passionnée par les bijoux, que je restaure et par la littérature. Je lis, je chronique pour mon groupe (Dark romance et romantic suspense sur Facebook) et j’écris.

Il paraît que tu es auteure, non mais ça tout le monde doit s’en douter, donc la question est plutôt, depuis quand es-tu auteure et qu’est ce qui t’as donné l’envie d’écrire ?

Toute petite à dix ans, j’ai écrit un conte pour enfant : « la fée papillon ». J’avais une vie difficile, nous vivions dans un petit studio insalubre, sans argent. J’ai très vite été confrontée à l’abandon et à l’alcoolisme de mes proches. Les gens étaient profondément mal à l’aise devant le spectacle de misère et de décadence qui se jouait devant eux. Pour supporter ça je n’avais pas d’autre choix que de me détacher, prendre de la hauteur. Ecrire et lire m’ont servi de bouée dans la tempête, d’exutoire dans la tragédie. C’était le cas de ma sœur aussi.

J’ai repris l’écriture depuis deux ans. J’ai commencé à écrire des chapitres pour faire plaisir à mes amis et leur permettre de surmonter leur frustration entre deux tomes de leurs séries préférée. « Le Projet phénix » est né comme ça. Peu à peu, le roman a servi de support à ma thérapie. En dehors de l’intrigue, il contient beaucoup d’éléments autobiographiques.

Combien de livres as-tu déjà écrit ? Et publié ?

J’ai écrit dix livres deux sont publiés aux éditions DreamCatcher à ce jour, j’écris aussi une saga dont tous les tomes sont indépendants chez Pandorica.

Parle-nous un peu de tes personnages, d’où sortent-ils ?

De mon imagination ! Mais certains ont une base réelle et m’ont été inspirés par de vrais gens. Liz est un peu différente, c’est une sorte de coming out.

Quelle est ton ambiance pour écrire ? (Musicale, silencieuse, la nuit, … ?)

J’écris toujours en musique ! Parfois la journée, souvent la nuit.

Si tu étais un de tes personnages, lequel serais-tu ?

Sacha, pour ses pouvoirs Paranormaux ! J (Et un peu pour Aurélien aussi !) Je suis très proche de Liz, mais nos douleurs sont à ce point semblables que j’ai besoin de m’en affranchir, nous sommes déjà trop proches.

Un mot pour tes lecteurs, acquis ou futurs !

Je vous aime, sans vous je ne suis rien !

Et pour finir, quelle est ta blague la plus pourrie ?

Dur à dire, je les oublie toutes au fur et à mesure. En tête de liste je dirais celle de l’éboueur qui pisse contre un platane et celle de paf le chien. C’est de la connerie pure et incurable, je sais, je suis sans doute très atteinte !

Merci d’avoir pris le temps de répondre à mes questions, nous sommes ravies d’avoir appris à te connaître autrement grâce à cette interview.

Je te remercie également pour nous avoir livré en exclusivité cette part de ton passé !

♥♥♥♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s