Pas de deux

Titre: Pas de deux

Auteur: Sophie Aubard

Editeur: Atelier Mosésu 

Date de sortie: Janvier 2017 (disponible en numérique et livre de poche)

Saint-Barth le 24 décembre 1997.

Un voyage de rêve qui vire au cauchemar.

Un accident rarissime, collision d’une automobile et d’un avion.

Sur les quatre occupants de la voiture deux ont trouvé la mort.

Comment peut-on survivre après un tel drame ?

Manon et Solyne tentent de trouver les réponses et surtout reprendre le cours normal de leurs vies.

Sophie Aubard nous offre un roman sur l’Amour, celui qui guérit tout, détruit tout, transporte et qui rend fou.

Biographie de l’auteur

Sophie Aubard vit à Levallois-Perret, elle signe son premier roman sous le titre de Pas de deux, simple hommage à ses années de danse classique. Un premier livre prometteur, une plume talentueuse qui sait narrer de belles histoires.



Je remercie Sophie Aubard pour la confiance dont elle a fait preuve en me permettant de découvrir son intriguant roman et en me l’envoyant pour un service presse.



Ce roman traite d’un sujet qui m’a toujours intriguée: la gémellité. C’est un phénomène qui attise la curiosité. Les liens entre jumeaux fascinent et suscitent nombreuses interrogations et mythes depuis bien longtemps ( Rémus et Romulus, Alexandre et Marc Antoine…) 

Manon et Solyne sont soeurs jumelles. Elle sont confrontées à une terrible épreuve de la vie. Leurs parents décèdent brutalement dans un accident peu banal et rarissime. 

Elles vont tenter de faire leur deuil et de surmonter cette terrible et douloureuse épreuve chacune a leur façon.

Bien que les jumelles se ressemblent physiquement, leur personnalité et leur caractère divergent complètement. 

Manon est pleine de vie, ouverte, accueillante, avenante, casaniere, insoucieuse, indépendante. Sa soeur, elle est tout le contraire. Solyne est enfermée et solitaire, triste et austère. Là où Manon croque la vie a pleine dent, Solyne vit par procuration. Elle sont si différentes, tellement éloignées l’une de l’autre mais évoluent en miroir.

Les filles cultivent leurs différences. Le caractère uniforme et austère de Solyne est source de conflits. 

Après le terrible et soudain accident qui a coûté la vie à leurs parents, que vont devenir Solyne et Manon ? Comment vont-elles affronter la fatalité, le processus de deuil et la reconstruction ? 
Ce livre dans son imperturbable originalité m’a beaucoup troublé. Pas forcément en mal ou en bien, juste troublée. Il m’a emmené a réfléchir, à me questionner. 

Les personnages de Solyne et Manon m’ont parfois bouleversés. Nous traverseront le déni, la douleur, la folie, la thérapie, l’amour, la tendresse…aux côtés de la fébrile Solyne et l’ énergique Manon. 
La prose fluide et limpide de l’auteur nous invite à nous attacher à cette paire de jumelles, à vivre leur douleur, à affectionner leur lien de gémellité troublant, à envisager ce lien différemment. 
Ce livre est un concentré d’originalité, de suspense, de tendresse et de tragédie.  J’ai apprécié ce moment de lecture tout en finesse narré par une plume envoûtante qui a su faire fusionner l’affectif et la raison. Ce roman c’est une histoire de fatalité, de folie douce et amère, d’amour. 
Pas de deux est poignant dans son fond, original dans sa démarche. Un roman tragique remplie de tendresse. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s