La première fois que j’ai été deux

Titre: La première fois que j’ai été deux

Auteur: Archibald Ploom 

Date de sortie: 18 février 2017

Disponibilité: numérique et broché 

Autoédition 








Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l’amour n’est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l’année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe… Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie. « La première fois que j’ai été deux » est un grand roman d’amour où les sentiments sont intimement liés au cours d’une Histoire qui vit l’Europe s’embraser avant de se reconstruire. Entre la Pologne de ses grands parents, l’Allemagne d’un jeune soldat tombé en 1944 et l’Angleterre de Tom, Karen va découvrir qu’un premier amour peut influencer une vie entière « La première fois que j’ai été deux » est un roman profond et intimiste qui peint le passage de l’adolescence à l’âge adulte. On assiste au dévoilement du destin de deux familles emportées par l’Histoire. Archibald Ploom nous propose un récit voyageur et une fresque historique que la naissance d’un amour vient ponctuer comme un message d’espoir.



*Je remercie Julien Melville pour l’envoi de ce service presse papier. 



Karen est éleve en terminale L, vivant en banlieue parisienne. C’est une adolescente brillante, ouverte d’esprit et mature pour son âge. Je dirai même trop pour son âge. Elle fait de la musique et aime la danse. Là où les jeunes de son âge profitent de la vie et prennent des décisions parfois irréfléchies, karen, elle analyse tout. Elle a un esprit vif et critique sur le monde qui l’entoure. A 17 ans,elle est assez pessimiste. Elle se renferme facilement sur elle-même.

Il faut dire qu’elle a une mère avec qui il n’est pas facile de vivre. Sa mère est une femme catholique et dépressive, shootée aux médocs.

Elle a bien une amie, Mélanie. Sa meilleure et seule amie. Mélanie est une adolescente perdue qui essaye d’entraîner Karen dans un peu plus de folie. Mais Karen reste dans son petit monde bien à elle. 
Jusqu’à l’arrivée de Tom, un jeune britannique. Il arrive en cours d’année dans sa classe. 

Il faut savoir que l’histoire se déroule au début des années 2000. Même si au début Karen va le prendre en grippe, avec Tom, elle va vivre ses 1ers émois amoureux. Elle va changer, se redécouvrir elle-même, découvrir l’amour aux rythme du mouvement rock britannique de l’époque. 

Un événement, un seul, peut boulversee toute une vie. Karen va en faire l’expérience. 

En premier lieu, j’aime beaucoup la couverture 😍                                                  Et elle prend tout son sens en lisant le roman. 
J’ai beaucoup apprécié la personnalité du personnage de Tom, pleine d’assurance mais avec un pointe de fragilité.

J’ai eu un peu de mal avec Karen. Elle a 17 ans et on la sent blasée. Son esprit vif et critique amène une touche de psychologie mais son côté pessimiste prépondérant est épuisant. 

Ensemble, ils refont le monde et leur histoire est touchante. 

Ce livre est une romance contemporaine pleine d’esprit qui va évoquer la musique, la politique, la religion, l’histoire …          

Ce livre est un voyage dans le temps, une histoire profonde et saisissante écrire de façon intimiste. 

Mais mon avis est mitigé. Le fond, la trame sont vraiment agréables à découvrir. L’histoire en elle-même a beaucoup de charme. La trame est cohérente et assez bien travaillée. On s’y plonge assez aisément mais il y a parfois des longueurs… qui ralentissent la lecture et qui m’ont fait décrocher à plusieurs reprises. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s