« Âmes Captives : Les Messagers  » par GH David

 

Couverture Âmes Captives Tome 1.jpg

  • Titre : Âmes captives Tome 1 Les Messagers
  • Auteurs : GH David
  • 444 Pages
  • Editeur : Dreamcatcher Editions
  • Date de Sortie : 19 Juin 2017
  • Où le trouver? Ebook  / Broché

resume

En 1870, Athénaïs, romancière et femme de lettres, vit près de Sedan avec son mari le député Adolphe de Pierrepont et son jeune fils Nicolas. Passionnée par le mouvement spirite dont le courant venu d’Angleterre agite les esprits, elle jure à l’homme qui partage sa vie un amour… éternel.

De nos jours, Sacha Grasset, jeune antiquaire, vit dans l’est de la France avec sa mère et sa sœur, exerçant en secret un pouvoir particulier. Une existence que sa rencontre avec Aurélien Lefèvre, député européen franco-belge, pourrait bien bouleverser à jamais.

Deux destins féminins apparemment sans rapport, qu’une mystérieuse croix d’argent va lier. Inexorablement.

mon-avis-by-charlie

Dans la Famille de Sacha, un étrange pouvoir se transmet de génération en génération. Toutes les femmes de la famille sont des messagères. Elles sont capables et revivre certaines scènes et de recueillir un message auprès des défunts. Pour Sacha, tout passe par les bijoux, sauf avec Athénaïs ou le lien est si fort qu’elle n’a besoin de rien.

Les bijoux, elle les acquière en salle des ventes pour le compte de la boutique d’Antiquités de sa mère. Un jour, alors qu’elle tient à acheter un bijoux, un mystérieux homme ne veut pas lâcher l’affaire. Cet homme, c’est Aurélien, Lui aussi est un messager.

Mais ce moyen de communication avec le passé présente son revers de médaille et de secrets. Sacha tient-elle a les découvrir ?

Une histoire passionnant dans laquelle j’ai été transporté.

Touchée par l’histoire de Sacha, la terrible épreuve d’Athénaïs, le sombre destin d’Adolphe et la recherche de vérité d’Aurélien, c’est un récit qui m’a transporté. Tous les personnages ont leurs identités et chaque histoire à sa particularité et son lot de secrets.

Un concept aussi surprenant qu’agréable malgré qu’il soit classé en temps que « Dark Fantasy ». Pour ceux qui on du mal avec cet appellation « Dark » je vous rassure, c’est un soft. Il est écrit avec des doigts de fée et vous envoute du début à la fin.

Une plume magique dont j’ai hâte de découvrir la suite de leur aventure après cette mise en bouche succulente.

Merci à ma Geny pour cet instant de bonheur. La lecture c’est faite sur une journée tellement j’ai accrochée.

Merci à Editions Dreamcatcher pour la confiance et l’envoi de ce Service Presse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s